Narcisse vous présente :


 

 

Genre : Historique, Chambara, Drame
Pays : Japon
Année : 1999 (Tsuioku Hen) et 2001 (Seisou Hen)
Public : 14 ans
Auteur : Nobuhiro WATSUKI
Character designer : Masahide YANAGISAWA
Producteurs : Yoshinori NARUKE, Kazuki NOGUCHI
Réalisateur : Kazuhiro FURUHASHI
Scénario : Masashi SOGO
Décors : Masami HAGIWARA
Musique : Taku IWASAKI
Editeur : Dybex
Studios : Studio Deen, Studio Gallop

 

 

Tsuioku Hen : Le Chapitre du Souvenir

 

Tsuioku-Hen/Le Chapitre du Souvenir comprend quatre OAV qui créent un chef d’œuvre intégral levant le voile sur le passé de Kenshin Himura qui exerçait alors la fonction d’assassin dans les derniers jours de l’ère Tokugawa et qui répondait au nom d’Hitoriki Battosaï.
À cette période très sombre et profondément violente où le Japon est secoué par des instabilités, bouleversements et conflits variés, Kenshin Himura quitte sa montagne et s’engouffre dans ce destin sanglant mêlant la fétide odeur du sang et le doux parfum du cerisier blanc…

 


OAV 1 : Celui qui apporte la mort

 

Par une nuit de pleine lune, des hommes, des femmes et un enfant orphelin, menés par des marchands d’hommes, cheminent et traversent un champ, emportant avec eux tout ce qu’ils possèdent sur des charrettes.
Brutalement, une horde de sanglants assassins sans pitié les attaquent pour les tuer et les piller, massacrant avec barbarie chaque être humain les uns après les autres.
L’enfant, qui répond au nom de Shinta dont les parents sont morts du choléra l’an dernier, assiste effrayé et impuissant à ce carnage traumatisant.
Trois femmes (Kasumi, Akane et Sakura) qui prennent soin de Shinta s’interposent et font face aux barbares pour le protéger au péril de leur vie tout en implorant leur pitié pour la vie de cet enfant si jeune et innocent. Hélas, elles périssent l’une après l’autre sous les yeux de Shinta, le dernier survivant.
Lorsqu’un assassin s’approche pour tuer l’enfant sauvagement, le guerrier Hiko Seijûrô surgit et décime les assassins en quelques rapides coups de sabre.
Le destin a voulu que les chemins de Shinta et Hiko Seijûrô se croisent en cette période trouble, sombre et violente enveloppée par l’odeur fétide du sang : le lendemain, ces deux êtres se retrouvent, Hiko découvre que Shinta a enterré tous les morts sans aucune exception.
Hiko Seijûrô décide de garder cet enfant auprès de lui et le baptise Kenshin. Ce dernier accepte de suivre cet homme qui lui transmettra tout son savoir et qui lui donnera son héritage.
Hiko Seijûrô enseignera à son fils adoptif si pur la technique Hiten Mitsurugi destinée à protéger les faibles, il fera de lui un guerrier légendaire mais le regrettera amèrement…

 


OAV 2 : Un chat égaré

 

En pleine nuit, Kenshin Himura/Battosaï accomplit l’une de ses missions d’exécution mais de façon totalement inattendue, une mystérieuse beauté au parfum de fleur de cerisier blanc assiste à l’assassinat. Kenshin a fait pleuvoir sur cette jeune femme une pluie de sang, elle s’évanouit suite au choc mais Kenshin l’attrape et l’emporte dans l’auberge où il réside.
Le lendemain matin, Kenshin se réveille et se met à la recherche de cette mystérieuse femme, Tomoe Yukishiro, qui s’est déjà attelée au travail au sein de l’auberge.
Tous les regards sont rivés sur Tomoe, les hommes sont subjugués par sa beauté, son élégance, son raffinement, elle est d’autant plus aimée car elle accomplit un travail minutieusement appliqué. Il y a en a surtout un qui est envouté par Tomoe : Kenshin qui en est éperdument tombé amoureux au premier regard. Craignant pour la sécurité de cette femme, Kenshin aimerait qu’elle parte mais Tomoe lui répond qu’elle est un chat égaré, prétendant qu’elle n’a plus de foyer, et souhaite rester en place.
À l’auberge, Tomoe met du cœur à l’ouvrage mais les ombres d’un triste passé l’habitent sans que Kenshin ne le sache.
Tout est chamboulé et précipité lorsqu’à Kyoto, le Shinsengumi, bien renseigné par un traitre du clan Choshu, commet une tuerie en frappant les Ishin Shishi.
Kogoro Katsura, le chef du clan Choshu, se retrouve donc en danger, ses membres et lui doivent quitter l’auberge au plus vite pour s’éparpiller.
Ayant conscience des sentiments que Kenshin porte à Tomoe et sachant qu’il s’agit d’une vertueuse jeune femme, Katsura les unit l’un à l’autre tout en veillant à ce qu’on leur prépare une maison à Ootsu.
C’est ainsi que Kenshin et Tomoe se retrouvent mariés très rapidement au plus grand bonheur de Kenshin, loin de s’imaginer les sombres sentiments que nourrit son épouse à son égard…

