Narcisse vous présente :




Titre original : Aï Shité Knight
Genre : Shôjo
Episodes : 42
Année : 1983
Pays : Japon
Auteur du manga : Kaoru Tada
Réalisateur : Osamu Kasai
Musique : Yuichiro Oda, Aoki Nozomi
Producteur : Toei Animation



Résumé de l’histoire :

L’histoire se déroule au Japon, dans la région du Kansai, dans la ville d’Osaka : Lucile est une jeune fille qui alterne ses journées entre ses cours du soir au lycée et son travail en journée au restaurant d’Okonomi-Yaki (sortes de crêpes ou pizzas japonaises) de son père : le Mambo.
Intéressé par Lucile, le jeune Tristan lui y rend souvent visite. Lucile en est très flattée mais sa vie va véritablement se transformer le jour où elle va rencontrer le petit Benjamin et son chat Roméo. Le jour même, elle rencontre sans le savoir le grand-frère de Benjamin : Mathias, qui tombe sous le charme de Lucile.

Tristan et Mathias sont des meilleurs amis qui font partie du groupe de rock les Bee Hive.
C’est en se rendant à l’un de leurs concerts que Lucile découvre que Tristan et Mathias, le jeune homme qui a souvent croisé sa route, sont des rockeurs.
Indécise en amour, Lucile hésite longuement entre les deux garçons en veillant constamment à jouer un double-jeu pour ne pas les perdre, tout en découvrant que le cœur de Tristan penche de plus en plus en faveur de Marika, une belle jeune femme éperdument amoureuse de lui.
Lequel des deux Lucile choisira-t-elle ? Surtout, dans quelles circonstances se décidera-t-elle ?



Le dessin animé est tellement différent du manga que j’ai préféré les traiter à part et de façon distincte. Vous trouverez ma présentation complète du manga en cliquant sur le lien suivant : Aï Shité Knight.




                                              Présentation des personnages




Lucile (Yaeko Mitamura en VO) est une jeune fille à l’ancienne, simple et discrète, sans artifices, qui vit seule avec son père dans le restaurant Le Mambo.
Sa mère étant morte lorsqu’elle était petite, c’est son père qui l’a élevée seul dans le respect des valeurs traditionnelles.
Sa date d’anniversaire : le 15 septembre.

Elle est inscrite dans un lycée spécialisé dans les cours du soir et durant la journée, elle aide son père au restaurant.
Lucile se débrouille bien en cuisine, elle se charge aussi des tâches ménagères et de faire la lessive.

Lucile est une jeune fille étourdie qui a des airs enfantins de part ses tenues vestimentaires : elle s’habille comme une petite fille et non comme une jeune fille de son âge.
Sous ses airs de jeune fille de bonne famille, Lucile est en réalité une demoiselle qui rêve de vivre une autre vie, elle aimerait échapper à l’existence monotone et contraignante qu’elle mène tous les jours au restaurant sous les directives d’un père autoritaire et traditionnel qui la surveille de très près.
Lucile n’est pas innocente mais elle feint de s’en donner les apparences afin de s’attirer les faveurs de la gent masculine.

C’est une fille dissipée et indocile : elle ment très facilement à son père pour obtenir ce qu’elle veut et/ou faire ce qu’elle veut, elle va même aller jusqu’à le faire boire pour pouvoir sortir un soir avec Mathias.
Elle est également insoumise : intérieurement, elle est repoussée par les valeurs traditionnelles inculquées par son père : j’y reviendrai, elle ne voudra pas respecter ce modèle en étant prête à se pervertir (si elle n’a pas franchi les limites c’est uniquement parce que Mathias est pur) et en refusant de mener une existence de femme au foyer (jusqu’à ce que son père la ramène à la raison et à l’évidence, et la reconnecte à la réalité de la vie et de sa condition).


Lucile est d’abord intéressée par Tristan qui vient toujours au Mambo pour la voir.
Mais sa vie va être chamboulée lorsque le petit Benjamin va entrer dans sa vie :
Benjamin et Lucile se croisent pour la première fois dans un magasin alors qu’elle fait ses courses, Benjamin renverse une pile de boites de conserve ; et en s’enfuyant, Roméo fait trébucher Lucile qui tombe au milieu des boites. Cependant, Lucile et Benjamin ne se sont pas vus.
Dans la même journée, Benjamin se met à l’abri dans un conduit pour se protéger de la pluie battante. En le voyant tout seul et malheureux, Lucile va à sa rencontre et lui demande s’il est perdu.
Benjamin et Lucile étaient faits pour se rencontrer : Benjamin se présente, Lucile lui demande où il habite, il lui répond qu’il habite au nord en dehors de la ville, Lucile lui dit que sa mère doit être très inquiète, il lui répond qu’il n’a plus de maman et qu’il vit seul avec son grand-frère. Lucile a été attendrie par l’histoire de Benjamin, il lui fait beaucoup de peine ; cela lui rappelle sa propre histoire et la replonge dans ses souvenirs d’avoir grandie sans mère, elle sait comme c’est difficile.
Peinée, Lucile se prend d’affection pour Benjamin et l’invite à venir chez elle pour manger. Elle va lui préparer un bon petit plat bien chaud.
Benjamin tient le parapluie dans sa main tandis que Lucile le porte sur son dos. C’est symbolique : c’est comme si elle l’avait pris en charge à partir de ce jour et cela présage qu’elle deviendra sa future maman.
On peut aussi relever qu’elle a la gentillesse de mettre Roméo dans son panier pour le protéger de la pluie.
Lucile a ressenti un sentiment spontané, sincère, profond et véritable : cette action désintéressée et solidaire lui a permis de trouver un mari et un fils en récompense.

Lucile explique à son père que Benjamin est un petit orphelin qui n’a plus de maman, il vit avec son grand-frère mais il n’est pas toujours à la maison et Benjamin doit se débrouiller tout seul pour manger, mais on ne le laisse jamais entrer dans les restaurants à cause de son chat et pourtant c’est son seul et unique ami, il avait l’air si triste tout seul dehors sous cette pluie battante et il n’a rien mangé de la journée, elle ajoute que tout ceci ne serait jamais arrivé s’il avait une maman comme les autres enfants.
Connaissant l’hypersensibilité de son père, Lucile savait qu’il serait très touché par cette histoire.
Ce soir là, Benjamin déclare à Lucile qu’il l’aime beaucoup et elle lui offre un petit jouet en forme de cœur en témoignage de son amitié.
Lucile fait un bout de chemin avec Benjamin, mais elle se retrouve en retard pour l’école, elle part en courant et percute un jeune homme. Il lui relève le menton pour la regarder de plus près ; en fille bien élevée, Lucile lui assène une gifle. Ce comportement a plu à Mathias qui n’a pas l’habitude d’être rejeté par les filles (je détaille plus précisément leur rencontre dans le sujet consacré à leur couple).

Benjamin a attendri Lucile et lui a fait ressortir son côté maternel.
La générosité de Lucile et le doux sentiment qu’elle a ressenti à l’égard de Benjamin lui ont permis de rencontrer Mathias car si elle n’avait pas amené Benjamin chez elle, et si elle n’avait pas ensuite fait un bout de chemin avec lui, elle n’aurait jamais percuté Mathias (elle l’aurait sans doute rencontré plus tard par l’intermédiaire de Tristan, ce qui n’aurait pas donné le même résultat puisque Mathias n’aurait pas prêté attention à elle comme il le fait dans les circonstances actuelles car jamais il n’aurait eu des vues sur la favorite de son meilleur ami).


Tristan offre souvent des roses rouges à Lucile. Elle les a mises dans un vase dans sa chambre, Tristan lui plait beaucoup, c’est le premier garçon qui s’intéresse à elle.
Lucile ne sait pas quel est son métier, elle ne sait rien de lui.
Tristan n’est pas sa destinée, il n’est pas fait pour elle ; dès le début de la série, Lucile en a eu le signe : Roméo lui a brisé son vase de roses rouges qui se sont déversées au sol en signe qu’elle n’est pas faite pour Tristan et qu’ils ne peuvent pas connaitre l’amour ensemble.

Lucile emmène Benjamin faire du manège, elle est contente de l’avoir dans sa vie, il lui tient compagnie, la distrait et lui permet de sortir plus souvent.
Le parc d’attractions est prêt du tennis-club, l’endroit où Tristan a justement rendez-vous avec Marika.
Roméo a ressenti Tristan, il se dirige vers le club de tennis, Lucile le suit et voit Marika au bras de Tristan, ils marchent, se sourient et rient ensemble.
Dès que Tristan voit Lucile, elle fuit, alors il lui court après. La voyant dans cet état, il la rattrape et lui demande pourquoi a-t-elle fui. Elle lui répond qu’il ne peut pas faire attendre son amie, il comprend pourquoi elle s’est enfuie et la rassure : cette fille n’est pas son amie, c’est seulement la fille d’un client de son père et rien de plus dit-il.
Lucile est rassurée et fait la mijaurée en prétendant que peu lui importe qu’elle soit ou non son amie.
Pour dissiper ce malentendu et la rassurer, Tristan veut lui dire que la seule qu’il aime c’est elle mais il n’y arrive pas, il ne termine pas sa phrase, il parvient à lui dire après plusieurs tentatives car il ne ressent pas un sentiment d’amour, il est seulement intéressé par sa simplicité et le monde qu’elle représente (je le détaille précisément dans la présentation de Tristan).
Lucile manque de pudeur : elle ferme les yeux pour se faire embrasser, c’est comme si elle faisait le premier pas, mais le baiser n’aura pas lieu, Lucile part en courant en disant joyeusement que Tristan l’aime.
Ce soir-là, après avoir raccompagné Benjamin chez lui, Lucile percute de nouveau le jeune homme de l’autrefois (Mathias) et le gifle encore une fois après qu’il ait malencontreusement posé ses mains sur son torse en l’aidant à se relever.
Comme pour leur première rencontre, Lucile doit encore celle-ci à Benjamin car si elle ne l’avait pas raccompagné, elle n’aurait jamais de nouveau heurté Mathias.

Lucile se sent flattée de susciter l’intérêt de Tristan mais elle n’est pas du tout amoureuse de lui, elle ne connait pas ce qu’est l’amour.
La scène des roses rouges est parlante : Benjamin lui a donné des roses rouges et a menti en disant que c’est de la part de son frère pour s’excuser de ne pas être venu. Lucile est très contente et prend les fleurs sans se poser de question, sans même remarquer que ce sont les roses rouges que Tristan a l’habitude de lui offrir, si elle l’aimait vraiment, elle aurait reconnu sa ‘‘patte’’, elle aurait reconnu l’âme de Tristan car c’est lui qui offre des roses rouges de la sorte.
Elle saura qu’il s’agit de lui grâce à la carte : « Je t’aime. Signé Tristan » Ce dernier prononce une nouvelle fois un mot fort qu’il ne ressent pas, auquel cas il ne le dirait pas avec autant de facilité et de façon aussi banale.

Lucile va rencontrer une troisième fois le jeune inconnu en tombant sur lui. Encore une fois, cette rencontre est dûe à Benjamin car Lucile comme Mathias étaient à sa recherche.

Manuela, la meilleure amie de Lucile, lui demande si elle va venir au concert des Bee Hive dimanche prochain au grand magasin à l’occasion de la fête du printemps.
Lucile en a entendu parler : c’est le dernier groupe de rock à la mode mais elle ne les a jamais vus.
Dans un premier temps, Lucile ne peut pas y aller car son père ne le veut pas.
Mais grâce à Benjamin, elle pourra le faire : Benjamin, qui veut provoquer la rencontre entre Mathias et Lucile sans savoir qu’ils se sont déjà rencontrés, va voir Lucile pour lui dire qu’il va au grand magasin. M. Duronchon, trouvant cela dangereux, demande à Lucile de l’accompagner.
Benjamin conduit Lucile à la terrasse du magasin, le lieu du concert des Bee Hive.
Lucile va découvrir que le chanteur du groupe n’est autre que le jeune inconnu qu’elle a percuté à trois reprises, et que Tristan fait également partie du groupe.
Elle apprend ensuite que le jeune inconnu qui a croisé sa route est aussi le grand-frère de Benjamin.
Comme expliqué dans la présentation du couple Mathias/Lucile, voyant que la jeune fille qui ne cesse de croiser sa route et la fille que son petit-frère aime tant ne forment qu’une, Mathias décide de lui faire une déclaration publique et lui lance une rose blanche en lui dédiant sa nouvelle chanson : ‘‘Tu es ma seule amie’’.

Désormais, Lucile hésite entre Tristan et Mathias, elle ne sait lequel des deux choisir, c’est une fille indécise en amour.

Lucile est attirée par Mathias, elle regrette de l’avoir giflé.
Le fait qu’elle s’occupe de Benjamin, qu’il l’aime énormément et veuille qu’elle devienne sa maman lui permet de se rapprocher de Mathias.
Lucile se montre maternelle et affectueuse envers Benjamin, elle le câline et l’appelle souvent : « Mon chéri »
Elle a même payé les poupées de mariés que Benjamin avait cru acheter avec un billet de jeu, désireux de les offrir à Lucile car elles lui faisaient penser à Mathias et Lucile, il aimerait tellement qu’ils se marient, c’est son souhait le plus cher.
Lucile va s’occuper de Benjamin et le garder auprès d’elle en l’absence de Mathias durant sa tournée de trois jours (épisode 5).

Le soir du retour de Mathias, Lucile porte Benjamin sur son dos pour le déposer chez lui.
En arrivant au studio de Mathias, elle est frappée par la mauvaise odeur et le désordre.
Elle met Benjamin au lit puis après une éprouvante journée de travail, Lucile nettoie tout l’appartement et lave la vaisselle.
Lucile s’apprête à partir mais dans son sommeil, Benjamin lui attrape la jupe et l’appelle ‘‘Maman’’.
Lucile a de la peine et se dit qu’il vaut mieux qu’elle reste avec lui jusqu’au retour de Mathias pour qu’il ne reste pas seul. Épuisée par sa dure journée de travail, Lucile s’endort près de Benjamin.
À son retour, Mathias n’a pas eu le cœur à la réveiller.
Le lendemain, Tristan entre chez Mathias et y découvre Lucile, il empoigne Mathias mais Lucile se réveille, elle est en panique car elle pense à son père.
Elle court jusque chez elle où l’attend son père comme un chien enragé devant la porte.
M. Duronchon n’a pas dormi de la nuit, il lui assène une gifle, Lucile lui dit qu’elle s’est endormie sans le vouloir dans la maison de Benjamin et lui demande pardon. M. Duronchon est enragé, il lui demande s’il ne s’est rien passé, Lucile lui assure n’avoir rien fait.
M. Duronchon n’a pas confiance en elle, il a peur qu’elle se soit souillée avec Mathias mais c’est en la regardant dans les yeux qu’il comprend qu’elle n’a rien fait.
En prenant sa douche, Lucile repense à Mathias et Tristan et se dit d’un air satisfait : « J’ai provoqué une belle bagarre en dormant là-bas.» et elle tire la langue d’un air faussement innocent.
Elle a l’outrecuidance de se réjouir que deux meilleurs amis se soient fâchés pour elle.


Lucile aimerait organiser une petite fête en l’honneur de la rentrée scolaire de Benjamin.
Elle accompagne ce dernier, en compagnie de Mathias, à son premier jour d’école.
Lucile se comporte comme une maman et prend Benjamin en photo pendant le discours de la directrice.
De retour au Mambo, la petite fête pour Benjamin a lieu. En cette occasion, Lucile prend plaisir à passer du temps auprès de Mathias.
En entrant au Mambo, Tristan a un choc de voir Mathias et Lucile ensemble. Il est invité à rester. Sa présence dérange quelque peu Lucile mais lorsqu’il s’en va, elle lui court après et le rejoint.
Tristan a bien remarqué qu’il n’y avait pas de place pour lui, que Benjamin, Mathias et Lucile sont souvent ensemble et il lui en fait part.
Pour ne pas le perdre, Lucile est sur le point de lui dire ‘‘Je t’aime’’ alors qu’elle ne le pense pas, mais Roméo l’interrompt suivi de Benjamin qui accourt à elle.
Seule, Lucile regrette que Roméo l’ait interrompue, elle n’a même pas pu expliquer à Tristan ce qu’elle voulait lui dire.
Tant qu’elle ne se sera pas décidée entre les deux garçons, Lucile veut continuer à mener un double-jeu malhonnête et malsain afin de ne pas les perdre.

Lorsque M. Duronchon demande à Lucile ce que font Tristan et Mathias dans la vie, elle lui répond qu’ils sont étudiants à l’université et ajoute qu’ils sont mannequins pour des magazines de mode et qu’ils font des publicités.
Elle se rapproche encore plus de Mathias lorsqu’il lui raconte l’histoire de sa vie (je le détaille précisément dans la présentation de leur couple).

Malgré qu’elle se rapproche de Mathias, Lucile continue à jouer son double-jeu :
Tristan continue à lui apporter des roses rouges, elle le regarde avec des yeux illuminés.
Il lui a laissé un mot pour lui dire qu’il aimerait passer un moment seul avec elle, il lui demande de prendre un café avec elle.
Lucile fait mine d’aller chercher de la sauce à son père, Tristan sourit parce qu’elle a accepté son invitation.
Lucile virevolte joyeusement pour s’appuyer sur un arbre. Tristan aimerait connaitre ses sentiments à son égard.
Lucile est déçue parce qu’elle a peur de s’engager, si elle le fait, elle perd Mathias ; mais en même temps, elle ne veut pas perdre Tristan donc elle reprend vite la face et compte lui dire quelque chose mais elle est interrompue car un moucheron lui ait rentré dans l’œil.
À chaque fois qu’elle est sur le point de faire une déclaration d’amour malhonnête à Tristan, quelqu’un ou quelque chose l’interrompt comme si la destinée voulait les séparer car Tristan n’est pas fait pour elle et elle n’est pas faite pour Tristan, c’est une relation qui n’est pas fondée sur l’amour, il n’y a aucun sentiment profond entre eux (Par révolte, Tristan est intéressé par le monde simple que représente Lucile et celle-ci ne ressent rien pour lui).
Lucile dit à Tristan qu’elle ne veut pas lui répondre maintenant et lui demande d’attendre encore un peu. Elle joue un jeu malsain, elle ne veut ni le perdre lui, ni perdre Mathias alors elle le fait attendre et fait espérer les deux garçons.
Ce soir-là, Lucile cherche à séduire Mathias, elle lui dit qu’elle a très mal à l’œil et le lui montre en l’aguichant pour qu’il s’approche d’elle. Puis, elle se colle à lui pour regarder une étoile dans le ciel (épisode 9).

Lucile n’a aucune valeur de l’amour : elle est attirée par Mathias mais elle veut garder Tristan, alors elle joue entre les ‘‘deux tableaux’’.
Elle fait espérer Tristan mais elle achète un chocolat en forme de cœur pour l’anniversaire de Mathias et le sert contre son cœur.
Lucile veut fêter l’anniversaire de Mathias au Mambo et pour convaincre son père, elle joue sur la carte sensible en se servant de Benjamin pour dire qu’il s’est donné du mal pour construire et décorer la couronne qu’il a faite pour Mathias.
Mais en même temps, elle est jalouse de voir Marika au dessus de l’épaule de Tristan. Elle veut être la seule fille à avoir les faveurs de Mathias et Tristan.
Lucile part en courant, Tristan la rattrape, elle fait mine qu’elle ne lui reproche rien et qu’une fête sera organisée demain pour l’anniversaire de Mathias.
En agissant ainsi, elle fait espérer Tristan qui croit qu’elle est amoureuse de lui. Elle est particulièrement gonflée d’agir de la sorte alors que de l’autre côté, elle aguiche Mathias.
Elle veut Mathias mais elle garde Tristan comme roue de secours pour ne pas être seule au cas où cela ne marcherait pas avec Mathias. Elle aurait pu aller avec Tristan car il lui a fait une déclaration, si elle l’aimait vraiment elle aurait été immédiatement réceptive.

En plus d’être une aguicheuse malhonnête, Lucile est sournoise, elle soutire des informations à Benjamin : elle aimerait savoir ce que Mathias pense du chocolat, au lieu de lui demander directement ce que Mathias en pense, elle se montre sournoise en lui disant qu’en général pour un anniversaire on pense plutôt à des chocolats. Benjamin lui dit que les chocolats est le seul cadeau qui lui déplaise.
Déçue, Lucile a failli ne pas lui offrir son cadeau mais il tombera de sa poche et Mathias le verra. Je l’explique plus précisément dans la présentation de leur couple, Mathias va lui faire une déclaration et Lucile était sur le point de l’embrasser mais Benjamin les a interrompus.
Lucile est toute émoustillée, et elle pense à Tristan qui serait furieux de ce qui vient de se passer.
Lucile offre un chocolat en forme de cœur à Mathias, elle est prête à l’embrasser : tout fait penser à Mathias qu’elle lui est réceptive, mais d’un autre côté Lucile fait tout pour garder Tristan. Son comportement est immature, détestable et indigne d’une jeune fille qui a pourtant reçu une éducation traditionnelle.

Lucile devra faire face à Marika, très amoureuse de Tristan, qui va lui reprocher son ignoble comportement.
Marika a bien vu que Tristan ne suffit pas à Lucile qui essaie de séduire Mathias. Elle a même remarqué que Lucile se sert de Benjamin pour séduire Mathias (elle n’a pas tort, Lucile profite souvent de Benjamin et se sert de lui, même si elle l’aime, pour voir et se rapprocher de Mathias).

Marika a dit à Tristan que Lucile avait rendez-vous avec Mathias, il se rend donc au Mambo pour s’en assurer. Lucile tente de s’expliquer mais Tristan l’interrompt et s’excuse. Il lui dit qu’il a besoin de savoir ce qui s’est passé car elle compte beaucoup pour lui, il veut une réponse à sa déclaration d’amour et lui prend les mains. Pour ne pas le perdre, Lucile lui dit en le regardant dans les yeux qu’il lui plait, mais elle reste volontairement évasive pour ne pas s’engager.
M. Duronchon entre et s’énerve de voir Lucile avec les mains dans celles de Tristan.
Encore une fois (on ne les compte plus !), Lucile prononce des mots qu’elle ne pense pas pour garder Tristan.

Lucile se rend ensuite au studio pour voir Tristan mais l’entend parler à Mathias, Tristan lui demande de l’éclaircir sur ses relations avec Lucile, il lui demande s’il est amoureux d’elle, Mathias avoue qu’il est très amoureux d’elle. Tristan s’énerve et veut quitter les Bee Hive. Mathias lui assure qu’il n’a pas l’intention d’intervenir dans ses relations avec Lucile, il en fait la promesse à Tristan.
Lucile part et rencontre Marika qui lui ordonne de venir avec elle, elle a à lui parler.
Marika lui explique qu’elle connait Tristan mieux que quiconque, elle lui reproche de donner rendez-vous à Mathias et de le voir en cachette de Tristan. Pour la narguer, Lucile lui répond que Tristan lui plait beaucoup (si Tristan lui plaisait vraiment, Lucile n’aurait pas, notamment, offert un chocolat en forme de cœur à Mathias et n’aurait pas voulu l’embrasser sur la bouche !).
Benjamin les interrompt, il est triste, il lui dit que Mathias est un garçon très bien pour elle et lui reproche de ne pas le reconnaitre. Benjamin en pleure.
Marika a totalement raison de dire à Lucile : « Si tu aimes vraiment Tristan tu ne dois plus jouer ce double jeu, c’est affreux de se conduire comme ça. »
Marika fond en larmes après lui avoir avoué qu’elle est amoureuse de Tristan.
Benjamin reproche à Lucile son comportement, il est déçu, il croyait qu’elle était formidable et différente des autres, il part après lui avoir dit qu’il ne l’aime plus.
Puisque Lucile n’est pas amoureuse de Tristan, elle aurait dû arrêter de le convoiter après avoir vu que les choses commencent à s’envenimer entre les deux meilleurs amis et surtout après cette touchante confession de Marika qui, elle, est véritablement, profondément et sincèrement amoureuse de Tristan.

Pour la rapprocher de son frère, Benjamin demande à M. Duronchon si Lucile peut venir à l’école. Il ment à Lucile en disant que Mathias ne sera pas là.
Lucile n’a aucun respect pour les sentiments des autres, après la confession de Marika et bien qu’elle ne soit pas amoureuse de Tristan, Lucile continue son double-jeu et accepte d’avoir un rendez-vous avec lui.
Mais elle l’annulera pour accompagner Benjamin ; cependant, elle dit à Tristan qu’elle a un imprévu au lieu de préciser honnêtement qu’elle accompagne Benjamin.
Lucile n’est jamais explicite, elle se montre toujours volontairement évasive ce qui aboutit à de nuisibles conséquences.
Elle dit ensuite à Tristan au téléphone : « Moi aussi j’ai envie de te voir. » Elle prononce toujours des mots qu’elle ne ressent pas pour le retenir.

En entrant en classe, Mathias voit Lucile, il la remercie d’être venue pour Benjamin et il lui demande de passer un moment ensemble.
Lucile voulait rentrer mais Benjamin s’agrippe à elle, Lucile accepte donc de rester encore un peu.
Tristan arrive avec Marika et a un choc de voir dans la cour Mathias et Lucile se tenir la main pour la ronde des enfants.
En voyant Tristan, Mathias et Lucile se lâchent la main.
Pour les besoins du divertissement organisé par la classe, les personnes présentes doivent toutes se mettre deux par deux l’une en face de l’autre. Tristan se met en face de Lucile et enlève ses lunettes pour mieux la regarder, il lui demande si c’est pour Mathias qu’elle a annulé leur rendez-vous, il lui dit qu’elle doit être déçue de ne pas pouvoir danser avec lui.
Au lieu d’être franche et d’expliquer tout simplement à Tristan qu’elle est venue pour Benjamin qui lui avait dit que Mathias serait absent, Lucile baisse la tête d’un air coupable et ne s’explique pas, elle reste évasive comme à son habitué et lui demande seulement de ne pas être méchant.
Tristan lui dit qu’il a envie d’être près d’elle, Lucile soupire telle une fausse mijaurée : « Oh s’il te plait ! », Tristan en a assez et veut rentrer chez lui.
Pour ne pas qu’il parte, le calmer et le garder, Lucile lui dit : « Je t’aime » puis elle en pleure car elle a prononcé des mots qu’elle ne pense absolument pas.
Elle est prête à tout pour le retenir, même à prononcer des mots qu’elle ne pense pas, ses paroles d’amour sont sans profondeur, le ressenti est absent, elle les prononce avec un corps vide d’émotions. C’est une mauvaise et pénible habitude chez Lucile : elle ne fait qu’exprimer oralement des mots d’amour qu’elle ne ressent pas pour Tristan.

Naïf, Tristan part à l’écart avec Lucile et lui demande pardon de s’être montré désagréable.
Puisqu’elle vient de lui déclarer un amour (mensonger), Tristan croit qu’elle l’aime et lui dit qu’il a compris qu’il n’y avait rien de sérieux entre Mathias et elle.
Lucile réagit : « Ah ! », elle n’est pas contente car elle veut garder Mathias !
Etant donné qu’elle lui a fait une déclaration d’amour, Tristan s’approche d’elle, Lucile le regarde droit dans les yeux la tête haute, les bras croisés dans le dos comme pour se faire attraper, elle lève le torse sans aucune timidité, elle manque de pudeur, de retenue élégante, de noblesse de caractère, et le comble c’est qu’elle ne ressent pas d’amour.
Elle lui dit : « Tristan je t’aime très fort. » Rebelote ! Lucile recommence à être malhonnête, menteuse et volage, elle lui dit cela à cet instant car elle n’a qu’une seule hâte : c’est qu’il l’enlace et l’embrasse.
Lucile approche son visage du sien et ferme les yeux, elle lui fait manifestement des avances. Tristan l’aurait embrassée si Benjamin ne s’était pas jeté au péril de sa vie dans la pente pour empêcher ce terrible engagement mensonger, puisque si Tristan et Lucile s’étaient embrassés, un engagement moral se serait scellé, et Mathias se serait définitivement effacé.
Lucile était empressée de se faire embrasser par Tristan mais cela ne l’empêche pas immédiatement après de rester avec Mathias.
Tristan lui a proposé d’accompagner Mathias et Benjamin car ce dernier a besoin d’elle, Lucile saute sur l’occasion, elle ne se fait pas prier pour le faire et se sert de nouveau de Benjamin pour être près de Mathias.
Si elle était amoureuse de Tristan comme elle le prétend, elle aurait voulu rester avec lui surtout qu’elle était si impatiente de se faire embrasser par lui.
Lucile est une fille malsaine : elle était prête à se faire embrasser par Mathias puis par Tristan, cela lui est égal de se comporter en fille aguicheuse et volage pourvu qu’elle les garde tous les deux.
À cette époque, dans les mœurs japonaises, un baiser signifie un engagement important mais Lucile ne semble pas donner d’importance à cet acte grave et sérieux qu’elle banalise, ce qui est d’autant plus choquant venant d’une jeune fille élevée dans le respect des mœurs et des valeurs traditionnelles.

Lucile mène son double-jeu mais la panique va commencer à s’emparer d’elle lorsqu’elle va se rendre compte que Marika est une sérieuse rivale. Lucile va surprendre Marika au bras de Tristan qui va lui donner un baiser sur le front, puis Marika va l’embrasser et Tristan va la regarder s’en aller en souriant.
Lucile a un choc, le fait qu’elle assiste à cette scène n’est que justice, elle qui joue un double-jeu et qui essaie de se faire embrasser par les deux garçons réalise qu’elle n’est pas la seule fille dans la vie de Tristan.
Elle est jalouse de Marika et veut la détrôner, elle pense à Marika qui est belle, riche et elle veut être la seule fille pour laquelle Tristan ait de l’attention. Même si elle ne l’aime pas, elle fait tout pour le prendre à Marika par simple fierté, par complexe d’infériorité et par désir d’avoir sous sa coupe ‘‘une roue de secours’’ au cas où cela ne fonctionnerait pas avec Mathias.
Elle repense au baiser échangé entre Marika et Tristan, cela la dérange, elle est très contrariée, ce qui est particulièrement gonflé de sa part alors qu’elle s’était offerte pour se faire embrasser par Mathias.

La panique de Lucile va s’intensifier lorsqu’elle va apprendre que Mathias a embrassé Manuela. (Pour information, il ne l’a fait que pour rassurer Tristan et lui faire comprendre qu’il ne tentera rien avec Lucile).
Lucile est sous le choc, elle ne comprend plus, elle a peur de perdre Tristan et Mathias à la fois, elle se sent soudainement seule.
Elle ose le tout pour le tout et reproche à Mathias son attitude, elle prétend hypocritement qu’elle n’accepterait pas qu’il fasse souffrir Manuela, elle prend pour prétexte la défense de son amie alors qu’en réalité elle veut être fixée pour son cas personnel : aime-t-il vraiment Manuela ou la préfère-t-il ?
Lucile est soulagée, rassurée d’entendre qu’il est désolé d’avoir agi ainsi et pour ne pas éveiller les soupçons de Mathias, elle lui reproche d’être immonde quand il lui dit qu’il n’était pas sérieux en embrassant Manuela.
Lucile pleure mais ce sont des larmes de soulagement, ce sont ses nerfs qui lâchent, elle reste en même temps déçue qu’il ait embrassé Manuela car elle veut être le seul centre d’intérêt.
Du coup, elle se venge sur lui et lui fait des reproches afin de le culpabiliser et s’assurer ainsi qu’il ne recommence plus; elle lui reproche notamment de s’être engagé envers elle et d’embrasser Manuela par la suite.
Elle l’avoue : elle ne fera plus confiance en personne que ce soit Mathias ou Tristan. En fait, elle a peur de les avoir perdus tous les deux.
Elle est déçue que Mathias ait embrassé Manuela alors qu’elle était prête à faire la même chose avec Tristan !
Mathias la serre contre lui, Lucile verse des larmes de soulagement, elle a tellement eu peur qu’il lui préfère Manuela.
Lucile a joué la carte de l’indignation en reprochant à Mathias d’embrasser Manuela, mais elle ne s’indigne pas de sa propre attitude consistant à vouloir se faire embrasser par Mathias et Tristan.
De part sa sélectivité, l’indignation de Lucile perd tout crédit. Elle exige de Mathias et Tristan une loyauté absolue, alors qu’elle est incapable d’en faire autant.

Lucile apprend ensuite de Tony que Tristan et Mathias se sont disputés, cette nouvelle la surprend, il lui dit que Tristan veut quitter les Bee Hive et lui demande de le convaincre de revenir. Elle accepte, elle veut connaitre l’objet de leur dispute, mais Tony lui répond qu’il n’en sait rien (en fait, il préfère ne pas le lui dire). Elle se demande ce qui a bien pu se passer.
Elle s’en veut d’être la responsable de la rupture de leur amitié, elle s’en veut car elle sait qu’elle est coupable de jouer avec les deux.

Lucile se rend à l’université pour voir Tristan et le convaincre de retourner avec les Bee Hive. Mais elle y rencontre Marika qui lui reproche sa présence, elle lui dit que le mal est déjà fait.
Puisque Manuela ne comprend pas ce qui se passe, Marika lui répète ce que croit Tristan : Lucile sortait en cachette avec Mathias, Tristan les a pris sur le fait et a quitté les Bee Hive.
Manuela demande des explications à Lucile, elle lui dit qu’elle a juste bu un verre avec lui, Manuela sait qu’elle veut Mathias et qu’elle lui cache quelque chose car Lucile ne lui avait pas parlé de ce verre, et Lucile a pour habitude de ne rien lui cacher.
Manuela ne veut plus lui faire confiance et s’en va.
Benjamin lui remonte le moral, Lucile se sent mieux. Elle veut écrire une lettre à Tristan pour lui expliquer la situation: « Toute cette histoire n’est qu’un malentendu, il ne s’est rien passé entre Mathias et moi et de toute façon je ne le reverrai plus. Je t’en prie, retourne avec les Bee Hive. Lucile. »
Lucile n’en veut pas à Benjamin d’avoir perdu la lettre et le rassure.
Elle est contente d’entendre Benjamin lui dire que Tristan n’avait pas l’air très ravi de voir Marika chez lui.
Marika, qui a lu la lettre, ordonne à Lucile de venir avec elle et la menace de ne plus essayer de séduire Tristan en lui faisant des promesses qu’elle ne tiendra pas. Elle lui reproche de s’obstiner à convaincre Tristan de revenir avec les Bee Hive. Elle s’avance vers elle de façon menaçante et lui ordonne de ne plus se mêler des affaires de Tristan et de disparaitre de son existence, Tristan lui appartient !

Lucile pense avec perdu Manuela, elle sait qu’elle peut perdre Tristan avec Marika qui est très présente dans sa vie, alors elle se rend la nuit même chez Mathias pour lui faire passer un message : elle lui rend les poupées de mariés en disant que ce présent n’a plus aucun sens pour elle. Par ces mots, Lucile lui laisse volontairement entendre qu’elle voulait de lui.
Mathias comprend le message mais Lucile s’en va après lui avoir dit qu’elle s’est jurée de ne plus les revoir, Tristan et lui, et le supplie de faire la paix avec son meilleur ami.
Bien qu’elle veuille arranger les choses entre les deux amis, Lucile sent que Tristan lui échappe et pour éviter que la situation ne s’envenime (Marika s’en prend à elle, les groupies des Bee Hive seront alertées de la situation), elle s’est arrangée pour se laisser une porte ouverte avec Mathias.

À l’épisode 16, le père de Lucile trouve dans la chambre de celle-ci un CD des Bee Hive et découvre que Mathias et Tristan sont des rockeurs.
Une dispute éclate entre le père et sa fille qui finit par quitter en larmes sa maison.
Roméo retrouve Lucile dans le conduit où elle s’est réfugiée. Mathias retrouve Lucile grâce à Roméo, Tristan le rejoint, ils veulent rentrer tous ensemble, Mathias répète à Lucile que son père est venu au Loose et qu’il est très inquiet, il n’est plus fâché, il s’est calmé, il regrette ses paroles et il est très triste.
Tristan et Mathias ramènent Lucile à son père. Tout le monde est réconcilié et Lucile n’aura plus besoin de cacher la vérité à son père au sujet des activités des deux garçons.
Mathias et Tristan décident de combattre à armes égales pour conquérir Lucile.
Cette fugue aura permis à Mathias et Tristan de se réconcilier mais le fait que Lucile joue entre les deux garçons avait failli conduire à la fin des Bee Hive car il était prévu que si Tristan ne revenait pas avant la fin de la semaine, le contrat des Bee Hive serait annulé.

Manuela est toujours fâchée après Lucile surtout après que Marika lui ait monté la tête contre elle.
Lucile court après son amie pour la retenir mais celle-ci se fait renverser par une voiture. Lucile est affolée puis soulagée d’apprendre que Manuela n’a que quelques contusions. Lucile a tellement eu peur de la perdre.
Elle part chercher Mathias pour le supplier d’aller la voir.
Lucile a eu peur de perdre son amie, qu’elle ne lui parle plus jamais, elle passe la nuit auprès d’elle.
Mathias se rend au chevet de Manuela et lui explique tout ce que Lucile a fait pour elle.
Pendant ce temps, Marika et deux de ses amies menacent Lucile, Marika lui tend un papier : une clause lui ordonnant de ne plus jamais fréquenter les Bee Hive.
Lucile déchire le papier en deux et lui reproche d’avoir voulu semer la zizanie entre Manuela et elle.
Les deux copines de Marika s’en prennent violemment à Lucile. Benjamin, que Lucile avait envoyé chercher Mathias, revient avec son grand-frère accompagné de Tristan.
Par amour pour Tristan, Marika va désormais cesser de vouloir nuire à Lucile.
Lucile se rend ensuite au chevet de sa meilleure amie qui se réconcilie avec elle.

Lucile est flattée que deux garçons entrent en rivalité pour elle, et cela ne la presse pas à se décider bien au contraire.
En bord de mer, Lucile est allée s’acheter un mini bikini pour rejoindre Mathias et Tristan, elle s’exhibe et leur dit :

« Qu’en pensez-vous ?» en les aguichant.

Puisqu’elle aide beaucoup son père au restaurant et qu’elle s’occupe énormément de Benjamin, Lucile a pris beaucoup de retard dans ses études, on lui a donc proposé d’opter pour des cours par correspondance.


Bien malgré elle, le petit manège de Lucile va prendre fin, tout bascule à l’épisode 23 :
Tristan a invité Mathias et Benjamin à passer quelques jours à la montagne chez lui, les Bee Hive répètent les chansons qu’ils préparent pour le festival de rock.
Roméo est gardé au Mambo mais il broie du noir loin de Benjamin. Manuela se propose de l’emmener le rejoindre à la montagne, car Tony le lui a demandé.
Mais Roméo ne veut pas aller avec Manuela. Lucile dit à son père qu’il faut prendre une décision, elle a envie de se rendre à la montagne alors qu’elle n’est pas invitée et prend Roméo et Benjamin comme prétexte. Elle se sert de nouveau de Benjamin pour approcher Mathias (et aussi Tristan puisqu’il se trouve à la montagne).
M. Duronchon dit à sa fille d’accompagner Manuela, Lucile a eu ce qu’elle voulait.
Lucile fait mine de parler du ‘‘pauvre Benjamin’’ mais Manuela la connait et sait qu’elle pense à Mathias.

Mais en arrivant sur les lieux, Lucile a un choc phénoménal de voir Tristan et Marika échanger un long baiser dans les bois.
Manuela dit à Lucile : « Tu ne trouves pas qu’ils vont bien ensemble ? » Lucile est en panique, elle sent que l’étau se resserre : Tristan lui échappe, Lucile voulait continuer son double-jeu mais les couples se forment tellement vite qu’elle décide de se rapprocher de Mathias et ne perd pas de temps pour le faire.
Elle constate que Manuela et Tony sont ensemble et que Tristan partage les sentiments de Marika.
Lucile repense au baiser échangé entre Tristan et Marika, elle a vu la sincérité et la profondeur de l’amour de Tristan pour Marika ; son attitude, son regard, ses gestes et sa position, lorsqu’il pressait Marika contre lui, ne trompaient pas.
Elle a peur que Mathias lui échappe comme Tristan vient de lui échapper, alors elle décide à la fin de cet épisode de se rabattre sur Mathias.

Le lendemain matin, Lucile se montre froide envers Tristan. Elle repense au baiser qu’il a échangé avec Marika. Tristan veut savoir si elle est triste, Lucile prétend qu’elle n’est pas fâchée, Tristan en est rassuré. En réalité, Lucile est fortement déçue de l’avoir perdu.

Ce séjour à la montagne permettra à Marika de mieux s’entendre avec Lucile : le cheval de Marika est revenu aux écuries sans elle. Lucile entend Elisabeth dire que Marika est partie à la montagne, alors Lucile se dirige dans cette direction.
Lucile entend les cris d’appels au secours de Marika et la trouve dans une situation dangereuse : elle s’accroche désespérément au ravin pour ne pas chuter dans le vide.
Marika ne peut pas grimper sur le rocher, elle a une jambe cassée, Lucile lui attrape alors les deux mains pour la remonter à la surface mais Marika refuse son aide, elle veut que Tristan vienne à son secours. Lucile la fait réagir en lui disant que Tristan sera entièrement à elle si elle disparait. C’est efficace : Marika s’aide de son genou gauche pour remonter à la surface pendant que Lucile la tire de toutes ses forces sous cette tempête de pluie.
Une fois Marika sauvée, Lucile veut la porter sur ses épaules mais Marika refuse de bouger, elle veut que Tristan vienne pour qu’il la ramène. Lucile la prévient que Tristan est parti à sa recherche mais qu’il a pris la mauvaise direction ; Marika divague, elle croit que Lucile était en train de suivre Tristan.
Marika persiste dans son refus, Lucile la gifle pour lui faire reprendre ses esprits.
Marika a mal à la jambe, Lucile déchire son pull pour lui faire une attèle avec ce tissu et un morceau de bois, Lucile lui demande ensuite de s’accrocher à ses épaules et elle la traine jusqu’à la maison. Cependant, une foudre violente s’abat sur un arbre, les filles s’évanouissent et ce sont Mathias et Tristan qui les ramèneront.
Lucile a sauvé Marika et a pris soin de la soigner, son attitude humaine et serviable a permis à Marika de la voir autrement et de l’apprécier.


Malgré le choc qu’elle a subi à l’épisode 23 et malgré le fait qu’elle ait vu que Tristan lui échappait pour Marika, Lucile continue à penser à Mathias et aussi à Tristan.
Son père est conscient de son double-jeu et veut y mettre un terme. Il lui reproche de s’intéresser à Tristan : « J’espère que tu ne vas pas me dire que tu es amoureuse de cet intellectuel de broussailles ! »
Complètement déconnectée de la réalité, séduite par le rêve de vie qu’elle s’imagine avec Tristan (argent, confort, aisance) et désireuse d’échapper à la vie de femme au foyer et au modèle traditionnel inculqué par son père, Lucile rétorque à celui-ci : « Et je passerai ma vie à faire le ménage et la cuisine ! »
Cette réflexion énerve et déçoit fortement M. Duronchon qui a inculqué à sa fille des valeurs traditionnelles, il la sermonne en lui expliquant qu’on ne construit pas sa vie avec des rêves.
M. Duronchon ne veut pas de Tristan dans la vie de sa fille, il sait très bien qu’il n’est pas fait pour elle et que c’est Mathias qui lui convient.
Même Roméo a griffé tous les garçons présents sur la photo de vacances excepté Mathias pour la rendre à l’évidence.

Malgré le sermon de son père, Lucile s’entête et rêve de se marier avec l’un ou l’autre : elle voit Mathias puis Tristan en marié l’accompagnant jusqu’à l’autel.
Elle veut encore de Tristan mais elle sait qu’il y a Marika, c’est le point qui la dérange.

Ce soir-là, elle doit se rendre à la fête foraine pour accompagner Benjamin.
Lucile voulait mettre un kimono mais il était trop court, elle n’a rien d’autre à se mettre, elle renonce alors au kimono pour enfiler une simple tenue. L’absence d’une présence maternelle se ressent dans ces instants, Lucile avait besoin d’une mère pour prendre soin d’elle et l’habiller dans ces moments de fête.

À la fête foraine, Lucile voit Tristan et se met à sa recherche mais elle le perd de vue avec la foule.
Benjamin a fait le vœu que Mathias et Lucile se marient, Lucile est contente mais cela ne l’empêche pas ensuite de se sentir très mal, elle a le moral à zéro de réaliser qu’elle a définitivement perdu Tristan.
Elle regarde Tristan et Marika jouer avec Elisabeth : « Marika a l’air de bien s’entendre avec Tristan. » se dit-elle. Elle est déçue d’avoir la confirmation irrévocable qu’il lui a échappé. Cela confirme qu’elle s’est rabattue sur Mathias par élimination sinon elle ne serait pas déçue.
Lucile n’a jamais voulu que Tristan s’éloigne d’elle, elle faisait tout pour le garder mais elle n’a pas réussi.
Les familles sont réunies : Mathias est avec Benjamin sur ses épaules et Lucile à ses côtés, et Tristan est avec Elisabeth sur ses épaules et Marika à ses côtés.

Son père lui a appris qu’il faut vivre sa vie, pas un rêve de vie. Lucile se dit que son père a raison, qu’elle s’est conduite en petite écervelée et elle ajoute qu’elle a compris : elle regarde le couple Marika/Tristan et se dit qu’elle doit se conduire comme quelqu’un de responsable et sérieux. C’est donc à cet épisode 25 que Lucile décide de se rabattre exclusivement sur Mathias.
Le couple Tristan/Marika s’est donc formé avant le couple Mathias/Lucile puisque c’est en réalisant que le cœur de Tristan penchait en faveur de Marika, et en réalisant qu’elle ne pouvait pas intégrer le monde de Tristan, qu’elle était complètement incompatible avec lui, que Lucile s’est rabattue sur Mathias.

Ce soir-là, Lucile a acheté des campanules, des fleurs plus simples et elle dit qu’elles vont beaucoup mieux dans le restaurant que des roses, les roses ne sont pas faites pour elle dit-elle.
Les campanules représentent Mathias : il est simple, mène une vie compatible avec les valeurs de M. Duronchon, il est sincère envers Lucile.
Les roses rouges représentent Tristan : Lucile réalise enfin que Tristan n’est pas fait pour elle. Tristan est tombé amoureux de Marika, elle représente de surcroit tout ce qu’il aime, ses centres d’intérêt, son mode de vie et ses goûts sont incompatibles avec ceux de Lucile.
Lucile dit à haute voix ce qui la dérange : il ne faut pas se faire d’illusion, son milieu familial et le sien sont trop différents.
Lucile avait peur de rencontrer les parents de Tristan, elle s’est rendue à l’évidence : elle n’aurait jamais pu intégrer le milieu de Tristan qui veut une femme distinguée, élégante et qu’il n’a pas honte de présenter à ses parents (Tristan avait invité Lucile, il savait qu’elle refuserait mais au cas où elle accepterait, il lui avait acheté une tenue de tennis similaire à celle de Marika pour la présenter ainsi à ses parents. S’il l’aimait vraiment, il la présenterait telle qu’elle est au naturel sans besoin de vouloir la transformer en Marika).
Lucile était déconnectée de la réalité, c’est l’argent, le confort, les artifices qui l’attiraient chez Tristan ainsi que les roses rouges qu’il lui apportait presque tous les jours. Avec lui, elle n’aurait pas eu à faire le ménage et la cuisine, tout cela était un rêve de vie. Et puis on ne peut pas oublier le fait que c’était le premier garçon à s’être intéressé à elle.

Jusqu’où aurait-elle été si elle n’avait pas vu que Tristan lui a échappé, si son père ne l’avait pas reconnectée à la réalité de la vie et de sa condition ?
Le comportement de Lucile était détestable et nuisible car en poussant son double-jeu jusqu’aux extrémités, elle aurait provoqué de nombreux dommages collatéraux : elle aurait pu nuire à Mathias et Benjamin (qui auraient perdu la femme qu’il leur faut), elle aurait pu nuire à Tristan et Marika (en brisant leur couple et leur amour véritable), elle aurait pu nuire à Manuela et Tony (ils auraient pu ne jamais finir ensemble si Lucile et Manuela ne s’étaient pas réconciliées car Manuela serait restée bloquée sur Mathias), elle aurait pu nuire à son père (en allant avec Tristan, elle l’aurait anéanti car c’est le mode de vie de Mathias qui convient à M. Duronchon qui de surcroit voulait que Benjamin devienne un membre à part entière de sa famille), elle aurait pu ruiner l’amitié qui existe entre Tristan et Mathias et nuire au groupe Bee Hive qui a déjà failli être dissous à cause d’elle (comme expliqué plus haut, si Tristan n’était pas revenu, le contrat des Bee Hive aurait été annulé).
Enfin, elle se serait nuit à elle-même car Tristan n’est pas amoureux d’elle et l’aurait délaissée.


Lucile ne perd pas de temps pour accaparer Mathias : elle le rejoint avec Benjamin au Mont Fuji.
Elle part sans demander l’autorisation à son père, elle avait bien trop peur qu’il le lui interdise. Elle lui laisse un simple mot pour lui dire qu’elle est allée au grand hôtel du mont Fuji avec Benjamin.
Là-bas, elle rencontre Marina (la femme du chanteur Sheller), Benjamin parle de Mathias, Lucile est bien tombée car Marina la conduit à l’endroit où se trouve Mathias. Lucile fait ainsi la connaissance du chanteur Sheller, le leader des Kiss Relish.

Il n’y a plus de chambre libre à l’hôtel pour Lucile, Tristan se propose d’aller dormir au camping avec Mathias pour laisser sa chambre à Lucile.
Son père l’appelle, il se sent déshonoré, il veut qu’elle rentre à la maison sans plus tarder, sa fille lui demande de ne pas s’inquiéter.
Elle sort et fait comprendre à Mathias que c’est pour lui qu’elle est venue, elle se montre entreprenante en lui disant qu’elle voulait tellement le voir et qu’il lui manquait (je détaille cette scène dans leur couple).
La venue de Lucile était surtout motivée par sa crainte qu’il tombe sous le charme d’une autre fille, elle a très peur de se retrouver seule depuis que Tristan lui a échappé, alors elle s’accroche au seul qu’il lui reste : Mathias.
Elle sera ensuite fortement rassurée, le jour du concours national de rock, lorsque Mathias va l’embrasser (on peut dire qu’elle a eu ce qu’elle voulait car c’est elle qui désirait se faire embrasser, elle l’a incité à le faire). Désormais, Lucile sait que Mathias s’est engagé envers elle.

