Narcisse vous présente :





Genre : Shôjo
Année : 1982-1984
Pays : Japon
Auteur : Kaoru Tada
Nombre de Tomes : 4 (Éditions Tonkam)





Résumé de l’histoire :

L’histoire se déroule au Japon, dans la région du Kansai, dans la ville d’Osaka : Yaeko Mitamura, surnommée Yakko, mène une vie simple en alternant ses cours à la faculté et son travail au restaurant de son père : le Mambo.
Un soir, sa vie change complètement lorsqu’elle rencontre Go Kato, un jeune homme au look surprenant, qui est la star du groupe de rock Bee Hive. Go et Yakko se mettent rapidement en couple et tout semble être au beau fixe.

Cependant, leur relation bascule complètement lorsqu’apparait Ryotaro Kitaoji, un jeune chanteur punk énigmatique, qui réussit à faire succomber Yakko alors qu’elle est en couple avec Go.
Quelles sont les véritables intentions de Ryotaro ? Qu’adviendra-t-il du couple Go/Yakko ? Réussiront-ils à surmonter cette épreuve ? Leur amour en sortira-t-il indemne ?



Le manga est profondément et tellement différent du dessin animé que je préfère le présenter de façon distincte. Vous trouverez sur mon site la présentation complète de la série en cliquant sur le lien suivant : Lucile Amour et Rock’n’Roll.






Présentation des personnages



Yaeko Mitamura (Lucile en VF), surnommée Yakko, est une jeune fille blonde âgée de dix-huit ans au début du manga. Sa date d’anniversaire : le 15 septembre 1963. Yakko a honte d’avouer sa date d’anniversaire car le 15 septembre est un jour dédié aux grands-parents.

Yakko est en première année de faculté d’anglais à l’université Man’ya d’Osaka. Elle prend les cours du soir et travaille en journée au restaurant de son père : le Mambo. Elle vit seule avec lui depuis qu’elle a perdu sa mère lorsqu’elle était alors collégienne.

Yakko est une jeune fille très maladroite et souvent distraite, c’est une mauvaise cuisinière qui rate tous les Okonomi-yaki ; elle est incapable de les cuire correctement alors qu’elle a passé toute sa vie au restaurant de son père.
Yakko n’a jamais réussi à cuire la pâte de l’Okonomi-yaki correctement.
Son père dit même que si on mettait bout à bout tous les Okonomi-yaki que Yakko a ratés, on pourrait en couvrir un stade entier.

Au début de l’histoire, elle rêve de pouvoir aller un jour aux Etats-Unis, d’y tenir un stand d’Okonomi-yaki et que cela permette à son père de pouvoir enfin se reposer.

Yakko est une gentille demoiselle très naturelle, spontanée, naïve, bonne vivante, enfantine, elle joue très souvent avec les enfants du quartier.

Yakko n’est pas comme les autres filles de son entourage : elles sont toutes maquillées, se teignent les cheveux, elles ont des rendez-vous amoureux. Yakko est restée naturelle, simple, et mène tranquillement sa vie entre son travail au restaurant et ses cours du soir.
Mais dans le fond, Yakko confie envier le mode de vie de ces filles, elle aimerait être comme elles.

Elle a pour défaut de beaucoup mentir à son père, ce sont certes des petits mensonges mais elle le mène par le bout du nez et lui dit ce qu’il veut entendre pour s’en tirer à bon compte.

Au fur et à mesure de l’histoire, on découvre que Yakko est uniquement attirée par les mauvais garçons (les bad boys), et malgré les valeurs traditionnelles que son père lui a inculquées, elle ne les suit pas et ne veut pas les suivre, elle se laisse facilement attirer et dévergonder, elle n’a aucune valeur de l’amour et de la fidélité.


Au début de l’histoire (qui débute fin 1981), Satomi (Tristan en VF) vient tous les jours manger au restaurant pour voir Yakko qui lui plait beaucoup.
La première fois que Yakko l’a vu, elle l’a pris pour une fille (Satomi a les traits très féminins et il se maquille).
Satomi avait dit à Yakko sur le ton de la plaisanterie qu’il travaille dans un bar gay, mais comme Yakko est naïve, elle l’a cru. Il est donc devenu difficile pour Satomi de lui avouer la vérité, à savoir qu’il est rockeur. Yakko croit donc que Satomi est gay et que le Loose où il travaille est un bar gay (alors que c’est la salle où il se produit en concert).

La vie de Yakko sera chamboulée à partir du jour où elle va rencontrer Go Kato (Mathias en VF) lors d’un cours du soir à la faculté (je détaille précisément leur rencontre dans le sujet consacré à leur couple).
Go l’intrigue, l’attire, occupe ses pensées et sans s’en rendre compte, elle est tombée amoureuse de lui.

Allongée dans l’herbe d’un parc en train de penser à Go, le chat Giuliano (Roméo en VF) s’approche d’elle, et c’est ainsi que Yakko rencontre Hashizo (Benjamin en VF) : dès qu’elle l’a vu, Yakko l’a trouvé mignon. Ce petit lui fait de la peine lorsqu’il lui dit qu’il vit seul avec son grand frère qui n’est jamais à la maison, et qu’il s’ennuie.
Yakko l’emmène jouer au baseball puis lui montre le restaurant où elle vit et travaille pour qu’il vienne la prochaine fois y manger un morceau.
En le regardant partir, Yakko se dit qu’il lui rappelle le garçon de la faculté de part sa façon de parler et son allure. Sans le savoir, Yakko a rencontré le petit-frère de Go.

En rentrant au restaurant, Yakko est surprise d’y voir Go. C’est Satomi qui l’a amené pour qu’il voit Yakko, Satomi en parlait tellement à Go qu’il a voulu voir à quoi elle ressemblait.
En entendant Go dire à Satomi qu’il est arrivé en retard l’autre soir au bar, Yakko croit que Go travaille aussi dans le bar gay et qu’il est aussi un gay. Fortement étonnée, Yakko se demande comment Go pourrait-il être gay alors qu’il n’arrête pas de parler de filles.

Sa meilleure amie Isuzu (Manuela en VF) l’incite à venir voir les Bee Hive (un groupe de rock), elle lui donne rendez-vous à 18 heures à la salle de concert.
Pour sortir, Yakko ment par omission à son père, celui-ci croit qu’elle sort pour aller à la faculté.
En sortant pour aller au concert, Yakko rencontre Hashizo qui venait lui rendre visite pour jouer avec elle. Yakko lui dit qu’elle doit partir mais voyant sa tristesse, elle n’a pas le cœur à le laisser seul et l’emmène avec elle.
Yakko et Isuzu se perdent, c’est Hashizo qui leur montre le chemin et qui les conduit au Loose.

Dans la salle de concert, Giuliano monte sur scène rejoindre Go et c’est ainsi que Yakko découvre la véritable profession de Go et Satomi : ils sont membres d’un groupe de rock.
Yakko découvre par là-même que le Loose n’est pas un bar gay.
Hashizo lui avoue que le garçon qui chante est son frère.
Yakko se sent comme envoutée par le spectacle et la voix de Go.
Go est sur le point de gronder Hashizo d’être venu mais Yakko intervient pour prendre sa défense et dit à Go que c’est elle qui l’a amené ici. Go comprend que la fille dont lui parlait Hashizo n’est autre que Yakko. Il souhaite publiquement la bienvenue à Yakko en l’appelant ‘‘poupée’’, ce qui déclenche automatiquement la jalousie et l’animosité des fans.
Satomi, qui est pourtant de nature très réservée, s’énerve, leur ordonne de la laisser et de ne pas la toucher puis il déclare publiquement sur scène son amour à Yakko en lui disant au micro : « Je t’aime Yakko »
Yakko en reste interdite, puis elle s’enfuit en courant.

Le lendemain, Yakko n’arrive toujours pas à y croire, il s’est passé tellement de choses durant cette soirée qu’elle en a du mal à s’y retrouver.
Satomi vient rendre visite à Yakko au restaurant, il lui demande pardon pour lui avoir menti au sujet du bar. Il lui explique pourquoi il n’osait pas lui révéler son métier : dans le restaurant où elle travaille, on entend que des vieilles balades romantiques, et comme Yakko n’arrêtait pas de les fredonner en travaillant, Satomi a pensé qu’elle aimait ce genre de musique.
Yakko lui affirme que c’est son père qui aime ce genre de musique.
Satomi lui avoue que cela fait longtemps qu’il l’aime, il vient tous les jours au restaurant pour la voir, il n’arrête pas de penser à elle depuis la première fois qu’il l’a vue.
Il lui propose de sortir avec lui à condition qu’elle soit d’accord et qu’elle n’ait personne d’autre dans sa vie. Satomi attend sa réponse.

Yakko ne se décide toujours pas à lui donner une réponse, elle se sent perdue, Go vient à elle pour lui demander de le faire car Satomi en est devenu perturbé.
Go lui demande de venir au concert du lendemain. Yakko s’y rend et voit Go embrasser Isuzu sur la bouche en plein concert pour la remercier d’avoir accepté de garder son chat durant son absence en tournée.
Yakko a un choc et tourne la tête pour ne pas voir la suite de la scène, elle ne sait pas pourquoi elle se sent aussi mal ; elle n’a qu’une envie : partir et elle le fait.
Elle ne comprend pas pourquoi elle est en colère, elle ne comprend pas encore qu’elle est amoureuse de Go.
Satomi rejoint Yakko pour lui signifier qu’il a quelque chose à lui dire et Yakko lui déclare immédiatement qu’elle est amoureuse de lui.
Satomi est très heureux, il la serre dans ses bras, Yakko se dit que c’est mieux ainsi.
Si Yakko a déclaré son soi-disant ‘‘amour’’ à Satomi c’est parce qu’elle ne veut pas le faire souffrir mais surtout, c’est un acte irréfléchi en réaction au comportement de Go qui l’a déçue.
Mais ce faisant, elle s’est engagée avec Satomi et elle se retrouve donc en couple avec lui.

Les Bee Hive sont en tournée, Yakko ne pense pas du tout à Satomi, c’est Go qui lui manque car c’est lui qu’elle aime.
Isuzu ne s’en sort pas avec Giuliano, elle l’amène à Yakko pour qu’elle le garde et le récupère juste avant le retour de Go pour lui faire croire qu’elle s’en est occupé. Mais ce dernier devine à son retour que c’est Yakko qui l’a gardé. Pour l’en remercier, il l’embrasse sur la joue (je détaille cette scène dans la présentation de leur couple).

Les Bee Hive vont participer au grand concours de rock de l’année, les gagnants deviennent tous des stars.
Yakko se dit que s’ils gagnent le concours, elle se sentirait triste car ils s’éloigneraient d’elle, elle a l’habitude qu’ils viennent souvent manger au restaurant. Ils ont égayé sa vie et son quotidien routinier.

Comme dans le dessin animé, Hashizo se rend chez Yakko pour prétendre que Go a oublié quelque chose qu’il doit lui apporter. Il lui invente que Go lui a dit qu’elle devait venir avec lui, alors Yakko l’accompagne.
À la faculté, Go demande à Yakko de rester : il lui confie que Hashizo est son demi-frère, le père de Go a eu Hashizo avec une autre femme qui est morte et le père de Go est ensuite mort dans un accident de voiture. La mère de Go ne l’a pas supporté et quand elle est devenue dépressive, Go a décidé d’élever Hashizo seul.
Yakko est touchée par l’histoire de Go, ce qui renforce l’intérêt et l’amour qu’il lui porte.

Hashizo s’endort au restaurant, Yakko doit le raccompagner chez lui. Comme dans le dessin animé, Yakko fait le ménage chez Go.
Yakko est choquée de voir des magazines de femmes nues ; grâce aux photos, elle découvre que c’était déjà un coureur de jupons au collège, mais cela ne semble pas la déranger outre mesure et n’entache pas l’image qu’elle a de lui puisqu’elle aime les bad boys.

Hashizo appelle ‘‘Maman’’ dans son sommeil et tire le vêtement de Yakko qu’il a prise pour sa maman, Yakko est triste que ce petit de cinq ans souffre d’un manque maternel.
Yakko se sent bien et s’endort près du petit, elle demande pardon à Isuzu (car celle-ci s’intéresse à Go) et à Satomi (car elle est en couple avec lui et surtout parce qu’elle a rendez-vous avec lui ce soir-là : il doit venir la chercher à la faculté mais il ne sait pas qu’elle ne s’y trouve pas).

En rentrant chez lui à deux heures du matin, Go découvre Yakko endormie près de son petit-frère.
Go fait exprès de se coucher dans un lit près de Yakko, il est allongé et déshabillé ; en se réveillant au petit matin, Yakko a peur et en vient à se demander ce qu’elle a fait hier soir. Son cœur bat la chamade, elle est soulagée d’apprendre qu’elle dormait si bien que Go n’a pas osé la déranger.

Satomi, qui était très inquiet de ne pas trouver Yakko à la sortie de la faculté, surgit en furie chez Go croyant que Yakko a disparu, et il a le choc de la découvrir chez lui.
Satomi hurle et exige des explications, l’affaire est grave puisqu’il est en couple avec Yakko.
Go avoue qu’en entrant chez lui il a trouvé Yakko endormie.
Go se met à plaisanter en leur faisant croire qu’il a profité du sommeil de Yakko pour la toucher, celle-ci a terriblement peur puis il avoue qu’il ne fait que plaisanter et les taquiner.
Satomi ne décolère pas et emmène Yakko en la tirant fermement par le poignet.
Seul avec elle, Satomi serre Yakko dans ses bras et lui confie avoir peur qu’elle s’éloigne de lui et le quitte.
Il n’est pas dupe, il dit qu’il a l’impression que Go peut lui arracher Yakko à tout moment.
Satomi a peur qu’il la prenne, il affirme avec sincérité que Go n’a jamais aimé aucune fille pour de vrai.
Satomi embrasse soudainement Yakko qui ne s’y attendait pas, elle se dit qu’il n’a pas le droit de lui faire cela, pendant qu’il l’embrasse elle dit intérieurement : « Non ! Je ne veux pas ! Go…aide moi ! »
Yakko se dégage de son étreinte et s’enfuit en courant ; à présent que Satomi l’a embrassée, elle est sûre et certaine qu’elle est amoureuse de Go.

Lorsqu’elle entre chez elle, son père ne la gronde pas (contrairement à la série animée).
Yakko avait trop peur de ses sentiments pour oser se les avouer, elle avait peur de blesser Satomi et Isuzu, elle savait qu’elle n’était pas amoureuse de Satomi mais ce n’est que lorsque Satomi l’a embrassée qu’elle a compris de façon éclairante qu’elle aime Go.

De son côté, Satomi quitte le groupe après avoir appris que Go est amoureux de Yakko.
Quelques jours plus tard, M. Mitamura dit à sa fille qu’on ne voit plus Go et Satomi au restaurant, il sait qu’elle lui cache quelque chose car il a découvert le CD des Bee Hive que Satomi lui avait offert et par-là même, il a découvert le véritable métier de Go et Satomi.
Il montre le CD à sa fille en lui demandant des explications.
Yakko lui hurle que Go et Satomi sont des garçons bien, peu importe qu’ils travaillent dans un bar gay ou qu’ils fassent du rock, sinon elle ne serait jamais sortie avec Satomi.
Son père a un choc d’apprendre qu’elle est en couple avec Satomi, il pense que les rockeurs sont des dragueurs notoires.
Yakko lui crie qu’elle ne connait aucun garçon qui soit aussi gentil que Satomi.
Son père lui interdit de les revoir et casse le disque de Yakko sous le coup de la colère.
Il lui demande de se remettre au travail mais Yakko s’énerve : elle lui crie qu’elle en a marre de lui obéir tout le temps et s’enfuit de la maison en pleurant.

Yakko se dit que Go lui manque trop et que Satomi doit connaitre la vérité.
Elle se rend au Loose pour voir les Bee Hive mais on l’informe que Satomi a quitté le groupe, Yakko se dit que c’est parce qu’elle a dormi chez Go l’autre jour, elle culpabilise d’avoir causé des ennuis à tout le monde et se dit qu’elle ferait mieux de s’en aller loin d’ici.

Très inquiet, M. Mitamura demande à Hashizo de l’emmener à la salle de concert, pensant que Yakko s’y trouve.
À la fin du concert de Go, il le prévient que sa fille a disparu. Go et Satomi partent à sa recherche.
Yakko est réfugiée dans un conduit avec Giuliano. Elle se dit qu’il n’est plus question de sortir avec Satomi.
Elle s’est assoupie contre Giuliano, à son réveil il n’est plus là : il est parti pour amener Go.
Go arrive seul pour la sortir du conduit (cette scène est symbolique : Yakko n’hésite nullement entre Satomi et Go. Go est son seul choix, c’est pourquoi il est seul avec elle dans le conduit. Dans la série animée, ce sont Tristan/Satomi et Mathias/Go qui viennent ensemble la chercher dans le conduit car Lucile/Yakko veut les deux.)
Go lui apprend que son père est venu au Loose et que Satomi aussi la cherche. Il lui assure que Satomi va revenir dans le groupe.

Go ramène Yakko chez elle, Satomi est au restaurant, M. Mitamura les invite à rester dormir.
Go et Satomi se réconcilient.

Après le concert des Bee Hive, Yakko confie à Isuzu qu’elle a décidé de tout arrêter et de rompre avec Sammy (c’est le surnom de Satomi).
Sur ce, elle compte le dire au principal intéressé mais il ne la laisse pas terminer, il a tout compris, il lui dit que si elle lui affirme qu’elle aime quelqu’un d’autre alors il comprendra et que s’il s’agit de Go elle doit foncer et ne pas s’en faire pour lui. Satomi s’excuse d’avoir été trop loin en l’embrassant de force et lui propose de rester amis.
La relation entre Yakko et Satomi prend donc rapidement fin, elle était vouée à l’échec dès le départ car, je le rappelle, Yakko ne l’a jamais aimé amoureusement parlant et si elle s’est mise en couple avec lui c’était pour éviter de le faire souffrir et surtout, c’était un acte réactionnaire au comportement séducteur de Go qui l’avait déçue en embrassant Isuzu sur la bouche.
Les sentiments de Yakko pour Go ont achevé sa relation avec Satomi qui n’était de toute façon pas une véritable relation de couple, elle fut brève, platonique et vide.

Yakko a de la peine d’apprendre que Hashizo passe chaque Noël seul car les Bee Hive donnent toujours en cette occasion des concerts de Noël au Loose.
Elle propose à son père de fêter Noël au restaurant et d’inviter les Bee Hive, Hashizo, Isuzu et tous les habitués du restaurant.
Ce jour-là, Hashizo offre un cadeau à Yakko : des petits jouets qu’il a collectionnés.
Pour se faire pardonner, M. Mitamura lui a offert le disque des Bee Hive qu’il lui avait cassé. Yakko se serre contre lui, très heureuse et touchée par son geste.
Go remercie Yakko, il sait qu’elle a tout organisé pour Hashizo.
Yakko en profite pour lui demander qui est Hideki (lorsque Yakko était dans l’appartement de Go, elle a vu une photo de Hashizo bébé sur laquelle était inscrit le prénom Hideki). Go lui explique que Hideki est le vrai prénom de Hashizo, et que c’est lui qui l’a prénommé Hashizo le jour où il l’a accueilli chez lui.

Yakko a passé une très belle soirée, elle se sent bien de ressentir tant de chaleur humaine autour d’elle.

À la faculté, un groupe de filles du cursus de lettres vient voir Yakko pour lui demander de leur faire faire signer des autographes puisqu’elle est avec Sammy.
Cela fait six mois que Yakko fréquente les Bee Hive, avant cela côté musique elle ne connaissait que les vieilles balades romantiques, elle n’avait jamais entendu de rock de sa vie.
Yakko se dit, en pensant surtout à Go, que les Bee Hive vont avoir de plus en plus de fans, surtout des filles, et cela l’inquiète connaissant la nature séductrice de Go.

Au concours de rock des éliminatoires régionales : Yakko vient rassurer Go au concert au sujet de Hashizo qui était gravement malade (pneumonie) et lui dit qu’il n’a pratiquement plus de fièvre, le médecin a dit qu’il est hors de danger, elle lui transmet le message de Hashizo : « Je vais bien, gagne le premier prix pour moi ! »
Go lui déclare son amour et après sa victoire, Yakko s’endort de fatigue (elle a passé la nuit à veiller Hashizo).
Go la rejoint à l’infirmerie, il lui affirme qu’il était sincère. Il lui dit qu’elle n’est pas obligée de lui répondre tout de suite, Yakko meurt d’envie de lui avouer qu’elle pense à lui depuis si longtemps, qu’elle aussi est amoureuse de lui, qu’elle l’aime aussi depuis le premier jour mais elle ne veut pas blesser Satomi et Isuzu alors elle ne lui dit rien.
Meiko (une lycéenne éperdument amoureuse de Satomi) était derrière la porte de l’infirmerie du Loose et a tout entendu.

En sortant du lycée, Meiko va voir Yakko à la faculté pour lui parler de Satomi : Meiko est en colère, elle croit que Yakko est en couple avec Satomi et qu’elle le trompe avec Go ! Elle ne sait pas que Yakko n’est plus en couple avec Satomi.
Meiko menace Yakko. Isuzu prend la défense de sa meilleure amie et dit à Meiko qu’il n’y a rien entre Go et Yakko. Meiko crie que Go a dit à Yakko qu’il l’aimait, elle aimerait bien connaitre la réponse de Yakko car cela fait plus de six mois qu’elle essaie d’oublier Satomi. Meiko confie sa douleur : Satomi ne lui prête aucune attention car il ne regarde que Yakko. Celle-ci est touchée par les larmes de Meiko.

Yakko avoue à Isuzu la vérité : Meiko a raison et elle ajoute être amoureuse de Go. Isuzu s’enfuit en courant.
Yakko se sent soudainement si seule, elle demande intérieurement pardon à Meiko, Isuzu et Satomi, elle ne peut désormais plus mentir : c’est Go qu’elle aime.


À l’occasion de la Saint-Valentin, Yakko n’a pas résisté à l’envie d’acheter un chocolat en forme de cœur pour Go. Elle entend Hashizo dire que Go n’aime pas les sucreries, il reçoit pleins de chocolats de ses fans et les donne toujours à Hashizo. Yakko se met à douter, et n’ose pas l’offrir à Go car elle pense à Isuzu qui ne lui parle plus et à Meiko qui la croit avec Satomi et qui la prendrait pour une fille volage.

Une occasion va s’offrir à Yakko de se réconcilier avec Isuzu : celle-ci prétend être très malade et appelle Yakko, elle lui demande de dire à Go d’aller la voir.
Yakko se précipite à la faculté pour dire à Go qu’Isuzu est malade, elle lui demande de passer la voir.
Même si Yakko souffre de le savoir aller chez Isuzu, elle donne tout de même à sa meilleure amie sa chance avec le garçon qu’elle aime.

Yakko attend toute la journée Go devant son immeuble, elle est tracassée, elle a très peur qu’il soit resté chez Isuzu et qu’il se soit passé quelque chose. Comme je le détaille dans la présentation de leur couple, ce soir-là, Go rentre et découvre le chocolat que Yakko lui a acheté. Le cadeau et la réaction de Yakko lui font comprendre qu’elle partage ses sentiments, Go l’embrasse.

Yakko préfère ne rien révéler au sujet de sa relation avec Go avant le concours de rock qui a lieu dans deux mois, afin de ne pas décevoir Satomi et Isuzu, elle ne veut pas les faire souffrir.
De retour chez elle, son père lui dit qu’il est ‘‘contre ce mariage’’, Yakko n’y comprend rien : c’est Hashizo qui colporte partout que Go et Yaeko vont se marier.

Au magasin Tokoshimaya, Hashizo voit deux poupées de mariés qui lui font penser à Go et Yakko et il veut leur offrir en cadeau de mariage. Comme dans le dessin animé, il paie avec un billet de jeu croyant que c’est un billet de 10 000 yens.
Le magasin appelle au restaurant pour les prévenir pour Hashizo.
Sur les lieux, Go se met en colère contre son petit et le gifle. Yakko reproche à Go de l’avoir frappé sans même le laisser s’expliquer.
Go veut rentrer avec Hashizo mais Yakko lui dit qu’à partir d’aujourd’hui elle s’occupe d’Hashizo.
Yakko découvre l’achat de Hashizo : des poupées de mariés, elle est touchée : Hashizo lui a dit qu’il voulait leur offrir à Go et elle pour leur mariage.
Yakko paie les poupées à sa place et emmène Hashizo chez elle, il passe toute une semaine chez Yakko sans voir Go.
Les Bee Hive doivent partir le 1er mars 1982 pour Tokyo afin de s’y faire connaitre, le concours de rock a lieu en avril 1982. Cela fait presque deux semaines que Go et Yakko ne se sont pas vus. Le 1er mars, Isuzu prévient Yakko que le train de Go part à 17 heures.
Yakko s’y précipite avec Hashizo, le petit rejoint son frère pour lui parler mais Yakko se cache. Go comprend que Yakko se cache alors il lui crie notamment qu’il l’attend en avril.
Yakko pleure de ne pas pouvoir le voir durant tout un mois, le temps va lui paraitre bien long, Go lui manque énormément.

Une groupie des Bee Hive se rend au restaurant pour attirer Yakko au dehors en lui prétendant qu’elle a quelque chose à lui demander. Yakko se retrouve prise dans un guet-apens, entourée de groupies menaçantes, elles ont appris qu’elle allait se marier avec Go et l’accusent de faire courir le bruit en se servant d’un gamin. Yakko comprend que c’est Hashizo qui le leur a dit.
Elles exigent la vérité, l’une des groupies lui dit que suivant sa réponse, elle sera peut-être défigurée au point que Go ne voudra plus jamais poser les yeux sur elle.
Elles lui précisent que pour Go, embrasser une fille est un acte tout à fait banal, il fait bien pire que cela car chacune d’entre elles a eu une relation plus qu’intime avec lui.
Une groupie lui ordonne de quitter Go, Yakko s’écrie qu’elle l’aimera toujours quoi qu’on dise de lui.
Les filles se jettent sur elle pour lui taillader le visage mais Giuliano intervient pour la sauver, il est suivi de M. Mitamura accompagné de tous les clients de son restaurant et d’Hashizo. Les groupies s’enfuient.

Les informations révélées par les groupies hantent Yakko : ‘‘Go est gentil avec toutes les filles, embrasser une fille est pour lui un acte banal, chacune d’elles a eu une relation plus qu’intime avec lui’’.
Isuzu, qui n’en veut plus à Yakko et qui sait qu’elle est en couple avec Go, lui confirme les dires des groupies des Bee Hive : Go a effectivement enchainé les conquêtes, mais c’est la première fois qu’il est avec une fille aussi simple et naïve.
Isuzu conseille à Yakko d’aller le voir à Tokyo, Yakko le fait en ne laissant qu’un mot à son père, Hashizo l’a rejointe après avoir fait sa valise.

Dans les rues de Tokyo, Yakko est sûre de voir Satomi mais c’est Marino (Marina en VF), la femme du chanteur Shella (Sheller en VF), qu’elle attrape après avoir crié : « Satomi ! » Pour information, Marino est le portrait craché de Satomi.
Marino leur indique la salle du concert : Bahamas. Yakko y fait la connaissance du chanteur Shella et retrouve Go.

La finale du 21ème concours de rock se déroule en avril 1982 : Yakko regarde Go chanter en disant : « Et dire que c’est mon petit ami, c’est comme un rêve »
Yakko ne reste pas insensible à son statut de star, à toutes ces paillettes, à toutes ces ambiances déchainées ; elle tire une certaine fierté d’être en couple avec Go des Bee Hive.
Le fait que Go soit un dragueur ne rebute pas Yakko bien au contraire cela l’attire, elle aime son côté rentre-dedans, elle n’est pas du tout attirée par les garçons discrets et réservés.
Elle qui a toujours été réservée, en retrait et coupée du monde, est inévitablement attirée par la posture de star de Go, elle y prend goût et tire une certaine satisfaction d’être en couple avec la star des Bee Hive, donc elle ferme les yeux sur ses dépravations.

Yakko est partie à Tokyo sans la permission de son père et à son retour à Osaka, elle l’a berné par la flatterie en lui vantant ses Okonomi-yaki.
Le soir venu, Yakko a dormi dans le lit de son père, comme lorsqu’elle était petite, et elle lui a demandé pardon de lui avoir causé du souci.

En juillet 1982 : Yakko accompagne Go à la maternelle de Hashizo à l’occasion du jour de visite de classe pour les parents d’élèves.

Un jour, Hashizo vient chercher Yakko à l’aide car la mère de Go est venue à la maison. Yakko s’y rend et fait la connaissance de Yoko, la mère de Go. En la voyant, Yakko croit voir le portrait craché de Go.
Yoko se montre volontairement désagréable : elle prétend trouver Yakko trop banale pour Go.
Yakko lui dit qu’il est vrai qu’elle n’a pas le style de Go mais elle l’aime de tout son cœur.
Yoko pense que Yakko est comme toutes ces filles qui font des déclarations d’amour et qui rêvent d’avoir un petit ami rockeur.
Elle blesse Yakko en disant à son fils que ses nouveaux goûts la dépassent, ‘‘avant il aimait les jolies filles minces’’ dit-elle.
Go rejoint Yakko et lui explique que sa mère est très têtue et égoïste mais qu’elle cache les souffrances qu’elle a endurées depuis que son mari l’a trompée.
Hashizo va rester dormir chez Yakko pendant le séjour de Yoko, le petit ne veut pas rester avec elle surtout pas depuis qu’elle a fait pleurer Yakko.

Yakko découvre la véritable nature de Yoko : elle dissimule ses émotions, elle se montre volontairement désagréable et méchante notamment pour qu’Hashizo la déteste, elle était trop fière pour vivre avec l’enfant que son mari a conçu avec sa maitresse.

Yakko assiste, émue aux larmes, au mariage de sa meilleure amie avec Eiji Tono (Tony en VF).
Mais à la fin du mariage, le manager des Bee Hive demande à Yakko de quitter Go. Il se montre nettement moins tranchant et ferme que dans le dessin animé, il est embarrassé de lui faire une telle requête.
Il lui dit notamment que Go l’aime sincèrement et n’a jamais été aussi sérieux avec une fille mais si les gens apprennent que la star des Bee Hive est en couple, un grand nombre de filles vont laisser tomber le groupe.
Yakko reste sans voix. Elle se confie à Marino et lui dit tout, les arguments du manager étaient tellement convaincants qu’elle n’a rien pu dire.
Marino lui conseille de ne pas quitter Go, elle lui explique que ceux qui aiment vraiment leur musique deviendront fans, des fans partent et avec le temps, de nouveaux viennent, de vrais admirateurs et pas seulement des groupies qui rêvent d’être en couple avec la star du groupe.

En entendant Go dire qu’il aime être admiré, que son rêve est de se produire sur une immense scène face à un public en délire, Yakko se dit que son rêve est exactement le même que celui du manager Yamadazaka. Yakko se sent égoïste et se dit que si elle l’aime vraiment, elle doit le quitter.
Elle pense qu’elle met un frein à sa carrière et a donc l’intention de le quitter. Elle en appelle à Meiko pour lui demander un service…
Yakko écrit une lettre à Go dans laquelle elle lui annonce qu’elle en aime un autre et qu’elle veut rompre. Go vient à elle pour avoir des explications et Yakko lui invente qu’elle aime quelqu’un d’autre.
Go veut savoir qui est ce garçon, Yakko lui dit que c’est un client du restaurant et qu’il est là ; sur ce, elle le lui montre : le lecteur sait qu’il s’agit du garçon que Meiko côtoie (c'est-à-dire Jun). Yakko remercie Meiko pour son aide.

Malgré ses efforts pour garder un sourire forcé, Yakko est triste, elle n’arrête pas de penser à Go.
Cela fait deux mois que Go et Yakko sont séparés. Satomi se rend au restaurant et prévient Yakko que Meiko leur a tout révélé au sujet de Jun.
Go découvre, grâce à l’intervention de Marino, que Yamadazaka a demandé à Yakko de le quitter. Yakko reçoit une lettre de sa part dans laquelle il lui fait comprendre qu’ils vont se remettre en couple l’an prochain, soit dans quelques jours. Il lui offre un billet pour son concert de ce soir, soit le 24 décembre 1982. Yakko assiste au concert puis retrouve Go le 31 décembre 1982 à 23h30. Cela faisait trois mois que Go et Yakko étaient séparés. Go emmène Yakko chez lui ce soir-là, celle-ci franchit les limites en se souillant avec Go sans aucune résistance, sans aucune peur, sans aucune gêne, elle renie de ce fait les valeurs traditionnelles que son père lui a toujours inculquées depuis sa plus tendre enfance.
Isuzu l’avait pourtant prévenue que le fait que Go ne la touche pas soit une marque de respect ; en se souillant ainsi aussi facilement, Yakko agit comme toutes les autres filles que Go a connues, elle devient comme elles et perd cette différence qui plaisait justement à Go.
Yakko a pu se souiller aussi facilement car son père n’a pas été assez vigilant en la laissant découcher, il croit naïvement que sa fille reste pure pour ses noces (dans la série animée, M. Mitamura reste très vigilant car il connait la nature profonde de sa fille, il sait qu’elle serait prête à perdre sa pureté, c’est pourquoi il ne lui fait pas confiance à ce niveau et si elle reste pure dans le dessin animé c’est parce que Go/Mathias est un personnage pur et respectueux des bonnes mœurs).

Après avoir renoncé et perdu son innocence, le comportement de Yakko change : elle devient plus affirmée et plus sûre d’elle, elle n’est plus la jeune fille naïve et insouciante qu’elle était, elle se révèle impudique, impure et surtout elle va devenir infidèle ; d’avoir renié délibérément les valeurs traditionnelles que son père lui avait inculquées a produit automatiquement sur elle un effet pervers ; cette fâcheuse nuit a été un déclic, Yakko s’est pervertie et dévoile maintenant au grand jour des aspects refoulés de sa personnalité : elle l’avouait au début de l’histoire, Yakko enviait les filles qui se maquillent et qui ont des petits amis. Elle enviait le genre de filles que Go n’aime pas, si Go les fréquentait et les touchait, il n’avait néanmoins aucune considération et aucun respect pour elles, c’était pour lui un jeu et une manière de passer son temps à oublier son passé et ses propres déboires ; en revanche, il aimait et respectait Yakko pour sa différence, pour sa pureté, pour son innocence et pour sa simplicité, cela l’attirait réellement et sincèrement, cette forme de vie naturelle et ancienne pouvait lui changer sa vie ; mais en se laissant toucher sans résistance comme les autres filles, Yakko perd ces qualités que Go aimait tant en elle. Elle a tout gâché.
Dès le lendemain de cette nuit du nouvel an, Yakko remarque que Go n’a plus les marques de respect qu’il lui témoignait auparavant. Il commence à la toucher à la vue de tous (Yakko en devient même gênée, il ne se comportait pas ainsi autrefois) et lui manque de respect en touchant et caressant d’autres filles en plein concert alors qu’il s’abstenait de le faire lorsqu’il était en couple avec elle, et précisément lorsqu’elle était pure.
Yakko ne se respecte pas, elle n’a aucune fierté et aucun honneur : elle supporte la situation et l’accepte en se disant que Go ne lui appartient plus lorsqu’il est sur scène.
Yakko n’est pas dupe : elle a constaté le changement d’attitude de Go, elle est en proie à des incertitudes, elle se demande si Go va finir par la quitter un jour, elle avoue être angoissée mais se persuade que Go finira par toujours revenir auprès d’elle.
Pourtant, lorsque Go lui annonce qu’il compte s’installer à Tokyo, Yakko craint qu’il la quitte, si elle était sûre de leur amour, elle ne le penserait pas. Elle confie qu’elle sent qu’il s’éloigne de plus en plus d’elle.

Yakko a peur qu’il ne revienne pas, alors elle garde Hashizo chez elle pour être certaine que Go lui revienne. Elle se sert de Hashizo qu’elle qualifie d’otage. Tout a changé dans sa relation avec Go depuis qu’elle l’a laissé la toucher. C’est seulement depuis qu’elle s’est laissée toucher qu’elle a commencé à craindre qu’il la quitte car au fond, elle sait très bien que c’est sa différence qui la plaçait à part des autres filles pour Go.
Lorsque son père dit qu’elle est pure, Yakko en devient rouge écarlate, elle sait qu’elle est impure et le cache car elle en a honte.

Tout bascule complètement et empire sa relation avec Go lorsque Yakko rencontre le jeune Ryotaro, un chanteur punk.
Dès que le regard de Yakko se pose sur le chanteur Ryotaro, elle est séduite par ce bad boy.
Elle trouve qu’il a un beau visage mais que ce chanteur fait froid dans le dos, il lui fait penser à ‘‘un démon comme on en voit dans les peintures’’.
Yakko tombe sous son charme ténébreux et son côté satanique, elle qui est tant attirée par les mauvais garçons.
Dès que Ryotaro voit Go parmi la foule, il se met à fixer Yakko, celle-ci est toute en émotions, elle se demande si c’est elle qu’il fixe comme ça.


Comme je l’explique dans la présentation de Ryotaro, s’il fixe Yakko, c’est parce qu’il a un plan : détrôner Go. Ryotaro n’est pas du tout amoureux de Yakko, il a tout manigancé dans le but de détruire Go.

Dès le départ de Go pour Tokyo, Ryotaro se présente au Mambo pour exécuter son plan qu’il a calculé dans les moindres détails.
Yakko le reconnait tout de suite, il la met dans tous ses états, elle dit qu’elle se souvient très bien de son regard, elle se demande même s’il l’a oubliée.
Ryotaro est venu pour travailler au Mambo pour mieux se rapprocher de Yakko et la prendre à Go car tout ce qui l’intéresse c’est de détruire Go, mais Yakko n’y voit que du feu.
Ryotaro maitrise l’art de l’Okonomi-yaki, il parvient à berner M. Mitamura en se faisant passer pour un gentil et brave garçon qui aime l’enka. M. Mitamura l’engage.
Yakko voit tout de suite que c’est un menteur mais cela ne va pas l’empêcher de tomber la tête la première dans son piège.
Yakko ressent quelque chose pour ce beau ténébreux alors qu’elle a eu une relation physique avec Go ! L’amour qu’elle croyait ressentir pour Go s’est rapidement estompé.

Yakko doit l’accompagner dans sa chambre, Ryotaro ne perd pas de temps pour mettre son plan à exécution : il lui dit qu’il l’a déshabillée du regard l’autre soir et qu’elle est partie en courant. Il ajoute qu’heureusement pour lui qu’il vient de la retrouver, et met cela sur le compte du destin.
Ryotaro veut même savoir si Yakko est pure physiquement, si elle est passée à l’acte avec Go, il a un doute à ce sujet connaissant la réputation dévergondée de Go. Yakko est fortement gênée et honteuse, elle ne lui répond pas.
Il révèle à Yakko qu’il n’aime pas l’enka, et qu’il n’a que dix-sept ans (Yakko réalise qu’il a encore menti à son père). Il lui demande de garder le secret qu’il est punk.
Yakko compte le dénoncer à son père mais Ryotaro l’a deviné, alors il l’a fait culpabiliser en inventant qu’il est obligé de mentir pour survivre et qu’il est seul au monde.
Yakko n’arrive pas à démêler le vrai du faux en Ryotaro qui ne cesse de mentir.

Ryotaro provoque volontairement une dispute entre Yakko et Go au téléphone.
Suite à cette dispute, Yakko ne comprend pas pourquoi Go ne la joint pas au téléphone, elle n’y arrive pas non plus, il n’est jamais là. Ryotaro lui dit qu’il est avec d’autres filles, Yakko appelle immédiatement Go pour se rassurer. Mais celui-ci est saoul, il lui dit qu’elle n’est pas la seule à s’amuser. Une nouvelle dispute se déclenche car Go comprend que Ryotaro est de nouveau près de Yakko.
Yakko finit par pleurer, Ryotaro en profite pour se rapprocher d’elle et prétendre qu’il est désolé, il lui dit que s’il était à la place de Go, il ne serait jamais parti à Tokyo sans elle.
Yakko ne reste pas insensible à ses dires, elle est non seulement attirée par lui mais ce qu’il lui dit la fait réfléchir. Quand Ryotaro lui fait de fausses déclarations, Yakko reste pensive.