 


OAV 3 : Une nuit sur la montagne

 

Kenshin et Tomoe ont précipitamment quitté Kyoto pour se rendre à pieds dans leur maison maritale à Ootsu.
Écarté des violents combats qui ensanglantent Kyoto, Bakan et Aki, Kenshin savoure sa vie simple et paisible en montagne en labourant et cultivant ses champs avec son épouse ; c’est un véritable retour aux sources pour Kenshin qui cultivait les champs avec ses parents lorsqu’il était enfant.
Vivant dans une maison isolée et éloignée de la population avoisinante, le couple doit se rendre à des villages près d’Ootsu afin de vendre les plantes médicinales cultivées par Kenshin. Ce dernier n’a jamais été aussi heureux de sa vie, il goûte au bonheur absolu et ne vit désormais que pour protéger sa femme, laquelle a fini par tomber amoureuse de lui en dépit de ses obscures intentions.
Grâce au puissant amour qu’il porte à Tomoe, Kenshin a découvert le véritable bonheur et compris l’essence du Mitsurugi.
Hélas, Tomoe quitte la maison et Izuka surgit pour prétendre à Kenshin que sa femme était l’espion à éliminer. Pour confirmer ses allégations, il l’incite à lire le journal intime de Tomoe dans lequel Kenshin découvre qu’il a tué l’homme qui était promis à Tomoe : Kyosato Akira.
Brusquement, sa cicatrice qui lui a été infligée par Kyosato se remet à saigner…

 


OAV 4 : Cicatrices

 

Kenshin part pour rejoindre sa femme dans un temple derrière la montagne mais il n’a pas l’intention de la tuer, il veut la ramener à la maison quand bien même elle ait projeté de le tuer pour venger la mort de son fiancé.
Kenshin doit affronter de vigoureux adversaires du clan des Oniwanbanshu, mais il est considérablement affaibli psychologiquement, ses sens sont altérés, ce qui le rend nettement moins performant au combat.
Malgré le terrible choc et ses blessures, Kenshin parvient à terrasser ses adversaires pour rejoindre péniblement sa destination. Tout le long du chemin, il ne pense qu’à Tomoe et se met à délirer, revivant tous les instants de bonheur auprès d’elle.
Kenshin veut rentrer avec sa femme à Ootsu, hélas il va goûter à une immense souffrance qu’il portera jusqu’à la fin de ses jours…

 

 

 

Seisou Hen : Le Chapitre de l’Expiation

 

Seisou Hen/Le Chapitre de l’Expiation comprend deux OAV de toute beauté qui concluent formidablement la série animée avec grande émotion.

Ère Meiji 26, an 1893 : par une nuit noire agitée par la tempête, Kenshin Himura se trouve sur un navire et sauve la vie d’un marin violemment emporté par les flots de l’océan déchainé. C’est ensuite au tour de Kenshin d’être happé par les flots et alors qu’il s’enfonce de plus en plus vers le cœur de l’océan, il aimerait se laisser enfin mourir pour trouver l’apaisement et rejoindre son éternel amour Tomoe.
Alors qu’il sombre, sa seconde femme Kaoru attend patiemment son retour pendant que la mort elle-même rejette Kenshin...

 


Première partie

 

Kaoru, la seconde femme de Kenshin, se replonge dans ses souvenirs alors qu’elle est mourante : elle a rencontré Kenshin Himura qui l’a sauvée elle et son dojo, du faux Battosaï, puis lui a offert l’hospitalité.
Le temps passe et Kaoru ne connait pas encore le secret de Kenshin, elle pense qu’un jour sa tristesse s’évaporera mais Hiko Seijûrô la prévient que son fils adoptif restera à jamais consumé par son passé pour lui faire comprendre qu’il n’est pas prêt à se remarier.
Exhorté par son père adoptif qui veut que Kaoru comprenne que le cœur et l’âme de son fils appartiennent à Tomoe, Kenshin se résout à confier à Kaoru l’histoire de la rancœur et de la haine que contient sa cicatrice en forme de croix.
Bouleversée par cette révélation, Kaoru s’éloigne quelques instants de la maison mais se fait kidnapper par Enishi Yukishiro, le petit-frère de Tomoe, animé par sa soif dévorante de vengeance…