L’anniversaire de Lucile approche : pour que son père accepte d’inviter les Bee Hive à sa fête d’anniversaire, Lucile lui dit que ce serait l’occasion de fêter leur premier prix.
Benjamin demande à Lucile ce qu’elle veut pour son anniversaire, elle lui répond que sa présence sera son cadeau.
Mais lorsqu’elle apprend que les Bee Hive ne peuvent pas venir à son anniversaire car ils partent en tournée, Lucile est déçue et reproche à Benjamin de ne pas lui avoir dit.
Benjamin veut faire quelque chose pour l’anniversaire de Lucile, il répète à Mathias que le départ des Bee Hive coïncide avec l’anniversaire de Lucile, mais c’est grâce à Sheller qu’une solution sera trouvée : les Bee Hive fêteront l’anniversaire de Lucile un jour à l’avance et répéteront avec les Kiss Relish.
Avant de prendre son avion, Mathias réitère son engagement et assure à Lucile qu’à son retour, ils fêteront seuls tous les deux son anniversaire.

Lucile a hâte que Mathias rentre, elle se demande ce qu’il va bien pouvoir lui faire !
Benjamin est chez elle en l’absence de Mathias, Lucile lui propose de venir dormir avec elle dans son lit, Benjamin est tout content d’y aller. Blotti contre elle, il lui dit que c’est bon de dormir près d’elle : « T’es chaude comme une maman.» ajoute-t-il. Touchée, Lucile l’embrasse.

Le soir du retour de Mathias, Lucile est émoustillée à l’idée de se retrouver seule avec lui.
Pour sortir seule avec lui cette nuit-là, Lucile incite son père à boire, elle veut le saouler car elle sait qu’il ne supporte pas l’alcool.
Malsaine et malintentionnée, elle dit à Mathias que son père ne supporte pas l’alcool et manœuvre pour l’envoyer se coucher rapidement. Lucile lui sert des verres, même Benjamin est étonné de son comportement.
Lucile pense à mal, elle désire que Mathias l’emmène toute la nuit, elle était prête à se souiller, seulement rien ne va se passer car Mathias est pur.
Le comportement de Lucile est particulièrement choquant, cette demoiselle n’a rien d’innocent et cette scène en témoigne de façon flagrante.

En chemin, Lucile incite Mathias à la demander en mariage, elle ne cesse de lui parler du mariage de Tony et Manuela.
Jalouse et envieuse du bonheur de son amie, Lucile ose dire que c’est Manuela qui a précipité les choses, qu’elle ne sait pas comment Manuela a fait et ajoute qu’elle aurait beaucoup de difficulté d’annoncer son mariage à son père.
C’est plutôt Lucile qui précipite les choses à parler de mariage à Mathias alors qu’il n’en a pas encore parlé.
Mathias a compris son message, il lui dit qu’il est très amoureux d’elle, Lucile se précipite à lui dire qu’elle l’aime aussi et le regarde droit dans les yeux pour se faire embrasser.
Lucile l’incite à la demander en mariage, elle est irresponsable et immature : elle ne réalise pas que Mathias n’a pas les moyens financiers de Tony, il attend d’avoir une situation stable avant de faire sa demande.
De plus, elle ne le connait pas très bien : Lucile a saoulé son père parce qu’elle croyait qu’elle n’allait pas rentrer de la nuit, elle ne s’attendait pas à ce que Mathias la raccompagne chez elle. Lorsqu’il lui avait dit qu’ils fêteraient seuls son anniversaire, elle s’est emballée à croire qu’il était prêt à dépasser des limites qui ne doivent pas l’être. Le comportement de Lucile est détestable, indigne et malsain.

Lucile a démontré à plusieurs reprises au cours de la série qu’elle était malsaine : elle a joué un double-jeu avec deux garçons, elle les aguichait les deux ; malgré qu’elle ait reçu une éducation traditionnelle, elle était prête à embrasser les deux garçons, elle lève même les pieds pour le faire, elle ment souvent à son père, elle a aussi menti à Manuela, elle a enivré son père pour sortir le soir, et le comble c’est qu’elle était prête à se pervertir, à perdre sa pureté, même son père n’a pas confiance en elle à ce niveau et si cela n’est pas arrivé c’est uniquement parce que Mathias est pur (on voit bien dans le manga que Lucile se laisse facilement pervertir par un Mathias qui est dépravé et loin d’être pur comme dans le dessin animé).


En apprenant que le mariage de Tony et Manuela a lieu le lendemain, Lucile est déçue et s’enfuit dans sa chambre.
Lucile envie Manuela, elle aurait aimé se marier avant elle, si elle est déçue c’est qu’elle ressent au fond d’elle que Mathias l’aime certes mais c’est surtout parce qu’elle est maternelle et que c’est une mère pour Benjamin.
Lucile a vu l’amour dans les yeux de Manuela et Tony, de Tristan et Marika, personne ne leur a forcé la main, ces deux garçons s’engagent d’eux-mêmes ; Manuela et Marika ne leur ont jamais mis la pression pour se faire épouser.
Tandis qu’avec Mathias, c’est Benjamin qui lui force la main et c’est Lucile qui prend les devants en le pressant de l’épouser.

Dans sa chambre, Lucile regarde les poupées de mariés qui ressemblent à Mathias et elle.
Elle souhaite du bonheur à Tony et Manuela mais les envie profondément car ce n’est pas eux qu’elle voit lorsqu’elle regarde les poupées, elle s’imagine Mathias et elle se marier, et elle s’y croit vraiment :




Lucile et Benjamin sont les témoins du mariage de Tony et Manuela.
Lucile est nerveuse à la place de Manuela car elle a envie d’être à sa place. Elle se voit avec Mathias se marier, cela défile dans sa tête.
Elle ne cesse de s’imaginer en train de se marier avec Mathias alors qu’il ne l’a même pas encore demandée.

Lucile regarde Tony et Manuela prononcer leurs vœux de mariage, et lorsque Tony s’approche pour embrasser la mariée, Lucile se croit être à sa place et ferme les yeux :



Ensuite, Lucile ne perd pas de temps pour de nouveau inciter Mathias à la demander en mariage. Puisqu’elle insiste, Mathias se sent obligé de lui dire qu’il a l’intention de l’épouser.
Mathias est sincère mais sa demande est prématurée car il voulait attendre le bon moment pour le faire (il n’a pas encore les moyens financiers de se marier), mais Lucile lui a forcé la main.

Lucile a eu ce qu’elle voulait, cependant le manager des Bee Hive ne l’entend pas de cette oreille. Il profite de l’absence de Mathias pour intimider Lucile : il lui demande de ne plus fréquenter Mathias et de le quitter, c’est le N°1 des Bee Hive, il n’est pas question pour lui d’envisager un mariage.
Il lui parle des valeurs de son père, il la touche au point sensible en lui faisant passer le message qu’elle n’est pas digne d’un père comme lui, il lui sous-entend que c’est une fille frivole alors qu’elle a reçu une très bonne éducation. Il précise qu’elle va gâcher la vie d’un chanteur et qu’ils n’ont aucun avenir ensemble. Lucile subit un choc et ses propos la hantent.

Lucile décide de changer de coupe de cheveux.
Elle se rend chez Manuela qui est heureuse en ménage, Lucile envie sa vie et lui dit que si un jour Tony et elle se disputent, il ne faut pas qu’ils se quittent. Manuela ne lui répond pas, elle ignore sa réflexion déplacée et chantonne.

Lucile accompagne Benjamin pour son tournoi de gymnastique mais c’est uniquement Mathias qu’elle a à l’esprit et qu’elle veut voir. Lucile ne regarde pas le petit défilé de Benjamin, c’est M. Duronchon qui le regarde et l’encourage.
Lucile s’éloigne même de l’école, elle attend Mathias avec impatience. À son arrivée, il est très heureux de lui annoncer que les Bee Hive vont signer chez Big Stone grâce à leur manager qui est formidable, il lui dit que son rêve le plus cher va enfin se réaliser. Mathias lui parle avec passion de son métier, Lucile ne l’avait jamais vu aussi déterminé. Lorsqu’il s’en va, elle se dit que son manager avait raison.
Lorsqu’elle retourne au tournoi de Benjamin, elle ne l’encourage pas, elle se centre sur son problème et ne pense qu’à elle.
Lors d’une épreuve du tournoi, Benjamin part chercher Lucile. Le papier qu’il avait en mains lui consignait d’amener sa maman, Benjamin explique que Mathias est son frère mais aussi son père et comme Lucile va bientôt l’épouser elle sera sa sœur et sa maman.
Lucile le sert contre elle mais elle pleure parce qu’elle va devoir quitter Mathias et non pas parce que les propos touchants de Benjamin l’ont émue.

Lucile fait tout pour éviter Mathias. Elle confie en larmes son secret à son père qui lui vient en aide : il dit à Mathias que Lucile ne veut plus le voir.
M. Duronchon agit dans l’intérêt de Mathias, il veut qu’il réussisse pour subvenir aux besoins de Benjamin et de sa fille et qu’il construise un avenir durable.
Lucile invente ensuite à Mathias qu’elle a quelqu’un d’autre dans sa vie puis elle s’en va et finit en larmes. Elle regrette d’avoir menti mais elle se dit qu’elle n’avait pas le choix ; elle marche, les feuilles mortes d’automne emportées par le vent tourbillonnent autour d’elle en symbole de sa tristesse et de la relation avec Mathias qu’elle croit terminée.

Lucile ment à Manuela en lui disant qu’elle sort avec un autre garçon, Manuela s’énerve, elle lui reproche son comportement indigne, elle la secoue énergiquement. Manuela sait qu’elle est amoureuse de Mathias et qu’elle a menti mais Lucile ne veut rien lui dire de peur que Mathias ne l’apprenne.

Benjamin ne comprend pas pourquoi Lucile a laissé son frère, Lucile lui dit qu’elle l’a fait pour le bien de Mathias.

Marika vient rendre visite à Lucile, elle lui demande de lui accorder un moment : Tristan est très inquiet, il se fait du souci pour Lucile et Mathias car celui-ci a dit que c’était fini entre eux, Marika demande ce qu’il s’est passé : Lucile lui dit qu’elle a pris cette décision pour le bien de Mathias mais qu’elle ne peut lui donner la raison qui a motivé sa décision de rompre.
Marika lui tend une main secourable, et lui propose de l’aider. Lucile lui demande de faire comprendre à Mathias que sa décision est définitive.

Marika conduit Mathias dans une salle de concert en lui disant que s’y trouve le nouvel amoureux de Lucile. Celle-ci est dans le public de ce chanteur punk, au premier rang. Elle lui adresse des signes de main, le chanteur envoie un baiser dans sa direction qu’elle fait mine de renvoyer.
Ce garçon qui n’apparait que dans un seul épisode et dont on ne connait pas l’identité joue un rôle fondamental dans le manga : il s’agit de Ryotaro dont vous trouverez la présentation dans mon sujet consacré au manga.
Dans le manga, ce n’est pas du tout Tristan le rival de Mathias en amour mais c’est Ryotaro.



Marika vient à Lucile pour lui dire que Mathias est resté surpris et très choqué, elle lui demande si elle ne va pas regretter, et comment va-t-elle réagir au fait qu’il ne la regardera plus pareil à présent.
Lucile est malheureuse, elle veut continuer à l’aimer en secret et sacrifie sa relation avec Mathias pour la carrière de celui-ci.

Benjamin rencontre Lucile, il lui dit que Mathias travaille beaucoup, c’est pour cela qu’il n’est pas venu la voir mais il en avait très envie, Benjamin lui prétend que Mathias voudrait lui parler, il la supplie d’attendre Mathias. Lucile est triste de voir la peine de ce petit Benjamin.
Finalement, Mathias découvre la vérité et Lucile n’aura pas besoin de renoncer à lui : il cumulera sa vie d’artiste et sa vie amoureuse.


Après la terrible épreuve que Mathias a endurée lorsque la mère de Benjamin a failli le lui arracher, Lucile a réalisé à quel point Benjamin représente absolument tout pour Mathias.
À partir de cet évènement, Lucile met l’accent sur la dimension maternelle en disant à Mathias qu’elle sera une maman parfaite pour Benjamin. Elle se met à prendre son rôle de mère plus à cœur.


Lucile est une fille qui a souvent fait preuve de malhonnêteté au cours de la série : comme vous pouvez le voir le long de cette présentation, Lucile ment souvent à son père, elle s’est montrée malhonnête envers Manuela : elle lui a caché qu’elle voulait Mathias et qu’elle avait bu un verre avec lui.
Elle s’est montrée malhonnête envers Marika en insistant à faire croire qu’elle était amoureuse de Tristan ; elle a été malhonnête envers Tristan et Mathias en jouant entre les deux et leur laissant volontairement entendre chacun de leur côté qu’elle est amoureuse d’eux, dans le but de les garder pour elle.
J’ai développé le fait qu’elle aimait sincèrement Benjamin et qu’elle était une vraie mère pour lui mais il ne faut pas occulter que Lucile s’est montrée malhonnête en se servant souvent de lui à des fins personnelles c’est à dire pour approcher Mathias (vous en trouverez les exemples distillés dans ma présentation, notamment : elle s’est servie de Benjamin pour fêter l’anniversaire de Mathias au Mambo, pour lui soutirer des informations sur Mathias, pour rejoindre Mathias à la montagne, pour le rejoindre au mont Fuji ; au tournoi de gymnastique de Benjamin, Lucile ne l’encourageait pas et s’éloignait de l’école, elle n’attendait que de voir Mathias.
Après le passage de Marie, la mère de Benjamin, Lucile a réalisé que Benjamin était tout pour Mathias, alors elle se sert de Benjamin en disant à Mathias qu’elle sera sa nouvelle maman, afin que Mathias l’épouse plus rapidement).


Lucile pense que le seul obstacle à son mariage avec Mathias est son père, Lucile pense que son père estime que Mathias n’est pas le gendre idéal. Au contraire, M. Duronchon a accepté Mathias depuis longtemps, il a énormément de respect et d’estime pour lui.
Lucile ne connait pas si bien son père : il veut juste qu’elle grandisse, qu’elle mûrisse, il a vu qu’elle n’est pas prête pour tenir une maison, elle a encore besoin qu’on s’occupe d’elle comme le fait si bien son père d’ailleurs.
M. Duronchon le dit à Mathias : Lucile est trop jeune pour se marier, et Mathias doit penser à sa carrière. Aussi, il serait triste de voir son bébé partir et quitter la maison, comme je l’explique dans sa présentation, en aucun cas M. Duronchon pense que Mathias n’est pas le gendre idéal, Mathias a des valeurs totalement conjointes à celles estimées par le père de Lucile et celle-ci aurait pu s’en rendre compte.

Benjamin annonce aux amis de M. Duronchon que Mathias et Lucile vont se marier.
M. Duronchon s’enflamme de colère, il croit qu’ils ont préparé cela dans son dos.
Il demande à Lucile si c’est vrai, Lucile confirme mais lui dit qu’il ne peut pas se fier à Benjamin qui n’est qu’un petit garçon.

Lorsque Lucile apprend que Tristan s’est fiancé avec Marika, elle en ouvre la bouche puis finit par baisser la tête avant de lui souhaiter beaucoup de bonheur, elle est toujours jalouse lorsqu’elle entend l’annonce d’un mariage.
Lucile pense à Manuela qui nage dans le bonheur avec Tony, puis à Tristan comblé par Marika et qui va l’épouser, elle les envie.

Benjamin est inquiet que Mathias et Lucile ne soient pas encore mariés, Lucile lui demande de ne pas s’inquiéter, elle lui promet qu’elle deviendra un jour sa maman pour toujours.
Lucile n’a toujours pas compris pourquoi Mathias ne l’a toujours pas demandée en mariage : il n’a pas encore de situation financière stable.

Mathias s’était absenté une semaine, le jour de son arrivée, il se rend au Mambo avec le reste du groupe accompagné de Marika et Manuela.
Une fête est organisée le soir même pour célébrer les fiançailles de Tristan et Marika, tout le monde supplie M. Duronchon de laisser Lucile venir donc il accepte.
Cette nuit-là, Mathias demande Lucile en mariage, il officialise sa relation avec elle avant de partir en tournée six mois aux USA.

Le père de Lucile finit par donner son consentement après avoir testé jusqu’au bout Mathias.
Benjamin annonce à Lucile que lorsqu’elle sera mariée avec Mathias, il l’appellera « Maman », Lucile lui dit qu’elle sera toujours comme sa maman.
Mathias propose à Lucile de l’épouser dès son retour des USA, elle accepte immédiatement.

Lors du ‘‘concert d’adieu’’ des Bee Hive, Lucile regarde Mathias chanter et repense à sa première rencontre avec lui, elle pense à Benjamin qu’elle portait sur son dos la première fois qu’elle l’a rencontré et à tout ce qu’ils ont vécu.
Enfin, sa dernière pensée ne va pas pour le mariage mais immédiatement pour sa nuit de noces à laquelle elle pense déjà.



Dans le dessin animé, Lucile aurait été prête à se pervertir si Mathias n’était pas pur et bien élevé, nous en avons eu l’exemple précédemment (lorsqu’elle a enivré son père dans l’espoir de passer la nuit avec Mathias) et cela se confirme par cette pensée finale qui saute une étape (le mariage).
Lucile n’a pas suivi les traditions de son père parce qu’elle les respectait mais uniquement parce que Mathias les suivait. Lucile n’a jamais été attachée au fait qu’elle devait préserver sa chasteté et attendre le mariage pour s’unir à Mathias (Cet aspect de la personnalité de Lucile se comprend mieux grâce au manga).

Au final, Lucile attendra le retour de Mathias et s’occupera comme une mère de Benjamin en l’absence de son fiancé et futur mari.



M. Duronchon (Shigemaru Mitamura en VO) est le père de Lucile. Il est veuf et il a élevé seul sa fille dans la décence et le respect des valeurs traditionnelles auxquelles il est profondément et fermement attaché, il les suit avec ferveur. Il ne supporterait pas de voir Lucile dévier de cette voie.
Il suit sa fille de très près et lorsqu’elle sort, il lui crie constamment de se méfier des inconnus et de ne surtout pas leur parler.
Malgré sa sévérité, il fait tout pour faire plaisir à Lucile, elle est tout pour lui.
M. Duronchon regarde avec nostalgie, amour et affection la photo de sa fille et lui quand elle était petite : « Comme elle a grandi ma petite Lucile. » dit-il.



La version française indique que son prénom est Dagobert mais il n’aime pas tellement que cela se sache puisqu’il en a honte.

M. Duronchon est le propriétaire et le gérant d’un restaurant d’Okonomi-yaki : le Mambo.
Pour information, l’Okonomi-yaki (une sorte de crêpe ou pizza japonaise) est une spécialité de l’ouest du Japon et notamment d’Osaka. Il s’agit d’une pâte épaisse chauffée sur une plaque et garnie de divers ingrédients (exemples du manga : le Buta-Dama : Okonomi-yaki au porc ; le Ika-Dama : Okonomi-yaki au calmar ; le Modern : Okonomi-yaki aux nouilles ; un Ebi-Tama : Okonomi-yaki aux crevettes).
Il cuisine également des nouilles sautées (Yaki-soba).
M. Duronchon et Lucile sont les seules personnes à faire fonctionner le restaurant.

M. Duronchon est un homme fier qui a du caractère mais c’est un homme très bon, généreux, et un hypersensible. Il est très aidant et il a le cœur sur la main.

Étant un fervent traditionnel, M. Duronchon déteste le rock (qu’il qualifie de ‘‘musique de sauvage’’) et n’aime que la musique traditionnelle (l’enka).
Il déteste aussi les garçons aux cheveux longs, il trouve cela sale, vulgaire, provoquant, il va même jusqu’à affirmer que cela lui donne la nausée.

M. Duronchon ne tient pas l’alcool (et sa vilaine fille va en profiter pour un soir l’enivrer et sortir en toute tranquillité. Malgré son état, il avait senti que sa fille n’était pas là).

Il a deux très fidèles amis qui sont des habitués du Mambo : Loro (appelé aussi parfois Nono) qui tient une fabrique de paravents (à gauche de l’image), et son autre ami parfois appelé Sam qui tient une fabrique de tatamis (à droite de l’image).
Les amis de Duronchon aident toujours Lucile et la défendent.



Loro est très serviable, il a un jour emmené Lucile en moto alors qu’il était en retard au travail (épisode 11). Elle l’appelle parfois ‘‘Tonton Sam’’ (la version française s’emmêle complètement les pinceaux entre Loro et Sam).



M. Duronchon se prend d’amour et d’affection pour Benjamin et Roméo.
Tous les restaurateurs avaient chassé Benjamin à cause de son chat sauf M. Duronchon, et le fait que Benjamin soit un orphelin élevé par son grand-frère, qu’il soit amené à souvent se débrouiller seul notamment pour se préparer à manger, a fortement ému le cœur si sensible de M. Duronchon qui en a versé des larmes.
Il a préparé une spécialité à base de jambon et d’œuf pour Benjamin et donné du poisson fumé à Roméo mais celui-ci raffole des Okonomi-Yaki de M. Duronchon. C’est la première fois qu’il voit un chat apprécier sa cuisine, il est flatté et lui dit qu’il sera toujours le bienvenu ici.
Il dit aussi à Benjamin qu’il peut venir ici autant de fois qu’il le voudra.
Benjamin et Roméo sont ainsi entrés dans sa vie.
Le restaurant est toujours ouvert pour Benjamin et Roméo, même le jour de fermeture.
M. Duronchon aime énormément Roméo et surtout le petit Benjamin qu’il considère comme son fils (et il le dit), Roméo et lui font désormais partie de sa famille.
Il leur prépare énormément de plats et toujours gratuitement.
Quand il est fâché, il lui suffit de voir Benjamin pour être attendri. M. Duronchon ne peut rien refuser à cet enfant.

Il a un point commun avec Roméo : ils ronflent aussi fort l’un que l’autre.

Lorsque M. Duronchon fait la rencontre de Mathias qui le remercie pour sa gentillesse envers Benjamin, M. Duronchon est étonné de son apparence physique et de sa chevelure décolorée.
M. Duronchon lui répond que ce qu’il a fait pour Benjamin était naturel, il s’est beaucoup attaché à Benjamin, il ajoute qu’il n’a pas besoin de remerciements. Mathias s’énerve, il dit qu’il a élevé Benjamin à sa façon, il lui a appris qu’on devait toujours rendre ce qu’on lui prêtait.
M. Duronchon l’appelle ‘‘le décoloré’’ et ils se disputent, Mathias lui demande combien il lui doit, M. Duronchon refuse d’être payé.
Mathias dépose un billet sur le comptoir, M. Duronchon s’emporte, il lui ordonne de reprendre cet argent.


M. Duronchon ne fait pas confiance en Lucile, il a la crainte constante qu’elle se souille avec un garçon.
Lorsque Lucile n’est pas rentrée de la nuit après avoir raccompagné Benjamin chez lui, son père s’imaginait que c’est ‘‘ce voyou décoloré’’ (Mathias) qui l’a forcée à rester avec lui toute la nuit et il s’imaginait Mathias en train de la dévergonder.
Lucile s’était endormie auprès de Benjamin, et de retour chez elle, elle a trouvé son père tel un chien enragé, il n’a pas dormi de la nuit.
M. Duronchon lui assène une gifle, elle lui dit qu’elle s’est endormie sans le vouloir dans la maison de Benjamin et lui demande pardon. Son père refuse, il ne pourra jamais lui pardonner car elle a passé toute la nuit dans la maison d’un homme, il lui demande s’il ne s’est rien passé, Lucile lui assure n’avoir rien fait.
M. Duronchon la soupçonne d’être une fille qui se laisse facilement dévergonder mais c’est seulement en la regardant droit dans les yeux qu’il comprend qu’elle n’a rien fait de mal.
Il la punit comme une enfant en lui ordonnant de rester dans sa chambre jusqu’à ce qu’il l’appelle.
Benjamin vient excuser Lucile et le supplie de ne pas la gronder, il lui dit que c’est de sa faute. M. Duronchon, qui ne peut pas résister à ce petit Benjamin, lui donne sa parole de ne pas se fâcher avec Lucile.
C’est grâce au manga que l’on peut comprendre le manque de confiance actuel de M. Duronchon envers sa fille : si elle reste pure dans le dessin animé c’est uniquement parce que Mathias l’est ; en revanche, dans le manga, Mathias est un dépravé et Lucile s’est facilement souillée avec lui sans résistance malgré les anciennes valeurs traditionnelles que son père lui avait enseignées.


Bien malgré lui, avant de vouloir Mathias dans la vie de Lucile, M. Duronchon ne faisait que rapprocher Lucile et Mathias en autorisant sa fille à accompagner Benjamin, ce faisant elle se retrouvait avec Mathias, par exemples :
- Il a laissé Lucile se rendre au grand magasin avec Mathias pour aller chercher Benjamin.
- Il a laissé Lucile raccompagner Benjamin chez lui, elle s’est retrouvée endormie près de lui et Mathias a passé la nuit à réfléchir à l’importance de Lucile dans la vie de Benjamin.
- Pour la rentrée scolaire de Benjamin, M. Duronchon a dit à Mathias qu’il ne peut pas accompagner Benjamin à l’école avec une ‘‘tignasse pareille’’, on se moquera de lui et cela mettra Benjamin dans l’embarras.
Il demande à sa fille d’y aller pour l’avenir du petit, Benjamin est content car il a été accompagné par Mathias et Lucile.
M. Duronchon accepte en plus de s’occuper de Roméo, ce qui arrange Mathias.


M. Duronchon ne sait pas ce que font Tristan et Mathias dans la vie, Lucile se garde bien de lui dire qu’ils sont rockeurs et lui invente qu’ils sont mannequins pour des magazines de mode et qu’ils font des publicités.
M. Duronchon les apprécie de plus en plus mais il reste choqué par leur apparence physique et surtout par leur chevelure extravagante, il les qualifie donc de ‘‘chevelus’’.

C’est à l’épisode 16 que M. Duronchon découvre le véritable métier de Mathias et Tristan :
Trois fans des Bee Hive vont au Mambo et demandent à parler à Lucile, elles disent qu’elles veulent lui demander des précisions sur les Bee Hive, Mathias et Tristan.
M. Duronchon les menace de ne pas ennuyer Lucile, il a horreur de ce genre de filles et les menace furieusement avec ses spatules.
Interpellé par les dires de ces filles, M. Duronchon monte dans la chambre de Lucile, fouille ses affaires et découvre un CD sur lequel il reconnait les visages de Mathias, Tristan et aussi des trois autres jeunes hommes qui sont déjà venus au Mambo.
Il accueille sa fille avec colère, il n’aime pas qu’elle lui cache la vérité, il brandit sous ses yeux son CD des Bee Hive, il lui reproche de l’avoir trompé et d’avoir caché délibérément la vérité pendant tout ce temps.
Furieux, il brise le CD en deux. Lucile lui crie qu’elle ne lui pardonnera jamais ce geste, il lui crie que puisqu’elle a décidé de ne pas lui obéir, elle peut quitter cette maison tout de suite et ne plus jamais y revenir.
Lucile s’en va et ne revient pas. Terriblement inquiet, M. Duronchon se rend au Loose dans l’espoir que Mathias l’aide à la retrouver, il voit Mathias chanter avec le groupe, il a un choc et se précipite pour l’interrompre : il dit que sa fille s’est enfuie à cause de Mathias, il tente de lui faire endosser la responsabilité et lui raconte toute l’histoire.
Tristan et Mathias ramènent Lucile à son père ce soir-là.
Lucile s’excuse auprès de son père de lui avoir causé de la peine et du souci, elle lui demande de comprendre qu’elle ne pouvait pas lui dire qu’ils font partie d’un groupe de rock.
M. Duronchon est touché, il lui dit que tout cela est fini et de venir prendre un bon bain chaud pour se réchauffer.
Il dit aux garçons qu’ils peuvent rester se sécher et se réchauffer chez lui, il leur prépare une chambre au premier étage.
M. Duronchon s’est fait du souci pour sa fille ; seul, il s’effondre en pleurs, il a tellement eu peur de ne plus la revoir, Lucile est son unique trésor.
Il écoute ensuite derrière le mur la conversation entre Tristan et Mathias et les entend dire qu’ils vont combattre à armes égales pour conquérir Lucile.
En dépit des apparences, M. Duronchon n’a pas pu s’empêcher de s’attacher à ces garçons, surtout à Mathias.



C’est toujours une immense joie pour lui de garder Benjamin, il est le fils qu’il n’a jamais eu, lui qui aurait voulu aussi avoir un fils qui reprenne la succession du restaurant.
Tout le long de la série témoigne de son amour profond pour le petit Benjamin :

- L’évènement de l’anniversaire de Benjamin a mis en joie M. Duronchon qui s’est attelé aux préparatifs.

- À l’épisode 15, M. Duronchon n’a pas vu Benjamin pendant cinq jours et il lui manque énormément.
M. Duronchon se rend en discrétion à l’école de Benjamin, il retrouve avec joie Roméo et ils se serrent l’un contre l’autre, puis il retrouve le petit Benjamin et le serre contre lui.
Il lui demande comment cela se fait-il qu’il ne soit pas revenu au restaurant, Benjamin lui répète que Mathias le lui a interdit, M. Duronchon lui dit qu’il sera toujours le bienvenu et qu’il peut venir malgré l’interdiction.
La directrice répète à Mathias et Lucile qu’un homme de taille moyenne avec des lunettes de soleil rodait près de l’école et regardait par la fenêtre, il portait un chapeau de paille.
Lucile dit que son père porte souvent un chapeau de paille mais jamais de lunettes de soleil.
M. Duronchon a acheté plusieurs glaces rien que pour Benjamin mais celui-ci ne peut pas toutes les manger.
De retour à la maison, M. Duronchon s’en prend à Mathias, tout cela ne serait jamais arrivé s’il n’avait pas interdit à Benjamin de venir au Mambo. Il lui dit que Benjamin et Roméo sont les bienvenus dans son restaurant, ils peuvent venir aussi souvent qu’ils le désirent mais il ne veut plus que Mathias mette les pieds ici. Mathias accepte.

- Lorsque Benjamin est tombé gravement malade, M. Duronchon a couru, affolé, en pleine nuit pour aller chercher un docteur.
M. Duronchon aime tellement Benjamin qu’il a été jusqu’à se mettre à genoux les yeux pleins de larmes pour supplier le docteur de venir avec lui, tant il était bouleversé.
Au chevet de Benjamin, M. Duronchon a le cœur brisé de voir ce petit être aussi fragile lutter contre la mort et appeler celui qu’il aime (Mathias).

Le lendemain matin, en se réveillant, M. Duronchon voit Mathias endormi sur l’épaule de sa fille et se jette sauvagement sur lui pour le pousser, il lui attrape la tête et la pousse, le pauvre Mathias se cogne violemment la tête sur le poste de télévision.

Lucile incite Mathias à se rendre à son concours de rock, M. Duronchon en fait le reproche à Mathias, Lucile explique à son père que ce concours est capital pour les Bee Hive, s’ils sont sélectionnés ils pourront participer au concours national. Elle lui explique surtout que la musique rock est le moyen pour Mathias de gagner sa vie et d’assurer l’avenir de Benjamin.
Lucile dit à Mathias de ne pas s’inquiéter pour Benjamin, elle s’en occupe, elle lui dit qu’il peut gagner le deuxième ou le troisième du moment qu’il se qualifie pour le concours national.
M. Duronchon lui dit qu’il doit gagner le premier prix si c’est un homme, il encourage Mathias à y aller.

La fièvre de Benjamin est légèrement tombée, M. Duronchon court chercher le docteur qui annonce que Benjamin est hors de danger. M. Duronchon pleure de soulagement en disant : « Mon p’tit garçon ! »

M. Duronchon s’occupe bien de Benjamin convalescent à la maison, il aime le faire, il le nourrit en lui disant : « Une cuillère pour Lucile. Une cuillère pour tonton. »
Benjamin le supplie de l’emmener au concert, comme il ne peut rien lui refuser, M. Duronchon l’y emmène.
M. Duronchon n’a pas le temps de se changer, il prend le taxi et court pour arriver à temps, il force même la sécurité, il ferait n’importe quoi pour Benjamin.
Il a amené Benjamin au devant de la scène pour qu’il puisse bien voir et parler à son frère.

- À l’épisode 22, Benjamin lui montre son invitation pour aller au bord de la mer.
Benjamin demande l’autorisation à Mathias mais il ne pourra pas l’accompagner car il a rendez-vous pour son 33 Tours.
M. Duronchon veut que Lucile accompagne Benjamin mais elle ne peut pas manquer ses cours.
M. Duronchon se porte donc volontaire, Mathias le remercie.
Sur les lieux de vacances, M. Duronchon est entouré de femmes, ce sont toutes les mères des autres enfants.
La nuit, Benjamin se lève et sort dehors : il est somnambule et veut retrouver Mathias qui lui manque énormément.
Roméo tente de réveiller M. Duronchon mais celui-ci a trop bu.
En apprenant que le lit de Benjamin est vide, M. Duronchon court à sa recherche, les mamans y sortent aussi, M. Duronchon a très peur qu’il se soit noyé.
M. Duronchon se fait un sang d’encre, Benjamin s’est perdu, heureusement que Roméo est là pour guider M. Duronchon jusqu’au petit.
M. Duronchon le gronde un peu, puis le porte sur son dos pour le raccompagner. C’est la première fois qu’il grondait Benjamin, il a tellement eu peur qu’il lui soit arrivé quelque chose, il se serait senti coupable et ne se serait jamais pardonné car il était sous sa responsabilité.

- À l’épisode 33, M. Duronchon était présent pour Benjamin lors de son tournoi de gymnastique. M. Duronchon l’encourageait énergiquement, on entendait que lui parmi la foule, il a tout préparé pour cette occasion : une pancarte et un pique-nique.

- Aux épisodes 37 et 38, M. Duronchon a eu un choc d’apprendre que la mère de Benjamin voulait l’arracher à Mathias. M. Duronchon a ordonné à Lucile d’accompagner Mathias à l’hôtel international et de ramener immédiatement Benjamin.
M. Duronchon voit Mathias anéanti, il le rassure en lui disant qu’il doit continuer à l’élever comme s’il était son père, il est sûr que Benjamin pense à eux et qu’ils lui manquent énormément.
En apprenant que Benjamin veut partir à Paris avec sa mère, M. Duronchon devine que Benjamin ne veut pas y aller mais qu’il le dit uniquement parce qu’il est sous l’influence de cette femme.
Mathias soupire, M. Duronchon veut le rebooster, il lui crie qu’il manque de courage, il lui ordonne de réagir, c’est lui qui a élevé Benjamin pendant cinq ans et personne n’a le droit de le lui reprendre !
Pour empêcher Benjamin de partir à Paris, M. Duronchon lui dit qu’il ne donnera jamais la permission à Lucile de partir.
Avant de partir du Mambo, Benjamin dit à M. Duronchon et Lucile qu’il les aime tous les deux de tout son cœur. M. Duronchon a le cœur brisé, il lui promet de venir lui dire au revoir à l’aéroport, il est très malheureux et retient ses larmes avec difficulté.
M. Duronchon se sent terriblement seul sans Benjamin.
À l’aéroport, en voyant Marie (la mère de Benjamin), M. Duronchon dit qu’elle est belle comme une rose, seulement on ne voit que les épines.
M. Duronchon était si malheureux de voir Benjamin partir et lorsqu’il a vu que finalement il ne partait pas, il en a pleuré de soulagement et de joie.
Il a soutenu, réconforté, épaulé et encouragé Mathias durant cette terrible épreuve, il était là pour lui et partageait sa souffrance.




M. Duronchon a autorisé sa fille à se rendre à la montagne avec Manuela pour y emmener Roméo rejoindre Benjamin. Il savait qu’elle y retrouverait Mathias (épisode 23).
Il se montre de plus en plus permissif avec Lucile car dans le fond, il veut bien la laisser épouser Mathias mais en même temps il ne veut pas qu’elle se marie car elle est son bébé, c’est son unique trésor.
Manuela dit que Mathias va être fou de joie de voir Lucile, M. Duronchon répond qu’il n’en doute pas puis il crie sur Manuela car Lucile l’a entendu, il ne veut surtout pas que sa fille fasse des bêtises.

M. Duronchon a joué un rôle décisif en sermonnant sa fille et lui faisant réaliser que Tristan n’est pas fait pour elle, il ne représente qu’un rêve de vie. La réalité c’est Mathias, c’est lui qui lui convient.
M. Duronchon a reproché à sa fille de continuer à s’intéresser à Tristan (épisode 25).
Exaspéré, énervé et fortement déçu d’entendre sa fille rejeter le modèle traditionnel, refuser de mener une vie de femme d’intérieur, il lui a appris qu’il faut vivre sa vie, pas un rêve de vie, de se conduire en personne responsable et sérieuse.
Il lui explique qu’on ne construit pas sa vie avec des rêves.
M. Duronchon a bien vu qu’elle oscille entre les deux garçons et que ce qui l’attire chez Tristan ce sont le luxe, les strass et paillettes, mais il sait très bien que ce sont des artifices sans fond.
M. Duronchon doute de la sincérité de Tristan, il se méfie des riches, il a peur que Lucile ne soit pour lui qu’un passe-temps, qu’un caprice d’enfant gâté.
Il penche plus en faveur de Mathias qui élève et s’occupe de Benjamin, il a bien vu qu’il a remarquablement élevé cet enfant (l’enfant est le reflet de celui qui l’éduque), il est responsable, et connait les valeurs et les difficultés de la vie.
Il sait qu’elle est pour Mathias et il l’a à présent accepté, il a réalisé que c’est un brave et fiable garçon, il a beaucoup de respect pour lui.
Désormais, les réticences de M. Duronchon vis-à-vis de Mathias s’expliquent uniquement par le fait que sa fille soit trop jeune pour se marier maintenant, il ne veut pas précipiter les choses car il la sait dans les nuages et pas prête à tenir une maison ; elle doit pour cela encore grandir, mûrir, il a bien vu qu’elle a encore besoin qu’on s’occupe d’elle.
Il a aussi le désir de garder son bébé, sa petite Lucile, auprès de lui encore quelques années.

Lorsque Lucile part au Mont Fuji rejoindre Mathias en lui laissant un simple mot, sans avoir obtenu son autorisation, M. Duronchon se sent déshonoré.
À son retour, Lucile échappe à sa colère grâce à Benjamin et en même temps, M. Duronchon n’est pas mécontent que ce voyage ait eu pour but de retrouver Mathias, il le veut bien pour gendre.
M. Duronchon sait que pour se montrer aussi docile, Lucile lui cache quelque chose (elle est effectivement partie au mont Fuji pour accaparer Mathias) mais elle lui assure qu’elle ne cache rien. Ce qui importe à M. Duronchon c’est qu’elle ait préservé sa pureté, il s’est toujours méfié de sa fille à ce niveau-là (comme je l’ai expliqué plus haut et plus précisément dans Aï Shité Knight, c’est dans le manga que l’on peut mieux comprendre que Lucile est une fille qui se laisse facilement dévergonder, sans résistance aucune).

M. Duronchon est attaché aux Bee Hive, surtout à Mathias, il se rend même au studio pour les voir.
Il est très heureux d’avoir Benjamin et Mathias dans sa vie, il leur dit même : « Allez les garçons à table !», ils forment une vraie famille.

Le jour du concours national de rock, M. Duronchon s’est levé tôt pour préparer des spécialités culinaires aux garçons. Il veut qu’ils gagnent, il aime les vainqueurs, ceux qui se battent pour obtenir ce qu’ils veulent, il dit qu’ils doivent gagner sinon ils ne remettront plus les pieds dans son restaurant.
M. Duronchon suit le concours à la télévision, il avait peur à l’annonce des résultats.
Il a soutenu Mathias, il est très heureux qu’il ait gagné le premier prix, il dit qu’il a une part de succès, il lui a donné des forces avec sa nourriture.
M. Duronchon est ému aux larmes, il n’a pas douté une seconde qu’il gagnerait, il sait que Mathias est un battant, c’est ce qu’il aime : les hommes ambitieux qui se battent pour avoir ce qu’ils veulent, et surtout qui réussissent et qui ont de l’honneur.
Il sait toutes les dures épreuves qu’il a endurées et traversées avec force et courage porté par l’amour qu’il éprouve pour Benjamin. M. Duronchon a énormément de respect pour lui.

Il a de nouveau préparé des boulettes de riz aux Bee Hive à l’épisode 40.


Pour l’anniversaire de sa fille, M. Duronchon voulait l’emmener dans un grand restaurant, il voulait la voir rire et heureuse, il voulait même convier Benjamin et Manuela.
M. Duronchon ne supporte pas de voir sa fille malheureuse, il savait qu’elle l’était car Mathias ne pouvait pas être présent à son anniversaire (heureusement que grâce à l’idée de Sheller, une fête d’anniversaire sera organisée un jour à l’avance pour que Mathias puisse y assister).
Ensuite, les Bee Hive doivent se rendre à l’aéroport, M. Duronchon veut que sa fille y aille, il veut clairement la donner à Mathias.

C’est en voyant Lucile et Benjamin répéter le rôle des témoins du mariage de Manuela et Tony que M. Duronchon découvre qu’ils vont se marier.
Il se rend au Loose, il en veut aux Bee Hive de ne pas avoir été prévenu, il leur dit qu’il les aime bien tous. Lucile avait préféré ne pas prévenir son père car il est attaché aux traditions et la cérémonie de mariage se fera en public au cours d’un concert.
M. Duronchon y assiste mais il est outré par l’évènement, il leur dit que le mariage est un événement sacré qui doit être célébré avec plus de solennité.
Lorsque Tony est sur le point d’embrasser la mariée, M. Duronchon les interrompt, il leur dit qu’ils n’ont pas le droit, c’est outrageant.
Il avoue qu’il aime bien ces garçons (les Bee Hive), il les considère comme ses filleuls, mais ils dépassent les limites : ils allaient s’embrasser, c’est inconvenant dans un moment aussi solennel.


Lorsque Lucile était déprimée, elle s’est confiée en larmes à son père en lui révélant que le manager du groupe Bee Hive lui a demandé de ne plus revoir Mathias.
M. Duronchon a soutenu sa fille dans cette épreuve et lui a assuré qu’il résoudra cette affaire.
Lorsque Mathias lui annonce qu’il s’est fiancé avec Lucile, M. Duronchon lui dit qu’il n’a jamais donné sa permission.
M. Duronchon ne veut pas qu’il mette sa carrière de côté, il lui dit que Lucile ne veut plus le voir. Il a agi dans l’intérêt de Mathias, il veut l’aider. Il sait qu’il a besoin de ce métier pour nourrir Benjamin et sa fille.
Il lui dit que Lucile doit encore finir ses études et lui conseille de se concentrer sur sa carrière qu’il vient de débuter pour se construire un avenir durable.
M. Duronchon regrette d’avoir heurté Mathias mais il n’avait pas le choix : Mathias doit devenir un homme.

M. Duronchon se force très souvent à ne pas se montrer trop gentil avec Mathias pour ne pas qu’il sache qu’il l’aime et pour éviter qu’il épouse Lucile de suite.
M. Duronchon a peur qu’elle se marie tout de suite, il en a pleuré, il ne veut pas rester seul.


À la fin de la série, M. Duronchon accepte de laisser Lucile sortir avec Mathias pour assister aux fiançailles de Tristan et Marika à la condition que Mathias la lui ramène avant dix heures.
À cause de Lucile qui ne voulait pas rentrer, Mathias l’a raccompagnée à minuit et en endosse la responsabilité.
M. Duronchon s’énerve lorsqu’ils rentrent, Mathias lui demande la main de sa fille, il lui dit qu’il est amoureux de Lucile, M. Duronchon répond qu’il l’a deviné et il veut réfléchir avant de donner sa réponse.
M. Duronchon lui dit que cette soirée serait un bon exemple pour douter de son honnêteté et de son sérieux, sans savoir que Lucile est la seule fautive.

Cette nuit-là, M. Duronchon entend sa fille dire à Benjamin qu’elle aime Mathias et qu’elle veut l’épouser.
Son ami Loro lui dit que Lucile doit faire sa vie, elle n’est plus une petite fille.

Le lendemain, Benjamin disparait. Roméo retrouve Benjamin et y emmène M. Duronchon, il est dans le conduit, l’endroit où il a rencontré Lucile pour la première fois.
Benjamin dit à ‘‘tonton’’ qu’il ne veut plus rentrer chez lui parce qu’il ne veut pas que Lucile et Mathias se marient, il pleure et crie que Lucile et Mathias sont faits l’un pour l’autre.
M. Duronchon est touché par la tristesse de ce petit, il ne veut plus le voir dans cet état et lui promet que tout va s’arranger et qu’ils se marieront bientôt, Benjamin saute dans les bras de ‘‘tonton’’.

M. Duronchon fait passer un test à Mathias : il lui demande pourquoi il veut épouser Lucile alors qu’il doit ensuite partir aux USA. Mathias lui dit qu’il l’emmènera, M. Duronchon répond qu’il a besoin d’elle pour l’aider, il ne pourra pas l’épouser tout de suite car il doit souvent être en déplacement pour satisfaire ses engagements.
M. Duronchon lui rappelle qu’il pourrait passer plus de temps aux USA, il ajoute qu’ils sont encore très jeunes.
Il pousse Mathias à bout pour voir ses réactions, il veut être certain sans l’ombre du moindre doute que Mathias tient vraiment à sa fille. Il ne veut aucune faille, il veut savoir ce qu’il pense réellement.
Mathias décide alors d’abandonner le rock pour se marier avec Lucile.
De voir qu’il abandonne aussi facilement sa passion de toujours pour Lucile, certifie et prouve à M. Duronchon que les intentions de Mathias sont pures, honnêtes et sincères. Il sait maintenant que Mathias fera toujours passer sa fille avant toute chose. Il est donc rassuré et serein, il se résigne enfin à donner sa décision c'est-à-dire son consentement.
M. Duronchon annonce : « Pour des futurs mariés ça commence mal » Par cette phrase, il a donné son consentement.
Mathias le remercie, M. Duronchon lui demande de lui promettre une chose : Lucile est son unique fille, il l’a élevée avec tout son amour, si elle n’est pas heureuse, Mathias le paiera très cher.
Mathias lui assure qu’il la rendra très heureuse.
M. Duronchon ajoute qu’avant son départ, il veut des fiançailles comme il se doit, il veut que les formalités traditionnelles soient respectées et célébrées.

M. Duronchon annonce à Benjamin qu’il sera son fils et qu’il ne le quittera plus.
Il va lui enseigner les anciennes traditions et les valeurs qui constituent le socle de son existence afin de perpétuer la descendance de ses ancêtres à travers sa nouvelle famille ; et pourquoi pas lui léguer plus tard son restaurant afin qu’il prenne la relève, lui qui a toujours voulu avoir un fils.





Mathias (Go Kato en VO) est le chanteur et la star du groupe de rock : Bee Hive. C’est un auteur compositeur, c’est lui qui écrit toutes les paroles des chansons du groupe.
Mathias est parfait pour ce métier : il a le sens du spectacle, il est doté d’un style artistique et d’un magnétisme enivrant qui attire instinctivement le public, il adopte des postures déjantées pendant ses représentations et il est télégénique. Il a énormément de groupies. Mathias est un vrai phénomène, c’est une bête de scène.
Mathias est naturellement brun et pour entrer dans le rôle de rockeur, il s’est teint les cheveux en blond et a coloré le devant en rouge.
Il a aussi un tatouage sur l’épaule gauche : ‘‘Kiss me’’ orné de lèvres rouges pulpeuses.

Sa date d’anniversaire : le 3 mai.

Mathias est un être chaleureux, tendre et très généreux. C’est un jeune homme discret, brave, fiable et c’est un battant qui ne s’est jamais laissé abattre par les dures épreuves qu’il a traversées (la mort de sa mère puis celle de son père, l’abandon de Benjamin entre ses mains, les petits boulots cumulés à ses études pour s’en sortir et vivre, l’éducation de Benjamin, l’incertitude des lendemains…).
Il connait les valeurs et les difficultés de la vie qu’il a surmontées avec patience, force et courage.
Il a élevé seul son demi-frère Benjamin depuis sa naissance, il a sacrifié son adolescence pour l’éduquer et subvenir à ses besoins.
À la mort de la mère de Mathias, son père s’est déplacé à Tokyo pour des raisons professionnelles et il a rencontré une femme prénommée Marie au cours d’une soirée mondaine, à peine se sont-ils rencontrés que son père décida de l’épouser.
Mathias était très seul, son père voyageait souvent pour son travail, Marie l’accompagnait et ils lui laissaient leur nouveau-né (Benjamin) en garde.
Au cours d’un voyage, leur père mourut et Marie laissa une lettre à Mathias dans laquelle elle lui disait qu’elle viendrait chercher Benjamin mais elle ne revint jamais.
Leur père étant mort et la mère de Benjamin ayant abandonné son fils, c’est Mathias qui a dû se charger de tout alors qu’il n’était qu’un adolescent.
Il aime Benjamin comme un père aime son fils. Benjamin représente absolument tout pour Mathias qui ne pourrait pas vivre sans lui.
Malgré son très jeune âge, son inexpérience et ses faibles revenus, Mathias a remarquablement bien élevé Benjamin en lui inculquant les valeurs du respect, de la politesse et de la décence.
Mathias est souvent absent car il doit cumuler ses cours à l’université et son travail au studio d’enregistrement, ce qui fait que Benjamin se retrouve fréquemment seul.