Le lendemain, Yakko repense à ce que lui a dit Ryotaro. Elle est très perturbée mais elle ne sait pas s’il était sincère. Elle est toute rouge en y repensant, il lui fait de l’effet.
Avant de sortir faire les courses, elle le regarde, elle rougit, Ryotaro l’attire, elle ne résiste pas à ce bad boy à l’allure rebelle.
En route, elle pense à lui, elle se dit qu’il la poursuit même en pensées. Elle pense à Go en confirmant l’adage ‘‘loin des yeux loin du cœur’’.

Ryotaro propose à Yakko de devenir sa favorite, il lui promet de ne pas la délaisser comme le fait Go. Il lui précise que son groupe joue le jeudi, le jour de fermeture du Mambo, il compte sur elle pour venir l’applaudir.
À aucun moment Yakko ne le repousse mais ce qui la perturbe à chaque instant, c’est ce doute permanent qui l’assaille : Ryotaro est-il sincère envers elle ? Si elle avait la certitude qu’il est sincère, elle tomberait dans ses bras sans l’ombre d’une hésitation.

Go et Yakko se réconcilient au téléphone : Go sera présent le 3 mai 1983 à Nagoya et propose à Hashizo et Yakko de venir le rejoindre là-bas.
Finalement, Yakko ne s’est pas rendue à Nagoya car elle a accompagné Hashizo aux urgences.
Go est absent d’Osaka durant une très longue période, Yakko n’est pas triste car Ryotaro est avec elle dans sa maison ; on sent bien la différence avec le moment où Go était parti en mars 1982 pour Tokyo et qu’il lui manquait.

Le 5 mai 1983, les Bee Hive donnent un concert à Osaka : comme je le détaille dans la présentation de Ryotaro, ce dernier déstabilise Go du regard. Ryotaro le prévient calmement qu’il va lui prendre Yakko, il lui promet qu’elle sera à lui. Il ajoute qu’il va lui ‘‘chiper Yakko’’.
Fortement déstabilisée, Yakko gifle Ryotaro, elle est rouge écarlate et en pleure.
Pendant le concert des Bee Hive, Yakko a l’esprit embrouillé, elle repense à Ryotaro qui lui a dit qu’il ne serait jamais parti à Tokyo sans elle, et qui vient de dire qu’elle sera à lui.
Elle ne sait pas s’il ment ou dit la vérité, elle aimerait qu’il ait dit la vérité mais ne sait pas à quoi s’en tenir avec lui.

Yakko va se retrouver avec Ryotaro pour accompagner Hashizo lors d’une sortie scolaire organisée à la ferme de Rokkoi.
La nuit, Yakko pense à Ryotaro, cette sortie avec lui l’angoisse un peu. Elle pense à lui même durant la nuit, elle a peur de lui succomber, elle sent qu’elle ne peut pas résister.
À l’école de Hashizo, tout le monde croit que Ryotaro et Yakko sont un couple de parents, Yakko en rougit, cela ne lui déplait pas.
Cette sortie se passe le 12 juin 1983 : une partie de cache-cache est organisée avec les parents.
Ryotaro tire Yakko pour qu’elle se cache avec lui, il fait exprès de choisir un endroit étroit pour se coller à elle.
Yakko veut être clarifiée sur les sentiments de Ryotaro, elle rougit et lui demande : « Pourquoi as-tu provoqué Go au concert alors que tu n’es même pas amoureux de moi ?! » Elle prêche le faux pour savoir le vrai, elle veut savoir s’il l’aime vraiment, elle espère qu’il se dévoile mais Ryotaro joue son rôle jusqu’au bout et en profite pour l’embrasser sur la bouche afin de la faire succomber.
Déstabilisée, Yakko le gifle et part en courant, c’est la deuxième fois qu’elle le gifle (notons que dans le manga, c’est avec Ryotaro que les gifles se produisent, le dessin animé a repris cet ingrédient pour la relation Yakko/Go).
Yakko repense au baiser de Ryotaro, elle se rappelle que lorsque Satomi l’a embrassée, elle s’est rendue compte qu’elle aimait Go mais cette fois-ci c’est différent car elle ressent quelque chose pour Ryotaro. Elle s’avoue que Ryotaro l’attire de plus en plus et qu’elle ne peut pas lutter.

Un soir à vingt-deux heures, alors que Yakko est en train de rentrer chez elle, trois garçons l’importunent. Ryotaro arrive pour l’aider et leur dit : ‘‘Lâchez ma nana’’ Yakko rougit et le prend au premier degré.
Yakko découvre que Ryotaro connait ces trois garçons, ils sont avec lui au lycée, Ryotaro n’est pas retourné au lycée depuis la rentrée et les demoiselles qu’elle avait vues qui le recherchaient n’étaient pas ses groupies, comme Ryotaro le prétendait, mais seulement des camarades de classe.
Yakko découvre des nouveaux mensonges de Ryotaro.
Ryotaro dévoile bien malgré lui qu’il a des parents (il lui dit que ses parents seront en colère s’il arrête complètement le lycée). Yakko est offusquée de découvrir encore un mensonge, Ryotaro prétendait être seul au monde.
Afin de ne pas perdre tout ce qu’il est en train de détruire, Ryotaro tente de rattraper ses erreurs en inventant à Yakko qu’il est sincère sur les sentiments qu’il a pour elle.
Il lui prétend qu’au début ce n’était qu’un jeu mais que maintenant…, Yakko est sous son charme, elle lui crie d’arrêter, rouge écarlate.
Ryotaro lui demande de venir demain soir à son concert au ‘‘Beat Crazy’’ et elle comprendra.
Complètement ébranlée, Yakko part en courant en lui disant qu’elle ne pourra pas y aller car elle a cours.
En courant, elle se demande ce qui lui prend, ce garçon est plus jeune qu’elle (ce qui la dérange) mais il l’attire irrésistiblement, elle n’arrête pas de pleurer à cause de lui, il la met dans tous ses états, elle dit qu’elle sait qu’elle ne déteste pas Ryotaro sinon elle l’aurait tout de suite dit à son père.

Le lendemain, Ryotaro piège Hashizo et Yakko pour attirer celle-ci au ‘‘Beat Crazy’’ : il invente à Hashizo que les Bee Hive se produisent ce soir en concert et il lui dit de laisser un mot à Yakko ; Hashizo écrit donc à Yakko qu’il est parti avec Ryotaro à la salle de live ‘‘Beat Crazy’’.
Yakko arrive en salle, elle est subjuguée par Ryotaro, elle avoue qu’il dégage quelque chose de spécial sur scène.
Elle en oublie Hashizo et regarde Ryotaro, elle pense ensuite à aller chercher Hashizo mais elle n’arrive pas à détacher son regard de Ryotaro. Ce dernier profite de sa présence pour chanter une chanson d’amour punk et la faire succomber de plus belle. Son plan fonctionne, Yakko rougit et ne détache pas ses yeux de lui.
Ryotaro descend de scène pour la rejoindre, il la bloque contre un mur, s’approche d’elle pour l’embrasser mais Go surgit, revenu précipitamment de Tokyo suite à l’appel de Gonta (qui l’a prévenu au sujet du baiser de Ryotaro), et il tombe sur cette scène.
Yakko est surprise, honteuse et gênée qu’il la surprenne dans cette situation compromettante.
Une bagarre se déclenche, les fans et le groupe de Ryotaro sont enragés mais celui-ci met un terme au combat.

Yakko ose avouer à Go que Ryotaro ne la laissait pas complètement indifférente, elle parle au passé pour éviter qu’il la quitte mais son attirance est toujours aussi vivace et s’amplifie.
Le lendemain, Ryotaro compte retourner au lycée, Yakko est étonnée de le voir dans son uniforme de lycéen et c’est à cet instant qu’elle mesure la différence d’âge qui les sépare, elle trouve qu’il fait vraiment lycéen et se rappelle qu’il est plus jeune qu’elle, cela la dérange.
Ryotaro lui dit qu’il a envie de retourner au lycée pour les filles, les filles en uniforme lui manquent dit-il. Yakko est jalouse, rougit et serre le poing.
Elle lui fait une crise de jalousie, lui crie d’aller prendre son bain, elle est furieuse et lui prétend que c’est son père qui va être en colère.
Il part prendre son bain, Yakko pense à lui et à son jeune âge, cela la dérange fortement : « Dans cet uniforme, on voit qu’il est plus jeune que moi » se dit-elle avec déception.
Il est le seul qui occupe ses pensées, elle est obnubilée par lui ce qui prouve que son ‘‘amour’’ pour Go est bancal.

Au petit-déjeuner, Ryotaro doit avouer à M. Mitamura qu’il est encore lycéen ; ce dernier veut le renvoyer car il n’a que dix-huit ans, il est mineur. M. Mitamura reproche à sa fille de lui avoir aussi menti.
Yakko prend énergiquement la défense de Ryotaro, elle ne veut pas que son père le fasse partir.
Ryotaro se confie sincèrement et avoue que ses parents sont vivants, il dévoile son envie d’avoir une vraie famille, sa joie d’avoir découvert une vraie vie familiale auprès des Mitamura ; puis soudain il se met à mentir en disant qu’il ne supportait plus de les trahir (alors qu’il a dû notamment avouer la vérité sur son âge puisqu’il doit retourner au lycée, il n’aurait pas pu justifier ses absences continuellement) mais il y a une part de sincérité dûe au fait qu’il se soit attaché à M. Mitamura, il s’en voulait de lui mentir.
M. Mitamura est ému de l’entendre dire qu’il espère tomber sur un endroit aussi chaleureux qu’ici (Ryotaro s’exprime volontairement ainsi pour émouvoir M. Mitamura). Il l’autorise à rester et lui précise qu’il devra travailler le soir.
Yakko est bluffée par son spectacle : « Quel acteur ! » se dit-elle, Ryotaro est très convaincant mais dans tout ce qu’il vient de dire, Yakko ne sait absolument pas distinguer le vrai du faux.
Ryotaro continue de mentir en prétendant à M. Mitamura qu’il aime Yakko, que son rêve c’est de se marier avec Yakko et de reprendre son restaurant plus tard.
Yakko y croit : « Il est en train de me demander en mariage ?! » Elle en rougit fortement.
Entre Go et Ryotaro, c’est sans hésiter que M. Mitamura choisit Ryotaro.
Ryotaro ment tellement bien que Yakko se met à y croire et se demande même ce qu’il lui trouve pour se montrer aussi obstiné.

M. Mitamura organise un ‘‘Mambo Tour’’ pour aller en vacances à la mer, à la plage de Suma (plage célèbre située à l’ouest de la ville de Kobé). Yakko est heureuse que Ryotaro soit convié et passe un agréable moment auprès de lui, il a tenté de lui apprendre à nager mais elle ne faisait pas beaucoup de progrès.

Ryotaro lui dit qu’il veut faire mieux que Go et cela concerne aussi la musique, il ajoute qu’elle sera sienne si jamais il l’emporte. Yakko réfléchit à ce qu’il dit, elle réagit exactement comme une fille intéressée, elle rougit fortement, elle est complètement déstabilisée.
Yakko ne met pas les choses au clair avec lui concernant Go, elle aime sa compagnie et rougit constamment quand il lui parle.
Ce qui turlupine incessamment Yakko, c’est qu’elle ne sait pas si Ryotaro est sincère, elle aimerait qu’il le soit mais n’arrive pas à le cerner : « Pourquoi tiens-tu autant à me séduire ? Je te plais donc à ce point ? Ou y’a-t-il autre chose ? » lui demande-t-elle intérieurement.

À la fête du quartier, des voyous importunent Yakko, Ryotaro intervient pour la défendre, il se place devant Yakko et se prend tous les coups des voyous sans riposter car il ne veut pas se faire arrêter par la police pour pouvoir participer au Festival de Rock.
Yakko crie à Hashizo d’appeler une ambulance, Ryotaro est contre elle et prétend qu’il veut rester dans cette position, Yakko est dans tous ses états.
Ryotaro avoue à Yakko connaitre les Bee Hive depuis plus longtemps qu’elle et que son objectif est de le dépasser en tout point de vue. Il lui avoue aussi qu’il était là quand Satomi lui a fait une déclaration d’amour publique, il a appris que Yakko était en couple avec Go et donc il a voulu la lui voler pour le détrôner et lui nuire.
Ryotaro avoue à Yakko qu’il a tout calculé et qu’il savait qu’elle était la fille du patron du Mambo.
Yakko tombe des nues, elle est extrêmement déçue car elle croyait qu’il l’aimait, surtout elle espérait et voulait qu’il l’aime.
Ryotaro ne perd pas son objectif de vue : vaincre Go, alors il lui invente qu’il est vraiment tombé amoureux d’elle.
Yakko ne sait que croire, elle rougit et lui reproche de jouer avec ses sentiments ; pour la faire succomber, Ryotaro la prend dans ses bras et la serre contre lui en lui disant une vérité : il avoue qu’il est plus que jamais décidé à vaincre Go.
S’il lui fait croire qu’il est amoureux d’elle c’est pour détrôner Go mais Yakko interprète ces paroles autrement, elle veut bien croire qu’il soit vraiment amoureux d’elle alors que la seule chose qui compte pour Ryotaro c’est de détruire Go et il est prêt à tout pour y arriver.
Yakko tombe vraiment amoureuse de lui, elle en oublie Go, elle serre Ryotaro dans ses bras en disant qu’elle n’entend plus la voix de Go. Il ne fait plus partie d’elle, Ryotaro est le seul objet de son désir.
Yakko est tombée amoureuse de lui, ce qui veut dire qu’elle n’était pas follement amoureuse de Go lorsqu’elle a accepté de passer la nuit avec lui, c’est dégradant.
Yakko se sent indécise et perdue, elle avoue ne plus être sûre de ses sentiments pour Go car Ryotaro l’a fait douter.

Le temps a passé depuis la fête du quartier, Ryotaro est resté le même, il agit comme si de rien n’était car il ne ressent aucun amour pour Yakko (juste un sentiment fraternel) mais Yakko a tout pris au sérieux, elle n’arrête pas de penser à sa déclaration et à la sensation qu’elle a ressentie lorsqu’il l’a prise dans ses bras.

Yakko et Hashizo partent assister en cachette aux auditions des Bee Hive à Osaka qui recherchent un nouveau bassiste (suite au départ de Sugi) ; ils y assistent en cachette car Go ne voulait pas qu’ils viennent, il veut que les Bee Hive restent concentrés.
Yakko n’en croit pas ses yeux : Ryotaro vient passer l’audition. Elle reste interpellée par les dires de Ryotaro qui lui dit que bientôt entre Go et elle ce sera de l’histoire ancienne.
Yakko est perdue, elle n’a jamais aimé Go d’un amour pur, sincère et profond sinon elle ne se serait jamais posé cette question : « Lequel j’aime le plus à présent ? J’ai l’impression que mes sentiments pour Ryotaro sont de plus en plus forts. »

Un soir alors qu’elle se trouve près du port d’Osaka, Yakko entend des bruits de batterie provenant d’un entrepôt, elle le rejoint et y découvre Ryotaro en compagnie de son groupe punk.
Yakko lui explique qu’elle n’était au courant de rien, elle était seulement venue voir la mer quand elle a entendu de la musique.
Ryotaro en profite pour continuer son numéro, il lui dit que c’est le fil invisible du destin qui les a réunis et qu’il va chanter pour elle ce soir.
C’est un beau parleur et Yakko tombe encore dans son jeu, elle est à nouveau dans tous ses états, elle en voit même des étoiles : Ryotaro lui fait complètement tourner la tête.
Yakko se sent bien et reste l’écouter, elle s’est même retrouvée à s’endormir sur place jusqu’au petit matin.
Le lendemain matin, elle regarde le lever du soleil avec Ryotaro.
Lorsqu’elle rentre à la maison avec Ryotaro, Go l’y attendait et la gifle de toutes ses forces.
Quant à M. Mitamura, il décide que Yakko épousera Ryotaro car il ne veut pas donner sa fille à un homme qui lève la main sur elle.
Il hurle à sa fille que si un jour elle se marie ce sera avec Ryotaro. Yakko ne proteste pas contre cette décision. Elle part dans sa chambre, les paroles de son père raisonnent dans sa tête et elle envisage même de se marier avec Ryotaro, elle le veut et se sent poussée par son père dans les bras de Ryotaro ; cette idée de l’épouser l’intéresse sérieusement sauf qu’elle ne sait pas ce qu’il en est réellement du côté de Ryotaro.

C’est terminé entre Go et Yakko, il l’a quittée et il est retourné à Tokyo en emmenant Hashizo avec lui. Il ne donne plus de nouvelles à Yakko mais elle a Ryotaro avec elle qui lui tient compagnie, elle en a oublié Go et Hashizo car Ryotaro lui suffit largement mais ce doute la lancine continuellement : est-il vraiment prêt à l’épouser ?

Yakko a une dissertation d’anglais à faire sur l’histoire du Japon et doit se rendre à Kyoto pour ses recherches, elle passe près d’une boutique de kimonos et reçoit de l’eau : c’est une très belle femme en kimono (le lecteur sait qu’il s’agit d’Izumi, la future femme de Sugi) qui n’a pas fait exprès et qui n’a pas l’accent de Kyoto, Yakko se dit que c’est rare pour une personne qui travaille dans un magasin de ce genre. Izumi l’incite à entrer au magasin et Yakko y retrouve Sugi. Il lui présente donc Izumi, sa future femme. Go en avait parlé à Yakko mais elle n’avait jamais eu l’occasion de la voir.
Yakko leur explique qu’elle s’est séparée de Go après une dispute et que son père lui préfère Ryotaro. Sugi ne comprend pas pourquoi cela la touche autant car elle est habituée à ce que son père s’oppose à son mariage avec Go (même si dans les faits, son père la laisse faire ce qu’elle veut).
Izumi comprend que Yakko est attirée par Ryotaro et Yakko ne le nie pas.
Sugi lui a conseillé de choisir lequel des deux elle aime le plus le soir du festival de rock, il lui a dit que le festival sera l’occasion de vérifier lequel des deux elle aime vraiment en fonction de la chanson qui la touche le plus et de la voix qui la bouleverse plus que tout.
Yakko décide de mettre son destin entre les mains d’une chanson mais en réalité, son choix sera guidé non pas en fonction de celui qu’elle veut le plus, mais surtout en fonction de celui qui est prêt à l’épouser, elle veut être certaine d’être épousée, elle ne sait pas si Ryotaro veut réellement s’engager avec elle.

Ryotaro va bientôt partir pour Tokyo afin de participer au festival de rock.
En marchant avec elle, Ryotaro pose sa main sur l’épaule de Yakko, elle ressent quelque chose :


Ryotaro, qui continue à jouer son jeu, se met à lui dire qu’il ne va rien lui faire car ce ne serait pas juste envers Go, Yakko s’énerve. Mais quand il lui demande ensuite si elle préférerait qu’il s’occupe d’elle, Yakko s’enfuit en courant après être devenue rouge écarlate et l’avoir giflé.
Son comportement parle de lui-même : Yakko veut qu’il la séduise, il l’attire de plus en plus et la déstabilise, elle ne veut surtout pas qu’il arrête de l’envouter et de se montrer entreprenant.

Yakko lit la carte de Hashizo signée de la patte de Giuliano. Yakko pense à Hashizo en disant la larme à l’œil : « Mon otage n’est plus là », elle pense ensuite à Go qui lui avait dit, avant de partir vivre à Tokyo, qu’il reviendrait pour vivre avec elle.
Hashizo est à présent le seul lien qui la rattache à Go, elle est consciente que sans lui, elle perd Go qui l’a désormais quittée suite à son infidélité. Elle affirme ne pas encore y voir clair dans ses sentiments. Yakko n’est sûre de rien car elle ne sait toujours pas ce que Ryotaro pense vraiment d’elle.

C’est le jour du festival de rock : Yakko ne sait toujours pas à quoi s’en tenir avec Ryotaro.
Il continue son jeu jusqu’au bout en disant à Yakko qu’il gagnera ce soir et qu’elle sera sienne quoi qu’il arrive. Ses mots raisonnent dans la tête de Yakko qui reste troublée.
Elle se dit que Go l’a peut-être oubliée ; dans ce cas, elle est prête à aller avec Ryotaro, elle dit que ses mots sont si forts. Elle se laisse facilement embobiner par des mots d’amour dépourvus de substance, dénués de sincérité.
Yakko est obnubilée par Ryotaro, en l’écoutant chanter, elle dit que sa voix chaude l’étreint presque violemment, elle se sent comme pétrifiée, elle en a du mal à respirer.

Yakko ne sait pas que Go a décidé de rester avec elle car il a pris conscience à Tokyo qu’il avait trop besoin d’elle pour Hashizo (je le détaille dans la présentation de leur couple).
Elle ne reconnait pas Go et se demande pourquoi il ne lui en veut pas.
Yakko ne cache pas son infidélité et lui avoue qu’elle est tellement indécise.
Go ne laisse pas le temps à Yakko de faire son choix, à peine a-t-il terminé sa chanson qu’il la demande en mariage. Il ne la laisse pas faire son choix car il avait peur qu’elle choisisse Ryotaro.
Il se précipite à l’épouser par peur de la perdre (il a besoin d’elle pour le bien-être de Hashizo), la menace de Ryotaro a plané jusqu’au bout.
Yakko se révèle que c’est seulement au moment où Go l’a demandée en mariage qu’elle a décidé de le choisir lui à Ryotaro.
Elle a pensé jusqu’au bout à Ryotaro, si elle accepte précipitamment la demande en mariage de Go, c’est pour faire comme tout le monde, avoir le statut de femme mariée et ne pas se retrouver seule, l’incertitude et le flou total régnaient avec Ryotaro : elle était fortement dérangée qu’il soit plus jeune qu’elle, elle était très incertaine quant aux sentiments qu’il lui porte et surtout, il ne sait pas qu’elle est impure. Yakko ne savait pas s’il voudrait toujours d’elle en la sachant salie par Go (Ryotaro lui avait demandé si elle était pure physiquement, si elle était passée à l’acte avec Go), elle avait peur d’encourir le risque de perdre les deux à la fois.
N’oublions pas que nous parlons d’une société japonaise ancienne où un grand nombre d’hommes attachent beaucoup d’importance à la tradition c'est-à-dire à la pureté de la promise. La majorité des jeunes hommes à marier ne s’engageaient pas avec des femmes souillées.
Étant totalement incertaine quant aux réelles intentions de Ryotaro, Yakko essaie de se persuader que c’est de Go dont elle est véritablement amoureuse.

Ryotaro est au courant pour la demande en mariage, Yakko avoue à Ryotaro qu’elle a été séduite par lui et qu’elle en est tombée amoureuse.
Elle lui prétend que c’est en entendant chanter Go qu’elle a réalisé que c’est lui qu’elle aime vraiment or elle ne se montre pas honnête car elle n’a rien réalisé du tout, elle a juste accepté sa demande en mariage par crainte que Ryotaro ne soit pas sincère envers elle, par crainte de se retrouver seule. Elle se l’était avoué à elle-même : elle a choisi Go lorsqu’il la demandée en mariage.
Yakko devient toute rouge lorsque Ryotaro invente qu’il l’aimait vraiment et qu’il fait semblant de pleurer dans ses bras. Ryotaro lui fait encore de l’effet et lorsqu’il révèle, de part son attitude, qu’il versait des larmes de crocodile, Yakko lui reproche de l’avoir encore fait marcher !
Encore une fois, jusqu’au bout, Yakko n’a jamais su ce que Ryotaro pensait vraiment, tout était trop flou pour qu’elle puisse laisser Go partir, elle n’était pas certaine de se faire épouser par Ryotaro.

Même après avoir accepté la demande en mariage de Go, Yakko pense encore à Ryotaro : elle ne saute pas de joie lorsqu’il est annoncé que les Bee Hive ont remporté le premier prix, sa pensée va au groupe de Ryotaro qui n’a pas reçu de prix. Jusqu’au bout de l’histoire, Ryotaro est dans l’esprit de Yakko.
Même Marino lui demande de rester avec Go alors qu’elle a accepté la demande en mariage de Go, ce n’est un secret pour personne que Yakko veut toujours de Ryotaro.

Go, Yakko et Ryotaro rentrent au Mambo ensemble. Go demande la main de Yakko à M. Mitamura ; Yakko, Go, Hashizo et Giuliano vivront dans l’appartement de Go, et pendant que Go travaille, Yakko viendra aider son père au restaurant.

Le mariage se déroule au Mambo, les mariés sont entourés de leurs proches et de leurs amis.
La robe de mariée de Yakko est une création d’Izumi et Isuzu.
Hashizo demande à Yakko s’il peut l’appeler ‘‘maman’’, elle accepte avec joie et amour. Elle le serre contre elle en lui disant : ‘‘Mon Hashizo !’’


Go, Yakko, Hashizo et Giuliano forment pour l’instant une vraie famille mais pour combien de temps ? Go n’oublie pas que Yakko lui a été infidèle et qu’elle a voulu jusqu’au bout de Ryotaro. Yakko subira-t-elle le même sort que Yoko, l’épouse bafouée, trompée et humiliée ?





Shigemaru Mitamura (M. Duronchon en VF), surnommé Shige, est le père de Yaeko. Sa femme est morte lorsque Yaeko était collégienne, et il a continué à élever seul sa fille dans la décence et le respect des valeurs traditionnelles auxquelles il est profondément attaché et qu’il suit avec ferveur.
Sa date d’anniversaire : le 23 novembre.

Il est le propriétaire et le gérant d’un restaurant d’Okonomi-yaki : le Mambo (le jeudi est le jour de fermeture).
Pour information, l’Okonomi-yaki (une sorte de crêpe ou pizza japonaise) est une spécialité de l’ouest du Japon et notamment d’Osaka. Il s’agit d’une pâte épaisse chauffée sur une plaque et garnie de divers ingrédients (exemples du manga : le Buta-Dama : Okonomi-yaki au porc ; le Ika-Dama : Okonomi-yaki au calmar ; le Modern : Okonomi-yaki aux nouilles ; un Ebi-Tama : Okonomi-yaki aux crevettes).
Il prépare ses Okonomi-yaki sans chou.
Il cuisine également des nouilles sautées (Yaki-soba).
M. Mitamura et sa fille sont les seules personnes à faire fonctionner le restaurant.

Yakko est l’être qu’il aime le plus au monde, elle est tout pour lui, il se comporte en père aimant et protecteur. Il n’est pas violent mais il est prêt à en faire usage pour défendre sa fille (comme la fois où elle s’est fait agresser par des groupies des Bee Hive, il est intervenu avec tous les clients de son restaurant dont ses deux fidèles amis pour secourir sa fille.)
Lorsque sa fille sort, il lui dit de faire attention aux voitures et aux garçons mais contrairement à la série animée, ce n’est pas un père sévère, bien au contraire, c’est un père laxiste dépourvu d’autorité : Yakko peut faire ce qu’elle veut, même si son père dit non, c’est Yakko qui décide et qui a le dernier mot.
M. Mitamura se fait souvent berner par sa fille et lorsqu’elle lui ment, lui cache quelque chose ou fait des bêtises, il n’y voit que du feu.

C’est un homme très bon, généreux, chaleureux et un hypersensible. Il est très aidant et il a le cœur sur la main.

Étant un fervent traditionnel, M. Mitamura déteste le rock et n’aime que la musique traditionnelle (l’enka).


Il a deux très fidèles amis qui sont des habitués du Mambo. Celui à gauche de l’image se prénomme Shinzo mais le manga n’indique pas l’identité de l’autre (celui à droite de l’image).




M. Mitamura croit que Satomi et Go travaillent dans un bar gay et qu’ils sont gays.
Il se prend d’amour et d’affection pour Hashizo et Giuliano qu’il a l’habitude de voir au Mambo.
Durant l’absence de Go au début du manga, M. Mitamura et sa fille ont gardé Giuliano. M. Mitamura l’a copieusement nourri, Giuliano en est devenu encore plus gras.

Hashizo dit à M. Mitamura qu’il veut devenir chanteur de rock et il précise que Yakko est déjà venue au travail de Go. Le père découvre que sa fille lui a menti mais il ne sait pas toute la vérité, il croit seulement que Yakko est partie au bar gay sans savoir qu’il s’agit d’un bar/salle de concert.

M. Mitamura n’est pas du tout un père sévère et méfiant. Lorsque Yakko n’est pas rentrée de la nuit car elle s’est endormie près du petit Hashizo, M. Mitamura était effrayé, il avait peur qu’un pervers ait enlevé sa fille, il se précipite à appeler Isuzu. Mais pour cela, il a besoin de son numéro de téléphone, il part donc chercher le répertoire de Yakko dans sa chambre et c’est là qu’il y découvre un CD des Bee Hive ; il reconnait les visages de Go et Satomi et découvre ainsi leur véritable métier (dans le dessin animé, il fait cette découverte après avoir délibérément fouillé dans les affaires de sa fille).
M. Mitamura ne gronde pas Yakko quand elle rentre le lendemain (dans le dessin animé, il la gifle).
Il fait confiance en sa fille et ne doute pas un instant de sa sincérité et de sa pureté (dans le dessin animé, il se méfie d’elle mais il devrait aussi se méfier d’elle dans le manga…).

Quelques jours plus tard, M. Mitamura dit à sa fille qu’on ne voit plus Go et Satomi au restaurant, il lui dit qu’elle lui cache quelque chose et lui montre le CD en lui demandant des explications.
Yakko prend la défense de Go et Satomi, elle lui assure que ce sont des garçons bien. Sous le coup de la colère, Yakko révèle qu’elle sort avec Satomi. Son père a un choc, il pense que les rockeurs sont des dragueurs notoires (et il n’a pas tort, c’est le cas de Go).
Il lui interdit de revoir Go et Satomi ; furieux, il casse le disque de Yakko.
Yakko s’enfuit. Hashizo arrive au restaurant et ne trouve pas Yakko, M. Mitamura lui demande de l’emmener à la salle de concert, Yakko y est sûrement se dit-il.
Au Loose, M. Mitamura voit Go chanter et à la fin du concert, il va le voir pour lui dire que Yakko a disparu.
Go retrouve et ramène Yakko chez elle, Satomi se trouve au restaurant, M. Mitamura les invite à rester dormir chez lui.
Seul, M. Mitamura fond en larmes, il a tellement eu peur de perdre sa fille, il n’a qu’elle au monde.

Pour se faire pardonner, M. Mitamura offre à Yakko pour Noël, un exemplaire neuf du CD qu’il lui avait cassé.

M. Mitamura est très présent dans la vie de Hashizo, il l’aime énormément.
Lorsque Hashizo est tombé gravement malade, Giuliano se précipite à prévenir Yakko et brise une fenêtre du restaurant en tentant d’y pénétrer. M. Mitamura et sa fille se précipitent à vélo, en pleine nuit par un hiver glacial, jusque chez Hashizo et prennent soin de lui.
Le lendemain, Hashizo est guéri. Comme dans le dessin animé, M. Mitamura emmène Hashizo au concours régional de rock et pénètre de force dans la salle pour lui permettre de voir son grand-frère.


Dans un premier temps, M. Mitamura refuse que Yakko épouse Go, il trouve qu’il ne lui convient pas mais il ne l’empêche pas de le fréquenter, Yakko fait ce qu’elle veut au bout du compte.
Elle est partie rejoindre Go à Tokyo sans en avertir son père et sans sa permission, laissant un simple mot derrière elle.
En l’absence de Yakko, ce sont les deux fidèles amis de M. Mitamura qui l’ont aidé et qui ont remplacé Yakko au restaurant.
À son retour, Yakko a pris son père par la flatterie en lui vantant ses Okonomi-yaki afin qu’il ne la gronde pas. Elle a réussi à le berner, son père ne lui a rien reproché.
Même un des fidèles amis de M. Mitamura s’est exclamé : « Elle l’a retourné comme une crêpe »

Tranquillisé par le retour de sa fille, M. Mitamura demande à sa femme si elle les voit de là-haut, et lui dit de se rassurer, Yakko est bien rentrée à la maison.

M. Mitamura manque d’autorité, comme je le disais, Yakko peut faire ce que bon lui semble, un autre exemple du manga en témoigne : en juillet 1982, Yakko dit que c’est une bonne idée d’accompagner Go à la maternelle pour la journée de visite des classes. Elle demande l’approbation de son père : « Hein Papa ? » Il répond : « Bah, comme si j’avais mon mot à dire !»


Il fait la connaissance de Yoko, la mère de Go, un soir où elle se rend pour diner dans son restaurant. M. Mitamura ne sait pas que cette femme est la mère de Go. Celle-ci se plaint que son fils se soit entiché d’une fille très ordinaire sans savoir qu’elle parle au père de Yakko.
M. Mitamura lui répond qu’il la comprend et sans savoir qu’il parle à la mère de Go, il lui dit que sa fille pure s’est laissée séduire par un garçon peu recommandable.
Ils trinquent ensemble, s’entendent à merveille et discutent longuement.
C’est lorsque Hashizo arrive que M. Mitamura comprend que c’est la mère de Go, il lui reproche d’avoir insulté sa fille et ils se disputent.


Dans le manga, M. Mitamura est très différent du dessin animé : il se fait insulter, maltraiter, empoigner et gifler par Go et Satomi, et il ne riposte pas.
Par exemple, lorsque Go est entré avec fracas au Mambo pour emmener Yakko, M. Mitamura lui a demandé où-va-t-il comme ça avec sa fille, Go l’a insulté en lui criant : ‘‘La ferme !’’



Même le délicat Satomi a levé la main sur lui : M. Mitamura a ordonné à Satomi de ‘‘ficher la paix à sa fille’’, il lui a dit que tout ce qui l’intéresse c’est de ‘‘lui mettre le grappin dessus’’. Satomi lui assène alors une violente gifle :




M. Mitamura s’est attaché à Go, il sait qu’il a bon cœur sous ses airs de voyou.
Il s’est habitué à la présence de la famille Kato au Mambo. Lorsqu’ils n’étaient pas là, M. Mitamura trouvait que le restaurant manquait de pêche sans Go, Giuliano et Hashizo.

M. Mitamura est un père laxiste et naïf qui ne doute pas un instant de la pureté de sa fille et c’est un grand tort. Il a même laissé sa fille découcher et partir chez Go au beau milieu de la nuit sans rien dire, il est irréfléchi. Son ami l’avait pourtant mis en garde en lui disant que ‘‘les filles finissent toujours par être mangées par un p’tit loup.’’
Il n’a aucune idée de ce qui s’est passé cette nuit-là, il croit que sa fille est restée pure ; lorsqu’il a par la suite clamé que sa fille est pure, Yakko en est devenue rouge écarlate.
S’il avait su que sa fille avait perdu sa chasteté, M. Mitamura se serait senti déshonoré, lui qui a mis un point d’honneur à transmettre à Yakko les valeurs traditionnelles.


Au concert du nouvel an des Bee Hive, M. Mitamura y assiste avec ses deux amis.
Go doit partir s’installer à Tokyo, M. Mitamura est très déçu, il lui reproche d’abandonner sa fille.

M. Mitamura écrit ensuite une annonce : le Mambo recrute, et il offre une possibilité à la personne recrutée d’être logée chez lui.
Il pense qu’embaucher quelqu’un permettra à Yakko de se consacrer plus sérieusement à ses études et il a surtout besoin d’une personne qui sache cuire les Okonomi-yaki.
L’employé pourra donc rester vivre au Mambo en échange de son travail.
Ryotaro se présente et a fait en sorte de correspondre en tout point de vue à ce que recherche le père de Yakko. Ce dernier tombe dans le piège de Ryotaro et est bouleversé par l’histoire émouvante montée de toutes pièces par Ryotaro. Celui-ci prétend aimer l’enka et apprend toutes les ballades romantiques tant aimées par M. Mitamura.
M. Mitamura proclame à sa fille que Ryotaro est un brave garçon, « pas comme ce gars aux cheveux jaunes qui fait du rock et qui t’as plantée pour aller à Tokyo ! » ajoute-t-il.
M. Mitamura est conquis par Ryotaro qui représente à ses yeux le gendre idéal.

Un matin, Ryotaro avoue à M. Mitamura qu’il est encore lycéen et qu’il n’a que dix-huit ans.
M. Mitamura veut le renvoyer car il est mineur (au Japon, l’âge de la majorité est fixé à vingt ans) et reproche à sa fille de lui avoir aussi menti.
Ryotaro parvient à attendrir M. Mitamura. Il lui demande où compte-t-il aller ? Ryotaro joue sur la corde sensible en lui disant qu’il ne sait pas où aller mais qu’il espère tomber sur un endroit aussi chaleureux qu’ici, et qu’il va travailler le soir.
M. Mitamura est en larmes, il l’autorise à rester et lui précise qu’il devra travailler le soir.
M. Mitamura lui demande pourquoi veut-il reprendre l’école, Ryotaro continue sa stratégie en inventant qu’il aime Yakko, qu’il veut l’épouser et reprendre le Mambo plus tard.
M. Mitamura est tombé dans le piège, il compare les deux prétendants : Go est un chanteur et il ne sait pas cuisiner, Ryotaro aime l’enka et c’est un as de l’Okonomi-yaki.
Il aura non seulement un successeur pour le Mambo mais ainsi Yakko restera auprès de lui pour toujours, c’est tout décidé pour M. Mitamura : Ryotaro est le gendre parfait.

M. Mitamura est un être chaleureux et convivial, il organise un ‘‘Mambo Tour’’ pour aller en vacances à la mer, à la plage de Suma (plage célèbre située à l’ouest de la ville de Kobé). Tous les habitués du restaurant sont conviés.

M. Mitamura décide fermement de choisir Ryotaro pour gendre lorsqu’il voit Go gifler violemment sa fille. Il lui est hors de question de donner sa fille à un homme qui lève la main sur sa femme. Il hurle à sa fille que si un jour elle se marie ce sera avec Ryotaro, il croit qu’il peut faire confiance en Ryotaro.
M. Mitamura dit à sa fille que Ryotaro est un meilleur parti et qu’il l’aime (M. Mitamura a naïvement cru tout ce que Ryotaro lui a dit, il croit qu’il est amoureux de sa fille et qu’il compte vraiment l’épouser alors que c’est totalement faux, Ryotaro veut seulement détruire Go).

Ce n’est qu’à la fin de l’histoire, soit au festival de rock, que M. Mitamura découvre une partielle vérité au sujet de Ryotaro : les amis de M. Mitamura regardent le festival à la télévision et lui disent que le garçon qui passe à la télévision ressemble à Ryotaro comme deux gouttes d’eau.
M. Mitamura n’y croit pas car Ryotaro est censé être en voyage scolaire, quel n’est pas son choc lorsqu’il voit Ryotaro à la télévision en train de chanter et vêtu en punk !

Go, Yakko et Ryotaro rentrent ensemble au Mambo. Go demande la main de Yakko à M. Mitamura, Ryotaro incite M. Mitamura à laisser Yakko épouser Go, il lui rappelle qu’il est menteur contrairement à Go qui ne l’a jamais été. M. Mitamura comprend que le seul garçon qui ait été sincère dans ses sentiments envers sa fille n’était pas Ryotaro mais Go.
M. Mitamura pleure, Hashizo lui dit que Giuliano et lui ne veulent pas le quitter, et qu’il veut rester ici pour toujours parce qu’il aime Yakko et M. Mitamura. À ces mots, ce dernier fond en larmes.
M. Mitamura confie à Go sa fille, la prunelle de ses yeux. Il connait les écarts de Go et dit à sa fille que si Go devient méchant, elle peut revenir à la maison quand elle le veut.
M. Mitamura parle ensuite intérieurement à sa femme en lui disant que leur fille va se marier, il lui demande de bien veiller sur Go et Yakko.
Dans le fond, M. Mitamura trouve que Go est un garçon plutôt original mais très gentil.

La fête du mariage de sa fille a lieu au restaurant. C’est lui qui conduit sa fille en robe de mariée jusqu’à Go pour qu’elle prononce ses vœux, il est revêtu d’une tenue traditionnelle et il est en larmes.
M. Mitamura pleure encore en regardant la photo souvenir du mariage de sa fille.
Finalement, il est très heureux d’avoir Go pour gendre et surtout d’avoir le petit Hashizo qu’il aime énormément. Sans oublier Ryotaro, M. Mitamura s’est fortement attaché à lui et malgré tous ses mensonges, il l’aime toujours, Ryotaro fait partie de sa vie, il est toujours le bienvenu au Mambo et M. Mitamura continue de lui offrir la chaleur d’un foyer qu’il n’a pas la chance de connaitre dans sa propre famille.