 


Seconde partie

 

Enishi détient Kaoru captive dans sa grande demeure pour y attirer Kenshin et le plonger dans les abimes après lui avoir infligé une mort lente et douloureuse car il le tient responsable de la mort de sa sœur tant aimée.
Il informe Kaoru qu’il la tuera sous les yeux de Kenshin puis il torturera ce dernier et le fera mourir à petit feu.
Les jours passent et Kaoru attend patiemment Kenshin, se demandant jusqu’à quel point compte-t-elle vraiment pour lui et enviant Tomoe qui vit à jamais dans son être.
Quelques années plus tard, Kenshin a fini par épouser Kaoru qui le lui avait demandé mais Kenshin reste un homme profondément malheureux et tourmenté dont le cœur appartient toujours à Tomoe.

 

 


Présentation des personnages

 

 

Kenshin Himura/Battosaï

Kenshin Himura, anciennement Shinta, a été adopté et entraîné par Hiko.
Puis, Kenshin rejoindra le camp des impérialistes et travaillera pour Kogoro Katsura.
Il aura donc pour mission de tuer les ennemis des impérialistes c'est-à-dire de tuer ceux qui souhaitent préserver le gouvernement du Bakufu.
Kenshin est donc devenu un assassin surnommé Battosaï. Mais malgré tous ces assassinats, Kenshin a toujours l’âme d’un enfant.
En effet, Kenshin, malgré qu’il tue, est un homme innocent et bon ; son maître Hiko l’a laissé partir afin qu’il réalise par lui-même que son choix était une grave erreur. Et Kenshin s’en rendra compte par la suite.
Kenshin a le coup de foudre pour Tomoé dès le premier regard, il l’emmènera à l’auberge où il demeure, puis ils partiront tous deux à Ootsu dans le but de jouer le rôle de mari et femme ; et Kenshin, qui est amoureux de Tomoé, l’épousera.
Kenshin a eu le coup de foudre pour Tomoé car elle était différente des autres femmes : son regard était triste et son côté tourmenté a immédiatement attiré Kenshin.
Aussi, Kenshin s’est retrouvé en Tomoé car tout comme lui c’est une femme mystérieuse, tourmentée par son passé, aucune joie de vivre n’émane d’elle, elle est « morte les yeux ouverts » car elle n’éprouve plus rien depuis la mort de son fiancé (si ce n’est le désir de vengeance). Mais Tomoé finira par tomber amoureuse de son mari.
Kenshin se rendra compte qu’il vit actuellement le véritable bonheur auprès de sa femme ; il lui confiera qu’il désire désormais uniquement se consacrer à elle et la protéger, qu’il était un assassin par pure vanité et qu’il le regrette.
Il lui dira également que l’art que son maître lui a enseigné est fait pour protéger les gens et qu’il s’est trompé en croyant pouvoir contribuer par sa lame à l’avènement d’une ère nouvelle.
Désormais, il ne veut plus tuer et ce, par amour pour Tomoé.
Quand Kenshin se réveille un matin et s’aperçoit que Tomoé a quitté leur maison, il en était tout bouleversé. Puis, le traître Lizuka lui montre le journal intime de sa femme qui avouait vouloir venger son fiancé, mais il n’a pas lu les pages où elle a écrit qu’elle aimait Kenshin.
La mission de Kenshin est de tuer Tomoé mais celui-ci désire avant tout la retrouver : tout en marchant complètement anéanti dans la neige, Kenshin se remémore tous les instants passés avec sa femme ainsi que la tuerie qu’il a commis à l’encontre du fiancé de celle-ci ; ce qu’il regrette amèrement.
Lorsque Kenshin arrive complètement anéanti et ne voyant rien autour de lui à part l’homme qui est en train de l’attaquer, il prépare à se défendre et tue accidentellement sa femme qui s’est interposée afin de le protéger.
Kenshin en sera profondément traumatisé, et sera heureux d’entendre que sa femme l’aime.
Il s’occupera de la sépulture de Tomoé et, avant de partir définitivement, il brûlera la maison où il vivait avec elle.
Il jure à sa femme de ne plus jamais tuer personne pour expier ses fautes passées, et respecter la mémoire de celle-ci qui voulait une vie paisible et vivre avec lui.
Kenshin est tourmenté, il s’en veut d’avoir volé le bonheur de Tomoé en lui tuant son fiancé ; et il se jure donc de ne plus jamais voler le bonheur des autres.
Il disparut et personne ne sut ce qu’il advint de Battosaï l’assassin ; Kenshin erra pendant dix ans….
Il rencontra ensuite Kaoru, Yahiko et Sanosuke, vécurent ensemble et il épousa Kaoru avec laquelle il a eu un fils : Kenji.
Malgré cela, Kenshin est toujours autant tourmenté par son passé ; et sera souvent absent de son foyer.
Kenshin fera de Yahiko non seulement son fils adoptif mais aussi son digne successeur : il léguera à Yahiko son sabre à lame inversée.
Kenshin racontera à Kaoru son passé qui le tourmente, notamment le fait qu’il a tué accidentellement sa femme Tomoé.
Et il est frappant de constater que même marié à Kaoru, quand Kenshin parle de Tomoé, il dit : « ma femme ».
Kenshin contractera la tuberculose au cours de l’un de ses voyages.
Il prendra le bateau et tombera à l’eau, puis il rejoindra Sanosuke dans le pays où ce dernier vit.
Sanosuke le convaincra de rejoindre Kaoru : Kenshin prend le bateau pour rentrer chez lui.
A son retour il rencontre Kaoru en chemin toute affaiblie (car Kenshin lui a attrapé sa maladie, sur demande de Kaoru) qui est venue à sa rencontre.
Kenshin mourra dans les bras de Kaoru et à sa mort sa cicatrice disparaitra en signe d’apaisement : il trouve enfin le repos et la paix car il retrouve Tomoé, la femme qu’il aime tant.