Mathias dispose de très peu de moyens. Il vit dans un studio avec Benjamin et leur chat Roméo. N’ayant pas de machine à laver, il fait sa lessive dans une blanchisserie, et n’ayant pas de salle de bains, ils se lavent au bain public.
Mathias préfère placer l’argent qu’il gagne dans les besoins élémentaires (ex : nourriture, loyer, chauffage, électricité, ses frais scolaires, la pension scolaire de Benjamin). Il portait ainsi une simple écharpe qu’il plaçait par-dessus sa veste en hiver, avant de pouvoir s’acheter un manteau avec l’argent gagné grâce au succès du groupe.

Tristan est son meilleur ami. C’est lui qui a fondé le groupe Bee Hive et qui a permis à Mathias de l’intégrer.
Mathias et Tristan se connaissent depuis cinq ans et ils n’ont aucun secret l’un pour l’autre.
Ils se sont rencontrés en faisant une course de moto l’un contre l’autre alors qu’ils ne se connaissaient pas.
À l’époque, Tristan composait déjà des morceaux de musique et Mathias aimait beaucoup son style, Mathias s’est mis à lui écrire des paroles et ils sont devenus comme des frères. Mathias a beaucoup d’admiration pour lui. Il dit que c’est grâce à Tristan que les Bee Hive sont ce qu’ils sont aujourd’hui.



Ils ont un petit rituel complice sur scène : en chantant, Mathias a l’habitude de se retourner pour adresser un clin d’œil à Tristan qui le lui rend.




Mathias a énormément de succès auprès des filles mais il n’est pas du tout intéressé par elles et encore moins par les fans qui se jettent sur lui et lui courent après.
Néanmoins, Mathias se montre très gentil envers ses admiratrices, même quand il est fatigué et peu importe leur apparence physique.

Mathias aime plutôt le style simple et nature chez les filles, il n’aime pas le monde des riches, c’est pourquoi lorsque Tristan lui a proposé de lui présenter Marika car son père est très fortuné, Mathias a automatiquement décliné l’offre. Même s’il est dans le besoin, il ne s’abaisserait pas à s’intéresser à une fille pour son patrimoine, Mathias est attaché aux valeurs simples de la vie.

Mathias est un fumeur et il a tendance à noyer son chagrin dans l’alcool lorsqu’il est déprimé.


Au début de la série, Mathias ne trouve pas d’inspiration pour écrire son couplet d’une nouvelle chanson, il n’a jamais rencontré de fille comme celle décrite dans sa chanson.
Mathias aimerait tomber amoureux d’une fille qui lui donne l’inspiration d’écrire sa chanson car elle manque pour l’instant de sincérité.
Il aura l’occasion de la rencontrer : au coin d’une rue, une jeune fille le heurte, en l’aidant à ramasser ses livres, Mathias lit qu’elle s’appelle Lucile. Il lui relève le menton pour la regarder de plus près, mais Lucile lui assène une gifle.
Son comportement a surpris et plu à Mathias qui n’a pas l’habitude d’être rejeté par les filles bien au contraire.
On ne peut pas dire qu’il en soit tombé amoureux, mais cette fille mystérieuse et si différente des autres lui plait beaucoup, il tombe sous son charme.
En rentrant chez lui, Benjamin lui parle d’une fille formidable qu’il a rencontrée. Mathias ne sait pas qu’il s’agit justement de la même Lucile qu’il vient de rencontrer.
Le soir, Mathias repense à cette jeune fille qui lui a donné une gifle magistrale, il pense à elle pour écrire sa chanson mais il ne trouve pas encore l’inspiration.

Mathias se dit que la fille dont lui parle si souvent Benjamin doit être très sympathique pour plaire autant à son petit-frère.
Il aura justement une nouvelle occasion de la percuter en rentrant chez lui, et elle lui assènera de nouveau une gifle (car il a maladroitement posé ses mains sur son torse pour l’aider à se relever).

Même après cette rencontre, Mathias ne trouve toujours pas encore l’inspiration bien qu’il pense à elle.
La fête du printemps au grand magasin approche, elle aura lieu un dimanche : les Bee Hive sont invités et y présenteront leur nouvelle chanson.
En allant chercher Benjamin au restaurant où il a l’habitude de se rendre, Mathias tombe de nouveau sur cette jeune demoiselle.
Mathias retrouve finalement son frère réfugié dans un conduit, il ne découvrira donc pas encore que Lucile est la jeune fille du restaurant.

Mathias a finalement réussi à trouver l’inspiration avec cette dernière rencontre avec Lucile.
Il termine donc les paroles de sa chanson : ‘‘Tu es ma seule amie’’.
Le jour de la représentation au grand magasin : Mathias voit cette jeune fille en compagnie de Benjamin et Roméo, il fait automatiquement le lien avec la fille dont lui parle si souvent son petit-frère.
Face à ce signe du destin, Mathias lui dédie publiquement sa chanson en la remerciant avant de lui lancer une rose blanche.
Cependant, à la fin du concert, Mathias découvre que Lucile est la fille à laquelle Tristan s’intéresse, Mathias s’excuse alors auprès de son meilleur ami, il ne savait pas que c’était elle.

Tristan demande à Mathias de ne pas toucher à Lucile sinon il ne lui pardonnera jamais.
Pour rassurer Tristan qui a insisté pour lui dire que Lucile est à lui, Mathias s’est forcé à lui mentir et lui a répondu que cette fille n’est pas du tout son genre et qu’elle ne l’intéresse pas.
Mathias ne passe certes pas son temps à courir les filles, il a d’autres choses en tête mais Lucile lui plait à présent et le fait que Benjamin l’aime à ce point le conduit à s’intéresser de plus en plus à elle ; d’autant plus que le fait que son frère soit souvent au Mambo permet de les rapprocher.
Mathias se rend auprès de M. Duronchon pour le remercier pour sa gentillesse envers Benjamin, il lui en est très reconnaissant et il se montre toujours très respectueux envers lui.
Il demande même à Lucile de continuer à prendre soin de son frère, c’est cela qu’il aime le plus en elle.

Mathias devra partir en tournée avec les Bee Hive pour trois jours et si elle fonctionne, l’expérience sera tentée sur tout le pays et même au-delà.
Durant cette période, Benjamin va rester chez Lucile, le fait de le savoir auprès d’elle qui s’occupe de lui avec soin apaise et rassure Mathias qui peut partir et travailler l’esprit tranquille.
Le fait que Lucile soit entrée dans sa vie le soulage considérablement car il peut désormais partir travailler l’esprit libre, tranquille et apaisé sachant que Benjamin est entre de bonnes mains.
D’avoir rencontré Lucile lui a permis de donner une mère à Benjamin qui a trouvé la famille idéale.
M. Duronchon est toujours prêt à garder Benjamin et Roméo, cette situation arrange parfaitement Mathias.

Les concerts des Bee Hive rencontrent un franc succès, le contrat est prolongé pour un an.

Comme je l’explique dans la présentation de leur couple, Mathias va avouer son amour à Lucile mais celle-ci va continuer son double-jeu entre Tristan et lui.
Pour ne pas blesser Tristan, Mathias ne va rien entreprendre avec Lucile.
Malheureusement, Tristan va assister à deux scènes (que je détaille dans sa présentation) qu’il va mal interpréter et il aura l’intention de quitter les Bee Hive.
Mathias conseille à ses amis du groupe d’attendre, le rock c’est toute la vie de Tristan, il est sûr qu’il reviendra. Mais Mathias est triste que Tristan ne soit toujours pas revenu, il l’a attendu toute la soirée au Loose.
Mathias et Tristan vont se réconcilier lorsque le père de Lucile va découvrir qu’ils sont rockeurs : Lucile va fuguer, les deux meilleurs amis vont se mettre à sa recherche et la retrouver. Cet évènement va les rapprocher comme autrefois. Ils vont décider d’un commun accord de combattre à armes égales pour conquérir Lucile et de toujours rester honnêtes.


Mathias travaille très tard pour les préparatifs du concours régional de rock, il veut absolument le gagner.
La veille du concours, Benjamin est tombé gravement malade (je détaille cette partie plus précisément dans ma présentation du lien qui unit Mathias et Benjamin).
Lucile et M. Duronchon se sont occupés de lui (grâce à Roméo qui les a alertés). Mathias était affolé à l’idée de perdre son petit-frère.

Le lendemain matin, Mathias ne sait pas quoi faire : s’il ne va pas au concours, les Bee Hive seront éliminés ; et d’un autre côté, il ne peut pas laisser Benjamin, il n’a que lui au monde et il doit rester auprès de lui.
C’est Lucile qui a encouragé Mathias à y aller et qui lui a fait prendre conscience qu’il devait y aller pour l’avenir de Benjamin qui dépend de lui.
Mathias doit beaucoup à M. Duronchon et Lucile ; en partant, il les remercie intérieurement de tout son cœur, sans eux Benjamin serait peut-être mort. Mathias se sent infiniment redevable.

Au concours, Mathias est très fatigué, il a veillé tard toute la nuit ; il est aussi très anxieux car il ne sait pas si Benjamin est guéri. Heureusement que Lucile a fait le déplacement pour le prévenir que Benjamin est hors de danger.
Soulagé, Mathias peut chanter rassuré et l’esprit libre sa chanson : ‘‘Car je suis seul sans toi’’.
Le vainqueur a été élu à l’unanimité du jury : les Bee Hive remportent le concours régional.
M. Duronchon a amené Benjamin à Mathias pour qu’il assiste à la grande victoire de son grand-frère.

Les Bee Hive vont rechanter leur chanson, Mathias dit au micro qu’il veut partager ce succès en particulier avec ses amis qui ont pris soin de son frère, il dédie cette chanson à tous ceux qu’il aime : Benjamin, Roméo, Lucile et M. Duronchon.

Suite à cette victoire, on propose aux Bee Hive d’enregistrer un 33 Tours. Cet évènement sera fêté au Mambo.
À l’épisode 26, Mathias part en tournée, il doit jouer une semaine au grand hôtel du mont Fuji.
Là-bas, il fait la connaissance de l’étrange Sheller qu’il trouve au départ très bizarre, il est choqué par ses attitudes et ses façons de faire car Sheller l’aguiche.
C’est en voyant chanter Sheller sur scène que Mathias découvre que c’est un chanteur. Il apprend qu’il est le leader des Kiss Relish. Ce groupe sera leur principal rival au grand concours national de rock.
Le jour du concours national, les Bee Hive passent en neuvième position tandis que les Kiss Relish passent en dernier.
Ce sont les Bee Hive qui remportent le concours national à l’unanimité et c’est à ce moment que Mathias embrasse Lucile pour la première fois, scellant ainsi son engagement définitif avec elle qui devient sa promise.
Suite à cette victoire, les Bee Hive partent en tournée pour se produire dans plusieurs villes pendant une semaine.
Comme d’habitude, Mathias confie Benjamin à M. Duronchon et Lucile ; et avant de partir, il reconfirme auprès de Lucile son engagement sincère et définitif.
À son retour, il remercie M. Duronchon pour tout ce qu’il fait et lui offre un cadeau en témoignage de gratitude.


Lors d’une discussion sur le mariage, Mathias dit à son manager que le mariage est une affaire personnelle, son manager espère qu’il ne va pas annoncer qu’il a l’intention de se marier, il tient à ce que Mathias devienne une star du rock.
Mathias ne sait pas que son manager a intimidé Lucile en la poussant à le quitter pour ‘‘préserver’’ sa carrière.
Il a une très bonne opinion de son manager qui a permis au groupe de signer chez Big Stone, une prestigieuse maison de disques.
Son rêve le plus cher va enfin se réaliser après tant d’années d’efforts, la récompense n’est plus très loin.
Grâce aux ventes de disques de son groupe, Mathias a gagné de l’argent et installe le téléphone chez lui.

Le manager veut que les Bee Hive vivent ensemble, les membres ne sont pas d’accord.
Mathias ne comprend pas pourquoi Lucile fait tout pour l’éviter et il a un choc intense lorsque Lucile lui invente qu’elle a quelqu’un d’autre dans sa vie, tous ses projets de famille s’effondrent.

Mathias interdit à Benjamin d’aller au Mambo et se met même à boire sur scène.
Il est toujours en colère, il se dispute sans arrêt, il boit tous les soirs. Il a tellement bu qu’un matin il n’a pas pu se lever pour préparer le petit-déjeuner et Benjamin est allé à l’école sans manger.
Mathias arrive saoul avant de monter sur scène, il boit sur scène et embrasse ses fans sur la bouche en pleine représentation. Il est méconnaissable.
Tristan reproche à Mathias son attitude, Mathias annonce au groupe que Lucile et lui se sont quittés.
Mathias est désespéré, il aime Lucile mais c’est surtout sa famille qui s’effondre : il ne pourrait jamais retrouver une fille simple qui s’occupera et aimera autant Benjamin.
Lucile, M. Duronchon, Benjamin, Roméo et lui formaient une famille. Comment oublier tout cela ? Comment vivre sans eux ? Comment construire une nouvelle vie après avoir connu cette famille aimante, aidante, idéale ? Mathias est profondément déprimé, il ne sait plus que faire à part se noyer dans l’alcool pour tenter d’oublier.

Mathias rentre saoul le soir, il voit Benjamin qui lui dit qu’il ne l’aime plus, il est prêt à partir et enfile son sac à dos. Mathias lui promet de ne plus boire, et revient à la raison pour le bien de Benjamin.
Benjamin lui dit que Lucile est toujours amoureuse de lui, Mathias retrouve alors espoir mais celui-ci s’effondre lorsque Marika (sur demande de Lucile) annonce aux Bee Hive qu’elle a découvert le nouvel amoureux de Lucile.
Mathias est blessé, Tristan le soutient et lui dit qu’il est sûrement mieux que lui.
Marika les emmène voir ce garçon : c’est un chanteur punk, Mathias a un choc terrible de voir Lucile dans le public adresser des gestes de salut à ce garçon qui lui envoie un baiser.
Mathias est anéanti, il décide d’être meilleur que ce garçon et de se donner corps et âme au rock’n’roll.

Mathias ne fait que chanter pour se libérer de toute la rage qu’il a accumulée.
Grâce à Tristan, il découvre que Lucile n’a jamais été séduite par un chanteur punk et que le responsable de cette histoire est son manager.
Mathias ne compte pas le laisser faire ‘‘le manager de leurs cœurs’’ et veut lui régler son compte mais Tristan le retient, il se charge de régler le problème et conseille à Mathias de vite se rendre chez Lucile. C’est ainsi que Mathias et Lucile reprennent le cours de leur relation.


Mathias est très content : Benjamin vit chez M. Duronchon pendant ses absences, il sait qu’il y est choyé et sous leurs attentions.
Les Bee Hive rencontrent un fort succès et vont partir faire une tournée de six mois aux États-Unis. Mathias sera loin de Benjamin et Lucile, il aimerait les avoir auprès de lui.
Avant de partir, il décide de demander Lucile en mariage, il met ainsi les choses au clair pour être certain qu’à son retour, sa situation ne changera pas : Lucile est officiellement sa promise et sa future épouse.

Mathias était autrefois très inquiet, toujours tracassé au travail, il ne pouvait pas bien se concentrer car il pensait tout le temps à Benjamin.
D’avoir trouvé cette famille idéale (M. Duronchon et Lucile) lui permet de travailler l’esprit tranquille et apaisé ; dorénavant il est très à l’aise au travail, le destin lui a trouvé des personnes sûres pour s’occuper de Benjamin pendant qu’il travaille.
C’est la famille idéale pour Benjamin mais aussi pour lui-même. Mathias est heureux d’avoir M. Duronchon qui le guide et le conseille, il est heureux d’avoir Lucile qui représente une mère pour Benjamin mais aussi une fille simple et sans artifices qui lui convient parfaitement.
Grâce à cet entourage, Mathias n’était pas seul lorsqu’il a dû affronter une terrible épreuve : la mère de Benjamin qui était venu le lui reprendre. Mathias n’a pas affronté seul cette situation éprouvante et déchirante car il avait, en plus de Roméo, Lucile et M. Duronchon pour l’épauler, le soutenir, l’encourager, le réconforter et partager sa souffrance.
Mathias partage avec Lucile et M. Duronchon ses joies et ses peines mais aussi ses angoisses et ses doutes.
M. Duronchon et Lucile sont une famille parfaite pour Mathias. C’est la vie dont il a besoin et qu’il a pleinement mérité après toutes les difficultés qu’il a traversées avec courage et mérite.



Benjamin (Hashizo Kato en VO) est le demi-frère de Mathias qui l’a élevé depuis sa naissance comme s’il était son propre fils. Benjamin aime Mathias comme un père, c’est l’être qu’il aime le plus au monde. Il l’admire et souhaite lui ressembler plus tard, Mathias est un père exemplaire pour lui. À chaque fois qu’il parle, il ne peut pas s’empêcher de prononcer son nom.

Benjamin est un petit garçon âgé de quatre ans au début du dessin animé (il fête ses cinq ans à l’épisode 19).
Sa date d’anniversaire : le 7 juillet, qui correspond au jour de la fête des étoiles (la fête de Tanabata), où chacun peut faire un vœu, en lien avec les retrouvailles de deux étoiles symbolisant des amours célestes : Altair et Véga qui ne peuvent se voir qu’une fois par an à l’occasion de cet évènement.

Benjamin est innocent, intelligent, très poli et affectueux, il est très câlin et très attendrissant. C’est un petit être qui n’aime pas la violence. Il applique les enseignements de Mathias, qu’il admire énormément, qui lui a appris qu’il n’est pas utile de se battre.

En raison des absences répétées de Mathias qui doit cumuler ses cours à l’université et son travail de rockeur, Benjamin en est devenu très dégourdi mais il se retrouve souvent très seul et livré à lui-même. C’est un petit garçon très solitaire et en manque d’affection.
Heureusement qu’il a son fidèle compagnon et ami Roméo qui veille sur lui et partage chaque instant de son existence.

L’expression fétiche de Benjamin lorsqu’un évènement indésirable se produit : « Catastrophe ! »

Benjamin a la particularité d’être somnambule.

La vie de Benjamin sera transformée le jour où il va rencontrer Lucile :
Benjamin demande l’autorisation à Mathias d’aller en ville mais Mathias le lui interdit, il a peur qu’il lui arrive quelque chose en son absence.
Roméo part en ville alors Benjamin le suit avec plaisir.
En se mettant à l’abri dans un conduit pour se protéger de la pluie battante, Benjamin voit Lucile passer : en le voyant, elle va à sa rencontre, lui demande s’il est perdu et où il habite.
Benjamin lui répond qu’il habite au nord en dehors de la ville et lui raconte qu’il n’a plus sa maman et qu’il vit seul avec son grand-frère.
Très peinée et attendrie par son histoire, Lucile se prend d’affection pour lui et l’invite à venir chez elle pour manger. Lucile le porte sur son dos, Benjamin tient le parapluie pour les abriter.
Benjamin se sent bien, il lui dit qu’il est bien sur son dos, il est confortable, il lui dit qu’il aime beaucoup le parfum de ses cheveux.
Lorsque Lucile l’a pris contre elle, Benjamin a ressenti en elle un amour sincère et véritable, une attention particulière que jamais personne ne lui avait témoignée auparavant à part son grand-frère. Il a ressenti en elle une mère.

Au Mambo, M. Duronchon lui prépare une spécialité à base de jambon et d’œuf. Très touché par son histoire, il dit à Benjamin qu’il peut venir ici autant de fois qu’il le voudra.
Ce soir là, Benjamin déclare à Lucile qu’il l’aime beaucoup et elle lui offre un petit jouet en forme de cœur en témoignage de son amitié, il ne s’en est jamais séparé.
Benjamin regarde constamment l’horoscope sur le jeu que lui a offert Lucile et il s’y fie toujours : il lui présage s’il connaitra un jour de chance ou de malchance.

Chez lui, Benjamin parle à Mathias d’une fille formidable qu’il a rencontrée, il aimerait revoir cette fille qui a été si gentille et son père qui lui a préparé un plat succulent.
Sans le savoir, Benjamin a permis à Mathias et Lucile de se rencontrer puisque Mathias vient justement de croiser la route de Lucile qui venait de faire un bout de chemin avec Benjamin.
Depuis ce jour, Benjamin sera nettement moins seul, Lucile et M. Duronchon font à présent partie de sa vie et vont prendre soin de lui. Benjamin aime également énormément M. Duronchon et il l’appelle ‘‘Tonton’’.
Benjamin est toujours gardé par M. Duronchon et Lucile en l’absence de Mathias.
Le plus grand rêve de Benjamin c’est que Mathias et Lucile se marient, et que Lucile devienne sa maman.

Depuis que Lucile est entrée dans sa vie, Benjamin nage en plein bonheur, elle s’occupe de lui comme une maman, elle l’a même emmené au parc d’attractions alors qu’il n’y avait jamais été.
Benjamin a néanmoins très peur que son rêve se brise à l’idée que Lucile finisse avec Tristan.
Il veut absolument provoquer la rencontre entre Lucile et Mathias sinon elle finira par se fiancer avec Tristan. Ce qu’il ne sait pas, c’est que Lucile et Mathias se sont déjà percutés.

Benjamin veut trouver un moyen d’éloigner Tristan de Lucile, il le rencontre devant le Mambo et le voit avec un bouquet de fleurs.
Roméo veut entrer au Mambo, ce qui fait que Benjamin se trahit en disant : « Aujourd’hui on ne va pas chez Lucile », Tristan comprend donc que Benjamin passe tous ses après-midis chez Lucile.
Benjamin veut entrainer Tristan loin du restaurant et Tristan le suit par gentillesse et lui achète une glace.
Tristan donne ensuite les roses à Benjamin et lui demande de les remettre à Lucile de sa part.
Mais Benjamin donne les roses rouges à Lucile et ment en disant que c’est de la part de son frère pour s’excuser de ne pas être venu.
Son mensonge est démasqué par la carte signée de Tristan, Benjamin avoue avoir menti et dit toute la vérité.
Benjamin est embêté, il pense à son frère, il a peur qu’il ne plaise pas à Lucile car il a teint ses cheveux en blond et en rouge sur le devant.
Pour que Lucile et Mathias se rencontrent, Benjamin a une idée : sachant que M. Duronchon ne le laissera pas aller seul au grand magasin, il dit à Lucile qu’il doit s’y rendre. Son plan fonctionne, M. Duronchon demande à sa fille de l’y accompagner.
C’est ainsi que Benjamin conduit Lucile jusqu’à la terrasse du grand magasin et qu’elle découvre que Tristan et le jeune homme qu’elle ne cesse de croiser, Mathias, sont des rockeurs.

Benjamin veut absolument faire de Lucile sa maman, il en est obnubilé ; en allant au magasin, il flashe sur des poupées de vitrine représentant des mariés qui lui font penser et qui ressemblent à Mathias et Lucile. Pour les offrir à Lucile, il les achète avec un billet de jeu, croyant innocemment que c’est un véritable billet.
Il sera gardé au magasin, le Mambo sera prévenu et Mathias et Lucile vont se rendre auprès de lui. Benjamin va confier à Lucile qu’il voulait les lui offrir parce qu’il veut qu’elle soit amie avec Mathias.
C’est Lucile qui rachètera les poupées, Mathias va s’engager à les lui rembourser.
Benjamin va rester chez Lucile en l’absence de Mathias qui part pour trois jours en tournée.
Dans le train, Mathias ne cessait d’appeler Benjamin en le regardant mais le petit, pour rapprocher Lucile et Mathias, invente à Lucile avec sa petite voix de comploteur que Mathias lui a fait un signe de la main et qu’il la regardée d’une drôle de façon.

Le soir du retour de Mathias, Lucile dépose Benjamin chez lui, il est endormi.
Lucile doit partir mais dans son sommeil, Benjamin lui attrape la jupe et murmure : « Maman, reste avec nous maman s’il te plait » et il sourit car il rêve qu’il tient la main de Lucile et Mathias le jour de leur mariage. Il dit en dormant : « ça serait bien de vivre tous les trois ensemble. » Cette envie l’obsède et occupe constamment ses pensées.


Benjamin est impatient d’aller à l’école.
Le jour de la rentrée des classes, revêtu de son petit costume acheté par Mathias, Benjamin est le plus heureux : Lucile et Mathias l’accompagnent à l’école, il est fou de joie de leur tenir la main comme s’il était leur enfant.

Katia est la maitresse de Benjamin. Elle est frappée qu’il soit si bien élevé.



C’est une maitresse attentionnée, elle va même peindre et offrir un tableau à Benjamin pour son anniversaire.


Le premier jour d’école, Benjamin rencontre Elisabeth qui tombe immédiatement amoureuse de lui, il avait eu l’occasion de la voir en se rendant à l’école : Benjamin avait croisé le regard malicieux d’Elisabeth qui passait en voiture.

En rentrant au Mambo, Benjamin découvre qu’une fête est organisée en l’honneur de sa rentrée scolaire.
Lucile et son père lui ont acheté un cadeau, Benjamin regarde Mathias pour avoir l’autorisation de le prendre (on peut noter comme Mathias lui a enseigné les bonnes manières).
Ils lui ont offert un train, Benjamin en voulait un depuis longtemps, il est très heureux, il ne l’a jamais été autant.

Il aime Lucile comme si elle était sa propre mère, il aime énormément passer du temps avec elle, il lui dit « Tu sens le parfum d’une maman », il lui déclare qu’il l’aime, qu’elle est formidable, il lui a même déclaré : « Je t’aime de tout mon cœur. Je veux rester avec toi. »
Un jour, alors que Lucile le portait sur ses épaules, Benjamin lui a dit qu’il l’aime tant et qu’il aimerait qu’elle le porte ‘‘toujours comme ça’’.

Benjamin dessine Lucile et Mathias en classe mais il se fâche contre Lucile lorsqu’il l’entend dire à Marika que Tristan lui plait beaucoup. Benjamin est déçu et très triste, il lui dit que Mathias est un garçon très bien pour elle et lui reproche de ne pas le reconnaitre.
Benjamin lui reproche son attitude (elle voit Mathias et Tristan en même temps), il lui dit que ce qu’elle fait n’est pas bien, qu’il pensait qu’elle est une fille formidable, il affirme s’être trompé : elle est comme les autres. Il part après lui avoir dit qu’il ne l’aime plus (épisode 11). Il se réconciliera bien vite avec elle.


Benjamin fait tout ce qui est en son pouvoir pour éviter que Lucile finisse avec Tristan, et il y parvient :
- Lucile a couru après Tristan et était sur le point de lui dire un ‘‘Je t’aime’’ qu’elle ne pense pas mais Roméo l’interrompt suivi de Benjamin qui accourt à elle (épisode 7).
- Pour ne pas le perdre, Lucile a fait une déclaration d’amour mensongère à Tristan. Celui-ci était sur le point de l’embrasser pour sceller leur engagement mais Benjamin s’est jeté au péril de sa vie dans une pente pour empêcher ce terrible engagement mensonger.
Benjamin était prêt à mourir tant il voulait avoir Lucile pour maman.
Il s’est fait très mal mais il obtient ce qu’il voulait : Mathias et Lucile vont le raccompagner ensemble à la maison. Benjamin permet très souvent de les rapprocher (épisode 12).

Le petit Benjamin contribue fortement au rapprochement de Mathias et Lucile puisque c’est grâce à lui qu’ils se sont rencontrés, c’est grâce à lui que l’intérêt de Mathias pour Lucile se renforce et c’est aussi grâce à lui que M. Duronchon autorise souvent sa fille à être avec Mathias. Benjamin est la clé du couple Mathias/Lucile.
Le soir de la fête de Tanabata (la fête des étoiles) puis le soir de la fête foraine, Benjamin a souhaité de tout son cœur que Mathias et Lucile se marient (et son souhait va se réaliser).


À l’épisode 33, Benjamin participe au tournoi de gymnastique de son école.
Lors de sa première course, Benjamin arrive deuxième, il est fier d’avoir gagné une médaille.
Pour la deuxième course (course de Daruma), Benjamin tombe à cause de son costume encombrant, il est au bord des larmes. Il cherche du regard Lucile parmi la foule et court jusqu’à elle pour se faire réconforter et pleurer à chaudes larmes.
Pour la troisième épreuve, chaque enfant a un papier sur lequel sont inscrites des consignes. Celui de Benjamin lui demande d’amener sa maman.
Immédiatement, Benjamin part chercher Lucile après avoir lu son papier, il arrive premier à la course.
Katia reste sceptique pour valider son premier prix, Benjamin explique que Mathias est son frère mais aussi son père et comme Lucile va bientôt l’épouser elle sera à la fois sa sœur et sa maman. Il dit qu’il n’a pas triché puisqu’elle est sa maman. Katia part consulter le jury puis crie à Benjamin qu’il a gagné le premier prix.


Benjamin était affligé lorsque Lucile s’est momentanément séparée de Mathias, il ne comprenait pas pourquoi Mathias ne cherchait pas un prétexte pour la voir, il savait qu’ils s’aimaient encore, il en était convaincu.
Il voulait qu’ils se rencontrent pour se parler et s’expliquer mais conformément aux valeurs que lui a transmises son grand-frère, Benjamin se disait que c’est impossible que Lucile vienne à Mathias car c’est une femme, c’est donc à Mathias d’aller chercher la femme car c’est un homme.
Cette histoire a perturbé Benjamin, il ne pensait qu’à cela ; parfois, il répondait machinalement à ce qu’on lui disait sans écouter (exemple : Elisabeth lui a reproché de ne pas être venu jouer chez elle, Benjamin avait accepté machinalement sans savoir ce qu’elle disait).


Mathias a élevé Benjamin en lui faisant croire que sa mère était morte pour éviter de le faire souffrir et pour le protéger de cette mère exubérante et délurée qui l’a abandonné.
À l’épisode 37, la vérité éclate et Benjamin découvre que sa mère est vivante : Marie retrouve son fils à Osaka et veut le récupérer.
Elle appelle au studio de Mathias, c’est Benjamin qui répond et elle lui annonce instantanément qu’elle est sa mère.
Lorsque Benjamin rentre chez lui après l’école, Marie se dirige vers son fils, lui dit qu’elle est sa maman, et elle le serre contre elle.
Benjamin la repousse et lui dit que sa maman est morte, il répète que c’est Mathias qui le lui a dit. Il ajoute que Lucile est devenue sa maman et qu’elle est très gentille avec lui.
Marie lui dit qu’elle est sa vraie mère, qu’elle va l’emmener à l’hôtel où elle vit actuellement et qu’elle va prévenir Mathias.
Elle tente de justifier son absence en lui disant qu’elle a vécu dans un pays étranger et que pendant cinq ans, elle a dû remuer ciel et terre pour réussir à le retrouver.
Benjamin ne voulait pas la suivre, Marie a dû lui assurer qu’elle rassurerait Mathias en l’appelant pour que Benjamin consente à venir avec elle.
Marie ne veut pas emmener Roméo (on peut voir rien qu’à cet indice qu’elle fait passer ses intérêts avant ceux de son enfant qui ne peut pas se passer de Roméo).



Marie fait un lavage de cerveau à Benjamin : elle lui invente qu’elle cherchait désespérément à les retrouver, Mathias et lui, pendant très longtemps et qu’elle n’y est pas arrivé parce qu’ils ont déménagé.
En réalité, quand son mari est mort, Marie ne voulait pas revenir, elle s’est chargée de rembourser les dettes de son mari. Elle ne voulait pas entretenir un enfant, elle voulait au préalable se lancer dans la mode pour rétablir sa situation financière, laissant une simple lettre à Mathias lequel, rappelons-le, lui non plus n’avait pas du tout les moyens d’entretenir un enfant, sa situation était bien plus critique que celle de Marie : il n’était qu’un adolescent, un étudiant sans revenu.
Ce n’est qu’une fois devenue styliste que Marie a voulu retrouver son fils, mais Mathias avait déjà déménagé, n’ayant pas les moyens de vivre à l’endroit où il vivait lorsque son père était encore en vie.
Quand elle a vu Mathias à la télévision, Marie l’a reconnu et retrouvé.

Marie achète Benjamin en lui procurant des vêtements de luxe, en l’emmenant au coiffeur, et lui achetant des jouets très chers.
Elle a l’intention de l’inscrire dans une école de luxe. Elle pense monnayer son besoin d’affection.
Benjamin a promis de passer la nuit avec sa mère à l’hôtel, il est dans l’euphorie de l’avoir trouvée, il n’a pas conscience des conséquences et ne sait pas qu’elle veut l’enlever à Mathias.
Benjamin s’endort auprès de Marie qui lui dit qu’elle restera toujours près de lui, il lui répond qu’il veut rester avec elle pour toujours et qu’il l’aime.

Le lendemain, Marie propose à Benjamin de venir vivre avec elle à Paris. Il est d’accord à condition qu’il y ait Mathias, Lucile et Roméo. Il lui promet donc, à cette condition, de venir à Paris ; sa mère lui dit de se souvenir de sa promesse.

Elle l’emmène au restaurant, Benjamin demande des crêpes au jambon comme celles que lui fait tonton.
Sa mère rit, Benjamin rougit. Marie ne cherche pas à savoir pourquoi il parle de crêpes au jambon, elle ne cherche pas à connaitre ses goûts, ses habitudes et ses envies. Elle se fiche de ce qu’il pense, de savoir qui il aime, de savoir avec qui il veut rester réellement.

Benjamin annonce joyeusement à Mathias son départ pour Paris. Il ne se rend pas compte de ce que cela signifie, il croit que Mathias et Lucile vont vivre avec lui là-bas.

Elisabeth vient lui rendre visite à l’hôtel international, il est heureux de la revoir, ils se manquent, elle lui dit que Paris c’est loin ; Benjamin avait l’intention de revenir, il ne veut pas rester à Paris, il ne savait pas qu’il faut prendre un avion pour s’y rendre, c’est Elisabeth qui l’en informe.
Elle lui répète que Mathias a dit que Benjamin allait devenir un parisien.
Benjamin crie que ce n’est pas vrai, Benjamin pense que Mathias doit aller le voir à Paris et qu’il emmènera Lucile avec lui.
Elisabeth l’emmène chez Lucile en voiture, elle veut qu’il le lui demande lui-même.
Benjamin ne voulait pas partir à Paris mais son frère, de peur que Benjamin ne lui reproche plus tard de l’avoir privé de l’amour de sa mère, l’incite à aller à Paris.
Avant de partir du Mambo, Benjamin dit à M. Duronchon et Lucile qu’il les aime tous les deux de tout son cœur. Ils lui promettent de venir lui dire au revoir à l’aéroport, ils sont très malheureux et retiennent leurs larmes.

De son côté, Benjamin est triste, il dit à sa mère qu’il veut emmener Roméo, Marie ne veut pas, elle lui promet de lui acheter un plus beau chat. Cette femme ne prend pas en compte les désirs et les sentiments de son fils. Peu lui importe le physique de Roméo, Benjamin l’aime, c’est son meilleur ami et ils sont inséparables. Cette femme croit que l’on peut rendre heureux un enfant en l’achetant.
Roméo lui manquait tellement qu’il a demandé à sa mère de lui acheter une peluche qui est le portrait de Roméo. Il jouait avec en pensant à Roméo, il se morfondait d’être loin de lui.

À l’aéroport, Benjamin cherche Mathias et Lucile, il est heureux de les voir. Roméo veut le retenir, M. Duronchon est si malheureux, Benjamin est en larmes.
Benjamin regarde sa famille en descendant l’escalator, il finit par lâcher la main de sa mère, il se retourne et pleure.
Finalement, Marie réalise que Benjamin ne lui procurera pas la satisfaction qu’elle s’attendait de vivre, il serait trop malheureux avec elle, il ne peut pas vivre sans Mathias, il est toute sa vie ; elle se rend compte qu’elle a été égoïste, irresponsable et injuste en les séparant et en voulant forcer Benjamin à venir avec elle.
Marie laisse Benjamin rejoindre Mathias et sa nouvelle famille, elle a précisé dans le mot qu’elle a laissé à Mathias que lorsque Benjamin en aura envie, elle lui tendra les bras et sera heureuse d’accueillir Mathias avec Lucile, elle lui demande de prendre soin de Benjamin comme il l’a toujours fait.
M. Duronchon et Roméo pleurent de soulagement et de joie. Mathias est infiniment soulagé, il n’aurait pas pu vivre sans Benjamin et celui-ci non plus n’aurait pas pu vivre éloigné de Mathias qui est son frère et qui a rempli le rôle de la mère et du père.


Benjamin reste tout le long de la série obsédé par son désir profond de voir Mathias et Lucile se marier.
Lorsque Gontran lui dit que tous les problèmes de son frère sont dus au fait qu’il est une fillette et qu’il ne peut pas se marier car il s’occupe de lui, Benjamin a un choc, c’est tout ce qu’il ne faut pas lui dire car Benjamin est obnubilé par cela : que son frère se marie avec Lucile.
Benjamin décide de changer et demande à Gontran de lui apprendre à parler comme un dur.
Benjamin revêt des lunettes de soleil et se met à parler de façon impolie et à se comporter en enfant mal élevé.
Il dit à Mathias qu’il peut se débrouiller tout seul et qu’il peut donc épouser Lucile quand il veut.
Mathias se fâche, cette comédie a suffisamment duré.
Benjamin revient rapidement à la normale et explique à Lucile qu’il a fait cela pour que Mathias l’épouse au plus vite, et pour lui montrer qu’il est un homme car il pense que s’il était un homme, Mathias n’aurait pas du souci à se faire.
Lucile lui fait comprendre qu’il ne représente pas un obstacle à leur mariage (bien au contraire, il est même un facteur déterminant !).


Triste et désorienté que M. Duronchon n’ait pas encore donné sa bénédiction au mariage de Lucile et Mathias, Benjamin part se réfugier dans un conduit, l’endroit même où il a rencontré Lucile pour la toute première fois.
Roméo retrouve Benjamin et y emmène M. Duronchon qui ne peut rien refuser à Benjamin et lui promet que Mathias et Lucile se marieront bientôt. Tout joyeux, Benjamin saute dans les bras de ‘‘tonton’’.
Ce lieu (le conduit) avait permis au début de la série à Lucile et Benjamin de se rencontrer et il permet en fin de série à M. Duronchon de consentir à l’union de Mathias et Lucile (bien qu’il y fût déjà favorable).
En d’autres termes, ce conduit dans lequel s’est réfugié Benjamin avait mené Lucile à Mathias et contribue aujourd’hui à ce que son union avec Mathias soit acceptée et reconnue.

Benjamin n’a jamais été aussi heureux de toute sa vie : son souhait s’est exaucé, il devient le fils de Lucile qu’il appellera ‘‘Maman’’ et le petit-fils de M. Duronchon qui le considère déjà comme son propre fils.
Le lien familial est définitivement scellé.
Son rêve le plus cher s’est ainsi réalisé. Il va enfin avoir une vie normale, comme les autres enfants de son âge, entouré de deux parents et d’un grand-père qui l’aiment et le couvent d’amour, de soins et d’attentions ; sans oublier Roméo, son compagnon de toujours.





Roméo (Giuliano en VO) est l’animal de compagnie de Mathias et Benjamin et c’est surtout leur ami et leur compagnon de vie. C’est le meilleur ami et le confident de Benjamin.
Roméo est un chat tigré de gouttière très intelligent et très courageux, à l’apparence grasse et antipathique. Il est très gourmand et un brin oisif.

Sa plus grande peur est le vide, Roméo a le vertige.

Roméo veut être le seul animal de compagnie de Benjamin ; au tout début de la série, il était jaloux que Benjamin s’intéresse à un chiot et qu’il en dise qu’il est mignon.

Sa rencontre avec Lucile et M. Duronchon va égayer sa vie : Roméo est accueilli avec toutes les attentions au Mambo et il peut y manger à volonté des Okonomi-Yaki (‘‘crêpes’’) dont il raffole, surtout lorsqu’ils sont au jambon.
Roméo ne pense qu’aux ‘‘crêpes’’ de M. Duronchon qu’il appelle ‘‘Tonton’’, il veut toujours se rendre au Mambo pour les déguster, il ne s’en passe plus.


Roméo a la particularité de détester les femmes, il nourrit à leur encontre une profonde aversion.
C’est durant un séjour chez Lucile qui va mal se passer que Benjamin va leur raconter l’histoire de Roméo, et la raison pour laquelle il déteste tant les femmes :
Benjamin demande à Lucile de lui garder Roméo pendant qu’il sera à l’école.
Lucile a préparé un bain pour Roméo mais il se montre menaçant et ne veut pas qu’elle l’approche.
Roméo salit le lit de Lucile, il la mord, brise le vase de roses rouges, et lui griffe tout le visage.
Il a mis le désordre chez M. Duronchon, Benjamin explique à Lucile et son père l’histoire que lui a racontée Mathias :
Un matin d’hiver, le vent soufflait très fort ce jour là ; dans un champ, un petit chat (Roméo) et une petite chatte étaient abandonnés dans une boite au fond d’un conduit.
Mathias, entendant miauler, s’approcha, les découvrit et leur donna à manger puis partit.
Les deux chatons ne cessaient de miauler réclamant leur mère puis ils grandirent et devinrent inséparables et amoureux.
La chatte était belle, agréable et très joueuse, Roméo n’était pas très beau, mais ils s’entendaient à merveille et étaient heureux ensemble.
Ils cherchaient de la nourriture partout même dans la grande ville ; un jour, ils tombèrent sur des chiens féroces, Roméo dut se battre pour obtenir de la nourriture.
Mais la chatte était très fière, et un jour un chien les attaqua férocement, ils coururent pour le fuir ; Roméo se privait de nourriture pour elle et lui laissait souvent sa part car il était très amoureux d’elle.
Un jour, ils rencontrèrent dans la rue le plus beau chat qu’ils eurent jamais vus, la chatte vit que ce chat tenait entre ses pattes un poisson, elle n’a pas résisté à la tentation de suivre ce nouveau venu abandonnant ainsi son ami de toujours.
En partant, Roméo se fit attaquer par un chien féroce mais Mathias était là et intervint pour le sauver.
Le pauvre Roméo était très malheureux parce que sa compagne l’avait abandonné et depuis ce jour il déteste tout ce qui est féminin ; à chaque fois qu’il rencontre une fille il devient méchant et sort ses griffes.
Un jour de pluie, il rencontra de nouveau Mathias qui le reconnut. Benjamin arriva, remarqua la présence de ce chat qui avait l’air triste et proposa à Mathias de l’emmener avec eux à la maison, Mathias accepta sans hésiter. C’est Benjamin qui eut l’idée de le prénommer Roméo.
Dès qu’il prononçât son nom, Roméo se mit à les suivre et depuis ce jour il est devenu le meilleur ami de Benjamin et ils sont inséparables.
Après avoir entendu son histoire, M. Duronchon dit à sa fille qu’ils doivent pardonner à Roméo.
Benjamin demande à Roméo de se montrer gentille avec Lucile et celui-ci la laisse donc lui prendre son bain, Benjamin l’aide à le laver.


Roméo et Benjamin font tout ensemble, ils mangent toujours la même chose et Roméo surveille Benjamin à l’école : Benjamin l’y emmène et Roméo reste dans la cour.
Roméo est intégré dans l’école de Benjamin, tous les élèves le connaissent et il a même servi de modèle dans la classe de Benjamin pour que les enfants le dessinent (épisode 35).

Benjamin porte toujours Roméo dans ses bras même en courant.
Il comprend Roméo et sait ce dont il a envie ou besoin.
Ils ne peuvent pas se séparer. Lorsqu’ils ont été éloignés l’un de l’autre, ils ne l’ont pas supporté :
- À l’épisode 23, Tristan a invité Mathias et Benjamin à passer quelques jours à la montagne chez lui, mais Roméo a été laissé au Mambo car les hôtes ne supportaient pas les chats. Roméo et Benjamin ont perdu l’appétit, ils se sentaient seuls, Benjamin dormait avec le dessin qu’il avait fait de Roméo et s’imaginait dormir avec lui. Ce n’est que l’arrivée de Roméo à la montagne qui a mis un terme à leur tristesse.
- À l’épisode 38, la mère de Benjamin voulait l’emmener sans Roméo. Séparés, Roméo et Benjamin se languissaient l’un de l’autre, ils étaient très tristes et s’ennuyaient.
À l’aéroport, Roméo miaulait et se débattait, il voulait retenir Benjamin et pleurait.
Lorsque Benjamin n’est finalement pas parti et qu’il revenait, Roméo, qui se situait sur l’épaule de Mathias, s’agitait pour les informer du retour de Benjamin.
Roméo pleurait de soulagement et de joie d’être de nouveau réuni à Benjamin.



Étant donné que Benjamin aime Lucile de tout son cœur, Roméo ne la déteste pas, la supporte et se met à l’aimer, d’autant plus qu’il est très bien nourri au Mambo.
Il est même tombé sous son charme depuis le jour où il l’a vue sous la douche. Il va finalement accepter qu’elle le prenne dans ses bras, en signe qu’elle fait à présent pleinement partie de la famille (épisode 39).

La date d’anniversaire de Roméo est méconnue puisque c’est un chat trouvé. Puisqu’on l’ignore, Lucile a proposé qu’on le lui fête en même temps que celui de Benjamin soit le 7 juillet.

Le cœur bon et généreux de Mathias a été récompensé, d’avoir adopté Roméo lui a apporté de la compagnie pour Benjamin mais il a aussi trouvé en Roméo un chat très aidant qui surveille son appartement et qui protège et veille avec efficacité sur Benjamin, Roméo est une vraie nourrice pour ce petit.
Roméo est aussi utile et efficace, si ce n’est plus, qu’un chien de garde. Ce chat est un vrai héros qui défend et protège sa maison et sa famille :

- Roméo a débarrassé Mathias de deux fans qui lui courraient après, elles voulaient attraper Roméo alors il les a griffées (épisode 3).

- Il a retrouvé Lucile dans le conduit où elle s’est réfugiée, c’est grâce à lui que Mathias a ensuite pu l’y retrouver (épisode 16).

- Tombé malade et revêtu d’un pyjama, Roméo devait garder le lit. Il était seul dans l’appartement lorsque deux voleurs y pénètrent (ceux-ci venaient de cambrioler la maison de Marika, ils lui ont dérobé une bague qui coûte plus d’un million).
Dès leur entrée, Roméo leur bondit dessus et la bague de Marika atterrit dans sa coupelle.
Roméo leur fait peur, un bandit lui balance alors à la face la coupelle ; ce faisant, Roméo avale la bague.
Les voleurs finissent arrêtés par la police. Roméo leur a tellement fait peur et leur a causé tant d’ennuis qu’ils l’ont bâillonné.
Délivré par les siens, Roméo éternue et recrache la bague de Marika.
Roméo est un petit héros qui a défendu et protégé sa maison, et il a récupéré la bague de grande valeur de Marika.
Pour honorer son héroïsme, M. Duronchon organise une fête, de nombreuses personnes sont conviées. M. Duronchon organise même une séance d’autographes signés de la patte de Roméo et en échange il offre des crêpes aux clients (épisode 17).

- Roméo a griffé Marika qui avait poussé Benjamin pour le chasser du Loose.
Plus tard, il l’a menacée de sa griffe pour l’empêcher de prendre le papier que Benjamin voulait ramasser (épisode 18).

- Roméo a sauvé la vie de Benjamin : celui-ci s’est évanoui devant chez lui, gravement malade.
Roméo est immédiatement parti chercher du secours : il a couru jusque chez M. Duronchon et Lucile en pleine nuit et sous une pluie battante pour les prévenir du danger.
Arrivé au Mambo qui était fermé car il était très tard, Roméo a brisé une vitre pour tenter d’entrer. Ce bruit a alerté Lucile et son père ; voyant Roméo, Lucile a compris qu’il était sûrement arrivé quelque chose à Benjamin. Ils ont pris un taxi pour le rejoindre.
Si Roméo n’était pas là, Benjamin ne serait probablement plus en vie, sa rapide intervention a permis à M. Duronchon de prévenir un médecin qui a traité l’enfant à temps (épisode 20).

- En vacances en bord de mer, Benjamin se lève au milieu de la nuit et sort dehors, tracassé d’être éloigné de Mathias. Roméo le fait tomber en tentant de le rattraper, Benjamin se réveille et veut partir pour rejoindre Mathias. Il se perd, Roméo court chercher de l’aide, rencontre M. Duronchon en route et le conduit auprès de Benjamin (épisode 22).

- Durant les vacances en montagne, Lucile et Marika se sont évanouies, surprises par une violente foudre qui s’est abattue sur un arbre. Roméo retrouve leur trace puis part chercher Tristan et Mathias pour les amener jusqu’à elles (épisode 24).

- Lorsque Marie a emmené Benjamin avec elle, Roméo a accouru au Mambo et est arrivé éreinté. Le voyant, Mathias a de suite compris qu’il est arrivé quelque chose à Benjamin et a appelé l’hôtel international pour joindre Marie, il savait que c’est elle qui a emmené Benjamin (épisode 37).

- À l’épisode 40, en courant à la gare, Benjamin fait tomber le dessin qu’il a fait pour Mathias ; en retournant le chercher, il a voulu l’attraper mais il s’est pris les pieds dans la queue de Roméo et il est dangereusement tombé dans les escaliers de la gare.
Lucile n’a pas été assez vigilante, c’est Roméo qui a sauvé Benjamin : il a protégé Benjamin de son corps en amortissant sa chute.
Benjamin a perdu connaissance, mais grâce à l’intervention de Roméo, il s’en sort avec un léger traumatisme sans conséquence.
Benjamin et Roméo sont transportés à l’hôpital. Sans Roméo, Benjamin aurait pu mourir.
Mathias est très reconnaissant et fier de Roméo qui surveille, aide et protège autant Benjamin.
Mathias en a la larme à l’œil de gratitude, il a vu que Roméo était prêt à mourir pour sauver la vie de Benjamin.



- À l’épisode 41, Roméo alerte Lucile en lui montrant le téléphone, Lucile demande alors à son père si on a téléphoné pour elle ; son père daigne alors la prévenir que Mathias sera là en début d’après-midi.