Go Kato (Mathias en VF) est le chanteur et la star du groupe de rock Bee Hive.
Ce groupe est aussi composé de Satomi Okawa (Tristan en VF) : le claviériste, Eiji Tono (Tony en VF) : le guitariste, Hiroyuki Sugi (Steve en VF) : le bassiste et Matsu (Matt en VF) : le batteur (ce personnage est quasi transparent, on ne sait rien de lui).

Pour mieux entrer dans le rôle de rockeur, Go a teint ses cheveux frisés en blond et il a coloré le devant en rouge.
Il a aussi un tatouage sur l’épaule gauche : ‘‘Kiss me’’ orné de lèvres rouges pulpeuses.

Go est parfait pour ce métier : il a le sens du spectacle, il est doté d’un style artistique et d’un magnétisme enivrant qui attire instinctivement le public, il adopte des postures déjantées pendant ses représentations et il est télégénique. C’est un jeune homme très populaire qui possède un fan club. Go est un vrai phénomène, c’est une bête de scène.
Lorsqu’il chante, Go a une voix douce et claire qui envoûte les filles, il attire tous les regards féminins.

Depuis qu’il a commencé à chanter, Go rêve de se produire sur une scène immense face à un public en délire qui crierait son nom, avec ses chansons diffusées partout, il désire que les Bee Hive deviennent un grand groupe de rock. Il l’avoue : il aime être admiré.




Sa date d’anniversaire : le 3 mai 1959. Il est âgé de vingt-deux ans au début de l’histoire (c'est-à-dire en 1981).

Go vit à Osaka, dans l’arrondissement de Tennoji, dans un immeuble appelé ‘‘La villa Yoshikawa’’ situé dans le quartier de Suzumushi.
Il est en troisième année de faculté au début de l’histoire, mais il n’est pas très inspiré par les études.

Go est un séducteur, un vrai Don Juan, il a la réputation d’être un tombeur : il drague toutes les filles, il a l’habitude qu’elles soient toutes folles de lui.
Go embrasse les filles à pleine bouche, c’est un garçon déluré et dépravé : il a eu des aventures avec un grand nombre de filles, et il a des relations plus qu’intimes avec elles. Il est impur physiquement, il n’a aucun respect pour lui et pour son corps. Il se souille physiquement alors qu’il n’a jamais été amoureux d’aucune d’entre elles, il enchaine les conquêtes et les histoires sans lendemain.
Pour lui, c’est un jeu, une manière de passer le temps afin d’oublier son passé et ses déboires.
Il se fout complètement des filles qu’il fréquente, il n’a aucun respect pour elles, il ne répond d’ailleurs à aucune des lettres et/ou cadeaux envoyés par ses fans.
Go n’a pas un regard innocent, son langage, ses postures, ses faits et gestes sont vulgaires et impudiques.
Son studio est peuplé de magazines de femmes nues. Il avait déjà l’air rebelle au collège et c’était aussi déjà un coureur de jupons ; par fierté et popularité, il a gardé de nombreuses photos de filles de cette époque.

Go boit et fume, il a l’habitude de se saouler copieusement lors de ses soirées arrosées et il a tendance à noyer son chagrin dans l’alcool lorsqu’il est déprimé.
Lorsque Go est anxieux, tracassé ou angoissé, il n’arrête pas de fumer.


Go dispose de très peu de moyens. Il vit dans un studio avec son demi-frère Hashizo et leur chat Giuliano.
Il a élevé seul Hashizo depuis sa naissance, et il l’a adopté.
Le père de Go a trompé sa femme, il a eu Hashizo avec une autre femme qui est morte et le père de Go a ensuite perdu la vie dans un accident de voiture.
La mère de Go ne l’a pas supporté et quand elle est devenue dépressive, Go a décidé d’élever Hashizo seul.
Malgré son jeune âge, son inexpérience, ses faibles revenus et sa nature vulgaire et dévergondée, Go a remarquablement bien élevé Hashizo en lui inculquant les valeurs du respect, de la politesse et de la décence.
Go connait Giuliano et Hashizo par cœur. Il entretient une relation père/fils avec Hashizo. Il l’aime plus que tout et c’est lui qui a changé son prénom (Hideki) pour le prénommer Hashizo le jour où il l’a accueilli chez lui ; pour Go, c’est comme un baptême, c’est comme si Hashizo était devenu son fils.


Satomi est son meilleur ami. Go et Satomi se connaissent depuis le lycée, ils ont même chanté ensemble à la fête de leur lycée.
Au début, Go n’aimait pas le look de Satomi qui faisait ‘‘trop fille’’ à son goût mais il a eu beaucoup d’admiration et de respect pour lui lorsqu’il a découvert qu’il savait jouer de tous les instruments de musique.
La musique de Satomi et la voix de Go s’harmonisaient parfaitement, et Go a réalisé que Satomi est un garçon formidable.


La vie de Go change le soir où il rencontre Yaeko Mitamura à la faculté. Il suit les cours en journée mais il s’est profondément endormi, exténué par ses longues journées de travail (il cumule les cours, son travail et l’éducation d’Hashizo). Lorsqu’il se réveille, il demande à cette jeune inconnue qui est-elle et part à toute vitesse lorsqu’elle lui répond qu’il est 19 heures.
Go est tombé à cet instant sous le charme de Yakko, c’est la première fois qu’il voit une jeune fille ingénue. Il a aimé ses réactions innocentes, elle ne se comporte pas comme les autres, toutes les filles le connaissent, lui courent après, l’aguichent, le comportement de Yakko l’a interpellé et séduit. Il a aussi aimé sa simplicité et son naturel (elle n’est pas maquillée et habillée à la mode contrairement aux autres filles).

Satomi ne cesse de lui parler de Yakko, Go l’accompagne donc au Mambo pour la rencontrer et a la surprise de découvrir qu’il s’agit de la jeune fille de la faculté.
Go est intérieurement satisfait que Yakko ne connaisse pas son identité et qu’elle ne soit pas folle de lui comme toutes les autres filles, son innocence l’attire de plus en plus.

Un soir de concert des Bee Hive, Yakko découvre la véritable profession de Go et Satomi.
Go est sur le point de gronder Hashizo d’être venu au Loose mais Yakko intervient pour prendre sa défense et dit à Go que c’est elle qui l’a amené ici. Go comprend que la fille dont lui parlait Hashizo n’est autre que Yakko.

Go croit à tort que Yakko est amoureuse de Satomi, alors il compte renoncer à elle par respect pour son meilleur ami, mais il regrette de ne pas avoir rencontré Yakko avant Satomi.

Lors d’un concert, Go embrasse Isuzu sur la bouche pour la remercier d’avoir accepté de garder son chat.
Il manque de pudeur et de respect envers les filles en les embrassant sur la bouche, il n’a pas de considération pour elles, mais pour Yakko c’est différent : il ne la touche pas car il la respecte.
Cependant, Yakko est énormément déçue de l’avoir vu agir de la sorte et se montre alors réceptive à la déclaration d’amour de Satomi.
Go en est très ennuyé. Il confie à Hashizo qu’il est en train de tomber amoureux de Yakko.
Hashizo lui dit qu’il est drôlement lent car lui l’a aimée dès qu’il l’a vue. Hashizo suggère à Go d’épouser Yakko comme cela il pourrait être tout le temps avec elle, Go lui répond que ce n’est pas une mauvaise idée. Non seulement, Go est très attiré par Yakko mais elle plait aussi à Hashizo, c’est parfait pour Go.

Les Bee Hive vont participer au grand concours de rock de l’année, les gagnants deviennent tous des stars.
Comme dans le dessin animé, Hashizo se rend chez Yakko pour prétendre que Go a oublié quelque chose qu’il doit lui apporter. Il invente que Go lui a dit qu’elle devait venir avec lui. Yakko l’accompagne jusqu’à la faculté. Go passe donc un moment avec elle et lui confie l’histoire de Hashizo.
Go sait qu’il ne consacre pas assez de temps à Hashizo entre ses cours à la faculté la journée et son travail la nuit, Hashizo ne se plaint jamais mais Go sait qu’il a besoin d’une maman.
Le fait que Hashizo veuille Yakko pour mère conforte Go dans son choix, surtout le soir où Hashizo lui a dit que Yakko était comme sa maman, Go était interpellé et touché, il demande à Hashizo s’il veut une maman, Hashizo lui répond : « Je veux Yakko ! »
Go a plus que jamais envie d’avoir Yakko comme future épouse mais Satomi représente un léger obstacle.

Satomi demande à Go ce qu’il pense de Yakko, il précise qu’il lui demande s’il est amoureux d’elle, Go avoue qu’il l’aime, Satomi s’emporte et veut quitter le groupe.
Quelques jours plus tard, Yakko s’enfuit de la maison suite à une dispute avec son père qui a découvert le véritable métier de Go et Satomi.
M. Mitamura se rend au Loose pour prévenir Go qui part à la recherche de Yakko, la retrouve et la ramène à son père. Au Mambo, il y retrouve Satomi et se réconcilie avec lui.

Satomi annonce à Go que c’est terminé entre Yakko et lui (Yakko n’a jamais été amoureuse de Satomi). Go a donc la voie libre et il compte bien en profiter.

Hashizo passe chaque Noël seul car les Bee Hive donnent toujours des concerts de Noël au Loose.
Après le concert de Noël, Go pense à Hashizo qui a encore passé le réveillon tout seul, il veut lui amener un gâteau.
Yakko vient à sa rencontre pour l’inviter à une fête le lendemain, Go accepte immédiatement. Le soir de la fête, Go remercie Yakko, il sait qu’elle a tout organisé pour Hashizo.

Hashizo entre en maternelle cette année, Go devra être présent à la rentrée, pour les fêtes sportives, lui apporter un panier-repas ; en primaire il y a l’association des parents d’élèves, il dit qu’il doit vite se dépêcher d’épouser Yakko.

La veille du concours régional de rock, Hashizo tombe gravement malade. Yakko prévient Go au milieu de la nuit et ils partent ensemble à vélo jusqu’au studio par une nuit enneigée.
Go est terrifié d’appendre que le médecin a dit qu’Hashizo ne passerait peut-être pas la nuit. Il hurle à Hashizo qu’il n’a pas le droit de mourir. Il s’en veut de l’avoir laissé seul, il dit qu’il voulait être comme son père.
Yakko le réconforte : elle lui dit que Hashizo l’aime plus que tout au monde, il est très fier de lui et ne l’échangerait contre aucun autre frère ni père, elle lui répète qu’un jour Hashizo lui a dit qu’il voulait devenir comme Go plus tard quand il serait grand.
Go est touché, les paroles de Yakko lui ont mis du baume au cœur, il la remercie et s’endort contre son épaule.

Le lendemain, au concours de rock des éliminatoires régionales : Go pense à Hashizo, il dit qu’il s’en veut qu’il l’ait attendu dehors sous la neige alors qu’il était déjà enrhumé.
Il confie à Satomi avoir envie d’aller aux fêtes sportives de son école avec un panier-repas et participer à la lutte à la corde, il dit qu’il veut être son papa.

Go pense à Hashizo, il est très angoissé, des idées noires lui traversent l’esprit : Et si la fièvre ne baissait pas ? Et s’il n’ouvrait plus jamais les yeux ? Et si jamais il ne l’appelait plus de sa petite voix ?
Yakko vient le rassurer et lui dit qu’Hashizo n’a pratiquement plus de fièvre, le médecin a dit qu’il est hors de danger, elle lui transmet le message de Hashizo : « Je vais bien, gagne le premier prix pour moi ! »
Go est considérablement soulagé et touché : même malade, Hashizo pense à lui.
Yakko lui dit qu’elle va le soutenir pour deux, comme si Hashizo était là avec eux, l’amour de Go pour Yakko se renforce, il est charmé par Yakko mais elle remplit aussi un critère fondamental : elle serait une très bonne mère pour Hashizo (n’oublions pas que Go se comporte comme un père pour Hashizo, il est normal qu’il veuille épouser une femme qui aime Hashizo comme son fils), il profite de cet instant pour lui déclarer son amour.

Sur scène, les Bee Hive interprètent ‘‘Shower Time’’. De savoir Hashizo guéri et rétabli, permet à Go de chanter le cœur léger et rassuré.


Même amoureux de Yakko, Go reste ce qu’il est : il a l’œil pour repérer toutes les filles.
En voyant Meiko, Go s’exclame que c’est une vraie beauté et dit une immonde vulgarité à Satomi à son sujet en lui demandant de façon vulgaire s’il l’a déjà touchée.
En la voyant sur scène, Go se souvient parfaitement de qui elle est : Meiko faisait partie des premières groupies des Bee Hive. Go se souvient de tout dès qu’il s’agit de filles (il s’est souvenu de cette très belle fille alors que Satomi ne l’avait jamais remarquée).

Les Bee Hive remportent le premier prix du concours régional de rock. Hashizo rejoint son frère sur scène qui vient de gagner, Go le prend dans ses bras et lui dit : « Mon Hashizo ! Si tu savais comme je t’aime ! » Hashizo est l’être que Go aime le plus au monde.


On demande à Go s’il connait cet enfant, Go répond par l’affirmative et ajoute que c’est son enfant.

Go se rend ensuite à l’infirmerie du Loose pour voir Yakko et il lui affirme que sa déclaration d’amour était on ne peut plus sérieuse.


La Saint-Valentin approche, Yakko demande à Go de se rendre au chevet d’Isuzu qui affirme être très malade et qui réclame sa présence.
Go accepte d’y aller mais sur place, il découvre qu’Isuzu a joué la comédie.
Isuzu demande à Go de l’embrasser. Ce dernier l’embrasse sur le front pour lui montrer qu’il n’y aura jamais rien entre eux, il lui fait comprendre qu’il n’y a que Yakko qui l’intéresse, il a pris un sincère engagement envers elle en lui avouant son amour et il lui reste fidèle.

De retour chez lui, Go retrouve Yakko et découvre le chocolat de Saint-Valentin que Yakko lui a acheté. Voyant de surcroit Yakko lui confier qu’elle craignait qu’il cède à Isuzu, Go est heureux de constater que Yakko partage ses sentiments, il l’embrasse pour sceller son engagement.

Le magasin Tokoshimaya appelle au Mambo pour prévenir du cas de Hashizo : il a payé des poupées de mariés avec un faux billet. Go se rend au magasin et gifle Hashizo sans lui laisser le temps de s’expliquer.
Go est très en colère car il a appris à Hashizo le respect et à ne jamais voler, il lui crie qu’à partir d’aujourd’hui il n’est plus son frère.
Go veut rentrer avec Hashizo mais Yakko ne le laisse pas faire et garde Hashizo chez elle.
Cela fait une semaine que Hashizo vit chez Yakko et Go n’a pas eu de nouvelle de lui, il lui manque et il en compte les jours.
Hashizo lui manque tellement qu’il est parti un soir devant le Mambo pour regarder vers les fenêtres, il n’a qu’une envie : retrouver son petit-frère et serrer Yakko très fort dans ses bras.

Les Bee Hive doivent partir le 1er mars 1982 pour Tokyo afin de s’y faire connaitre, le concours national de rock a lieu en avril 1982.
Le 1er mars 1982 : cela fait à présent presque deux semaines que Go n’a pas vu Hashizo, et Go doit prendre le train de 17 heures pour Tokyo.
Yakko se précipite à la gare avec Hashizo. En voyant Hashizo par la fenêtre, Go se lève d’un bond, il en fait tomber sa cigarette de sa bouche.
Go saute du train pour serrer Hashizo dans ses bras, Hashizo pleure, lui demande pardon et lui dit qu’il lui a beaucoup manqué. Go lui répond qu’il lui a aussi manqué.
Go lui demande de récupérer Giuliano à la clinique vétérinaire et de le rejoindre à Tokyo en avril avec Yakko.
Hashizo lui offre la poupée de mariée en lui disant qu’elle sera comme Yakko.
Go le remercie pour le cadeau, il prendra soin d’elle.
Go comprend que Yakko se cache alors il lui crie qu’il l’attend en avril, il sera de retour le jour de la rentrée de Hashizo en maternelle, il lui crie de prendre soin d’elle et de ne pas flirter dans son dos.

À Tokyo, Go rencontre le chanteur Shella et Marino (sa manager et épouse). Au départ, Go ne sait pas que Marino est son épouse, il croit que Shella est gay car ce dernier lui fait des avances.
Go a eu un choc de découvrir que Shella était un chanteur de rock. Son talent donne à Go l’envie de se dépasser.




En avril 1982, à la finale du 21ème concours national de rock : les Bee Hive passent en neuvième position et les Kiss Reliche en dernière.
Les Bee Hive interprètent ‘‘Dirty Lady’’ et remportent le deuxième prix (dans le dessin animé, ils remportent le premier prix).
Go a su qu’il n’aurait pas le premier prix dès qu’il a entendu Shella chanter.
Une grande amitié est née entre Shella et lui.

En juillet 1982 : c’est le jour de visite de classe pour les parents d’élèves à la maternelle. Go s’y rend avec Yakko. Ils dansent ensemble à l’école de Hashizo avec les autres mères d’élèves. Ce que Go ne ferait pas pour son Hashizo ! Il ferait n’importe quoi pour lui, il est heureux d’avoir Yakko qui est une vraie mère pour Hashizo. Go a toujours été triste de le voir malheureux sans mère. Il se souvient lorsqu’il emmenait Hashizo au zoo, ce dernier regardait les autres enfants avec leur papa et leur maman, et cela rendait Go triste. Il a toujours su qu’Hashizo désirait avoir une mère et il a toujours voulu lui en offrir une.

Go redouble, à l’âge de vingt-trois ans, il est toujours en troisième année de faculté.

Go a la ferme intention d’épouser Yakko, il faut juste qu’il signe son premier contrat et fasse ses premiers pas dans la gloire pour gagner de l’argent et disposer des moyens nécessaires pour se marier avec elle.
Go s’aperçoit que le comportement de Yakko a changé (le manager des Bee Hive lui a demandé de quitter Go). Marino conseille à Go de prendre bien soin de Yakko, Go comprend que quelque chose s’est passé mais Marino ne peut rien lui dire. Go fait le rapprochement avec le fait que Yakko soit bizarre ces derniers temps et il se demande ce qu’il peut bien y avoir.
Lorsque Yakko lui annonce qu’elle en aime un autre et qu’elle lui montre un garçon en prétendant qu’il est son nouvel amoureux (il s’agit de Jun Mima, ‘‘l’amoureux’’ de Meiko), Go s’en va et ne veut plus jamais la revoir.

Le manager des Bee Hive leur a trouvé une maison de disques : Big Stone.
Mais Go est déprimé, il boit sur scène alors que cela ne lui ressemble pas, il est ivre et ne suit plus le rythme de la musique.
Il embrasse ses fans sur la bouche, ses amis sont choqués car il est censé être avec Yakko : Go avait arrêté son comportement de débauché depuis qu’il était en couple avec elle. Maintenant, il part même le soir s’amuser avec des filles. Depuis que Yakko l’a quitté, Go a repris sa vie de dépravé.

Le concert de lancement des Bee Hive dans le monde des professionnels approche, une émission télévisée est prévue.
Mais Go n’a pas le moral depuis qu’il est séparé de Yakko. Pour lui remonter le moral, Satomi emmène Go à la boite Live House Blowdown : le lieu où ils ont fait leur premier live il y a cinq ans.
Dans la boite, Go reconnait celui qu’il croit être le nouveau copain de Yakko, Jun Mima, en compagnie de Meiko. Go lui assène un violent coup de poing croyant qu’il trompe Yakko avec Meiko.
Sous le coup de la colère, Meiko lui révèle que c’est Yakko qui leur a demandé de jouer la comédie.
Finalement, grâce à l’intervention de Marino, Go découvre que Yamadazaka est la cause de sa rupture avec Yakko. Go lui bondit dessus pour le frapper, Eiji tente de l’en empêcher, le manager s’explique en disant qu’il voulait à tout prix qu’ils deviennent célèbres, surtout Go, mais pour devenir une icône auprès des filles, il fallait être célibataire ; pour qu’il devienne une star, les médias doivent ignorer l’existence de Yakko.
Go se remet en question : qu’est-ce qui compte le plus à ses yeux, l’argent ou l’amour de la musique ? Finalement, c’est sa passion pour le rock qui l’emporte. Go repense aux instants où il écoutait ses premiers disques de rockeurs étrangers, la sensation qu’il a ressentie en jouant son premier morceau à la guitare, leur premier disque sorti à leurs frais, le trac avant son premier live, les visages des spectateurs, les applaudissements, il songe qu’il a perdu cette fièvre à l’état pur.
Le public et le succès sont certes essentiels pour passer professionnels mais ce n’est pas le plus important pour Go, ce qui compte vraiment pour lui c’est l’amour du rock, il chante parce qu’il aime cela et il vient seulement de le comprendre.

Le 24 décembre 1982 a lieu le premier concert professionnel des Bee Hive. En cette occasion, Go envoie une lettre à Yakko pour l’y inviter et il lui écrit que l’an prochain, soit dans quelques jours, ils seront de nouveau en couple.

Trois mois après leur séparation, Go et Yakko se retrouvent au jour de l’an. À minuit, ils se remettent ensemble et Yakko se laisse toucher par Go, ils franchissent ainsi les limites en ayant cette relation intime.
Au concert du nouvel an des Bee Hive, soit dès le lendemain, Go manifeste son relâchement et des marques d’irrespect envers Yakko : depuis qu’elle n’est plus pure, Go se met à la toucher au grand jour et se met aussi à toucher et caresser des filles en pleines représentations alors qu’il avait cessé de le faire depuis qu’il était en couple avec Yakko.
Ce que Go aimait notamment chez Yakko c’était sa pureté et qu’elle soit différente des autres filles qu’il a connues. À présent qu’elle se soit comportée comme elles (en se laissant toucher aussi facilement sans aucune timidité), Go s’est relâché mais il conserve son intention de l’épouser car il souhaite donner une mère à Hashizo et Yakko est celle qu’il lui faut à ce niveau. Malgré cela, le respect intérieur qu’il avait pour elle s’est évaporé. Il a même pris un air surpris et choqué lorsque M. Mitamura a naïvement affirmé que sa fille est pure et sincère, Go était surpris par sa crédulité de la croire toujours chaste. L’expression de son visage lui montrait que sa fille est impure.

Les Bee Hive sont passés à l’émission ‘‘Hit Songs’’, leur disque est en rupture de stock. Ils partent à Tokyo, ils commencent à se faire connaitre.
Go est à peine rentré à Osaka qu’il annonce à Yakko qu’il compte s’installer à Tokyo. Il compte vivre de sa musique et pour y arriver, il doit vivre à Tokyo ; s’il se fait une place dans ce métier, il reviendra à Osaka pour vivre avec Yakko. Go s’en va pour Tokyo après avoir confié Hashizo à Yakko.

À Tokyo, les Bee Hive chantent ‘‘Tu es ma seule amie’’ à la salle Bahamas.
Go y retrouve Shella qui le met en garde au sujet de Yakko, il a ressenti qu’elle pourrait être infidèle et il n’a pas tort car pendant l’absence de Go, Yakko est en train de succomber au ténébreux Ryotaro.
Lors d’une discussion téléphonique avec Yakko, Go s’aperçoit que la mise en garde de Shella était justifiée.
Depuis qu’il a entendu la voix de Ryotaro, Go n’arrête pas de fumer.
Yakko lui avait expliqué que Ryotaro a réussi à s’infiltrer au Mambo mais Go n’est pas tranquille surtout sachant que Yakko s’est facilement laissée toucher par lui, il a peur à raison qu’elle soit tombée sous le charme de Ryotaro, mais Go ne veut pas se séparer de Yakko, il a trop besoin d’elle pour Hashizo.
Rien que le fait que Go doute de Yakko prouve qu’il n’a pas une totale confiance en elle.
Go se dispute de nouveau avec Yakko au téléphone, il doute de plus en plus de sa fidélité.

Relié à Yakko par Hashizo, Go finit par se réconcilier temporairement avec elle.
Les Bee Hive seront à Osaka les 5 et 7 mai 1983.
Go sera le 3 mai 1983 à Nagoya mais puisque c’est son anniversaire, il propose à Hashizo et Yakko de venir le rejoindre là-bas. Malheureusement, Hashizo a un accident et Yakko n’a pas pu rejoindre Go car elle a accompagné Hashizo aux urgences.
Le soir même, Yakko a appelé Go pour tout lui expliquer et le rassurer au sujet d’Hashizo. Go s’en veut de ne pas avoir été là pour son petit-frère.

Le 5 mai 1983 : en plein concert, Go se fait provoquer par Ryotaro qui le déstabilise complètement. Ryotaro le prévient qu’il va lui prendre Yakko. Go veut se jeter sur lui, Satomi le retient. Tout en restant on ne peut plus calme, Ryotaro a réussi à lui faire complètement perdre son sang froid.
À la fin de son concert, Yakko et Hashizo lui offrent ses cadeaux d’anniversaire qu’ils n’ont pas eu l’occasion de lui donner le 3 mai. Hashizo a dessiné Go et Yakko en mariés, et Yakko a brodé le visage de Go sur un coussin signé Yaeko.

Le lendemain, Go se rend au Mambo où il embrasse Giuliano pour le remercier d’avoir sauvé la vie de Hashizo le 3 mai (Giuliano l’a protégé de son corps, le sauvant ainsi d’une chute mortelle).
Go remercie ironiquement Ryotaro pour son show de la veille, mais ce dernier prétend ne pas savoir de quoi il parle.
Go reproche à Hashizo de ne pas dire la vérité aux autres au sujet de Ryotaro (à savoir que c’est un chanteur punk, car M. Mitamura le prend pour un sage employé passionné de musique traditionnelle) mais Hashizo lui dit qu’il a été très gentil quand il était à l’hôpital avec Giuliano.
Go est déstabilisé par Ryotaro, il le trouve bien difficile à cerner.
Il doit partir, le cœur empli de doutes et d’incertitudes au sujet de Yakko, pour prendre le train le lendemain matin en direction d’Okayama.

À Tokyo, Go reçoit un appel de Gonta qui lui annonce que Yakko a embrassé un garçon prénommé Ryotaro. Go a un choc et veut rentrer immédiatement à Osaka ; il se rend au ‘‘Beat Crazy’’ et surprend Yakko sur le point de se faire embrasser par Ryotaro. Tout lui fait comprendre que Yakko a succombé à son rival.
Personne ne s’attendait à la venue de Go. Il se jette sur Ryotaro pour lui assener un coup de poing, Ryotaro est sur le point de se battre mais la situation dégénère car des fans et le groupe de Ryotaro s’en mêlent violemment, alors Ryotaro met un terme à la lutte.


Les Bee Hive s’inscrivent pour participer au ‘‘Festival Rock 83’’. Il y a plusieurs prix à la clé car les groupes sont récompensés mais aussi les chanteurs et les musiciens, il y a donc également des prix individuels.
Go veut y participer pour prendre sa revanche sur Shella. Il est très ami avec lui mais il est aussi son rival, Shella est une source de motivation supplémentaire qui pousse Go à se surpasser. Go est encore plus motivé de savoir qu’ils vont s’affronter à ce festival.
Go découvre sur la liste des concurrents le groupe de Ryotaro : Mise en facteur. Ce garçon le poursuit incessamment.

Au vu du comportement inhabituel de Sugi, Go comprend qu’il a des ennuis et veut savoir ce qu’il se passe. Go et Sugi partagent la même chambre, Go a bien vu que Sugi fait comme si tout allait bien mais il sait que c’est faux. Sugi lui confie sa délicate situation : son devoir de reprendre la boutique familiale et son amour pour Izumi.
Go prévient le reste du groupe, s’il n’était pas intervenu, Sugi aurait perdu la chance d’épouser la femme dont il est tombé amoureux. Grâce à l’initiative amicale de Go, Izumi a quitté Tokyo pour suivre Sugi à Kyoto.

Les Bee Hive n’arrivent pas à trouver de bassiste égalant le talent de Sugi. Shella leur propose d’organiser une audition à Osaka ; puisque c’est leur ville originaire, ils auront probablement un meilleur feeling sur place.
Ryotaro vient y passer l’audition. Go s’énerve et lui dit qu’il n’a rien à faire ici. Mais Go est impressionné par la performance de Ryotaro qui sait parfaitement jouer leurs morceaux, Go reconnait à sa façon de les interpréter que cela doit faire un long moment qu’il les répète.
Go veut lui demander pourquoi joue-t-il aussi bien, mais il n’a pas le temps de formuler sa question que Ryotaro lui répond que Yakko a la réponse, il dénonce ainsi sa présence (Go ne voulait pas qu’elle vienne ni Hashizo, il voulait que les Bee Hive restent concentrés).

Go est étonné d’apprendre que Ryotaro est fan de lui mais cela explique pourquoi il était si à l’aise pour interpréter les morceaux des Bee Hive.
L’attitude de Yakko commence sérieusement à l’exaspérer, il ne reconnait plus la Yakko qu’il aimait et il sait que ce changement a un rapport direct avec Ryotaro.
La situation dégénère lorsque Yakko ne rentre pas de la nuit chez elle et qu’elle revient au petit matin en compagnie de Ryotaro. Go, qui l’a attendue toute la nuit avec M. Mitamura, la gifle de toutes ses forces.
En réaction à ce comportement violent, M. Mitamura décide immédiatement de donner sa fille en mariage à Ryotaro et Yakko ne proteste pas contre cette décision.
Plus remonté que jamais, Go s’en va et quitte Yakko. Il retourne à Tokyo mais, cette fois-ci, il emmène Hashizo avec lui.

Après deux semaines passées à Tokyo, Hashizo continue de déprimer loin de Yakko, Go réalise qu’il ne peut pas se séparer de Yakko, Hashizo a trop besoin d’elle.
Il a le déclic total lorsqu’il retrouve Hashizo seul dans le froid et sous la pluie sans que personne ne soit intervenu pour l’aider alors qu’il y avait foule autour du petit.
Go est révolté et enrage que personne ne soit intervenu pour Hashizo, il réalise que la plupart des gens sont égoïstes, il se rend à l’évidence qu’il lui est presque impossible de trouver une femme qui soit aussi disponible, aimante et attentionnée envers Hashizo que l’est Yakko alors il décide finalement de la garder.

Le jour du festival de rock est arrivé : le nouveau bassiste s’appelle Teruhiko Takahashi, il leur a fait faux bond aux derniers instants, il avait trop le trac et ne se sent pas à la hauteur, alors Sugi le remplace.
Les Bee Hive vont clore le spectacle du festival. Ils interprètent ‘‘Joyau du désert’’.

Go a discuté avec Sugi qu’il l’a prévenu que Yakko est prête à s’engager avec Ryotaro ; même si elle a été infidèle, Go veut la garder pour le bien d’Hashizo.
Yakko était censée choisir entre Ryotaro et Go après avoir écouté leur chanson mais Go ne lui laisse pas le temps de dire quel est son choix qu’il se précipite à la demander en mariage de peur qu’elle choisisse Ryotaro. Yakko accepte sa demande en mariage car elle ne sait pas du tout si Ryotaro partage ses sentiments.
Go agit comme un père : il fait passer le bonheur de son enfant avant tout.

Les Bee Hive remportent le premier prix du festival avec ‘‘Joyaux du désert’’. Go a obtenu sa revanche sur Shella.

Pour semer la pagaille parmi le public, Ryotaro annonce en live que Go va se marier prochainement. On demande à Go de confirmer l’information, il confirme qu’il va se marier et demande à ses fans de se réjouir pour Yakko et lui. Son public le félicite et lui souhaite du bonheur.
Go l’a confirmé publiquement pour montrer à Ryotaro qu’il n’a plus sa chance avec Yakko. Ryotaro représente toujours une menace pour lui : c’est pourquoi, juste après cette annonce publique, Go lui demande d’oublier Yakko et de lui promettre de ne plus se mêler de leurs affaires, et c’est pourquoi il a demandé de façon précipitée Yakko en mariage pour éviter qu’elle s’engage avec Ryotaro (Go ne sait pas que Ryotaro a joué un jeu et qu’il n’est pas amoureux de Yakko).
Go se comporte de façon inhabituelle : il ne pardonne pas l’infidélité et il avait la volonté de se marier une fois qu’il aurait les moyens financiers nécessaires. Mais pour Hashizo, il a fermé les yeux sur ses principes et ses désirs.

Go demande la main de Yakko à M. Mitamura, il précise qu’il a encore du mal à boucler les fins de mois mais il veut vivre avec Yakko dans l’intérêt d’Hashizo.
Go apprécie beaucoup M. Mitamura, il lui en est très reconnaissant de veiller avec tant d’amour sur Hashizo, mais le Go du manga n’a pas le respect absolu que témoigne le Go/Mathias de la série animée envers son beau-père, Go appelle le père de Yakko ‘‘le vieux’’ et il ne s’est pas gêné pour l’insulter.

Go vivra avec sa famille dans son studio d’Osaka et il se rendra à Tokyo quand il le faudra pour le travail. Il se marie au Mambo mais d’avoir le statut d’homme marié ne fera pas de lui un homme fidèle.
Go s’était stabilisé pour Yakko, il avait tiré un trait sur sa vie de débauché pour elle, il voulait se ranger et devenir un bon mari et un bon père de famille, il avait enfin trouvé un équilibre, mais elle a tout gâché et à deux reprises : en se salissant impunément, sans gêne et sans scrupule (alors qu’elle avait des valeurs anciennes) et elle a aggravé son cas en étant infidèle (en voulant le tromper avec Ryotaro).
Au vu de son comportement, Go est parfaitement capable de reproduire les erreurs de son père (à savoir tromper sa femme) car il n’oublie pas que Yakko n’a pas été honnête envers lui, il n’oublie pas que Yakko voulait Ryotaro et il n’oublie pas que s’il l’a épousée dans la précipitation c’était pour offrir une mère à Hashizo.
Il y aura toujours cette petite voix interne lancinante et ravageante pour lui faire rappeler que Yakko ne lui était pas entièrement dévouée, combien de temps Go va-t-il pouvoir mener son semblant de vie d’époux modèle ?





Hashizo Kato (Benjamin en VF), surnommé Hashi, est le demi-frère de Go qui l’a élevé depuis sa naissance comme s’il était son propre fils. Hashizo considère Go comme son père, c’est l’être qu’il aime le plus au monde.

Hashizo est un petit garçon âgé de cinq ans au début de l’histoire.
Sa date d’anniversaire : le 7 juillet 1976. Hashizo aime beaucoup la date de son anniversaire car elle correspond au jour de la fête des étoiles (la fête de Tanabata), où chacun peut faire un vœu, en lien avec les retrouvailles de deux étoiles symbolisant des amours célestes : Altair et Véga qui ne peuvent se voir qu’une fois par an à l’occasion de cet évènement.

Hashizo est un enfant adultérin : le père de Go a trompé son épouse avec une femme, et Hashizo est né. La mère de Hashizo décéda puis le père de Go et Hashizo mourut dans un accident de voiture. La mère de Go ne l’a pas supporté et quand elle est devenue dépressive, Go a décidé d’élever Hashizo seul.
Son véritable prénom est Hideki mais lorsque Go l’a adopté, il l’a baptisé Hashizo. Ce dernier n’aime pas son nouveau prénom, il le trouve trop vieillot au contraire de Go qui trouve que c’est un prénom ‘‘branché’’.
C’est Go qui l’emmène souvent au coiffeur pour lui faire faire une permanente de boucles. Il a en réalité des cheveux courts, bouffants et de couleur blonde (dans la série animée, il a les cheveux bleus).

Hashizo est un petit être innocent, intelligent, très poli, affectueux et câlin.
En raison des absences répétées de Go qui doit cumuler ses cours à l’université et son travail de rockeur, Hashizo en est devenu très dégourdi mais il se retrouve souvent très seul, livré à lui-même et s’ennuie beaucoup. C’est un petit garçon très solitaire et en manque d’affection, il souffre d’un manque maternel.
Heureusement qu’il a son fidèle compagnon et ami Giuliano qui veille sur lui et partage chaque instant de son existence.
Même si Go n’est pas souvent auprès de lui, cela n’empêche pas Hashizo de l’aimer plus que tout au monde.
Go est son modèle : Hashizo rêve de devenir chanteur de rock, il est très fier de Go et ne l’échangerait contre aucun autre frère ni père.

Hashizo a pour particularité de dire ‘‘Voui’’ au lieu de ‘‘Oui’’.


Sa vie va être complètement chamboulée, dans le sens positif du terme, lorsqu’il va rencontrer Yakko (Lucile en VF). Ils se rencontrent dans un parc, Hashizo confie à Yakko sa solitude. Elle l’emmène jouer au baseball puis lui montre le restaurant où elle vit et travaille pour qu’il vienne la prochaine fois y manger un morceau.
Le soir où Hashizo s’y rend, il rencontre Yakko en route. Celle-ci doit se rendre à un concert des Bee Hive mais voyant la tristesse du petit Hashizo, elle n’a pas le cœur à le laisser seul et l’emmène avec elle. Isuzu et Yakko se perdent et c’est Hashizo qui leur indique le chemin menant au Loose.
Là-bas, Hashizo dit à Yakko que le garçon qui chante est son frère. Yakko l’avait déjà rencontré avant de rencontrer Hashizo.

Go avoue à Hashizo être tombé amoureux de Yakko et puisque Hashizo aime Yakko, il suggère à son frère de l’épouser. Il dit à son frère qu’il est drôlement lent car lui l’a aimée dès qu’il l’a vue (et c’est aussi le cas de Go !). Hashizo aimerait que Yakko devienne sa mère, ainsi il pourrait être tout le temps avec elle.

Hashizo veut tout faire pour rapprocher Yakko et Go. Comme dans le dessin animé, Hashizo se rend chez Yakko pour prétendre que Go a oublié quelque chose qu’il doit lui apporter à la faculté. Il lui affirme que Go lui a dit qu’elle devait venir avec lui. Yakko l’accompagne.
Sur place, Go découvre les livres de Hashizo : L’encyclopédie des trains, Le grand livre des dinosaures.
Go le gronde mais Hashizo lui dit qu’il a fait ça pour lui car il est amoureux d…Il ne finit pas sa phrase, Go lui plaque une main sur sa bouche de peur que Yakko l’entende.

Un soir, alors que Hashizo s’endort au restaurant, Yakko le raccompagne chez lui.
Dans son sommeil, Hashizo appelle ‘‘Maman’’ et tire le vêtement de Yakko qu’il a prise pour sa mère.
En se réveillant, Hashizo pleure que Yakko soit déjà partie, il dit à Go que la veille Yakko était comme sa maman. Go est interpellé et touché, il demande à Hashizo s’il veut une maman, Hashizo lui répond : « Je veux Yakko ! »

Hashizo passe chaque Noël seul car les Bee Hive donnent toujours des concerts de Noël au Loose. Grâce à l’initiative de Yakko, une fête de Noël sera organisée au restaurant. En cette occasion, Hashizo offre à Yakko des petits jouets qu’il a collectionnés.

Hashizo tombe malade : il est enrhumé mais son état empire lorsqu’il sort en plein hiver dehors au milieu de la nuit pour regarder la neige qui tombe. Hashizo attend le retour de Go qui répète tard pour les préparatifs du concours régional de rock.
Hashizo s’effondre, il doit vie sauve à Giuliano qui a couru jusqu’au Mambo pour alerter Yakko et son père qui sont vite venus en vélo pour rejoindre le petit.
Le médecin diagnostique que Hashizo a une pneumonie, Yakko part en vélo prévenir Go qui revient auprès de son petit-frère. Ce dernier ne passera peut-être pas la nuit selon le médecin.
Le lendemain, Go a dû se rendre à son concours, Yakko vient le rassurer sur l’état de Hashizo qui est guéri.
Comme dans le dessin animé, M. Mitamura entre dans la salle de force avec Hashizo sur son dos pour lui permettre d’assister à la victoire de son frère. Hashizo rejoint son frère sur scène qui le prend dans ses bras et lui témoigne à quel point il l’aime, Hashizo est toute sa vie.