Hiko Seijûrô

Hiko est le maître et le père adoptif de Kenshin. C’est le guerrier le plus puissant du Japon.
On voit dans l’OAV 1 la manière dont il a sauvé Kenshin et tué les assassins qui ont tué sans aucune pitié tous les esclaves de la caravane.
Hiko a donné le prénom de Kenshin à Shinta ; non seulement ce prénom est celui d’un vrai guerrier mais scelle leur union père-fils. Hiko a fait de Kenshin son héritier.
Kenshin vécut auprès d’Hiko, dans la maison de ce dernier sur la montagne, loin des tumultes qui frappaient le Japon. Hiko a tout enseigné à Kenshin : l’art du combat mais aussi toutes les choses de la vie.
Puis Kenshin décide de partir afin de faire rétablir la paix au sein du Japon.
Hiko ne le souhaite absolument pas et il tentera de convaincre Kenshin de ne pas partir en lui disant que la technique du Hiten Mitsuguri-Ryu est faite pour protéger les gens.
Hiko tente aussi de raisonner Kenshin en lui soulignant qu’il sera le pantin de l’un ou l’autre clan (celui qui tente de renverser le gouvernement du Bakufu ou celui qui tente de le préserver), et qu’il deviendra inéluctablement un assassin en choisissant l’un ou l’autre camp.
Hiko ne veut pas de cette destinée pour Kenshin qui est pur. Mais Kenshin n’écoutera pas son maître et s’en ira, ce qui décevra beaucoup Hiko qui d’ailleurs avait bien raison de mettre en garde son fils….
Hiko est un homme très intelligent, qui n’a jamais trouvé l’amour, ce qu’il ressent d’ailleurs dans le goût de son saké.
Hiko entraînera Kenji, le fils de Kenshin sur demande de ce dernier. Mais il refusera de lui enseigner la technique ultime. Hiko expliquera à Yahiko que cette technique mourra avec Kenshin et lui.