Roméo est un chat qui soulève et éveille à chaque instant l’amour, l’affection, la tendresse et la profonde reconnaissance que lui portent ses maitres. Il est lui aussi reconnaissant envers ses maitres qui l’ont sauvé d’une vie rude, miséreuse et dangereuse qu’est la rue. Il n’oublie pas qu’ils lui ont donné sa chance, ils lui ont offert un toit, ils l’ont accueilli à bras ouverts sans aucune réticence à son égard alors qu’il n’était qu’un chat sauvage ; malgré cela, il n’a été entouré que d’amour, d’affection et de tendresse.
Il est très heureux de vivre et d’accueillir de nouvelles personnes dans son nouvel environnement entouré de Benjamin, Mathias, M. Duronchon et Lucile. Ils forment tous ensemble une vraie petite famille complète et soudée.





Tristan (Satomi Okawa en VO) est le fondateur, le leader, et le claviériste du groupe Bee Hive ; c’est également un musicien qui compose toutes les musiques du groupe.
C’est un grand professionnel qui a énormément de talent.
Il est le meilleur ami de Mathias et ils étudient dans la même université. Ils sont très proches et complices dans la vie comme sur scène.

Tristan fait partie d’une famille très aisée, il est le fils d’un riche industriel.
Ses relations avec ses parents sont plutôt distantes et conflictuelles, Tristan leur reproche de ne pas avoir été assez présents pour lui et de ne pas chercher à le comprendre.
Il vit la plupart du temps seul avec sa gouvernante Marthe (appelée aussi souvent Oumé, la version française s’y perd).




Tristan est un jeune homme élégant de grande taille, aux allures et aux tenues vestimentaires de style ancien chic.
Il a de beaux cheveux longs, souples et soyeux de couleur parme. Il a un visage fin aux traits délicats avec de beaux yeux bleus azur.
Tristan est un garçon doux et calme, raffiné et très sensible, il est tout ce qu’il y a de plus honnête et véritable.
C’est un jeune homme romantique qui croit en l’amour pur, sincère et sans artifices.

Il a pour défaut de ne pas s’expliquer lorsqu’il se fâche après quelqu’un, il préfère bouder dans son coin sans rien dire et/ou d’agir de façon violente voire menaçante plutôt que d’exprimer clairement à la personne intéressée ce qui le contrarie, l’ennuie ou l’énerve.

Tristan est un fumeur et lorsqu’il broie du noir, il se réfugie au piano bar Wood Stock.

Il a beaucoup de succès auprès des filles mais il recherche une jeune fille discrète, douce, humble et sensible. C’est pourquoi, il ne se montre pas réceptif à l’amour de Marika qui se montre trop gâtée, hautaine, impulsive, qui manque de douceur (dans les premiers temps) et qui lui rappelle le monde d’artifices qu’il déteste tant. Mais cela ne l’empêche pas de se montrer intime envers elle (en l’embrassant par exemple sur le front) et d’être sous son charme car quelque chose de refoulé en lui le pousse automatiquement vers elle.
Au départ, Tristan s’intéresse à Lucile et vient toujours au Mambo pour la voir. Lucile lui plait beaucoup car c’est une fille simple, différente des autres qui le fait échapper au monde artificiel et extravagant qu’il déteste et qu’il rejette.
Tristan se présente toujours avec un gros bouquet de roses rouges pour l’offrir à Lucile, les roses rouges sont en quelque sorte sa ‘‘marque de fabrique’’, elles sont liées à sa personnalité romantique.
Lorsqu’il les offre à Lucile, il ne veut pas les emballer pour ne pas les étouffer parce qu’elle est naturelle et sans fards ; par contre, s’il les avait offertes à Marika, les roses auraient été emballées avec de jolis ornements et présentées de manière raffinée.
Sa manière de présenter les roses symbolise le besoin de Tristan de vouloir être libre et de vivre à sa façon, et non enfermé contre son gré par le protocole qu’oblige sa condition.

Au cours d’une discussion avec Mathias, Tristan lui a proposé de lui présenter une fille en lui assurant que ce n’est pas une fille comme les autres. Tristan avait en tête de lui présenter Lucile pour avoir son opinion sur son choix.
Tristan, qui n’était pas encore tombé amoureux de Marika, a ensuite proposé à Mathias de la lui présenter car son père est très fortuné, il sait que cela le sortirait de ses ennuis, mais Mathias n’est pas intéressé.

C’est le jour de la fête du printemps au grand magasin, lors d’un concert des Bee Hive, que Lucile va découvrir que Tristan est un rockeur.
Tristan a un choc de voir son meilleur ami dédier sa chanson (‘‘Tu es ma seule amie’’) à Lucile.
Tristan joue de la musique en écoutant attentivement les paroles de Mathias, il est choqué.
À la fin du concert, Tristan demande à Mathias d’une voix grave et solennelle s’il connait Lucile. C’est à ce moment que Mathias découvre que Lucile est la fille qui intéresse son meilleur ami.
Tristan insiste pour avoir une réponse, Mathias s’excuse, il ne savait pas que Lucile était la fille qu’il convoitait.

Tristan dit à Mathias qu’il tient beaucoup à Lucile, il lui demande gentiment de ne pas y toucher sinon il ne lui pardonnera jamais.
Pour le rassurer, Mathias lui dit que cette fille n’est pas du tout son genre et qu’elle ne l’intéresse pas. Tristan insiste pour lui dire que Lucile est à lui.
Tristan n’est pas convaincu par les dires de son ami, il le connait très bien et voit bien que Lucile lui plait.
Tristan est intéressé par le monde que lui fait miroiter Lucile : un monde simple à l’opposé du monde d’artifices qu’il déteste. Mais le fait que Mathias s’intéresse à Lucile provoque une menace ; il pourrait lui enlever l’idéal qu’il s’est fait d’une vie dans un monde de simplicité, de désintérêt. Tristan a donc peur que Mathias lui enlève son rêve de vivre dans un monde qu’il s’était construit.

Tristan s’est emballé un peu rapidement, certes intéressé par Lucile il n’en ressent pas pour autant un sentiment d’amour.
Tristan prononce souvent des mots d’amour pour attirer Lucile à lui mais le ressenti n’y est pas car s’il aimait vraiment Lucile, il ne prononcerait pas ces paroles à tout-va et aussi facilement ; les paroles sont présentes mais le ressenti, la flamme dans les yeux et les émotions intenses sont absentes :

- Le jour où Tristan aura rendez-vous au club de tennis avec Marika, Lucile va le surprendre en bonne compagnie et s’enfuir à toutes jambes.
La voyant dans cet état, Tristan va la rattraper, comprendre qu’elle était jalouse de le voir avec Marika et lui expliquer qu’elle est seulement la fille d’un client de son père.
Pour la rassurer, Tristan lui déclare qu’il l’aime mais on peut noter qu’il n’arrivait pas à lui dire qu’il l’aime, il lui fallu à cet instant plusieurs tentatives répétées pour qu’il se force à sortir ces mots de sa bouche car il ne ressent pas un sentiment d’amour profond pour Lucile, il est seulement curieux et intéressé par sa simplicité et sa différence.
Tristan s’est senti comme forcé de lui dire ces mots pour la rassurer et ne pas lui faire de mal.

- Tristan dit à Mathias qu’il est très amoureux de Lucile. Puis, de retour en ville après une tournée, Tristan montre à Mathias le médaillon qu’il a acheté pour Lucile, il dit qu’il a l’impression d’être fou amoureux, que c’est un vrai roman, qu’il en a même perdu l’appétit. Tristan est toujours dans l’exagération verbale comme pour convaincre Mathias, une fois de plus, de ne pas approcher Lucile.
Croyant que Lucile est amoureuse de lui, Tristan lui dit qu’il le pensait vraiment quand il lui a dit qu’il l’aime, il voulait avoir en retour sa réponse mais ils ont été interrompus par un moucheron (à chaque fois que Lucile compte lui faire une déclaration d’amour malhonnête quelqu’un ou quelque chose les interrompt car ils ne sont pas faits pour être ensemble et ne ressentent pas d’amour l’un pour l’autre).
Tristan prononce des paroles démesurées car si Lucile lui plait par certains aspects, il n’en est pas amoureux (j’y reviendrai, s’il en était si amoureux, Marika n’aurait pas pu le charmer dès les débuts, et il n’aurait pas pu aussi rapidement tomber très amoureux d’elle parce que oui, Tristan est tombé amoureux de Marika bien avant que Lucile se décide à se rabattre sur Mathias).
Être intéressé par une demoiselle ne fait pas d’un homme un être charmé, attiré et encore moins amoureux.

Ce qui intéresse Tristan chez Lucile c’est qu’elle le ramène à un autre monde de celui qu’il déteste. Elle lui montre une autre réalité, une autre vie, et le fait de la côtoyer et de vouloir aller avec elle lui permet de fuir le monde de strass qu’il rejette.
Tristan est en conflit permanent avec ses parents et leur monde de codes et convenances, Lucile est une échappatoire, une distraction : son envie d’aller avec elle résulte d’un besoin de fuir son monde, de devenir un autre, son envie ne résulte pas d’un sentiment d’amour.
Tristan déteste son monde de paillettes, il refuse les mariages de convenance (c’est une des raisons pour lesquelles il refuse Marika), ce monde où les gens ne se côtoient que par intérêt, où le rapport humain n’est qu’arrangement, fusion (entre familles), coordinations, il hait cette étiquette qui est collée à sa peau. Tristan rêve d’amour pur et de sentiments sincères, il veut se créer un monde que lui-même aura adopté avec ses propres décisions, ses propres choix, ses propres envies.
Il rejetait Marika car elle le ramenait de part son statut, son caractère, sa façon de se comporter et ses manières de vivre, à ce monde qu’il repousse tant.
Néanmoins, malgré tout son rejet, toutes ses réticences, tout son dégoût, Tristan aime et aimera toujours le raffinement, l’élégance chez une femme, la haute société, le luxe, la richesse ; c’est un critère certes refoulé mais très important pour lui.
En réalité, Tristan veut une femme de son monde mais au caractère doux, sensible et qui sache faire preuve d’humilité.
Il refuse le monde de ses parents, ce monde qu’il a toujours côtoyé, ce monde qui l’a vu grandir, mais ses avantages lui plaisent, il est bien content de s’en servir et d’en profiter : il est habitué à la richesse, aux activités de son monde (tennis par exemple), aux voitures de sport, instruments de musique, résidences secondaires etc...


Souvent présent au Mambo grâce à Benjamin, Mathias affirme à Tristan qu’il est venu au Mambo pour Benjamin, il tient à lui faire comprendre qu’il n’y va pas dans l’intention de voir Lucile.
Tristan lui affirme qu’il a une confiance totale en lui, en réalité il lui fait passer un message et lui fait comprendre de ne pas lui prendre Lucile.
Néanmoins, Tristan s’aperçoit que la présence de Lucile et de M. Duronchon est importante dans la vie de Benjamin.
Il surprend Mathias et Lucile ensemble au Mambo à l’occasion de la fête du premier jour de rentrée de Benjamin.
Tristan finit par partir, Lucile lui court après et le rejoint. Tristan lui fait remarquer qu’il lui a semblé qu’il n’y avait pas de place pour lui, il lui fait part de ses observations : Benjamin, Mathias et elle passent beaucoup de temps ensemble.
Tristan réalise qu’ils ont l’air de former une vraie famille ; au lieu de mettre les choses au clair avec lui, Lucile qui ne veut pas perdre un prétendant et qui ne veut pas encore se décider entre les deux garçons, était sur le point de lui avouer un amour qu’elle ne ressent pas.
Elle sera interrompue par Benjamin mais en continuant son double-jeu, Lucile fait espérer Tristan et le retient inutilement.
De son côté, Mathias ne veut pas blesser son ami, il dit à Tristan que Lucile est une chic fille et il lui demande de prendre bien soin d’elle. Il lui fait comprendre qu’il ne veut pas lui prendre Lucile.

Marika dit à Tristan que Mathias a rendez-vous avec Lucile. Il se rend immédiatement au Mambo, il veut savoir si elle a bien eu rendez-vous avec Mathias, Lucile tente de s’expliquer mais Tristan l’interrompt et s’excuse. Il lui dit qu’il a besoin de savoir ce qui s’est passé car ‘‘elle compte beaucoup pour lui’’, il veut une réponse à sa déclaration d’amour et lui prend les mains, Lucile lui dit en le regardant dans les yeux qu’il lui plait.
Berné par Lucile qui le laisse croire qu’elle est amoureuse de lui tout en restant évasive, Tristan demande à Mathias s’il est amoureux d’elle et s’énerve lorsque Mathias lui répond par l’affirmative ; pour éviter que Tristan ne quitte les Bee Hive, Mathias lui fait la promesse qu’il n’a pas l’intention d’intervenir dans ses relations avec Lucile.

Tristan était sur le point de mettre un terme à son intérêt pour Lucile à l’épisode 12 : elle avait accepté d’avoir rendez-vous avec lui mais elle l’a annulé pour Benjamin, se gardant de donner la raison de son annulation à Tristan en lui disant de façon évasive qu’elle a un imprévu.
De son côté, Tristan accepte d’accompagner Marika pour rencontrer sa petite-sœur à la maternelle, et il a un choc d’y voir Mathias et Lucile se tenir la main pour la ronde des enfants.
Tristan veut s’en aller mais Marika lui demande de rester et lui rappelle sa promesse de rester avec elle toute la journée.
Tristan demande immédiatement des explications à Lucile, laquelle ne s’explique pas, reste évasive et prend un air coupable.
Pensant qu’il y a quelque chose de sérieux entre Lucile et Mathias, Tristan est sur le point de partir, il lui dit qu’il veut rentrer chez lui. Pour le retenir, Lucile lui fait une déclaration d’amour mensongère.
Croyant qu’elle ne veut pas de Mathias et puisqu’elle lui a fait une déclaration, Tristan était ensuite sur le point de l’embrasser pour la conserver. Benjamin l’en empêchera !
Tristan et Lucile n’étaient pas destinés à s’embrasser car leur relation n’aurait mené à rien de bon, elle n’aurait été que nuisances et mensonges : elle aurait nuit à tout leur entourage (je le développe dans la présentation de Lucile), elle n’aurait pas été sincère car Tristan n’est pas du tout amoureux mais seulement intéressé par Lucile et celle-ci n’est pas du tout amoureuse, et enfin, Tristan se serait lassé car il aime le raffinement, l’élégance, bien qu’il n’aime pas les artifices (convenance, hypocrisie, absence de sentiment pur et sincère) Tristan reste attaché aux apparences de distinction et d’éducation, il veut une femme sophistiquée, bien éduquée, ce que Lucile n’est pas du tout (elle est certes bien élevée mais ne connait rien aux bonnes manières d’une jeune fille du monde).

À l’occasion du concours de rock qui aura lieu prochainement, Tristan veut en profiter pour présenter une nouvelle chanson plutôt romantique.
Mais Tristan commence à se fâcher après Mathias en se méprenant sur deux situations consécutives :
- Il va voir Mathias assis sur un banc prendre les épaules de Lucile. Tristan se trompe en croyant que Mathias se montre entreprenant alors qu’il rassurait Lucile et vantait les mérites de son meilleur ami.
Mathias et Tristan ont un petit rituel complice sur scène : en chantant, Mathias a l’habitude de se retourner pour adresser un clin d’œil à Tristan qui le lui rend mais là, Tristan baisse la tête.
Tristan est soucieux et se montre distant avec Mathias qui ne comprend pas pourquoi (puisque Tristan a la fâcheuse habitude de ne rien dire lorsqu’il est fâché).
Pour rassurer Tristan, Mathias embrasse Manuela sur la bouche, cela ne marche pas car Tristan a en tête la scène du banc.
- Il va ensuite voir Mathias prendre Lucile dans ses bras. Il tenait juste à la consoler car elle pleurait.
Anéanti par cette horrible vision, Tristan déchiquète les roses rouges qu’il avait apportées.
Tristan s’emporte ensuite contre Mathias et lui reproche d’être sorti deux fois en cachette avec Lucile, il pense qu’il s’est moqué de lui.
Il lui dit que lorsqu’il l’a vu embrasser Manuela, il savait très bien qu’il n’était pas sérieux. Tristan pense que Mathias voulait lui donner le change.
Il affirme que l’un des deux doit quitter le groupe et pose un ultimatum : soit Mathias décide de partir, soit il quittera lui-même les Bee Hive. Sur ce, Tristan s’en va.
Cette fâcheuse situation est la résultante du défaut de Tristan : il ne s’explique pas lorsqu’il rumine contre une personne, la situation s’envenime et prend une proportion démesurée. Si Tristan avait demandé des explications immédiates à Mathias, celui-ci aurait pu l’éclaircir sur ses méprises.

Tristan refuse de prendre tout appel, il ne reçoit et ne parle plus à personne. Par contre, Marika se trouve chez lui, elle veut qu’il participe au concours de rock, elle lui propose même de former un autre groupe mais Benjamin proteste : il ne doit pas jouer sans Mathias !

Tristan reste enfermé toute la journée dans sa chambre, Marika n’arrête pas de l’appeler, Tristan demande à Marthe de lui dire qu’il n’est pas là, il refuse tout appel.
Le rock lui manque, il se demande ce que le groupe peut bien faire en ce moment.

Si Tristan ne revient pas avant la fin de la semaine, le contrat des Bee Hive sera annulé.
Le pire sera évité : Tony prévient Tristan que Lucile a fui de chez elle. Tristan sort à sa recherche et rencontre Mathias, celui-ci sourit à Tristan et lui dit qu’il est content qu’il soit venu. Tristan lui rend son sourire, les deux amis sont réconciliés.
Ils retrouvent Lucile et la ramènent à son père qui les invite à passer la nuit chez lui.
Crédule et inconscient, Tristan dit à Mathias qu’il ne pourra jamais être loyal avec Lucile comme elle l’a été envers eux, il envie son ‘‘honnêteté’’ ajoute-t-il alors qu’elle les a bernés jusqu’au cou ! Depuis le début, Lucile est malhonnête et joue un double-jeu entre Tristan et Mathias mais Tristan n’y voit que du feu.
Mathias et Tristan décident de combattre à armes égales et de toujours rester honnêtes. Tristan reviendra jouer avec le groupe.

Pendant son absence, Tristan avait continué à arranger les sons de mémoire, les idées profusaient dans son esprit.

Tristan s’est engagé pour conquérir Lucile, il s’est déclaré à elle mais il ne s’attendait pas à ce que son cœur s’ouvre à Marika.
Tristan voit aussi que Lucile est très importante dans la vie de Benjamin, qu’elle a l’air de former une famille avec Mathias et le petit.
Le jour de l’anniversaire de Benjamin, celui-ci annonce publiquement qu’un jour il organisera une fête pour l’enfant de Lucile et de Mathias. Tristan a dit qu’il fallait s’y attendre, il sait que Benjamin veut Lucile pour maman et cela ne semble pas le déranger.

Son amour pour Marika se concrétise à l’épisode 23 lorsqu’ils échangent un baiser dans les bois à la montagne. Tristan se rend alors compte qu’il partage les sentiments de Marika et s’en retrouve mal à l’aise vis-à-vis de Lucile qui les a surpris et auprès de laquelle il s’était initialement engagé.
De ressentir ce qu’il éprouve pour Marika l’amène à réaliser qu’il ne ressentait pas d’amour pour Lucile, mais qu’il était seulement intéressé.

Le lendemain matin de cet évènement, Tristan dit à Lucile qu’il espère qu’elle n’est pas fâchée après ce qui s’est passé. Lucile lui assure qu’elle ne l’est pas, Tristan en est rassuré.
Il la tient par les épaules pour voir si elle n’est vraiment pas triste et il en reste là.
S’il ne ressentait rien pour Marika et qu’il voulait de Lucile, il se serait expliqué, il lui aurait dit que Marika n’est rien pour lui. Au contraire, Tristan ressent de l’amour pour Marika mais en même temps, il se sent embarrassé face à Lucile car il lui avait fait une déclaration et il croit qu’elle l’aime.

De retour à Osaka, Tristan appelle Lucile pour qu’elle passe la journée avec lui le lendemain, pour jouer au tennis. Tristan lui dit qu’il aimerait lui présenter un ami mais Lucile refuse son invitation car il y a la fête de l’été, une fête traditionnelle.
Au fond, Tristan avait un peu honte de présenter Lucile à ses parents (il sait qu’ils ne voudraient jamais d’elle). Pour faire bonne figure, au cas où elle accepterait l’invitation, il lui a acheté une tenue complète de tennis jusqu’à la raquette. Il sait pertinemment que Lucile et son père suivent les fêtes traditionnelles mais il a tout de même choisi ce jour pour l’inviter. Espérait-il un refus ? Savait-il d’avance son refus ? Mais il s’est vite rattrapé en invitant Marika à sa place comme quoi cela ne lui tenait pas tant que cela à cœur.
S’il aimait vraiment Lucile, il n’aurait pas honte de la présenter telle qu’elle est au naturel, en lui imposant une tenue il la transforme en une sorte de Marika parce que c’est ce qui lui plait et qu’il est fier de présenter.
De même, à la fête foraine, il s’est senti gêné lorsque Marika a dévoilé à Lucile la vérité. Il n’aurait pas eu honte si ses intentions envers Lucile étaient vraiment sincères.
De plus, il n’avait pas dit à Lucile qu’il voulait lui présenter ses parents sinon jamais elle n’aurait pu refuser, ce qui montre qu’il veut finalement mettre fin à son engagement de départ en s’éloignant d’elle petit à petit et en douceur. En fait, tout a basculé lorsqu’il a vu Marika en larmes (cette scène est détaillée dans la présentation du couple Tristan/Marika), il s’est aperçu que c’était elle qu’il voulait, que c’était elle qui touchait réellement son cœur, et il a confirmé ses intentions dans les bois en l’embrassant, il s’est ainsi engagé à demi-mot envers Marika car il doit d’abord mettre fin à son engagement envers Lucile.

Au mont Fuji, Tristan s’aperçoit qu’il n’a pas besoin de mettre de lui-même un terme à son engagement envers Lucile puisqu’il la surprend en train d’être entreprenante avec Mathias et ils étaient même sur le point de s’embrasser.
Au fond, cela soulage Tristan, cela peut le libérer pour aller avec Marika sans le faire passer pour quelqu’un qui manque à son honneur mais sa fierté et son comportement d’enfant gâté prennent le dessus.

Tristan se montre distant envers Mathias, il est songeur. Sa fierté en prend un coup, il voulait régler cette affaire lui-même avec Lucile mais c’est elle qui prend les devants avec Mathias sans en discuter avec lui.
Tristan se sent écarté, il a l’impression qu’on ne le respecte pas.
Mathias voit que Tristan est préoccupé, il lui demande ce qui se passe mais Tristan refuse de parler, il ne s’explique jamais lorsqu’il y a un problème ce qui fait qu’il est impossible pour Mathias de deviner ce qui lui traverse l’esprit.

Tristan avait promis de composer une nouvelle musique pour le concours, les Kiss Relish doivent être battus, ce sont des adversaires redoutables.
Tristan compose la musique du titre ‘‘Moi je voudrais te voir’’. Les Bee Hive avaient besoin de cette musique mordante pour battre les Kiss Relish.

Tristan a terminé sa composition, il part boire du whisky au piano bar Wood Stock.
Tristan est indécis, son esprit est embrouillé, il ne sait plus quoi faire : il n’a pas eu le temps de s’expliquer avec Lucile qu’il la voit déjà avec Mathias, il s’est engagé à moitié avec Marika car il voulait d’abord mettre les choses au clair avec Lucile, il croit que c’est Mathias qui a attiré Lucile dans le parc au Mont Fuji, et que c’est la faute de Mathias qu’il n’a pas pu s’expliquer avec Lucile.
Tristan n’est pas rentré de la nuit chez lui, Mathias appelle chez Tristan et apprend que Tristan était de mauvaise humeur toute la journée, qu’il s’est mis en colère et a déchiré les partitions.

Mathias part à sa recherche et se rend au Wood Stock, il sait que Tristan a l’habitude d’y aller lorsqu’il va mal. Il apprend de la part du barman que Tristan était déprimé.
Mathias sait où le trouver : en bord de mer, là où il a rencontré Tristan la première fois.
Tristan est dans sa voiture en train d’écouter à haut volume sonore ‘‘Car je suis seul sans toi’’.

Un peu saoul, Tristan dit à Mathias qu’il les a vus Lucile et lui dans le parc municipal, il se sent trahi. Du point de vue de Tristan, de part son éducation, on lui a manqué de respect : de son côté, il ne s’est pas totalement engagé avec Marika à cause de son engagement initial envers Lucile et celle-ci n’hésite pas à s’engager avec Mathias sans l’avertir donc il pense (mal, comme toujours) que c’est Mathias qui a forcé les choses. Toujours aussi naïf, Tristan croit que Lucile est manipulable, à fleur de peau et fragile.

Mathias lui crie qu’il devrait avoir honte de se comporter comme une midinette car il ne s’exprime pas clairement, Tristan lui assène un coup de poing, les deux amis se battent jusqu’à l’épuisement et se réconcilient immédiatement. Ils se mettent à plaisanter.
Les deux amis n’en viennent pas aux mains pour Lucile, si Mathias se montre violent envers Tristan c’est pour qu’il revienne à la raison et cesse de ruminer dans son coin comme un enfant gâté lorsqu’il y a quelque chose qui le dérange car ce comportement l’insupporte, il veut qu’il réagisse comme un homme et non comme une lavette.
Tristan lui dit de tout oublier et qu’il renonce à Lucile pour lui, il lui demande de ne pas la faire souffrir sinon il lui fera payer très cher.
Tristan a vu que Lucile assiste à cette scène, il est soulagé car il n’a finalement plus besoin de s’expliquer avec elle. Tout rentre dans l’ordre : il peut librement s’engager avec Marika.
Tristan offre un cadeau pour Lucile et Mathias : il tend à Mathias les partitions de la nouvelle musique qu’il a composée pour le groupe.

Tristan a simplement dit à son ami qu’il renonce à Lucile, il préfère se garder de lui révéler ce qu’il ressent pour Marika de peur de passer pour un garçon malhonnête alors que simplement, Tristan ne savait pas qu’il n’était pas vraiment amoureux de Lucile, il ne s’attendait pas à changer d’avis sur Marika, à être séduit et attiré par sa nouvelle personnalité, et à ressentir avec elle l’amour véritable. Désormais, il peut se mettre en couple avec elle, couple qui s’est formé à demi-mot lorsqu’il l’a embrassée dans les bois.

Tristan est un ami fiable, fidèle et aidant. Après une discussion avec Marika avec laquelle il est en couple, Tristan ressent qu’elle lui cache quelque chose car il la connait très bien.
C’est ainsi qu’il parvient à deviner que le manager des Bee Hive a intimidé Lucile pour qu’elle quitte Mathias.
Le manager dit à Tristan que Mathias ne doit avoir de liaison avec aucune fille, Tristan lui demande s’il en a parlé à Lucile, le manager avoue.
Tristan a tout compris, il répète tout à Mathias qui veut régler le compte du manager mais Tristan le retient, il va régler le problème avec diplomatie et conseille à Mathias de vite se rendre chez Lucile.
Tristan emmène le manager au Mambo pour qu’il puisse se rendre compte de ses propres yeux que Lucile n’est pas un frein à la carrière de Mathias.

Tristan demande Marika en mariage à l’épisode 39. Il est très heureux, il dit qu’il se sent comblé par Marika. Il l’épousera à son retour de sa tournée des Etats-Unis.


Marika (Meiko en VO) est une très belle jeune fille très aisée issue de la bourgeoisie. Son père, très fortuné, est l’un des clients du père de Tristan.
Ses parents possèdent plusieurs propriétés : ils ont notamment une maison en bord de mer, une maison au pied d’une montagne où ils possèdent des élevages, et une maison de campagne.

Marika a un visage et des yeux félins, son corps est fin, elle a de longs et soyeux cheveux noirs ébène, de grands yeux noisettes, et elle est souvent très maquillée.
Marika veille à toujours être très classe, elle prend très soin de son apparence physique, c’est une jeune femme très sophistiquée, très distinguée qui s’habille avec élégance.

Au début de la série, Marika est d’apparence antipathique, elle est hautaine et a des manières d’enfant gâtée. Marika est aussi chipie, machiavélique et sournoise.
C’est une jeune fille également très énergique, pétillante, intelligente et très têtue.

Malgré ses défauts, Marika n’a pas de vice, elle est souvent irréfléchie et agit sous le coup de l’impulsion.
Depuis le début, Marika est une jeune fille fidèle et profondément sincère en amour.

Marika a le permis de conduire et elle roule dans une voiture rouge.

Marika connait Tristan depuis longtemps grâce à leurs familles respectives, elle le connait mieux que quiconque, elle est aussi fan du groupe Bee Hive (puisque Tristan en fait partie) et connait toute leur vie.
Elle est éperdument amoureuse de Tristan, elle n’aime, ne regarde et ne pense qu’à lui. Il obsède toutes ses pensées, elle est complètement obnubilée par lui. Pour elle, il n’y a que Tristan qui existe et qui compte.
Mais Tristan, bien qu’il ne soit pas indifférent au charme, à l’éducation et à l’élégance de cette belle jeune fille brune, n’apprécie pas le caractère trop gâté, le côté méchant et méprisant de Marika qui manque de douceur, d’humilité, d’humanité et de sensibilité, des qualités indispensables pour lui.
Marika est très entreprenante et fait tout pour se rapprocher et attirer l’attention de celui qu’elle aime : elle s’occupe du groupe, leur apporte des boissons et elle est l’organisatrice du club de fans des Bee Hive.

Au départ, Marika déteste Lucile car elle convoite son Tristan et se comporte en fille volage qui manque de sincérité en jouant avec les sentiments de Mathias et Tristan.
Marika va s’entretenir avec elle et lui reprocher à juste titre : « Tristan ne te suffit pas il faut également que tu essaies de séduire Mathias. »
Elle ajoute : « Si tu aimes vraiment Tristan tu ne dois plus jouer ce double jeu, c’est affreux de se conduire comme ça. » La larme à l’œil, elle confesse avec sincérité être amoureuse de Tristan, avant de partir en pleurant.
Mathias va lui dire qu’il faut les laisser s’aimer même si cela doit faire mal, Marika n’est pas d’accord, elle n’est pas dupe, elle sait très bien que Lucile n’est pas amoureuse de son Tristan et elle ne la laissera pas faire.

Tristan s’est fâché contre Mathias après s’être mépris sur ses intentions à deux reprises : il pense que Lucile et Mathias se voient en cachette. Marika est naturellement tenue informée puisque Tristan se confie à elle.
En voyant Lucile à l’université, Marika lui demande d’un ton de reproche ce qu’elle est venue y faire. Marika est très remontée contre Lucile, surtout après que Tristan l’ait informée que Lucile voit Mathias en secret.
Lucile lui répond qu’elle est venue voir Tristan pour le convaincre de retourner avec les Bee Hive.
Marika lui dit qu’elle cherche à réparer son erreur, mais il est déjà trop tard : le mal est déjà fait.
Puisque Manuela se pose des questions, Marika lui dit que Lucile sortait en cachette avec Mathias (elle lui répète seulement les déductions de Tristan) et conseille à Lucile de prendre soin de Mathias si elle ne veut pas le perdre.

Ensuite, Marika tombe sur une lettre écrite de Lucile à l’attention de Tristan dans laquelle elle lui dit qu’il ne s’est rien passé entre Mathias et elle, qu’elle ne le reverra plus et lui demande de retourner avec les Bee Hive.
Marika se met en colère et veut lui faire payer. Elle menace Lucile de ne plus essayer de séduire Tristan en lui faisant des promesses qu’elle ne tiendra pas. Marika sait pertinemment que Lucile ne peut pas s’empêcher de continuer à balancer entre les deux garçons.
Elle lui reproche de s’obstiner à convaincre Tristan de revenir avec les Bee Hive, d’être calculatrice et mesquine. Elle s’avance vers elle de façon menaçante et lui ordonne de ne plus se mêler des affaires de Tristan et de disparaitre de son existence, Tristan lui appartient !

Marika entend Mathias et Tristan parler, et Tristan dire : « Celui qui conquerra le cœur de Lucile devra toujours être correct avec elle et puis que le meilleur gagne. »
Marika est très jalouse, elle ne veut pas et ne supporterait pas que cette fille sorte avec Tristan, ce serait une humiliation pour elle, elle qui n’a connu et ne regarde que Tristan, elle qui aime véritablement Tristan sans être vue de la même manière en retour.
Du point de vue de Marika, de savoir qu’ils veulent sortir avec Lucile implique qu’en le faisant, ils pourraient être en couple avec elle et se déshonoreraient avec une fille de basse condition, d’autant plus que Lucile pourrait ne pas choisir Tristan, les deux garçons en compétition deviennent le jouet, le déchet d’une fille indécise et sournoise ; à cette pensée, cela devient un effroyable affront pour Marika, une grande humiliation, une indécence manifeste pour une fille de la condition de Marika. Elle veut être la seule et l’unique femme dans la vie de Tristan. Son honneur et sa réputation sont en jeu.
Marika veut donc devenir le manager des Bee Hive pour mieux se rapprocher de Tristan et le surveiller de plus près. Elle voulait s’imposer en tant que manager mais n’a pas réussi.

Sa maison se fera cambrioler : une bague qui coûte plus d’un million sera dérobée. Devant l’agent de police, Marika remerciera Lucile pour avoir retrouvé sa bague (elle n’a fait que la ramasser lorsque Roméo l’a recrachée). Mais en aparté, Marika conseille à Lucile de ne pas s’approcher des Bee Hive, tant qu’elle sera dans leur entourage, il n’y aura pas d’harmonie dans le groupe et Tristan pourrait le quitter la prévient-elle.

Le double-jeu de Lucile, son hésitation, son indécision, son comportement inadmissible énervent Marika au plus haut point.
Pour anéantir Lucile, Marika a poussé Manuela à se disputer avec elle. Marika lui avait dit que Lucile a semé la zizanie dans le groupe Bee Hive, que Lucile ne cesse de rester derrière Mathias, que si elle ne veut pas lui parler elle le fera à sa place.
Ensuite, Marika a envoyé deux de ses amies pour intercepter Lucile et la lui amener.
Marika lui tend un papier : une clause décidée par le groupe des Bee Hive qui précise que Lucile ne doit plus jamais fréquenter les Bee Hive.
Lucile déchire le papier en deux et lui reproche d’avoir voulu semer la zizanie entre Manuela et elle.
Les deux copines de Marika s’en prennent violemment à Lucile. Benjamin arrive amenant Mathias à la rescousse.
Marika découvre que Tristan accompagne Mathias. Elle s’en retrouve confuse.
Benjamin ramasse le papier, Marika tente de l’en empêcher mais Roméo la menace de sa griffe, Mathias prend le papier et le lit. Il dit à Marika que c’est elle qui sème la pagaille et lui ordonne d’arrêter.
Tristan demande gentiment à Marika d’arrêter de s’en mêler. Marika se soumet à sa volonté, Tristan voit ses yeux pleins de larmes et à partir de cet instant décisif, il a commencé à ressentir quelque chose pour elle.
Marika se comportait en demoiselle méchante et antipathique, cette façon d’être était bien loin de plaire à Tristan, il détestait ce trait de caractère. Mais de voir une Marika émue le touche, l’atteint et lui plait car il découvre un autre aspect de sa personnalité, un aspect inédit qui l’attire.
À partir de ce jour, Marika a fait beaucoup d’efforts pour corriger ses défauts, elle parvient à totalement les gommer pour devenir, par amour pour Tristan, une femme sensible, attentive aux problèmes des autres et qui sache faire preuve de douceur, de réceptivité et d’apaisement.

C’est le père de Marika qui est l’organisateur du concours régional puis national de compétition entre les groupes de rock. Il est le sponsor du festival de musique.
Le concours régional de rock sera l’occasion de constater le changement de Marika :
Lucile veut passer pour rejoindre Mathias et le prévenir que Benjamin est guéri mais on ne la laisse pas entrer. Marika la voit, elle a peur qu’elle vienne voir Tristan, Lucile lui dit qu’elle doit parler à Mathias et lui demande de lui transmettre un message : la fièvre de Benjamin est tombée et il est hors de danger.
Marika est pensive, elle réfléchit, et la laisse passer pour qu’elle le lui dise elle-même.
Marika s’est montrée courtoise et aimable, il faut aussi dire qu’elle veut la rapprocher de Mathias et que Tristan se rende compte qu’elle est faite pour Mathias car elle est liée à Benjamin.
Tant que Lucile est avec Mathias, cela ne dérange nullement Marika, la seule chose qui lui importe c’est qu’elle ne tourne pas autour de Tristan.
Lucile remercie infiniment Marika pour son intervention.

Marika a compris qu’il fallait changer pour conquérir le cœur de son bien-aimé et sa persévérance a porté ses fruits : Tristan a été touché par la sincérité de son amour, par sa douceur, sa gentillesse, sa sensibilité et il en est venu à lui ouvrir son cœur et à en tomber amoureux.

Son changement se ressent jusqu’à son attitude envers Benjamin : à la montagne, elle lui a gentiment annoncé la bonne nouvelle de l’arrivée de Roméo (épisode 23) ; alors qu’il y a peu, Marika allait jusqu’à gronder Benjamin et Roméo qui faisaient du bruit pendant les répétitions du groupe Bee Hive. Elle avait même poussé Benjamin pour le chasser.


Concernant ses relations avec Lucile, Marika finit par l’apprécier et changer d’avis sur son compte à partir de l’épisode 24 :
Marika apprend que Tristan est parti se promener en montagne, elle se précipite à le rejoindre car elle s’imagine que Lucile l’a suivi, elle a peur qu’elle ne cherche encore à le lui prendre.
Marika chevauche son cheval pour les retrouver, elle est survoltée et paniquée. La foudre effraie le cheval, Marika chute et tombe dans un ravin dont elle s’accroche désespérément aux parois.
Une pluie torrentielle s’abat, c’est Lucile qui la retrouve et qui lui tend la main en lui demandant de l’attraper. Marika refuse : « Je ne veux pas de ton aide, va chercher Tristan pour qu’il me sorte de là. » dit-elle.
Marika est sur le point de chuter dangereusement, Lucile lui attrape la main, mais cela sera insuffisant car le rocher est glissant.
Marika ne peut pas grimper sur le rocher car elle a une jambe cassée, Lucile lui attrape alors les deux mains pour la remonter à la surface, Marika s’obstine à refuser son aide.
Pour la faire réagir, Lucile lui dit qu’elle a raison, comme ça Tristan sera entièrement à elle.
Marika lui interdit d’approcher Tristan et s’aide de son genou gauche pour remonter tout en s’accrochant aux mains de Lucile.
Remontée à la surface, Marika refuse de bouger alors que Lucile veut la porter sur ses épaules. Marika veut que Tristan vienne pour la ramener.
Lucile la prévient que Tristan est parti à sa recherche mais qu’il a pris la mauvaise direction, Marika lui dit que cet accident ne serait jamais arrivé si elle n’avait pas cherché à suivre Tristan. Marika divague, elle a tellement peur que Lucile lui gâche ce qu’elle vient de construire avec Tristan, qu’elle croit que Lucile a suivi Tristan dans la montagne.
Marika persiste dans son refus de se faire aider, Lucile la gifle pour lui faire reprendre ses esprits.
Marika a mal à la jambe, Lucile réagit pour l’aider : elle déchire son pull et se sert du vêtement arraché pour fixer un morceau de bois sur la jambe blessée de Marika. Celle-ci est touchée de voir Lucile se donner du mal pour l’aider et la soigner.
Ensuite, Lucile lui demande de s’accrocher à ses épaules et elle la traine jusqu’à la maison. Cependant, une foudre violente s’abat sur un arbre et les filles s’évanouissent ; elles seront retrouvées et raccompagnées par Tristan et Mathias.
À partir de ce jour, Marika a changé d’avis sur Lucile et la voit autrement.

Le jour du concours national de rock, c’est Marika en personne qui remet les prix aux vainqueurs (épisode 28).


Marika va venir en aide à Lucile et la soutenir dans les moments difficiles :
Elle est surprise d’apprendre que Mathias et Lucile ne sont plus ensemble, Tristan se fait du souci pour eux. Marika vient rendre visite à Lucile pour lui demander des explications mais Lucile ne peut pas motiver sa décision de rompre.
Marika lui en est reconnaissante de l’avoir sauvée et soignée, et qu’elle ait intercédé en sa faveur lorsque Tristan s’en était injustement pris à elle alors que sa colère était dirigée contre ses parents.
Elle lui dit qu’elle a apprécié qu’elle l’aide dans les moments difficiles de son existence, c’est à son tour de l’aider et de lui offrir son amitié. Lucile lui demande de faire comprendre à Mathias que sa décision est définitive.
Marika fera ce qu’elle lui demande si elle est sûre de ce qu’elle veut. Lucile étant déterminée, Marika organise une mise en scène pour faire croire à Mathias que Lucile est en couple avec un chanteur punk.

Marika était très triste pour Lucile, elle en a même eu les larmes aux yeux en parlant de son cas avec Tristan.


Concernant sa relation avec Tristan qui est développée plus bas, la nouvelle Marika représente la femme qu’il lui faut en tout point de vue. Tristan la demande en mariage à l’épisode 39, chez lui, dans la serre lors d’une nuit noire.
Marika a enfin réussi à pallier tous ses défauts qui rebutaient tant Tristan pour devenir une autre ; son amour pour Tristan est tellement fort et puissant qu’il a su nourrir en elle la force et le pouvoir de vaincre sa nature profonde pour faire éclore une sublime rose rouge.
Elle est devenue la seule femme qui ait été capable de conquérir son cœur en tout point de vue.



Tony (Eiji Tono en VO) est le guitariste des Bee Hive. C’est un sympathique garçon infantile et très timide qui se cache derrière ses lunettes qu’il ne quitte pratiquement jamais.
Mais quand il joue, c’est une autre personne : il est transporté par la musique.

Tony tombe amoureux de Manuela. Certains signes précurseurs nous signalaient son intérêt pour elle : il était très inquiet d’apprendre que Manuela s’était fait renverser par une voiture mais il était trop timide pour l’approcher.

Il a tout de même réussi à le faire, il a eu son adresse et c’est lui qui l’a contactée, lorsqu’il était à la montagne, pour lui écrire de venir les rejoindre et d’emmener Roméo avec elle.
À la montagne, lors d’une répétition avec les Bee Hive, Tony fait un clin d’œil à Manuela, les choses se concrétisent entre eux.
Tony a étudié la carte de montagne pour emmener Manuela se promener et se retrouver seul avec elle. Leur couple s’est ainsi formé, les photos de vacances à la montagne en témoignent avec Tony et Manuela qui se tiennent la main.

Tony est maladroit quand il est avec Manuela, même quand il l’appelle au téléphone.
Il avait une journée de repos, mais rien que de lui parler au téléphone, il en rougit et n’ose pas lui dire qu’il va venir la voir.
Il est bien trop timide alors Manuela se décide à se rendre chez lui. Elle sonne mais personne n’ouvre, une voisine arrive et lui dit que pour le réveiller il faut s’y prendre autrement : elle cogne fort contre la porte et l’appelle.
En voyant Manuela, Tony part en courant, il est gêné.
Manuela entre et constate le désordre, elle lui dit que lorsqu’elle voit tout ce désordre, elle pense qu’il a besoin d’une femme comme elle, Manuela se met à ranger, elle lui dit que c’est la preuve qu’il ne peut pas vivre sans elle.
Elle fait le ménage, Tony balbutie qu’il est amoureux d’elle, Manuela fait semblant de ne pas l’avoir entendu, Tony lui demande si elle veut l’épouser, Manuela lui saute dessus, elle est très heureuse.
Ce soir-là, ils se tiennent timidement la main en marchant, et ils vont se présenter à leurs parents respectifs. Tony l’épouse à l’épisode 32.

Tony est toujours très heureux de revoir Manuela à ses retours, elle lui manque lorsqu’il s’absente.





Manuela (Isuzu Fujita en VO) est la meilleure amie de Lucile, c’est même sa seule amie.
Lucile et Manuela se connaissent depuis l’école primaire.
Manuela est très différente de Lucile : elle prend soin de son apparence physique, et elle vit seule depuis que ses parents ont déménagé.
Manuela est brune au début de la série puis elle a opté pour la couleur rousse.
À première vue, on dirait que Manuela est émancipée et toujours sûre d’elle mais en réalité elle est sensible et fragile.

Elle est fan des Bee Hive et sous le charme de Mathias qu’elle trouve ‘‘très mignon’’.
Manuela veut devenir amie de Benjamin pour approcher Mathias.
Pour rassurer Tristan qui craint qu’il ne se passe quelque chose entre Lucile et son meilleur ami, Mathias embrasse Manuela sur la bouche, mais celle-ci pense qu’il est amoureux d’elle et elle commence à se sentir amoureuse de Mathias.
Toute retournée, Manuela appelle Lucile pour lui dire que Mathias l’a embrassée.

Mais en apprenant que Lucile a bu un verre avec Mathias, Manuela comprend que sa meilleure amie veut Mathias. Elle l’a compris pour la simple raison qu’elle lui a caché cet évènement. En effet, il n’est pas dans les habitudes de Lucile de cacher quoi que ce soit à Manuela, elles se confient tout.
Manuela ne veut plus lui faire confiance et reste fâchée après Lucile.

Manuela est poussée par Marika à se disputer avec Lucile. Marika lui dit que Lucile a semé la zizanie chez les Bee Hive et qu’elle ne cesse de rester derrière Mathias.
Remontée contre Lucile, Manuela lui reproche de l’humilier et lui ordonne de rester loin de Mathias.
Lucile lui court après pour la retenir, Manuela se retourne pour lui dire de la laisser tranquille et se fait renverser par une voiture.
Manuela n’a que quelques contusions, Lucile va chercher Mathias et le supplie pour qu’il se rende au chevet de Manuela.
Le lendemain, Mathias vient rendre visite à Manuela. Il lui répète que Lucile était bouleversée, qu’elle l’a prévenu et qu’elle a passé la nuit près d’elle.
Mathias ajoute qu’il n’y a rien entre Lucile et lui, que Lucile s’inquiète pour elle et il lui demande de ne pas oublier que Lucile est son amie.
Manuela ferme les yeux pour se faire embrasser et lève la tête vers lui. Mathias l’embrasse sur le front pour lui faire comprendre qu’il n’est pas amoureux, il lui dit qu’elle est juste une bonne amie mais Manuela persévère et lui répond qu’elle a tout son temps. Elle demande à Mathias de dire à Lucile qu’elle veut la voir.
Manuela et Lucile sont réconciliées, Manuela s’excuse et les deux amies se promettent de ne plus se fâcher.

Manuela continue à être fan des Bee Hive : elle a assisté au concours régional de rock pour soutenir Mathias.
Mais Manuela tombe sous le charme du timide Tony dont elle finit par tomber amoureuse.
Ils sont en contact, il lui a même écrit pour lui proposer de rejoindre les Bee Hive à la montagne et d’amener Roméo qui manque à Benjamin.

Les couples se sont formés pendant les vacances à la montagne : Manuela et Tony posent ensemble en se tenant par la main.

Manuela est dans le public pour encourager son amoureux le jour du concours national de rock.
Lorsque Manuela revisionne la vidéo du concours, elle fait des arrêts sur images sur Tony.

C’est à l’épisode 30 que Tony demande Manuela en mariage. Il était trop timide pour lui parler, alors Manuela s’est rendue chez lui, elle a fait le ménage en disant que c’était la preuve qu’il ne peut pas vivre sans elle. Tony s’est alors décidé à surmonter sa timidité et à la demander en mariage. Manuela a immédiatement accepté, elle se sent tellement heureuse.
Manuela et Tony se sont ensuite rendus au Mambo, Manuela a annoncé la nouvelle à Lucile.
Mathias est très heureux pour eux et leur souhaite beaucoup de bonheur.

Manuela se marie à l’épisode 32. Lucile et Benjamin sont les témoins du mariage qui est célébré au Loose.
C’est Manuela qui a choisi le costume de Tony et elle a fait sa propre robe.
Manuela n’est pas émue à l’idée de se marier mais finalement l’émotion la gagne pendant la cérémonie.




Manuela est devenue une femme au foyer heureuse et épanouie dans sa nouvelle vie.





Elisabeth (Kaoru en VO) est la petite sœur de Marika.
C’est une petite fille très intelligente, espiègle, coquine et sensible à la flatterie.
Tout comme sa grande sœur, Elisabeth est coquette, entreprenante en amour et elle n’est pas de nature à se laisser faire. Elle a également les mêmes goûts que sa sœur au plan des garçons : Elisabeth aime les hommes de caractère fin et délicat.

Un chauffeur est à sa disposition, il la conduit à l’école et la raccompagne chez elle, il l’emmène partout là où elle a besoin de se rendre.

Elisabeth a tout de suite remarqué Benjamin car il avait de très beaux cheveux et elle le lui dit dès son arrivée en classe.
À l’instar de sa grande-sœur, Elisabeth est une petite fille entreprenante, elle prend la main de Benjamin dès le jour de leur rencontre.
Elle l’invite ensuite chez elle où il sera fêté le premier jour de l’école mais il doit aller au Mambo. Elle l’embrasse sur la joue et lui dit qu’il est le premier petit garçon auquel elle donne un bisou.
Benjamin pense que c’est une petite fille très seule car elle a été accompagnée à l’école dans une belle voiture, elle est très riche mais ses parents n’ont pas fait le déplacement.
Elisabeth fait des avances à Benjamin et l’embrasse souvent sur la joue.

Elisabeth veut que Mathias et Marika se rencontrent, elle aimerait beaucoup marier Mathias à Marika, comme cela elle deviendrait la sœur de Benjamin.
Benjamin lui dit que son frère est déjà fiancé, Elisabeth fond en larmes et ne veut plus lui parler.
Elisabeth se rend ensuite au Mambo et dit à M. Duronchon que Benjamin lui parle souvent du Mambo, mais elle se fâche de savoir que Benjamin joue avec une fille au ballon, elle ne savait pas que Lucile est une grande fille. Le malentendu sera ensuite dissipé.

Le jour de l’anniversaire de Benjamin correspond au jour de la fête des étoiles (la fête de Tanabata), la maitresse Katia leur fait le récit d’Altair et Vega. Rêveuse, Elisabeth s’imagine qu’il s’agit de Benjamin et elle.