Hashizo est très content que Go ait déclaré son amour à Yakko, d’autant plus qu’il sait qu’elle l’aime en retour, il a hâte qu’elle devienne sa maman.
Il révèle à M. Mitamura que Go et Yakko s’aiment depuis longtemps mais qu’ils le cachent à tout le monde.
Hashizo a l’idée de colporter partout que Go et Yaeko vont se marier mais cette mauvaise idée aurait pu aboutir à une issue périlleuse : il en a fait part aux groupies des Bee Hive, certaines d’entre elles sont dangereuses et ont tenté de taillader le visage de Yakko qui a été secourue par Giuliano, son père et les clients du Mambo.

Au magasin Tokoshimaya, Hashizo repère deux poupées de mariés qui lui font penser à Go et Yakko, il veut leur offrir en cadeau de mariage et les paie avec un billet de jeu de 10 000 yens croyant innocemment que c’est de l’argent véritable.
On appelle au Mambo pour les prévenir de l’incident. Go et Yakko arrivent, Hashizo jure à Go qu’il a payé et rien volé, Go le gifle. Il est très en colère car il a appris à Hashizo le respect et à ne jamais voler, il lui crie qu’à partir d’aujourd’hui il n’est plus son frère.
Go n’a pas laissé à son petit-frère le temps de s’expliquer, Hashizo fond en larmes et saute dans les bras de Yakko qui le console (cette scène a été adaptée dans la série animée).

Go veut rentrer avec Hashizo mais Yakko lui dit qu’à partir d’aujourd’hui elle s’occupe d’Hashizo. Ce dernier choisit de rester avec Yakko et dit qu’il déteste Go.
Yakko décide de payer les poupées pour Hashizo.

Loin de son frère qu’il n’a pas vu depuis une semaine, Hashizo pense à Go et Giuliano qui lui manquent.
Les Bee Hive doivent partir le 1er mars 1982 pour Tokyo afin de participer au concours national de rock qui aura lieu en avril.
Le train de Go part à 17 heures, Yakko se précipite avec Hashizo à la gare.
Go saute du train pour serrer Hashizo dans ses bras, Hashizo pleure, lui demande pardon et lui dit qu’il lui a beaucoup manqué.
Go lui demande de récupérer Giuliano à la clinique vétérinaire et de le rejoindre à Tokyo en avril avec Yakko.
Hashizo lui offre la poupée de mariée en lui disant qu’elle sera comme Yakko.

Isuzu conseille à Yakko d’aller rejoindre Go à Tokyo, Yakko se rend à la gare, Hashizo la rejoint après avoir fait sa valise.
Pour laisser seuls Go et Yakko, Hashizo reste avec Marino (la femme du chanteur Shella) qui se prend d’affection pour lui.
Marino passe un coup de fil et apprend que les Bee Hive sont en train de chanter au concours ; pour ne pas les manquer, Hashizo se précipite au dehors mais il a failli se faire renverser par une voiture. C’est Marino qui lui a sauvé la vie (cette scène a été adaptée dans la série animée).

Marino demande à Hashizo s’il voudra bien épouser son bébé si c’est une fille. Hashizo répond : « Oh oui ! Avec plaisir ! » Il s’est engagé à tenir sa promesse et comme nous le verrons, il va tenir parole.

Lors du retour de Yoko (la mère de Go) à Osaka, Hashizo va prévenir Yakko. Hashizo n’aime pas cette femme qui se montre constamment désagréable, il ne peut pas deviner que dans le fond, Yoko l’aime et qu’elle cache fièrement cet amour derrière une apparence antipathique.

Hashizo va rester dormir chez Yakko pendant le séjour de Yoko, il ne veut pas rester avec elle surtout pas depuis qu’elle a fait pleurer Yakko.
M. Mitamura et Yoko s’entendent très bien sans savoir qui est leur enfant respectif. Chacun critique sévèrement le choix amoureux de son enfant.
C’est lorsqu’Hashizo se présente au Mambo que M. Mitamura comprend que la femme avec laquelle il s’entend si bien est la mère de Go, et que la fille dont elle vient de lui dire tant de mal est Yakko. M. Mitamura et Yoko se disputent.
Hashizo a peur que Yakko et Go se séparent à cause de la dispute qu’il a provoquée, il pleure aussi parce qu’il croit que la maman de Go le déteste et il ne comprend pas pourquoi.
Hashizo a laissé un mot de départ au restaurant, ce qui cesse la dispute des parents.

En pleine nuit, Hashizo se réfugie au zoo. Il se souvient que Go l’y avait emmené, Hashizo regardait d’autres enfants qui pique-niquaient avec leur papa et leur maman et cela rendait Go triste. Il aimerait que Go et Yakko soient ses parents pour avoir une vie normale comme celle des enfants de son âge.
Hashizo ne sait pas que c’est Yoko qui le retrouve endormi et qu’elle le serre dans ses bras, il ne se doute pas à quel point elle l’aime.

En août 1982 : Marino et Shella sont de passage à Osaka.
En touchant le ventre de Marino, Hashizo s’exclame : « C’est ma future femme dedans ? J’ai hâte de la rencontrer ! »


Hashizo étudie l’école maternelle Akebono (le design de sa maitresse est identique à celui de la série animée).
Son école organise une fête sportive : Hashizo est inscrit à la course du 50 mètres, à celle du Daruma (représentation d’un personnage très important de l’histoire du bouddhisme) et à une danse.
Yakko, Go, Yoko, Shella, Marino, M. Mitamura et ses amis sont présents pour l’encourager ; Hashizo remporte le premier prix de la course du 50 mètres.
Durant la course de Daruma, il tombe à cause de son costume encombrant et va pleurer dans les bras de Yakko.
C’est l’équipe de Hashizo qui gagne lors de la lutte à la corde des parents. Elle était composée de Go, Yoko, M. Mitamura et ses deux fidèles amis.

Lorsque Go et Yakko se sont séparés (à cause du manager des Bee Hive), Go a interdit à Hashizo d’aller chez Yakko, il lui a révélé qu’elle l’a quitté pour un autre.
Hashizo théorise toute la vérité sans le savoir : il lui dit que Yakko l’aime toujours, quelqu’un de méchant lui a dit qu’elle ne devait pas se marier avec lui, et elle l’a quitté pour qu’il n’ait pas d’ennuis.
En y repensant, Go prête attention à la théorie de Hashizo qui s’avèrera totalement exacte.

Hashizo repart faire sa permanente mais comme il est triste que Go et Yakko ne soient plus ensemble, il demande au coiffeur des petites boucles très serrées.
Hashizo se rend chez Yakko avec sa coiffure ratée, il lui dit qu’il l’aime, il ne veut pas qu’elle aille avec un autre garçon. Il a peur qu’elle l’oublie, Yakko le serre contre elle et le rassure : il lui est impossible de l’oublier.
Hashizo veut réconcilier les amoureux : il appelle Go pour dire que Giuliano n’arrête pas de vomir et lui demande de rentrer vite, il en fait de même avec Yakko. Cette tentative est un échec.

Hashizo retourne au coiffeur et se retrouve le crâne rasé ; tout son entourage explose de rire e découvrant cette nouvelle coiffure.

Go et Yakko se sont remis ensemble, Hashizo a une idée pour qu’ils se retrouvent seuls : il va aller chez Yoko pour le jour de l’an. À présent qu’il l’a vue sous son vrai jour (Yoko l’a énergiquement encouragé lors de la fête sportive), Hashizo aime bien Yoko. Elle passe chaque année seule le jour de l’an et cela attriste Hashizo qui en a profité pour lui tenir compagnie ce soir-là (soit la nuit du 31 décembre).
Hashizo ressemble à Go lorsque celui-ci était enfant : tout comme lui, il a essayé de compter les 108 coups de cloche du nouvel an mais il s’est endormi en plein milieu.
Pour information, au Japon, dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, les temples bouddhistes font sonner 108 coups de cloches pour ‘‘expier’’ les 108 désirs terrestres dont chaque homme est prisonnier.


Hashizo est fier que son frère passe dans des émissions, il a envie que tout le monde sache que Go est son grand-frère.
Go lui offre un jouet qui permet de vérifier la compatibilité entre les personnes en fonction de leur date de naissance (dans le dessin animé, c’est Yakko/Lucile qui lui offre un jouet en forme de cœur).

Lorsque Go a dû s’installer à Tokyo, Hashizo est resté vivre chez M. Mitamura et Yakko. Hashizo s’y sent très bien, il appelle même M. Mitamura : ‘‘Monsieur Papa’’.

À la maternelle, Hashizo fait la rencontre de l’insolent Gonta (Gontran en VF) et de la petite Kaoru (Elisabeth en VF) qui tombe amoureuse de lui.
Gonta ne cesse d’enquiquiner Hashizo, il lui en veut car Kaoru n’a d’attentions que pour Hashizo.
Gonta reproche à Hashizo de parler comme une fille et le soupçonne de ne pas être un garçon.
Hashizo demande à Gonta de faire de lui un vrai garçon. Gonta lui dit qu’il est trop poli, il lui conseille de cesser de dire ‘‘voui’’ et d’opter pour ‘‘ouais’’ ou ‘’ok’’.
Hashizo rentre au restaurant après avoir emprunté les lunettes de Gonta mais automatiquement, il se met à pleurer, il n’en peut plus, il n’arrive pas à jouer les durs comme Gonta.
Il avoue à Ryotaro avoir voulu devenir un chevalier pour protéger Yakko de lui.
Ryotaro lui dit que sa combativité lui donne rage, il a encore plus l’envie de prendre Yakko à Go. C’est pourquoi Hashizo continue à jouer les durs, Yakko a une explication avec lui et le convainc de redevenir comme avant.

Hashizo ne veut pas se marier avec Kaoru car il la considère comme une amie, et il doit se marier avec Poupette, la fille de Shella et Marino.
La mère de Kaoru n’a qu’un rhume mais celle-ci a peur qu’elle meurt, Hashizo l’emmène alors prier devant un petit jizo (cette scène est adaptée dans la série animée).
Quand Giuliano était malade, Hashizo venait toujours le prier, même Go n’était pas au courant.
Kaoru est émue qu’Hashizo lui dise qu’il viendra tous les jours prier le petit jizo pour la guérison de sa mère. Elle lui dit qu’il est gentil comme un chevalier ce qui rassure énormément Hashizo qui pensait devoir se comporter en mauvais garçon pour devenir un homme protecteur.

Hashizo a retrouvé sa coupe d’avant, il est parti faire une permanente, Go lui avait donné de l’argent pour le faire.

Pour l’anniversaire de Go, Hashizo a dessiné Go et Yakko en mariés. Il lui offre son dessin lors de son passage à Osaka.
Go reproche à son frère de ne pas dire la vérité aux autres au sujet de Ryotaro (à savoir que c’est un chanteur punk) mais Hashizo lui dit qu’il a été très gentil quand il était à l’hôpital avec Giuliano (Hashizo a fait une chute très périlleuse dans les escaliers de la gare).
Il a une meilleure image de Ryotaro alors qu’au départ il se méfiait de lui car il voulait délibérément voler Yakko à Go pour détrôner ce dernier.

Hashizo montre un papier à Yakko car sa maitresse lui a dit de le donner à sa maman.
Une sortie scolaire est organisée à la ferme de Rokkoi le 12 juin 1983. Go est absent car il est à Tokyo. M. Mitamura dit qu’Hashizo risque de se sentir triste sans père, il propose que Ryotaro accompagne Yakko et Hashizo.
Lors de cette sortie, une partie de cache-cache est organisée avec les parents. Hashizo et Gonta sont les chercheurs.


Hashizo se fait manipuler et piéger par Ryotaro qui lui invente que les Bee Hive se produisent ce soir en concert au ‘‘Beat Crazy’’. Heureux de retrouver Go, Hashizo accepte d’accompagner Ryotaro. En réalité, ce dernier veut y attirer Yakko, c’est pourquoi il demande au petit de laisser un mot à Yakko.
Sur les lieux, Hashizo fond en larmes de constater que Go n’est pas là, il comprend trop tard que Ryotaro lui a menti. Celui-ci le laisse dans la loge en compagnie de Gonta avec des tako-yaki (boules de pâte garnie de légumes et fourrée aux morceaux de poulpe), mais Hashizo est trop effondré pour manger.
Hashizo est ensuite très heureux de voir que son frère est finalement venu et s’excuse auprès de Ryotaro, il regrette d’avoir dit que c’est un ‘‘menteur’’ et un ‘‘méchant garçon’’. Naïvement, Hashizo pense que Ryotaro savait que Go viendrait (Ryotaro n’en savait absolument rien).


Lors des vacances en mer à la plage de Suma dans la ville de Kobé, on apprend qu’Hashizo ne sait pas nager et qu’il utilise une bouée.
Gonta a failli perdre la vie en se noyant, alors qu’il voulait atteindre à la nage un rocher trop éloigné.
Hashizo a été très réactif : il a immédiatement compris que ce qu’entreprenait Gonta était trop dangereux, alors il a envoyé Giuliano à son secours puis il est directement allé prévenir Yakko et Ryotaro quand il a vu que Gonta se noyait.
À partir de cet instant, Gonta a cessé d’importuner Hashizo.


Depuis que Go a quitté Yakko, il a emmené Hashizo vivre avec lui à Tokyo.
En partant, dans le train, Hashizo pense à Yakko, il n’a pas pu lui dire au revoir et il pleure, il ne supporte pas d’être séparé d’elle et se met à déprimer.
Après deux semaines passées à Tokyo, Hashizo continue de déprimer loin de Yakko.
Hashizo veut appeler Yakko mais il tombe toujours sur une dénommée Shibatsuchi.
Hashizo est certain d’avoir composé le bon numéro, il pense que l’erreur est due au téléphone et qu’il faut essayer avec un autre, il sort donc en ville pour téléphoner avec un téléphone public.
N’arrivant pas à atteindre le téléphone de la cabine, Hashizo enlève ses chaussures pour monter sur Giuliano et atteindre le téléphone.
Il retombe évidement sur la vieille dame dénommée Shibatsuchi (car il oubliait de composer l’indicatif de la région).
Hashizo se retrouve trempé par l’averse, il aurait pu attraper froid et tomber malade. Go le retrouve dans cet état, cela fait longtemps que le pauvre Hashizo est ici sous la pluie, pas le moindre passant ne s’est arrêté pour lui porter assistance et pourtant il y avait foule. Go enrage contre cette foule égoïste et indifférente. Hashizo lui dit qu’il voulait parler à Yakko, Go réalise alors qu’il ne peut pas quitter Yakko, malgré tout ce qu’elle a fait, Hashizo a bien trop besoin d’elle et rares sont les femmes qui pourraient s’occuper de lui et l’aimer comme elle le fait.

Hashizo continue de réclamer la présence de Yakko. Il lui écrit une lettre pour lui dire qu’il est triste de ne plus la voir et qu’il l’aime très fort. Hashizo ne cesse de penser à Yakko et dessine même son portrait.

Il va la retrouver le jour du festival de rock : Hashizo attend impatiemment Yakko dans le hall d’entrée, il est fou de bonheur de la revoir, elle lui a tant manqué.

Au festival, Hashizo porte Poupette dans ses bras et ne la quitte pas. Il met les choses au clair avec Gonta qui lui demande de choisir entre Poupette et Kaoru. Hashizo est sûr de lui ; Kaoru n’est qu’une amie, il a prévu de se marier avec Poupette.


Après que Go ait demandé Yakko en mariage, Hashizo saute dans les bras de Yakko, il verse des larmes de bonheur. Il a toujours rêvé que Go et Yakko se marient.
Lorsque Go demande la main de Yakko à son père, Hashizo dit à celui-ci que Giuliano et lui ne veulent pas le quitter, il veut rester ici pour toujours parce qu’il aime Yakko et M. Mitamura.

Le jour du mariage, Hashizo attrape Yakko, la félicite et lui dit qu’il aimerait l’appeler maman. Yakko accepte avec joie, Hashizo n’a jamais été aussi heureux de sa vie, il a enfin une maman rien qu’à lui.

Pendant le voyage de noces de Go et Yakko, Hashizo garde l’appartement, M. Mitamura voulait qu’il dorme chez lui mais Hashizo voulait s’entrainer à tout faire comme une grande personne car il entre à l’école primaire au printemps prochain.
Seul, Hashizo avoue avoir un peu menti, il a froid et se sent seul mais heureusement qu’il a son fidèle ami Giuliano pour veiller sur lui et lui tenir compagnie.
Kaoru et Gonta viennent lui rendre visite, Hashizo leur confirme définitivement qu’il préfère Poupette, il va l’épouser.

En épousant Yakko, Go offre une vraie vie de famille à Hashizo et met un terme à son existence difficile, instable et solitaire.

Giuliano (Roméo en VF), surnommé Giuli, est l’animal de compagnie de Go et Hashizo et c’est surtout leur ami et leur compagnon de vie. C’est le meilleur ami et le confident de Hashizo.
Giuliano est un chat tigré de gouttière très intelligent et très courageux, à l’apparence grasse et antipathique. Il est très gourmand et un brin oisif.
C’est Hashizo qui l’a appelé Giuliano.

Giuliano rencontre pour la première fois Yakko au parc en l’approchant. C’est ainsi qu’il est entré dans sa vie pour toujours.

En plein concert, Go demande une volontaire pour garder son chat durant son absence. Toutes les filles, même si elles sont effrayées à l’idée de s’occuper de ce chat agressif et guère avenant, hurlent à Go qu’elles sont volontaires. Go lance une rose : celle qui l’attrapera aura le ‘‘grand honneur’’ de garder Giuliano. C’est Isuzu qui l’attrape mais elle ne s’en sort pas avec Giuliano, elle l’amène donc à Yakko pour qu’elle le garde et le récupère juste avant le retour de Go pour lui faire croire qu’elle s’en est occupé. Mais Go devine que c’est Yakko qui l’a gardé.
En effet, Giuliano a bien mangé et bien grossi, Yakko a des pansements sur le visage et les mains : ces égratignures viennent de Giuliano qui lui en a fait voir de toutes les couleurs.
Giuliano mange avec appétit les Okonomi-yaki, il en raffole.


Giuliano est un vrai héros, il est d’une très grande utilité tout le long de l’histoire :

- C’est Giuliano qui a indiqué l’endroit où Yakko s’est réfugiée lorsqu’elle s’est enfuie.

- Lorsqu’Hashizo est tombé gravement malade et qu’il s’est effondré, Giuliano s’est précipité en pleine nuit froide et enneigée jusqu’au Mambo pour prévenir Yakko et son père, il en a brisé une fenêtre du restaurant en tentant d’y pénétrer. S’il n’était pas là, Hashizo serait probablement mort (c’est une séquence adaptée dans l’animé).

- Lorsque des dangereuses groupies des Bee Hive se sont jetées sur Yakko pour lui taillader le visage, Giuliano a bondi pour la sauver. Malgré les coups qu’il recevait, Giuliano les a mordues et griffées pour défendre Yakko.

- Deux voleurs ont pénétré dans le studio de Go, Giuliano était là pour les accueillir et défendre sa maison. Les deux brigands étaient couverts de sang et tentaient de s’enfuir.
L’un s’appelle Takehara, âgé de 25 ans et cambrioleur récidiviste, l’autre s’appelle Koishi, âgé de 26 ans.
Go, Yakko et son père retrouvent Giuliano ligoté dans un placard.
Giuliano passe à la télévision, le journal lui consacre même un article intitulé : ‘‘Deux cambrioleurs arrêtés grâce à un chat’’.
Giuliano est considéré comme un héros : au Mambo, il signe des autographes avec sa patte (c’est une séquence adaptée dans l’animé).

- Le 24 décembre 1982, lors du premier concert professionnel des Bee Hive, les groupies ne veulent pas laisser Yakko passer, Giuliano lui fraie un passage jusqu’au premier rang.

- À la gare, le dessin de Hashizo s’envole et le petit chute dangereusement dans les escaliers en voulant le rattraper. Pendant ce temps, Yakko achetait des billets pour Nagoya.
Giuliano a sauvé la vie de Hashizo : il a protégé Hashizo de son corps en amortissant sa chute ; sans lui, Hashizo aurait pu être grièvement blessé voire il aurait pu faire une chute mortelle (c’est une séquence adaptée dans l’animé).
Le pauvre Giuliano a été blessé et doit marcher sur trois pattes.
Go se rend au restaurant, il embrasse Giuliano qui a protégé Hashizo. Il sait que Giuliano était prêt à mourir pour sauver la vie de Hashizo.
Giuliano est une vraie nourrice pour Hashizo et c’est aussi son protecteur le plus fiable et efficace.

- À la plage de Suma, Giuliano sauve la vie de Gonta qui était en train de se noyer. Giuliano a nagé jusqu’à Gonta, plongé pour le récupérer et l’a remonté à la surface.


Giuliano est très heureux d’être entouré de Go, Hashizo et désormais de Yakko, il reçoit de l’amour et il le leur rend bien. Comme il le dit lui-même à la fin du manga : ‘‘Tel est mon destin…Les aimer et être aimé tout autant !’’



Satomi Okawa (Tristan en VF), surnommé Sammy, est le claviériste du groupe Bee Hive. C’est un musicien hors pair, il sait jouer de tous les instruments de musique.
Il est aussi professeur de synthé (contrairement au dessin animé, Satomi n’est pas un jeune homme issu d’une famille très riche, et il a un rôle plus important dans la série animée).

Satomi est un personnage à l’antithèse de son meilleur ami Go : il est délicat, très discret, réservé et sensible. C’est une personne terriblement gentille, il est prévenant, serviable et attentionné. Il est de nature calme et posée, il fume mais ne boit pas (du moins très peu), et il ne fréquente pas les filles.
Contrairement à Go, Satomi répond à chacune des lettres et/ou cadeaux envoyés par ses fans.
Satomi et Go ont néanmoins un point commun : ils ne peuvent tomber amoureux que d’une fille simple, non superficielle et différente de toutes ces filles qui ne sont que dans les apparences et frivolités.

Physiquement, Satomi ressemble à une femme, il est très efféminé, il se maquille. Les traits de son visage sont fins et raffinés, couverts d’une longue chevelure bouffante teinte en parme, soyeuse, douce et parfumée.


Satomi est tombé sous le charme de Yakko, il vient tous les jours manger au Mambo, d’ailleurs il aime énormément le Buta-Dama (Okonomi-yaki au porc).
La première fois que Yakko l’a vu, elle l’a pris pour une fille. Au départ, Satomi lui a dit pour plaisanter qu’il travaillait dans un bar gay, mais Yakko l’a cru sur parole. Elle le prend pour un gay et il est devenu difficile pour Satomi de lui avouer la vérité et encore moins de lui dire qu’il est membre d’un groupe de rock car au Mambo, on entend que des vieilles balades romantiques, et comme Yakko n’arrêtait pas de les fredonner en travaillant, Satomi a pensé qu’elle aimait ce genre de musique.

Satomi n’arrête pas de parler de Yakko à Go, il ne sait pas qu’ils se sont déjà rencontrés à la faculté et qu’ils sont tombés amoureux l’un de l’autre. Lorsque Go vient au Mambo pour voir la fille dont lui parle si souvent son meilleur ami, il est fortement étonné de découvrir que c’est la fille qu’il a rencontrée à la faculté.
Satomi est fortement gêné lorsque Go propose à Yakko de venir leur rendre visite un soir au Loose, le bar où travaille Satomi (puisque Yakko croit qu’il s’agit d’un bar gay).

Yakko découvre le métier de Satomi lorsqu’elle se rend un soir au concert des Bee Hive. Go souhaite publiquement la bienvenue à Yakko en l’appelant ‘‘poupée’’, ce qui déclenche automatiquement la jalousie et l’animosité des fans.
Satomi, de nature pourtant réservée, s’énerve, leur ordonne de la laisser et de ne pas la toucher.
Satomi déclare publiquement sur scène son amour à Yakko, il dit au micro : « Je t’aime Yakko »
Même Go est surpris par l’attitude de Satomi de déclarer publiquement son amour à Yakko, Satomi est si réservé.

Satomi rend visite à Yakko au restaurant, il lui demande pardon pour lui avoir menti au sujet du bar et lui explique pourquoi il n’osait pas lui dire qu’il était membre d’un groupe de rock.
Yakko lui affirme que c’est son père qui aime ce genre de musique (l’enka).
Satomi lui avoue que cela fait longtemps qu’il l’aime, il vient tous les jours au restaurant pour la voir car il n’arrête pas de penser à elle depuis la première fois qu’il l’a vue.
Il lui propose de sortir avec lui à condition qu’elle soit d’accord et qu’elle n’ait personne d’autre dans sa vie. Satomi attend sa réponse mais il ne sait pas que Yakko nourrit des sentiments pour Go.

Satomi est crispé et sur les nerfs, il attend la réponse de Yakko, il en fait part à Go qui va voir Yakko pour lui demander de donner sa réponse à Satomi. Il lui demande de venir au concert du lendemain.
Le lendemain soir, Satomi rejoint Yakko pour lui annoncer qu’il a quelque chose à lui dire mais Yakko lui dit automatiquement ‘‘Je t’aime’’ car elle se dit qu’il vaut mieux être en couple avec lui puisqu’elle ne veut pas le faire souffrir et surtout parce que Go vient de la choquer et de la décevoir en embrassant Isuzu sur la bouche (pour la remercier d’avoir accepté de garder son chat).

Ne connaissant pas les motivations de Yakko et croyant qu’elle partage ses sentiments, Satomi est très heureux, il la serre dans ses bras.

Un soir, Satomi a rendez-vous avec Yakko : il doit aller la chercher à la faculté pour la raccompagner chez elle mais Yakko n’est pas là (elle n’a pas été à la faculté pour raccompagner Hashizo chez lui et s’est endormie près de lui).
En attendant Yakko, Satomi rencontre Isuzu qui l’informe que Yakko n’est pas venue en cours ce soir.
Satomi est très gentil et serviable, Isuzu lui demande de la raccompagner chez elle, et il accepte.

Le lendemain matin, Satomi arrive en furie chez Go croyant que Yakko a disparu, il est mort d’inquiétude mais il a le choc de la découvrir chez son meilleur ami.
Satomi hurle et exige des explications, l’affaire est grave puisqu’il est en couple avec Yakko.
Go avoue qu’en entrant chez lui il a trouvé Yakko endormie. Il se met à plaisanter en leur faisant croire qu’il a profité du sommeil de Yakko pour la toucher, puis il avoue qu’il ne fait que plaisanter et les taquiner.
Satomi ne décolère pas et emmène Yakko en la tirant fermement par le poignet.

Seule avec elle, Satomi serre Yakko dans ses bras et lui confie avoir peur qu’elle s’éloigne de lui et le quitte.
Il n’est pas dupe, il dit qu’il a l’impression que Go peut lui arracher Yakko à tout moment.
Satomi a peur qu’il la lui prenne, il affirme avec sincérité que Go n’a jamais aimé aucune fille pour de vrai. Satomi embrasse soudainement Yakko qui ne s’y attendait pas, elle se dégage de son étreinte et s’enfuit en courant.
De la voir s’enfuir ainsi, Satomi comprend que Yakko n’est pas amoureuse de lui.
Dans le manga, Satomi n’est pas le rival de Go en amour.

Satomi demande à Go ce qu’il pense de Yakko, il précise qu’il lui demande s’il est amoureux d’elle, Go avoue qu’il l’aime, Satomi s’emporte, il quitte le groupe et ne revient plus au Mambo.
Satomi connait très bien Go, celui-ci ne pouvait pas lui cacher qu’il était amoureux de Yakko.

Quelques jours plus tard, Yakko fait une courte fugue. M. Mitamura prévient Go à la fin de son concert. Satomi est là, il n’a pas participé au concert mais n’a pas pu s’empêcher d’être présent parmi le public, la scène et le groupe lui manquent.
Go ramène Yakko chez elle, Satomi est au Mambo, le père de Yakko les invite à rester dormir et les deux meilleurs amis se réconcilient. Satomi dit à Go qu’il peut essayer de prendre Yakko mais il essaiera de la retenir de toutes ses forces (ce qu’il ne fera pas puisque Yakko n’est pas amoureuse de lui et leur relation s’est achevée au moment même où il l’a embrassée).

Au moment où Yakko allait révéler à Satomi qu’elle aime Go, Satomi lui conseille de foncer et de ne pas s’en faire pour lui, il s’excuse d’avoir été trop loin en l’embrassant de force. Satomi lui propose de rester amis.
Il répète ensuite à Go que c’est terminé entre Yakko et lui, la voie est donc officiellement libre pour Go.

Satomi est un jeune homme qui déprime facilement, il était un peu crispé et sur les nerfs lorsque Yakko ne lui a pas donné de réponse à sa déclaration d’amour ; mais s’il était réellement éperdument amoureux de Yakko, il en aurait fait une dépression que tout soit terminé entre eux.
Ses sentiments pour cette jeune fille s’apparentent plus à une petite amourette de jeunesse sans profondeur émotionnelle, plus à une différence physique (son look, son éducation…), ce n’est pas avec Yakko qu’il aurait pu connaitre le grand amour.

La fille qui est éperdument amoureuse de Satomi, c’est Meiko mais malheureusement, Satomi ne l’a jamais remarquée. Elle était sa première fan et est devenue son élève de synthé pour se rapprocher de lui.
Meiko participe au concours régional de rock, c’est Go qui se souvient qu’elle faisait partie des premières groupies des Bee Hive et il en fait part à Satomi. Celui-ci dit qu’elle ne lui en a jamais parlé, il ne se souvient pas du tout d’elle.
Satomi est intrigué, il se demande pourquoi Meiko ne lui a-t-elle rien dit ? Pourquoi l’a-t-elle caché ? Il ne comprend pas pourquoi. Il ne devine pas du tout qu’elle est amoureuse de lui.
Satomi n’avait pas reconnu cette groupie qui les a soutenus depuis leurs débuts mais Go l’a reconnue puisqu’il repère toutes les filles, surtout lorsqu’elles sont belles comme Meiko.

Meiko lui a offert un cadeau de Saint-Valentin en envoyant un messager (un petit garçon) afin de le lui remettre. Elle a signé son cadeau de la lettre M. Satomi n’a pas deviné qu’il s’agissait d’elle.
En été, Yakko demande à Satomi s’il a des nouvelles de Meiko, il lui répond qu’il n’en a aucune ; depuis le concours régional, Meiko est devenue injoignable.

Satomi a deviné que Shella est en couple avec Marino lorsqu’il a dit : « Moi, une seule Marino me suffit largement. »

Il retrouve Meiko dans la boite Live House Blowdown, le lieu où les rockeurs font leurs premiers pas. Meiko s’y trouve car elle est en compagnie de son nouvel ‘‘amoureux’’ Jun avec lequel elle essaie, sans résultat, d’oublier Satomi.
Satomi est très étonné de voir Meiko avec un garçon mais il est heureux de la revoir.
Lorsque Meiko lui dit qu’il n’y en a que pour Yakko, Satomi lui affirme qu’elle se trompe et lui reproche d’avoir disparu de ses cours sans prévenir, il voulait la joindre mais cela lui a été impossible car elle lui a donné de fausses coordonnées.
Ceci dit, il est heureux de la voir en forme, il lui parle de Jun et lui dit qu’ils ont l’air vraiment amoureux. Trop naïf, il ne remarque toujours pas que Meiko n’aime que lui.
Meiko lui conseille de se trouver quelqu’un et de renoncer à ce qu’il ne pourra jamais avoir, elle lui attrape les cheveux et le regarde amoureusement.
Satomi lui répond qu’elle a raison, il se montre très prévenant et la regarde en souriant avec délicatesse.



Tout en continuant de lui sourire avec délicatesse, Satomi lui propose de venir prendre un cours de temps en temps. Meiko décline son offre, elle a renoncé malgré elle à lui puisqu’il n’a jamais fait le premier pas. Pourtant, elle aurait dû faire preuve d’insistance, Satomi lui a bien fait comprendre qu’il n’y en avait pas que pour Yakko, il lui a tendu la main pour qu’elle revienne à ses cours ; si Meiko lui avait montré son amour d’une manière différente, délicate et plus appuyée, elle aurait pu conquérir le cœur de Satomi et le combler. D’autant plus, qu’il a facilement renoncé à Yakko qui n’avait finalement pas autant d’importance dans son cœur contrairement à ce qu’il s’était persuadé.





Eiji Tono (Tony en VF) est le guitariste des Bee Hive. Il étudie dans la même faculté que Go. C’est un sympathique garçon infantile et très timide qui se cache derrière ses lunettes qu’il ne quitte pratiquement jamais.
Mais quand il joue, c’est une autre personne : il est transporté par la musique.


Il est amoureux d’Isuzu depuis un certain temps. Quelques signes précurseurs en témoignent :
- Lorsque Go embrasse Isuzu sur la bouche pour la remercier d’avoir accepté de garder son chat, Eiji n’est pas content, il en a des sueurs froides de le voir agir ainsi et il lui crie : « Hé ! Tu te calmes oui !? »
- Lorsque Go a accepté de se rendre chez Isuzu qui était malade et demandait à le voir, jaloux, Eiji s’est exclamé : « Quelle mouche t’a piqué mec ! T’es pas cool là !»


Eiji et Isuzu ont l’occasion de discuter ensemble un jour à la faculté, Eiji veut savoir si elle est toujours amoureuse de Go, Isuzu lui répond qu’elle l’était, et elle est heureuse que Yakko soit avec lui.
Eiji est rassuré, Isuzu est un cœur à prendre. Il enlève ses lunettes devant elle, c’est la première fois qu’il les enlève, il confie ne pas aimer les enlever car il trouve qu’il a ‘‘une tête de gamin sans lunettes’’. Isuzu tombe immédiatement sous son charme.

Isuzu fait un gâteau pour Eiji et se rend chez lui pour le lui apporter. La voisine d’Eiji prévient Isuzu que pour le réveiller, il faut crier, Eiji est toujours en train de dormir et il a le sommeil profond.
Isuzu range et nettoie tout l’appartement d’Eiji. Celui-ci est heureux de voir son appartement si propre, Isuzu lui présente le gâteau qu’elle a préparé pour lui, Eiji lui demande immédiatement de l’épouser et la date est fixée dans la foulée : samedi prochain c'est-à-dire dans trois jours.
C’est un mariage très rapide mais puisqu’ils sont décidés et qu’ils s’aiment vraiment, il n’y a pas lieu d’attendre.
Le soir de leur mariage, Shella leur interprète une chanson d’amour: ‘‘You love me, don’t you ?’’
Isuzu et Eiji partent ensuite en voyage de noces.

Eiji arrête la faculté et se consacre entièrement au groupe Bee Hive, il part vivre avec sa femme à Tokyo pour des raisons professionnelles.
Les Bee Hive participent au ‘‘Festival Rock 83’’. Des prix individuels sont aussi décernés, Eiji aurait aimé être élu meilleur guitariste, et faire la fierté d’Isuzu.
Finalement, c’est le groupe Bee Hive qui remporte le premier prix, Eiji n’a pas reçu de prix spécial en tant que guitariste mais Isuzu est très fière de lui et c’est le plus important à ses yeux.





Hiroyuki Sugi (Steve en VF) est le bassiste des Bee Hive. Il est excellent dans cette discipline.
C’est un garçon mature, sérieux, posé et calme qui tempère les colères et les conflits ; lorsque Go s’est fortement énervé après Yakko qui se laissait séduire par Ryotaro, Sugi mit un terme à sa conversation téléphonique pour éviter que les choses ne s’enveniment.
Sugi est le garçon le plus sérieux que Go connaisse, il a toujours été à l’écoute des membres du groupe comme un grand-frère, il était toujours là lorsqu’ils avaient besoin de lui.

C’est le dernier tome du manga qui se concentre sur ce personnage.
Sugi est le seul garçon de sa famille et il a vingt-six ans. Il vit son rêve en étant bassiste mais sa vie prend un nouveau tournant lorsqu’il reçoit un appel de sa mère : elle lui annonce que son père a fait une mauvaise chute, il n’a rien de grave mais il doit rester un peu à l’hôpital, il se fait vieux, sa mère s’inquiète pour la boutique. Les parents de Sugi tiennent une boutique à Kyoto : ils y vendent des kimonos, la famille de Sugi en vend depuis des générations.
Sugi a donc pris la décision de quitter les Bee Hive, il aurait pourtant aimé participer au Festival Rock.
Sugi avait quitté la maison après le lycée pour réaliser son rêve mais son sens des responsabilités le rappelle, il n’a jamais rien fait pour ses parents et aujourd’hui il veut leur faire plaisir tant qu’ils sont encore en vie.
Sa mère l’a supplié de revenir à Kyoto et de reprendre le magasin mais aussi d’accepter de faire un mariage arrangé. Ce dernier point contrarie profondément Sugi car il vient de rencontrer l’amour à Tokyo en la personne d’Izumi.

Sugi est un garçon chaste qui se préserve. Il n’a jamais pris la main ni embrassé Izumi, ce qui choque le dévergondé Go. Sugi en rougit rien que d’y penser.
Sugi a été incapable de demander à Izumi de le suivre, il ne lui a même pas dit qu’il retournait à Kyoto et il ne sait pas si elle est amoureuse de lui.
Il lui annonce, sans lui fournir aucune explication, qu’il doit rompre avec elle. La pauvre Izumi a un choc :




Sugi est arrivé en retard aux répétitions alors qu’il est toujours le premier arrivé, il a fait une fausse note alors que cela ne lui arrive jamais.
Go comprend qu’il a des ennuis et veut savoir ce qu’il se passe, Sugi se confie à Go.
Sugi annonce le lendemain son départ au reste du groupe, ils sont sous le choc et en larmes, c’est leur ami et il est irremplaçable.
Sugi doit partir dans une semaine, son père doit subir une opération et sa mère est à bout de forces. Il fait un dernier live avec le groupe qui lui promet de devenir le meilleur groupe qui soit.

Le jour du départ : des fans apportent des cadeaux à Sugi à la gare, les membres du groupe sont également là.
Go et le reste du groupe ont tout prévu, Go a informé le groupe des ennuis que traverse Sugi, Eiji a tout raconté à Izumi. Elle est présente à la gare les yeux pleins de larmes : elle fait comprendre à Sugi qu’elle l’aime et elle a décidé de l’accompagner à Kyoto même s’il refuse.
Sugi s’excuse, il aurait dû lui en parler lui dit-il, et il lui demande si elle veut bien venir avec lui ; ‘‘avec joie’’ lui répond-elle.



Ils partent ainsi ensemble pour se marier et vivre ensemble, ils vont s’occuper du magasin.
Izumi est sincèrement amoureuse de lui, elle est prête à changer de mode de vie par amour pour lui.
Dans le train, Izumi pleure encore d’émotions, elle lui dit que ses amis sont vraiment gentils.
Sugi est intimidé et rougissant à côté d’elle, il est très heureux de partir avec la femme qu’il aime.
Si Go n’était pas intervenu, Sugi aurait perdu la chance d’épouser la femme qu’il a choisie.

Les Bee Hive auditionnent des candidats pour remplacer Sugi mais c’est très difficile voire impossible car aucun ne lui arrive à la cheville, c’était un bassiste d’exception.

Sugi a l’occasion de recevoir la visite impromptue de Yakko dans sa boutique, et elle est dûe à un pur hasard : maladroite dans ses nouvelles fonctions, Izumi mouille Yakko en lançant de l’eau sur le trottoir. Izumi est revêtue d’un kimono, Yakko remarque qu’elle n’a pas l’accent de Kyoto et trouve donc cela étonnant qu’elle travaille dans une boutique de kimonos.
Izumi savait qu’elle ne pourrait pas vivre séparée de Sugi alors elle l’a suivi, même si elle n’y connait rien en kimonos.
Izumi l’incite à entrer au magasin et c’est ainsi que Yakko retrouve Sugi revêtu d’un kimono et patron de ‘‘Sugi kimono’’.
Yakko leur explique qu’elle s’est séparée de Go après une dispute et que son père lui préfère Ryotaro. Sugi est étonné que Yakko soit autant touchée, ce n’est un secret pour personne que Yakko puisse faire ce qu’elle veut indépendamment de la volonté de son père.
C’est Izumi qui devine que Yakko est très attirée par Ryotaro.
Sugi lui conseille alors de choisir lequel des deux elle aime vraiment le soir du festival, il lui propose d’effectuer son choix en fonction de la chanson qui la touchera le plus et en fonction de la voix qui la bouleversera plus que tout (Yakko n’effectuera pas son choix en fonction de la chanson, finalement, elle ira avec celui qui est prêt à l’épouser).