Tomoé Yukishiro

Tomoé est la première femme de Kenshin. C’est une belle femme au parfum de cerisier en fleurs ; tous les hommes tombent amoureux d’elle car ils sont frappés par sa beauté.
Elle était d’abord fiancée à Akira Kyosato, son ami d’enfance dont elle est tombée amoureuse.
Mais à la mort de ce dernier qui a été tué par Kenshin, Tomoé décide de se rapprocher de Kenshin afin de venger son fiancé.
Kenshin a le coup de foudre pour Tomoé au premier regard, il l’épousera et Tomoé finira par tomber amoureuse de lui. Ils vivront plusieurs saisons ensemble et seront très heureux dans leur maison à Ootsu.
Tomoé tient un journal où elle y relate toutes ses émotions, elle y confie être tombée amoureuse de Kenshin, être heureuse auprès de lui et ne désire finalement plus sa mort.
Elle racontera sa vie à Kenshin : son enfance auprès de ses parents, ses fiançailles avec Akira Kyosato, l’assassinat de celui-ci, mais sans mentionner qu’elle est au courant que c’est Kenshin le meurtrier.
Puis, Tomoé décidera de quitter le domicile conjugal et de rejoindre l’auberge où séjournent ses complices chargés de tuer Kenshin, mais elle veut empêcher cette tuerie.
De plus, Tomoé a quitté la maison où elle vivait avec Kenshin car elle se sentait coupable d’avoir voulu le tuer, elle s’est rendu compte qu’il l’aimait sincèrement et craignait qu’il l’a haïsse en découvrant la vérité sur ses premières intentions.
Lorsque Kenshin, très affaibli, la transpercera de sa lame par mégarde, Tomoé mourra dans ses bras. Mais avant de mourir, elle complètera la cicatrice sur la joue de Kenshin, ce qui donnera à ce dernier une cicatrice sur la joue en forme de croix. Elle dira ensuite à Kenshin « pardonne moi mon amour », ce qui rassurera profondément Kenshin qui saura que Tomoé l’aimait d’un amour sincère.
Tomoé restera pour toujours le fourreau de Kenshin car c’est seulement auprès d’elle que son âme peut trouver le repos.




Akira Kyosato

Akira est le vassal de Shigekura Jubei, le vice-gouverneur de Kyoto.
Une nuit, Battosaï l’attaque.
Akira travaillait donc pour le gouvernement en place, celui-là même que Kenshin voulait renverser.
Akira a tout fait pour rester en vie, il s’est battu vaillamment jusqu’à son dernier souffle. Il disait à Kenshin qu’il ne voulait pas mourir. En effet, Akira était fiancé à Tomoé, ils allaient très prochainement se marier ; c’est pour Tomoé qu’il s’est tant battu.
Durant l’affrontement, Akira assène à Battosaï un coup de lame au visage qui lui donnera la première partie de sa célèbre cicatrice ; cicatrice qui a mis longtemps à cesser de saigner.
La plaie est restée longtemps ouverte en symbole d’un être innocent plein de rancœur qui a été tué.




Kogoro Katsura

Kogoro Katsura est le leader du clan Choshu Ishin shishi (les impérialistes ou patriotes).
C’est un homme droit et honnête qui s’est fixé pour objectif de renverser le gouvernement du Bakufu afin de créer une nouvelle ère de paix. Il rattache Kenshin à sa cause et c’est là que ce dernier deviendra un assassin. Kogoro refuse de tuer depuis qu’il s’est marié ; c’est un homme posé et calme.
Kogoro désire le bonheur de Kenshin et souhaite qu’il vive heureux auprès de Tomoé.
Il dira à Tomoé que Kenshin a besoin d’elle et que chaque homme a besoin d’un fourreau pour trouver le repos de l’âme (c'est-à-dire une épouse), et qu’elle est le fourreau de Kenshin.
C’est Kogoro qui dira à Kenshin de se rendre avec Tomoé à Ootsu loin de toutes les agitations et assassinats.
Kogoro ira rendre visite à Kenshin après le décès de Tomoé afin de lui présenter ses condoléances ; il dira à ce dernier que Tomoé restera à jamais le fourreau de Kenshin qui lui permettait de reposer son âme.




Hajime Saito

Hajime Saito est un puissant guerrier, c’est le chef de la troisième division du Shinsen Gumi.
Les Shinsengumi, surnommés les loups de Mibu, sont une armée défendant le gouvernement du Shogun et luttant contre le renversement du pouvoir des Impérialistes menés par l’Empereur Meiji.
Ils arboraient un kimono bleu frappé du caractère makoto signifiant fidélité et sincérité.
Saito est un homme charismatique et craint de la population. Mais cet homme ne tue jamais les innocents ; c’est un homme d’honneur, juste et droit, dont les sens sont développés de façon impressionnante.
Kenshin est incapable de le battre ; ils sont tous deux aussi puissants l’un que l’autre au maniement du sabre.
Lorsque Kenshin quittera, la mort dans l’âme, la maison où il vivait avec sa femme qui vient de décéder, il rencontrera les Shinsengumi, et affrontera Okina, le petit protégé de Saito.
Saito interviendra mais son combat face à Kenshin se terminera en match nul.
On verra malheureusement très peu Saito durant les OAV.