À l’épisode 22, Elisabeth invite Benjamin pour des vacances en bord de mer.
Elle se comporte avec Benjamin comme si elle était sa petite fiancée, comme à l’épisode 33, où elle l’incite à manger, il n’a plus faim mais elle veut le forcer : « Allez viens manger mon chéri ! » lui disait-elle.


Elisabeth a participé à deux reprises au rapprochement de Tristan et Marika :
- À l’épisode 25, Elisabeth se rend chez Tristan, elle lui demande un service : l’accompagner à la fête ce soir. Elle pleure pour qu’il accepte. Cela a permis à Tristan et Marika de passer la soirée ensemble.
Ce soir-là, Elisabeth dit à Benjamin qu’on dirait bien que Tristan et sa sœur sont amoureux l’un de l’autre. Elisabeth est finalement contente que sa sœur n’épouse pas Mathias, comme cela elle ne deviendra pas la sœur de Benjamin et pourra l’épouser.
- À l’épisode 39, Elisabeth met en place un système infaillible pour faire marier Lucile et Mathias d’un côté, et Tristan et Marika de l’autre.
Alors que Benjamin annonce à l’entourage de M. Duronchon que Mathias et Lucile vont se marier, Elisabeth téléphone à une amie de famille travaillant au journal pour que les journalistes diffusent l’information selon laquelle Tristan est fiancé à Marika.
Marika conduit Elisabeth auprès de Tristan pour qu’elle lui présente ses excuses.
Cette nuit même, Tristan demande Marika en mariage.
Elisabeth a assisté à toute la scène, elle est contente que son plan ait marché.
Son plan n’a pas fonctionné concernant Mathias et Lucile car le moment n’était pas encore venu pour que Mathias fasse sa demande, mais c’était le moment pour que Tristan fasse la sienne à celle qu’il aime.



Dès l’arrivée de Gontran, celui-ci interpelle Elisabeth qui le snobe en tournant la tête et en fermant les yeux d’un air de dédain.
Gontran lui dit alors que selon lui elle est la meilleure de la classe ; sensible à la flatterie, Elisabeth lui répond et lui dit comment elle s’appelle.
Mais Gontran ne l’intéresse pas, Elisabeth est rebutée par ses manières grossières et par son physique désavantageux, elle reste fidèle à son premier choix : Benjamin.
Elle prend toujours avec ardeur la défense de Benjamin lorsque Gontran l’importune.
Par exemple, lorsque la mère de Gontran s’est plainte à l’institutrice du chat de Benjamin en accusant celui-ci d’être mal élevé, Elisabeth est intervenue pour dire que ‘‘Benjamin n’est pas un petit voyou, c’est Gontran le mal élevé’’.

Lorsque Benjamin a failli quitter Osaka pour partir avec sa mère à Paris, Elisabeth s’ennuyait à l’école sans lui.
Gontran lui répète qu’il a entendu le frère de Benjamin parler à la maitresse et il disait que Benjamin va partir dans un autre pays.
Elisabeth entre dans la pièce où Mathias s’entretient avec la directrice et l’institutrice.
En apprenant que Benjamin est à l’hôtel international, Elisabeth dit avec le sourire que Benjamin ne la quittera jamais et elle s’en va immédiatement le rejoindre à cet hôtel qu’elle connait très bien puisque sa famille est riche, elle en est habituée.
Elisabeth informe Benjamin que Paris est très loin et qu’il faut prendre un avion pour s’y rendre. S’apercevant que Benjamin n’était pas au courant, et qu’il croyait que Mathias et Lucile allaient l’y rejoindre, Elisabeth l’emmène immédiatement au Mambo.
Heureusement qu’Elisabeth est aussi entreprenante que sa sœur car grâce à son initiative, Mathias a pu être rassuré d’apprendre que Benjamin n’a jamais voulu partir sans lui.


À l’épisode 40, la mère d’Elisabeth tombe un petit peu malade mais Elisabeth est très inquiète, elle prie pour que sa mère guérisse. Elle était émue que Benjamin lui dise qu’il va prier tous les jours pour que sa mère guérisse.
Elisabeth est persuadée qu’un jour elle se mariera avec Benjamin et le dessin animé laisse penser qu’Elisabeth sera sa future épouse.





Gontran (Gonta Sanada en VO) fait sa première apparition, en fin de série, à l’épisode 36.
C’est un nouvel élève de classe de maternelle, il y finira sa scolarité. Il est dans la même classe que Benjamin et Elisabeth.
C’est un petit garçon mal élevé, trop gâté, bourru et très grossier aussi bien physiquement que mentalement, il représente l’antithèse de Benjamin.

Dès son arrivée, il jette son dévolu sur Elisabeth et l’interpelle en ces termes : « Hé toi comment tu t’appelles toi ? »
Elisabeth le snobe jusqu’à ce que Gontran la flatte en lui disant qu’elle est selon lui la meilleure de la classe.
Il fait tout pour la séduire mais celle-ci lui préfère Benjamin.
Gontran suit même Elisabeth au Mambo mais elle le chasse. Il la rebute et particulièrement ses gros sourcils touffus.

Puisqu’Elisabeth lui préfère Benjamin, Gontran devient jaloux de lui et se montre violent envers lui. Il a même tenté de s’en prendre à Roméo en voulant l’enfermer, mais il ne sait pas à qui il a affaire : Roméo le griffe et se montre agressif.
Gontran s’en plaint à sa mère qui le gâte trop, celle-ci s’en réfère à l’institutrice Katia, mais Elisabeth intervient pour prendre la défense de Benjamin et rétablir la vérité.

Gontran se moque de Benjamin en lui disant qu’il ressemble à une vieille dame anglaise, il lui reproche d’être trop efféminé et maniéré.
Gontran lui dit que tous les problèmes de son frère sont dus au fait qu’il est une fillette, et qu’il ne peut pas se marier car il s’occupe de lui.
Gontran exerce une mauvaise influence sur Benjamin car en lui tenant ces propos, Benjamin a un choc et a voulu changer et se comporter comme Gontran pour que Mathias épouse Lucile.
Il a demandé à Gontran de lui apprendre à parler comme un dur (épisode 39) mais il ne tardera pas à redevenir très rapidement le garçon bien élevé qu’il est.

Gontran n’est pas content que ce soit Benjamin qui bénéficie de toute l’attention d’Elisabeth et il semblerait qu’il ne puisse jamais le détrôner dans le cœur de cette petite demoiselle.





Sheller (Shella en VO) est le leader et la star du groupe de rock : Kiss Relish, le grand rival des Bee Hive au grand concours national de rock.
Ce personnage fait sa première apparition à l’épisode 26 lorsque les Bee Hive se rendent au mont Fuji.
Le manga indique précisément son identité : il s’appelle Kazuma Kataoka et Shella est son nom de scène.

Sheller est un personnage atypique et très ambigu, il se maquille comme une femme et il a des manières et des attitudes qui pourraient laisser penser qu’il est fortement attiré par les hommes (il l’est véritablement dans le manga). Même Roméo a été berné : la première fois que Roméo l’a vu, il se demandait de quel genre il était.

Sheller a flashé sur Mathias au premier regard. Il a prétendu qu’il avait une voix quelconque mais il a repéré son talent.
Sheller ne perd pas de temps pour l’aborder, lui dire qu’il a une très belle voix et qu’il le trouve formidable. Il joue de son physique et de son personnage pour aguicher Mathias.
Découvrant que Lucile est sa petite promise, Sheller en profite pour rendre jaloux Mathias en tirant Lucile à lui puis en l’attrapant par le bras dans la loge, il provoque Mathias en disant qu’elle n’est pas faite pour lui.

Sheller est en réalité un homme marié à Marina (Marino en VO) qui est aussi la manager du groupe Kiss Relish.



Le jour du concours national de rock, Lucile rencontre Marina qui ne se sent pas bien.
Lucile informe Sheller que Marina n’avait pas l’air bien, il est inquiet mais tâche de ne pas le montrer.

De son côté, Marina emmène Benjamin boire un verre mais celui-ci sort précipitamment de peur d’être en retard pour le passage de Mathias au concours, il a failli se faire renverser par une voiture, Marina lui a sauvé la vie en s’interposant. Elle s’est blessée et n’est heureusement pas passée sous la voiture.

Un appel de l’hôpital vient pour Sheller : on lui annonce que son impresario a eu un accident de voiture, elle a été admise aux urgences. Sheller est mort d’inquiétude, son groupe n’est pas encore passé mais « Marina est plus importante que ce concours » dit-il avant de s’empresser de la rejoindre.
Il se précipite dans sa chambre, Marina le rassure, elle s’est seulement cassé le poignet.
Présents, Lucile et Mathias apprennent que Sheller est le mari de Marina, l’infirmière lui apprend que le bébé va bien, Sheller vient donc d’apprendre que sa femme est enceinte et cette nouvelle le remplit de joie.

Mathias accompagne Sheller pour le concours et Lucile remercie Marina d’avoir sauvé Benjamin.
Sheller arrive à la dernière minute, il n’a pas eu le temps de se préparer et de reprendre ses esprits : il chante son titre ‘‘Lorsque tu comprendras’’ en pensant à Marina et leur futur enfant.
Mathias trouve qu’il chante formidablement bien. Le groupe Kiss Relish remporte le deuxième prix du concours national de rock, le premier étant revenu aux Bee Hive.

Quelques temps plus tard, Sheller et Marina rencontrent Lucile dans les rues d’Osaka, ils cherchaient là où elle habitait. Lucile les conduit au restaurant.
M. Duronchon est choqué par Sheller, son look, et ses attitudes. Sheller lui fait un clin d’œil, ce qui met M. Duronchon mal à l’aise. Ce dernier leur prépare de bon cœur ses spécialités culinaires.
Lucile profite de la présence de Sheller et Marina pour les inviter à sa fête d’anniversaire. Mais Sheller la prévient que les Bee Hive ne peuvent pas venir car ils partent en tournée.
Sheller vient en aide à Lucile car la voyant très malheureuse, il veut s’arranger pour que Mathias soit présent à son anniversaire. Il a l’idée de fêter son anniversaire avec un jour d’avance et que les Bee Hive fassent leurs répétitions avec les Kiss Relish.
Grâce à l’idée de Sheller, Lucile a pu avoir une fête d’anniversaire avec la présence des Bee Hive.


Sheller et Marina sont présents lors du concert ‘‘d’adieu’’ des Bee Hive avant qu’ils s’envolent en tournée aux Etats-Unis. On peut voir qu’ils ont eu leur bébé que Marina tient dans ses bras (je peux vous dire à la lumière du manga qu’elle a accouché d’une petite fille prénommée Hatoko et surnommée Poupette).



Les Bee Hive sont un groupe de rock d’Osaka composé de Mathias (Go Kato en VO) : le chanteur et la star, Tristan (Satomi Okawa en VO) : le fondateur, leader et claviériste, Tony (Eiji Tono en VO) : le guitariste, Steve (Hiroyuki Sugi en VO) : le bassiste, et Matt (Matsu en VO) : le batteur.
C’est Mathias qui écrit toutes les paroles et Tristan compose toutes les musiques.



Le groupe rencontre un fort succès surtout grâce à la complémentarité des talents de Mathias et de Tristan, et de leurs looks : ils attirent le regard, ils ont de la prestance et sont télégéniques.
À Osaka, c’est au Loose que les Bee Hive assurent leurs concerts et représentations.
Ce sont les musiciens du groupe qui font les chœurs.

Les Bee Hive remportent le concours régional de rock avec leur titre : ‘‘Car je suis seul sans toi’’. Ils ont été élus vainqueurs à l’unanimité du jury.
Suite à cette victoire, on leur offre la possibilité d’enregistrer un 33 Tours.

Pour battre les Kiss Relish, de redoutables adversaires, au concours national de rock, Tristan a dû composer une musique mordante : ‘‘Moi je voudrais te voir’’.
Le premier prix du concours national de rock est décerné à l’unanimité au groupe Bee Hive.
Suite à cette victoire, les Bee Hive partent en tournée, ils doivent se produire dans plusieurs villes pendant une semaine puisqu’ils ont remporté le premier prix.

Leur manager Yamadazaka a ensuite négocié un contrat avec une prestigieuse maison de disques : Big Stone.



Les Bee Hive commencent à se faire connaitre et à la fin de la série, ils partent faire une tournée de six mois aux États-Unis. Leur carrière est propulsée.


Les Bee Hive ont interprété quatre tubes au cours de la série, dans l’ordre suivant : Un tour sur l’autoroute, Tu es ma seule amie, Car je suis seul sans toi, Moi je voudrais te voir.
Je vous présente les paroles complètes de chaque chanson :



Un tour sur l’autoroute

Ouh, viens je t’emmène on va faire un tour sur l’autoroute
(Freeway !)
Ouh, rien que le vent et toi serrée contre moi dans le soleil
(The sun !)
Ouh la plage est là on va profiter des jours de l’été
Plus tard nous aurons des souvenirs à chanter
(Yesterday, yesterday !)

Refrain :
Freeway, Freeway, ma moto va t’emporter
Freeway, Freeway, partons, sans s’arrêter

Ouh, viens je t’emmène, on va faire un tour sur l’autoroute
(Freeway !)
Ouh, rien que le vent et toi serrée contre moi dans le soleil
(The sun !)
Ouh, la plage est là on va profiter des jours de l’été
Plus tard nous aurons des souvenirs à chanter
(Yesterday, yesterday !)

Refrain :
Freeway, Freeway, ma moto va t’emporter
Freeway, Freeway, partons, sans s’arrêter

Ouh, la plage est là on va profiter des jours de l’été
Plus tard nous aurons des souvenirs à chanter
(Yesterday, yesterday !)

Refrain :
Freeway, Freeway, ma moto va t’emporter
Freeway, Freeway, partons, sans s’arrêter

Freeway, Freeway, ce soir, je veux rouler
Freeway, Freeway, ce soir, je veux t’aimer
Freeway, Freeway, ma moto va t’emporter
Freeway, Freeway, partons, sans s’arrêter
Freeway, Freeway, ce soir, je veux rouler
Freeway, Freeway, ce soir, je veux t’aimer



Tu es ma seule amie

Baby, tu as toujours le sourire
Baby, un sourire qui me fait rêver
Baby, dis c’est pour qui ce sourire ?
Baby, si c’est pour moi, je le savais

Baby, toi tu as le regard qui brille
Baby, une lumière au fond des yeux
Baby, c’est pour qui ce regard qui brille ?
Baby, si c’est pour moi, je suis heureux

Refrain :
Tu es ma seule amie, je n’aime que toi
Et je n’ai qu’une envie, c’est d’être avec toi

Et j’ai le cœur qui bat Baby
Chaque fois que je te vois, Baby
Moi je t’aime Baby (Fire !)
Moi je t’aime Baby (Fire !)
Moi je t’aime Baby (Fire !)
Moi je t’aime Baby

Baby, tu as toujours le sourire
Baby, un sourire qui me fait rêver
Baby, dis c’est pour qui ce sourire ?
Baby, si c’est pour moi, je le savais

Refrain :
Tu es ma seule amie, je n’aime que toi
Et je n’ai qu’une envie, c’est d’être avec toi

Et j’ai le cœur qui bat Baby
Chaque fois que je te vois, Baby

Moi je t’aime Baby (Fire !) X 8

Break Musical

Moi je t’aime Baby (Fire !) X 18



Car je suis seul sans toi

‘‘I love you’’, ces paroles
‘‘I love you’’, sont des mots qui volent
Pour les chanteurs de Rock’n’Roll
Mais je les chante pour toi
‘‘I love you’’, ces paroles
‘‘I love you’’, sont des mots qui volent
Je les chante simplement pour toi
Oh ne pleure-pas

Baby, baby, baby, c’est assez
Baby, baby, baby, de dire ‘‘go away’’

Refrain :
Je me sens seul et triste
Quand je suis loin de toi
Oh reviens, reviens-moi
Je me sens seul et triste
Lorsque tu es loin de moi
Je suis tout seul sans toi

‘‘I love you’’, ces paroles
‘‘I love you’’, sont des mots qui volent
Pour les chanteurs de Rock’n’Roll
Mais je les chante pour toi

Baby, baby, baby, c’est assez
Baby, baby, baby, de dire ‘‘go away’’

REFRAIN X 2



Moi je voudrais te voir

Moi je voudrais te voir
Mais tu ne me vois pas
Est-ce que tu penses un peu à moi ?
Quand je rêve de toi
Rêves-tu de moi ?
Fais signe, je serai là

C’est comme ça
Qu’une journée sans toi
Est sans soleil
Et sans joie
Alors n’oublie-pas
Surtout n’oublie-pas
Je veux vivre pour toi
Rien que pour toi

Refrain :
Baby, I love you, I wonder day and night
Baby, I need you, je veux te voir et c’est tout
Et mon avenir, si tu ne m’aimes pas
N’existe pas

Moi je voudrais te voir
Mais tu ne me vois pas
Est-ce que tu penses un peu à moi ?
Quand je rêve de toi
Rêves-tu de moi ?
Fais signe, je serai là

C’est comme ça
Qu’une journée sans toi
Est sans soleil
Et sans joie
Alors n’oublie-pas
Surtout n’oublie-pas
Je veux vivre pour toi
Rien que pour toi

Refrain :
Baby, I love you, I wonder day and night
Baby, I need you, je veux te voir et c’est tout
Et mon avenir, si tu ne m’aimes pas
N’existe pas







L’avis de Narcisse :

C’est un dessin animé que j’aime beaucoup, il est très agréable à regarder, il nous replonge dans l’adolescence, il est attendrissant et triste parfois. Les histoires sont belles et il y a un bon enchainement des situations.
À la fin, les couples se forment à merveille, ce qui rend encore plus intéressant le dessin animé.

Aimer ce dessin animé ne m’empêche pas de détester Lucile. Je ne supporte pas cette fausse sainte nitouche qui joue avec les sentiments des autres. Comme expliqué dans sa présentation, elle se rabat bien sur Mathias car Tristan lui échappe et penche en faveur de Marika, et elle a aussi réalisé qu’elle n’était pas faite pour intégrer le monde de Tristan.

Elle est malhonnête et aussi nuisible et détestable sur plusieurs plans (j’en ai expliqué les raisons dans sa présentation).
Lucile est une fille volage, elle dit ‘‘je t’aime’’ à n’importe quel garçon, elle exprime vocalement un sentiment qu’elle ne ressent absolument pas, elle prononce ces mots sans en comprendre le sens profond, sans savoir ce qu’il implique, sans en ressentir la substance.
Elle veut se marier pour fuir la vie qu’elle mène avec son père et elle se serait contentée de n’importe quel garçon.
Marika est la seule à ressentir un amour profond et véritable, elle est la seule à ressentir un amour pur et exclusif envers son bien-aimé.
Lucile jouait un double-jeu et elle était volage mais au moins, elle reste fidèle à Mathias dès qu’elle est en couple avec lui (ce n’est pas le cas dans le manga !).

Lucile est jalouse et envieuse du bonheur des autres : comme expliqué plus haut, elle envie Manuela qui se marie et Marika qui se fiance, au lieu de se réjouir de leur bonheur.
C’est même elle qui suggère et incite Mathias à l’épouser, elle précipite les choses alors qu’il avait l’intention de la demander en mariage mais il n’avait seulement pas encore les moyens financiers de prendre en charge une femme. Lucile se comporte en jeune fille immature.

Je la trouve négligée et fade. Elle essaie de mieux s’habiller pour Mathias mais elle manque de goût.

Le seul point positif : Benjamin a trouvé une maman, Lucile a un côté maternel. Mathias est tombé sur la famille idéale.
Lucile s’occupe très bien de Benjamin, elle lui apporte de l’attention, de l’affection, de la tendresse et de l’amour ; elle a seulement manqué de vigilance la fois où il a gravement chuté dans les escaliers.
Malgré cela, je trouve indécent que Lucile prenne son bain avec Benjamin, elle s’exhibe nue devant lui sans pudeur mais vu le personnage (elle hausse le visage et lève les pieds pour se faire embrasser par les garçons) on ne peut pas s’étonner qu’elle soit impudique et qu’elle manque d’élégance et de retenue.

Le seul instant où elle m’a fait de la peine, c’est lorsqu’elle n’avait rien à se mettre lors de la fête foraine. Le kimono de Lucile était trop court, elle aurait aimé en mettre un lors de cette occasion. On ressent dans ces instants qu’il lui manque une mère, puisque ce sont les mères qui habillent leurs filles dans ces moments de fêtes, et cela m’a fortement touchée et peinée.

Lucile est bien mieux assortie avec Mathias qu’avec Tristan, elle n’était pas faite pour ce dernier, tout les séparait et puis il n’y avait pas du tout d’amour entre Tristan et Lucile, ils s’intéressaient l’un à l’autre pour de mauvaises raisons (je l’explique dans leur présentation).
Ce n’est pas pour rien que M. Duronchon a opté pour Mathias et qu’il refusait que sa fille aille avec Tristan, comme je le dis dans sa présentation, il ne voulait pas de Tristan pour sa fille.


Il n’y a aucune puissance émotionnelle dans ce dessin animé à l’exception de la relation entre Mathias et Benjamin qui est touchante, émouvante, prenante et profonde.
Mathias est un vrai père pour ce garçon et tout ce qu’il a fait pour lui est émouvant et force l’admiration.

Je préférais Tristan à Mathias mais à force de voir et revoir cette série mon attention se focalise de plus en plus sur Mathias qui m’attire à chaque visionnage.
C’est une personne admirable, sur lequel on peut compter, il se donne entièrement dans tout ce qu’il entreprend que ce soit en amitié ou en amour.
C’est une personne discrète et sincère qui ne s’étale pas, qui a la valeur des choses, il a traversé ses épreuves avec difficulté et mérite.
S’il n’était pas recommandable ou si c’était une personne fausse, M. Duronchon ne lui aurait jamais donné sa fille, il n’a pas donné sa fille à n’importe qui.
Mathias ne pense qu’à Benjamin et s’il prend tant à cœur sa carrière c’est avant tout pour pouvoir subvenir aux besoins de ce dernier.
C’est un garçon très touchant qui mérite amplement le respect et l’admiration que ses fans lui portent.

J’aime Tristan pour sa réserve, son calme, son élégance, sa classe, son style à l’ancienne et sa belle chevelure. Il me fait un peu rappeler les personnages de Lady Oscar, surtout lorsqu’il fait du cheval.
Il a pour gros défaut d’être trop crédule, il s’est laissé duper par le jeu de petite mijaurée de Lucile.
J’aime surtout l’évolution de sa relation avec Marika, son cœur a fait le bon choix.
Lorsqu’on regarde le dessin animé avec profondeur, Tristan ne s’est jamais effacé pour Mathias, il a plutôt été conquis par Marika (je le décris dans la présentation de Tristan, et dans son couple avec Marika).

L’amitié entre Mathias et Tristan est durable et sincère.
Tristan est touché par la vie difficile que mène Mathias, il a aussi de la peine pour Benjamin. Mathias et Tristan sont complices, ils se connaissent bien et se soutiennent (tous leurs moments d’amitié sont décrits au fil de ma présentation).


J’aime beaucoup Marika, c’est la fille que je préfère au sein de cet animé, et elle fait partie des personnages féminins que je préfère parmi tous les dessins animés.
Elle est très belle, classe et raffinée, bien maquillée et impeccablement coiffée. Physiquement, elle a tout pour plaire et frôle la perfection !
Qu’elle était belle et élégante à l’épisode 28 dans sa robe bleu nuit, lorsqu’elle remet les prix au concours national de rock.

J’aime le fait que ce soit une vraie pimbêche, cela fait partie de son charme.
C’est un personnage qui a évolué porté par l’amour qu’elle ressent pour Tristan.
Elle se comportait certes en chipie très gâtée et antipathique mais finalement elle n’a jamais été prétentieuse et n’a jamais eu de vice.
Elle corrige ses défauts pour conquérir Tristan et dévoile une personnalité qui fait preuve de sensibilité, de douceur, de gentillesse, de cœur envers son prochain, elle finit par devenir amie avec Lucile et à lui venir en aide.
Marika a la grande qualité d’être une fille profondément sincère en amour, Tristan est sa raison de vivre, je la trouve très touchante.
Je ne suis pas le genre de fille à aimer les personnages féminins entreprenants en amour mais Marika est ma grande exception à la règle car elle aime Tristan de toutes ses forces, elle agit toujours avec amour et la puissance de ses sentiments me touche, elle ne vit et ne voit que par Tristan, elle lui reste fidèle et dévouée en toutes circonstances.

Je suis très contente que Tristan finisse avec elle, Marika est la fille qu’il lui faut, comme je l’explique dans le sujet consacré à leur relation.
C’est Tristan qui a de la chance d’avoir cette belle Marika qui lui est parfaitement assortie, et Mathias récolte la moins jolie hi hi hi.

À l’épisode 24, lorsque Marika et Lucile s’évanouissent, jusque là on voit la différence qui les sépare en tout point de vue : Lucile est affalée sur le ventre comme une cruche et Marika est allongée délicatement sur le dos.


Roméo, je l’aime beaucoup, je l’ai détaillé dans sa présentation ; il est très utile, c’est un chat fidèle qui défend et protège sa famille.
Je trouve aussi qu’il apporte de l’humour dans la série notamment lorsqu’il réclame les crêpes à ‘‘tonton’’.

Un passage de l’épisode 34 est très marrant : Mathias croit parler à Lucile, sans savoir que c’est M. Duronchon qui est au bout du fil, et dit : « Allo bonjour mon trésor ! » ah ah !
M. Duronchon lui interdit d’appeler sa fille ‘‘mon trésor’’ hi hi.


Benjamin est un petit garçon très attendrissant, il m’a souvent émue, il me fait tellement de peine de vouloir une maman, d’être livré à lui-même.
Il est très mignon, si bien élevé, d’une politesse exemplaire. Je suis heureuse pour lui qu’il ait trouvé une famille complète.
Il m’a touchée lors du jeu qui lui édictait d’amener sa maman, Benjamin a couru chercher Lucile et il a dit à sa maitresse que Mathias est son frère mais aussi son père et comme Lucile va bientôt l’épouser elle sera sa sœur et sa maman. Il dit à Katia qu’il n’a pas triché puisque Lucile est sa maman. Ce moment m’a émue aux larmes.


J’aime bien la relation entre Roméo et Benjamin. Ce dernier était souvent seul, Roméo lui tient compagnie, le fait rire, le soutient.
Comme je l’ai détaillé dans les présentations de Roméo et Benjamin, ils sont toujours ensemble, se tiennent compagnie, ils sont inséparables et seraient perdus l’un sans l’autre.
Roméo protège Benjamin, il lui a sauvé la vie à plusieurs reprises ; lorsque Benjamin est en danger, Roméo le ressent et intervient.



Elisabeth est une petite coquine que j’aime bien, notamment l’instant où elle pleure pour que Tristan accepte de venir à la fête foraine, c’est si mignon lorsqu’elle le serre dans ses bras parce qu’il a accepté.
Gontran me laisse quelque peu indifférente dans le dessin animé mais dans le manga c’est tout autre chose, je le trouve hilarant.

M. Duronchon est un gentil personnage pétri de bonnes valeurs, il me touche dans sa façon d’aimer sa fille et Benjamin.
C’est très touchant la façon dont il regarde le portrait de sa fille, il en a même un jour pleuré.
Il a trouvé en Benjamin le fils qu’il n’a jamais eu, il l’a aimé, il l’a nourri, il lui a apporté protection, amour, tendresse, joie, distraction, réconfort, il lui a ouvert la porte de sa maison et l’a accueilli comme s’il était son propre enfant.
L’hypersensibilité de M. Duronchon le rend très humain, je l’aime beaucoup pour ses valeurs et son cœur en or.
Ce que je lui reproche, c’est d’avoir fouillé dans la chambre de Lucile, je n’approuve pas ces méthodes.

La version française n’aurait pas dû dire que la série se déroule en France, les lieux ont été francisés. Un exemple : M. Duronchon demande à Lucile ce que font Tristan et Mathias dans la vie, elle lui répond qu’ils sont étudiants à l’université de la Sorbonne. Ah ah ah !


Voici mes épisodes préférés :
- Episode 23 : le magnifique baiser entre Tristan et Marika dans les bois.
- Episodes 37 et 38 : ils sont très marquants et émouvants, la douleur de Mathias de perdre Benjamin, tous les sacrifices qu’il a endurés pour l’élever, il est tout pour lui, il ne peut pas vivre sans lui. La tristesse de Mathias était déchirante.
- Episode 39 : le moment où Tristan demande Marika en mariage lors d’une nuit noire.


Enfin, les musiques des Bee Hive sont géniales, je connais les paroles par cœur, leurs chansons sont rock’n’roll, mélodieuses, amoureuses, attirantes, électriques, je ne m’en suis jamais lassée après toutes ces années.
Les paroles et les musiques se marient merveilleusement bien.





       LA RELATION ENTRE MATHIAS ET BENJAMIN : UN LIEN PÈRE/FILS



Mathias et Benjamin sont des demi-frères. Ils ont le même père mais pas la même mère. Lorsque la mère de Mathias mourut, son père se remaria avec une autre femme, Marie, qui eut Benjamin.
Leur père travaillait pour le ministère du commerce extérieur et il trouva la mort lors d’un voyage au Salvador.
Pour protéger Benjamin qui n’a jamais connu sa mère, Mathias invente que lors de ce voyage au Salvador, Marie trouva la mort avec son mari il y a cinq ans, alors qu’en réalité elle a abandonné son fils qui venait à peine de naitre.
Mathias avait de bonnes raisons pour faire croire que la mère de Benjamin était morte : Marie a toujours vécu à Tokyo, elle a toujours été exubérante et délurée, elle aimait la grande vie ; à la mort de la mère de Mathias, son père s’est déplacé à Tokyo pour des raisons professionnelles et il l’a rencontrée au cours d’une soirée mondaine, à peine se sont-ils rencontrés que son père décida de l’épouser.
Mathias était très seul, son père voyageait souvent pour son travail, sa femme et lui durent repartir et lui laissèrent Benjamin en garde.
Au cours de l’un de ses voyages, son père a eu un accident de voiture, il en est mort et Marie a disparu en laissant une lettre à Mathias, qui n’était qu’un jeune adolescent, dans laquelle elle lui disait qu’elle viendrait chercher Benjamin. Elle n’est jamais venue, Mathias ne peut pas lui pardonner.
Benjamin n’avait pas de famille où aller alors Mathias l’a adopté et élevé comme s’il était son propre enfant.
Dépourvu de moyens, Mathias a dû déménager du jour au lendemain et louer un studio.
Mathias a dû alors très tôt s’occuper de Benjamin : il travaillait durement en dehors de ses études pour subvenir à leurs besoins.
À l’époque, Mathias était très jeune et ne savait pas par où commencer pour prendre soin d’un bébé. Comme par exemple, ci-dessous, il apprenait à Benjamin à faire besoin dans le pot.



Mathias faisait absolument tout : la lessive, le ménage, les courses (tout en portant Benjamin sur son dos), la change de couches, il lui donnait les biberons, se réveillait la nuit pour s’occuper de lui, il le nourrissait…
Benjamin pleurait la nuit et cela gênait Mathias pour faire ses devoirs et apprendre ses leçons, Mathias faisait la cuisine et en même temps il berçait Benjamin pour qu’il s’endorme sur son dos.
Mathias faisait des petits boulots pour gagner de l’argent ; par exemple, il distribuait des journaux pendant que Benjamin terminait sa nuit.
Ces séquences me touchent énormément :




Mathias a enduré de nombreux sacrifices pendant de longues années.
Il a vécu cinq ans de privations pour élever Benjamin, il s’est sacrifié pour lui, il a mis sa vie de côté pour l’élever convenablement afin qu’il ne manque de rien et qu’il soit heureux, jouant le rôle du père et de la mère, il s’est occupé seul de tout, c’est d’autant plus remarquable car c’est un jeune étudiant, célibataire et disposant de revenus très limités.
Il a accepté de faire n’importe quoi pour vivre puis il a rencontré Tristan qui l’a fait chanter avec le groupe Bee Hive ; ce qui est une grande chance pour Mathias car il pourra ainsi assurer un avenir pour Benjamin.
Maintenant, il peut aller à l’université et le soir il travaille, c’est pour cela que Benjamin est souvent très seul.
C’est une lourde et difficile responsabilité pour Mathias d’élever seul Benjamin.
Il a agi dès son adolescence en père mûr, responsable et réfléchi, cette expérience l’a fait mûrir plus vite que les jeunes de son âge, cette expérience lui a appris les sacrifices, les restrictions, les dures réalités de la vie ainsi que ses valeurs. Cette expérience a fait de lui un homme aimant, brave et courageux bien qu’il ne fut qu’un simple adolescent.

Je suis admirative des liens qui unissent Mathias et Benjamin. Leur relation intense me marque et me touche profondément, c’est la relation familiale qui me touche le plus parmi tous les dessins animés que j’ai vus. Ce que fait Mathias est admirable et ce pauvre Benjamin est tellement attendrissant.
Mathias a véritablement joué le rôle du père pour Benjamin, il ferait tout pour lui, il est toute sa vie.
Ils s’aiment profondément et plus que tout au monde : Mathias aime Benjamin comme s’il était son propre fils, et Benjamin aime Mathias comme s’il était son père, Mathias est son modèle, Benjamin l’admire ; ils représentent absolument tout l’un pour l’autre.


Mathias a dû apprendre à Benjamin à se débrouiller seul, il n’avait pas d’autre choix, vu les circonstances : ils sont seuls, il n’y avait personne pour l’aider à prendre en charge cet enfant.
Mathias l’a extrêmement bien élevé, il a élevé Benjamin à sa façon, il lui a appris qu’on devait toujours rendre ce qu’on lui prêtait, il lui a inculqué les valeurs de la vie, les valeurs traditionnelles familiales, et celles du respect et de la politesse, il a fait de lui un enfant modèle.

Mathias ne fait pas de la musique rock pour passer son temps, c’est son gagne-pain, avec cet argent il paie toutes les dépenses de la maison, le loyer, le chauffage, l’électricité, la nourriture, la pension scolaire de Benjamin, et tous les frais que lui occasionnent ses études à l’université.

Comme je l’ai dit, Mathias cumule ses cours à l’université et son travail au studio d’enregistrement, ce qui fait que Benjamin se retrouve souvent seul.
Pour combler ce manque et ce vide, Mathias lui apporte des surprises lorsqu’il rentre le soir.

Mathias prépare à Benjamin de quoi manger dans le réfrigérateur et c’est souvent la même chose faute de moyens : du pain, du lait et du jambon. Mais Mathias lui laisse de l’argent pour qu’il achète des hamburgers.
C’est Mathias qui prépare le petit-déjeuner et qui cuisine des petits plats pour Benjamin.
Mathias se comporte toujours comme un père vis-à-vis de Benjamin, on le voit dans son regard (il le regarde avec une infinie tendresse et un amour profond), dans ses gestes, ses paroles et ses recommandations, comme lorsqu’il dit à Benjamin que s’il boit avant de se coucher il risque de mouiller ses draps la nuit. C’est Mathias qui lui dit de se mettre au lit.

Au travail, les pensées de Mathias sont pour Benjamin, Mathias s’inquiète car il sait que Benjamin est seul, il n’a jamais l’esprit tranquille.
Par exemple, au studio, il regarde l’heure, il se demande si Benjamin a mangé, il ne pense qu’à lui.
Même Tristan lui dit qu’on dirait une vraie mère poule.

Lorsqu’il se fâche après Benjamin, Mathias le regrette toujours : comme lorsqu’il s’est fâché car son frère lui parlait alors que Mathias pensait à sa chanson dont il ne trouvait pas l’inspiration, il s’est tout de suite excusé.

Un jour, Mathias reproche à Benjamin d’être sorti tout seul. Benjamin répond d’une toute petite voix : « Je te demande pardon. » Mathias fait mine qu’il va le corriger sur la tête ; Benjamin, trop mignon, ferme les yeux et gémit déjà de douleur. Attendri, le visage de Mathias ne peut s’empêcher de s’adoucir et il dépose une main affectueuse sur sa tête. « Allez on rentre à la maison. » lui dit-il.
Benjamin saute de joie et attrape les mains de son frère.




Mathias agit toujours comme un père dans ses choix. À l’épisode 5, il est proposé aux Bee Hive de partir en tournée et si elle fonctionne, l’expérience sera tentée sur tout le pays et même au-delà.
Mathias pense immédiatement à Benjamin et il demande combien de temps cela durera, on lui répond tout au plus deux jours mais il faut compter trois jours maximum.
Mathias pense à Benjamin qui ne peut pas rester tout seul pendant ces trois jours, il pense et agit comme un père célibataire.
Il refuse la proposition, c’est Tristan qui insiste pour qu’il trouve une solution, Mathias pense alors à la gardienne qui acceptera de garder Benjamin et son chat (comme je le précise ci-dessous, c’est M. Duronchon et Lucile qui vont les garder).

Au magasin, Benjamin flashe sur des poupées de vitrine représentant des mariés car elles lui font penser et ressemblent à Mathias et Lucile.
Benjamin les achète avec un billet de jeu pour les offrir à Lucile, croyant innocemment que c’est un vrai billet.
On téléphone au Mambo pour prévenir que Benjamin est au grand magasin avec l’inspecteur de sécurité. Lucile et Mathias s’y rendent.
Mathias surgit dans la pièce en s’écriant : « Qu’est ce que tu as encore fait Benjamin ! »
L’inspecteur explique que Benjamin n’avait pas d’argent et qu’il a voulu acheter ces poupées.
Benjamin assure que ce n’est pas vrai, il a payé ces poupées avec tout l’argent qu’il avait se défend-il.
Mathias s’énerve et le gifle violemment en le traitant de menteur.
Le pauvre Benjamin a un choc et a eu très mal, Mathias lui crie qu’il n’aime pas les enfants qui mentent.



Ce mignon Benjamin fond en larmes, Mathias voulait avoir une réponse, mais Lucile s’interpose et lui ordonne d’arrêter. Mathias lui crie que ce ne sont pas ses affaires, Lucile rouspète qu’elle ne le laissera pas le frapper. Mathias lui crie qu’il sait comment il doit élever Benjamin et lui demande de ne pas s’en mêler. Lucile est déterminée à ne pas le laisser faire.
Mathias exige que Benjamin lui dise toute la vérité, ce dernier profite d’être caché derrière Lucile pour lui crier qu’il ne veut pas et qu’il n’a plus envie de lui parler. Mathias est blessé.
Lucile demande à Mathias de s’en aller, elle se charge de Benjamin.
Mathias regarde Lucile consoler Benjamin, il doit partir prendre le train mais il reste écouter derrière la porte.
Lucile découvre que Benjamin a pris des poupées représentant des mariés, Benjamin lui dit qu’il voulait les lui offrir parce qu’il veut qu’elle soit amie avec Mathias.
Mathias écoute son petit avec peine et regrette de s’être emporté, il entend Benjamin sangloter et cela lui déchire le cœur.
Benjamin jure avoir payé les poupées, l’inspecteur confirme ses propos et montre le billet de jeu. Mathias en est attendri et s’en veut de plus belle de l’avoir giflé.
Mathias voulait rentrer pour s’excuser mais il n’a pas pu, il a hésité puis s’est souvenu être en retard.
Avant de partir, il va au Mambo pour apporter les affaires de Benjamin, il les dépose sur le dos de Roméo pour qu’il entre avec au restaurant.

Seul dans la chambre de Lucile, Benjamin est triste et pense à Mathias, ils ne se sont jamais quittés, c’est la toute première fois qu’ils se retrouvent séparés.
Lucile trouve le mot laissé par Mathias et le lit à Benjamin, il reviendra dans trois jours et demande à Lucile de prendre soin de Benjamin et de lui demander pardon de sa part, il lui rachètera les poupées qu’elle a achetées, il lui demande de bien dire à Benjamin qu’il regrette son geste.
Benjamin est ému, Lucile a l’idée de l’emmener à la gare, elle veut voir Mathias.

Ses amis vont manger mais Mathias n’a pas d’appétit, il pense à Benjamin, il n’a pas pu lui faire de câlin, le serrer contre lui, c’est la première fois qu’il le laisse seul aussi longtemps.
Mathias regarde par la fenêtre un couple jouer avec leur bébé, cette scène d’amour et d’affection lui fait penser à Benjamin qu’il n’a pas pu câliner avant de partir, et il repense à la gifle qu’il lui a donnée, son cœur se déchire, il s’en veut énormément.

Benjamin court avec Lucile pour voir Mathias, celui-ci a les yeux fermés mais il ressent son petit-frère qui l’appelle alors que c’était normalement impossible de l’entendre derrière la vitre et avec le bruit qui régnait. C’est le lien et l’amour fusionnels qui l’unit à Benjamin qui lui a permis de l’entendre.
Mathias se lève immédiatement et se colle à la vitre en criant « Benjamin !»
Il lui crie d’arrêter de courir, c’est trop dangereux, il a peur qu’il tombe sur les rails. Benjamin arrive à la hauteur de Mathias, le train se met en route.
Au bord des larmes, Benjamin court en lui demandant de revenir vite. Mathias lui recrie d’arrêter de courir, Benjamin tombe et Lucile s’occupe de lui. Mathias voit Lucile le prendre dans ses bras.

Lucile lui sourit et crie à Mathias de ne pas s’inquiéter pour lui, elle le gardera mais Mathias n’a qu’un seul nom à la bouche : « Benjamin » dit-il avec tendresse puis il crie à Lucile de prendre soin de Benjamin.
Mathias est soulagé et tranquillisé, il a vu que son petit-frère lui disait au revoir avec un grand sourire dans les bras de Lucile. Rassuré, il part apaisé, l’âme en paix, en lui faisant des gestes d’au revoir et en souriant.




De retour en ville, Mathias rentre chez lui et découvre son petit Benjamin et Lucile endormis l’un près de l’autre. Il voit Benjamin déposer sa petite main sur celle de Lucile et comprend tout à coup que Lucile est celle qu’il lui faut car Benjamin vient de la choisir pour mère.
Il sait que Benjamin a besoin d’une mère, qu’il souffre d’un manque maternel, cette pensée l’assassine. Mathias est triste pour Benjamin, il le regarde avec amour, il sait qu’il n’a pas une enfance comme les autres enfants de son âge. Il veut combler ce manque mais pour le moment il est impuissant.
Ce soir-là, Mathias réfléchit sérieusement et pense à Lucile qui s’occupe si bien de Benjamin, il aimerait la garder mais il a peur de la réaction de Tristan.


Pour la rentrée des classes de Benjamin, Mathias lui a acheté un petit costume.
En rentrant au Mambo, Benjamin découvre qu’une fête est organisée en son honneur.
Mathias est très touché par l’attention de M. Duronchon et Lucile qui ont organisé cette petite fête en l’honneur de la rentrée scolaire de Benjamin.
Il est si content de voir Benjamin heureux, lui qui était toujours seul et livré à lui-même.
Lucile et son père lui ont acheté un cadeau, Benjamin regarde Mathias pour avoir l’autorisation de le prendre. On voit tout le long de l’animé comme Benjamin applique les bonnes manières enseignées par Mathias.
M. Duronchon et Lucile lui ont offert un train, Benjamin s’est beaucoup amusé à cette fête.
Mathias voit quel bonheur M. Duronchon et Lucile apportent à son petit, il leur en est infiniment reconnaissant et il leur dit : « Comment pourrais-je jamais vous remercier tous ! »

Pour rapprocher Mathias et Lucile, Benjamin donne une enveloppe à Lucile, prétend que Mathias l’a oubliée et que c’est très important. Lucile accompagne Benjamin à l’université.
Benjamin a mis un livre sur les trains dans l’enveloppe, Mathias s’énerve après Benjamin : « Cette fois c’est la fessée ! » menace-t-il tel un père de famille.
Benjamin confesse qu’il voulait qu’ils se parlent et s’en va pour les laisser seuls. Toutes les expressions, les attitudes et les regards de Mathias envers Benjamin sont celles d’un père.


Pour l’anniversaire de son grand-frère, Benjamin lui a confectionné de ses propres mains une couronne qu’il a faite à l’école.
Mais Benjamin craint ne pas pouvoir lui offrir le jour de son anniversaire car Mathias travaille sans arrêt et il pense à tort qu’il préférerait fêter l’anniversaire avec tous ses amis du groupe.
Lucile voudrait fêter l’anniversaire de Mathias, elle convainc son père d’accepter de le fêter au Mambo en utilisant comme prétexte le fait que Benjamin se soit donné du mal pour construire et décorer la couronne.

Lorsque le soir Mathias entre au Mambo, il découvre que tout le monde est là pour sa fête, dont les membres de son groupe.
Benjamin lui offre son cadeau, Mathias est très heureux, il le remercie de tout son cœur et quand il ouvre le cadeau, il place la couronne de roi sur sa tête.
Benjamin met ensuite la couronne sur la tête de son frère, Mathias est très attendri.
À son concert, Mathias porte la couronne et il est fier d’annoncer à ses fans que la couronne qu’il porte ce soir est le cadeau de son petit-frère.




Mathias aide Benjamin à faire ses devoirs et il était présent pour l’accompagner le jour de réception des parents à l’école.
Ce jour-là, Benjamin s’est fait très mal en tombant dans une pente pour empêcher Lucile d’embrasser Tristan, Mathias accourt à lui en entendant les pleurs de son frère. Dès qu’il voit Mathias, Benjamin se blottit contre lui en pleurant.
Mathias regarde s’il n’a rien et le porte pour l’emmener à la maison, tel un papa.


Mathias était terriblement inquiet d’apprendre que Benjamin avait disparu (épisode 15). En réalité, il était avec M. Duronchon. Celui-ci avait acheté trop de glaces pour le petit.
Benjamin n’a pas voulu toutes les manger, il sait que Mathias ne veut pas qu’il mange de trop car il a toujours mal au ventre après. Même en l’absence de Mathias, Benjamin lui obéit tel un enfant bien éduqué qui obéit à son père.
De retour au Mambo, M. Duronchon ordonne à Mathias de laisser Benjamin venir autant qu’il le désire. Benjamin demande à Mathias s’il est vrai qu’il puisse retourner au Mambo. Mathias lui répond d’une voix paternelle et affectueuse : « Oui, je t’autorise à y aller quand tu veux. »


Mathias était à découvert, il n’avait pas d’argent pour acheter un cadeau d’anniversaire à Benjamin pour ses cinq ans.
Une occasion s’offre à Mathias : passer en première partie d’un spectacle, les Bee Hive seront payés tout de suite après leur apparition sur scène. Mathias accepte, cela lui permettra d’acheter un cadeau pour Benjamin.

Tristan l’a entendu parler à voix haute et dire qu’au moins s’il arrive en retard, il pourra lui acheter un cadeau.
Le téléphone sonne tout le temps occupé, Mathias n’arrive pas à joindre Benjamin pour prévenir de son retard. Il ne pense qu’à Benjamin, il espère qu’il comprendra la situation.
Mathias pense à Benjamin en chantant, Tristan regarde Mathias, il sent qu’il est inquiet, il le connait très bien.
De son côté, Lucile appelle le studio et apprend que Mathias est sorti assurer un spectacle, elle est fâchée contre lui. Puis Mathias lui explique la situation au téléphone.

Comme c’est l’anniversaire de Benjamin, le groupe décide d’utiliser tout l’argent gagné pour lui, Mathias est touché par leur attention.

Lucile a fait exprès de faire sortir Benjamin et son père pour acheter du poisson pour Roméo afin que pendant ce temps, les Bee Hive puissent décorer le Mambo.
En arrivant, Benjamin a la surprise de découvrir la fête qui lui a été réservée : les Bee Hive ont acheté toutes les décorations, guirlandes et lampions avec l’argent gagné au concert.
Ils sont heureux de voir la joie de ce petit garçon. C’est le plus bel anniversaire qu’il ait jamais eu.
À cette occasion, Benjamin veut faire un petit discours pour tous les remercier : il les remercie pour ce merveilleux anniversaire, pour leur gentillesse, c’est la première fois qu’il a autant de cadeaux, et quand il sera grand il organisera une fête pour l’enfant de Lucile et de Mathias.
Ces derniers mots mettent Lucile et Mathias dans l’embarras mais renforcent de nouveau leur rapprochement d’autant plus que Mathias voit bien le changement dans la vie de Benjamin : l’an dernier il avait fêté son anniversaire seul avec Roméo, et ce soir il a fêté son anniversaire entouré de monde et d’amour.



Mathias était affolé lorsque Benjamin est tombé malade à l’épisode 11, mais il n’avait rien de grave, il était seulement surmené.
Mais c’est à l’épisode 20 que la situation sera grave : Benjamin tousse, il est tombé malade, il ne veut pas le dire à Lucile qui le répéterait à Mathias. Benjamin ne veut pas donner de souci à Mathias qui répète tous les soirs avec le groupe.
Lucile remarque que Benjamin n’a pas bonne mine mais Benjamin lui dit qu’il a veillé tard.
Le mal de Benjamin est psychologique et il a influé sur son physique : Mathias a plusieurs projets s’il gagne le concours rock, parmi eux il projette d’aller dans une école de musique aux USA.
Benjamin a eu un choc de l’entendre, il a peur de perdre Mathias et en est donc tombé malade.
Benjamin est très tracassé, il en a perdu l’appétit.

Ce soir-là, il attend toute la nuit Mathias, il ne veut pas s’endormir tant que Mathias ne sera pas rentré à la maison.
Mathias travaille tard pour son concert, il veut absolument remporter le prix.
Le pauvre Benjamin cauchemarde que Mathias va le quitter pour étudier la musique. Il se réveille dans son sommeil, se lève et supplie Mathias de ne pas le quitter : « Mathias ne part pas ! J’t’en prie ne me laisse pas tout seul. Qu’est ce qu’on va devenir sans toi. Oh je t’en prie ne m’abandonne-pas, c’est si loin l’Amérique, ne me laisse pas seul. »
Cette scène est transperçante et déchirante.
Benjamin s’est évanoui dans le palier, il doit vie sauve à Roméo qui a couru cette nuit jusque chez Lucile et M. Duronchon pour les prévenir du danger.
M. Duronchon et Lucile prennent un taxi et découvrent Benjamin évanoui sur le palier. Ils prennent soin de lui, M. Duronchon part chercher un docteur, pendant que Lucile rassure Benjamin.
Le docteur diagnostique qu’il y a un risque de pneumonie. Il lui fait une piqûre mais si la fièvre persiste jusqu’au lendemain, il faudra l’amener à l’hôpital, la pneumonie est très grave chez les enfants si elle n’est pas soignée rapidement.