Sugi est venu avec Izumi assister au festival pour soutenir ses amis. Très inquiet pour Go et conscient que Yakko est prête à céder à Ryotaro, Sugi en a informé son ami et lui a précisé qu’il devait agir maintenant sinon il serait trop tard (c’est pourquoi Go s’est précipité à la demander en mariage).

Go veut présenter à Sugi le nouveau basiste, Teruhiko Takahashi, mais ce dernier a disparu en leur laissant un mot leur disant qu’il ne peut pas jouer avec eux, il ne se sent pas à la hauteur pour les accompagner.
Le groupe demande à Sugi de jouer exceptionnellement avec eux aujourd’hui, Izumi l’incite à accepter en lui rappelant que l’avenir de Go se joue maintenant. Elle lui en est très reconnaissante de ce qu’il a fait pour son couple, elle n’oublie pas que c’est grâce à lui qu’elle a pu partir avec Sugi.
En réalité, si Sugi était réticent à jouer, c’était parce qu’il avait juste peur que sa passion reprenne le dessus.
Les Bee Hive ont joué un morceau que Sugi avait composé.
Après la représentation, chacun rejoint la femme qu’il aime : Sugi est auprès de sa fiancée.

Sugi a un bon feeling artistique, il avait annoncé le verdict suivant : il donnait comme favoris les Kiss Reliche, Mise en facteur et les Bee Hive.
Sugi avait vu juste : les Bee Hive ont remporté le premier prix, les Kiss Reliche ont remporté le deuxième et Ryotaro de Mise en facteur a reçu le prix du meilleur chanteur.

Sugi et Izumi assistent au mariage de Go et Yakko. Izumi a participé à la création de la robe de mariée de Yakko, et Sugi fait prononcer les vœux du couple.





Isuzu Fujita (Manuela en VF) est la meilleure amie de Yaeko. Elles sont amies depuis le lycée et étudient à présent ensemble à la faculté d’anglais, à l’université Man’ya d’Osaka.

C’est une demoiselle indépendante qui vit seule dans un studio (appartement 302).
Isuzu est toujours soucieuse de prendre soin de son apparence physique, elle ne peut pas sortir sans être apprêtée, bien coiffée et maquillée.
M. Mitamura surnomme Isuzu « La sorcière »
Elle est très bavarde, à l’aise avec les garçons et se montre très protectrice envers Yakko.
Contrairement à la série animée, dans le manga Isuzu fume et elle reste brune.

Isuzu est une grande fan des Bee Hive.
Au début de l’histoire, elle est intéressée par Go. Lors de l’un de ses concerts, Go demande une volontaire pour garder son chat durant son absence. Go lance une rose : celle qui l’attrapera aura le ‘‘grand honneur’’ de garder Giuliano. C’est Isuzu qui l’attrape, elle a tout fait pour être l’élue.
Go embrasse Isuzu sur la bouche pour la remercier d’avoir accepté de garder son chat, mais Go embrasse toutes les filles sans rien éprouver pour elles bien au contraire, venant de lui, ce sont des marques d’irrespect, il n’a aucune considération pour les filles qu’il touche.

Isuzu ne s’en sort pas avec Giuliano, elle l’amène à Yakko pour qu’elle le garde et le récupère juste avant le retour de Go pour lui faire croire qu’elle s’en est occupé (mais Go va découvrir la vérité).

Isuzu est obnubilée par Go, elle arrache même un grand poster de lui pour le mettre dans sa chambre.

Isuzu se comporte en amie protectrice, elle a giflé Meiko lorsqu’elle l’a surprise en train de crier sur Yakko et la menacer.
Meiko croit que Yakko trompe Satomi avec Go. Isuzu lui affirme qu’il n’y a rien entre Go et Yakko. Meiko lui certifie que Go a fait une déclaration d’amour à Yakko qui doit lui donner une réponse.
Isuzu ne croit pas un mot de ce qu’elle dit, elle fait confiance à Yakko mais celle-ci, une fois seule avec son amie, lui avoue être amoureuse de Go. Isuzu a un choc et s’enfuit en courant.

Depuis ce jour, Isuzu n’adresse plus la parole à Yakko. Mais un jour, elle appelle Yakko pour lui demander de dire à Go de venir la voir, elle prétend être très malade.
Isuzu se maquille avant de se mettre au lit sachant que Go arrive.
Elle offre un chocolat à Go pour la Saint-Valentin mais c’est Giuliano qui le prend.
Go remarque qu’elle est en pleine forme, Isuzu avoue avoir menti, elle n’est pas malade.
Go lui demande pourquoi l’a-t-elle fait venir ici. Elle lui répond que Meiko lui a répété qu’il est amoureux de Yakko.
Isuzu avoue à Go qu’elle l’aime, elle lui demande de l’embrasser. Go l’embrasse sur le front pour lui montrer qu’il n’y aura jamais rien entre eux, il lui fait comprendre qu’il n’y a que Yakko qui l’intéresse et il lui reste fidèle.
Isuzu accepte cette décision, elle est touchée par le geste de Yakko qui lui a donné sa chance avec Go alors qu’elle l’aime.
Isuzu n’en veut pas à Yakko d’être en couple avec Go, elle se fait une raison, elle veut s’en remettre, aller de l’avant et trouver quelqu’un dans sa vie.

Isuzu se rend à Tokyo pour assister à la finale du 21ème concours national de rock.

Finalement, c’est auprès d’Eiji qu’Isuzu découvre le véritable amour. Un jour, elle a l’occasion de discuter avec lui. Eiji est heureux d’apprendre qu’elle n’est plus amoureuse de Go.
Il enlève ses lunettes devant elle, c’est la première fois qu’il les enlève, il confie à Isuzu ne pas aimer les enlever. C’est à cet instant qu’Isuzu tombe sous son charme : « Ça alors ! Il rougit comme un ado ! » se dit-elle.
C’est la première fois qu’Isuzu discutait avec lui et elle a été immédiatement séduite. Désormais, Eiji occupe son esprit, elle fait même des arrêts sur image sur lui en revisionnant la vidéo du concours de rock.

Isuzu est une fille bavarde qui parle facilement aux garçons mais elle n’arrive pas à parler avec Eiji, elle est paralysée par la timidité parce qu’elle en est vraiment amoureuse.
Elle proclamait avec facilité, haut et fort ses sentiments pour Go car ils n’étaient pas profondément sincères, elle croyait l’aimer mais en réalité ce n’était pas de l’amour, c’était seulement de l’attrait pour un rockeur, tandis qu’elle fait tout pour cacher ses sentiments envers Eiji car elle l’aime vraiment.
Isuzu sautait dans les bras de Go et voulait qu’il l’embrasse, alors qu’elle devient rouge écarlate rien qu’au contact de la main d’Eiji parce que c’est devant l’homme que l’on aime vraiment que l’on ressent de la gêne et de la timidité.

Isuzu fait un gâteau pour Eiji et se rend chez lui, elle n’avait jamais préparé de gâteau pour un autre garçon.
Isuzu range et nettoie tout l’appartement d’Eiji. Elle se regarde dans la glace et constate le changement : elle qui fait toujours attention à son apparence physique, elle qui est toujours très maquillée s’est transformée en parfaite ménagère et elle se sent mieux ainsi.
Plus le temps passe, plus Isuzu réalise qu’elle est amoureuse d’Eiji : elle a des frissons rien que de penser qu’Eiji dort dans cette pièce.
Eiji est heureux de voir son appartement si propre, Isuzu lui présente le gâteau qu’elle a préparé pour lui, il lui demande immédiatement de l’épouser et la date est fixée : ils se marieront samedi prochain c'est-à-dire dans trois jours.
Le soir même, Isuzu annonce cette merveilleuse nouvelle à Yakko et dort chez elle.

Le mariage d’Eiji et Isuzu s’est décidé très rapidement, puisqu’ils sont sûrs de leur amour, ils n’ont pas trouvé de raison d’attendre.
Isuzu était si surprise qu’il lui demande sa main mais cela l’a rendue tellement heureuse, elle était certaine de vouloir suivre ce nouveau chemin de vie.
Le rockeur Shella leur interprète une chanson d’amour le jour de leur mariage : ‘‘You love me, don’t you ?’’ Isuzu a versé des larmes en l’écoutant. Puis, les amoureux ont échangé leurs vœux :



Isuzu et Eiji partent ensuite en voyage de noces.

Maintenant, elle s’appelle Isuzu Tono. Lorsque le professeur a fait l’appel et dit ‘‘Tono’’, Isuzu n’a pas répondu, elle n’est pas encore habituée à son nouveau nom.

Eiji a arrêté la faculté pour se consacrer exclusivement aux Bee Hive, Isuzu part vivre avec son mari à Tokyo, l’endroit où les Bee Hive se sont installés.

Le soir du festival de rock, Isuzu est là pour soutenir et applaudir son mari. Après la représentation des Bee Hive, Eiji court dans les bras d’Isuzu en lui demandant comment elle a trouvé leur prestation, elle lui répond qu’il est le meilleur.
Elle saute de joie lorsque les Bee Hive remportent le premier prix.

Même mariée, Isuzu reste une amie protectrice pour Yakko : elle a crié à Ryotaro de ‘‘dégager’’, elle avait peur qu’il gâche tout entre Yakko et Go car Yakko venait d’accepter la demande en mariage de Go.
Isuzu a créé, avec Izumi (la future femme de Sugi), la robe de mariée de Yakko et a assisté à son mariage. Elle figure même sur la photo souvenir du couple.





Meiko (Marika en VF) est une lycéenne profondément, sincèrement et éperdument amoureuse de Satomi.
Elle faisait partie des premières groupies des Bee Hive ; depuis la création du groupe, elle les a suivis partout et était présente à tous leurs concerts dans l’espoir de se faire remarquer par celui qu’elle aime : Satomi.
Puisque cela n’a pas fonctionné, afin de se rapprocher de l’être aimé, elle s’inscrit à ses cours de synthé. Elle ne s’intéresse pas du tout à cette discipline et n’est pas douée, la seule chose qui lui importe c’est d’être son élève pour être près de lui. Mais même là, Satomi ne l’a pas reconnue.
Meiko est plus entreprenante dans le dessin animé, elle a beaucoup plus de retenue dans le manga : elle ne tentera jamais quoi que ce soit avec Satomi si ce n’est pas lui qui fait le premier pas. Meiko veut être aimée de façon inconditionnelle, elle ne veut pas être la source qui provoque une histoire d’amour avec Satomi. Elle veut que ce soit lui qui la repère et vienne à elle.

Meiko a intégré un groupe amateur de musique et participe au concours régional de rock.
En voyant Meiko, Go la reconnait et dit d’elle que c’est une vraie beauté.
Meiko présente à Satomi les trois garçons de son petit groupe de musique. C’est en voyant Meiko sur scène que Go se souvient parfaitement de qui elle est : la première groupie des Bee Hive.
Satomi demande à Meiko si elle n’était pas l’une des premières groupies des Bee Hive, son cœur bondit dans sa poitrine, elle lui crie avec espoir s’il s’en souvient et s’il l’avait reconnue ?
La pauvre Meiko n’attendait que cela mais malheureusement Satomi avoue qu’il ne l’avait pas reconnue et que c’est Go qui vient de lui dire qui elle était.
Satomi lui demande si c’est bien vrai. Vexée, Meiko prétend qu’elle ne sait plus, c’était il y a longtemps et elle a oublié dit-elle.
Meiko est blessée, elle se dit que c’est de la faute de Satomi, il ne se souvient pas d’elle alors que depuis la création des Bee Hive il y a trois ans, elle les a suivis partout, elle a assisté à chacun de leurs concerts.



Elle savait que les filles ne l’intéressaient pas, alors elle a pensé qu’elle avait sa chance, « Je me disais qu’un jour, tu me remarquerais moi, et moi seule. » dit-elle.
Meiko est triste qu’il soit tombé amoureux de Yakko, une fille qu’elle n’avait jamais vue, elle se demande comment elle a pu rater cela, Meiko en est très malheureuse.

Meiko entend Go avouer son amour à Yakko. Elle croit que Yakko est encore en couple avec Satomi et s’étonne donc que Yakko n’ait pas repoussé Go.
En sortant du lycée, Meiko va voir Yakko à la faculté pour lui parler de Satomi : Meiko est en colère, elle croit que Yakko est en couple avec Satomi et qu’elle le trompe avec Go !
Elle lui crie que si elle trompe Satomi elle va le regretter, Isuzu arrive et la gifle, elle défend son amie puis Isuzu reconnait la groupie des Bee Hive. Elle l’accuse d’être jalouse de Yakko, Meiko avoue être jalouse mais si Sammy est heureux avec elle, elle est prête à l’accepter.
Par contre, ce qu’elle n’accepte pas, c’est que Yakko puisse fréquenter Go alors qu’elle est censée être en couple avec Satomi. (La colère de Meiko est justifiée, je rappelle qu’elle ne sait pas que Yakko n’est plus en couple avec Satomi).
Meiko crie qu’elle aimerait bien connaitre la réponse de Yakko à la déclaration de Go car cela fait plus de six mois qu’elle essaie d’oublier Satomi, elle ne va plus à ses concerts, elle a quitté le fan club, elle a même arrêté d’écouter leur disque, Meiko verse des larmes de souffrance.
Elle crie avec douleur qu’elle a même essayé d’approcher Sammy en devenant son élève mais cela n’a servi à rien car il ne regarde que Yakko, Meiko lui demande de ne pas le rendre malheureux.


À l’occasion de la Saint-Valentin, Meiko a demandé à un petit garçon de remettre son cadeau à Satomi, elle a écrit sur le paquet : ‘‘A Sammy, mon idole’’ Le cadeau est signé de la part de M.
Satomi ne devine pas que ce M fait référence à Meiko.
De son côté, Meiko pense à lui en disant : « Sammy, je t’aime tant. »


Quelques temps plus tard, Meiko s’est coupé les cheveux. Elle s’est trouvée quelqu’un : Il s’appelle Jun Mima. C’est un rockeur qui suit les mêmes cours qu’elle. Meiko a choisi Jun car il ressemble physiquement à Satomi, il a les cheveux longs et bouffants coiffés à l’identique de Satomi ; il se maquille et a un visage presque similaire à Satomi.
Meiko voulait et espérait ainsi oublier Satomi mais elle n’y arrive pas.




Malgré qu’il ait un physique ressemblant à celui de Satomi, Jun n’a pas l’âme de Satomi, il n’est pas Satomi, c’est pourquoi Meiko n’arrive pas à l’aimer, cela se ressent même dans sa façon de se comporter avec lui : Meiko ne lui parle pas avec douceur, elle lui crie après, c’est pourquoi Jun en fait autant.
Meiko reconnait auprès de Yakko qu’elle aime toujours Satomi mais qu’elle a laissé tomber car elle n’a aucune chance croit-elle.
Yakko a raison de lui crier qu’elle n’en sait rien car elle ne lui a jamais fait part de ses sentiments.


En vérité, Meiko voulait que Satomi la reconnaisse, elle s’est dit qu’il ne l’aimerait pas de façon puissante si elle se montrait entreprenante mais elle aurait dû insister et tenter sa chance car Satomi se montre extrêmement gentil, avenant, prévenant et ouvert à elle.


Meiko a accepté de rendre un service à Yakko. Celle-ci lui a demandé de faire croire à Go que Jun est en couple avec elle. Meiko accepte et se rend avec Jun au Mambo de sorte que Go croie que Jun est le nouvel amoureux de Yakko.

Jun chante dans la boite Live House Blowdown, il admire les Bee Hive et veut devenir rockeur professionnel à son tour.
Dans cette boîte, Go le repère et croyant que Jun trompe Yakko avec Meiko, il lui assène un violent coup de poing.
Meiko riposte et lui rend la pareille, soit une violente gifle, elle lui crie que c’est Yakko qui leur a demandé de jouer la comédie et s’indigne que ce soit Jun qui se prenne les coups ! Go lui demande ce qu’elle entend par ‘‘jouer la comédie’’, Meiko lui crie d’aller le demander à Yakko, ce ne sont pas ses histoires.
Au milieu de tout ce raffut, Satomi et Meiko se retrouvent, Satomi est heureux de la revoir.
Il a compris qu’elle est au courant de quelque chose concernant Yakko, Meiko répond qu’il n’y en a que pour Yakko. Satomi lui dit qu’elle se trompe et il lui reproche d’avoir disparu de ses cours sans prévenir, il voulait la joindre mais cela lui a été impossible car elle lui a donné de fausses coordonnées.
Il lui parle de Jun et lui dit qu’ils ont l’air vraiment amoureux ; ayant de nouveau la confirmation que Satomi ne réalise toujours pas qu’elle est amoureuse de lui et croyant à tort qu’il ne sera jamais éperdument amoureux d’elle, Meiko se résigne à confirmer ses dires à contrecœur, elle s’était résolue et convaincue depuis longtemps à renoncer à son amour.
Elle lui conseille de se trouver quelqu’un et de renoncer à ce qu’il ne pourra jamais avoir, elle lui attrape les cheveux et le regarde amoureusement.
Déchirée par sa décision, Meiko décline son offre de venir prendre de temps en temps des cours, elle ne veut pas se faire du mal et ne veut pas que leur couple naisse après des efforts émanant d’elle.
En partant, Meiko se dit qu’il est toujours aussi beau et gentil, elle espère qu’il trouvera la femme de sa vie.
Elle n’exprime pas son chagrin, elle le tait et fait comme si tout allait bien.
Meiko veut vivre un amour puissant et exclusif, il y avait pourtant une porte ouverte avec Satomi mais elle voulait que ce soit lui qui prenne les devants.

Meiko reste avec ses espoirs brisés malgré ses sentiments toujours aussi vifs ; on ne sait pas ce qu’il advient d’elle par la suite, on ne sait pas si elle va finir par quitter Jun, mais une chose est certaine : l’amour de Meiko pour Satomi est un amour sincère, profond et exclusif qui sera toujours aussi fort dans son cœur.





Shella (Sheller en VF) est un personnage qui apparait à partir du tome 2 du manga. Il est le leader du groupe de rock Kiss Reliche.
Il s’appelle Kazuma Kataoka, il est âgé de vingt-six ans et Shella est son nom de scène.

Shella est un chanteur très talentueux. Il a une voix grave et rauque lorsqu’il chante, exactement l’inverse de Go.

C’est un personnage ambigu qui se maquille et qui a l’œil pour repérer les beaux garçons. Shella est marié à Marino qu’il aime plus que tout mais il reste aussi attiré par les hommes. Shella flirte avec les beaux garçons mais seule Marino compte pour lui.
Il ne résiste pas au charme de Go qui l’attire, il le rencontre pour la première fois en mars 1982 à Tokyo lorsque les Bee Hive s’y rendent pour s’y faire connaitre et pour participer au concours national de rock.
Les Kiss Reliche y participeront également, ils étaient les vainqueurs du concours régional de rock de Tokyo.

Go lui plait vraiment, Shella lui demande s’il a une copine, Go répond ‘‘ouais’’, Shella s’exclame : « Zut alors ! Quelle déception… »
Shella lui dit qu’il va falloir la protéger surtout quand les hordes de fans vont débouler avec des lames de rasoir pour lui refaire le portrait (il n’a pas tort, des groupies des Bee Hive vont tenter de taillader le visage de Yakko).
Même si Go l’attire vraiment, Shella se fait volontairement passer pour un gay afin de protéger sa carrière et sa femme, il sait que les fans sont dangereuses, elles lui ont déjà causé des ennuis mais ont fini par accepter son mariage avec Marino.
Shella n’a pas annoncé de suite qu’il était le leader des Kiss Reliche et qu’il est marié à Marino. Go le prend donc pour un gay qui tente de le conquérir.

Go a un choc de découvrir que Shella est un chanteur de rock.
Shella dit au public, au sujet de Go : « Ne le touchez pas, ce beau gosse est à moi ! »
Shella se montre volontairement et exagérément entreprenant avec Go, il passe même les bras autour de son cou.
Il joue son rôle à merveille, il lui colle à la peau. Go lui dit : « Je te préviens on va pas vous laisser gagner » Shella lui répond : « Quand tu parles comme ça, ça m’excite ! Je te retourne la formule beau blond. »
Même si Shella fait exprès de se comporter de cette façon, Go l’attire réellement. Si Shella n’était pas marié, il aurait voulu de Go, ses propos recèlent une forte dose de sincérité, c’est notamment pour cela que sa femme est énervée lorsqu’il agit ainsi.

Shella applaudit la prestation de Go à la salle de concert ‘‘Bahamas’’, puis il lui dit : « ça me rend encore plus dingue de toi !»
Il propose à Yakko de le lui refiler si jamais elle se lasse de lui.

À la finale du 21ème concours national de rock, en avril 1982 : les Kiss Reliche doivent passer en dernière position.
En apprenant que Marino a été renversée par une voiture, Shella a un terrible choc, il se précipite à son chevet ; lorsqu’on lui rappelle que les Kiss Reliche doivent bientôt passer, il s’écrie qu’il se fiche de ce concours, si jamais il arrivait quelque chose à Marino il deviendrait fou.
Dans le taxi les conduisant à l’hôpital, Go et Yakko tentent de réconforter Shella, Yakko lui dit que Marino lui a confié qu’elle était amoureuse de lui depuis longtemps et qu’elle avait prévu de le lui annoncer après le concours.
Shella se dit qu’il l’aime aussi depuis longtemps.

En voyant courir Go et Shella dans les couloirs de l’hôpital, le personnel hospitalier se demande si ce sont des hommes ou des femmes.
Shella est soulagé que Marino n’ait qu’une main égratignée ; contrairement au dessin animé, dans le manga, Shella savait que sa femme était enceinte : « Tu m’as fichu une de ces trouilles ! T’as oublié que t’étais pas toute seule dans cette histoire ?! » lui dit-il.
L’infirmière leur dit que leur bébé se porte à merveille.
C’est à ce moment que Shella explique à Go et Yakko que Marino et lui sont mariés.

Au concours national de rock, les Kiss Reliche interprètent ‘‘You love me, don’t you ?’’
En sortant de scène, Shella dit à Go que cette chanson lui était dédiée.
Kiss Reliche est le grand vainqueur du concours.
Au micro, Shella annonce que ce concours restera celui de sa rencontre avec le groupe Bee Hive et en particulier avec Go.
Il dit que Go est son deuxième amour (il se positionne bien dans son cœur juste après Marino).
Shella sait que cet amour est sans espoir mais il dit que cela donne encore plus de piquant.
En plaisantant de la sorte (avec une forte dose de sincérité), Shella fait volontairement de la publicité aux Bee Hive et à Go.

Grâce au prix du concours, les Kiss Reliche remportent un million de yens (environ 8 300 euros).
Shella assure qu’il viendra à Osaka, il ne peut pas rester longtemps sans voir Go.
Depuis sa victoire au concours national, Shella passe souvent à la télévision.
En août 1982, Shella et Marino viennent voir Go à Osaka.
Shella est présent pour une semaine à Osaka, il enchaine les apparitions télévisées, les radios, les séances photo et deux concerts.
Il est présent au mariage d’Eiji et Isuzu et leur interprète son titre : ‘‘You love me, don’t you ?’’

Shella est très impliqué dans la vie de Go, Yakko/Go et Marino/Shella sont des couples d’amis très soudés. Shella et sa femme sont présents pour encourager Hashizo lors de sa fête sportive.





Shella est ensuite de nouveau de retour à Osaka avec sa femme et son bébé : Hatoko, surnommée Poupette.
Shella est une vraie mère poule pour sa fille, il s’occupe très bien d’elle. Ci-dessous, une image de Shella portant son bébé sur son dos :



Plus tard, à Tokyo, Shella y retrouve Go qui s’y est installé. On peut noter le changement physique de Shella qui a laissé pousser ses cheveux.
À cette occasion, Shella met en garde Go au sujet de Yakko, il lui dit qu’elle pourrait aller voir ailleurs et il est sérieux, il a analysé qu’elle est certes discrète mais il ressent qu’elle pourrait avoir un autre prétendant.
Marino incite Go à prendre Shella au sérieux car ses intuitions sont souvent justes ; effectivement, son ressenti est exact car Yakko est fortement attirée par Ryotaro, elle en est même venue à oublier Go pour lui.

Shella continue à se montrer tactile envers Go et le surprend en l’embrassant sur la joue.
Il appelle ensuite Yakko et lui conseille de se méfier car Go voit quelqu’un d’autre. N’ayant pas confiance en Go, Yakko le croit. Shella plaisantait : il lui dit que ce ‘‘quelqu’un d’autre’’ c’est lui !

Les Kiss Reliche vont participer au ‘‘Festival Rock 83’’. Shella est une source de motivation pour Go qui a plus l’envie de se dépasser.

Les Bee Hive auditionnent des candidats pour remplacer Sugi mais ils n’arrivent pas à trouver un bassiste de son niveau.
Shella les rassure et leur confie que Kiss Reliche existe depuis huit ans et des membres fondateurs, il n’en reste que Shella, le groupe a connu de nombreux changements de musiciens.
Shella leur propose d’organiser une audition à Osaka, les membres des Bee Hive viennent tous de là-bas et il pense qu’ils auront un meilleur feeling sur place.
Il assiste aux auditions en cachette mais ce qu’il regarde c’est le physique des candidats.
Dès que ses yeux se posent sur Ryotaro, Shella le qualifie de ‘‘cute boy’’ (joli garçon), il a vraiment l’œil pour repérer les beaux jeunes hommes.
Shella applaudit vivement la prestation de Ryotaro, il dit aux Bee Hive que ‘‘ce gosse est comme un poisson dans l’eau’’ avec eux.

Au ‘‘Festival Rock 83’’, les Kiss Reliche passent en troisième position. Ils remportent le deuxième prix avec ‘‘Let me feel’’. Les Bee Hive ont réussi à prendre leur revanche.

Shella, sa femme et leur fille sont présents au mariage de Go et Yakko et figurent sur la photo souvenir. Ils restent très amis et unis au couple Go/Yakko, leur lien ne fera que se renforcer lorsque Poupette se mariera avec Hashizo, ils formeront tous une grande famille (et ce, même si Go fasse preuve d’infidélité envers Yakko…).





Marino (Marina en VF) est un personnage qui apparait à partir du tome 2 du manga. Elle est l’épouse de Shella et la manager des Kiss Reliche.
Notamment pour protéger Marino de certaines fans qui peuvent être dangereuses, Shella la fait passer pour sa ‘‘grande copine’’.
Quand elle s’est mariée avec Shella, ses fans lui ont cherché des ennuis mais elle les a ignorées et avec le temps de nouveaux fans viennent, ceux qui aiment leur musique et qui ne rêvent pas simplement d’être en couple avec la rockstar du groupe.
Marino connait son mari par cœur, elle est la personne la plus importante dans la vie de Shella et même s’il drague ouvertement Go, c’est elle qui passera avant tout, elle est la seule qui compte aux yeux de son mari.

Physiquement, Marino ressemble à s’y méprendre à Satomi. C’est pourquoi Hashizo la surnomme ‘‘Madame Sammy’’ (Sammy étant le surnom de Satomi).
En la voyant pour la première fois, Go s’exclame à Satomi qu’elle lui ressemble ‘‘vachement’’ et Shella remarque que c’est vrai.
Lorsque Yakko se rend à Tokyo pour rejoindre Go, elle rencontre Marino dans la rue et la prend pour Satomi. Yakko est sûre de voir Satomi et attrape Marino après avoir crié : « Satomi ! »
Marino leur indique la salle de concert où se trouve Go : Bahamas.
Marino et son mari se lient d’amitié avec Go et Yakko, elle se prend aussi d’affection pour le petit Hashizo.
Elle parle de Shella à Yakko et confie être amoureuse de lui ; Yakko ne sait pas encore que Marino est la femme de Shella.

Marino est peinée et émue d’apprendre qu’Hashizo n’a ni mère ni père. Elle passe des instants en sa compagnie à Tokyo et le sauve d’un accident de voiture qui aurait pu le tuer.
Marino s’en sort saine et sauve, elle n’a qu’une main égratignée.
On apprend lors de son petit séjour à l’hôpital qu’elle est enceinte et que l’arrivée du bébé est prévue pour fin septembre 1982.
Lors de son passage à Osaka durant l’été 1982, Marino demande à Hashizo s’il voudra bien épouser son bébé si c’est une fille, il accepte avec joie.


Marino est devenue la confidente de Yakko : c’est à Marino qu’elle confie que le manager des Bee Hive lui a demandé de quitter Go. Marino lui conseille de ne pas le quitter.
Marino conseille ensuite à Go de prendre bien soin de Yakko, Go comprend alors que quelque chose s’est passé mais Marino ne peut rien lui dire.
Lorsque Go annonce que tout est terminé entre Yakko et lui, Marino intervient immédiatement et hurle avec colère le nom de Yamadazaka en lui ordonnant de venir. C’est à ce moment que tout va se régler au grand jour.

Shella et Marino étaient présents pour encourager Hashizo à sa fête sportive. Ils sont très intimes avec Go, sa famille et Yakko.

La naissance de son enfant était prévue pour fin septembre 1982 mais Marino accouche mi-octobre d’une petite fille prénommée Hatoko et surnommée Poupette.
Marino ne voulait pas qu’on la voit tant qu’elle n’aurait pas retrouvé sa ligne.

Marino assiste au mariage de Go et Yakko, étant devenue une amie intime du couple. Elle sait que le souvenir de Ryotaro reste dans la mémoire de Yakko, elle sait que son amie a voulu Ryotaro jusqu’au bout ; c’est pourquoi elle lui avait demandé, après qu’elle ait accepté la demande en mariage de Go, de rester avec Go, de ne pas le quitter.
Marino figure sur la photo souvenir du mariage.





Yoko Kato  est la mère de Go (dans le dessin animé, la mère de Go est morte et celle de Hashizo est vivante ; dans le manga, c’est l’inverse).

Elle apparait à partir du tome 2 du manga.
Son mari l’a trompée avec une autre femme, et Hashizo est né. La mère de Hashizo décéda puis le père de Go et Hashizo mourut dans un accident de voiture. Yoko ne l’a pas supporté et quand elle est devenue dépressive, Go a décidé d’élever Hashizo seul.
Quand son mari l’a trompée et que Hashizo est né, Yoko a fait semblant d’être forte mais une fois seule elle pleurait toutes les larmes de son corps.
Elle ne s’est jamais remise de la trahison, de l’affront, de l’humiliation et du déshonneur que lui a causé son mari.
Yoko est une femme qui fume ; elle est fière et solitaire, d’apparence volontairement antipathique et relâchée, elle n’a pas l’air commode au premier abord.
Go lui ressemble énormément physiquement et de part son allure.
Elle entretient des relations distantes avec son fils qui l’appelle par son prénom.

Hideki est le vrai prénom de Hashizo mais seule Yoko l’appelle Hideki. Celui-ci ne l’aime pas car Yoko se montre délibérément et volontairement désagréable et méchante pour qu’il la déteste car elle était trop fière pour vivre avec l’enfant que son mari a fait à sa maitresse, cela lui aurait été insupportable.

Après avoir lu un article dans le journal vantant les mérites de Giuliano qui a permis l’arrestation de deux brigands, Yoko se rend chez Go. Elle rencontre Yakko qui croit voir le portrait craché de Go.
Yoko fait volontairement des réflexions désobligeantes et désagréables en disant que Yakko est trop banale pour Go et que ses airs de gamine ne lui conviennent pas du tout, elle lui préférerait une fille originale. Elle pense que Yakko est comme toutes ces filles qui font des déclarations d’amour et qui rêvent d’avoir un petit ami rockeur.
Elle ne veut pas que son fils épouse Yakko. Elle blesse Yakko en disant à son fils que ses nouveaux goûts la dépassent et qu’avant il aimait les jolies filles minces.
Go lui confie que Yakko est différente des autres et lui demande d’être gentille avec elle, Yoko lui répond que cela lui donne plutôt l’envie de la persécuter.
Yoko se montre très têtue et égoïste mais elle est moins forte qu’il n’y parait, elle a accumulé énormément de souffrances.

Yoko va manger au Mambo et se plaint auprès de M. Mitamura, sans savoir qu’elle parle au père de Yakko, que son fils se soit entiché d’une fille très ordinaire.
M. Mitamura lui répond qu’il la comprend, et sans savoir qu’il parle à la mère de Go, il lui dit que sa fille ‘‘pure’’ s’est laissée séduire par un garçon peu recommandable.
Ils trinquent ensemble, s’entendent à merveille et discutent longuement.
C’est lorsque Hashizo arrive que M. Mitamura comprend qu’il est en train de sympathiser avec la mère de Go, il lui reproche d’avoir insulté sa fille et ils se disputent.
Hashizo fait une fugue de peur que Go et Yakko se séparent à cause de cette dispute.
Yoko se précipite à sa recherche et le retrouve endormi dans un zoo. Elle en profite pour le serrer dans ses bras en lui disant : « Mon petit ça fait tellement longtemps que je voulais te serrer dans mes bras. »
Yakko a assisté à cette scène, Yoko lui donne vite l’enfant quand elle entend les autres arriver, elle ne veut pas montrer ses émotions au grand jour, elle ne veut pas révéler ce qu’il y a de bon en elle.

Go lui a parlé de l’événement organisé par l’école d’Hashizo : la fête sportive. Go lui en a seulement parlé une fois mais Yoko l’a bien retenu et était présente pour le petit.
Par fierté, elle prétend que Go a insisté pour qu’elle vienne.
Yoko encourage avec force Hashizo en hurlant pendant sa course : « Vas-y Hideki ! Fonce ! Double-moi ces nuls ! Ils sont trop lents ! Gagne, si t’es un homme ! »
Lors de la lutte à la corde des parents, Yoko participe pour l’équipe d’Hashizo qui gagne.
Depuis ce jour, Hashizo a une meilleure image d’elle et se met à l’apprécier.

Hashizo passe le jour de l’an avec Yoko. Il est resté chez elle cette nuit-là pour permettre à Go et Yakko de se retrouver seuls.
Yoko passait chaque année seule le jour de l’an, cela attriste Hashizo, et Go est touché par son geste de garder Hashizo chez elle.
Hashizo s’endort rapidement, Yoko le regarde et se dit qu’il est comme Go quand il était petit : celui-ci essayait chaque année de compter les 108 coups de cloche du nouvel an mais s’endormait toujours au milieu.

Yoko assiste au mariage de son fils au Mambo. Jusqu’au bout, elle reste fidèle à elle-même : elle fume sa cigarette d’un air volontairement désintéressé au bonheur qui l’entoure, en l’occurrence au bonheur de Hashizo qui venait d’être fou de joie de pouvoir appeler Yakko ‘‘Maman’’.





Ryotaro Kitaoji est un personnage particulièrement intriguant qui apparait à partir de la fin du tome 3 du manga.
Il est âgé de dix-sept ans. C’est un chanteur punk et le leader du groupe ‘Mise en facteur’ qui se produit au Blowdown; sa musique est agressive, les paroles de ses chansons sont glauques et il chante en hurlant.
Ryotaro est un personnage ténébreux, mystérieux et déstabilisant, il est un brin provocateur mais reste calme en toute situation. C’est un jeune homme très intelligent et manipulateur (il a par exemples réussi à manipuler Yakko, M. Mitamura, Go, Hashizo, Gonta).
Il a l’allure rebelle et le regard froid et vide. Les gens sont incapables de le cerner et de savoir ce qu’il pense, Ryotaro fixe les gens sans parler, il les déstabilise sans rien laisser transparaitre.
C’est également un personnage satanique aussi bien physiquement (d’ailleurs, Yakko a immédiatement été attirée par son physique ‘‘démoniaque’’) que dans ses actes : il aime engendrer la discorde, mais il n’est pas mauvais. S’il aime la discorde c’est parce qu’il s’ennuie, il est livré à lui-même.
C’est une personne sûre d’elle, très arrogante et qui ne se laisse pas faire.
C’est surtout un bel acteur, un beau parleur et un vrai fauteur de troubles, il sait parfaitement jouer la comédie pour se sortir de n’importe quelle situation et/ou pour arriver à ses fins. Il sait comment se comporter avec les gens et a le don pour leur dire ce qu’ils veulent entendre pour atteindre son but, il est même prêt à faire de fausses déclarations d’amour.
Ryotaro n’est pas un menteur invétéré mais il ment très facilement et aime s’inventer une vie. Il ment tellement qu’il se noie dans ses mensonges et souvent ne se souvient plus de ce qu’il dit.

Ryotaro est un personnage énigmatique, ses intentions sont au départ obscures mais au fur et à mesure de l’histoire, on découvre qu’il veut simplement détrôner Go en tout point de vue et sur tous les terrains. Il réussit en un éclair à faire tomber Yakko sous son charme, Ryotaro est le rival de Go en amour mais il n’est pas du tout amoureux de la jeune fille, la seule chose qui l’intéresse c’est de détruire Go.
Ryotaro est très obstiné, il est obsédé par son envie de détrôner Go.

Ryotaro connait les Bee Hive depuis plus longtemps que Yakko, il était au collège quand il les a entendus en concert pour la première fois, il a reçu un véritable électrochoc, il en est devenu fan, il a assisté à tous leurs concerts en cachette et un jour les écouter ne lui a plus suffi.
Ryotaro a voulu faire comme eux et il a monté son propre groupe, il était fan de Go et son objectif a été ensuite de le dépasser.
Il était là lorsque Satomi a fait une déclaration d’amour publique à Yakko, il a ensuite appris que Yakko était en couple avec Go.
Ryotaro admire Go et envie sa voix, il a choisi le punk parce qu’il trouvait que cela lui correspondait mieux mais il a toujours espéré se faire remarquer par Go.



Ryotaro a patiemment orchestré son plan dans les moindres détails pour s’introduire dans la vie de Yakko et faire en sorte qu’elle quitte Go.
La première fois que Go et Yakko le voient, c’est au Blowdown, Ryotaro et son groupe sont en pleine représentation.
Dès que Ryotaro voit Go parmi la foule, il fixe Yakko, celle-ci tombe immédiatement sous son charme, il la met dans tous ses états.
Dès que Ryotaro a vu Go venir avec Yakko, il s’est tout de suite mis en tête de la lui voler pour lui nuire, le faire souffrir et surtout, lui prouver qu’il est plus fort que lui.

Dès le départ de Go pour Tokyo, Ryotaro se présente au Mambo, il avait tout calculé pour semer volontairement le trouble dans la relation entre Go et Yakko ; il savait depuis longtemps que Yakko était la fille du patron du Mambo et le fait que M. Mitamura recherche un employé et offre même la possibilité de vivre au Mambo est une occasion en or pour Ryotaro.
Il est venu pour travailler et vivre au Mambo afin de mieux se rapprocher de Yakko et la prendre à Go car, comme je l’ai expliqué, tout ce qu’il l’intéresse c’est de détruire Go.
Ryotaro maitrise l’art de l’Okonomi-yaki mais M. Mitamura est réticent d’accueillir ce jeune homme chez lui. Comédien expert, Ryotaro le prend par les sentiments en disant qu’il ne goutera donc jamais à la chaleur d’un foyer, que de ne pas avoir eu de famille l’a obligé à savoir cuisiner, il insiste sur le fait qu’il sait préparer de nombreux autres plats ce qui pourrait être pratique…
Il invente à M. Mitamura qu’il n’était encore qu’un enfant lorsqu’il a perdu sa mère, qu’il a dû s’occuper de son père ivrogne et qu’il se retrouve seul au monde depuis sa mort.
Il ajoute qu’il a toujours rêvé d’avoir une famille, qu’en passant devant ce restaurant, l’ambiance lui a paru si chaleureuse comme dans la famille de ses rêves et quand il a vu l’affiche disant qu’ils recherchaient quelqu’un, il était plein d’espoirs. Quel comédien ! Ryotaro fait mine de partir sachant qu’il a réussi son coup et que M. Mitamura, ému, va l’en empêcher. Effectivement, M. Mitamura lui demande de rester, il précise que ses cheveux risquent de gêner les clients. Ryotaro va remédier à ce souci en les couvrant avec un foulard. M. Mitamura l’embauche sur le champ.