Lizuka

Lizuka travaille en binôme avec Kenshin. Il s’occupe d’effacer les preuves des assassinats, dissimulant les corps des victimes et nettoyant les lieux de débris et marques de sang.
Devenu le lien entre Kenshin et le monde politique, il est en réalité le traître à l’origine de bien des tentatives de meurtre à l’encontre de Kenshin.
Lizuka sera ensuite démasqué et Kogoro apprendra à Kenshin, après la mort de Tomoé, que c’était Lizuka le traître et Kogoro a chargé un autre assassin, qui succède à Kenshin, d’éliminer ce traître.
On comprendra que cet assassin est Makoto Shishio (mais pour le deviner, il faut d’abord avoir vu la série TV Kenshin).




Kaoru Kamiya

Kaoru est la fille du fondateur de l’école Kamiya Kasshin ainsi que la seconde épouse de Kenshin. On la découvre dans l’OAV plus mûre et mère adoptive de Yahiko.
Elle attend inlassablement le retour de son mari continuellement absent du foyer.
Elle aime profondément Kenshin et aura fait tout son possible pour le rendre heureux mais, à son grand désespoir, elle n’a jamais réussi à apaiser l’âme tourmentée de son mari.
Ce dernier n’a jamais vécu paisiblement depuis la mort de sa première femme ; comme il le disait, il a connu le véritable bonheur à Ootsu auprès de Tomoé.
Il aimait cette vie paisible, cultiver son champ avec sa femme et ne rester qu’auprès d’elle.
Marié et connaissant le passé de Kenshin avec Tomoé, Kaoru dira sans cesse qu’elle envie Tomoé. Le désir de Kaoru est de voir son mari lui sourire sans tristesse mais Kenshin ne vit que pour Tomoé, et il ne le cesse de le dire (il dira, par exemple, en allant sauver sa femme Kaoru d’Enishi : « je voulais mourir mais je veux désormais vivre pour le sourire de Tomoé »).
Kaoru ira jusqu’à vouloir attraper la maladie de Kenshin par amour pour lui et pour mourir avec lui. Elle contractera donc la maladie de son mari.




Yahiko Myôjin

Yahiko, qui a été recueilli par Kaoru et Kenshin est devenu leur fils adoptif.
Il prend soin de Kaoru et la console pendant les absences répétées de Kenshin.
Yahiko est le successeur de Kenshin ; ce dernier lui a transmis son sabre à lame inversée.
C’est Yahiko que Kenshin a donc choisi comme digne successeur, et non pas son fils de sang Kenji. Ce choix est justifié car Yahiko est non seulement son fils aîné mais surtout, il aime profondément Kenshin et lui est totalement fidèle et dévoué.
C’est Yahiko qui a hérité des techniques de combat de Kenshin et Kaoru, ainsi que de la philosophie de Kenshin qui consiste à protéger les gens.
Lorsque Yahiko ira chez Hiko afin de ramener Kenji à Kaoru, il boira du saké avec Hiko qui lui dira qu’il ne léguera pas à Kenji la technique ultime Hiten Mitsuguri qui disparaitra avec Kenshin et lui.




Megumi Takani

Megumi exerce toujours la médecine ; elle est surtout venue d’Aizu afin de soigner la tuberculose de Kaoru. C’est toujours une aussi bonne amie pour Kaoru.




Sanosuke Sagara

Sanosuke qui est un excellent ami de Kenshin ne vit plus au Japon. Kenshin le rejoindra et ils passeront du temps ensemble. Sanosuke est très affecté par ce qui arrive à Kenshin (sa maladie) et le convaincra de retourner au Japon rejoindre Kaoru.




Kenji Himura

Kenji est le fils de Kenshin et Kaoru : il est parti s’entraîner auprès d’Hiko, et souhaite devenir aussi fort que Battosaï l’assassin.
Kenji ne porte pas tellement son père dans son cœur car il lui en veut d’être toujours absent du foyer.
Il désire maîtriser la technique ultime qu’Hiko a enseigné à Kenshin dans le but de bâtir une légende supérieure à celle de son père.
Ce but non louable ne plaira guère à Hiko qui refusera de lui enseigner cette technique ; ce précieux savoir restera donc entre Kenshin et lui.
Yahiko viendra ensuite voir Kenji à Kyoto ; il lui montrera par le sabre (à lame inversée) que son désir de vouloir surpasser Battosaï n’est pas convenable.
Yahiko gagnera son duel et Kenji acceptera de retourner auprès de sa mère. Yahiko offrira à Kenji le sabre à lame inversée que Kenshin lui avait offert.
On verra Kenji à la fin des OAV, plus grand, en compagnie de sa fiancée et regardant l’endroit où son père est décédé près des arbres à fleurs de cerisier…