Lucile et son père entendent Benjamin supplier dans son sommeil : « Mathias t’en vas pas ! Mathias je t’en supplie ne me laisse pas seul avec Roméo. »
M. Duronchon a le cœur brisé de voir ce petit être aussi fragile lutter contre la mort et appeler celui qu’il aime.
Lucile court prévenir Mathias sous la pluie battante. Elle le prévient qu’il est arrivé quelque chose de terrible, Mathias a tout de suite su qu’il s’agissait de Benjamin.
Lucile lui dit qu’il a une fièvre et qu’il risque une pneumonie, Mathias a très peur et court sans attendre Lucile dans la pluie battante, celle-ci lui court après.
Affolé, Mathias ne fait pas attention au danger, il aurait pu se faire renverser, il se met en plein milieu de la route en pleine nuit et sous une pluie battante pour faire arrêter des motards, il leur explique que son petit-frère est très malade et qu’il doit se rendre auprès de lui, il demande à l’un d’eux de lui prêter sa moto.

Mathias entre chez lui en criant : « Benjamin ! » et lorsqu’il le voit fortement affaibli, gravement malade et inconscient dans son petit lit, Mathias s’exclame : « Oh mon Dieu mon p’tit Benjamin »
Mathias n’a pas le temps de prêter attention aux reproches de M. Duronchon, il s’agenouille auprès de son petit.
M. Duronchon, qui a le cœur bon et qui voit bien que Mathias est affolé, veut le rassurer en lui donnant les nouvelles : le docteur a dit que Benjamin pourrait éviter l’hôpital s’il réagit bien à la piqûre.
Voyant son petit-frère lutter contre la maladie, Mathias lui dit : « Je suis là Benjamin, je suis tout prêt de toi. »



Mathias ne veut pas dormir, même s’il se produit en concert le lendemain pour le concours de rock.
Il entend son frère supplier : « Ne me laisse pas tout seul. Mathias ! Je t’en supplie ne t’en vas pas en Amérique sans moi, reste à la maison avec moi. »
Mathias est percuté, il comprend tout et s’en veut, il est très affecté de savoir que Benjamin s’est fait du tracas en pensant qu’il allait l’abandonner. Il comprend que Benjamin a pris cette histoire au sérieux.
Il dit à Lucile qu’il s’est toujours comporté comme s’il était son père. Benjamin et Mathias s’aiment plus que tout au monde. Mathias est la personne la plus importante dans la vie de Benjamin.
Mathias tombe de sommeil et s’endort sur l’épaule de Lucile en disant dans son sommeil : « Benjamin guéris-vite. »

Le lendemain matin, Benjamin appelle Mathias dans son sommeil, il n’appelle que Mathias et le supplie de ne pas partir.
Mathias ne sait pas quoi faire : s’il ne se rend pas au concours, les Bee Hive seront éliminés ; et d’un autre côté, il ne peut pas laisser Benjamin dans cet état, il n’a que lui au monde et il se dit qu’il doit rester auprès de lui.
C’est Lucile qui incite Mathias à y aller, elle lui a fait prendre conscience qu’il faut qu’il y aille même si son petit-frère est malade car l’avenir de Benjamin dépend de lui.
M. Duronchon encourage également Mathias à s’y rendre, après que Lucile lui ait ouvert les yeux sur la vitalité de son métier pour s’en sortir dans la vie et pour l’avenir de Benjamin.

Avant de partir, Mathias entend que la fièvre est légèrement tombée.
Mathias remercie intérieurement de tout son cœur M. Duronchon et Lucile, sans eux Benjamin serait peut-être mort. Mathias se sent infiniment redevable.

Le docteur dit que Benjamin est hors de danger. Lucile a l’idée de prévenir Mathias que Benjamin est guéri pour le rassurer.
Toutes les cabines téléphoniques sont occupées, alors Lucile se rend directement au concours.

Mathias est très fatigué, il a veillé tard toute la nuit. Il n’arrête pas de fumer, il est anxieux pour Benjamin.
Lucile entre grâce à Marika qui la laisse passer.
Mathias a peur de voir Lucile : « Lucile parle ! » dit-il. Il lui demande s’il est arrivé quelque chose à Benjamin. Lucile le rassure : la fièvre de Benjamin est tombée et il est hors de danger.
C’est donc rassuré et l’esprit libéré que Mathias peut chanter sa chanson au concours régional de rock.

De son côté, Benjamin supplie ‘‘tonton’’ (M. Duronchon) de l’emmener au concert. Ce dernier ne peut rien refuser à son petit et force le passage pour lui permettre d’entrer. Benjamin assiste à la victoire de son frère, et M. Duronchon l’amène au devant de la scène. Mathias entend la petite voix de son petit-frère l’appeler et qui lui dit : « Oh t’es le plus fort Mathias ! »
Mathias est heureux et soulagé : « Merci fripouille » lui répond-t-il.
Benjamin lui demande les yeux tremblotants de lui promettre de ne jamais le quitter. Mathias est surpris, étonné et stupéfait d’entendre que Benjamin puisse lui dire de ne jamais le quitter. Il lui assure qu’il ne le quittera pas, Mathias et Benjamin se regardent avec tant d’affection, tant de tendresse, tant d’amour.




Les Bee Hive vont rechanter leur chanson, Mathias dit au micro qu’il veut partager ce succès en particulier avec ses amis qui ont pris soin de son frère, il dédie cette chanson à tous ceux qu’il aime : Benjamin, Roméo, Lucile et M. Duronchon.


À l’épisode 22, les Bee Hive ont une bonne nouvelle : ils vont enregistrer un 33 Tours. Mathias était prêt à renoncer à fêter cet évènement avec ses amis car il a promis à Benjamin de l’emmener au Mambo, Tristan propose donc qu’ils aillent tous fêter cela au Mambo.
Là-bas, Benjamin informe Mathias qu’Elisabeth l’a invité pour des vacances en bord de mer.
Benjamin demande l’autorisation à Mathias d’y aller mais il ne pourra pas l’accompagner car il a rendez-vous pour le 33 Tours.
C’est M. Duronchon qui se propose de l’accompagner, Mathias l’en remercie.

Éloigné de son petit, Mathias n’arrête pas de penser à Benjamin, même au travail, c’est plus fort que lui, dès qu’ils sont séparés, il n’est pas tranquille.
Loin de Mathias, Benjamin fait des cauchemars, il appelle Mathias. Somnambule, il se lève et dit : « Je veux partir d’ici, je veux voir Mathias. » Il sort au milieu de la nuit et se perd.

Mathias est paniqué d’apprendre que Benjamin a disparu, Mathias et Tristan passent prendre Lucile pour se rendre rapidement en bord de mer.
M. Duronchon retrouve Benjamin grâce à Roméo, Benjamin lui explique qu’il a fait un vilain cauchemar alors il a voulu rentrer. Comme il n’a jamais été séparé de Mathias, Benjamin ne pouvait pas le supporter.
En arrivant, Mathias crie : « Benjamin ! » Il veut le gronder mais M. Duronchon lui dit qu’il l’a déjà fait, Mathias lui dit qu’il lui a fait peur, Benjamin s’excuse, puis son grand-frère le prend dans ses bras.


Mathias ne supporte pas de voir son petit-frère malheureux : éloigné de Roméo, Benjamin se morfondait et ne pensait qu’à lui.
Mathias lui a posé une main sur sa tête et lui a demandé ce qui le tourmente, Benjamin n’a pas besoin de lui répondre, Mathias comprend l’objet de son tourment : Benjamin est en train de dessiner Roméo.
Mathias ne pouvait pas emmener Roméo à la montagne car leurs hôtes ne supportent pas les chats.
Mathias explique à Benjamin que chacun a ses préférences, Benjamin lui demande si Lucile lui plait, Mathias lui répond que oui et ajoute qu’elle est très belle, Benjamin saute de joie.
Mathias lui dit : « Allez viens manger avec nous maintenant. » Benjamin court joyeusement manger. Ce n’est qu’en parlant du bien de Lucile que Benjamin a retrouvé le sourire alors que Roméo lui manque terriblement.
Ensuite, Benjamin ne peut s’empêcher de penser à Roméo. Mathias le console, mais il est triste de le voir dans cet état.
Mathias entre pour le voir pendant son sommeil, il le voit endormi dans son lit en train d’appeler Roméo et Lucile. Mathias demande alors à ce que Romeo puisse venir.

Ces scènes montrent l’amour de Mathias pour son petit-frère et nous montrent de nouveau à quel point Benjamin aime Lucile, et ce qui importe pour Mathias qui agit toujours en tant que père dans ses choix, c’est de voir Benjamin heureux. Le fait qu’il veuille Lucile pour mère pousse Mathias à vouloir l’épouser.


Le jour du concours national de rock, Benjamin était absent pendant la représentation de Mathias.
En chantant, Mathias cherche Benjamin du regard et ne le voit pas, il s’en inquiète. Même si ce moment est déterminant pour sa carrière, l’esprit de Mathias reste connecté à celui de Benjamin.
Il a ensuite le soulagement d’apprendre que Benjamin va bien, Marina lui a sauvé la vie alors qu’il était sur le point de se faire renverser par une voiture.
On peut noter qu’à l’hôpital, Mathias ferme les yeux à Benjamin pour qu’il ne voie pas Sheller et Marina s’embrasser. Mathias préserve Benjamin car il est trop jeune pour voir ce genre de comportement.

En tournée pour une semaine, Mathias a de nouveau laissé Benjamin et Roméo sous les soins de M. Duronchon et Lucile.
Benjamin le regarde à la télévision, Mathias le sait et lui dit : « Benjamin tu devrais aller te coucher » Même là, il pense à lui, il ne pense qu’à Benjamin, il n’a que lui en tête mais il est confiant car il sait qu’il est entre de bonnes mains.
Benjamin a les larmes aux yeux, il essuie une larme, il est tellement content de voir son frère.

À chaque fois que Mathias chante, Benjamin danse avec Roméo.


Mathias est présent pour Benjamin lors des évènements organisés par son école comme le tournoi de gymnastique.
Mathias n’a pas pu être là au début du tournoi car il avait un enregistrement au studio mais il était tranquillisé car il savait qu’il y avait Lucile et M. Duronchon pour lui.
Mathias pense à Benjamin car il lui avait promis d’assister à son tournoi.
Ses amis l’incitent à aller le rejoindre, Mathias était très fatigué mais il voulait voir Benjamin, c’est important pour le petit.
Arrivé là-bas, Mathias encourage avec force Benjamin durant son épreuve. Le petit, porté par les encouragements de son grand-frère, y puise des forces et se démène pour gagner.



Mathias ne peut pas vivre sans Benjamin, il représente absolument tout pour lui. À ce titre, les épisodes 37 et 38 sont parlants et très émouvants, Mathias a failli perdre son petit lors du retour de Marie, la mère de Benjamin, et il n’y aurait pas survécu :

Un matin, Benjamin répond au téléphone, il entend une femme lui dire qu’elle est sa maman.
Mathias prend le combiné, il a un choc d’entendre que c’est Marie à l’appareil, il comprend tout de suite qu’elle veut lui reprendre Benjamin.
Mathias en a des sueurs froides, il lui crie de ne plus téléphoner et lui raccroche au nez.
Mathias demande à Benjamin ce que cette personne lui a exactement dit au téléphone, Benjamin lui répond qu’elle a dit qu’elle était ‘‘Marie sa maman’’. Mathias dit que c’est n’importe quoi de ‘‘téléphoner comme ça de but en blanc’’. Il met en garde Benjamin de ne pas tenir compte de ce qu’elle lui a raconté.

Sur le chemin de l’école, Mathias prévient Benjamin que si jamais un inconnu vient lui poser des questions, il doit d’abord le prévenir.
Mathias a terriblement peur que Marie lui reprenne Benjamin.

À l’école, en voyant la mère de Gontran promettre à son fils de lui acheter un jouet, Benjamin prend conscience qu’il lui manque sa maman, cette envie d’avoir une mère auprès de lui se renforce lorsqu’il regarde ensuite ses camarades rejoindre leurs mamans qui sont venues les chercher.
En rentrant chez lui, Benjamin rencontre une femme qui vient à lui. Elle lui dit qu’elle est sa maman et l’incite à venir avec elle. Jusqu’à ce jour, Benjamin croyait que sa mère était morte, celle-ci a tenté de justifier son absence.
Benjamin obéit à Mathias et ne voulait pas la suivre ; pour qu’il le fasse, Marie lui a assuré qu’elle rassurerait Mathias en l’appelant.

Mathias est inquiet de ne pas trouver Benjamin au Mambo. Voyant Roméo accourir au Mambo éreinté, Mathias comprend immédiatement qu’il est arrivé quelque chose à Benjamin.
Il appelle aussitôt l’hôtel international pour joindre Marie. Il lui dit qu’il est trop tard maintenant pour qu’elle se souvienne qu’elle est la mère de Benjamin, il ne compte pas rester les bras croisés et lui raccroche au nez.
Mathias raconte à Lucile et M. Duronchon la véritable histoire c'est-à-dire que la mère de Benjamin n’est pas morte mais qu’elle l’a abandonné.
M. Duronchon ordonne à Lucile d’accompagner Mathias à l’hôtel et de ramener immédiatement Benjamin.

De son côté, Marie fait un lavage de cerveau à Benjamin en lui disant qu’elle a cherché désespérément à les retrouver Mathias et lui, et qu’elle n’y est pas arrivé parce qu’ils ont déménagé.
Elle emmène Benjamin pour le couvrir de cadeaux, de jouets, d’habits, elle l’emmène au coiffeur.
En entrant à l’hôtel, Benjamin court joyeusement vers Mathias en lui disant que ‘‘maman lui a acheté pleins d’habits et des chaussures neuves’’.

Mathias est en colère, il sait qu’elle abuse de Benjamin en lui offrant tout ce qu’il veut, il lui reproche d’avoir enlevé son frère.
Dans la chambre d’hôtel, Marie l’invite à s’asseoir mais Mathias reste debout en signe d’hostilité.
Marie le nargue en disant à Benjamin qu’elle est heureuse de voir que le jouet qu’elle lui a acheté lui plait, sachant pertinemment que Mathias n’a jamais eu les moyens financiers de le faire.
Mathias lui répond que c’est normal que cela lui plaise, il n’a jamais pu lui en offrir, il lui reproche son égoïsme.
Il lui rappelle qu’il a élevé Benjamin depuis sa naissance comme s’il avait été son fils, et il ne permet à aucun étranger de le prendre sans sa permission !
Il la traite volontairement d’étrangère car c’en est une, mettre au monde un enfant ne fait pas de soi une mère.
Il lui rappelle aussi qu’elle l’a abandonné à sa naissance sans remords.
Elle prétend qu’elle n’avait pas d’autre choix, Mathias lui dit que ‘‘c’est un petit trop facile de dire ça’’.

Mathias en a gros sur le cœur, il voit son petit lui échapper.
Marie dit à Mathias que quand son père est mort dans l’accident de voiture, elle a songé à se suicider mais elle a pensé à son fils, elle ne pouvait pas le laisser seul, cela lui a donné la volonté de vivre, de se surpasser pour son enfant.
Mathias lui demande pourquoi n’est-elle alors pas revenue tout de suite quand son père est mort, au contraire elle a continué à voyager en lui laissant une lettre qui ne rimait à rien.
Marie lui dit qu’à ce moment elle était couverte de dettes, elle a dû rembourser des dettes faramineuses, elle ne pouvait pas entretenir un enfant, elle s’est alors lancée dans la mode pour rétablir sa situation financière.

Les propos de Marie sont scandaleux ! Elle prétend qu’elle ne pouvait pas entretenir un enfant mais Mathias n’avait ni l’âge ni les moyens d’entretenir un enfant ! Il n’était qu’un adolescent inexpérimenté et sans revenu, il a dû trouver un studio seul, travailler en dehors de ses études, vivre dans la privation, l’insécurité, et l’incertitude des lendemains pour élever et nourrir Benjamin.
Si Marie était revenue tout de suite, elle aurait pu s’allier à lui pour élever Benjamin, elle aurait pu concilier sa carrière et sa vie de mère, ils auraient pu vivre à trois dans le réconfort, le soutien, l’entraide mutuelle, et former une vraie famille.

Mathias est aberré : comment a-t-elle pu vivre cinq ans sans essayer de les revoir !
Marie explique qu’elle a ensuite tout tenté pour essayer de les retrouver mais entre temps ils ont déménagé et elle ne savait pas où les chercher.
Quand elle a vu Mathias à la télévision, elle l’a reconnu et retrouvé.
Mais elle les aurait retrouvés si elle était revenue tout de suite, au lieu de cela, elle a préféré privilégier une carrière.

Marie veut emmener Benjamin avec elle, à présent qu’elle est styliste et que le plus dur ait été entrepris et accompli assidument par Mathias : c’est lui qui était là durant toutes les étapes de l’éducation et de la vie de Benjamin.
C’est Mathias qui l’a élevé seul, qui était là pour lui quand il n’était pas autonome : lorsque Benjamin était bébé et pleurait la nuit, quand il fallait lui donner le biberon, lui apprendre à faire ses besoins dans le pot, quand Benjamin a fait ses premiers pas, quand il était malade etc…
C’est Mathias qui était présent pour sa rentrée dans la vie scolaire, qui était présent pour les évènements festifs d’école.
C’est Mathias qui lui a donné de l’amour et de l’affection, c’est lui qui connait ses goûts, ses besoins, ses attentes et ses envies.
C’est Mathias qui lui a appris les valeurs de la vie et qui en a fait un petit garçon si poli et si bien éduqué.
Mathias est exemplaire et admirable : c’est lui seul qui a accompli avec amour, courage, détermination et réussite cette difficile mission éducative mais Marie qui avait fui ses responsabilités sans scrupule ni remords, qui n’a rien fait pour aider, soutenir, protéger ses enfants se permet de venir chercher ce petit garçon devenu ce qu’il est grâce à Mathias.

Benjamin n’a jamais souffert, il a certes connu des petites privations car Mathias ne pouvait pas lui offrir certains jouets trop chers mais il n’a jamais manqué de rien, Mathias en a fait un enfant exemplaire, sage, respectueux, intelligent et obéissant.

Marie veut inscrire Benjamin dans une école de luxe, Mathias le connait, il sait que Benjamin ne sera jamais heureux s’il doit mener cette vie.
Mathias propose de demander à Benjamin ce qu’il en pense ; celui-ci arrive et montre à Mathias le beau pyjama que lui a offert sa maman, sa mère lui demande s’il veut rester ici dormir avec elle ou rentrer avec son frère ?
Benjamin répond qu’il veut être avec sa maman et son pyjama (puisqu'elle a le même que lui).
Mathias est déçu de cette réponse, Benjamin répète à Mathias qu’il lui a promis de dormir avec elle cette nuit.
Mathias s’en va le cœur brisé. En voyant son frère partir, Benjamin, qui ne réalise pas ce qui est en train de se passer, l’appelle joyeusement et lui demande de dire à Roméo qu’il ne se fasse pas de souci, Mathias lui répond qu’il le lui dira.
Anéanti, Mathias croit à tort qu’il ne représente plus rien pour Benjamin.
Il souffre et part de cet hôtel en disant avec douleur qu’il a tout sacrifié pour lui.

Le lendemain, Marie propose à Benjamin de venir vivre avec elle à Paris. Il lui en fait la promesse à condition qu’il y ait Mathias, Lucile et Roméo.

Mathias est anéanti, Tristan et M. Duronchon le remarquent.
Marie appelle au Mambo pour parler à Mathias : elle lui annonce qu’elle a longuement parlé à Benjamin et qu’ils ont décidé d’aller à Paris dans deux jours. Elle lui affirme que Benjamin a donné son accord pour y aller, en omettant de lui préciser que Benjamin a accepté sous condition que Mathias vienne avec Lucile et Roméo.
Marie lui passe Benjamin qui dit joyeusement à Mathias qu’il va partir à Paris, qu’il l’a promis et que Lucile et Mathias viendront les rejoindre là bas.
Mathias sait que Marie lui fait des lavages de cerveau, il lui assure qu’ils viendront et raccroche, il a senti que Benjamin était heureux et ne veut pas compromettre son bonheur.

M. Duronchon lui assure que Benjamin ne veut pas y aller, il est seulement sous l’influence de cette femme.
Mathias soupire, M. Duronchon lui ordonne de réagir : personne n’a le droit de lui reprendre Benjamin alors que c’est lui qui l’a élevé depuis sa naissance !
Mais Mathias a peur que s’il empêche Benjamin de partir, que celui-ci lui en veuille plus tard de l’avoir privé de l’amour de sa mère.
La voix de Benjamin résonne en lui, Mathias se dit que Benjamin avait vraiment l’air très heureux de partir pour Paris.
Il comprend très bien que Benjamin ne se rend pas compte de ce que cela signifie mais il ne veut pas l’influencer dans son choix.

Mathias dit qu’il pourrait se battre pour l’empêcher de partir mais il doit bientôt s’absenter pour ses concerts, il se demande si ses absences sont une bonne solution pour l’équilibre de Benjamin. Pourtant, désormais, lorsque Mathias est absent, Lucile et M. Duronchon sont là pour veiller sur lui.
Même s’il est insoutenable pour Mathias de le laisser s’en aller, il aime tellement Benjamin qu’il le laisserait partir pour son bonheur.

Mathias s’entretient avec la directrice et l’institutrice de Benjamin pour les informer du départ de Benjamin. Mathias leur confie que c’est très dur à supporter pour lui.

Elisabeth se rend à l’hôtel international et informe Benjamin que Paris est loin. Benjamin avait l’intention de revenir à Osaka, sa mère ne lui a jamais dit que Paris était si éloignée et qu’il devait y rester définitivement. Benjamin affirme à Elisabeth que Mathias doit venir le voir là-bas avec Lucile.
Le chauffeur d’Elisabeth les dépose tous les deux au Mambo.
Lorsque Benjamin y entre, il y retrouve Mathias qui lui adresse un regard aimant, tendre, doux et profond, et il lui saute dans les bras.
Mathias est si heureux revoir son petit bébé : « Oh comme je suis content ! »


Benjamin demande à son frère s’il viendra bientôt le voir à Paris avec Lucile, il lui répète que sa mère le lui a affirmé.
Mathias a ainsi la certitude que Benjamin n’a jamais voulu partir sans lui, le voilà donc rassuré sur ce point.
Lucile dit à Benjamin qu’elle n’a jamais dit qu’elle viendrait à Paris.
Benjamin affirme que dans ce cas, il ne veut pas aller à Paris si Mathias et Lucile ne viennent pas aussi.

Même s’il meurt d’envie de le garder et que cela l’anéantit de le voir s’éloigner de lui, Mathias ne veut pas l’empêcher de vivre avec sa mère, il lui dit qu’il va être très occupé avec toutes ses tournées, et prétend qu’il ne pourra pas s’occuper de lui comme il le faisait auparavant.
Benjamin lui dit qu’il peut rester tout seul à la maison, cela ne fait rien, il lui promet qu’il sera sage.
Mathias a le cœur brisé, ses yeux tremblent, il retient ses larmes et trouve la force de dire à Benjamin qu’il doit aller à Paris avec sa maman, et que c’est la meilleure solution.
Benjamin pleure, Mathias lui dit qu’il sera beaucoup mieux avec sa maman.
Mathias est anéanti, surtout d’entendre Benjamin dire : « Mathias ! Tu veux vraiment que je parte ? »
Mathias veut le raccompagner à l’hôtel, Benjamin lui promet de faire tout ce qu’il lui demandera s’il l’autorise à rester, Mathias n’ose pas le regarder ; le cœur oppressé, il lui dit qu’il va commencer par rentrer à son hôtel.
Il a vu que Benjamin aimait avoir une maman, il a peur qu’il lui reproche plus tard de ne pas lui avoir laissé la chance de vivre avec elle.

Cette nuit-là, Mathias confie à Lucile qu’il est malheureux mais il n’a pas d’autre solution.
Mathias est anéanti, il s’effondre de douleur près d’un conduit. Il est surmené, dévasté, il a le cœur lourd et oppressé, l’épreuve de perdre Benjamin lui est insoutenable et insurmontable. Lucile vient à lui pour le réconforter et le soutenir mais Mathias reste tourmenté et inconsolable.


Cette scène me bouleverse, elle est déchirante et puissante, elle montre à quel point Mathias est attaché et aime Benjamin. Cet enfant représente toute sa vie.

Le lendemain, à l’aéroport, Benjamin cherche Mathias et Lucile, il est heureux de les voir mais en larmes de les quitter.
Mathias est désespéré mais tâche de ne pas le montrer, il reste à fixer sans bouger l’escalator par lequel Benjamin est parti.

Benjamin lâche la main de sa mère, il se retourne et pleure. Sa mère réalise enfin qu’il ne peut pas vivre loin de Mathias et le laisse le rejoindre.

Mathias (portant Roméo), Lucile et M. Duronchon sortent de l’aéroport.
Ils entendent soudainement la petite voix de Benjamin crier : « Lucile Mathias ! »
Mathias est surpris et si heureux, Benjamin court joyeusement à eux, il leur dit qu’il a parlé à sa mère alors elle a donné un mot à remettre à Mathias : elle lui écrit que Benjamin sera plus heureux avec lui, elle n’a jamais été présente dans la vie de Benjamin, Mathias est sa mère, son père, son frère, elle réalise qu’elle ne doit pas les séparer, ce serait injuste, elle ne veut pas forcer Benjamin à venir, quand il en aura envie elle lui tendra les bras et sera heureuse d’accueillir Mathias avec Lucile, elle lui demande de prendre soin de Benjamin comme il l’a toujours fait.
La sage décision que Marie a prise permet à Mathias d’en avoir une image plus positive car elle a cessé de se comporter en femme égoïste et irresponsable. Sachant que Benjamin ne sera pas heureux, qu’il ne lui procurera pas la satisfaction qu’elle s’attendait de vivre, elle en a finalement fait passer l’intérêt de Benjamin avant le sien.

Si Benjamin était parti, Mathias aurait dépéri à petit feu, rien ni personne n’aurait jamais pu le consoler.



Lorsque Mathias était parti une semaine pour son travail et qu’il était revenu un début d’après-midi pour voir Lucile et Benjamin, il ne les a pas trouvés.
Mathias a tout de suite pensé à Benjamin, il a tout de suite pensé à l’accident, Mathias pense comme un père.
Lucile lui dit que Benjamin et Roméo sont tombés dans les escaliers et qu’ils sont à l’hôpital, Mathias a très peur, Lucile lui affirme qu’ils vont mieux mais il veut aller le voir à l’hôpital, jamais il n’aurait pu repartir sans voir Benjamin.



Pour satisfaire les désirs et le rêve de Benjamin, Mathias souhaitait lui offrir une mère ; il ne pense qu’à Benjamin quoi qu’il fasse, c’est magnifique.
Il a eu la chance et la récompense de tomber sur la famille parfaite pour Benjamin.
Mathias protégera Benjamin tout au long de sa vie et il aura deux parents qui l’aiment et qui lui donneront tout ce dont il a besoin.

Enfin, si Mathias a d’autres enfants, Benjamin restera l’enfant qu’il aimera le plus, il sera toujours l’unique chouchou. Personne ne pourra aimer Mathias comme Benjamin l’aime car il sait tout ce que Mathias a enduré et sacrifié pour lui et toute la protection et l’amour qu’il lui a apportés.
Leur amour est si unique qu’aucun autre être s’immisçant dans leur vie ne pourra être aimé de la manière dont ils s’aiment.
Mathias est l’être que Benjamin aime le plus au monde, il lui sera bien plus fidèle et loyal que les enfants qu’il pourrait avoir avec Lucile car la relation absolue, indéfectible, indestructible et fusionnelle qui les unit est rare ; les épreuves qu’ils ont traversées ensemble, leurs joies, leurs peines, rendent leur lien si exclusif qu’on pourrait comparer ce lien à un cordon ombilical qu’on ne pourrait couper.





                                   LE COUPLE MATHIAS / LUCILE




Mathias et Lucile forment un couple très simple qui était fait pour être ensemble, ils sont du même monde et partagent le même mode de vie.
Cependant, leur couple est trop classique à mes yeux, il manque de profondeur et de puissance émotionnelle. Ils s’aiment avec le cœur mais sûrement pas avec l’âme, ce couple n’est pas du tout poignant pour moi.

Lucile choisit Mathias non pas par amour inconditionnel mais par pure élimination, et cela me dérange profondément, elle est restée indécise jusqu’à ce que Tristan lui échappe.
Il serait illogique et complètement faux de se servir du manga pour tenter de soutenir que Lucile aime exclusivement Mathias sous prétexte qu’elle ne ressent pas d’amour pour Tristan et qu’elle n’hésite pas entre les deux, ce n’est pas un argument valable puisque dans le manga c’est le personnage de Ryotaro qu’elle veut, elle oscille entre Mathias et lui (et c’est même bien pire dans le manga car Lucile est infidèle : elle veut Ryotaro alors qu’elle est en couple avec Mathias !).
On ne peut pas comparer l’histoire de ce couple avec le manga, c’est notamment pourquoi le manga fait l’objet d’un traitement séparé puisque les deux supports (animé et manga) sont profondément différents.

Quant à Mathias, il agit en tant que père dans ses choix ; même si Lucile l’a charmé par sa simplicité, il aurait choisi n’importe quelle femme que Benjamin aurait voulu pour mère, c’est Benjamin sa priorité, Mathias ferait n’importe quoi pour Benjamin. Si Mathias a voulu Lucile c’est parce qu’elle était une mère pour Benjamin, ce facteur était déterminant.
Benjamin est l’élément clé dans la formation et la concrétisation de leur couple.

Malgré cela, le résultat est parfait car Mathias et Lucile étaient destinés l’un à l’autre, ils se correspondent et se conviennent très bien. Ils forment une famille constante, équilibrée et idéale fondée sur un socle de valeurs communes.


Au début de la série, Mathias ne trouve pas d’inspiration pour écrire son couplet pour sa nouvelle chanson, il n’a jamais rencontré de fille comme celle décrite dans sa chanson.
Mathias aimerait tomber amoureux d’une fille qui lui donne l’inspiration d’écrire sa chanson, car elle manque de sincérité.
Il aura l’occasion de rencontrer cette jeune fille en la personne de Lucile qui finira, après plusieurs étapes (à savoir trois rencontres), par lui donner l’inspiration :

En retard pour l’école après avoir passé du temps avec Benjamin qu’elle vient de rencontrer, Lucile court et heurte Mathias au tournant d’une rue.
Ils tombent tous deux au sol, Mathias en écrase le diner qu’il venait d’acheter.
Lucile lui dit qu’il aurait pu regarder où il va, il lui répond qu’elle courrait comme une vraie folle, Lucile est pressée et lui demande de l’aider à ramasser ses livres car elle est déjà assez en retard.
Mathias voit qu’elle s’appelle Lucile en lisant l’un de ses livres, Lucile lui arrache le livre des mains, Mathias lui dit qu’une fille aussi jolie qu’elle ne devrait pas se mettre en colère.
Sur ce, il lui relève le menton pour la regarder de plus près ; en fille bien élevée, Lucile lui assène une gifle.
Elle est gênée d’y avoir été un peu fort mais son comportement a surpris et plu à Mathias qui n’a pas l’habitude d’être rejeté par les filles, bien au contraire.




Quand elle part, Mathias se dit en touchant sa joue qu’elle a frappée : « Lucile, quel joli prénom. »
On ne peut pas dire qu’il soit tombé amoureux d’elle à cet instant mais cette fille naturelle, différente et mystérieuse lui plait beaucoup, il est tombé sous le charme de sa simplicité et de sa bonne éducation.

Si Roméo n’avait pas voulu partir, Mathias aurait vu son petit-frère Benjamin avec Lucile.
En rentrant à la maison, Mathias apporte à Benjamin sa surprise : des gâteaux mais ce dernier n’a pas faim, il a mangé au Mambo et il lui parle d’une fille formidable qu’il a rencontrée, il aimerait revoir cette fille qui a été si gentille.
Sans savoir que son petit-frère lui parle de la fille qu’il vient justement de percuter, Mathias repense à elle et à sa gifle magistrale.
Quant à Lucile, elle est distraite en cours et pense à sa journée mouvementée : la venue de Tristan au Mambo, la rencontre avec Benjamin et la rencontre avec ce jeune homme.
Le soir, Mathias pense à cette jeune inconnue pour écrire sa chanson mais il ne trouve pas encore l’inspiration.

La générosité de Lucile et le sincère sentiment qu’elle a ressenti à l’égard de Benjamin ont été récompensés : Mathias est entré dans sa vie et il va devenir son mari.
Si Lucile n’avait pas amené Benjamin chez elle pour se réchauffer et se restaurer, et qu’elle n’avait pas fait un bout de chemin avec lui le soir pour le raccompagner, elle n’aurait jamais connu Mathias comme elle le connait maintenant (il l’aurait certes rencontrée mais dans d’autres circonstances, le résultat aurait été bien différent, car il l’aurait alors certainement rencontrée en tant que favorite de Tristan et il ne l’aurait donc jamais regardée comme il le fait maintenant).
On peut dire que Benjamin a été le déclencheur de leur rencontre.


Du côté de Lucile, elle a la tête dans les nuages car Tristan lui rend souvent visite et lui apporte des roses rouges.

Quant à Mathias, il n’a pas encore trouvé l’inspiration pour écrire sa chanson ; bien qu’il ait rencontré Lucile, il dit qu’il n’a toujours pas rencontré la fille qui pourrait lui donner de l’inspiration.
Tout le monde veut présenter Lucile à Mathias, que ce soit Tristan ou Benjamin, ils lui parlent d’elle mais Mathias ne sait pas encore qu’il s’agit de la fille qui l’a percuté.
Benjamin veut qu’il vienne avec lui chez Lucile mais Mathias n’a pas le temps, il veut terminer les paroles de sa nouvelle chanson, Benjamin lui dit que s’il voyait Lucile il trouverait tout de suite l’inspiration (Mathias l’a vue pourtant il ne l’a pas encore trouvée).

D’après l’histoire que lui a racontée Benjamin (l’adoption de Roméo par Mathias), Lucile se dit que son grand-frère doit être très gentil, Benjamin est persuadé qu’il plaira à Lucile et il lui précise qu’il est joli garçon.
Lucile propose à Benjamin de venir avec son frère la prochaine fois qu’il viendra au restaurant et le lui fait promettre.

Mathias accepte d’accompagner Benjamin chez Lucile, il se dit que cette fille doit être très sympathique pour plaire autant à Benjamin.
Mais Mathias ne pourra pas l’accompagner, il doit aller rendre un service à Tristan.
Ce soir là, avant la tombée de la nuit, en pensant à Tristan, Lucile heurte Mathias et tombe au sol. En l’aidant à se relever, il pose maladroitement ses mains sur son torse et Lucile le gifle.
Mathias reconnait la fille de l’autre jour, elle part en courant.
Il se dit : « Quel drôle de caractère cette fille. »
En partant, Lucile se dit que c’est la deuxième fois qu’elle lui donne une gifle mais qu’après tout c’est sa faute.
Lucile doit encore cette rencontre à Benjamin car si elle ne l’avait pas, de nouveau, raccompagné jusque chez lui après leur sortie au parc d’attractions, elle n’aurait jamais percuté Mathias une deuxième fois.

Même si Mathias pense à cette jeune inconnue, il ne trouve toujours pas d’inspiration et cela l’agace ; s’il était à ces moments tombé follement amoureux d’elle, la chanson aurait été écrite bien plus facilement et aurait été terminée dès leur première rencontre.
Ce n’est qu’à la troisième rencontre que Mathias va se sentir inspiré après avoir discuté brièvement avec Lucile :
En partant à la recherche de Benjamin qui lui a laissé un mot lui disant qu’il va chez Lucile et qui lui demande de l’y rejoindre quand il aura terminé, Mathias croise de nouveau cette jeune inconnue :
La lanière du socque de Lucile se craque alors qu’elle court pour rattraper Benjamin, elle est sur le point de tomber et elle tombe sur Mathias.
Il lui dit gentiment : « C’est incroyable encore toi ! J’espère que tu ne vas pas me gifler cette fois. »
Lucile répond avec ses faux airs innocents : « Non ! » et elle repart en courant. Mathias la rappelle pour qu’elle reprenne sa chaussure, elle la reprend en le remerciant.
Encore une fois, Mathias et Lucile doivent cette troisième rencontre à Benjamin car ils étaient tous deux partis à sa recherche.

Ayant trouvé l’inspiration lors de cette dernière rencontre, Mathias a terminé les paroles de sa nouvelle chanson.
La fête du printemps au grand magasin aura lieu dimanche : les Bee Hive sont invités et y présenteront leur nouvelle chanson.
Lucile n’aurait jamais pu s’y rendre sans Benjamin car Manuela l’avait invitée à venir au concert des Bee Hive mais Lucile ne pouvait pas y aller car son père ne le voulait pas.
C’est grâce à Benjamin qu’elle va pouvoir s’y rendre : il va voir Lucile pour lui dire qu’il va au grand magasin, M. Duronchon trouve cela dangereux et demande à sa fille de l’accompagner.
Benjamin conduit Lucile à la file d’attente pour le concert des Bee Hive, Lucile y retrouve Manuela.
Sur place, Lucile découvre que le chanteur du groupe n’est autre que le jeune inconnu qu’elle a percuté à trois reprises. Ce n’est pas fini : elle découvre que Tristan fait partie du même groupe de rock. Lucile n’en croit pas ses yeux.
Manuela lui apprend que le chanteur s’appelle Mathias. Roméo monte sur scène pour aller voir Mathias. Celui-ci dit à Lucile de ne pas s’inquiéter, ce chat est à lui et que c’est son frère qui l’a amené. Lucile comprend alors que le jeune homme qu’elle a percuté à trois reprises et le grand-frère de Benjamin ne forment qu’une seule et même personne.
Face à ce signe évident du destin, à savoir que la jeune fille qui l’a percuté à trois reprises et celle dont lui parle si souvent son petit-frère ne forment qu’une, Mathias présente sa nouvelle chanson (Tu es ma seule amie) et annonce qu’il n’arrivait pas à écrire les paroles mais un beau jour au détour d’une rue, il a rencontré une belle jeune fille, elle courrait et ils se sont heurtés, et brusquement elle lui a donné une gifle. Il remercie publiquement Lucile et lui lance une rose blanche.
L’inspiration ne lui était pas venue tout de suite (elle lui est venue au bout de la troisième rencontre), mais en voyant qu’il s’agit de la jeune fille dont il est tombé sous le charme et surtout que c’est elle la jeune fille que Benjamin aime tant, Mathias a tenu à faire cette déclaration, certain que cette rencontre n’est pas dûe au hasard.

En le regardant chanter, Lucile se dit intérieurement : « Je ne peux pas le croire, ce garçon est donc le frère de Benjamin. »
Lucile hésite désormais entre Tristan et Mathias, elle les regarde tous les deux.
Complètement abasourdie et déconcertée, ne sachant plus quoi penser, Lucile quitte le concert précipitamment sans se retourner.
Dans l’ascenseur, déboussolée, elle se dit : « Je ne savais pas que Mathias était le chanteur des Bee Hive et le grand frère de Benjamin. »
À la fin du concert, Mathias s’étonne que Lucile ne soit pas là, il la cherche dans le public lorsque Tristan intervient d’une voix grave et solennelle pour lui demander s’il connait Lucile.
Mathias comprend qu’à voir la tête qu’il fait, Lucile est la fille qui l’intéresse.
Tristan insiste pour avoir une réponse, Mathias s’excuse, il ne savait pas que Lucile était la fille à laquelle il s’intéressait.

Benjamin joue de nouveau un rôle primordial dans ce couple : c’est grâce à Benjamin que Lucile a pu se rendre au concert des Bee Hive.
Et c’est en voyant cette jeune fille avec son petit-frère au concert que Mathias s’est décidé à faire une déclaration publique qui n’était pas prévue, la jeune inconnue qui ne cesse de croiser son chemin, qui l’a charmée par sa simplicité et sa différence, et la fille que son petit-frère aime tant ne forment qu’une : sur scène, Mathias a été frappé par ce signe éclairant du destin et s’est déclaré à Lucile en lui lançant une rose blanche.


Par respect pour Tristan, Mathias allait se tenir éloigné de Lucile mais le petit Benjamin ne fait que les rapprocher de jour en jour.
Quant à Lucile, elle est attirée par Mathias et regrette de l’avoir giflé mais en même temps, elle veut garder Tristan et reste donc indécise.

En arrivant au Mambo pour remercier M. Duronchon et Lucile de s’occuper de Benjamin, Mathias reçoit une crêpe brûlée sur le visage, Lucile l’a lancée car elle était dans ses rêveries et son père l’a fait sursauter en l’appelant.
Lucile lui donne un mouchoir pour s’essuyer, elle est toute émerveillée de revoir Mathias depuis le jour du concert.
Mathias lui sourit et lui dit : « Continue à prendre soin de mon frère s’il te plait. » C’est cela qu’il aime le plus en elle et qui le conduit à s’intéresser de plus belle à elle.

On téléphone alors au Mambo pour prévenir que Benjamin est au grand magasin avec l’inspecteur de sécurité. Lucile et Mathias s’y rendent et découvrent que Benjamin a acheté avec un billet de jeu des poupées de mariés.
Lucile prend la défense de Benjamin qui s’est fait gifler par Mathias.
L’inspecteur demande à Mathias d’écouter sa femme, Lucile lui dit qu’elle n’est pas la femme de cet ignoble individu, l’inspecteur est choqué, croyant qu’ils ont un enfant hors mariage.
Lucile demande à Mathias de s’en aller, elle se charge de Benjamin.
En partant, Mathias regarde Lucile consoler Benjamin, il voit comme elle s’occupe bien de son petit.
Mathias entend Benjamin dire à Lucile qu’il voulait lui offrir ces poupées car il veut qu’elle se rapproche de Mathias. Lucile s’est engagée à payer ces poupées.
Mathias est peiné et le fait de voir son frère si impliqué et si désireux de le voir en couple avec Lucile ne fait que renforcer son envie de la garder pour lui, pour sa famille.
Mathias doit immédiatement prendre le train pour partir trois jours en tournée, il préfère que Benjamin reste avec Lucile et pense à Tristan, il espère qu’il ne le saura pas, il a peur qu’il lui en veuille.
Mathias a laissé un mot pour Benjamin, il demande aussi à Lucile de prendre soin de Benjamin et lui précise qu’il lui rachètera les poupées, il lui demande de lui pardonner.
Lucile se précipite à la gare avec Benjamin pour le voir. Mathias n’a d’attentions que pour Benjamin, il ne crie que son prénom, il est sa priorité et de voir Lucile s’occuper de lui et le prendre dans ses bras, le rassure et il lui crie de bien prendre soin de Benjamin.
Mathias est ainsi parti apaisé, sachant que son petit est entre de bonnes mains. Il sait qu’il ne sera pas seul, qu’il sera bien surveillé, nourri et sous les attentions de Lucile et de M. Duronchon.

De retour en ville, dans le train, Tristan montre à Mathias le médaillon qu’il a acheté pour Lucile.
Mathias se sent gêné car il a peu de revenus et lui a acheté des pâtes de fruits pour la remercier. Il pense à tort que son cadeau a moins de valeur et qu’il est moins précieux que celui de Tristan.

De son côté, Lucile porte Benjamin sur son dos pour le déposer chez lui puisque c’est le retour de Mathias.
Arrivée à l’appartement, elle est frappée par la mauvaise odeur et le désordre.
Elle met Benjamin au lit puis nettoie tout l’appartement de fond en comble, et lave la vaisselle.
Lucile doit partir mais dans son sommeil, Benjamin lui attrape la jupe et murmure : « Maman, reste avec nous maman s’il te plait » Il rêve qu’il tient la main de Lucile et Mathias le jour de leur mariage.
Lucile a de la peine et se dit qu’il vaut mieux qu’elle reste avec lui jusqu’au retour de Mathias.
Epuisée par sa dure journée de travail, Lucile s’endort près de Benjamin.

En rentrant chez lui, Mathias découvre Lucile endormie près de Benjamin.
Mathias voit Benjamin déposer sa petite main sur celle de Lucile, Mathias sait que Benjamin souffre d’un manque d’amour maternel et cette pensée l’assassine ; le voyant poser sa main sur celle de Lucile, il comprend tout à coup que c’est elle qu’il lui faut car il s’aperçoit qu’inconsciemment Benjamin choisit Lucile pour maman. C’est le souhait le plus cher de Mathias : offrir une mère à Benjamin et former une vraie famille.


Mathias voit que Lucile a fait tout le ménage pendant que Benjamin dormait, il la recouvre d’un drap afin qu’elle n’attrape pas froid.
Mathias ne dort pas, il passe cette nuit à réfléchir, il pense plus sérieusement : il repense à leurs rencontres, à la façon dont Lucile s’occupe de Benjamin, il se dit que c’est une gentille fille, il a la confirmation qu’elle est celle qu’il lui faut en tout point de vue : elle est gentille, simple, d’éducation traditionnelle et surtout, elle s’occupe affectueusement de Benjamin et veille sur lui telle une mère.
Le seul point qui le bloque, c’est son meilleur ami Tristan, Mathias a peur de sa réaction.

Le lendemain, Tristan entre chez Mathias et y voit les chaussures de Lucile, puis il découvre qu’elle est endormie près de Benjamin.
Il a un choc et exige de savoir ce qui s’est passé, Mathias tente de s’expliquer mais Tristan lui reproche de lui avoir menti. Il empoigne Mathias et exige une explication.
En se réveillant, Lucile est en panique, elle pense à son père et court chez elle où l’attend son père qui va la gifler et la punir mais sa colère se dissipera grâce à Benjamin qui va le supplier de ne pas gronder Lucile.


Benjamin permet toujours de les rapprocher : Mathias et Lucile l’ont accompagné le jour de sa rentrée scolaire, la maitresse de Benjamin qui les reçoit leur dit qu’ils ont l’air d’être de très jeunes parents, ils en rougissent et leur gêne est accentuée par le fait que tous les regards des parents soient rivés sur eux.
Une petite fête a lieu au Mambo en l’honneur de la rentrée scolaire de Benjamin.
Mathias en profite pour dire à Lucile qu’il ne la remerciera jamais assez pour tout ce qu’elle a fait. Le lien qui unit Lucile à Benjamin la rattache à Mathias, lequel réalise et chérit jour après jour la chance qu’il a d’être tombé sur Lucile et son père.

Tristan arrive et est invité à rester. Lucile est un peu dérangée et gênée qu’il soit là, elle voulait rester avec Mathias.
Mais lorsque Tristan part, Lucile a peur de le perdre, elle lui court après et le rejoint. Il lui dit qu’il lui a semblé qu’il n’y avait pas de place pour lui. Lucile lui répond qu’elle est désolée, Tristan lui dit que Benjamin, Mathias et elle passent beaucoup de temps ensemble.
Pour éviter de le perdre, Lucile est sur le point de lui dire ‘‘Je t’aime’’, un sentiment qu’elle n’éprouve pourtant pas ; heureusement que Benjamin arrive pour l’interrompre.
Lucile s’évertue à jouer entre les deux garçons sans penser aux conséquences néfastes de ses actes.


Un soir où Mathias rentre tard comme d’habitude en raison de son travail, il se fâche après Benjamin qui est au Mambo. Lucile l’excuse, elle lui dit que c’est elle qui lui a proposé de rester.
Lucile et M. Duronchon ne veulent pas qu’il rentre car Benjamin n’a pas encore mangé, Lucile reproche à Mathias de trainer, de rentrer tard et de laisser Benjamin seul.
M. Duronchon ajoute qu’il est irresponsable et Lucile appuie ses dires. Mathias s’est tu, il ne voulait pas parler de musique rock devant M. Duronchon.

Manuela dit à Lucile que les Bee Hive ont terminé tard leur concert, elle comprend alors pourquoi Mathias est arrivé tard et s’en veut de l’avoir traité durement.
Elle se rend à son concert pour lui parler, Benjamin l’accompagne.
Mais elle voit Mathias entouré de ses admiratrices, elle est jalouse des attentions qu’il leur porte, en leur tenant la main, le menton, et leur adressant de petites accolades.
Elle repart sans lui parler, elle se dit que ce n’est qu’un play-boy, alors que Mathias se montre simplement gentil envers ses fans sans dépasser les limites.

Pour rapprocher Mathias et Lucile, Benjamin donne une enveloppe à Lucile, prétend que Mathias l’a oubliée et que c’est très important. Lucile accompagne donc Benjamin à l’université.
L’enveloppe contient un livre sur les trains, Mathias s’énerve après Benjamin mais celui-ci lui avoue la raison de son attitude : il voulait que Lucile et lui se parlent, sur ce il s’en va pour les laisser seuls.
Mathias confesse l’histoire de sa vie à Lucile : il lui raconte que Benjamin est son demi-frère, que leur père est mort, il lui dit que la mère de Benjamin est morte dans l’accident qui a emporté son père (il ne lui avoue pas encore que la mère de Benjamin est vivante) et lui explique comment il a dû prendre en charge Benjamin dès sa naissance, il l’a adopté et élevé alors qu’il n’était qu’un adolescent.
Mathias lui raconte qu’il a accepté de faire n’importe quoi pour vivre puis il a rencontré Tristan qui l’a fait intégrer le groupe Bee Hive. Désormais, il étudie à l’université la journée et doit travailler le soir, c’est pour cela que Benjamin est souvent très seul.
Mathias ajoute à Lucile que Benjamin n’a jamais connu sa mère et que c’est pour cela qu’il aime être avec elle.
Lucile a beaucoup de peine, cette histoire la touche, elle s’en veut de lui avoir reproché de trainer.
Mathias est content de voir qu’elle en pleure, il aime le côté maternel de Lucile, il voit qu’elle a un bon fond et qu’elle est réellement touchée par cette histoire.
Lucile en est d’autant plus touchée car cela lui rappelle sa propre histoire.
Mathias lui essuie sa larme et dépose une main sur sa tête.