Ryotaro est très intelligent et bien renseigné, il fait tout pour entrer dans les bonnes grâces du père de Yakko : il lui dit qu’il aime énormément les ballades romantiques, qu’aucune autre musique n’exprime aussi bien les sentiments des japonais. Il a su comment se comporter et quoi dire pour se faire aimer de M. Mitamura.
Yakko révèle que la musique de Ryotaro est plus agressive que le rock mais Ryotaro lui met sa main sur sa bouche pour éviter que M. Mitamura ne l’entende.
Ryotaro poursuit sa déferlante de mensonges : il prétend avoir vingt ans, il dit qu’il a fait un lycée technique avant de commencer à travailler et qu’il vit seul aujourd’hui.
M. Mitamura lui indique qu’il travaillera au restaurant de midi à vingt-deux heures, le jour de fermeture c’est le jeudi.

Yakko doit accompagner Ryotaro dans sa chambre, il ne perd pas de temps pour mettre son plan à exécution : il lui dit qu’il l’a déshabillée du regard l’autre soir et qu’elle est partie en courant. Il ajoute qu’heureusement pour lui qu’il vient de la retrouver, et met cela sur le compte du destin.
Ryotaro ne perd pas de temps non plus pour lui parler de Go, et lui dire qu’il est égoïste de l’avoir abandonnée pour partir à Tokyo.
Ryotaro veut même savoir si elle est pure physiquement, il a un doute à ce sujet connaissant la réputation dévergondée de Go.
Il montre une partie de son vrai visage à Yakko en lui disant que son père n’écoute que des crooners décatis, il lui demande de garder le secret qu’il est punk et lui avoue n’avoir que dix-sept ans.
Yakko compte le dénoncer à son père, Ryotaro a deviné ses intentions alors il la fait culpabiliser en inventant qu’il est obligé de mentir pour survivre et qu’il est seul au monde.

La stratégie de Ryotaro est mûrement et minutieusement réfléchie, il se comporte comme un pauvre orphelin devant M. Mitamura afin que celui-ci ne puisse rien lui refuser.
Afin d’accentuer l’attachement que M. Mitamura lui porte, Ryotaro se comporte aussi en employé modèle, il fait même la vaisselle.

Lorsqu’Hashizo dit à Ryotaro qu’il est le petit-frère de Go, qu’il n’a aucune chance avec Yakko et qu’elle sera toujours avec Go, cela donne encore plus envie à Ryotaro de mener à terme son plan, il dit même que cela l’excite encore plus.

Infiltré au Mambo, Ryotaro ne perd pas de temps pour briser le couple Go/Yakko : il s’approche du téléphone, de sorte que Go l’entende, pour dire à Yakko : « Ramène-toi vite dans ma chambre. J’ai froid ! Viens me réchauffer mon amour ! Maintenant qu’on est débarrassés de ton mec la nuit nous appartient. »
Ryotaro mène son plan avec brio, il jubile et se dit intérieurement qu’il sent qu’il va bien s’amuser.

Hashizo avoue à Ryotaro avoir voulu devenir un chevalier pour protéger Yakko de lui ; Ryotaro lui répond que sa combativité lui donne rage, il a encore plus l’envie de prendre Yakko à Go.

Ryotaro profite du manque de confiance qui règne entre Go et Yakko pour semer le trouble dans l’esprit de Yakko, elle ne comprend pas pourquoi Go ne la joint pas au téléphone, elle n’y arrive pas non plus, il n’est jamais là. Ryotaro lui dit qu’il est avec d’autres filles, Yakko appelle immédiatement Go pour se rassurer. Ce dernier est très remonté après elle, il sait que Ryotaro est près de Yakko. Celle-ci ment à Go en prétendant qu’il n’est pas là, alors Ryotaro fait exprès de s’écrier : « Yakko ! Tu me rejoins dans ma chambre ! » déclenchant ainsi une dispute : Go s’emporte contre Yakko.
Yakko en pleure, Ryotaro en profite pour se rapprocher d’elle et prétendre qu’il est désolé, que s’il était à la place de Go, il ne serait jamais parti à Tokyo sans elle ; ce disant, Ryotaro s’approche d’elle et dépose une main sur sa tête.



Ryotaro réussit parfaitement son plan : Yakko succombe à son charme et à ses dires.

Quant à M. Mitamura, il est de plus en plus conquis par Ryotaro qui travaille en chantant les tubes préférés de son employeur.

Ryotaro propose à Yakko de devenir sa favorite, il lui promet de ne pas la délaisser comme le fait Go. Il lui précise que son groupe joue le jeudi, le jour de fermeture du Mambo, il compte sur elle pour venir l’applaudir.

Tout en exécutant son plan, Ryotaro vit avec M. Mitamura, Yakko, Hashizo : il dort chez eux, il dine avec eux, il partage tous les moments de famille ensemble. Ryotaro n’y reste pas insensible et s’y attache, lui qui n’a jamais connu la chaleur d’un foyer…

Ryotaro a prouvé qu’il avait bon fond, il a été attendri par les pleurs d’Hashizo qui avait peur pour Giuliano qui s’est blessé. Ryotaro l’a consolé en tapotant sa tête et lui disant que Giuliano va vite se remettre.

Malgré tout, Ryotaro ne perd pas de vue son objectif et passe à l’attaque en s’installant avec son groupe au premier rang du concert de Go à Osaka le 5 mai 1983.
Voici une image des membres du groupe Mise en facteur :



La horde de punks fait peur aux filles fans des Bee Hive.
Ryotaro est un provocateur, il fixe Go sans ne rien dire pendant que son groupe l’insulte et se moque de lui alors qu’il chante.
Ryotaro le déstabilise complètement en le fixant de son regard ténébreux et en restant silencieux ; Go sort de ses gonds, Ryotaro a eu ce qu’il voulait :


Ryotaro continue à le regarder fixement en restant assis. Le groupe de Ryotaro veut se battre avec Go, ils sont armés de cutters.
Ryotaro dit à son groupe qu’ils ne sont pas là pour se bagarrer, il provoque Go en restant calme et disant que c’est une affaire entre eux deux ; Go est déstabilisé, il est prêt à se battre.
Ryotaro le prévient calmement qu’il va lui prendre Yakko, il lui promet qu’elle sera à lui, il ajoute qu’il va lui ‘‘chiper Yakko’’.
Go veut se jeter sur lui, Satomi le retient, Ryotaro est toujours assis, il reste à le regarder d’un air satisfait et provoquant, il fait complètement perdre le sang froid de Go.
Yakko gifle Ryotaro car il la déstabilise complètement.
Ryotaro s’en va après avoir dit à Go qu’il ne renoncera pas.
Il a calculé son plan dans les moindres détails, il a réussi à semer la confusion dans l’esprit de Yakko et le trouble dans sa relation avec Go.

Le lendemain, les amis de M. Mitamura demandent à Ryotaro si la musique des Bee Hive le tente (car Yakko se trouve au concert de rock de Go), il répond qu’il n’aime pas les musiques qui cassent les oreilles et qu’il préfère largement les vieilles ballades. M. Mitamura l’applaudit, il aime de plus en plus ce petit qui lui semble parfait en tout point de vue.
Go entre au Mambo et remercie ironiquement Ryotaro pour son show de la veille, mais ce dernier prétend ne pas savoir de quoi il parle et fait comme si c’était la première fois qu’il voyait Go.

Le lendemain matin, Go doit prendre le train pour Okayama ; la veille de son départ, il embrasse Yakko. Ryotaro les surprend, cela lui donne encore plus l’envie de les séparer.
La sortie scolaire organisée le 12 juin 1983 à la ferme de Rokkoi sera l’occasion pour Ryotaro d’aller encore plus loin : Ryotaro et Yakko accompagnent Hashizo. Tout le monde croit à l’école que Ryotaro et Yakko sont un couple, Yakko en rougit, cela ne lui déplait pas, Ryotaro en profite pour l’attraper par le cou.
C’est durant cette sortie que Ryotaro a commencé à bien aimer Yakko car il l’a vue s’amuser comme une enfant et il commence vraiment à l’apprécier, il dit tout en la regardant : « Elle s’amuse comme une gamine. »
Même si ses intentions sont de briser Go, Ryotaro commence réellement à s’attacher à Yakko, il s’habitue à sa présence et à vivre avec elle comme une vraie petite famille (fraternellement parlant).

Lors de cette sortie, une partie de cache-cache est organisée avec les parents. Ryotaro tire Yakko pour qu’elle se cache avec lui, il fait exprès de choisir un endroit étroit pour se coller à elle.
Yakko veut être clarifiée sur les sentiments de Ryotaro et cherche à savoir s’il est vraiment amoureux d’elle. Ryotaro joue son rôle jusqu’au bout, il en profite pour l’embrasser sur la bouche dans le but de la faire définitivement succomber.



Ryotaro réussit son plan : déstabilisée, Yakko le gifle avant de s’enfuir, elle avoue ne plus pouvoir lutter : Ryotaro l’attire de plus en plus.

Ryotaro manipule ensuite le petit Gonta, qui l’a surpris en train d’embrasser Yakko, en l’incitant à procéder de la même manière que lui. Ce faisant, son conseil engendre la discorde : Kaoru déteste Gonta encore plus qu’auparavant.

Un soir, trois garçons importunent Yakko, Ryotaro arrive et fait exprès de les apostropher en disant : ‘‘Lâchez ma nana’’. Yakko le prend évidemment au premier degré et succombe de plus en plus au beau jeune homme.
Les trois garçons reconnaissent Ryotaro, ils sont ensemble au lycée. Ryotaro n’a pas été au lycée depuis la rentrée, ces garçons le préviennent que le professeur principal est en colère.
Yakko comprend alors que les filles en uniforme qui cherchaient Ryotaro étaient ses camarades de lycée (Ryotaro avait inventé à Yakko qu’elles étaient ses groupies).
Puisqu’il a été partiellement démasqué, Ryotaro est contraint d’avouer à Yakko qu’il est en dernière année de lycée et que s’il arrête complètement le lycée ses parents seront en colère.
Yakko lui crie qu’elle croyait qu’il était seul au monde et aspirait à la douceur d’un foyer ! Ryotaro avait oublié qu’il avait dit ce mensonge (‘‘Oups j’ai dit ça ? Ok, on n’a qu’à garder cette version !’’ dit-il), il ne se souvient plus de ce qu’il invente, il se noie dans ses mensonges.
Craignant que Yakko ne le croie plus et devine qu’il ment sur toutes les lignes, Ryotaro rectifie le tir en lui prétendant qu’il ment mais qu’il est sincère sur les sentiments qu’il a pour elle. Il lui prétend qu’au début ce n’était qu’un jeu mais que maintenant…il n’a pas le temps de continuer sa phrase, Yakko est sous son charme, elle lui crie d’arrêter et en devient rouge écarlate.
Ryotaro se force à se montrer sérieux pour lui demander de venir à son concert demain soir au ‘‘Beat Crazy’’ et elle comprendra.

Le lendemain, Ryotaro piège Hashizo et Yakko pour attirer celle-ci au ‘‘Beat Crazy’’ : il invente à Hashizo que les Bee Hive se produisent ce soir en concert pour l’emmener, et il lui dit de laisser un mot à Yakko, Hashizo lui écrit qu’il est parti avec Ryotaro à la salle de live ‘‘Beat Crazy’’. Ryotaro est ainsi sûr que Yakko s’y rendra.
Hashizo est en larmes de constater que Go n’est pas là, Ryotaro le laisse dans sa loge, il a eu la délicatesse de lui donner des tako-yaki à manger.
Lorsque Yakko arrive en salle, elle est subjuguée par Ryotaro. Ce dernier profite de sa présence pour chanter une chanson d’amour punk et la faire succomber, il est très rare que Ryotaro chante cette chanson de son répertoire. Son plan fonctionne, Yakko rougit et ne détache pas ses yeux de lui, il l’envoûte.
Ryotaro descend de scène pour rejoindre Yakko et la bloque contre un mur, il lui demande si la chanson qui lui est dédiée lui plait, il lui demande comment Go la séduite ? Go lui a bien dédié une chanson d’amour et il est descendu de scène pour l’embrasser.
Ryotaro est très bien renseigné, il a patiemment mené son enquête de façon approfondie, il a tout surveillé et manigancé depuis longtemps.
Ryotaro s’approche de Yakko pour l’embrasser mais Go surgit, revenu précipitamment de Tokyo.
Ryotaro ne s’attendait pas du tout à la venue de Go et une bagarre se déclenche : Go se jette sur Ryotaro pour lui assener un coup de poing, Ryotaro est sur le point de se battre, ses fans et son groupe l’encouragent à le tuer, et certains d’entre eux viennent régler le compte de Go ; Yakko s’interpose, recevant au passage un coup dans le dos destiné à Go.
Ryotaro met immédiatement un terme au combat, il va remonter sur scène et ordonne aux autres de cesser.

Le lendemain matin, Ryotaro compte retourner au lycée, il est revêtu de son uniforme de lycéen et c’est en le voyant ainsi que Yakko prend conscience de la différence d’âge qui les sépare et surtout qui la dérange.
Ryotaro lui dit qu’il a envie de retourner au lycée pour les filles, les filles en uniforme lui manquent prétend-il. Son mensonge produit son effet : Yakko lui fait une crise de jalousie.
Il part prendre son bain et s’avoue qu’il retourne au lycée pour surpasser Go, même sur le plan intellectuel, il veut le détrôner.

Au petit-déjeuner, Ryotaro avoue à M. Mitamura qu’il est encore lycéen et qu’il n’a que dix-huit ans. M. Mitamura veut le renvoyer car il est mineur.
Ryotaro confie avec sincérité qu’il a fugué, il a toujours ses parents, il a certes menti mais il a toujours rêvé d’avoir une famille comme les Mitamura.
Sa vie ne ressemble pas à celle d’un jeune homme ordinaire, c’est comme s’il n’avait pas de parents, sa famille ne s’est jamais rassemblée autour d’une table, son père ne s’est jamais emporté quand il fait une bêtise comme M. Mitamura vient de le faire ; Ryotaro s’est toujours senti seul, délaissé, abandonné par ses parents.
C’est avec les Mitamura et Hashizo qu’il a appris ce qu’était une famille et la joie de partager des moments ensemble.
Ensuite, Ryotaro prétend qu’il ne supportait plus de les trahir mais en réalité, s’il a avoué être lycéen c’est parce qu’il devait retourner au lycée pour détrôner Go et justifier ses absences auprès de son établissement, il fallait donc bien qu’il avoue à M. Mitamura qu’il est lycéen (toutefois, il est vrai qu’étant attaché à la famille Mitamura, Ryotaro s’en veut de leur mentir démesurément).
M. Mitamura lui demande où compte-t-il aller ? Ryotaro joue sur la corde sensible en lui disant qu’il ne sait pas où aller mais qu’il espère tomber sur un endroit aussi chaleureux qu’ici, et qu’il va travailler le soir.
M. Mitamura est en larmes, il l’autorise à rester et lui précise qu’il devra travailler le soir.
M. Mitamura lui demande pourquoi veut-il reprendre l’école, Ryotaro continue sa stratégie en prétendant qu’il aime Yakko.
C’est un acteur très convaincant, il continue son stratagème en disant à M. Mitamura, en présence de Yakko, qu’il sait qu’elle est avec Go mais il ne s’avoue pas vaincu, c’est pourquoi il ne veut pas être moins bien que Go même sur le plan intellectuel (il est vrai que Ryotaro veuille le surpasser dans tous les domaines), il lui invente que son rêve est de se marier avec Yakko et de reprendre son restaurant plus tard.
Il dit au père ce qu’il veut entendre, il sait très bien comment mener les gens par le bout du nez.
M. Mitamura est tombé dans le piège : Ryotaro est le gendre idéal.
Ryotaro continue son mensonge mais il va trop loin : il prétend à M. Mitamura qu’il envisage d’épouser Yakko quand il gagnera décemment sa vie et qu’il va s’en donner les moyens pour lui prouver qu’il est un garçon sérieux.
Il ment tellement bien que Yakko y croit.

Ryotaro est un menteur mais il a des instants de sincérité comme lorsqu’il se livre sur sa vie familiale, il est aussi sincère lorsqu’il dit qu’il aime le côté chaleureux de M. Mitamura.
Il promet à Yakko de faire mieux que Go, il est également sincère car il s’est mis en compétition avec lui.

Malgré son côté satanique, Ryotaro a bon fond et le prouve une fois de plus à Kobé, lors des vacances à la plage : Hashizo a permis de sauver la vie de Gonta ; Ryotaro s’entretient avec Gonta et lui dit que sans Hashizo et Giuliano, il ne serait plus de ce monde. Il lui explique ce qu’il a fait pour lui, il lui dit qu’il doit la vie à son rival et de ne pas oublier de remercier Hashizo.

Yakko annonce à Ryotaro que les Bee Hive vont participer à un festival. Ryotaro lui répond qu’il veut faire mieux que Go et cela concerne aussi la musique (par ces propos, Ryotaro lui dévoile que la musique n’est pas le seul domaine où il veut détrôner Go mais Yakko est tellement émoustillée par lui qu’elle ne saisit pas la substance de ses dires).
Il lui ajoute qu’elle sera sienne si jamais il l’emporte, il déstabilise continuellement Yakko qui se montre de plus en plus intéressée.

Ryotaro a vu que Kiss Reliche était inscrit au ‘‘Festival Rock 83’’, alors il a su logiquement que les Bee Hive s’inscriraient aussi, il a passé un test sur enregistrement avec son groupe il y a un mois.
Ryotaro dit même à Yakko qu’il doit bien se renseigner sur son rival, Yakko ne devine toujours pas que Ryotaro joue un jeu lorsqu’il la séduit, elle aime tellement sa compagnie qu’elle préfère qu’il continue.

Ce sont les derniers mois de lycée de Ryotaro et il y aura bientôt la fête du quartier.
Le soir de la fête du quartier, trois voyous importunent Yakko, Ryotaro intervient pour la défendre, il se place devant Yakko et se prend tous les coups des voyous sans riposter alors qu’il aurait très bien pu en finir avec eux.
Ryotaro a encore fait exprès d’agir de la sorte, il agit dans un double but :
- Il en profite pour une fois de plus faire succomber Yakko et cela fonctionne : elle crie à Hashizo d’appeler une ambulance, Ryotaro est contre elle et prétend qu’il veut rester dans cette position.
- Surtout, il ne voulait pas que les policiers l’arrêtent afin de pouvoir participer au festival.

Lors de cette soirée, Ryotaro avoue à Yakko une vérité importante : il connait les Bee Hive depuis longtemps, il est devenu fan de Go, il a monté son groupe, il a voulu détrôner Go et lui voler Yakko. Ryotaro avoue aussi à Yakko qu’il a tout calculé et il savait qu’elle était la fille du patron du Mambo.
Yakko tombe des nues, elle est extrêmement déçue car elle croyait qu’il l’aimait, Ryotaro ne perd pas son objectif de vue, alors il lui dit que pour vaincre Go il devait utiliser seulement son talent et il lui invente qu’il est vraiment tombé amoureux d’elle.
Yakko ne sait que croire, elle rougit et lui reproche de jouer avec ses sentiments ; pour la faire succomber, Ryotaro la prend dans ses bras et la serre contre lui en disant une vérité : « Je suis sérieux Yakko, je suis plus que jamais décidé à vaincre Go. »
Ryotaro reste volontairement évasif, il a dit une vérité : il veut vaincre Go mais il reste suffisamment flou afin que Yakko interprète ses paroles à sa manière, de sorte qu’elle s’imagine qu’il est en train de lui faire une déclaration d’amour.
La seule chose qui compte pour Ryotaro c’est de détruire Go et il est prêt à tout pour y arriver.
Ryotaro a réussi : Yakko s’entiche de lui et en oublie Go.

Après la fête du quartier, Ryotaro est resté le même, il agit comme si de rien n’était car il ne ressent rien, d’un point de vue amoureux, pour Yakko mais celle-ci ne cesse de penser à cette nuit car contrairement à Ryotaro, elle s’est amourachée de lui.

Les Bee Hive recherchent un bassiste pour remplacer Sugi, Ryotaro vient passer l’audition à Osaka.
Ils sont tous impressionnés car Ryotaro sait jouer les morceaux des Bee Hive, il est comme un poisson dans l’eau. Go reconnait à sa façon de les interpréter que cela doit faire un long moment qu’il les répète, Ryotaro est tellement à l’aise que c’est comme s’il était l’un des leurs depuis toujours :




Go veut lui demander pourquoi joue-t-il aussi bien mais il n’a pas le temps de formuler sa question que Ryotaro lui répond que Yakko a la réponse, dénonçant ainsi la présence de celle-ci sur les lieux.
Ryotaro embrasse ensuite Shella sur la joue, il sait parfaitement comment s’y prendre avec les gens, il se comporte à leur manière, il sait se faire aimer et de quelle façon les manipuler.

Ryotaro a dit à Yakko que bientôt entre Go et elle ce sera de l’histoire ancienne, il continue jusqu’au bout à se rapprocher de Yakko pour atteindre Go.

Ryotaro et son groupe viennent s’entrainer dans un entrepôt situé près d’un port car louer un studio coûte trop cher et en ville, les gens n’apprécient pas trop le bruit provoqué par la musique punk.
Un soir, Yakko entend des bruits de batterie et pénètre dans l’entrepôt. Ryotaro est étonné qu’elle soit dans cet endroit alors que son groupe n’en parle jamais à personne.
Yakko lui explique qu’elle n’était au courant de rien, elle était seulement venue voir la mer quand elle a entendu de la musique.
Ryotaro en profite pour continuer son numéro, lui dire que c’est le fil invisible du destin qui les a réunis et qu’il va chanter pour elle ce soir.
Yakko tombe encore dans le jeu de ce beau parleur, elle se sent si bien qu’elle s’endort sur place jusqu’au lever du jour. Elle regarde même le lever du soleil aux côtés de Ryotaro.

Ryotaro et Yakko rentrent au Mambo dans lequel M. Mitamura et Go ont attendu Yakko toute la nuit. Yakko se reçoit une violente gifle de Go ; M. Mitamura, révolté d’avoir vu sa fille battue, décide que Ryotaro sera le futur époux de sa fille.
M. Mitamura est certain qu’il peut faire confiance en Ryotaro, il pense que c’est un garçon sérieux. C’est pourquoi il lui demande s’il compte épouser Yakko un jour. Ryotaro est pris de court, il sent que ses mensonges vont beaucoup trop loin mais il ne peut plus reculer, il n’a pas le courage d’avouer à M. Mitamura qu’il lui a menti depuis le début, alors il répond du bout des lèvres un « Oui bien sûr ».
Ryotaro est attristé car il ne veut pas faire de mal au père de Yakko qui l’a accueilli, lui a donné sa chance et qui a été si bon pour lui, il a honte de tous ses mensonges et de le mener en bourrique.

Ryotaro va partir pour Tokyo afin de participer au festival de rock, il invente à M. Mitamura qu’il part en voyage scolaire. M. Mitamura le croit sur parole.
En marchant avec Yakko, Ryotaro dépose sa main sur son épaule, puis il fait exprès de lui dire qu’il ne va rien lui faire car ce ne serait pas juste envers Go. La réaction de Yakko lui prouve qu’elle lui a succombé : elle s’énerve puis lorsque Ryotaro lui demande si elle préférerait qu’il s’occupe d’elle (il a bien vu que c’est son désir), Yakko s’enfuit en courant après être devenue rouge écarlate et l’avoir giflé. Si elle le gifle c’est parce qu’il la déstabilise et l’attire irrésistiblement (c’est la troisième gifle que Ryotaro reçoit de la part de Yakko, exactement le même nombre de gifles que Mathias/Go s’est reçues dans la série animée).

Le jour du festival de rock, le groupe Mise en facteur passe en cinquième position.
Il continue son jeu jusqu’au bout en disant à Yakko qu’il gagnera ce soir et qu’elle sera sienne quoi qu’il arrive. Yakko devait décider qui de Ryotaro ou Go elle choisirait en fonction de la chanson qui la bouleverse le plus ; cependant, la jeune fille va plutôt choisir celui qui est prêt à l’épouser car elle reste pleine d’incertitudes quant aux sentiments de Ryotaro.

Mise en facteur interprète ‘‘Stop girl’’, ils passent en tant que groupe amateur. La prestation de Ryotaro étreint Yakko. Après la représentation des Bee Hive, elle accepte immédiatement la demande en mariage de Go, sautant sur l’occasion d’obtenir le statut de femme mariée car ne sachant pas ce que Ryotaro pense vraiment d’elle.
Ryotaro est au courant pour la demande en mariage, Yakko lui avoue qu’elle a été séduite par lui et qu’elle en est tombée amoureuse. Elle lui invente que c’est en entendant chanter Go qu’elle a réalisé que c’est lui qu’elle aime vraiment or elle est en train de mentir car elle l’a avoué : c’est uniquement lorsque Go l’a demandée en mariage qu’elle a décidé de le choisir lui à Ryotaro.
Encore une fois, Ryotaro joue la comédie jusqu’au bout, il verse des larmes de crocodile et lui prétend qu’il l’aimait vraiment, il fait semblant de pleurer dans ses bras pour la culpabiliser puis tout un coup il lève sa tête de comédien, le sourire aux lèvres.
Yakko ressent toujours quelque chose pour lui mais elle ne comprend toujours rien à ce personnage énigmatique.
Si Yakko avait choisi Ryotaro, il aurait fini par se rétracter à la dernière minute car il ne nourrit pas de sentiments amoureux pour elle et n’a jamais eu l’intention de l’épouser.

Ryotaro reçoit un prix spécial, le présentateur annonce que le prix du meilleur chanteur est attribué à Ryotaro Kitaoji du groupe Mise en facteur.
Ryotaro a réussi son coup, il a battu Go sur le terrain musical (c’est le groupe Bee Hive qui a reçu le premier prix, Go n’a pas été récompensé individuellement, c’est Ryotaro qui a été élu meilleur chanteur) mais on peut dire aussi qu’il l’a battu sur le terrain sentimental car il a réussi à semer le trouble dans la relation Go/Yakko et celle-ci a voulu de lui jusqu’au bout, ce ne sont pas ses sentiments qui ont guidé son choix (encore une fois, elle a choisi Go car il l’a demandée en mariage et elle était toujours dans le doute concernant les sentiments de Ryotaro).

Ryotaro annonce sur scène que c’était le premier prix ou rien, il voulait que son groupe soit récompensé et non pas lui seul.
Le présentateur annonce que les Bee Hive et Mise en facteur vont chanter, Ryotaro refuse, il ne chante jamais deux fois la même chanson au même endroit, il décide que son groupe ne montera pas sur cette scène pour rejouer car il est le seul à avoir reçu un prix.
Il annonce au public que s’il veut les écouter, il faut venir à Osaka au restaurant d’Okonomi-yaki le Mambo. Il s’adresse au patron du Mambo et lui présente toutes ses excuses (il sait que M. Mitamura vient de découvrir qu’il est chanteur punk et qu’il lui a menti).

Afin de semer la pagaille parmi les fans des Bee Hive, Ryotaro annonce en live que Go va se marier prochainement. Il continue jusqu’au bout à alimenter la discorde.
Go a conscience que Ryotaro représente toujours une menace pour son couple, il confirme alors la nouvelle auprès de ses fans et demande ensuite à Ryotaro de ne plus intervenir dans les affaires de son couple.
Ryotaro embrasse Go sur la joue et lui dit qu’il les aime, Yakko et lui.

Ryotaro retourne ensuite auprès de son groupe, Yakko va lui manquer. Il verse des larmes mais ne vit pas un chagrin d’amour (il s’est habitué à la famille Mitamura et il a peur de la perdre), même son copain Jo sait que son chagrin est futile.
Jo, connaissant bien son ami, sait qu’il va trouver une fille dont il va vraiment tomber amoureux, une fille qu’il ne mènera pas en bateau, une fille avec laquelle il terminera sa vie.
Au départ, Ryotaro se servait de Yakko pour détruire Go mais au fur et à mesure, il s’est habitué à la famille Mitamura, à la chaleur de leur foyer, il s’est attaché à Yakko comme à une sœur mais il ne sait pas analyser ses sentiments car il est très jeune et inexpérimenté.
Il ne peut pas révéler qu’il a joué avec les sentiments de Yakko puisqu’il a dit à tout le monde qu’il était amoureux d’elle, mais il pleure car ce qui va lui manquer, c’est l’ambiance familiale puisqu’il croit avoir perdu la chance de les côtoyer et même s’il reste en contact avec les Mitamura, il sait que ce ne sera plus pareil, Yakko sera mariée et ne vivra plus au Mambo. Ryotaro s’est habitué à elle, à sa présence, il a pris goût à la taquiner, elle lui tenait compagnie, ils partageaient des moments conviviaux et familiaux, ce sont des instants qu’il n’a jamais connus dans sa propre famille.
C’est un lien fraternel qu’il ressent pour Yakko, les paroles de sa chanson qu’il lui a dédiée au festival témoignent de la nature de leur relation : « Je donnerai tout de moi ma sœur ! » lui a-t-il chanté.

Ryotaro rejoint le Mambo avec Yakko et Go, il pousse M. Mitamura à laisser Yakko épouser Go. Il se dénonce en lui avouant qu’il est menteur et qu’heureusement qu’il ne lui a pas confié Yakko. Il lui ajoute que Go a beau avoir des cheveux bizarres et ne rien connaitre ni aux Okonomi ni aux enkas mais lui ne ment pas, par là Ryotaro avoue qu’il n’a jamais cessé de mentir sur ses sentiments envers Yakko.
Ryotaro avoue qu’il n’a jamais cessé de mentir, donc il admet qu’il n’a jamais été sincère lorsqu’il affirmait aimer Yakko, Ryotaro avoue à demi-mot qu’il n’a jamais eu l’intention d’épouser Yakko, il n’osait pas dire à M. Mitamura qu’il ne voulait pas de sa fille pour épouse. Il était d’ailleurs un peu honteux de la situation, d’autant plus que M. Mitamura avait espoir en cette union.

Ryotaro assiste au mariage de Go et Yakko, il est heureux pour eux.
Il a apprécié son long séjour chez les Mitamura, l’ambiance joviale, le cocon familial, ils représentaient une vraie famille d’adoption pour Ryotaro qui n’avait jamais goûté à l’amour et à la chaleur d’un foyer.
Ryotaro est très heureux et soulagé de pouvoir rester, malgré tout ce qui s’est passé, auprès de M. Mitamura ; il croyait avoir perdu cette famille, c’est pourquoi cela l’avait beaucoup affecté et qu’il en avait pleuré.
Désormais, il sera toujours le bienvenu et il continuera de travailler au Mambo ; il a gagné son combat contre Go sur les deux terrains (il a été élu meilleur chanteur et Yakko a succombé à ses avances) mais l’amour qu’il portait à son nouveau foyer a effacé toutes traces destructrices, et toutes envies de briser le couple ; il décide finalement de dire ses vérités à Yakko et la laisse filer dans les bras de Go car il a préféré gagner une famille, c’est le plus important à ses yeux.





Yamadazaka est le manager des Bee Hive. C’est un homme marié et père de famille.
Yamadazaka est un personnage discret, timide et maladroit, assez peureux, il est loin d’avoir le caractère sévère, autoritaire, tranchant et directif de son adaptation en série animée.
Un jour, il tombe sur des lettres de fans destinées à Go dans lesquelles elles insultent Yakko, elles reprochent à Go d’être en couple avec elle et lui conseillent de la quitter.
De peur que Go perde tout succès, Yamadazaka demande à Yakko de le quitter (contrairement à la série animée, Yamadazaka n’intimide pas Yakko, il le lui demande d’un air embarrassé).
Tout ce qui touche aux Bee Hive rend le manager Yamadazaka nerveux, il dit à Yakko que les Bee Hive sont à un moment crucial de leur carrière, Go l’aime sincèrement mais si les gens apprennent que la star des Bee Hive est en couple, un grand nombre de filles vont laisser tomber le groupe.

Yamadazaka a trouvé une maison de disques pour les Bee Hive : Big Stone.
Cela fait deux mois que Go et Yakko sont séparés et le manager s’en veut.
C’est Marino qui va le dénoncer. Yamadazaka demande pardon à Go et avoue sa faute : c’est lui qui a demandé à Yakko de le quitter.
Go lui bondit dessus pour le frapper, Eiji tente de l’en empêcher, Yamadazaka s’explique en disant qu’il voulait à tout prix qu’ils deviennent célèbres, surtout Go, mais pour devenir une icône auprès des filles, il fallait être célibataire ; pour qu’il devienne une star, les médias doivent ignorer l’existence de Yakko.

Finalement, il est content que Go et Yakko se remettent ensemble.

Par la suite de l’histoire, Yamadazaka a énormément grossi.
Il a été affecté par le départ de Sugi et en a pleuré, tout ce qui concerne les Bee Hive lui tient très à cœur.
Au Festival de Rock 1983, Yamadazaka est en panique lorsque Ryotaro annonce en live que Go va se marier prochainement. Mais lorsque Go parvient à apaiser ses fans, Yamadazaka est soulagé et applaudit.





Kaoru Chiba (Elisabeth en VF) est la camarade de classe d’Hashizo à l’école maternelle Akebono d’Osaka.
Je vous précise que le dessin animé a fait de ce personnage la petite sœur de Marika/Meiko mais ce n’est pas le cas dans le manga, il n’y a aucun lien de parenté entre elles.

Kaoru tombe amoureuse d’Hashizo et aimerait devenir sa future épouse. Elle lui déclare son amour et prend constamment sa défense contre Gonta (Gontran en VF) qui ne cesse de se moquer de lui et de l’enquiquiner.
Elle rejette Gonta qui la révulse de part son physique grossier (elle lui dit qu’il a de gros sourcils, le traite de ‘‘tête de gorille’’), son langage vulgaire et ses manières bourrues. Pourtant, c’est lui qui est amoureux d’elle car Hashizo ne veut pas se marier avec Kaoru, il reste fidèle à sa promesse d’épouser Poupette, la fille de Shella.

Lorsque Kaoru avait très peur que sa mère meurt alors qu’elle n’avait qu’un rhume, Hashizo l’a emmenée prier devant un petit jizo. Kaoru était émue qu’Hashizo lui dise qu’il viendra tous les jours prier ce petit jizo pour la guérison de sa mère. Elle le voit comme son chevalier protecteur.

Son dégoût pour Gonta s’amplifie le jour de la sortie scolaire à la ferme de Rokkoi : Gonta tente de l’embrasser, Kaoru le déteste encore plus depuis cet instant.
Depuis cet incident, Kaoru n’a plus adressé la parole à Gonta.
Son objectif est de se rapprocher d’Hashizo. L’occasion se présente lorsque M. Mitamura organise des vacances à la plage de Suma, Kaoru en profite pour venir. Naturellement, Gonta s’invite aussi pour être auprès de celle qu’il aime.
Lors de ces vacances, Hashizo sauve la vie de Gonta qui a failli se noyer. En témoignage de sa profonde reconnaissance, Gonta est prêt à s’effacer et veut unir Hashizo et Kaoru.

À la rentrée des classes, Kaoru, Gonta et Hashizo sont dans la même classe mais Kaoru pleure de ne pas être installée près d’Hashizo. Pour remédier à cet ennui, Gonta ordonne à un camarade d’échanger sa place avec Hashizo pour qu’il puisse être assis à côté de Kaoru.

Lorsqu’Hashizo est parti pour Tokyo, Kaoru pleurait et criait qu’elle voulait aller à Tokyo, Gonta lui a dit qu’il l’y emmènera et qu’il fera tout pour que Hashizo et elle se marient, Kaoru lui a alors sauté dans les bras. Elle lui demande pardon de s’être montrée dure envers lui.
Gonta a réussi à l’emmener à Tokyo. Là-bas, un policier les a trouvés et gardés au poste de police où il les a nourris. Yakko les y trouve et les emmène au festival de rock.
Kaoru rencontre sa rivale : le bébé Poupette. Elle est jalouse de voir Hashizo la porter et ne pas la quitter.
Gonta demande à Hashizo de se comporter en homme et de choisir entre Poupette et Kaoru.
Hashizo répond sans hésiter que cela fait longtemps qu’il a prévu de se marier avec Poupette plus tard. Kaoru n’est qu’une amie pour lui. Outrée et sous le choc, elle en perd connaissance. C’est Gonta qui prend sa défense et la ranime.

Kaoru doit se faire une raison, elle ne pourra pas finir avec Hashizo.
Le jour du mariage de Go et Yakko, Kaoru est à côté de Gonta tout heureux d’être près d’elle. Sa présence n’enchante pas Kaoru, elle a conscience d’être condamnée à finir avec lui : il l’aime profondément, la protège avec vigueur et ferait n’importe quoi pour elle.

À la fin, Kaoru et Gonta viennent rendre visite à Hashizo pour tirer définitivement la situation au clair, mais Kaoru a l’immense déception de constater que la situation n’a pas changé : Hashizo préfère encore et toujours Poupette. Kaoru part en pleurant, Gonta la poursuit pour la consoler. Kaoru a compris qu’une union avec Hashizo est inenvisageable, c’est Gonta qui sera sa destinée (contrairement à la série animée).





Gonta Sanada (Gontran en VF) est le camarade de classe d’Hashizo et de Kaoru à l’école maternelle Akebono d’Osaka.
C’est un petit garçon mal élevé, bourru et grossier aussi bien physiquement, verbalement et mentalement, il représente l’antithèse de Hashizo.
Son caractère, ses manières et sa façon d’être apportent de l’humour au manga qui lui confère une présence plus importante que le dessin animé.

Il tombe amoureux de Kaoru mais celle-ci le rejette et lui préfère Hashizo. C’est pourquoi Gonta l’enquiquine et ne cesse de le persécuter. Il lui reproche de parler comme une fille, il le traite de ‘‘mauviette’’ et de ‘‘tête de chou’’. Gonta colère que Kaoru s’intéresse à Hashizo et qu’elle veuille se marier avec lui mais il ne désespère pas et persévère dans l’espoir de conquérir son cœur. Gonta a même été jusqu’à demander à Hashizo de lui apprendre à parler comme lui parce qu’il a vu que Kaoru était sous le charme de la politesse et de la bonne éducation d’Hashizo.
Gonta était prêt à le faire pour que Kaoru tombe amoureuse de lui, il ferait n’importe quoi pour elle, il était prêt à renier sa nature grossière pour elle.
Gonta avait fourni les efforts nécessaires pour être un exemple de politesse mais il s’est bien vite découragé après avoir essuyé les moqueries de Kaoru.

Lors de la sortie scolaire organisée à la ferme de Rokkoi en date du 12 juin 1983, Gonta a surpris Ryotaro embrasser Yakko sur la bouche. Gonta en a rougi, Ryotaro lui a conseillé d’embrasser une fille comme il vient de le faire s’il veut en séduire une.
Ryotaro lui ajoute qu’une fille qui dit ‘‘Je ne t’aime pas’’ veut en réalité dire ‘‘Je t’aime’’.
Gonta pense immédiatement aux réactions de Kaoru envers lui, il espère qu’elle est en réalité amoureuse de lui.
Sur ce, il va trouver Kaoru pour lui demander si elle l’aime, Kaoru lui répond qu’elle le déteste.
Gonta applique sans attendre les conseils de Ryotaro et tente de l’embrasser sur la bouche (ah ah !). Kaoru en hurle :



Kaoru le gifle et se plaint à la maitresse que Gonta a essayé de lui faire un bisou sur la bouche.
Kaoru le déteste encore plus, Gonta en veut énormément à Ryotaro : « C’est de sa faute au grand ! » se plaint-il et il veut se venger de lui.

Depuis cet incident, Kaoru n’adresse plus la parole à Gonta. Celui-ci tient Ryotaro, dont il ne connait pas l’identité, pour unique responsable.
Gonta veut savoir qui est ce garçon et le demande à Hashizo, celui-ci lui explique que Yakko n’est pas avec Ryotaro mais avec Go et que Ryotaro travaille au restaurant.
Gonta comprend que ce garçon a donc fait quelque chose qu’il n’aurait pas dû, à savoir embrasser une fille qui est en couple avec un autre garçon.
Il demande à Hashizo le numéro de Go, Gonta prépare sa vengeance.
Gonta ne manque pas d’audace, il utilise le téléphone de la maternelle pour appeler Go et lui dire : « Ta nana, Yakko machin-bidule, ben, je l’ai vue embrasser un autre type ! Et je sais même le nom du gars ! Ryotaro qu’il s’appelle ! » Gonta ajoute qu’ils avaient l’air ‘‘vachement amoureux’’.