Enishi Yukishiro

Enishi est le petit frère de Tomoé. Il est traumatisé par la mort de cette dernière car c’était non seulement sa sœur mais aussi et surtout une mère pour lui (car leur mère est morte en mettant au monde Enishi).
Enishi a rejoint très jeune le Bakufu pour aider sa sœur à venger la mort de son fiancé.
Enishi déteste donc Kenshin car il a volé le bonheur de Tomoé (en tuant son fiancé) ; il fulmine une haine viscérale à l’égard de Kenshin et participera à la tentative de le supprimer, allant à l’encontre de la demande de sa sœur.
La haine d’Enishi ne fera qu’accroître lorsqu’il assistera à la mort de sa sœur.
Ce décès l’a profondément traumatisé et c’est pourquoi il reviendra, une fois devenu un homme, afin de se venger.
Pour ce faire, il enlèvera Kaoru et l’emmènera dans sa demeure : il lui avouera la détenir en otage pour pouvoir attirer Kenshin et le tuer afin de lui faire payer le mal qu’il a fait à Tomoé.
Kaoru lui dira que Kenshin aime toujours Tomoé, bien qu’il soit marié avec elle, qu’il ne fera jamais son deuil, qu’il portera ce fardeau à jamais, et le seul moyen pour Kenshin de faire « vivre » Tomoé et expier ses fautes c’est de vivre et sauver des vies.
Puis, Enishi ira avec Kaoru à la rencontre de Kenshin afin de le tuer ; ils se battront tous les deux.
Enishi a vécu toute sa vie avec une haine envers Kenshin et un désir immense de vengeance ; il s’est entrainé jour et nuit pour devenir très puissant, tuer Kenshin, et venger sa sœur.
Enishi dira à Kenshin qu’il est rempli par les flammes de la colère, et qu’il n’a plus personne à protéger depuis la mort de Tomoé.
Kenshin s’agenouillera devant Enishi, lui dira qu’il vit pour le sourire de Tomoé, il lui demandera pardon et lui dira qu’il peut prendre sa vie.
Mais Kaoru interviendra pour protéger Kenshin et à ce moment, Enishi va délirer, voir sa sœur à la place de Kaoru et se blottir contre elle en croyant serrer sa sœur.
Il se dira donc que Tomoé a pardonné à Kenshin de l’avoir accidentellement tuée et partira.
Mais avant de partir, il dira à Kenshin : « jamais tu n’obtiendras l’absolution sans le pardon des autres et certains peuvent ne jamais pardonner ».




Tsubame Sanjo

Tsubame travaillait comme serveuse ; c’est une excellente amie de Yahiko et elle lui rend souvent visite ainsi qu’à Kaoru.






L’avis de Narcisse :


J’ai regardé les OAV juste après avoir visionné la série animée Kenshin et je conseille à ceux qui veulent les regarder de d’abord regarder la série animée.
En effet, la série animée nous plonge dans l’univers de Kenshin, sa personnalité, son passé tourmenté, ses connaissances, sa rencontre avec Kaoru et compagnie.
La série animée pose les bases, elle met en place les protagonistes (les saisons 1 et 2 uniquement) et les OAV nous complètent celles-ci :
Le Chapitre du Souvenir (qui regroupe 4 OAV) nous dévoile le passé de Kenshin et les causes de son tourment.
Le Chapitre de l’Expiation (qui regroupe 2 OAV) donne une suite à la série animée car Kenshin est marié à Kaoru tout en restant tourmenté par son passé.
Mais, il est indispensable d’avoir visionné la série animée Kenshin car c’est dans cette série qu’on comprend bien qui est Kenshin ainsi que tous les personnages qui l’entourent.
Voir les OAV ensuite complète le puzzle car ils répondent aux questions qu’on se pose sur le passé de Kenshin et nous montrent son devenir avec Kaoru.
Si on regarde les OAV avant la série animée, on ne comprendra pas très bien le déroulement de l’histoire, et on ne ferait pas autant attention à certains personnages car on ne comprendrait pas qui sont-ils vraiment.
Par exemple, Hajime Saito est un personnage très important mais pour comprendre qui il est réellement, il vaut mieux voir la série animée avant.
Il en est de même pour Makoto Shishio qui apparaît sans être nommé (on nous dit que c’est l’assassin qui remplace Kenshin dans l’OAV) ; seulement ceux qui ont vu la série animée pourront deviner de qui il s’agit.
Enfin, le chapitre de l’expiation (première partie) est incompréhensible pour celui qui n’a pas vu la série TV car on assiste uniquement à des souvenirs de Kaoru. Ces derniers reprennent quelques séquences de la série TV et cela va tellement vite qu’il est indispensable d’avoir visionné au préalable cette dernière.
Ensuite les souvenirs de Kaoru nous dévoilent des éléments inédits qui nous offrent une fin à la série.
Ces OAV apportent énormément de renseignements sur Kenshin, ils sont un complément important de la série animée, et doivent donc impérativement être vus par ceux qui ont apprécié la série animée.
Notons que le chapitre de l’expiation est un scénario en souvenirs donc il faut bien suivre car on passe d’un souvenir à un autre : par exemple la rencontre avec Kenshin, puis la vengeance d’Enishi etc.
On comprend par la suite que les souvenirs de Kaoru vont de sa rencontre avec Kenshin jusqu’à la mort de ce dernier.