Benjamin les interrompt croyant que Mathias a fait pleurer Lucile mais Mathias remercie Benjamin de lui avoir apporté ce livre et lui adresse un clin d’œil.
Mathias a testé Lucile, il voulait voir sa réaction afin d’avoir la conviction totale qu’elle soit une bonne mère pour Benjamin.
C’est encore grâce à Benjamin que Lucile et Mathias ont pu partager cet instant.

En route, Mathias dit à Benjamin que Lucile lui plait beaucoup, il lui crie joyeusement qu’il l’a aimée dès la première fois où il l’a vue et ajoute qu’il espère qu’il l’épousera, cela lui ferait tellement plaisir. Mathias en fait tomber Roméo de ses bras.
Benjamin lui dit que s’il l’épousait, il pourrait rester avec elle aussi longtemps qu’il le veut.
Les dires de Benjamin sont déterminants pour Mathias qui se met à réfléchir et songe à le faire pour Benjamin mais le seul problème qui se pose c’est encore Tristan.
Mathias est sous le charme de Lucile parce qu’elle est gentille, plus simple que les autres et surtout elle s’occupe très bien de Benjamin.
Benjamin est l’élément qui soude leur relation, c’est lui qui donne l’envie à Mathias de faire entrer Lucile dans leur vie.


À l’épisode 9, Lucile était encore sur le point de faire une déclaration d’amour malhonnête à Tristan pour ne pas le perdre mais elle est interrompue car un moucheron lui ait rentré dans l’œil, Tristan s’approche d’elle pour le lui enlever.
Mathias est de passage mais comme Lucile et Tristan sont cachés par la lueur du soleil couchant, il croit que Tristan embrasse Lucile sur la bouche.
Il a un choc, son projet de fonder un foyer stable pour Benjamin s’évanouit. À cette époque, il était très dur de trouver une jeune épouse alors qu’il a un enfant donc il s’y accroche mais il croit à cet instant que son espoir est brisé.
En allant chercher Benjamin chez Lucile, Mathias la trouve sur la terrasse ; heureusement qu’elle lui dit qu’elle a encore très mal à l’œil et qu’elle lui raconte qu’un moucheron était dans son œil. Mathias comprend alors que Tristan ne l’a pas embrassée et il en est soulagé.
Aguicheuse, Lucile lui montre son œil pour qu’il s’approche d’elle. Mathias rit car il est rassuré que Tristan ne l’ait pas embrassée.
Puis, Lucile se colle à lui pour regarder une étoile dans le ciel alors que quelques minutes auparavant, elle était sur le point de faire une déclaration malhonnête à Tristan puis lui a demandé d’attendre avant de lui donner une réponse à sa déclaration. Elle lui a demandé d’attendre car elle est indécise et veut continuer à jouer son jeu malsain, elle veut garder les deux garçons pour elle, en cela Lucile est malhonnête et mesquine. Tristan ne lui suffit pas, il faut également qu’elle essaie de séduire Mathias.
Elle veut Mathias mais elle garde Tristan pour ne pas être seule en cas où cela ne marcherait pas avec Mathias qui ne lui a encore rien déclaré contrairement à Tristan.


Lucile est toute émoustillée de savoir que l’anniversaire de Mathias a lieu le 3 mai.
Elle aimerait lui offrir un cadeau et lui achète un chocolat en forme de cœur. Elle serre même le cadeau contre son cœur alors qu’elle s’évertue à garder d’un autre côté Tristan sous sa coupe.
Lucile voudrait fêter l’anniversaire de Mathias, et réussit à obtenir l’autorisation de son père au Mambo en utilisant le fait que Benjamin se soit donné du mal pour lui préparer un cadeau.

En se rendant au studio, Lucile voit Marika penchée sur Tristan par-dessus son épaule, elle a un choc et en est jalouse alors qu’elle vient d’acheter un cadeau en forme de cœur pour Mathias ! Lucile veut être la seule fille à avoir les faveurs de Mathias et Tristan.
Mathias rassure Lucile en lui disant qui est Marika alors qu’il aurait pu profiter de la situation pour séparer Tristan et Lucile. Mathias reste toujours droit, fiable et honnête.

Lucile se sert de Benjamin pour lui soutirer des informations au sujet de Mathias.
Au lieu de lui demander franchement ce que Mathias pense des chocolats, Lucile dit sournoisement à Benjamin qu’en général pour un anniversaire on pense plutôt à des chocolats.
Benjamin lui répond alors que le chocolat est le seul cadeau qui déplaise à Mathias car le jour de la Saint-Valentin, ses fans lui ont offert tellement de chocolats qu’il en est tombé malade et depuis il ne veut plus les voir, cela lui donne la nausée.
Lucile est déçue et triste, croyant que Mathias n’aimera pas son cadeau.

Mathias entre au Mambo et découvre que tout le monde est là pour sa fête d’anniversaire.
Pour son concert, Mathias se dit qu’il chantera ce soir pour Lucile même si elle ne peut pas l’entendre (car elle est en train de s’occuper de Benjamin).

Lucile se dit : « Tristan est tellement gentil avec tout le monde et Mathias est si doux. »
Elle balance entre les deux garçons mais cela ne l’empêche pas de faire espérer Mathias ce soir-là :
Devant l’appartement de Mathias, Lucile hésite à lui donner son cadeau.
Mathias remarque son embarras ; lorsque Lucile part, le chocolat tombe de sa poche, Mathias le voit, Lucile se précipite pour le ramasser mais Mathias pose sa main sur la sienne et ils sont embarrassés. Il lui demande si elle voulait lui offrir, Lucile l’avoue mais ajoute que s’il ne lui plait pas il faut qu’il le jette.

Mathias est très touché par son geste et le lui dit. Il prend sa main dans les siennes et la relève, il lui avoue qu’il est tombé amoureux d’elle, il lui dit qu’elle est si belle et si gentille.

Cette forme du chocolat en cœur est tout de même significative sur les intentions de Lucile et sur le message qu’elle essaie de lui faire passer : elle laisse entendre à Mathias qu’elle est amoureuse de lui, c’est pourquoi il s’est senti prêt à lui faire part de son amour.
Au Japon, cette forme d’attention de la part d’une fille qui offre un chocolat en forme de cœur est révélatrice sur ses intentions ; ce cadeau fait penser aux présents que les filles offrent à leur bien-aimé le jour de la Saint-Valentin.

Lucile manque de pudeur : elle se met sur la pointe des pieds pour se faire embrasser, elle regarde Mathias droit dans les yeux comme pour l’attirer sur ses lèvres, elle s’approche en même temps que lui pour l’embrasser ce qui manque à mes yeux de romantisme et pour couronner le tout elle ferme les yeux pour appuyer son envie (son attitude impudique n’est pas comparable à celle de Marika qui voulait que Tristan l’embrasse parce que Marika adopte une attitude de femme aimante, elle est éperdument amoureuse de lui, il n’y a que Tristan qui compte, elle lui est fidèle et ne joue aucun jeu contrairement à Lucile qui joue avec les sentiments de Mathias et Tristan et qui veut se faire embrasser par les deux à la fois voire plus si affinité...).



Benjamin les interrompt en ouvrant la porte et s’écriant : « Hey ! »
Lucile part en courant, Benjamin s’excuse, il ne savait pas que Lucile était là.
Lucile est toute émoustillée, et elle pense à Tristan qui serait furieux mais cela ne va pas l’empêcher de continuer à jouer entre les deux garçons.
Avec ce chocolat en forme de cœur, elle s’engage avec Mathias, elle était aussi prête à l’embrasser, mais elle continue à vouloir garder Tristan, Lucile n’a pas la valeur de l’amour.
Si elle aimait vraiment Mathias, elle aurait immédiatement répondu favorablement à son amour car il vient de lui faire une sincère déclaration, et elle aurait dû ensuite mettre les choses au clair avec Tristan.

Mathias a peur que Lucile épouse Tristan, il en cauchemarde même.
De son côté, Lucile n’arrête pas de penser à Mathias mais il ne lui suffit pas pour l’instant.
Lucile se sert même de Benjamin pour séduire Mathias car même si elle aime sincèrement ce petit, elle tire avantage de sa présence pour se retrouver avec Mathias (je l’ai précisé dans la présentation de Lucile).

Lucile est une fille volage, elle a failli embrasser Mathias, elle lui a offert un cadeau en forme de cœur mais pour ne pas perdre Tristan qui demande une réponse à sa déclaration d’amour, Lucile lui répond qu’il lui plait en le regardant dans les yeux.

La situation entre Mathias et Tristan va commencer à s’envenimer mais Lucile va continuer à se montrer volage :
Lucile se rend au studio pour voir Tristan mais elle l’entend parler à Mathias, il lui demande s’il est amoureux d’elle, Mathias avoue qu’il est très amoureux d’elle. Tristan s’énerve et veut quitter les Bee Hive. Mathias lui assure qu’il n’a pas l’intention d’intervenir dans ses relations avec Lucile et lui en fait la promesse.
Lucile rencontre ensuite Marika qui lui reproche à juste titre de jouer un double-jeu.
Marika est sincère en confessant qu’elle est amoureuse de Tristan, elle part en pleurant.
Quant à Benjamin il lui reproche son comportement et lui dit qu’il ne l’aime plus.
Lucile aurait dû arrêter de convoiter Tristan après cette sincère et véritable confession de Marika qui, elle, est éperdument et profondément amoureuse de Tristan.
Lucile n’est pas amoureuse de Tristan, elle le garde car elle ne s’est pas encore décidée entre Mathias et lui, cette simple hésitation suffit à affirmer irrévocablement qu’elle n’aime aucun des deux profondément, aucune hésitation n’existe lorsqu’on aime purement, intensément et de tout son être. Si elle aimait vraiment Tristan ou Mathias, elle n’aurait jamais voulu garder les deux.


Mathias et Lucile vont se retrouver grâce à Benjamin à l’école de celui-ci : il a menti en disant à Lucile que Mathias ne serait pas là le jour de réception des parents car il avait quelque chose de très important à faire, ce qui fait qu’en entrant en classe, Mathias voit Lucile.
Mathias la remercie d’être venue pour Benjamin et lui demande de passer un moment avec elle.
Mathias et Lucile doivent se donner la main pour les besoins de l’animation organisée par l’école de Benjamin mais en voyant Tristan, Mathias et Lucile se lâchent la main.
Tristan a un choc de les voir ensemble car Lucile avait initialement rendez-vous avec lui (rendez-vous qu’elle avait annulé pour Benjamin mais sans en donner la raison à Tristan), ce qui fait qu’il croit qu’elle a annulé le rendez-vous pour se retrouver avec Mathias.
Tristan demande une explication à Lucile qui ne se montre toujours pas honnête : au lieu de lui expliquer simplement la situation, elle baisse la tête d’un air coupable. Lucile continue son manège malsain : pour ne pas perdre Tristan, elle lui fait une déclaration d’amour mensongère.
Mathias et Marika sont choqués de les voir se fixer ainsi en se regardant droit dans les yeux.
Lucile et Tristan s’écartent du groupe, Marika était prête à chercher Tristan, Mathias la retient, il lui dit que cela ne sert à rien.
Lucile va encore plus loin : elle se donne à Tristan pour qu’il l’embrasse. Ce dernier était sur le point de le faire car Lucile venait de lui faire une déclaration d’amour (qu’elle ne ressent pas) uniquement pour le garder car elle a bien vu qu’il était sur le point de mettre un terme à son intérêt pour elle.
Lucile persiste à jouer entre les deux garçons et à les aguicher : elle est prête à embrasser Tristan pour ne pas le perdre alors que quelques temps plus tôt elle était prête à embrasser Mathias.
Mais si Tristan l’avait embrassée, Mathias se serait définitivement effacé car le baiser est un engagement profond. Lucile ne réalise pas les conséquences de ses agissements.
Heureusement que Benjamin était là pour empêcher cet engagement mensonger, il s’est jeté dans une pente pour les empêcher de s’embrasser.
Lucile voulait se faire embrasser par Tristan mais elle veut accompagner Mathias, Tristan lui propose d’accompagner Mathias et Benjamin car celui-ci a besoin d’elle. Lucile ne se fait pas prier et saute sur l’occasion. Même si elle l’aime, elle se sert souvent de Benjamin pour rester avec Mathias. Le petit permet une nouvelle fois de les rapprocher.

Lucile a eu un choc de voir Marika au bras de Tristan, celui-ci l’a embrassée sur le front, Marika l’a embrassé sur la bouche et Tristan est resté à la regarder partir tout en souriant (épisode 13).
Mathias est très gentil, il la réconforte pour la deuxième fois en lui prétendant que Tristan n’était pas sérieux et n’éprouve que de l’amitié pour Marika. Il se propose même de lui en parler.
La voyant toujours aussi contrariée, Mathias lui invente que Tristan a embrassé Marika pour la remercier de la bonne nouvelle du concours de rock.
Il prend les épaules de Lucile pour lui dire qu’on ne peut pas juger les gens uniquement sur les apparences, Tristan voit justement cette scène, il se trompe en croyant que Mathias se montre entreprenant envers Lucile.
Pour rassurer Tristan qui se montre distant envers lui, Mathias embrasse Manuela sur la bouche.
Lorsque Lucile l’apprend, elle est choquée car elle a terriblement peur de perdre Mathias et Tristan à la fois. Lucile s’entretient avec Mathias et lui parle de Manuela, elle lui demande s’il l’aime vraiment. Mathias est étonné et a honte, il ne pensait pas que Lucile apprendrait qu’il l’a embrassée.
Lucile se montre de nouveau hypocrite : elle prétexte se soucier du bonheur de Manuela, mais la seule chose qui l’intéresse c’est de vérifier que Mathias n’en est pas amoureux.
Lorsqu’il avoue qu’il n’était pas sérieux en l’embrassant, Lucile fait mine de lui en faire le reproche mais elle pleure de soulagement.
Elle reste tout de même déçue qu’il ait embrassé sa meilleure amie, car elle veut être le seul centre d’intérêt, alors qu’elle était prête il y a très peu de temps à embrasser Tristan !
Du coup, elle se venge sur lui et lui fait des reproches afin de le culpabiliser et s’assurer ainsi qu’il ne recommence plus; elle lui reproche notamment de s’être engagé envers elle et d’embrasser Manuela par la suite.
Elle ajoute qu’elle ne fera plus confiance en Mathias ou Tristan, elle a peur de les perdre tous les deux.
Mathias la serre contre lui, Lucile a des larmes de soulagement, elle avait tellement eu peur qu’il lui préfère Manuela.
Lucile n’est pas dérangée de jouer entre les deux garçons mais lorsqu’elle les voit avec une autre fille, elle panique et leur en fait le reproche alors qu’elle est très mal placée pour le faire. Elle prétend qu’elle ne fera plus confiance en Mathias et Tristan car l’un a embrassé Manuela et l’autre Marika. C’est plutôt en Lucile qu’ils ne devraient pas avoir confiance car c’est bien elle qui joue un jeu mesquin entre les deux garçons en leur faisant simultanément croire qu’elle est amoureuse d’eux.


Tristan a quitté le groupe après avoir vu à deux reprises Mathias avec Lucile ; ayant mal interprété les intentions de Mathias, Tristan s’est fâché après lui.
Marika répète à Manuela (qui ne comprend pas la situation) les déductions de Tristan : Lucile sortait en cachette avec Mathias et Tristan les a pris sur le fait. Manuela ne veut plus faire confiance en Lucile.
Consciente de ses actes malhonnêtes, Lucile essaie quand même de se convaincre qu’elle a rencontré Mathias juste pour lui parler de Manuela alors qu’en réalité c’était pour être fixée et être rassurée sur sa propre situation.
Elle écrit une lettre à Tristan dans laquelle elle s’engage à ne plus revoir Mathias, elle lui assure qu’il ne s’est rien passé entre eux.
La lettre n’est pas lue par Tristan, elle tombe entre les mains de Marika qui menace Lucile de ne plus essayer de séduire Tristan en lui faisant des promesses qu’elle ne tiendra pas. Marika n’a pas tort : Lucile ne peut pas s’empêcher de voir Mathias et elle est toujours amenée à le côtoyer grâce à Benjamin.

Dans ce contexte de crise, Lucile croit avoir perdu Manuela et Tristan à la fois. Elle veut donc garder Mathias, Marika avait raison de lui conseiller de prendre soin de Mathias si elle ne veut pas le perdre.
C’est pourquoi, Lucile se rend de nuit chez Mathias et lui rend les poupées de mariés en disant que ce présent n’a plus aucun sens pour elle. Lucile lui sous-entend donc que ce présent avait un sens pour elle, elle fait bien comprendre à Mathias qu’elle voulait de lui.
Mathias comprend son message, c’est pourquoi il lui dit : « Lucile, je ne savais pas que tu éprouvais de l’amour pour moi, tu te mentais à toi-même. » sans savoir qu’elle menait consciemment un double-jeu.
Lucile lui dit qu’elle s’est jurée de ne plus jamais les revoir, Tristan et lui, et le supplie de faire la paix avec son meilleur ami, puis elle lui dit adieu avant de partir.

À ces instants, Lucile se sent profondément seule, impuissante et vide, elle pense que tout le monde l’a quittée et lui a tourné le dos : Manuela, Marika s’en prend à elle, les fans des Bee Hive seront bientôt avertis, elle sait qu’elle peut perdre Tristan avec Marika qui se fait de plus en plus présente.
Lucile veut arranger les choses mais en même temps elle croit avoir perdu Tristan, c’est pourquoi elle a fait passer ce message caché à Mathias en lui rendant les poupées, son but était de se laisser une porte ouverte avec Mathias.
Mathias est content car Lucile lui a laissé entendre qu’elle l’aimait.

Grâce à Benjamin, ils auront l’occasion de se revoir plus vite que prévu car l’institutrice prévient Mathias que Benjamin a disparu, Mathias lui demande d’appeler au Mambo. Il pense que son petit s’y trouve car depuis le soir où Lucile lui a rendu les poupées, Mathias interdit à Benjamin de se rendre au Mambo (cela fait cinq jours qu’il n’y a pas été).
Mathias est apeuré de découvrir son studio vide, il rencontre Lucile en route qui est aussi à la recherche du petit. Ils sont terriblement inquiets.
Dans une voiture de police à la recherche de Benjamin, Mathias est touché de voir Lucile impliquée pour retrouver Benjamin, il la voit appeler Benjamin et Roméo.
Mathias lui dit ensuite qu’il ne sait vraiment pas comment la remercier pour son aide et sa gentillesse.
Finalement, Benjamin était avec M. Duronchon qui prévient Mathias que Benjamin et Roméo peuvent venir aussi souvent qu’ils le désirent au restaurant.

Lorsque le père de Lucile va découvrir que Mathias et Tristan sont des rockeurs, Lucile et lui vont se disputer violemment. Lucile quitte précipitamment la maison, Mathias et Tristan partent à sa recherche et se réconcilient.
Ils retrouvent Lucile dans le conduit où elle s’est réfugiée. Lucile prend la main que Tristan lui tend alors qu’elle n’avait pas pris celle que lui tendait Mathias pour la faire sortir du conduit ; elle est censée pour l’instant être la promise de Tristan donc il est un peu normal que ce soit lui qui la sorte du conduit. Par contre, Lucile ne l’a pas vu de cet œil car en sortant du conduit elle attrape le bras de Mathias pour le tirer vers elle tout en tenant Tristan pour être entre les deux. Elle les serre tous les deux en même temps contre elle comme pour montrer son obstination : cette scène symbolise qu’elle veut les deux ; malgré ce qui s’est passé, elle n’a pas changé ni pris conscience du mal qu’elle faisait.

Il est intéressant de noter que la présence des deux garçons près du conduit s’explique par le fait que Lucile veuille les deux (dans le manga, Mathias est seul avec elle dans ce conduit car elle n’hésite pas entre Tristan et lui, Mathias est son seul choix mais plus pour très longtemps…Vous le verrez dans ma présentation du manga, ce n’est que plus tard qu’elle rencontre un garçon qui sera le rival de Mathias).

Mathias et Tristan décident de combattre à armes égales pour conquérir Lucile qui se sent flattée que deux garçons rivalisent pour elle.


Le petit Benjamin ne cesse de rapprocher Mathias et Lucile :
Lorsque Benjamin est tombé gravement malade, Lucile et son père, avertis par Roméo, se sont précipités à son secours et l’ont sauvé d’une mort quasiment certaine.
Lucile s’est immédiatement rendue au Loose pour prévenir Mathias, elle est restée toute la nuit au chevet de Benjamin.

Le lendemain matin, Mathias est prêt à ne pas se rendre au concours de rock régional pour rester auprès de Benjamin.
Lucile demande à Mathias d’y aller, M. Duronchon en fait le reproche à Mathias, Lucile explique à son père que ce concours est capital pour les Bee Hive, s’ils sont sélectionnés ils pourront participer au concours national.
Lucile précise à son père que Mathias ne fait pas de la musique rock pour passer son temps, c’est son gagne-pain, avec cet argent il paie toutes les dépenses de la maison, le loyer, le chauffage, l’électricité, la nourriture, la pension scolaire de Benjamin, tous les frais que lui occasionnent ses études à l’université. L’avenir de Mathias et Benjamin dépend de ce concours. Lucile en a les larmes aux yeux.
Mathias est touché qu’elle dise tout cela, elle lui a fait prendre conscience qu’il faut qu’il y aille même si son petit est malade car l’avenir de Benjamin dépend de lui.

Lucile rassure Mathias : il ne faut pas s’inquiéter pour Benjamin, elle s’en occupe.
Avant de partir, Mathias entend que la fièvre est légèrement tombée. Il est fortement touché et infiniment reconnaissant envers Lucile et son père pour tout ce qu’ils font pour Benjamin, leur présence et leur aide le rassurent, le réconfortent, lui permettent de se rendre au concours, et surtout, ils ont sauvé son Benjamin.

Benjamin est hors de danger mais Mathias qui est au concours n’est pas là pour le savoir, Lucile a l’idée de prévenir Mathias que Benjamin est guéri pour qu’il soit rassuré. Mais toutes les cabines téléphoniques sont occupées, alors Lucile se rend directement au concours de rock.
Heureusement que Marika la laisse passer, Lucile rejoint Mathias pour le prévenir que la fièvre de Benjamin est tombée et qu’il est hors de danger.
Grâce à cette soulageante nouvelle, Mathias peut chanter l’esprit rassuré et libéré.
Les Bee Hive remportent le concours puis lorsqu’ils rechantent leur chanson, Mathias tient à remercier ceux qu’il aime et qui ont pris soin de son frère.
Lucile s’est endormie pendant cette chanson de clôture, elle rêve de Mathias et qu’il l’embrasse.

À son réveil, Lucile est entourée de ses proches et Mathias est interpellé en voyant Benjamin sur Lucile, il la regarde serrer Benjamin contre elle et il regarde son frère heureux et rire d’être auprès d’elle.
Mathias a de nouveau la confirmation que Lucile est faite pour être son épouse et la mère de Benjamin.
Les réactions de Benjamin ne cessent de rapprocher Mathias de Lucile.


À l’épisode 23, Manuela (qui est réconciliée avec son amie) prévient Lucile que Tony lui a écrit : Benjamin n’est pas très bien à la montagne, il a perdu tout appétit depuis que Roméo n’est plus là.
Roméo ne veut pas se laisser approcher par Manuela.
Pressée de rejoindre Mathias, Lucile hâte son père à prendre une décision, elle a envie d’y aller alors qu’elle n’est pas invitée et prend Roméo et Benjamin comme prétexte.
M. Duronchon l’autorise à accompagner Manuela.
Dans le train, Lucile fait mine de parler du ‘‘pauvre Benjamin’’ mais Manuela la connait et sait qu’elle pense à Mathias.
Mathias plait beaucoup à Lucile mais elle veut tout de même garder Tristan comme ‘‘roue de secours’’.

Cependant, tout bascule à cet épisode : arrivées dans le bois de la montagne, Manuela arrête Lucile car elle a vu Marika et Tristan. Les deux amies observent la scène et voient Tristan et Marika échanger un long baiser.
Lucile a un choc phénoménal, la panique s’empare d’elle. Lucile voulait continuer son double-jeu mais elle ne peut plus le faire face à ce changement inattendu : Tristan lui échappe complètement.
Cet épisode marque un tournant décisif : c’est en voyant Tristan et Marika s’embrasser dans la forêt que Lucile a décidé de se rabattre sur Mathias et elle ne perd pas de temps pour le faire.
Les couples se sont formés si vite que Lucile n’a rien vu venir : elle a constaté que Tony était avec Manuela et prend conscience que le cœur de Tristan penche en faveur de Marika. C’est pourquoi, elle opte pour Mathias pour ne pas finir seule.
Lucile le confirme elle-même à la fin de l’épisode 23, lorsqu’elle dit en regardant les Bee Hive chanter : « Marika aime profondément Tristan et je ne doute pas de sa sincérité. Tristan semble partager ses sentiments. (Lucile repense au baiser qu’ils ont échangé, elle a bien vu l’attitude de Tristan qui a pressé amoureusement Marika tout contre lui, il n’avait jamais été aussi sincère et décidé).
Manuela n’est plus amoureuse de Mathias, elle est attirée par Tony.
Je suis donc la seule à refuser. »
Puis, elle regarde Mathias avec des yeux illuminés et se dit : « Voyons Lucile ! Pourquoi te mentir à toi-même. »

Lucile a donc bien ‘‘choisi’’ Mathias après avoir constaté que Tristan lui avait échappé.
Sa décision n’est pas le fruit d’un amour profond, elle est seulement le résultat de ses craintes, de sa peur de se retrouver seule.
Si Tristan et Tony se sont si rapidement rapprochés d’une femme sans qu’elle ne voie rien venir, elle se dit que Mathias aussi pourrait être tenté par une autre fille.
Lucile se rabat sur Mathias par élimination uniquement parce qu’elle a peur qu’il lui échappe comme Tristan vient de lui échapper.
Je ne dis pas qu’elle n’aime pas Mathias, elle l’a toujours voulu, mais elle ne l’aime pas suffisamment, elle ne l’aime pas de tout son être, auquel cas elle aurait tiré un trait sur Tristan dès sa rencontre avec Mathias.

Le lendemain, Mathias et Tristan retrouvent Lucile et Marika évanouies après avoir été surprises par la violence d’une foudre qui s’est abattue sur un arbre.
Mathias prend Lucile dans ses bras, il l’appelle, elle répond dans son inconscient : « Où es-tu Mathias ? » Quand elle ouvre les yeux, elle s’accroche à lui.
Puis Lucile fait semblant de s’évanouir mais elle reste debout (on tient difficilement debout lorsque l’on s’évanouit !), elle veut aussi se faire porter comme Tristan est en train de le faire à Marika, mais elle n’aura pas le même sort qu’elle ah ah !

Malgré le fait qu’elle ait eu la preuve flagrante que Tristan et Marika sont ensemble, Lucile n’a pas cessé de s’intéresser à lui, elle n’est pas prête à renoncer à lui. Comme je l’explique dans sa présentation, elle a un choc de le voir à la fête foraine avec Marika.
Parallèlement, cela ne l’empêche pas de se réjouir lorsque Benjamin lui dit qu’il a fait le vœu qu’elle se marie avec Mathias.
Lucile a le moral à zéro de voir Tristan et Marika jouer avec Elisabeth : « Marika a l’air de bien s’entendre avec Tristan. » se dit-elle. Elle est déçue d’avoir la confirmation irrévocable qu’il lui a échappé.
Elle repense ensuite au sermon de son père qui lui a dit qu’elle devait cesser d’avoir un rêve de vie mais de vivre sa vie.
Voyant que Tristan est avec Marika et qu’elle ne peut pas faire partie de son monde, Lucile se dit que son père a raison, qu’elle s’est conduite en petite écervelée et qu’elle a compris : elle regarde le couple Marika/Tristan et se dit qu’elle doit se conduire comme quelqu’un de responsable et sérieux. Elle se rabat donc sur Mathias de façon définitive à l’épisode 25.
Sa décision est bien le fruit d’une élimination sinon elle n’aurait pas été déçue de perdre Tristan.

La fête foraine présente les deux familles de façon éclairante : d’un côté, Mathias entouré de Benjamin et Lucile, et de l’autre, Tristan entouré d’Elisabeth et Marika.

Lucile prend bien Mathias par dépit. Le soir de la fête foraine, elle achète des campanules, des fleurs plus simples (qui représentent Mathias) pour remplacer les roses rouges du restaurant (qui représentent Tristan).
Lucile se rend enfin compte que Tristan n’est pas fait pour elle, tout les sépare : elle réalise la sincérité de son amour pour Marika, et qu’elle ne pourra jamais intégrer son milieu familial, leurs modes de vie et leurs centres d’intérêt sont incompatibles.

Lucile ne perd pas de temps pour se montrer entreprenante envers Mathias dès l’épisode suivant, il ne reste plus que lui alors elle se presse :
Mathias part en tournée et doit jouer une semaine au grand hôtel du mont Fuji.
Mathias demande à M. Duronchon et Lucile de garder Benjamin pendant son absence. Il est très heureux de pouvoir partir l’esprit tranquille sachant son petit entre de très bonnes mains durant son absence, encore une fois Mathias a trouvé la famille idéale pour Benjamin.

Lucile se demande pourquoi Mathias ne l’appelle pas, elle est dans la lune.
Benjamin se demande aussi pourquoi Mathias n’a pas téléphoné, il lui manque, il propose d’aller le retrouver, cette idée ravit Lucile, c’est l’occasion pour elle de rejoindre Mathias.
Elle part sans demander l’autorisation à son père, elle lui a seulement laissé un mot pour lui dire qu’elle est allée au grand hôtel du Mont Fuji avec Benjamin.
Elle ne voulait surtout pas que son père voit comment elle s’est habillée : elle a pris le soin de mettre une robe rose assortie à son chapeau.
À présent, Lucile essaie de faire un peu plus attention à ses tenues. Elle s’est fait une nouvelle garde-robe pour Mathias.
Aussi, elle a tellement eu peur que son père refuse qu’elle n’a pas voulu lui demander l’autorisation, elle a tellement peur de perdre Mathias comme elle a perdu Tristan !

Mathias réalise que Lucile est dans le public avec Benjamin. À la fin de sa chanson, il se précipite dans la loge et c’est le prénom de Benjamin qu’il prononce : il passe toujours avant Lucile (ce qui est parfaitement compréhensible).
Mathias est choqué par les manières de Sheller qui attrape Lucile par le bras et qui lui dit que cette fille n’est pas faite pour lui, Mathias s’énerve et tire Lucile à lui, elle se retrouve dans ses bras.

Ce soir-là, dans un parc, Mathias lui dit qu’il sait que c’est pour Benjamin qu’elle est venue, Lucile est entreprenante parce qu’il ne reste que lui et dit la vérité : elle voulait venir, elle s’avance vers lui, elle ajoute qu’elle voulait tellement le voir, qu’il lui manquait.
Lucile déballe : elle lui dit qu’elle n’arrêtait pas de penser à lui et qu’elle avait besoin de le voir. Mathias la serre contre lui, ils allaient s’embrasser mais Benjamin crie « Lucile ! » ce qui les interrompt.

En vérité, Lucile se sachant n’aimant pas profondément Mathias, craignait que lui aussi partage son sentiment et que loin d’elle, il trouve une autre fille ; Lucile avait la crainte de se retrouver seule.
Si Lucile aimait et connaissait vraiment Mathias, elle aurait eu confiance en lui, elle aurait su qu’il est sous son charme et surtout qu’il ne pense qu’à Benjamin, jamais il n’aurait pris une autre fille puisque Benjamin aime profondément Lucile et la veut obsessionnellement pour mère.


Le jour du concours national de rock, les Bee Hive remportent le premier prix.
Mathias allait aller chercher son prix mais Lucile lui saute dessus pour l’attraper, l’appeler et le regarder avec un regard suppliant et larmoyant.
Elle veut se faire embrasser et obtient ce qu’elle veut.


Je ne trouve pas cette scène romantique et encore moins agréable à regarder, on est loin de la force des sentiments ressentis lors du baiser échangé entre Tristan et Marika dans les bois.
Lucile est en admiration devant Mathias, elle est sûre maintenant de leur couple car il l’a embrassée : l’engagement est scellé par ce baiser.



Lucile s’apprête à fêter son anniversaire mais elle est déçue d’apprendre que les Bee Hive ne pourront pas y assister car ils partent en tournée.
Mathias ne peut rien faire, c’est Sheller qui trouve l’idée de fêter l’anniversaire de Lucile avec un jour d’avance. C’était plutôt à Mathias d’avoir cette idée ! Et le pire, c’est qu’il refuse : il avance que c’est impossible de le fêter car ils doivent rencontrer leur impresario pour préciser leurs accords, et le reste de la journée ils ont des répétitions.
Mathias ne se creuse pas les idées pour trouver une solution et ne cherche pas à le faire, c’est Sheller qui en trouve une : que les Bee Hive ne répètent pas.
Mathias objecte, ils doivent répéter. Décidément, fêter l’anniversaire de Lucile ne semble pas être une priorité, curieuse réaction qui laisse entendre qu’il est loin de lui vouer un amour exceptionnellement profond.
Sheller trouve la solution finale : les Bee Hive répéteront avec les Kiss Relish.
Même là, Mathias cherche une excuse : que va penser leur impresario ? Tristan se charge de lui en parler et tout est enfin arrangé.

La fête d’anniversaire de Lucile sera organisée au studio d’enregistrement.
Les Bee Hive lui chantent joyeux anniversaire et ils interprètent pour elle ‘‘Moi je voudrais te voir’’ (cela leur permet de répéter en même temps). Lucile n’oubliera jamais ce jour.

Les Bee Hive doivent se rendre ensuite à l’aéroport, Lucile y accompagne Mathias.
En descendant du car, Mathias attrape Lucile pour lui dire qu’il ne voulait pas seulement lui souhaiter joyeux anniversaire, il voulait aussi lui dire qu’il l’aime et il l’embrasse. Un avion passe au dessus de leur tête durant cet instant:



Benjamin est très content, son rêve se réalise.
Avant qu’il ne parte, Mathias lui dit qu’ils fêteront son anniversaire à son retour, seuls, elle et lui.
Lucile ne s’y attendait pas, elle en est toute retournée et s’emballe en se demandant ce qu’il peut bien lui préparer ?

En l’absence de Mathias, Lucile reste émoustillée car elle ne pense qu’à ce qu’il lui a dit : qu’ils fêteront juste tous les deux son anniversaire. Elle se demande ce qu’il va bien pouvoir lui faire mais elle s’emballe bien trop vite…

Peu avant le retour de Mathias, Manuela annonce à Lucile que Tony l’a demandée en mariage. Comme je l’explique dans sa présentation, Lucile est dans le fond jalouse, elle veut que Mathias la demande aussi en mariage.

Lorsque Mathias entre au Mambo, Lucile veut lui sauter au cou mais se retient de le faire en raison de la présence de son père.
Ce soir-là, Lucile incite son père à boire, elle veut le saouler pour sortir seule avec Mathias et passer la nuit avec lui.
Elle dit à Mathias que son père ne supporte pas l’alcool et lui suggère de l’envoyer se coucher rapidement.
Ce comportement inadmissible, malsain et détestable aurait pu ruiner sa relation avec Mathias qui aimait ses valeurs traditionnelles. Mathias découvre une nouvelle facette de Lucile, un comportement négatif qu’il ne connaissait pas d’elle. Lucile a de la chance que Mathias soit lié à elle grâce à Benjamin car cet agissement aurait pu lui porter préjudice et entacher l’image de pureté que Mathias a d’elle.

Lucile continue à servir à son père des verres pour l’enivrer.
Seule avec Mathias, Lucile en profite pour lui parler de Tony et Manuela.
Mathias lui demande si elle se rappelle qu’il lui avait dit qu’ils fêteront seuls son anniversaire.
Lucile s’en souvient parfaitement, elle en était obnubilée, elle reparle de Tony et Manuela, elle veut absolument que Mathias la demande aussi en mariage.
Jalouse et envieuse, elle dit que c’est Manuela qui a précipité les choses, qu’elle ne sait pas comment Manuela a fait et qu’elle aurait beaucoup de difficulté d’annoncer son mariage à son père.
C’est plutôt elle qui précipite les choses à parler de mariage à Mathias alors qu’il ne lui a jamais rien demandé.
Mathias a compris ce qu’elle voulait lui dire, il n’est pas né de la dernière pluie.
Il lui répond qu’il est très amoureux d’elle, Lucile lui répond à son tour : ‘‘Moi aussi je t’aime Mathias’’ en le regardant droit dans les yeux, et ils s’embrassent. Lucile veut se faire embrasser mais son attitude ne ressemble en rien à celle de Marika qui se montre éperdument amoureuse. Lucile a toujours été émoustillée et prête à se faire embrasser par n’importe qui sans aucune émotion ni timidité.

Lucile adopte un comportement puéril et irresponsable : puisque sa meilleure amie se marie, elle veut aussi une demande en mariage sauf qu’elle oublie que Mathias attend d’avoir une situation stable pour l’épouser, il n’a pas encore les moyens nécessaires pour la prendre en charge.

Elle adopte aussi un comportement hautement immoral : elle désirait que Mathias l’emmène toute la nuit pour qu’il lui fête son anniversaire, elle était prête à découcher, elle qui a appris durant toute sa vie des valeurs fondamentales, c’est pourquoi elle a enivré son père. Lucile pensait qu’elle n’allait pas rentrer de la nuit, elle était prête à franchir les limites avec Mathias, elle ne s’attendait pas à ce qu’il la raccompagne chez elle.
Si elle ne s’est pas souillée et pervertie, c’est uniquement parce que Mathias est un garçon respectueux des bonnes mœurs et des anciennes traditions, cette idée ne lui a jamais effleuré l’esprit.
C’est le manga qui permet de mieux comprendre que Lucile serait prête à céder si Mathias avait dépassé les limites, et c’est ce qui explique pourquoi M. Duronchon, dans la série, se méfie autant de sa fille et qu’il craint constamment qu’elle se souille avec un garçon.


Benjamin demande à Mathias d’offrir les poupées de mariés à Lucile. Mathias préfère que le père de Lucile ne le voie pas.

Lucile se rend au studio pour voir Mathias, et s’apprête en mettant une robe, des talons, des boucles d’oreilles et un sac à main.
Mathias dit à Lucile qu’il voulait lui parler sans la présence de son père qui n’aurait pas aimé, Benjamin annonce à Lucile que Mathias a un joli cadeau à lui donner mais Mathias lui fait comprendre de ne rien dire.
Mathias n’a même pas remarqué que Lucile s’était changée, ce sont tout de même des éléments qui attirent l’attention d’un garçon, surtout dans les débuts d’une relation amoureuse. Il faut aussi dire que Mathias aime les filles simples sans artifices, il n’attache pas d’importance à l’apparence.
Mathias se comporte avec elle comme si elle était la mère de Benjamin, ils ont plus instauré une relation familiale (le père, la femme et l’enfant) qu’une relation passionnelle.

Le soir, Lucile et Mathias rentrent voir Benjamin, celui-ci est endormi et leur a laissé un message : « Mathias épouse vite Lucile »
Mathias obéit à Benjamin : il tend à Lucile les poupées de mariés. Ce n’était pas son idée, Mathias n’avait pas l’intention de les lui donner, il le fait seulement car c’est le désir de Benjamin.
Il l’avoue lui-même lorsqu’il tend les poupées de mariés en disant à Lucile : « Benjamin serait trop déçu si je ne te donnais pas ça alors prends les. »
Lucile accepte les poupées et ils regardent tous deux Benjamin qui murmure dans son sommeil : « Lucile, Mathias »
Benjamin demeure constamment le socle de leur relation.
Ils parlent de Benjamin qui est en train de rêver d’eux et ils s’embrassent après que Lucile ait fermé les yeux, et comme à son habitude elle lève ses pieds pour se faire embrasser.
L’ambiance de la scène reflète surtout un couple de parents dont la relation d’amour est basée et fondée pour le bien-être de l’enfant. Mathias ne peut pas se passer de la fille tant aimée de Benjamin et qui s’occupe si bien de lui.


Mathias dit qu’il n’a pas la même conception du mariage que Tristan (qui a dit qu’il ne se marierait que par amour) : il regarde Lucile et dit que s’il trouve une fille qui lui plait beaucoup, il l’épouse sur le champ.
Tony dit qu’il sent que le prochain mariage sera pour Mathias, ce dernier répond que c’est fort possible.
Lucile a la preuve qu’il va l’épouser mais cela ne lui suffit pas, elle veut une demande explicite et officielle.
Quant aux dires de Mathias, ils sont assez révélateurs : effectivement, Lucile lui plait beaucoup mais ce n’est pas suffisant car il ne ressent pas pour elle un amour extrêmement puissant, il l’aime seulement avec le cœur, ce qui revêt une part d’incomplétude car il ne l’aime pas de tout son être (ceci dit, aimer avec le cœur c’est déjà très bien parce qu’il y a de l’amour).


Le jour du mariage de Tony et Manuela, lorsque M. Duronchon s’évanouit au Loose après avoir un peu trop bu (il ne tient pas l’alcool), Mathias s’occupe de lui et l’emmène avec Lucile (s’il s’occupe de lui c’est parce que c’est son futur beau-père, il s’en sent responsable).
Lucile en profite pour inciter de nouveau Mathias à la demander en mariage. Elle lui dit que son père n’en fait qu’à sa tête, et ajoute : « J’ose même pas penser à notre mariage. »
Lucile est sans gêne et sans retenue, elle parle de leur mariage alors qu’il ne l’a même pas demandée !
Mathias se retourne, il est étonné, Lucile continue et dit qu’elle envie Manuela de se marier aujourd’hui.
Mathias se sent obligé de la demander maintenant en mariage puisqu’elle lui a pressé le pas : il lui dit qu’il a bien l’intention de l’épouser si elle y consent, il fera n’importe quoi pour qu’elle soit heureuse et il lui dit de ne pas s’inquiéter, il saura convaincre son père.
Lucile pleure, elle qui n’attendait que cela, et elle se jette contre lui.
C’est elle qui lui a forcé la main alors que Mathias avait bel et bien l’intention de l’épouser mais il voulait d’abord s’assurer d’avoir une situation financière stable. Trop pressée, Lucile ne laisse pas les choses se faire purement et naturellement. Elle a forcé les choses à sa manière au lieu de laisser simplement faire Mathias, ce qui aurait été plus romantique et plus beau.

Immédiatement après cette scène, Lucile se fait menacer par le manager des Bee Hive qui l’intimide pour qu’elle quitte Mathias.
Lucile est sous le choc, mais tente de faire bonne figure devant Mathias ; lorsqu’il lui rend visite, elle a les cheveux attachés et les détache en l’aguichant pour lui montrer sa nouvelle coupe de cheveux. Même si elle est sous le choc des dires du manager, Lucile reste fidèle à elle-même, sa nature aguicheuse est toujours présente.
Mathias lui dit qu’il a du mal à s’y faire mais que cette coupe lui va bien.


Le jour du tournoi de Benjamin, Mathias prévient Lucile qu’il ne peut pas rester, il doit passer à la radio. Lucile est déçue, il lui dit avant de partir : « Je te confie Benjamin »
C’est la vie dont il a besoin : il a des personnes sûres qui s’occupent de Benjamin pendant qu’il travaille.
Mathias rejoint ensuite le tournoi, il est heureux d’annoncer à Lucile que les Bee Hive vont signer chez Big Stone. Mathias exprime son bonheur, il dit à Lucile avec passion que le rock est toute sa vie. Il n’a jamais parlé d’elle avec passion, détermination et conviction comme il l’a fait en parlant du rock, et Lucile s’en rend compte.
Lorsque Mathias s’en va, Lucile pense que son manager avait raison.

Lucile fait tout pour éviter Mathias. Il lui propose de passer la journée avec elle mais elle prétend qu’elle ne sera pas disponible car elle doit étudier pour ses examens.
Mathias se demande ce qui lui arrive, il voit qu’elle fait tout pour l’éviter, il veut la forcer à passer la journée avec lui, il lui dit qu’il ne doit pas y avoir de secret entre eux, il comprend qu’elle lui cache quelque chose.

Le lendemain, Mathias a l’intention de voir Lucile mais son manager lui dit qu’il a rendez-vous avec un journaliste. Mathias s’oppose, il ne viendra pas.
Manuela prévient Lucile de la situation. Lucile est flattée mais craint que cela n’attire des problèmes à Mathias.
Lucile se confie à son père et lui avoue toute la vérité, celui-ci va l’aider.
Lorsque Mathias annonce à M. Duronchon qu’il s’est fiancé avec Lucile, M. Duronchon lui dit qu’il n’a jamais donné sa permission et que Lucile ne veut plus le voir. Il lui dit que Lucile doit terminer ses études et l’incite à se concentrer sur sa carrière pour construire un avenir durable à Benjamin et Lucile.
Mathias s’énerve et emmène Benjamin.

Benjamin intervient pour réunir Lucile et Mathias : il les appelle chacun l’un après l’autre pour leur inventer que Roméo est tombé.
Mathias et Lucile se rencontrent, Mathias comprend ce que Benjamin cherche à faire, mais Lucile s’enfuit en courant.
Mathias lui court après et la rattrape fortement par le bras. Il la tire pour la mettre contre un arbre et se met face à elle de sorte qu’elle ne puisse pas partir et qu’elle s’explique.
De peur de la perdre, Mathias lui dit qu’il l’aime tellement, Mathias est terrifié à l’idée de perdre la famille qui est en train de se construire.
Lucile lui répond qu’il vaut mieux qu’ils ne se voient pas, elle le dit en détournant le regard car elle ne pense pas ce qu’elle dit.
Mathias croit qu’elle obéit à une demande de son père, Lucile ment en lui disant qu’elle a quelqu’un d’autre dans sa vie et s’en va.
Mathias a un choc et en reste figé, tous ses plans, tous ses projets s’effondrent.
Lucile est très triste, elle regrette son agissement mais elle pense qu’elle n’avait pas d’autre choix.

Mathias noie sa détresse dans l’alcool, il est déprimé d’avoir perdu Lucile qu’il aime et surtout qui était une mère pour Benjamin. Il croit avoir perdu la femme qu’il va épouser, la mère de Benjamin et le foyer familial qu’ils avaient tous formés.
Mathias cesse de boire par amour pour Benjamin mais il reste désespéré.

De son côté, Lucile sollicite l’aide de Marika pour faire comprendre à Mathias que sa décision est définitive :
Marika conduit Mathias et Tristan dans une salle de concert pour leur montrer le ‘‘nouvel amoureux’’ de Lucile : Mathias a un choc terrible de voir Lucile dans le public adresser des signes de main à ce garçon qui lui envoie un baiser dans sa direction.
Mathias est anéanti, il croit avoir été trompé par Lucile, il croit avoir perdu sa nouvelle famille.
Mathias ne voyait Lucile que de dos, mais de face, on peut voir qu’elle agissait comme un automate, le regard vide.
Lucile est malheureuse, elle veut continuer à l’aimer en secret, elle sacrifie sa relation avec Mathias pour la carrière de celui-ci.

Du côté de Mathias, l’image de Lucile et du chanteur punk le hante. Il se sent trompé, trahi, abandonné. Il chante donc pour se libérer de toute la rage qu’il a accumulée.

Lucile encourage intérieurement Mathias qui intègre le monde des professionnels.

Grâce à Tristan qui a deviné que le manager est le responsable, Mathias découvre toute la vérité.
Mathias vient voir Lucile au Mambo, il lui dit qu’il s’est fâché parce qu’elle lui avait dit qu’elle avait un autre homme dans sa vie mais il lui demande de rester avec lui, cela lui est complètement égal de ne pas devenir une star.
Lucile lui dit qu’il n’est plus celui qu’elle aime s’il renonce au rock, la chose la plus importante dans la vie c’est d’être décidé et de savoir ce que l’on veut (notons que Lucile énonce des enseignements que son père lui a appris).
Mathias s’excuse, il se comportera comme il était avant, comme celui qu’elle aime.

Lucile ne pourra pas venir à son concert mais elle le regardera à la télévision.
Au concert, Mathias dédie cette chanson à la fille de son cœur, à la fille qu’il aime le plus au monde. Lucile est effectivement la fille qu’il aime le plus au monde, elle est la seule femme dans sa vie.
Lucile pleure pendant qu’il chante, elle se souvient qu’il lui a dit qu’elle sera dans son cœur lorsqu’il chantera sa chanson.
Tout est rétablit, leur relation peut reprendre son cours.
Lucile a eu terriblement peur de se retrouver seule, elle le supplie intérieurement de ne jamais la laisser.


Dans les moments les plus difficiles et les plus sombres, un couple doit s’entraider et se soutenir.
Mathias a enduré un moment terrible et éprouvant lorsque Benjamin a failli lui être arraché. Même si elle a été là pour lui, Lucile a manqué à un instant d’être un soutien sans faille, alors que Benjamin est la personne la plus importante au monde pour Mathias, mais elle s’est vite ravisée en voyant la profonde détresse de Mathias et son attachement indéfectible pour Benjamin, elle a donc entrepris de le soutenir et le réconforter :

Marie, la mère biologique de Benjamin, arrive à Osaka pour le reprendre.
Mathias est en colère et révolté contre cette femme qui était absente tout ce temps et qui n’a pas cherché à venir auprès de son fils sous prétexte qu’elle était incapable de subvenir à ses besoins.
Lucile dit à Marie que la colère de Mathias est parfaitement compréhensible, c’est lui qui s’est occupé de Benjamin, jouant le rôle du père et de la mère, il s’est occupé de tout, Lucile lui dit qu’elle n’aurait peut-être pas fait autant que lui.
Mathias n’a jamais vu Lucile comme cela, il est touché qu’elle prenne sa défense, il a besoin de soutien dans ce moment difficile.