Gonta se retrouve au ‘‘Beat Crazy’’ avec Hashizo. Ce dernier s’est fait piéger par Ryotaro qui lui a inventé qu’il y aurait Go.
Ryotaro a laissé les enfants dans sa loge avec des tako-yaki (boules de pâte garnie de légumes et fourrée aux morceaux de poulpe). Hashizo est trop effondré pour les manger car il s’est aperçu trop tard que Ryotaro l’a manipulé, c’est Gonta qui s’en régale.

Tous les habitués du Mambo sont conviés à la plage de Suma à Kobé. Kaoru s’y rend, alors Gonta fait aussi partie du voyage dans l’intention de se rapprocher d’elle.
Là-bas, Gonta se moque d’Hashizo qui ne sait pas nager.
Pour faire le beau devant Kaoru, Gonta veut nager jusqu’à un rocher mais il se fatigue et n’a plus pied.
En se noyant, il se dit : « Crotte ! Si je meurs, Hashizo va se marier avec Kaoru ! Et moi je vais devenir un fantôme, je viendrais les hanter tiens !» (ah ah ah !)
Heureusement que Hashizo a envoyé Giuliano rejoindre Gonta pour le sauver de la noyade.
Gonta peut nager 25 mètres mais le rocher qu’il voulait atteindre était au moins à 200 mètres.
Ryotaro le prévient que sans Hashizo et Giuliano, il ne serait plus de ce monde car Hashizo a envoyé Giuliano à son secours puisqu’il avait compris que c’était dangereux et il est directement allé prévenir Yakko et Ryotaro quand il a vu que Gonta se noyait.
Ryotaro lui dit que Hashizo lui a sauvé la vie. Gonta se dit qu’il doit la vie à son rival.
Il va trouver Hashizo pour lui dire qu’il lui doit la vie et qu’il ne veut plus se disputer avec lui.
Gonta dit à Kaoru et Hashizo qu’il les bénit (il reproduit une scène qu’il a vue à la télévision).
À partir de cet instant, il emploie ses efforts à unir Hashizo et Kaoru.

À la rentrée scolaire, Gonta est à nouveau dans la même classe que Kaoru et Hashizo.
Kaoru pleure de ne pas être installée près de Hashizo. Gonta ordonne immédiatement à un camarade d’échanger sa place avec Hashizo pour qu’il puisse être assis à côté de Kaoru.
Gonta se montre même désobéissant envers la maitresse, il lui dit que même si elle lui demande des choses il ne pourra pas toujours lui dire oui, il est prêt à tout pour que Hashizo et Kaoru se marient, il est déterminé à y consacrer sa vie.

Mais tout change lorsqu’Hashizo part vivre à Tokyo. Gonta est heureux d’apprendre son départ, cela signifie pour lui que son rival est hors course et que la voie est libre pour conquérir le cœur de Kaoru.
Même si Gonta donnait son énergie pour unir Hashizo et Kaoru, il n’a jamais cessé d’aimer Kaoru et n’a jamais renoncé à elle.
Malgré tout, il fait passer le bonheur de Kaoru avant le sien et lorsqu’elle pleure et crie qu’elle veut aller à Tokyo, Gonta lui assure qu’il l’y emmènera et qu’il fera tout pour que Hashizo et elle se marient.
Kaoru lui saute dans les bras et lui demande pardon de s’être montrée dure envers lui, Gonta a des cœurs pleins les yeux, il est submergé par l’émotion.

Gonta emmène Kaoru à Tokyo ; pour y parvenir, il s’est faufilé avec elle parmi les personnes âgées afin d’échapper au contrôle de la gare.
À Tokyo, un policier les retrouve dehors en train de dormir sur du papier journal, la seule chose qu’ils ont dite c’est ‘‘Hashizo’’. Ils erraient en ville affamés, le policier les a emmenés au poste et leur a offert de quoi manger.
Yakko les trouve par pur hasard au poste de police et les emmène avec elle au Festival de Rock.

Gonta veut tirer la situation au clair et exige d’Hashizo qu’il se comporte en homme et choisisse entre Poupette et Kaoru. Hashizo affirme clairement et sans hésitation que son choix est fait : il se mariera avec Poupette.
Gonta ranime Kaoru qui a perdu connaissance et tente de la consoler.

Gonta assiste au mariage de Go et Yakko, on ne peut plus heureux d’être à côté de Kaoru, il est bien décidé à ne pas la lâcher.
Durant le voyage de noces des mariés, Hashizo est seul au studio. Kaoru et Gonta viennent lui rendre visite.
Gonta veut qu’il mette les choses au clair avec Kaoru de façon ferme et définitive ; Kaoru part en pleurant car Hashizo confirme de nouveau qu’il préfère Poupette.
Gonta poursuit Kaoru en lui demandant de pleurer dans ses bras.
À force de persévérance, il finira bien par la conquérir, il ne cessera pas le combat tant qu’elle ne sera pas à lui et il est le seul prétendant qui lui reste. D’autant plus que Gonta est un amoureux obstiné, protecteur, aimant, prêt à tout pour rendre heureuse Kaoru, laquelle est bien consciente qu’elle est vouée à devenir la petite épouse de celui qu’elle a tant rejeté.






L’avis de Narcisse :

Ce manga est une très belle découverte, la série animée me plait bien davantage, elle n’est pas un complément au manga car les deux supports sont profondément différents, mais je conseille le manga qui vaut la peine d’être connu rien que pour le personnage de Ryotaro, le plus intéressant à mes yeux.

Ce qui me dérange et qui m’a choquée, de prime abord puis tout le long de ma lecture, c’est que le manga est ‘‘trash’’ et vulgaire par rapport au dessin animé plus sobre et délicat. Comme vous pouvez le constater en lisant notamment ma présentation de Go, il est à mille lieues d’être le pur, discret et poli Mathias/Go de la série animée.

Certains personnages ont un rôle plus important dans le manga que dans le dessin animé, c’est le cas de Sugi/Steve, Shella/Sheller, Marino/Marina et Gonta/Gontran. Ils sont bien plus présents dans le manga. D’ailleurs je préfère le Gonta du manga, je le trouve très amusant. C’est hallucinant pour un enfant d’un si jeune âge d’avoir un tel langage !

Shella et Marino sont des amis intimes du couple Go/Yakko, et l’attirance de Shella pour les hommes est bien plus accentuée dans le manga.

Je trouve Yakko/Lucile bien plus jolie en blonde, cette couleur lui va mieux.
J’avais plutôt une bonne opinion de Yakko mais elle s’est dégradée lorsqu’elle a trahi ses valeurs, et surtout lorsqu’elle a été infidèle à Go jusqu’à la dernière minute. Dans ces circonstances et malgré mon désamour pour le personnage de Lucile/Yakko de la série animée, je la préfère dans la série car en dépit de tous ses défauts, elle n’a jamais été infidèle à Mathias/Go une fois qu’elle s’est mise en couple avec lui.

Je n’aime pas le personnage de Go, excepté sa relation avec Hashizo. Malgré ses qualités (notamment son bon fond et son rôle de père aimant pour son petit), il a des défauts que j’exècre : la vulgarité, le dévergondage, la dépravation.
Ceci dit, il est vrai que par amour pour Yakko, il était prêt à tirer un trait sur sa vie de débauche (mais elle a tout gâché, j’en dis plus dans le sujet consacré à leur couple).
Go dit trop aisément, trop naturellement et mécaniquement ‘‘Je t’aime’’, alors que ce sont des mots précieux qui doivent s’exprimer dans des moments intimes, spontanés et voulus.
Je préfère le Go de la série animée, on peut dire que c’est ‘‘le jour et la nuit’’ (leur seul point commun : leur rôle de père pour Hashizo, ils en ont fait un petit garçon très bien éduqué).

Il est décevant que Meiko et Satomi n’aient pas eu leur chance, je ressens comme un goût d’inachevé, c’est un couple qui méritait d’être exploité. D’autant plus que l’amour que ressent Meiko pour Satomi est un sentiment d’amour profond et sincère ; je comprends très bien que le réalisateur de la série ait approfondi cet aspect malheureusement négligé par l’auteur du manga, c’est très intelligent de mettre Meiko en couple avec Satomi.


Le manga contient plusieurs scènes comiques qui m’ont fait rire notamment :

- Au tome 1, le père de Yakko demande à Hashizo ce qu’il veut faire quand il sera grand, Hashizo lui répond qu’il veut être comme son grand-frère, le père s’imagine qu’il veut devenir gay et travailler dans un bar gay ah ah !!
Au tome 1, Go et Satomi s’amusent et Yakko entre leur apporter des couvertures, elle voit Go sur Satomi et se demande ce qu’ils étaient en train de faire hihi…

- Au tome 2, en voyant Shella qui lui fait des avances, Go dit à Satomi : « Purée, un vrai gay ! Satomi, tiens-toi à carreaux ! » MORTE DE RIRE !! Le pauvre Satomi était rouge écarlate.

- Marino ressemble physiquement à Satomi. Shella s’est alors exclamé : « Le destin réunit enfin un frère et une sœur jadis séparés de force. » ah ah ah !!!
Enfin, toutes les réflexions et attitudes de Shella vis-à-vis de Go sont assez drôles, exemples : ‘‘A tout à l’heure mon bichon !’’ ‘‘Salut mon lapin !» Il se serre contre lui et réclame un bisou. Il a aussi dit à sa femme qui lui a demandé de la raccompagner : « Tu veux m’empêcher de conquérir ce beau gosse ? » ah ah !


Ryotaro est mon personnage préféré. Le manga commençait à devenir trop plat et répétitif avant son arrivée. Avec son intervention, le manga devient plus émoustillant.
Je trouve que physiquement, ce personnage a des faux airs de Frédéric/Mao (Cynthia ou le rythme de la vie/Hikari no Densetsu).
Yakko ne méritait pas Ryotaro, elle n’a pas la valeur de l’amour (de toute façon, Ryotaro l’aime plus comme une sœur), j’aurais bien aimé un prolongement de l’histoire et qu’un personnage féminin soit créé rien que pour lui.
J’aurai aussi énormément aimé connaitre le devenir de Ryotaro, c’est un superbe personnage énigmatique qui mériterait d’être adapté un jour dans une série animée car au regard de la direction empruntée par la trame scénaristique de la série animée existante, le personnage de Ryotaro ne pouvait pas du tout être intégré.


Je reproche à ce manga de ne pas contenir d’amour puissant et pudique (je vise ici le couple principal de l’œuvre), il n’y a aucune pudeur, aucune profondeur émotionnelle et cela me dérange fortement.





                                                           LE COUPLE GO / YAEKO



Yaeko Mitamura, surnommée Yakko (Lucile en VF) rencontre Go Kato (Mathias en VF) à un cours du soir à la faculté d’anglais d’Osaka, elle est alors âgée de dix-huit ans et lui en a vingt deux :
Yakko le voit profondément endormi à côté d’elle, elle est choquée par son apparence physique hors du commun : « Mais c’est quoi…Cette chose ?! Ces cheveux rouges devant et jaunes derrière…Et ce tatouage sur le bras ! » se dit-elle.
Depuis les six mois qu’elle est à la faculté, elle n’avait jamais vu ce garçon.
Vu son état de fatigue, Yakko comprend qu’il doit travailler durement la journée.
En observant son look étrange, elle se demande s’il ne travaille pas dans le même domaine que Satomi (Tristan en VF) c'est-à-dire dans un bar gay (pour rappel, elle croit que Satomi travaille dans un tel endroit). Yakko a vu juste, Go et Satomi travaillent dans le même domaine, elle a reconnu leur style.
Go se réveille sous le regard effarouché de Yakko.


Go lui demande qui est-elle, il ne la connait pas, il lui demande si elle ne s’est pas trompée de cours. Yakko est surprise, interloquée et n’arrive pas à détacher ses yeux de ce garçon au look incroyable.
Go est surpris de voir cette fille inconnue, il dit à haute voix : « Moi qui pensais connaître toutes les nanas de la fac… » Cette réflexion agace fortement Yakko qui se demande intérieurement pour qui se prend-il ! Go lui demande son prénom, elle lui répond ‘‘Yaeko’’.
Go lui demande l’heure, lorsqu’elle lui répond qu’il est dix-neuf heures, il se lève d’un bond pour partir à toute vitesse mais Yakko lui fait remarquer qu’il a oublié son cahier. Go la remercie et ajoute : « A plus, poupée »
Yakko n’en revient pas, elle rougit fortement, elle n’a jamais eu affaire à ce genre de garçon. Go l’intrigue, elle se demande qui est-il, elle le trouve plutôt beau garçon mais elle se dit qu’il n’a pas l’air très sérieux. Pourtant, Yakko est tombée sous le charme de Go qui l’attire mais elle ne sait pas encore à quel point.

De son côté, Go est tombé sous le charme de Yakko, elle lui a plu dès qu’il a posé les yeux sur elle ; il a aimé ses réactions innocentes, elle ne se comporte pas comme les autres, toutes les filles l’interpellent, l’aguichent, sont folles de lui.
Le comportement de Yakko l’a interpellé et séduit. Il a aussi aimé sa simplicité et son naturel (elle n’est pas maquillée, elle ne s’habille pas à la mode, elle n’est pas superficielle contrairement aux autres filles). Il a fortement aimé le côté ingénu, simple, nature et gentil de Yakko qui est une fille totalement différente de toutes ces filles qui lui sautent dessus sans retenue.

Yakko pense à cet inconnu de la faculté, il occupe ses pensées, elle se demande encore qui est-il, elle ne l’a pas revu depuis leur rencontre et se demande si elle le reverra un jour, elle avoue avoir envie de le revoir.
Allongée dans l’herbe d’un parc en train de penser à Go, Yakko rencontre le petit Hashizo (Benjamin en VF) et se prend d’affection pour cet enfant. (Elle le rencontre après Go contrairement au dessin animé).
En le regardant partir, Yakko se dit qu’il lui rappelle le garçon de la faculté de part sa façon de parler et son allure.

En rentrant au restaurant, Yakko a la surprise d’y voir Go. C’est Satomi qui l’y a amené afin qu’il voie Yakko, Satomi lui parlait tellement de Yakko que Go a voulu voir comment elle était. Go est très surpris de découvrir qu’il s’agit de la Yaeko qu’il a rencontrée à la faculté.

En l’entendant dire à Satomi qu’il est arrivé en retard l’autre soir au bar, Yakko croit naïvement que Go travaille aussi dans le bar gay.
Elle se demande comment pourrait-il être gay alors qu’il n’arrête pas de parler de filles !
Go, quant à lui, est intérieurement très satisfait que Yakko ne connaisse pas son identité et qu’elle ne soit pas folle de lui comme toutes les autres filles, son innocence l’attire.

Yakko a un choc d’entendre Go demander à Satomi s’il a déjà eu une relation intime avec elle. (Je précise que Go le demande d’une façon très vulgaire et impudique, c’est un personnage vulgaire).

Isuzu (Manuela en VF) incite Yakko à venir voir les Bee Hive et lui donne rendez-vous à dix-huit heures à la salle de concert ‘‘le Loose’’. Yakko ne sait pas du tout que Go et Satomi sont des rockeurs et que le Loose est justement le bar où ils se produisent en concert.
En route pour le concert, Yakko rencontre Hashizo qui était en train de se rendre au Mambo pour la voir. Yakko décide de l’emmener avec elle puisqu’il était trop triste qu’elle parte, et comme les filles se perdent, Hashizo les guide jusqu’au Loose.

Sur place, Yakko découvre avec stupéfaction que Go et Satomi sont des rockeurs.
Hashizo lui avoue que le garçon qui chante est son frère. Tout était fait pour que Yakko rencontre Go, ce n’est pas un hasard qu’elle ait rencontré Hashizo après Go, elle était faite pour devenir la mère de cet enfant.

Yakko se sent comme envoutée par le spectacle et la voix de Go.
Go est sur le point de gronder Hashizo d’être venu mais Yakko intervient pour prendre sa défense et dit à Go que c’est elle qui l’a amené ici. Go comprend que la fille dont lui parlait Hashizo n’est autre que Yakko. Tout le ramenait à elle : Satomi et Hashizo n’arrêtaient pas de lui parler du bien de cette fille.
Go souhaite publiquement la bienvenue à Yakko en l’appelant ‘‘poupée’’, ce qui déclenche automatiquement la jalousie et l’animosité des fans. C’est à ce moment que Satomi déclare publiquement son amour pour Yakko.

Go croit à tort que Yakko est aussi amoureuse de Satomi, alors il compte renoncer à elle par respect pour son meilleur ami, mais il regrette de ne pas avoir rencontré Yakko avant lui.

Satomi propose à Yakko de sortir avec lui et attend sa réponse. Mais c’est Go qui occupe les pensées de Yakko, elle l’a trouvé très attirant sur scène, la chaleur de sa voix l’a envoutée.

Satomi est perturbé car Yakko ne lui a jamais répondu, Go demande donc à Yakko de lui donner une réponse et lui propose d’assister au concert du lendemain.
Au concert, Go embrasse Isuzu sur la bouche pour la remercier d’avoir accepté de garder son chat.
Yakko a un choc et tourne la tête pour ne pas voir la suite de la scène, elle ne sait pas pourquoi elle se sent aussi mal, elle n’a qu’une envie : partir du concert et elle le fait.
Elle ne comprend pas pourquoi elle est en colère, elle ne sait pas encore que c’est parce qu’elle aime Go.
Satomi rejoint Yakko et celle-ci se précipite à lui dire : ‘‘Je t’aime’’. Elle n’est pas du tout amoureuse de lui mais elle ne veut pas le blesser et surtout, elle a été extrêmement déçue du comportement de Go. Cette déclaration est irréfléchie mais en la prononçant, elle s’est mise en couple avec Satomi.
Quant à Go, il a tout entendu de cette scène, il est contrarié car Yakko lui plait beaucoup.

Pendant la tournée des Bee Hive, Yakko ne pense pas du tout à Satomi, c’est Go qui lui manque.
Isuzu ne s’en sort pas avec Giuliano, elle l’amène à Yakko pour qu’elle le garde et le récupère juste avant le retour de Go pour lui faire croire qu’elle s’en est occupé.
À son retour, Go remarque que Giuliano a grossi et bien mangé, et que Yakko a des pansements sur le visage et les mains ; elle prétend avoir joué au baseball, avoir glissé et être tombée sur la tête.
Go remarque que ces égratignures viennent de Giuliano.
Ses soupçons se confirment lorsqu’il le voit manger avec appétit des Okonomi-yaki.
Le père de Yakko lui affirme que Giuliano raffole des Okonomi-yaki, il lui dit qu’il en mangeait tous les jours pendant son…Il n’a pas le temps de dire le mot absence que Yakko lui coupe la parole mais il est trop tard, Go a tout compris.
Un ami de M. Mitamura dit à Go que son chat a donné du fil à retordre à Yakko.
Go rit intérieurement, il avait vu juste, c’est bien Yakko qui s’est occupée de Giuliano. Il l’imagine se débattant avec le chat.
Go ne peut pas attendre plus longtemps, il retourne immédiatement au restaurant pour la remercier.
En le voyant, Yakko pense qu’il a oublié quelque chose, Go le confirme, Yakko se demande ce que cela peut-être et part pour aller vérifier mais Go la retient et lui dit qu’il a oublié de la remercier ; il la prend par surprise en l’embrassant sur la joue.


Yakko rougit fortement et son cœur bat la chamade, Go ajoute : « Merci beaucoup petite Yakko » en déposant affectueusement l’index sur son nez.
Avant de partir, il lui fait un clin d’œil et lui dit de ne surtout pas en souffler mot à Satomi.
Yakko comprend qu’il a deviné pour Giuliano, elle reste interdite, encore sous le coup de l’émotion, et tient la joue qu’il a embrassée.

Sur le chemin du retour, Go confie à Hashizo qu’il est en train de tomber amoureux de Yakko.
Hashizo lui dit qu’il est drôlement lent car lui l’a aimée dès qu’il l’a vue.
Hashizo suggère à Go d’épouser Yakko afin qu’il puisse être tout le temps avec elle, Go lui répond que ce n’est pas une mauvaise idée mais Satomi représente un léger obstacle. Go dit souvent que c’est dommage que Yakko soit avec Satomi.

Yakko reste rouge écarlate, elle ne se remet pas de ses émotions. Elle ne comprend pas ce qui lui arrive, son cœur bat si fort, elle sent qu’il se passe quelque chose en elle de totalement différent mais elle n’arrive pas à analyser ce qui lui arrive : elle est amoureuse de Go.
Elle est censée être en couple avec Satomi mais elle ne pense qu’à Go.

Comme dans le dessin animé, Hashizo se rend chez Yakko pour prétendre que Go a oublié quelque chose qu’il doit lui apporter et qu’elle doit venir avec lui. Yakko l’accompagne.
À la faculté, Go découvre ce que contient l’enveloppe, ce sont les livres de Hashizo : L’encyclopédie des trains, Le grand livre des dinosaures.
Go le gronde mais Hashizo lui dit qu’il a fait ça pour lui car il est amoureux d…Il ne finit pas sa phrase, Go lui plaque une main sur sa bouche de peur que Yakko l’entende.
Go demande à Yakko de rester : il lui confie son histoire, qu’Hashizo est son demi-frère, qu’il est l’enfant que son père a fait avec une autre femme qui est morte. Il lui raconte que son père est ensuite décédé d’un accident de voiture, que sa mère est devenue dépressive, Go a décidé d’élever Hashizo seul.
Go lui confie que Hashizo se retrouve souvent seul, il a besoin d’une maman, il dit à Yakko que c’est pour cette raison qu’Hashizo veut être tout le temps avec elle.
Yakko en pleure, elle aussi a perdu sa mère lorsqu’elle était au collège, Go est touché qu’elle pleure, il dépose une main sur son front mais, comme dans le dessin animé, Hashizo les interrompt croyant que Go a fait pleurer Yakko.


Un soir, Hashizo s’endort au restaurant, Yakko doit le raccompagner chez lui.
Yakko fait le ménage chez Go. Elle est choquée de découvrir des magazines de femmes nues.
Elle voit des photos de Go qui datent du collège, elle remarque qu’il avait déjà son air rebelle. Elle découvre plusieurs photos de Go avec des filles, mais cela ne la dérange pas outre mesure.

Hashizo appelle ‘‘Maman’’ dans son sommeil et tire le vêtement de Yakko qu’il a prise pour sa maman, Yakko est triste que ce petit de cinq ans souffre d’un manque maternel.
Yakko se sent bien et s’endort.
Go rentre chez lui en essayant de ne pas penser à Satomi et Yakko qu’il croit à cet instant ensemble (car Satomi devait aller la chercher à la faculté pour la raccompagner chez elle) mais il a la surprise de découvrir Yakko endormie près de Hashizo, il est deux heures du matin.

Go est séduit de la voir ainsi endormie, il ne résiste pas à l’envie d’aller l’embrasser mais il est interrompu par Hashizo qui se lève et parle dans son sommeil.
Go embrasse Yakko sur le front et dit qu’elle a beau être avec Satomi, il est amoureux d’elle.
Go a fait exprès de se coucher dans un lit près de Yakko, il est allongé et déshabillé ; en se réveillant le lendemain, Yakko a peur et se demande ce qu’elle a fait hier soir, son cœur bat fort dans sa poitrine.

En se réveillant, Go la remercie de s’être occupée d’Hashizo et d’avoir nettoyé l’appartement.
Yakko est rouge écarlate, elle se dit intérieurement que Go est beau, elle est soulagée de l’entendre lui dire qu’elle dormait tellement bien qu’il n’a pas osé la déranger, cela la rassure sur le fait qu’il ne se soit rien passé entre eux.

Satomi arrive en furie chez Go croyant que Yakko a disparu, il est mort d’inquiétude mais il a le choc de la découvrir chez son meilleur ami.
Go se met à plaisanter en leur faisant croire qu’il a profité du sommeil de Yakko pour la toucher, celle-ci a terriblement peur puis il avoue qu’il ne fait que plaisanter et les taquiner.
Satomi emmène Yakko.

En se réveillant, Hashizo pleure que Yakko soit déjà partie, il dit qu’hier Yakko était comme sa maman, Go est interpellé et touché, il demande à Hashizo s’il veut une maman, Hashizo lui répond : « Je veux Yakko ! »
Le fait que Hashizo aime Yakko renforce le côté maternel que Go a aimé en elle. Go aime Yakko pour sa différence, sa simplicité, son innocence et sa gentillesse ; et elle répond à un critère important pour lui qui se comporte en père célibataire : elle ferait une bonne mère pour Hashizo. Il est important pour Go que la femme épousée soit une mère pour son fils. De voir Hashizo heureux avec Yakko et l’aimer autant renforce l’amour qu’il a pour elle.

De son côté, Satomi embrasse soudainement Yakko qui ne s’y attendait pas, elle se dit qu’il n’a pas le droit de lui faire cela, pendant qu’il l’embrasse elle dit intérieurement : « Non ! Je ne veux pas ! Go…aide moi ! »
Yakko se dégage de son étreinte et s’enfuit en courant, à présent que Satomi l’a embrassée elle est sûre qu’elle est amoureuse de Go.

Quelques jours plus tard, Yakko se dispute avec son père qui a découvert le véritable métier de Go et Satomi. C’est à Go que Yakko pense, son père lui demande de se remettre au travail mais Yakko s’énerve et s’enfuit.
Elle se dit que Go lui manque trop et que Satomi doit connaitre la vérité.

Yakko s’est réfugiée dans un conduit avec Giuliano. Elle se dit qu’il n’est plus question de sortir avec Satomi.
Elle s’est assoupie contre Giuliano ; à son réveil, elle découvre qu’il n’est plus là (il est parti pour amener Go).
Soudain, elle sent une main l’attraper, elle est terrifiée et appelle Go au secours (car c’est celui qu’elle aime, enfin pour l’instant…). Cette main est celle de Go.

Yakko n’hésite pas entre Satomi et Go ; des deux, c’est Go seul qu’elle aime, ce qui est symbolisé par le fait qu’il soit seul à aller la chercher dans le conduit (dans le dessin animé, il y a Satomi et Go car Yakko oscille et veut les deux).



Go lui dit qu’il est content de l’avoir retrouvée et qu’il l’a cherchée partout.
Yakko se jette dans ses bras pour se serrer contre lui et il la serre dans ses bras.
Go lui dit que son père est venu au Loose et que Satomi aussi la cherche. Il ramène ensuite Yakko chez elle.

Yakko rompt avec Satomi, elle n’est pas amoureuse de lui et celui-ci comprend très bien la situation. Go est soulagé, l’affaire est arrangée : Yakko est entièrement libre et il peut se mettre en couple avec elle.

Yakko, qui a de la peine qu’Hashizo passe chaque Noël seul, vient à la rencontre de Go pour l’inviter à une fête de Noël le lendemain, il accepte immédiatement, il veut même aider pour les décorations mais Yakko lui dit que tout est terminé, il manque seulement le sapin. Go part chercher celui du Loose et l’emporte avec Yakko jusqu’au restaurant. Ils ont passé un agréable moment d’amusement à cet instant.

Durant la fête, Go remercie Yakko, il sait qu’elle a tout organisé pour Hashizo. Go est heureux, il pense ne pas s’être trompé, Yakko semble correspondre à tout ce qu’il aime vraiment : très différente des autres filles, simple, naïve et maternelle.
Go fait semblant d’avoir un peu trop bu et en profite pour mettre sa tête contre l’épaule de Yakko et poser sa main sur elle. Yakko rougit fortement et sent que son cœur va exploser.
Puis il se lève d’un bond pour chanter, Yakko se dit qu’il est décidément un vrai dragueur mais cela ne lui déplait pas, elle qui n’est attirée que par les ‘‘mauvais garçons’’.

Hashizo entre en maternelle cette année, Go devra être présent à la rentrée, pour les fêtes sportives, lui apporter un panier-repas, en primaire il y aura l’association des parents d’élèves, il dit qu’il doit vite se dépêcher d’épouser Yakko, il a la chance d’avoir trouvé une fille qu’il aime et qui serait une mère idéale pour son enfant.

Lorsque Hashizo est tombé gravement malade, Yakko et son père ont accouru pour le soigner et s’occuper de lui.
Yakko est sortie en pleine nuit en vélo pour prévenir Go.
Go était terrifié, Yakko le réconforte : elle lui dit qu’Hashizo l’aime plus que tout au monde, il est très fier de lui et ne l’échangerait contre aucun autre frère ni père, elle lui répète qu’un jour Hashizo lui a dit qu’il voulait devenir comme lui plus tard quand il serait grand.
Go est touché, les paroles de Yakko lui ont mis du baume au cœur, il la remercie et s’endort contre son épaule. C’est la deuxième fois que Yakko lui prête son épaule.

Le lendemain, au concours de rock des éliminatoires régionales, Yakko vient rassurer Go avant sa représentation pour lui annoncer qu’Hashizo est hors de danger.
Go serre Yakko contre lui en la remerciant du fond du cœur.
Go doit y aller, il est le prochain à passer, Yakko lui dit qu’elle va le soutenir pour deux, comme si Hashizo était là avec eux, elle part en lui souhaitant bon courage et Go lui déclare sincèrement : ‘‘Je t’aime’’ alors qu’elle a le dos tourné. Le comportement de Yakko envers Hashizo l’a touché et a renforcé l’amour qu’il a pour elle.



Yakko reste interdite.
En le regardant chanter, Yakko est toujours sous l’effet de l’émotion, elle se demande si Go était sincère et sérieux car il prononce souvent ces paroles sans les penser, ces mots-là pour lui ne veulent pas dire grand-chose habituellement, elle se dit qu’elle ne doit pas le prendre sérieusement mais même si ce n’était pas vrai, elle ne peut s’empêcher de l’aimer et elle l’avoue en disant intérieurement : ‘‘Moi aussi je t’aime Go.’’

Go se rend à l’infirmerie du Loose pour voir Yakko qui s’est endormie après sa victoire (elle a veillé Hashizo toute la nuit). Il la remercie, il lui dit que si elle n’était pas venue le voir avant le concert ils n’auraient pas gagné, elle l’a réconforté, rassuré et aidé car il pensait bien trop à Hashizo, de le savoir guéri et rétabli lui a permis de chanter le cœur léger et rassuré.
Go revient sur sa déclaration d’amour pour la confirmer, Yakko lui dit qu’elle s’imagine que c’était une blague, Go lui crie que ce n’était pas une blague, il était sérieux : « Je t’aime vraiment Yakko. » affirme-t-il.
Il lui confie que comme elle était avec Satomi, il s’interdisait de penser à elle mais au bout d’un moment il ne pouvait plus se mentir, c’était plus fort que lui.
En y réfléchissant bien, il arrive à analyser ses sentiments : ils datent du jour où il l’a rencontrée à la faculté. Go lui déclare une nouvelle fois son amour.


Go lui dit qu’elle n’est pas obligée de lui répondre tout de suite, Yakko meurt d’envie de lui avouer qu’elle pense à lui depuis si longtemps, qu’elle aussi est amoureuse de lui, qu’elle l’aime aussi depuis le premier jour mais elle ne veut pas blesser Satomi et Isuzu, alors elle ne lui dit rien.

Meiko (Marika en VF) était derrière la porte de l’infirmerie et a tout entendu. En sortant du lycée, elle se rend à la faculté de Yakko pour lui reprocher son attitude. Meiko croit que Yakko trompe Satomi avec Go, elle ne sait pas que Yakko n’est plus en couple avec Satomi.
Isuzu s’enfuit en courant lorsque Yakko lui avoue être amoureuse de Go.
Yakko ne peut désormais plus mentir : c’est Go qu’elle aime. Elle ajoute qu’elle l’aime de tout son être.

J’y reviendrai, cette déclaration est exagérée et va s’avérer être mensongère, Yakko prononce des mots démesurés, on en aura la confirmation à l’arrivée du rival de Go car si elle aimait vraiment Go de tout son être, elle n’aurait jamais pu tomber amoureuse de Ryotaro. Lorsqu’on aime un homme de tout notre être, il n’y a aucune faille, il n’y a pas de place pour un autre homme.


Yakko aimerait offrir un chocolat de Saint-Valentin à Go et elle en a acheté un en forme de cœur. Quand elle a vu ce cœur, elle n’a pas résisté à l’envie de le lui acheter.
Elle est très heureuse mais sa joie se dissipe lorsqu’elle entend Hashizo dire que Go n’aime pas les sucreries, il reçoit pleins de chocolats de ses fans et les donne toujours à Hashizo.
Yakko avait écrit sur le chocolat noir : ‘‘Pour Go’’ avec du chocolat blanc.
Elle pense à Isuzu qui ne lui parle plus et à Meiko qui la croit avec Satomi ; elle ne veut pas les faire souffrir et laisser penser à Meiko qu’elle est volage (pour rappel, dans le dessin animé, Yakko joue entre Go et Satomi mais dans le manga, elle ne veut que Go, enfin plus pour très longtemps…). C’est pourquoi, elle décide de ne pas lui offrir le chocolat.

Isuzu appelle Yakko, prétend être malade et lui demande de dire à Go de passer la voir chez elle.
Yakko se précipite à la faculté pour en informer Go qui accepte de s’y rendre. Yakko souffre de le savoir aller chez Isuzu, elle en verse des larmes et aimerait lui dire : ‘‘N’y va pas Go. Reste avec moi.’’
Go met les choses au clair avec Isuzu, il lui fait bien comprendre que jamais rien ne se passera entre eux, il n’y a que Yakko qui l’intéresse vraiment et il lui reste fidèle.

Yakko attend toute la journée Go devant son immeuble, elle est tracassée. Connaissant la nature séductrice de Go, elle a très peur qu’il soit resté chez Isuzu et qu’il se soit passé quelque chose entre eux. Pourtant, Go a été sincère lorsqu’il lui a déclaré son amour, il est sérieux envers elle et la respecte.

Yakko ouvre le chocolat sur lequel elle a écrit : ‘‘Pour Go. Yaeko’’
Tout d’un coup, elle voit Go et en fait tomber le chocolat.
Go veut emmener Yakko au chaud lorsque soudain, il voit le chocolat au sol, il veut le ramasser mais Yakko est plus rapide et le prend. Go s’écrie : « Montre moi ça ! » Yakko ne veut pas, elle répond : « Jamais de la vie »
Go le lui arrache : « Donne-le moi je te dis ! » En étant arraché par Go, et Yakko le tenant d’un côté, le chocolat se retrouve écrasé.
Yakko se met à pleurer en lui confiant qu’elle a cru qu’il ne rentrerait pas ce soir car il tardait à revenir de chez Isuzu.
De part cette attitude révélatrice, Go est soulagé et heureux d’avoir la réponse à sa question : Yakko partage ses sentiments ; il l’embrasse et lui déclare à nouveau qu’il l’aime.
Yakko l’aime aussi et ne veut plus faire semblant devant les autres.
Elle avoue à Go qu’elle a dit à Satomi qu’elle l’aimait beaucoup mais que c’était Go que… Elle est trop gênée pour dire la suite mais Go a compris, il la serre dans ses bras et lui promet de l’aimer si fort que jamais elle n’aura besoin d’autres bras que les siens (pauvre Go, s’il savait ce qui l’attend !). Yakko est à cet instant enivrée par sa promesse sincère mais cela ne va pas l’empêcher d’avoir, quelques temps plus tard, des vues sur un autre garçon…






Yakko reste marquée par la chaleur des lèvres de Go ; elle se souvient que depuis toute petite elle rêve de baisers tendres. Elle s’y entrainait avec son miroir mais c’était froid, tout le contraire de la réalité.

Au Mambo, Go apprend qu’Hashizo dit partout qu’il va se marier avec Yakko.
M. Mitamura s’y oppose, Go lui crie qu’il compte peut-être garder Yakko pour lui ? M. Mitamura répond qu’il veut que sa fille trouve un garçon qui lui convienne, Go lui hurle qu’il lui convient très bien. Soudain, le magasin Tokoshimaya appelle pour prévenir qu’Hashizo a volé.
Sur les lieux, Go s’emporte contre Hashizo et le gifle (alors qu’il n’a rien volé). Yakko reproche à Go de l’avoir frappé sans même le laisser s’expliquer. Le couple se dispute et Hashizo reste vivre chez Yakko.

Yakko découvre l’achat d’Hashizo : des poupées de mariés qu’elle paie pour lui.

Depuis cette dispute, Go n’a pas revu Yakko et Hashizo (soit durant deux semaines). Les Bee Hive doivent partir le 1er mars 1982 pour Tokyo. Au moment du départ, Yakko se précipite à la gare avec Hashizo et se cache afin que Go ne la voie pas.
Go demande à son petit-frère de le rejoindre à Tokyo en avril avec Yakko.
Hashizo lui offre la poupée de mariée en lui disant qu’elle sera comme Yakko.
Go comprend que Yakko se cache alors il lui crie qu’il l’attend en avril, il sera de retour le jour de la rentrée d’Hashizo en maternelle, il lui demande de prendre soin d’elle et de ne pas flirter dans son dos. C’est à cette dernière remarque que Yakko comprend qu’il s’adresse à elle et non à Hashizo. Elle court à lui, Go est dans le train et lui envoie un baiser en la regardant par la vitre.
Yakko pleure de ne pas pouvoir le voir durant tout un mois, le temps va lui paraitre bien long.

Cela fait une semaine que Go est parti, Yakko garde auprès d’elle la poupée du marié ; pour elle, une journée sans lui parait être une éternité, il lui manque terriblement.

À Tokyo, Go dit que Yakko est encore une gamine mais elle joue déjà les mamans ; une fois de plus, le fait qu’elle s’occupe d’Hashizo renforce son amour pour elle.
Avant de se coucher, Go regarde la poupée de mariée qui lui fait penser à Yakko, il l’embrasse en disant ‘‘Je t’aime’’, il lui dit qu’il aimerait tellement pouvoir l’embrasser pour de vrai.

Yakko apprend que Go a eu de nombreuses aventures, les informations révélées par les groupies de Go qui ont eu des relations intimes avec lui la hantent.
Yakko s’était écriée que malgré tout, elle lui fait confiance et qu’elle l’aimera toujours quoi qu’on dise de lui. Mais cette affirmation ne s’avère pas exacte, Yakko n’a pas confiance en Go, elle l’a déjà prouvé (elle pensait qu’il pouvait passer la nuit avec Isuzu) et elle va de nouveau le prouver par la suite de l’histoire.
Il faut aussi ajouter que le fait que Go soit un dragueur ne rebute pas Yakko, bien au contraire cela l’attire, elle aime son côté rentre-dedans, elle n’est pas du tout attirée par les garçons discrets et réservés.
Elle est aussi attirée par son statut de star, elle y prend goût et tire une certaine satisfaction d’être en couple avec la star des Bee Hive, donc elle ferme les yeux sur ses dépravations.
Elle le confirme notamment lorsqu’elle dit : « Et dire que c’est mon petit ami, c’est comme un rêve. » Yakko est dans l’émotivité de l’instant T, elle est séduite par les apparences de cette nouvelle vie et par le changement radical qui s’est opéré dans sa vie, ce n’est que de la poudre aux yeux, elle qui menait une existence monotone en alternant son travail au restaurant et ses études à la faculté.

Yakko se rend à Tokyo pour y rejoindre Go.
Marino prévient Shella de la présence de Yakko, il la surprend en posant ses mains sur ses yeux. Croyant que c’est Go, Yakko lui saute dessus en criant qu’elle avait tellement envie de le voir.
Si elle aimait Go de tout son être comme elle le prétend, elle aurait reconnu l’odeur et la sensation des mains de son amoureux (comme Laura/Maya a reconnu la sensation physique de Maxime Darcy/Masumi Hayami, dans la série animée Glass no Kamen, alors qu’elle ne l’avait touché qu’une seule fois ! Que dire alors de Yakko qui a souvent été en contact avec les mains de Go !).
Même Shella est étonné et s’exclame que Yakko ‘‘ne doit pas être si amoureuse que ça’’.