A première vue, j’ai immédiatement été choquée par les graphismes des OAV qui ne sont pas, selon moi, aussi bien dessinés que dans la série animée.
Dans cette derrière, les personnages sont plus beaux, plus colorés, moins inexpressifs.
Par exemple, on découvre dans la série animée que les yeux de Kenshin changent lorsqu’il est « Battosaï l’assassin » mais dans les OAV ses yeux restent les mêmes, qu’il soit Battosaï ou Kenshin. Aussi, le personnage d’Hiko notamment qui est très beau dans la série animée a un visage assez fade dans les OAV (c’est d’ailleurs le cas pour tous les personnages excepté Yahiko qui, je trouve, est très bien dessiné ; il est d’ailleurs devenu un beau jeune homme).
Par ailleurs, le ton des OAV est tragique et dramatique, il n’y a pas du tout d’humour (comme c’est le cas de la série animée) ; c’est aussi très sombre et parfois très violent.
J’ai beaucoup aimé ces OAV mais je ne sais pas si je les aurais autant aimés si je n’avais pas vu au préalable la série animée ; c’est vraiment celle-ci qui m’a donné l’envie de voir le passé et l’avenir de Kenshin.


Côté personnages, je préfère Saito (grâce à la série animée) comme je l’ai si bien expliqué dans le topic sur la série animée.
Aussi, j’ai été troublée par la mort de Kyosato, le fiancé de Tomoé : la façon dont Kenshin l’a tué m’a choquée. C’était terrible ! Kenshin ne cesse de vivre avec le fardeau qu’il a volé le bonheur de celle qu’il aimait le plus au monde et ça c’est marquant.


Aussi, j’ai été très marquée par Enishi. Cet homme est bouleversant, tout ce qu’il a enduré depuis la mort de sa sœur : sa colère, son désir immense de vengeance m’ont marquée. J’ai été très touchée par ce qu’il a dit à Kenshin. Enishi en pleurait de douleur et de haine.
Et lorsqu’il a déliré et qu’il a serré Kaoru en croyant que c’était Tomoé : ce passage était très émouvant. Cet homme a énormément souffert de la perte de sa sœur qu’il aimait plus que tout ; il est déchiré et même s’il a consenti à laisser à Kenshin la vie sauve, il ne lui pardonnera jamais d’avoir pris la vie de Tomoé (même si c’était un accident).
Par ailleurs, l’amour que Kenshin portait à Tomoé était très intense ; c’est la femme de sa vie, il ne pense qu’à elle et ne vit que pour elle, comme il le dit si bien.
Sa relation avec Kaoru n’est pas marquante pour moi, mais Kaoru est touchante dans la façon d’aimer de façon inconditionnelle Kenshin et ce, même si elle sait qu’elle ne pourra jamais remplacer Tomoé dans le cœur de Kenshin.
J’ai remarqué que Kenshin était très reconnaissant envers Kaoru, il le dit d’ailleurs lui-même à Kaoru. Il est aussi un peu égoïste quelque part car il a souvent délaissé Kaoru, il est resté enfermé à se morfondre sur son sort, alors que Kaoru souffrait qu’il soit si triste et qu’elle avait besoin de lui !
J’ai de la peine pour Kaoru qui vit avec un mari qui est toujours amoureux de Tomoé ainsi que profondément tourmenté.
Mais hélas, le cœur ne se contrôle pas et même si Kenshin aime Kaoru, son véritable amour restera toujours Tomoé.
C’est d’ailleurs tout à fait significatif que la cicatrice de Kenshin disparaisse à sa mort : c’est seulement là qu’il a trouvé la paix.


En définitive, j’ai trouvé ces OAV touchants et intenses émotionnellement. C’est une belle découverte, et la fin est tragique car on s’aperçoit vraiment que Kenshin se laisse mourir et qu’il n’a jamais été véritablement heureux depuis la mort de sa première femme.





IMAGES



Créé le 1er septembre 2012

Écrire commentaire

Commentaires: 0