La première réaction de Lucile est celle d’une femme qui soutient fortement son fiancé mais elle le déçoit quelques instants plus tard :
Lucile propose à Mathias de discuter avec cette femme et lui dit que Benjamin a besoin d’une maman (alors que c’est censé être elle sa maman !), Mathias s’énerve et ordonne : « Rentrons à la maison ! »
Mathias part sans attendre Lucile, il en ferme même la porte derrière lui, fortement déçu de sa réaction.
Lucile court après lui et insiste en disant que c’est beaucoup mieux pour Benjamin, un enfant a besoin de sa mère lui dit-elle.
C’est inadmissible : Mathias, Benjamin et elle ont formé une vraie famille. Elle manque totalement de tact et de délicatesse de lui affirmer de tels propos alors que cette femme qui n’a jamais connu Benjamin veut l’arracher à Mathias qui est son seul parent véritable, et alors que Lucile est censée être la nouvelle maman de Benjamin.
S’exprimer de la sorte aurait pu amener Mathias à penser de Lucile qu’elle veuille se débarrasser de Benjamin.

Mathias se retourne pour lui dire : « Tu ne peux pas comprendre ce que je ressens, je ne suis plus rien pour lui. »
Lucile n’a effectivement rien compris, Mathias souffre et elle ne mesure pas à quel point.
Lucile ne connait pas et ne comprend pas Mathias, elle ose dire qu’au fond de lui Mathias est très heureux pour Benjamin mais qu’il ne veut pas l’admettre.
Lucile ne comprend absolument pas ce qu’il endure : Mathias est anéanti, il veut récupérer Benjamin mais il croit que Benjamin ne veut plus être avec lui, alors qu’il a sacrifié sa vie pour lui.
Mathias sait que Benjamin ne sera pas heureux avec Marie qui veut lui faire mener une vie de luxe en oubliant les valeurs qu’il lui a inculquées (Mathias lui a même dit que Benjamin ne sera pas heureux s’il doit mener une telle vie).
Lucile devait le rassurer quant à l’amour que lui porte Benjamin mais elle lui propose de se changer les idées, elle lui propose qu’il l’invite à diner, et elle se réjouit qu’il l’emmène dans un restaurant italien.
Elle tente de masquer sa souffrance comme si Mathias pouvait se changer les idées, oublier Benjamin et cette grave situation en allant au restaurant ! Elle aurait dû se montrer plus rassurante, plus consolante, plus démonstrative, et lui expliquer que Benjamin n’est qu’un enfant heureux d’avoir retrouvé une mère, que cet enchantement soudain va vite s’estomper, qu’il reviendra rapidement à la raison, vers sa source, celui qu’il aime véritablement (Mathias), et à la vraie famille qui s’est formée (Mathias, Benjamin, Roméo, Lucile, M. Duronchon). C’est cela que Mathias avait besoin d’entendre, c’est cela qu’une fiancée digne de ce nom aurait dû dire.

Lucile a remarqué que sa réaction avait déçu Mathias, que l’absence de Benjamin le rendait très malheureux et que rien ne pouvait le lui faire oublier, que personne ne pouvait lui rendre le sourire, alors elle change de comportement et revient sur ses dires précédents :

Marie a appelé Mathias pour lui assurer que Benjamin est d’accord pour partir à Paris.
Benjamin pense que Mathias et Lucile viendront les rejoindre là-bas. Mathias se dit que Benjamin avait vraiment l’air très heureux de partir pour Paris.
Lucile lui dit que Benjamin l’aime plus que tout, elle affirme être convaincue que Marie l’a embobiné. Lucile se comporte enfin en fille qui soutient et rassure son fiancé, elle cesse de tenter de dire que Benjamin a besoin de cette femme.

La nuit, après avoir incité Benjamin à aller à Paris de peur qu’il lui reproche plus tard de l’avoir privé de sa mère, Mathias confie à Lucile qu’il est malheureux mais qu’il n’a pas d’autre solution.
Lucile dit que si seulement elle était sa mère jamais tout cela ne serait arrivé. Elle se rattrape en lui faisant passer le message qu’elle veut être la mère de Benjamin (car elle sait qu’elle a déçu Mathias en lui disant la veille, en parlant de Marie, que Benjamin avait besoin d’une mère).
Surmené par les doutes et complètement anéanti de perdre Benjamin, Mathias s’effondre. Lucile vient le réconforter, Mathias se sent soutenu et lui dit qu’elle est si gentille. Il est touché qu’elle pleure pour lui.
De voir Mathias dans cet état a fait comprendre à Lucile à quel point Benjamin représente tout pour lui et qu’il ne peut pas vivre sans lui.


Depuis que tout est rentré dans l’ordre et que Mathias n’a pas été séparé de son petit, la vie reprend son cours habituel. Mathias demande à Lucile de s’occuper de Benjamin, il va être submergé de travail.
Pour se faire épouser plus rapidement, Lucile lui dit qu’elle sera une maman parfaite pour Benjamin. Lucile sait à présent ce que Mathias veut entendre ; depuis qu’elle a assisté à la dépression de Mathias, elle a vu que ce qui compte le plus pour lui c’est Benjamin et elle va donc dans ce sens.
Mathias a compris son sous-entendu, il lui répond que si elle est la maman de Benjamin, cela signifie qu’il sera le mari de la maman de Benjamin. Lucile fait la mijaurée en baissant les yeux et rit en minaudant. Mathias allait l’embrasser mais Roméo les interrompt.
Roméo va dans les bras de Lucile, elle le porte, elle est la seule femme à pouvoir le faire car elle fait partie de la famille, c’est l’exception à la règle.


Avant de partir pour une semaine, Mathias a demandé à Lucile de bien s’occuper de Benjamin. Encore une fois, il est heureux d’avoir trouvé la mère idéale pour Benjamin, rares sont celles qui auraient accepté et qui se seraient aussi bien occupées de ce petit avec tendresse et affection ; Mathias en a bien conscience et s’accroche à cette chance inespérée.

Mathias sera de retour par un début d’après midi, il ne pourra rester qu’une heure avant de repartir, il donne rendez-vous à Lucile à la gare.

À la gare, Lucile manque de vigilance ; trop préoccupée à attendre Mathias, elle ne voit pas Benjamin tomber dangereusement dans les escaliers. Il aurait pu en mourir si Roméo n’avait pas amorti sa chute.
Benjamin est transporté à l’hôpital. Lucile appelle la gare mais personne ne répond, elle veut absolument avertir Mathias.
Lucile revient à la gare pour prévenir Mathias et arrive à temps pour le voir, elle lui dit que Benjamin et Roméo sont tombés dans les escaliers, ils sont à l’hôpital, Mathias et Lucile les rejoignent.

En sortant de l’hôpital, la neige tombe, Mathias ouvre alors son manteau pour y abriter Benjamin, Lucile et Roméo. Cette scène symbolise le fait que Mathias, en recouvrant de son manteau les personnes les plus chères à son cœur, soutiendra et protégera toute sa petite famille jusqu’à la fin de ses jours.
Benjamin est on ne peut plus heureux : Mathias embrasse Lucile sur le front. Benjamin a tout ce qu’il voulait, c’est le plus beau jour de sa vie.




Mathias va faire son retour à Osaka et il a appris une nouvelle : les Bee Hive partent faire une tournée de six mois aux États-Unis.
Tristan conseille à Mathias de mettre les choses au point avec Lucile avant de partir. Il lui conseille de la demander en mariage, il faut que Mathias soit sûr que Lucile sera toujours là pour lui quand il rentrera. Surtout lorsqu’on le connait ses antécédents de fille volage, il a tout intérêt à le faire pour ne pas perdre tout ce qu’il a construit.

Lucile assiste aux fiançailles de Tristan et Marika, en compagnie des Bee Hive et Manuela.
Tristan prête sa voiture à Mathias pour qu’il raccompagne plus vite Lucile.
Cette nuit-là, Mathias annonce à Lucile qu’il va partir en tournée six mois aux USA. Lucile fait mine d’être très heureuse, elle est toujours dans les faux semblants, elle dit aux autres ce qu’elle croit qu’ils veulent entendre sans avoir forcément raison, la preuve : Mathias n’est pas satisfait de sa réaction, il voulait qu’elle se montre honnête et qu’elle lui demande plutôt de rester.
Lucile pleure, Mathias lui dit qu’il veut rester, Lucile veut qu’il l’emmène ailleurs, mais Mathias désire la raccompagner parce que son père lui a demandé de la ramener avant dix heures, il veut que M. Duronchon aie confiance en lui.
C’est très important : M. Duronchon lui a accordé sa confiance en lui confiant sa fille cette nuit-là, Mathias veut respecter les règles édictées par son futur beau-père mais Lucile le supplie de la laisser rester avec lui ce soir.
Mathias accepte sa demande mais uniquement dans le but d’officialiser leur relation avant son départ.

Ils sont près du port, Mathias se serre contre Lucile et lui demande : « Et si on se mariait ? »
Lucile accepte sa demande et lui affirme qu’elle attendra son retour.
Mathias est très heureux, il a la confirmation définitive que Lucile est à lui pour toujours, il peut partir l’esprit tranquille puisque lorsqu’il reviendra rien ne changera.
Mathias et Lucile s’embrassent sous la neige, je trouve que c’est un joli moment grâce aux images de Lucile et Mathias qui défilent accompagnées d’une musique de fond que je trouve très touchante. La dernière image est celle de leur mariage pour nous montrer qu’ils vont bel et bien finir par se marier.



Cette scène nocturne sous la neige n’est pas anodine : la nuit et la neige sont des symboles d’amour pur, cette scène signifie que leur couple n’est pas éphémère, il est certes classique mais il est durable, il va se concrétiser dans le respect des valeurs pures et traditionnelles, et c’est une véritable famille qui s’est formée.


M. Duronchon s’énerve lorsqu’ils rentrent à minuit, Mathias endosse la responsabilité et lui demande la main de Lucile.
Mathias veut savoir à quoi s’en tenir avant de partir en tournée, il est on ne peut plus sérieux, c’est très important pour lui, il sera bien plus tranquillisé de savoir que son Benjamin se trouve chez sa promise, Lucile ne pourra pas lui ‘‘échapper’’, leur relation sera scellée, ferme et définitive.
M. Duronchon prend l’exemple de ce soir pour douter de son honnêteté et de son sérieux : c’est tout ce que Mathias voulait éviter et c’est de la faute de Lucile que M. Duronchon peut lui opposer cet exemple.

Le lendemain, M. Duronchon teste Mathias jusqu’à ses derniers retranchements. Mathias était prêt à renoncer au rock, sa passion de toujours, de façon ferme et définitive pour épouser Lucile.
Lucile lui rappelle que le rock c’est toute sa vie. Mathias lui répond : « Bien sûr, mais la musique sans toi n’a aucun intérêt. »
Les intentions de Mathias sont pures, honnêtes et sincères. À ces paroles, M. Duronchon bénit leur union.
Mathias et Lucile se fiancent avant le grand départ de Mathias.

Les Bee Hive donnent un ‘‘concert d’adieu’’ à la fin duquel Mathias chante pour Lucile : ‘‘Tu es ma seule amie’’ : c’est leur chanson, c’est celle que Mathias avait écrite en pensant à elle suite à leurs premières rencontres. La boucle est bouclée.

Lucile s’occupera de Benjamin et attendra le retour de son futur mari.




Mathias et Lucile forment certes un couple simple mais ils étaient faits pour finir ensemble et ils vont parfaitement bien ensemble.
Mathias était fait pour Lucile : il correspond par rapport à ses valeurs et à son vécu à tout ce que M. Duronchon aime et estime chez un homme, il est simple et discret, et il mène et mènera la vie que M. Duronchon souhaitait pour sa fille.
Lucile était faite pour Mathias : c’est une fille simple, sans artifices, élevée dans le respect des valeurs traditionnelles et surtout, c’est une mère aimante pour Benjamin.





                                          LE COUPLE TRISTAN / MARIKA



Tristan et Marika se connaissent depuis longtemps grâce à leurs familles respectives qui sont très proches. Marika est la fille d’un des clients et ami du père de Tristan.
Au départ, ce sont leurs parents respectifs qui voulaient une union entre eux, ils étaient désireux d’un mariage arrangé, de convenance.
Comme je l’explique, Tristan rejette le monde de ses parents et a fortiori Marika qui le renvoie de part son comportement à tout ce qu’il déteste, mais il a fini par ouvrir son cœur et tomber amoureux de Marika lorsqu’elle lui a dévoilé des facettes inédites de sa personnalité qui l’ont profondément touché et attiré.
J’aime énormément ce couple, c’est celui que je préfère dans ce dessin animé. Je le trouve beau, ils vont extrêmement bien ensemble, ils sont parfaitement assortis physiquement, sur le plan de leurs goûts, de leur mode de vie, de leurs centres d’intérêt (ils partagent notamment le même intérêt pour le tennis), ils sont du même monde et surtout ils s’aiment d’un amour fort, pur, sincère et véritable.
Ils sont vraiment faits l’un pour l’autre. Ils sont assortis jusqu’à la couleur rouge de leur véhicule : la voiture rouge de Marika est assortie à la voiture et à la moto rouges de Tristan.
Ils forment une combinaison parfaite qui fonctionne à merveille car elle est fondée sur un amour authentique, sur l’attirance et une connexion mutuelles de leurs êtres qui se correspondent, s’accordent et se comblent.


Au début de la série, Tristan s’est engagé à sortir avec Marika mais il ne tient pas à passer toute la journée avec elle, c’est pourquoi il demande à Mathias de lui téléphoner dans l’après-midi afin d’écouter son rendez-vous.
Le rendez-vous a lieu au tennis-club. Ils sont tous les deux très doués dans cette discipline, ils ont les mêmes goûts et les mêmes centres d’intérêt.
Après leur séance de tennis, Lucile les voit marcher, sourire et rire ensemble. Marika éponge le visage de Tristan avec sa serviette, celui-ci se laisse faire et la regarde en souriant.
Dès le début, même si Tristan n’aime pas la personnalité de Marika, il n’en demeure pas moins que ses attitudes fassent espérer Marika et qu’il ne se montre pas si distant que cela.
Lucile les a surpris et fuit, Tristan lui court après et lui dit que cette fille est seulement la fille d’un client de son père et rien de plus. Tristan s’est senti mal à l’aise car il rend souvent visite à Lucile au Mambo.
Quant à Marika, elle est fâchée et traite Tristan de goujat car il est parti sans revenir et qui plus est, il est parti pour courir après une fille, elle demande à Mathias de lui dire de sa part qu’elle peut se passer de sa compagnie.
Mais Marika est tombée depuis très longtemps éperdument amoureuse de Tristan et elle ne peut pas se passer de lui. Elle a une photo de Tristan sur le mur de sa chambre, il occupe constamment toutes ses pensées.


Marika est entreprenante, elle tente de poser sa main sur celle de Tristan mais il la retire (épisode 11).
Il ne sait pas encore à quel point Marika est profondément et sincèrement amoureuse de lui.
À ce stade de la série, la seule chose qu’il voit d’elle c’est ce qu’elle lui montre : une fille de la haute société, maniérée, gâtée, antipathique, qui lui rappelle le monde de ses parents qu’il rejette.
Tristan déteste son monde artificiel, il refuse les mariages de convenance et rêve d’amour pur et de sentiments sincères.
C’est pourquoi il rejetait Marika car elle le ramenait de part son statut, son caractère et sa façon de se comporter à ce monde qu’il repousse tant, et elle le lui faisait bien sentir.
Il n’a pas encore vu comme Marika souffre de voir Lucile jouer avec ses sentiments, et que c’est elle et elle seule qui est véritablement, profondément et sincèrement éprise de lui.

Tristan accepte d’accompagner Marika pour rencontrer sa petite sœur, il reste galant envers elle.
Assise à côté de Tristan dans la voiture, Marika s’approche tout près de lui.
Heureuse de se sentir auprès de l’homme qu’elle aime, Marika se blottit contre Tristan et lui dit : « Tristan, je t’aime » Il la laisse faire, il lui dit seulement avec douceur de ne pas le gêner car il ne voudrait pas qu’ils aient un accident, il n’est pas ferme dans ses propos et ne la repousse pas ce qui laisse espérer la jeune femme.
Marika lui dit : « Mais je suis prête à mourir avec toi Tristan. »
Elle dit la pure vérité, Marika ne lui exprime jamais des paroles vides, elle les ressent réellement (contrairement à Lucile). [Quelques temps plus tard, Tristan réalisera que Marika est effectivement prête à mourir pour lui.]

Marika monte lentement et dangereusement vers la bouche de Tristan qui l’attire irrésistiblement. Sacrée Marika !




Marika est heureuse d’annoncer à Tristan que son père va organiser un concours de compétition entre des groupes de rock d’ici deux ou trois mois et qu’il y aura un prix à gagner.
Marika prend le bras de Tristan et lui demande de la raccompagner, il lui dit qu’il ne peut pas, l’un de ses cours va bientôt commencer.
Mais il lui donne de l’espoir en se montrant attentionné et intime : il l’embrasse sur le front.
Marika en profite pour lui attraper la joue, Tristan est pris au dépourvu, elle se lève pour l’embrasser sur la bouche.
Son attitude entreprenante ne m’énerve pas car Marika aime, ne veut que lui et personne d’autre. Son amour est profond et sincère, il me touche.

Lorsqu’elle part, Tristan ne la quitte pas des yeux et sourit, encore sous l’effet de son baiser : « Ah quel drôle de numéro cette fille ! » dit-il. Tristan n’est pas indifférent à son charme foudroyant :




Tristan est attiré par le charme, l’élégance, la distinction de Marika, il est même fier de se montrer avec elle devant ses parents.
Il est trop raffiné, trop délicat, trop sophistiqué et trop bien élevé pour être en couple avec Lucile, il aurait vite été lassé et dégouté par elle.
Au contraire, Marika est parfaite pour Tristan. Ils sont assortis en tout point et ils vont très bien ensemble : Tristan est un peu trop en retrait et Marika saura le mettre en avant, Tristan est réservé et cela lui sert que Marika se montre entreprenante : c’est d’elle dont il a besoin.
De plus, ils sont tous les deux classes, raffinés, sophistiqués, ils sont du même monde, ils ont les mêmes centres d’intérêt. Comme je l’ai toujours dit : ‘‘le luxe est fait pour être avec le luxe’’.
Pour précision, la langue française étant subtile, je parle de luxe (raffinement, élégance, prestance) et non de richesse. Il ne suffit pas d’être riche pour aller avec un riche : on peut être riche et manquer de goût, de raffinement et d’élégance ; on peut-être une femme luxueuse sans être riche et inversement.
Ce qui importe, lorsque je parle de luxe, c’est d’être élégant, pimpant, raffiné et de prendre soin de soi.
Par exemple, Manuela n’est pas riche mais elle prend soin d’elle, elle aurait pu convenir et aller avec un garçon raffiné comme Tristan, contrairement à Lucile.
Tristan veut et a besoin d’une fille luxueuse, Marika remplit ce critère qui est important pour lui (elle est son seulement riche mais surtout luxueuse) mais il est pour l’instant insuffisant car elle se montre gâtée, antipathique, arrogante et le renvoie au monde de ses parents qu’il rejette et déteste.
Marika s’y prenait très mal avec Tristan, son comportement le rebutait.
Malgré cela, Tristan la faisait espérer en se montrant intime, délicat et attentionné envers Marika car elle l’attire physiquement, j’ai donné quelques exemples ci-dessus, et on peut en ajouter un autre : c’est lui qui l’a soignée en lui appliquant un baume le long de son bras, lorsque Roméo l’avait griffée.


C’est la fin de l’épisode 18 qui marque un tournant décisif et le début d’une évolution dans la relation de ce couple :
Marika prend à partie Lucile et la menace de plus jamais fréquenter les Bee Hive.
Mathias intervient, Tristan l’accompagne. Tristan demande des explications à Marika ; elle est confuse car elle ne s’attendait pas à son apparition.
Marika demande à Tristan d’intercéder en sa faveur, elle fait cela pour le bien des Bee Hive dit-elle pour justifier son acte. Tristan lui dit qu’elle s’est fait de fausses idées, il lui demande gentiment de se mêler de ses affaires.
Même si elle est mécontente, même si cela la blesse, Marika se soumet toujours à sa volonté : « D’accord Tristan » dit-elle avant de partir.
En partant, elle parle intérieurement à celui qu’elle aime : « Tristan je t’aime tant, je ne m’en mêlerai plus » puis elle se retourne les larmes pleins les yeux avant de partir en courant.
Tristan est frappé et touché par ses larmes coulant de sincérité.



C’est à partir de cet instant que Tristan ressent maintenant quelque chose pour Marika car il vient de découvrir un aspect inédit de son être qui l’attire : la sensibilité. Le cœur de Tristan vient de commencer à s’ouvrir pour Marika.

Marika était prête à faire n’importe quoi pour plaire à Tristan, pour conquérir son cœur, elle est prête à tout pour lui tant elle l’aime. Elle a vu ce qu’il aimait en Lucile (voir à ce sujet ma présentation de Tristan), elle a compris tout ce qui le rebutait en elle et décide donc de changer de tactique, de changer de comportement et d’attitude, de corriger ses défauts de caractère, de ne plus être la fille antipathique, méchante, gâtée et collante qu’il déteste et qui le fait fuir, elle décide de dévoiler sa discrétion, sa sensibilité, son humilité, sa douceur et sa tranquillité. Elle est tellement amoureuse de Tristan qu’elle a complètement changé de personnalité pour lui, elle a fait sortir ce qu’il y avait de meilleur en elle pour effacer son comportement détestable.
Par amour, elle est devenue une meilleure personne et elle est sincère dans l’engagement de cette nouvelle voie parce qu’elle le fait pour Tristan qui est sa raison de vivre.


Marika est évidemment présente pour soutenir et admirer Tristan au concours régional de rock.
Elle ne regarde que Tristan pendant la représentation des Bee Hive, elle le fixe avec tant d’amour, elle ne voit que lui :




Elle dit que les Bee Hive ont été formidables mais précise en femme amoureuse que tout le mérite en revient à Tristan au synthé.



C’est à l’épisode 23 que le couple Tristan/Marika se concrétise :
Marika rejoint Tristan à la montagne, ils ont chacun une maison là-bas. En voyant la belle Marika, Tristan ne reste pas indifférent.



Marika lui dit avec douceur : « Il y a longtemps qu’on ne s’est pas vus »
« C’est vrai » lui répond Tristan d’une voix profonde.
Marika lui demande de lui apprendre à monter à cheval mais Tristan a du travail, il répète avec les Bee Hive, ses amis le poussent à accepter.
Marika s’en va en s’excusant, Tristan a de la peine et ne peut détacher son regard d’elle.



Marika a changé, elle a effacé ses mauvais traits de caractère, Tristan est désormais attiré par sa douceur et sa sensibilité, il n’aimait pas ce qu’elle était mais à présent c’est différent et l’attirance qu’il avait pour son physique se renforce avec l’attirance qu’il éprouve à présent pour sa nouvelle personnalité.
Tristan court à elle mais Marika est déjà partie en voiture.

Tristan rejoint Marika pour faire du cheval avec elle mais il reste silencieux.
Le cœur serré, Marika se met volontairement en danger pour qu’il lui prête attention, elle cogne son cheval en le piquant de l’éperon et le fouette.
Le cheval de Marika part au galop, Tristan la course pour la rattraper, Marika tire les rênes de son cheval pour qu’il la désarçonne et elle tombe violemment au sol.
Effrayé, Tristan se précipite à elle et la relève en ne cessant de prononcer son prénom.

Tristan lui demande si elle n’a pas de mal. Marika ne ressent aucune douleur physique, son cœur est bien trop meurtri pour qu’elle ressente une quelconque douleur.
Tristan est au-dessus d’elle et la tient dans ses bras. Marika se sent bien : « Tristan c’est la première fois que tu me tiens dans tes bras. »
Tristan comprend qu’elle a fait exprès de provoquer sa chute et le lui demande. Marika sourit, ce qui confirme qu’elle l’a fait intentionnellement.
Tristan lui dit qu’elle est complètement folle, elle aurait pu se cacher une jambe.
Marika lui répond qu’elle aurait bien voulu ; Tristan est très touché, le regard qu’il fait ne trompe pas. Il a compris qu’elle est tellement éperdument amoureuse de lui qu’elle était prête à mourir pour lui.



Les yeux débordants de larmes, Marika lui demande : « Tristan j’t’en prie embrasse-moi » et lui presse le bras, elle lui dit qu’il y a si longtemps qu’elle attend ce moment.
Le regard suppliant, elle lui demande de l’embrasser pour lui faire plaisir.
Je trouve que c’est une scène très touchante, l’émotion en est renforcée par la musique de fond.

Ils se relèvent tous les deux, Tristan a envie de l’embrasser mais il allait dire qu’il ne sait pas s’il peut le faire car il a pris un engagement envers Lucile.
Mais s’il n’avait pas pris cet engagement, il aurait embrassé Marika sans retenue car non seulement elle lui fait beaucoup de peine, l’amour qu’elle éprouve pour lui le touche énormément ; mais aussi, cette nouvelle Marika douce et gentille l’attire beaucoup.

Marika se montre encore plus douce, elle lève une main et le prie de ne surtout rien dire en cet instant, elle lui adresse un regard suppliant voilé de larmes, elle approche son visage tout près du sien, lui dit sincèrement qu’elle l’aime et l’embrasse. Tristan se laisse faire, Marika met ses bras autour de lui pour se serrer contre son corps.
Pour lui témoigner qu’il partage ses sentiments, Tristan presse Marika contre lui en la serrant très fort de ses deux bras, et surtout ils ferment les yeux tous les deux, ce qui prouve qu’ils se sentent bien.
De partager cet instant avec l’homme qu’elle aime, et d’avoir senti qu’il la pressait contre lui, Marika en verse une larme de bonheur.
Ils restent longtemps dans cette position, c’est le bruit du panier laissé tombé par Manuela qui les fait sortir de leur état sinon ils seraient restés encore plus longtemps ainsi.
Ce baiser échangé dans les bois est ma seconde scène préférée du dessin animé.



Tristan est gêné car Lucile l’a vu. Marika lui demande de la raccompagner mais Tristan lui dit qu’ils se retrouveront tout à l’heure. L’ancienne Marika aurait protesté, mais la nouvelle Marika se montre docile et se soumet à la volonté de son aimé en lui disant simplement « D’accord » avec douceur.

De voir Lucile, Tristan se sent gêné et coupable, il tente de s’expliquer mais il est mal à l’aise et très gêné dans sa voix et son attitude, il lève les yeux au ciel, les ferme, il hoche bêtement la tête et sourit niaisement, il n’ose pas regarder Lucile dans les yeux.
Il dit seulement à Lucile et Manuela que Marika est tombée, que la suite ils la connaissent, puis il part seul sans les attendre.

De retour à la maison, Tristan est toujours gêné, il a l’esprit ailleurs et Mathias le remarque ; ce qu’il ressentait pour Marika depuis le jour où il a vu ses yeux pleins de larmes s’est approfondi, elle lui offre tout son amour sans condition et Tristan ne peut pas et ne veut pas y rester insensible.
Surtout, la limite a été franchie entre Tristan et Marika : un tendre baiser a été échangé, des émotions ont été déclenchées.

Même Lucile a remarqué que Tristan partageait les sentiments de Marika.
La scène du baiser a été déterminante : Tristan n’a jamais regardé Lucile comme il a regardé Marika. Tristan n’avait jamais été aussi sincère et décidé : son regard, sa position et ses gestes ne trompaient pas.


Le lendemain, Marika apprend que Tristan est parti se promener en montagne, elle se précipite à le rejoindre en sachant qu’il y a Lucile dans le groupe, elle a peur que celle-ci ne gâche tout ce qui a été construit la veille et se fait de fausses idées.
Comme expliqué dans sa présentation, Marika fait une chute de cheval et tombe dans un ravin dont elle s’accroche désespérément aux parois.

Une pluie torrentielle s’abat, Elisabeth prévient le groupe que Marika est partie pour les rejoindre à cheval dans les bois. Tristan est très inquiet, le père de Marika appelle et prévient Tristan que le cheval est revenu sans Marika, Tristan est encore plus inquiet et part à sa recherche. Mais il part sur le chemin de la cabane soit la direction opposée de là où elle se trouve.
Lucile la retrouve, la sauve et lui apporte des soins. Surprises par la foudre, les deux filles s’évanouissent.
Tristan s’occupe de Marika, quand elle ouvre les yeux elle est heureuse de le voir et lui dit : « Tristan tu es finalement venu me chercher ! » puis elle perd de nouveau connaissance.
Tristan la porte dans ses bras pour la ramener chez elle.


Les couples se sont formés durant ces vacances à la montagne, les photos de couples en témoignent : Tony et Manuela, et Tristan et Marika élégamment assis dans les bois, la main de Tristan est déposée sur l’épaule de Marika qui pose sa main sur la sienne, ils sourient et respirent le bonheur d’être ensemble (cette photo est celle que j’ai choisie en image de présentation du couple).

Elisabeth a tout organisé pour réunir Tristan et Marika le soir de la fête foraine : Marika a un grand plaisir de se retrouver avec Tristan.
Tristan rencontre Lucile et va à elle, Marika se montre courtoise envers elle, elle prend le bras de Tristan et dit à son bien-aimé qu’elle ne sait pas quoi mettre le lendemain au tennis d’autant plus qu’il y aura ses parents, elle fait exprès de le dire devant Lucile, qui a un choc, pour lui faire comprendre que Tristan est définitivement à elle.

Pour rappel, comme Tristan ne sait pas comment mettre un terme à son engagement avec Lucile, il l’a invitée pour un jour qui coïncide avec une fête traditionnelle sans lui dire qu’elle aurait rencontré ses parents si elle était venue. Tristan se sentait obligé de l’inviter mais Lucile a refusé car son père et elle suivent les fêtes traditionnelles. Comme je l’explique dans la présentation de Tristan, il semblerait qu’il espérait ou savait d’avance que Lucile refuserait car il sait pertinemment qu’elle ne manque jamais une fête traditionnelle.
Tristan s’est ensuite empressé d’inviter Marika qu’il est fier de présenter à ses parents qui la connaissent très bien.
Tristan était donc gêné que Marika dévoile la vérité à Lucile, il ne le serait pas s’il ressentait de l’amour pour Lucile. Tristan veut mettre en douceur un terme à son engagement initial envers Lucile, car tout a basculé quand il a vu Marika en larmes, il s’est aperçu que c’était elle qu’il voulait, et il a confirmé ses intentions dans les bois en l’embrassant, il s’est ainsi engagé à demi-mot envers Marika car il doit d’abord mettre fin à son engagement envers Lucile.

Seul avec Marika, Tristan lui reproche de raconter sa vie en public, Marika sait qu’il ne voulait pas que Lucile entende.
Tristan s’en va fâché en disant que c’est devant n’importe qui, Marika s’excuse et lui dit qu’elle fera attention dorénavant, elle a les yeux de regret pleins de douceur et lui affirme qu’elle ne pensait pas à mal, Tristan s’illumine et lui adresse un grand sourire, il ne résiste pas à cette Marika. Celle-ci est soulagée et sourit.
Il lui dit gentiment : « Bon maintenant allons-y » et Marika le suit docilement et avec empressement.



Tristan aimait le raffinement, la beauté et l’élégance physiques de Marika, c’est ce qu’il veut mais le physique ne fait pas tout ; Tristan n’aimait pas son côté méchant, il détestait son caractère, ses manières d’enfant gâté, mais quand elle se montre douce et fragile, elle devient alors féminine dans tous les sens du terme (elle l’était physiquement et le devient mentalement) et il ne peut pas y résister car c’est ce qu’il veut : une femme élégante, de bonne éducation, douce, fragile et qui sache faire preuve d’humilité. Tristan est conquis, il a alors envie de l’aimer et de prendre soin d’elle.

Lors de cette fête foraine, les familles sont réunies : Mathias porte Benjamin sur ses épaules et Lucile est à ses côtés, et Tristan porte Elisabeth sur ses épaules et Marika est à ses côtés.

Finalement, l’engagement de Tristan envers Lucile prendra un terme, il va profiter d’une bagarre avec Mathias pour lui dire qu’il renonce à Lucile, préférant ne pas dire qu’il voulait mettre un terme à l’engagement depuis qu’il ressent quelque chose de fort pour Marika afin d’éviter de se faire passer pour un garçon malhonnête. En effet, Tristan avait fait une déclaration à Lucile, comme je l’explique dans sa présentation il prononçait des mots démesurés, ce n’est qu’en voyant les larmes de Marika puis en l’embrassant qu’il a compris qu’il n’avait jamais ressenti d’amour pour Lucile, seulement de l’intérêt (comme détaillé plus haut).



Le jour du concours national de rock, Marika rejoint Tristan dans sa loge, il est heureux de la voir. Marika doit rester avec le jury, elle souhaite bonne chance à Tristan en lui tenant le bras, elle ne regarde que Tristan et n’a pas parlé aux autres, seul Tristan compte, elle n’a d’yeux et d’attentions que pour lui.

Marika est fière de remettre en mains propres le premier prix aux Bee Hive, et surtout heureuse de décerner le prix à son Tristan, elle le regarde, lui sourit et il le lui rend.




À l’épisode 31, Marika se rend chez Tristan, elle entre dans sa chambre et constate le désordre : il y a des partitions partout éparpillées.
Marika est la seule fille à pouvoir entrer dans sa chambre, c’est tout de même un lieu personnel et intime, ce qui montre que son rapport avec elle est sérieux et scellé depuis toujours.

Tristan est de mauvaise humeur car il est en conflit avec ses parents et Marika est venue le voir à leur demande.
Comme à son habitué, Tristan ne s’explique pas clairement lorsque quelque chose le met hors de lui, il s’énerve après Marika en prétextant que c’est parce qu’elle est entrée dans sa chambre et qu’elle a touché à ses affaires (mais ce n’est pourtant pas le fond de son problème).
Marika lui demande de ne pas se fâcher, si elle l’a fait c’est parce que les parents de Tristan lui ont demandé de le faire. Le père de Tristan lui a dit que Marthe avait beaucoup trop de travail pour s’occuper de sa chambre.
Sans le savoir, Marika a touché au point qu’il ne fallait pas aborder : les parents de Tristan.
Tristan lui reproche d’employer un ton de maîtresse de maison et enclenche la musique, il se montre désagréable ; Marika est profondément blessée, elle jette les partitions au sol et s’en va.

Tristan s’est surtout énervé quand elle a parlé de ses parents, il se dit qu’il s’est toujours débrouillé seul depuis qu’il est petit, ses parents n’étaient jamais là et n’ont jamais cherché à le comprendre, et maintenant, ils demandent à Marika de le surveiller.
Au lieu de s’expliquer clairement à Marika, Tristan s’en prend injustement à elle alors qu’elle n’a rien à voir et n’est pas la responsable de sa mauvaise humeur qui est la résultante de tout ce qu’il rumine contre ses parents, sa rancœur est uniquement dirigée à leur encontre.

Marika part en conduisant tout en pleurant, elle a été très blessée.
Elle rejoint ensuite Tristan au studio mais l’humeur de celui-ci est toujours aussi massacrante, il lui dit : « Rentre chez toi Marika. »
Elle était venue s’excuser mais il se montre désagréable en lui disant de lui ficher la paix.
Il s’en prend de nouveau à elle car il n’est pas content que ses parents la lui ait envoyée.
Marika lui dit qu’elle voulait lui expliquer comment les choses se sont passées, Tristan lui demande plus calmement et poliment de s’en aller en lui disant ‘‘s’il te plait’’.
Marika ne comprend pas ce qui lui arrive et s’en va, le cœur blessé, après lui avoir dit les larmes pleins les yeux : « Tout ce qui te concerne ne m’intéresse plus. »

Marika confie à Lucile qu’elle ne sait même pas pourquoi ils se disputent et en larmes elle dit que ce garçon n’est pas intéressant avant de partir en courant.
Marika est déprimée et Lucile veut l’aider, elle part donc parler à la servante de Tristan qui lui apprend que la mère de Marika a appelé pour avertir que Marika ne rentrerait pas à la maison.
Elle ajoute qu’à chaque fois que Marika venait voir Tristan, elle ne lui parlait que de ses parents et cela mettait en colère Tristan.
La colère de Tristan est bien dirigée contre ses parents et non contre Marika. Celle-ci a déclenché sa colère en lui parlant incessamment de ses parents, Tristan entretient des relations distantes avec eux, il ne veut pas faire partie de leur monde, il l’a toujours rejeté et détesté, mais il déverse sur Marika toute la colère qu’il a accumulée contre ses parents car il croit à tort qu’elle vient le voir sur demande de ses parents. Marika entretient certes des relations avec les parents de Tristan mais lorsqu’elle vient le voir, elle le fait uniquement parce qu’elle a envie d’être auprès de l’homme qu’elle aime.

Au studio d’enregistrement, le manager des Bee Hive prévient Mathias et Tristan qu’on les attend d’urgence à la réception.
Tristan a un choc d’apprendre que Marika s’est enfuie, il est attristé et s’en veut de lui avoir mal parlé mais après un temps d’hésitation, son humeur massacrante prend le dessus et il dit qu’il faut continuer l’enregistrement.
Mathias veut stopper l’enregistrement, il se montre dur envers Tristan pour le réveiller.

Comme Tristan broie du noir, il se rend au piano bar Wood Stock.
Mathias l’y rejoint, il lui dit que Marika n’y est pour rien dans ses relations conflictuelles avec ses parents.
Lucile lui dit que Marika est très amoureuse de lui, elle n’est pas venue le voir pour ses parents, elle lui répète qu’elle l’a vue pleurer parce qu’elle se sent repoussée, elle ne joue aucun jeu et elle est sincère.
Mathias ajoute que celui qui ne sait pas aimer ne peut recevoir d’amour.
Le gérant du Wood Stock connait bien Tristan, il sait qu’il a besoin d’être seul pour faire le point.

Cette nuit, Tristan part chercher Marika, il a tout de suite su où la trouver : en discothèque.
Il la connait très bien, Tristan connait toutes ses habitudes et ses fréquentations.

Marika est déprimée, elle essaie d’oublier ses peines dans ce lieu et danse avec un garçon au physique ingrat qui lui propose de l’accompagner, elle accepte. Tristan lui saisit alors le bras et la regarde fixement. Marika ne s’attendait pas du tout à le voir.
Quant au garçon, qui veut s’interposer, Tristan le pousse violemment au sol.




Marika s’enfuit en voiture et conduit à toute vitesse, elle se fait poursuivre par Tristan en moto.
Intérieurement, Tristan lui dit : « Attends-moi Marika ! »
Quant à Marika, encore profondément blessée : « J’te déteste, va t’en ! »

Tristan la double et lui barre la route, il se met debout face à elle et lui crie de s’arrêter. Ce faisant, il met volontairement sa vie en jeu pour lui prouver son amour et sa confiance, il sait qu’elle ne lui ferait jamais de mal.
Marika freine automatiquement, sort de sa voiture et se précipite à lui.
Elle lui demande s’il ne s’est pas fait mal, Tristan lui répond qu’il n’a rien, il lui prouve son amour en lui disant qu’il était prêt à se faire écraser par elle ; il est prêt à mourir pour elle comme elle était prête à mourir pour lui (à l’épisode 23).
Marika est illuminée de bonheur par cette déclaration d’amour qui lui rend en retour.
Avec des yeux pleins d’amour pour elle, Tristan lui dit sincèrement : « Marika ! Excuse-moi ! »
Marika verse des larmes de bonheur et de soulagement, et se blottit contre lui en prononçant son prénom. Tristan l’embrasse et Marika le serre toujours aussi fort contre elle.



Ils sortent ensuite du poste de police (où ils ont été conduits pour excès de vitesse), Marika lui tient le bras, se blottit contre lui, ils se sourient, heureux d’être ensemble.



Marika tient bien son cher et tendre, si elle lâche un bras c’est pour prendre l’autre et elle s’y accroche de ses deux bras. Son Tristan, elle ne le lâche jamais !


Tristan et Marika se confient l’un à l’autre. C’est à Marika que Tristan confiait ses inquiétudes au sujet de Mathias qui était séparé de Lucile (car celle-ci lui prétendait être amoureuse d’un autre).
Tristan croit en l’amour de Lucile pour Mathias. Marika tourne la tête, elle est triste pour Lucile, elle connait le fin mot de cette affaire (elle a aidé Lucile à faire croire à Mathias qu’elle était en couple avec un autre garçon).
Tristan lui attrape la main, Marika le regarde les yeux pleins de larmes, elle lui dit qu’elle veut aussi y croire. Tristan aime voir Marika aussi sensible et compatissante, ses valeurs de pure féminité confortent l’amour qu’il lui porte.
Ils sont assis l’un en face de l’autre et se tiennent la main, ils sont vraiment un couple uni.
Tristan sent que Marika lui cache quelque chose, il la connait et cela lui a permis de découvrir que c’est son manager qui a intimidé Lucile.



Elisabeth met en place un système infaillible pour faire marier Tristan et Marika et puisqu’ils s’aiment déjà, son plan fonctionne :

Elisabeth a téléphoné à une amie travaillant au journal pour diffuser l’information selon laquelle Tristan et Marika sont fiancés. Un journaliste dit à Tristan qu’il a appris par la sœur de Marika qu’il était fiancé à Marika.
Tristan se dit que la petite sœur de Marika a dû penser qu’il était fiancé à Marika.
Tristan répond au journaliste que Marika et lui sont bons amis ; seul avec Mathias, Tristan lui avoue qu’il ne pouvait pas dire autre chose, il a pensé à ses fans.

Marika est fâchée après Elisabeth, elle lui dit qu’elle doit demander pardon à Tristan, elle sait que Tristan n’aime pas l’étalage, encore moins médiatique.
Marika se rend chez Tristan, et lui amène Elisabeth qui lui demande pardon.
Marika est triste et déçue que Tristan rie et dise qu’il ne croit pas un mot des journalistes.
Elisabeth dit qu’elle l’a fait pour que sa sœur et lui se marient, Marika lui demande d’arrêter de dire des bêtises. Blessée, elle dit que Tristan n’a aucune intention de l’épouser et que son travail est plus important que l’amour.

Tristan est interpellé, ce n’est pas du tout ce qu’il pense, il appelle Marika et voit son regard blessé et affecté. Elle court se réfugier dans la serre de Tristan.

Seule avec Tristan, Elisabeth lui demande s’il est vrai qu’il ne veut pas épouser sa sœur ? Elle lui demande si Marika ne lui plait pas.
Tristan est attendri par cette petite coquine, il n’a pas à lui répondre, il préfère en parler à la principale intéressée.

Tristan rejoint cette nuit Marika dans la serre, son entrée débute par une musique de fond qui se poursuit tout le long de cette scène pour en renforcer sa profondeur et sa sincérité.
Marika dit : « Qu’elles sont belles ces fleurs, c’est magnifique. »
Tristan lui répond : « Tu es encore plus belle que toutes ces fleurs. »
Marika le traite de menteur, ses yeux tremblent, Tristan lui assure qu’il dit la vérité et lui confie que cela lui a déplu d’avoir menti tout à l’heure.
Marika lui rappelle qu’il disait qu’il ne se marierait jamais, Tristan lui répond qu’il l’a peut-être dit mais on peut se tromper.

Les nuages se mettent à cacher la pleine lune éclairante plongeant ainsi les deux amoureux dans l’obscurité totale pour symboliser la profonde sincérité de leurs sentiments.
Marika lui dit qu’elle est bien renseignée, elle croit qu’il ne l’aime pas, Tristan lui demande d’arrêter, Marika part mais Tristan lui saisit le poignet pour la retenir et il lui attrape les épaules.
Se tenant derrière elle, Tristan lui fait sa demande en mariage : « Tu dois m’écouter, je ne te l’ai jamais demandé, veux-tu m’épouser ? » Tristan la retourne vers lui, Marika prononce le prénom de son bien-aimé et ne lui fait pas répéter sa demande.
La demande en mariage se déroule lors d’une nuit noire pour accentuer la pureté, la profonde sincérité et l’amour véritable que porte Tristan à Marika.

Les nuages noirs s’écartent pour laisser réapparaitre la pleine lune, le symbole de la féminité et de la dignité conjugale. Elle exprime ici la puissance de l’amour de Marika pour son bien-aimé, elle symbolise Marika qui est désormais féminine dans tous les sens du terme (comme je l’explique plus haut), et l’amour de Tristan et Marika lesquels représentent désormais une unité qui chemine vers un amour conjugal digne et indissoluble.

La larme de Marika brille comme une étoile et coule le long de sa joue.
Tristan et Marika se regardent droit dans les yeux, et Tristan l’embrasse, ils restent ainsi longuement en fermant les yeux car ils se sentent bien.
Ils cessent un instant pour se regarder, la larme de Marika brille encore tant elle est irradiée de bonheur, puis ils s’embrassent de nouveau toujours en fermant les yeux.
Marika plonge sa main dans les cheveux de Tristan et le tire de plus belle à elle.
Elle entoure ses bras autour du cou de Tristan qui entoure les siens autour du dos de sa bien-aimée pour la presser contre lui.
La musique de fond accentue la beauté de cette scène, c’est ma préférée de tout le dessin animé.





Le lendemain, Tristan se rend au Mambo pour faire part de cette bonne nouvelle : il annonce en rougissant ses fiançailles avec Marika. Il voulait partager sa joie avec eux.
Tristan dit qu’il est un homme comblé, il est vraiment attaché et très amoureux de Marika car lorsqu’un homme dit qu’une femme le comble signifie quelque chose de très fort. Tristan ne ressent aucun manque, Marika représente tout ce qu’il aime et tout ce qu’il recherchait en une femme.


À son retour à Osaka après une semaine d’absence, dès que Tristan descend du train, il cherche Marika du regard. Il est très heureux de la revoir et l’appelle, ils courent l’un à l’autre et ils s’attrapent les mains.




Le soir même, Tristan célèbre ses fiançailles avec Marika.
Il les célèbre avant sa longue absence car les Bee Hive vont devoir partir en tournée six mois aux États-Unis.

Lors des fiançailles, Tristan offre solennellement un bouquet de fleurs à Marika en symbole de son amour et de sa fidélité.
Qu’elle est belle Marika dans sa robe de fiancée !
Tristan lui tend le bouquet en disant : « A notre amour Marika »
Marika a toujours les yeux qui brillent d’amour en le regardant.

Ils font des photos souvenirs qui immortalisent cet instant inoubliable plein d’amour, d’élégance et de raffinement, tout à fait à leur image :




Tristan n’a pas le temps de se marier avec Marika avant son départ imminent aux Etats-Unis, c’est pourquoi il a organisé une fête de fiançailles à défaut d’un mariage (celui-ci est prévu à son retour).
En effet, Tristan et Marika ne pouvaient pas célébrer leur mariage avant le départ de Tristan : ils voient les choses en grand, ils doivent inviter un grand nombre de personnes, préparer une somptueuse fête, un tel mariage demande de l’organisation et du temps.


La persévérance de Marika a finalement payé. Elle n’a jamais remis une seule fois en question ses sentiments pour Tristan même pas lorsqu’il s’intéressait à Lucile, elle s’est battue pour le conquérir, elle s’est accrochée jusqu’au bout à son amour ; elle n’aurait jamais pu tomber amoureuse d’un autre homme que lui.
Elle est l’exemple même qu’à force de persévérance, en y mettant tout son cœur, on finit toujours par atteindre son objectif.

Nulle ne comprend mieux Tristan que Marika, elle partage ses désirs, ses attentes et ses centres d’intérêt.

Tristan pourra toujours avoir l’esprit tranquille avec une femme comme Marika : elle est aimante, fiable, fidèle, sincère, dévouée, elle l’aime de toutes ses forces, elle lui appartient corps et âme, elle est toute à lui et c’est ce qu’il mérite.
Il n’aurait jamais pu trouver une femme qui soit si éperdument amoureuse de lui et qui lui convienne autant, en tout point de vue, que Marika. Elle est la seule femme qui puisse le combler et le rendre aussi épanoui qu’il l’est depuis qu’il est en couple avec elle.
La rose glacée, étriquée gorgée d’épines s’est fanée pour faire éclore une douce et merveilleuse rose rouge que Tristan chérit tant.




Créé le 26 juin 2012 et remastérisé le 9 mai 2014

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    arthur (lundi, 30 novembre 2015 16:23)

    Mais c'est Magnifique ! Merci pour cette présentation ultra complète
    j'ai lu ce matin ton analyse de Mathias car c'est mon préféré de ce da. Ton analyse est touchante, vraie et très précise.
    j'ai lu le reste en diagonale, je vais dégager du temps pour tout lire, c'est vraiment superbe.

  • #2

    Eric (jeudi, 03 décembre 2015 19:26)

    J'en crois pas mes yeux Narcisse, c'est somptueux! Mais j'ai bien peur que ça n'attire mon ex femme dans les parages, au secours!
    J'aime pas ce dessin animé mais qu'est ce que c'est beau! Aucun mot ne peut définir cette merveille.
    J'ai vu ta présentation du manga (c'est ma fille qui va être contente!) mais pourquoi tu ne mets pas en ligne ton analyse du manga Rough, elle est excellente!

  • #3

    hokuto (vendredi, 04 décembre 2015 17:57)

    Magnifique !!!!! Vous avez fait de superbes analyses sur des themes musicaux, vous voyez que vous etes faites pour la musique !
    Narcisse, pourquoi vous ne me repondez plus !!!! Je n'ai plus de nouvelle j'insiste fortement, c'est du gachis de ne pas pouvoir exploiter le talent que vous avez avec moi
    Ne me fuyez pas acceptez ma demande !

  • #4

    Narcisse (samedi, 05 décembre 2015 13:59)

    Merci à vous trois, vous êtes très gentils.
    Eric, finalement je ne mettrai pas en ligne Rough, tu sais que je ne mets pas tout en public.
    Hokuto, je vous remercie pour vos compliments, c’est très touchant ; je ne vous fuis pas, je suis simplement très occupée. Suite à votre insistance, je vais réfléchir à votre proposition et vous tiendrais informé. Renvoyez-moi vos coordonnées s’il vous plait afin que je puisse vous répondre.