Quand elle voit la tête de Shella, Yakko lui demande de la lâcher, Shella lui répond : « Hé ! C’est toi qui t’es jetée dans mes bras » et il n’a pas tort ah ah !
Shella la maintient dans cette position en attendant l’arrivée de Go.
En voyant Go arriver, Shella lui crie : «Go, mon chou, fais quelque chose ! Cette fille veut pas me lâcher ! Au secours !»
Yakko s’écrie que c’est faux, Go a bien compris, il tire le bras de Yakko et crie à Shella d’arrêter.
Yakko se confond en excuses auprès de Go au sujet de sa présence n’osant lui dire qu’il lui manquait, c’est pourquoi Go lui demande : « Quand est-ce que tu vas me dire que tu avais envie de me voir ? »
Yakko rougit, Go lui dit qu’il mourrait d’envie de la revoir et qu’il est très content qu’elle soit venue, puis il l’embrasse sur la joue.
Yakko lui répond qu’elle avait aussi très envie de le revoir et se blottit contre lui.

Go raccompagne Yakko dans sa chambre d’hôtel et l’embrasse, Yakko repense alors à ce que lui ont dit les groupies des Bee Hive. Yakko recule, Go ne comprend pas, Yakko lui dit qu’elle ne veut pas penser à la façon dont il était avant, Go comprend que ses fans lui ont dit quelque chose, il lui propose de sortir faire un tour avec lui.
Mais avant de sortir, il tient à la rassurer en lui disant qu’elle est la seule qui compte, elle est la seule qu’il aime (et il est sincère). Go a certes eu de nombreuses aventures, il a touché de nombreuses filles car il ne les aimait pas, il ne les respectait pas mais au contraire, il a du respect pour Yakko car elle se préserve (mais plus pour longtemps…). Même Isuzu a remarqué que s’il ne touchait pas Yakko c’était parce qu’il la respectait.

Le jour de la finale du concours national de rock, en sortant de la chambre d’hôpital de Marino, Go laisse entendre à Yakko qu’il compte l’épouser.
Les Bee Hive remportent le deuxième prix du concours ; pour Go, le plus important c’est que dans le cœur de Yakko ce soit lui le vainqueur. Il se sent bien et il aimerait que Yakko éprouve la même chose.

À l’arrivée de sa mère, Go lui confie que Yakko est différente des autres. Il confirme de nouveau que c’est bien sa différence qui l’a séduit (et ce n’est pas péjoratif).

Au mariage de sa meilleure amie, Yakko est émue aux larmes, Go lui dit :

« Qu’est-ce que ce sera le jour de ton mariage ? » puis il l’embrasse et la serre dans ses bras ; Go lui confirme à nouveau son intention de l’épouser.

Cependant, le manager des Bee Hive demande à Yakko de quitter Go. Il lui dit bien que Go l’aime sincèrement et qu’il n’a jamais été aussi sérieux avec une fille (ce qui est vrai) mais si les gens apprennent que la star des Bee Hive est en couple, un grand nombre de filles vont laisser tomber le groupe.
Yakko reste sans voix ; encore sous le choc, dès que Go vient la trouver, elle lui saute dans les bras en se disant qu’elle ne peut pas et ne veut pas le quitter.

Yakko se confie à Marino et lui dit tout. Marino lui conseille de ne pas quitter Go puis elle conseille ce dernier de prendre bien soin de Yakko. Go comprend que quelque chose s’est passé mais Marino ne peut rien lui dire, Go fait le rapprochement avec le fait que Yakko soit bizarre ces derniers temps et il se demande ce qu’il peut bien y avoir.
Go se met à croire que Yakko était bizarre car Isuzu s’est mariée avant elle, il lui dit de ne pas s’inquiéter, ils vont aussi se marier (dans le dessin animé, Yakko/Lucile est effectivement jalouse et envieuse que Isuzu/Manuela se soit mariée avant elle mais ce n’est pas le cas dans le manga).

Go explique à Yakko qu’il faut attendre un peu avant qu’ils se marient car il n’a pas d’argent. Il faut juste qu’il signe son premier contrat et fasse ses premiers pas dans la gloire. Go l’aurait épousée maintenant s’il avait les moyens financiers nécessaires.
En l’entendant parler et dire qu’il aime être admiré, que son rêve est de se produire sur une immense scène face à un public en délire, Yakko se dit que son rêve est exactement le même que le manager Yamadazaka. Elle décide de le quitter pour le bien de sa carrière.
Yakko compte lui faire croire qu’elle est tombée amoureuse d’un autre garçon. Pour ce faire, elle fait appel aux services de Meiko.

Avant que Go prenne le train, Hashizo lui donne une lettre de la part de Yakko. En la lisant, Go a un choc et part en courant jusqu’au Mambo : Yakko lui a écrit qu’elle en aime un autre et qu’elle veut rompre.
Go entre avec fracas dans le restaurant et emmène Yakko.
Seul face à Yakko, Go lui dit qu’il ne va pas la laisser rompre aussi facilement, elle lui doit une explication. Yakko lui invente qu’elle aime quelqu’un d’autre.
Go lui répond qu’il n’est pas Satomi, il l’aime vraiment et il veut qu’elle lui raconte toute l’affaire avant qu’il parte. Il veut savoir qui est ce garçon qu’elle prétend aimer. Yakko lui invente qu’il s’agit d’un client du restaurant et qu’il est là ; sur ce, elle le lui montre : le lecteur sait qu’il s’agit du garçon que Meiko côtoie : Jun.
Go lui crie avec colère qu’il ne veut plus jamais la voir et s’en va.

Yakko est très chagrinée, elle repense à sa rencontre avec Go. Elle se dit qu’elle était amoureuse de lui sans savoir ce qu’il ressentait en retour jusqu’au jour de la Saint-Valentin où Go l’a embrassée et qu’il lui a avoué son amour.

De son côté, Go est déprimé, il se met à boire sur scène et reprend ses mauvaises habitudes de son ancienne vie dissolue : il embrasse ses fans sur la bouche, il sort s’amuser le soir avec des filles, ce qu’il avait arrêté de faire depuis qu’il s’est mis en couple avec Yakko, il l’aimait et la respectait.

Go interdit à Hashizo d’aller chez Yakko, il lui révèle qu’elle l’a quitté pour un autre. Hashizo dit toute la vérité sans même la connaitre : Yakko l’aime toujours, quelqu’un de méchant lui a dit qu’elle ne devait pas se marier avec lui, elle l’a donc quitté pour qu’il n’ait pas d’ennuis.
En y repensant, Go finit par prêter attention à la théorie d’Hashizo.

Seul, Go pense à Yakko, il voulait l’épouser. Il redit à nouveau que c’est sa différence qu’il aimait tant en elle : ‘‘Elle est si différente des autres.’’ À chaque fois que Go évoque la raison pour laquelle il aime Yakko, il dit toujours que c’est parce qu’elle est différente des autres filles.

Hashizo veut réconcilier Go et Yakko : il appelle Go pour dire que Giuliano n’arrête pas de vomir et il lui demande de rentrer vite ; il en fait ensuite de même avec Yakko.
Yakko et Go se retrouvent devant l’immeuble de Go.
Go comprend qu’Hashizo a menti, Yakko allait partir mais Go lui demande d’attendre, il s’excuse de s’être énervé l’autre jour et lui souhaite d’être heureuse.
Yakko a failli pleurer en le voyant, sa gorge est encore serrée par l’émotion.

Cela fait deux mois que Go et Yakko sont séparés ; pour lui remonter le moral, Satomi emmène Go à la boite Live House Blowdown. Go y reconnait celui qu’il croit être le nouveau copain de Yakko : Jun.
On dit à Go que Jun est avec une fille charmante, Go a terriblement peur de voir Yakko mais il découvre que c’est Meiko. Enragé, Go assène un violent coup de poing à Jun croyant qu’il trompe Yakko avec Meiko. Cette dernière prend la défense de Jun et crie à Go que c’est Yakko qui leur a demandé de jouer la comédie.
Mais Go ne découvre pas encore la vérité. Il la découvre lorsqu’il annonce à Marino qu’il n’est plus avec Yakko qui l’a quitté sans raison. Marino dénonce Yamadazaka qui avoue sa faute et présente ses excuses.

Le 24 décembre 1982 a lieu le premier concert professionnel des Bee Hive. Go profite de cet évènement pour inviter Yakko. Il confie une enveloppe à son petit-frère afin qu’il la lui remette : elle contient un billet pour son concert et une lettre dans laquelle il lui écrit que Yamadazaka lui a tout avoué, la décision de Yakko l’a impressionné, et l’a rendu aussi très heureux de voir ce qu’elle a fait pour lui en pensant à sa carrière, il accepte donc son choix qu’ils se séparent mais il ne peut rien lui promettre pour l’année prochaine c'est-à-dire dans quelques jours, il aimerait qu’elle vienne au concert même s’ils ne sont plus ensemble car c’est pour elle qu’il va chanter.

Yakko a honte d’entrer dans la salle de concert, son cœur bat la chamade à l’idée de le voir ; elle est d’autant plus gênée car elle est en tablier et en socques.
Les filles ne veulent pas laisser Yakko passer, Giuliano lui fraie un passage jusqu’au premier rang et Hashizo hurle à Go que Yakko est là.
Go annonce qu’il va interpréter un morceau très spécial pour exprimer ses sentiments à la fille de ses rêves.
Après le concert, Yakko n’ose pas aller voir Go dans sa loge puisqu’ils ne sont plus ensemble pour le moment ; avant de partir, elle jette un regard dans sa direction en disant qu’il a été extraordinaire et elle le remercie pour cette soirée, puis elle part en courant.
Go a entendu le bruit de ses socques en bois qui martèlent le sol, il remercie intérieurement Yakko.

Hashizo a une idée pour laisser Go et Yakko seuls : il va aller chez Yoko pour le jour de l’an, il propose à son frère d’inviter Yakko.
Hashizo prévient Yakko que Go sera seul avec ses nouilles instantanées ce soir pour le nouvel an.

Il était prévu, comme convenu dans la lettre, que Yakko et Go devaient se revoir dès que l’année serait finie.
Le 31 décembre 1982 à 23h30 : l’année n’est pas encore finie mais Yakko ne peut plus attendre, elle sort pour rejoindre Go mais il est déjà là à l’attendre à l’entrée du restaurant.
Go aussi était impatient, il lui demande de lui préparer un Zôni (c’est une soupe avec des morceaux de pâte de riz, un plat typique du Nouvel an).
Yakko pleure et lui saute dans les bras en lui disant qu’il lui a tellement manqué. Elle n’arrivait pas à l’oublier, elle pensait tous les jours à lui dit-elle.
Go lui dit que ces trois mois passés loin d’elle lui ont paru être une éternité, il ne veut plus jamais qu’ils se séparent. Il lui dit à nouveau qu’elle est la seule qu’il aime.

Go emmène Yakko chez lui ce soir-là. Au coup de minuit : Go et Yakko se remettent ensemble et s’embrassent.
Leur relation ressemble à un flirt, ils n’arrêtent pas de s’embrasser, de se faire des déclarations continuellement plates et sans profondeur, ce sont toujours les mêmes, cela devient répétitif et lassant.
En revanche, dans les relations d’amour pures et profondes, nous assistons aux déclarations d’amour véritables dans des moments propices et importants.

Cette nuit-là, Yakko se laisse faire par Go, elle le laisse franchir les limites de son intimité en se laissant toucher, elle prétend qu’après cet instant son amour pour lui est mille fois plus fort. Encore une fois, elle ne sait pas ce qu’est le vrai amour, encore une fois elle prononce des paroles que son cœur et son âme ne ressentent pas (j’y reviendrai, car si elle pensait vraiment ce qu’elle dit, elle n’aurait pas si facilement succombé à un autre garçon).
Elle est devenue impure, elle s’est souillée facilement, sans aucune résistance, sans aucune honte, peur ni gêne, elle n’a aucune pudeur, elle n’a aucun respect pour elle-même, elle n’a aucune notion d’amour pur et profond.
La scène se déroule de façon choquante et dégoutante : non seulement ils agissent en dehors des liens sacrés du mariage mais Yakko s’est souillée avec un dépravé, et ils aggravent leur cas en se comportant sans aucune chasteté, aucune pudeur, aucune timidité, aucun sentiment puissant, cela ne se déroule pas à l’ancienne, on dirait un vulgaire flirt de la nouvelle ère où tout le monde fait comme tout le monde comme des animaux, comme s’il s’agissait d’un acte banal sans importance particulière, sans aucun respect pour son image, pour son corps et pour soi-même.
C’est totalement choquant d’autant plus qu’ils sont censés être imprégnés des anciennes mœurs japonaises vu l’époque où l’histoire se déroule. Yakko est particulièrement inexcusable car elle a reçu une éducation traditionnelle stricte avec son père qui lui a enseigné les valeurs et les anciennes mœurs, elle aurait dû suivre cette continuité, comment a-t-elle pu s’en détourner et dévier de cette voie ! Même Isuzu qui n’a pas reçu une telle éducation traditionnelle s’est préservée pour ses noces.
Si elle aimait vraiment Go autant qu’elle le prétend, elle aurait ressenti de la gêne, de la timidité comme Isuzu en ressentait lorsqu’elle entrait seulement en contact avec la main de Eiji !
Isuzu l’avait pourtant prévenue que le fait que Go ne la touche pas soit une marque de respect ; en se souillant ainsi, Yakko agit comme toutes les autres filles que Go a connues et détestées, elle devient comme elles et perd cette différence qui plaisait justement tant à Go.
Si elle avait attendu ses noces, il aurait eu énormément de respect pour elle et l’aurait aimée profondément, protégée jusqu’à la fin de ses jours.
Le fait que Go la voie comme la future mère d’Hashizo le pousse à l’engagement sinon il aurait rompu avec elle après cette nuit décevante.
Après cet évènement, Go se serait lassée d’elle et l’aurait quittée s’il n’y avait pas Hashizo car il s’est comporté avec elle de la même manière qu’il le faisait avec les autres filles, et ce qu’il aimait justement en Yakko c’est qu’elle ne se comporte pas comme ces autres filles.

Yakko s’est souillée car dans le fond, et elle l’a dit, elle enviait toutes ces filles qui menaient une telle vie ; et si elle a pu franchir les limites, c’est parce que Go est un dépravé et que son père n’est absolument pas sévère, il lui fait confiance.
En perdant sa chasteté, Yakko a perdu sa différence et son innocence que Go aimait tant chez elle et respectait. D’ailleurs, leur relation commence à prendre une mauvaise tournure à partir de cet instant.

Dès le lendemain matin, au concert du nouvel an des Bee Hive, Yakko paie les conséquences de son acte impur car Go manifeste son relâchement et des marques d’irrespect : en plein concert, devant Yakko, il se met à toucher et caresser des filles.
Ensuite, Go manifeste de nouveau son irrespect, cette fois-ci en embrassant Yakko en public sans gêne et sans pudeur alors que dans les couples qui s’aiment profondément, et on le constate dans tous les dessins animés à l’ancienne, l’homme embrasse sa bien-aimée dans l’intimité et non pas à la vue de tous.
Malgré tout, Go veut l’épouser pour donner une mère à Hashizo car ce dernier est trop attaché à Yakko et elle seule peut devenir sa mère, mais le respect intérieur qu’il avait pour elle et ce qui l’attirait en elle se sont envolés.
Go continue de la traiter avec irrespect en tentant de l’embrasser sur la bouche à la vue de tous et même devant son père, c’est Yakko qui lui demande d’arrêter.
Même M. Mitamura est choqué et ne comprend pas pourquoi Go fait cela devant tout le monde et en plein jour, il ne traitait pas Yakko de la sorte auparavant, il avait beaucoup de respect pour elle.

Yakko n’est pas dupe, elle a constaté le changement radical de Go : elle est en proie à des incertitudes, elle se demande si Go va finir par la quitter un jour, elle avoue être angoissée mais se persuade que Go finira par toujours revenir auprès d’elle.

Go l’a touchée et ne connaissait même pas la date d’anniversaire de Yakko, ils ont franchi les limites de façon prématurée, ils n’ont même pas appris à se connaitre et à approfondir sainement leur relation.
En jouant à son jeu de compatibilité, Hashizo a eu la déception de voir que Go et Yakko n’étaient pas un couple compatible. Son pronostic semble être une réalité au vu du changement de comportement de Go et surtout de l’infidélité prochaine de Yakko…

Go est à peine entré à Osaka qu’il annonce à Yakko qu’il compte s’installer à Tokyo.
Yakko craint qu’il la quitte ; si elle était sûre de leur amour, elle ne le penserait pas. Elle confie qu’elle sent qu’il s’éloigne de plus en plus d’elle.
Go explique qu’il compte vivre de sa musique et pour y arriver, il doit vivre à Tokyo, s’il se fait une place dans ce métier il reviendra à Osaka pour vivre avec Yakko.
Yakko a peur qu’il ne revienne pas, elle se demande s’il est vrai qu’il reviendra.
Pour être certaine qu’il revienne, elle demande à Go de lui laisser Hashizo et Giuliano, et elle l’avoue : « Hashizo sera mon otage ».
Yakko a peur qu’il la quitte, elle en pleure et lui demande de revenir vite. Elle a constaté le changement de Go à son égard à partir du lendemain où elle s’est souillée avec lui.
C’est seulement depuis qu’elle s’est laissée toucher qu’elle a commencé à craindre qu’il la quitte car au fond d’elle, elle sait très bien que c’est sa différence qui la plaçait à part des autres filles pour Go mais en perdant sa différence, elle a perdu ce que Go aimait en elle (la simplicité, l’innocence, la naïveté, les bonnes mœurs : Go était attiré par ce qu’il n’était pas et il avait tiré un trait sur son passé de débauche pour entamer une vie plus saine auprès de Yakko, mais elle a anéanti tout son projet de vie).
Pour être certaine qu’il revienne, Yakko se sert d’Hashizo qu’elle qualifie d’otage ; si elle avait confiance en Go, elle ne se servirait pas d’un enfant pour être sûre que son couple existe.

Go et Yakko partent au Blowdown, Go dit à la patronne qu’il est encore célibataire. Curieuse réflexion de sa part alors qu’il est censé épouser Yakko. De son côté, celle-ci est attirée par le chanteur punk Ryotaro qu’elle vient de voir en représentation.
La relation entre Go et Yakko bascule et empire complètement lorsque Yakko rencontre ce jeune homme.

Go s’en va pour Tokyo après avoir confié Hashizo à Yakko.
Yakko conserve une part de crainte en elle-même : si elle a gardé Hashizo, c’est parce qu’elle n’est pas pleinement confiante en l’amour que Go lui porte, elle craint qu’il n’aille voir d’autres filles durant leur séparation ; elle l’a elle-même révélé : Hashizo est son otage, son assurance que Go lui reviendra.
Ses incertitudes vis-à-vis de son couple et son attirance pour Ryotaro prouvent que Yakko ne ressent rien de puissant pour Go, c’est un flirt, on ne peut même plus parler d’amour et la suite de l’histoire le confirme : comme je l’explique dans la présentation de Ryotaro, il intègre le Mambo et la famille Mitamura, et cherche à faire succomber Yakko pour détrôner Go. Ryotaro n’a aucun mal à la faire céder car Yakko est totalement sous son charme, ce beau ténébreux la met dans tous ses états.

Ryotaro la séduit, lui dénigre Go mais Yakko ressent quelque chose pour lui alors qu’elle a eu une relation intime avec Go. Si elle aimait puissamment Go, jamais elle n’aurait pu être attirée aussi facilement par Ryotaro.

Lorsque Ryotaro lui demande si elle est passée à l’acte avec Go, Yakko est très honteuse et ne lui donne pas de réponse (rappelez-vous de ce détail, j’y reviendrai par la suite, il a son importance).
Yakko constate dès le début que Ryotaro est un menteur (elle voit notamment qu’il ment à son père en se faisant passer pour un jeune homme qui aime les vieilles balades) mais elle aime sa présence car elle est attirée par les bad boys.

À Tokyo, Shella met en garde Go au sujet de Yakko, il ressent qu’elle pourrait avoir un autre prétendant et être infidèle.

Yakko n’est pas très à l’aise de parler à Go au téléphone en présence de Ryotaro, elle est crispée comme si elle avait quelque chose à se reprocher.
Comme je le précise dans la présentation de Ryotaro, il fait exprès de semer le trouble dans sa relation avec Go en criant à Yakko, près du combiné, de venir le rejoindre dans sa chambre et que la nuit leur appartient.
Go a une sueur froide, la mise en garde de Shella était justifiée. Depuis qu’il a entendu Ryotaro, Go n’arrête pas de fumer.
Yakko lui avait expliqué que Ryotaro a réussi à s’infiltrer au Mambo mais Go n’est pas tranquille surtout sachant que Yakko s’est laissée toucher par lui avec facilité, il a peur à raison qu’elle soit tombée sous le charme de Ryotaro et qu’elle en fasse de même avec lui.
Malgré tout, Go ne veut pas se séparer de Yakko, il a trop besoin d’elle pour Hashizo.
Cependant, rien que le fait qu’il doute de Yakko prouve qu’il n’a pas une totale confiance en elle.
Yakko doute de Go, croyant qu’il pourrait avoir des aventures à Tokyo exactement comme Go doute de Yakko croyant qu’elle pourrait avoir une aventure avec Ryotaro : ils ne se font aucune confiance, c’est une relation fragile et instable.

Yakko n’a pas confiance en Go : elle craignait qu’il n’aille avec d’autres filles mais lorsqu’elle n’arrive pas à le joindre au téléphone, puisqu’elle doute déjà de lui, elle croit Ryotaro qui lui dit que Go est avec d’autres filles. Yakko appelle immédiatement Go pour se rassurer. Mais celui-ci est saoul, il lui dit qu’elle n’est pas la seule à s’amuser.
Yakko lui demande s’il dit cela à cause de Ryotaro. C’est uniquement là que Go apprend son prénom (il avait déjà vu Ryotaro mais ne connaissait pas son prénom).
Go parie qu’il est à côté d’elle, Yakko est mal à l’aise, elle ment et nie mais Ryotaro dévoile sa présence en criant à Yakko de le rejoindre dans sa chambre.
Une dispute se déclenche entre Go et Yakko, Go crie après Yakko. Celle-ci a le toupet de lui reprocher de ne pas avoir confiance en elle alors qu’elle-même doute fortement à son sujet.
Go lui dit qu’il a de quoi douter avec ce qu’il entend à l’autre bout du fil.
Yakko n’accepte pas ses reproches en prétextant qu’il soit toujours entouré de filles, il lui répond que cela fait partie de son travail.
Yakko lui reproche de boire, Go s’énerve de plus belle alors Sugi met un terme à cette conversation pour éviter que les choses ne s’enveniment.
Yakko se met à pleurer, Ryotaro en profite pour se rapprocher d’elle et briser son couple. Il lui dit que s’il était à la place de Go, il ne serait jamais parti à Tokyo sans elle ; il s’approche d’elle et lui dépose une main sur sa tête.
Yakko tombe dans son piège, elle ne reste pas insensible à ses dires (pourtant mensongers), ils la font cogiter mais elle ne sait pas s’il est vraiment sincère, ce qui la perturbe.
Yakko le regarde en rougissant, ce garçon la met dans tous ses états, il la poursuit même en pensées.
Lorsqu’elle pense à Go, elle se dit : « Ne dit-on pas ‘‘loin des yeux loin du cœur’’ ? »
Il est bien loin le temps où elle affirmait l’aimer de tout son être.

Ryotaro propose à Yakko de devenir sa favorite, il lui promet de ne pas la délaisser comme le fait Go. À aucun moment Yakko ne le repousse, plus il lui parle et la séduit avec de belles paroles (des ‘‘douces mélodies’’) dépourvues de toute sincérité, plus Yakko veut y croire et espère mais un doute l’assaille : sachant que Ryotaro ment constamment, est-il sincère lorsqu’il lui fait des déclarations ? Si Yakko était certaine qu’il le soit, elle lui tomberait dans les bras.

Go est absent d’Osaka à long terme et Yakko n’est même pas triste car il y a Ryotaro avec elle ; on est loin de la période où l’absence de Go la rendait malheureuse et où elle en pleurait.

Go appelle Yakko, il s’excuse de s’être emporté et la prévient que les Bee Hive ont un concert les 5 et 7 mai à Osaka.
Go et Yakko avaient rendez-vous à Nagoya le 3 mai, en l’occasion de l’anniversaire de Go, mais le rendez-vous sera manqué (en raison de l’accident d’Hashizo).
Go attendait Yakko sans savoir ce qui était en train de se passer, des fans viennent le rejoindre ; Go leur dit qu’il attend quelqu’un, elles se proposent à rester avec lui et il accepte leur compagnie, l’une d’elles lui dit que sa copine a dû se trouver un autre chéri.
Go s’énerve car cela le touche, il n’a pas confiance en Yakko, il l’imagine avec Ryotaro.

Au concert de Go le 5 mai 1983, Ryotaro provoque Go et le déstabilise complètement (je détaille ces scènes dans la présentation de Ryotaro), il le pousse à bout en lui disant calmement qu’il va lui voler Yakko. Déstabilisée, celle-ci gifle Ryotaro et pendant le concert, elle pense encore à Ryotaro qui lui a dit qu’il ne serait jamais parti à Tokyo sans elle, et qui vient de lui dire qu’elle serait à lui. Ces dires l’embrouillent, elle ne sait pas à quoi s’en tenir avec Ryotaro : lui ment-il ? Est-il sincère ? Est-il amoureux d’elle ? Elle aimerait qu’il soit sincère car il lui plait énormément.

Yakko attend la fin du concert pour offrir à Go son cadeau d’anniversaire : elle a brodé le visage de Go sur un coussin signé Yaeko.
Elle rejoint une pièce pour l’attendre et pense à Ryotaro, il ne cesse d’occuper ses pensées. Lorsque Go la rejoint, Yakko pleure et lui demande pardon. Elle prétend qu’elle a eu peur qu’il lui en veuille après leur rendez-vous raté mais en réalité, si Yakko pleure c’est parce qu’elle se sent coupable puisque Ryotaro l’attire, elle craint que Go la quitte et de se retrouver seule car elle ne sait pas à quoi s’en tenir avec Ryotaro.

Go prend le train pour Okayama. Yakko se retrouve à nouveau seule avec Ryotaro, et Go ne semble pas vraiment lui manquer.
Le 12 juin 1983 : Ryotaro et Yakko se retrouvent seuls à la ferme de Rokkoi lors d’une partie de cache-cache organisée par l’école d’Hashizo.
La veille, Yakko pensait toute la nuit à Ryotaro, elle a peur de succomber.
Le jour de la sortie, Yakko rougit que tout le monde croie qu’elle est en couple avec Ryotaro, cette idée ne lui déplait pas.
Ryotaro et Yakko se cachent ensemble. En couple avec Go, Yakko veut pourtant savoir si Ryotaro est amoureux d’elle. Ryotaro ne lui répond pas et continue son jeu en l’embrassant sur la bouche. Déstabilisée, Yakko le gifle de nouveau et s’enfuit : elle se dit que lorsque Satomi l’avait embrassée, elle s’est rendue compte qu’elle aimait Go mais cette fois-ci c’est différent car elle ressent quelque chose pour Ryotaro : il l’attire et elle ne peut pas lutter (Yakko l’avoue !).

Elle est irrésistiblement attirée par Ryotaro car elle n’a jamais ressenti un amour puissant pour Go. Cette simple attirance prouve que son union avec Go est bancale et absolument pas profonde, c’est catégorique et indiscutable pour la simple raison que Yakko a perdu sa chasteté avec Go ; si elle l’aimait puissamment et de tout son être comme elle l’avait prétendu, jamais elle n’aurait pu regarder un autre homme que lui après cet événement nouveau pour elle et si engageant selon son éducation.


Go reçoit un appel du petit Gonta qui le prévient que Yakko a embrassé un prénommé Ryotaro. Go a un choc et rentre immédiatement à Osaka. Il se rend au ‘‘Beat Crazy’’ où il surprend Yakko bloquée contre un mur par Ryotaro qui est sur le point de l’embrasser.
Tout lui fait comprendre que Yakko a succombé à son rival :


Yakko est surprise, honteuse et gênée qu’il la surprenne dans cette position compromettante, personne ne s’attendait à la venue de Go.
Une bagarre se déclenche : Go se jette sur Ryotaro pour lui assener un coup de poing, Ryotaro est sur le point de se battre, ses fans et son groupe l’encouragent à le tuer, et certains d’entre eux viennent régler le compte de Go, Yakko s’interpose recevant au passage un coup dans le dos destiné à Go. Yakko a peur que Go meurt. Ryotaro met un terme au combat.

Yakko ose avouer à Go que Ryotaro ne la laissait pas complètement indifférente, elle parle volontairement au passé afin de ne pas perdre Go mais son attirance pour Ryotaro est toujours aussi vivace.

Le lendemain, Yakko découvre Ryotaro en tenue de lycéen, elle remarque avec flagrance qu’il est plus jeune qu’elle et cela la dérange. Comme je l’explique plus précisément dans sa présentation, Ryotaro continue son plan en prétendant à M. Mitamura qu’il veut épouser Yakko et reprendre le Mambo. Il ment avec tellement d’aisance que Yakko y croit et s’en réjouit. C’est un curieux comportement de la part d’une demoiselle qui prétendait il y a peu aimer Go de tout son être, encore une fois elle exprimait vocalement un sentiment qu’elle ne ressentait absolument pas, elle a confondu Flirt et Amour.

Yakko est infidèle par ses regards, ses gestes, ses attitudes et ses désirs exprimés envers Ryotaro. Elle est non seulement infidèle mais elle n’a pas confiance en Go, peut-on encore parler de couple ? Je le développe au fil de ma présentation, Go non plus n’a pas confiance en Yakko. Un couple ne peut sainement exister sans confiance.
L’exemple suivant prouve encore que Yakko n’a pas confiance en Go : elle reçoit un appel de Shella qui lui conseille de se méfier car Go voit quelqu’un d’autre. Yakko l’a cru sans réserve, elle n’a pas confiance en Go et elle sait qu’elle ne lui est pas fidèle ; sa propre infidélité la fait douter de la fidélité de Go.
Shella ne faisait que plaisanter mais la réaction de Yakko est intéressante à analyser.

Alors que Go est loin d’elle, Yakko continue à succomber à Ryotaro, elle réfléchit toujours aux promesses mensongères qu’il profère, elle se laisse complètement embobinée et déstabilisée par ses ‘‘douces mélodies’’, par de simples mots.
À la fête du quartier, Yakko cède encore à Ryotaro : il lui avoue qu’il veut détrôner Go et qu’il a tout manigancé. Yakko est extrêmement déçue, elle tombe de haut car elle croyait qu’il l’aimait ; Ryotaro continue de mener son combat contre Go et invente à Yakko qu’il est vraiment tombé amoureux d’elle.
Déstabilisée, ne sachant pas s’il dit la vérité mais fortement attirée, Yakko laisse Ryotaro la prendre dans ses bras. Elle s’imagine qu’il est amoureux d’elle, car y croire la rend heureuse ; lorsqu’il lui dit qu’il est sérieux en étant plus que jamais décidé à vaincre Go, Yakko interprète à son avantage ses dires et déforme la réalité en s’imaginant qu’il est en train de lui déclarer son amour, Ryotaro a pourtant été clair : il veut détrôner Go même sur le terrain sentimental donc il a tout intérêt à ce que Yakko tombe amoureuse de lui et il a réussi, Yakko ne lui résiste pas.
Yakko tombe vraiment amoureuse de lui, elle en oublie Go, elle serre Ryotaro dans ses bras et dit à Go : « Ta voix…Je ne l’entends plus… »
Yakko est tombée amoureuse de Ryotaro, ce qui veut dire qu’elle n’était pas follement amoureuse de Go lorsqu’elle a, facilement et sans aucune retenue, accepté de compromettre sa pureté avec lui, c’est dégradant.

Yakko est désorientée, elle avoue ne plus être sûre de ses sentiments pour Go car Ryotaro la fait douter.
Après la fête du quartier, Ryotaro n’a pas changé d’attitude car il ne ressent pas d’amour pour Yakko ; en revanche, celle-ci ressent quelque chose pour lui, elle n’arrête pas de penser à sa déclaration et à l’agréable sensation qu’elle a ressentie la nuit où il l’a prise dans ses bras.
Si elle aimait Go véritablement, elle se languirait de lui en son absence, elle ne penserait qu’à lui et aurait rejeté Ryotaro.

Go est de retour pour quelques temps à Osaka pour auditionner des bassistes afin de remplacer Sugi.
Yakko fait une promenade avec lui mais sa présence n’est que physique, son esprit n’est pas avec lui, elle n’arrête pas de penser à Ryotaro, sa (fausse) déclaration d’amour résonne dans sa tête, elle sent qu’elle va totalement lui succomber et supplie tout à coup Go de rester avec elle. Go ne comprend pas sa réaction, elle lui a sauté dans les bras en pleurant en pleine rue devant les passants.
Go lui dit que ce qu’elle lui demande est trop égoïste, elle sait qu’il doit vivre à Tokyo pour son travail, il ne reconnait pas Yakko, jamais elle ne lui demanderait pareil sacrifice en temps normal.
Vu son état de bouleversement, Go comprend au fond de lui que sa réaction a un rapport avec Ryotaro, c’est pourquoi il s’énerve après elle. Il lui crie seulement que ‘‘ça le gonfle’’. Yakko ne s’explique pas et prend la fuite.

Yakko est perdue, elle n’a jamais aimé Go d’un amour pur, sincère et profond sinon elle ne se serait jamais posé cette question : « Lequel j’aime le plus à présent ? J’ai l’impression que mes sentiments pour Ryotaro sont de plus en plus forts » Puis, elle s’avoue que c’est pour cette raison qu’elle voulait que Go reste auprès d’elle à Osaka.
Or, lorsque l’on aime un homme véritablement, là où qu’il se trouve, on ne peut pas tomber amoureuse d’un autre, l’absence d’un être aimé ne devrait pas conduire à une faiblesse des sentiments ; si tel est le cas, cela signifie que c’est un amour fragile, mais dans le cas de Yakko, ce n’est même pas de l’amour, la relation entre Go et Yakko ressemble à un simple flirt.
Le comportement de Yakko est inexcusable, elle me répugne profondément (elle avait pourtant des projets avec Go et Hashizo, elle s’est engagée jusqu’à donner son corps à Go sans attendre de se marier comme le lui avait enseigné son père par le biais des valeurs traditionnelles ; et malgré tout, elle succombe à Ryotaro). Son sentiment pour Go n’est pas puissant et encore moins pur.

Yakko se retrouve un soir dans l’entrepôt où le groupe de Ryotaro répète. Elle se sent si bien en l’écoutant chanter qu’elle en voit des étoiles et qu’elle s’endort sur les lieux jusqu’au petit matin. Elle va jusqu’à regarder le lever du soleil en compagnie de Ryotaro. Elle ne pense pas à Go, elle ne ressent aucun sentiment de culpabilité alors qu’elle se comporte en infidèle.

De son côté, Go l’a attendue inquiet toute la nuit au Mambo. En voyant Yakko arriver avec Ryotaro, le sang de Go ne fait qu’un tour : il se lève menaçant en demandant à Yakko d’un ton accusateur : «où t’étais ? Tu trainais avec ce type ?» Il ne laisse pas Yakko répondre qu’il lui assène une violente gifle en y mettant toutes ses forces ; s’il l’a giflée sans attendre ses explications, c’est parce qu’il n’a pas du tout confiance en elle, la couple est pleine pour Go.



Suite à cet acte de violence, M. Mitamura rejette Go comme futur gendre et choisit Ryotaro qui lui plait davantage (Ryotaro a fait en sorte d’être le parfait gendre et de se comporter en tant que tel conformément aux goûts et aux attentes de M. Mitamura).
Yakko ne proteste pas contre cette décision. Go part très remonté après avoir crié à Yakko qu’elle n’a qu’à épouser ‘‘le chouchou de son papa’’.
Yakko croit conserver un lot de consolation en la personne de Ryotaro, elle envisage même la possibilité de se marier avec lui, mais elle reste dérangée par le fait qu’elle ne sache pas du tout ce que pense ce personnage mystérieux et insondable.

Suite à cette preuve supplémentaire montrant que Yakko a succombé à son rival, Go décide de la quitter et emmène Hashizo avec lui pour montrer à Yakko que sa décision est ferme.
Go ne comprend absolument pas la réaction de Yakko, il est en train de se demander si elle ne l’aime plus.
Il est intéressant de relever que Yakko n’a pas réagi au départ de Go, c’est uniquement lorsque son père lui dit qu’Hashizo est aussi parti qu’elle crie et commence à paniquer car elle perd son otage : Hashizo était sa seule garantie quant au retour de Go. Sans Hashizo auprès d’elle, Yakko n’est plus sûre que Go revienne (car elle ne fait ni confiance en Go, ni en leur couple, auquel cas elle ne ressentirait pas le besoin de se servir d’un enfant pour garder un homme).

À Tokyo, Hashizo sort pour appeler Yakko dans une cabine téléphonique mais il n’arrive pas à la joindre, il tombe sur une dénommée Shibatsuchi.
Go le retrouve seul, dehors, trempé par l’averse et grelottant de froid. Cela fait longtemps que le petit est dans cet état et malgré la foule de passants, aucun d’entre eux ne s’est intéressé à son sort. Go est révolté et enragé qu’aucun passant n’ait bougé le moindre petit doigt pour lui.
Cette scène est très importante, c’est un moment crucial du manga car c’est à cet instant que Go se rend à l’évidence qu’il ne peut pas quitter Yakko pour une raison : le bien-être de Hashizo.



Hashizo dit à Go qu’il voulait parler à Yakko et réclame sa présence, Go comprend et réalise définitivement qu’il ne peut pas se séparer de Yakko ; malgré qu’elle se soit laissée souillée avec lui en se comportant comme ses groupies, malgré qu’elle ait succombé à Ryotaro, Go se rend à l’évidence qu’il ne peut pas trouver une autre mère qu’elle pour Hashizo.
La scène qui vient de se dérouler sous ses yeux le pousse à l’engagement envers Yakko car il s’aperçoit avec flagrance qu’il est très rare, surtout à cette époque et dans le milieu où ils vivent, de trouver une fille qui puisse aimer et s’occuper d’Hashizo comme Yakko le fait, c’est une chance pour Go d’être tombé sur une fille qui puisse aussi bien s’occuper d’Hashizo et surtout, celui-ci aime énormément Yakko, il la considère comme sa mère et ne peut se passer d’elle.

Yakko, qui se trouve en visite à Kyoto, a l’occasion d’y retrouver Sugi, elle lui explique toute la situation. Il lui conseille de choisir entre Go et Ryotaro le jour du festival en fonction de la voix qui la bouleverse plus que tout (j’y reviendrai, le choix de Yakko ne sera pas orienté en fonction de ce critère).

Yakko lit la carte d’Hashizo signée de la patte de Giuliano puis elle pense à Hashizo en disant la larme à l’œil : « Mon otage n’est plus là » et elle pense à Go qui lui avait dit qu’il reviendrait pour vivre avec elle.
Sans Hashizo, Yakko n’est pas certaine que Go veuille toujours d’elle et qu’il revienne, elle se demande s’il va revenir, garder Hashizo était une certitude qu’il revienne mais sans son ‘‘otage’’ elle n’est plus sûre de rien.
Hashizo est le seul lien qui la rattache à Go, elle est consciente que sans lui elle perd Go.
Si elle aimait Go de tout son être comme elle l’assurait autrefois et si elle était sûre de l’amour qu’il lui porte, elle n’aurait pas besoin d’un enfant pour le garder près d’elle. Aucune confiance ne règne dans ce couple, c’est affligeant.


Yakko était dans un sentiment émotionnel passager envers Go, elle était dans le feu de l’action, elle était émoustillée par ce changement de vie. Mais cet aspect émotionnel n’était pas conforté par l’amour avec un grand A, il n’était pas du tout solide lorsqu’il a été confronté à une épreuve : Ryotaro. Elle a vite oublié Go pour lui, elle voulait Ryotaro, elle n’a pas bâti un amour solide avec Go, si elle l’aimait profondément, elle serait restée inébranlable face à Ryotaro.

Si son cœur était plein de convictions et de certitudes quant à son engagement envers Go, Ryotaro n’aurait pas pu la séduire aussi facilement.
Yakko était dans un sentiment d’émotivité éphémère envers Go ; ce sentiment, une fois confronté à la réalité (à savoir les épreuves de la vie ici représenté par Ryotaro), s’est effondré. Un couple ne peut pas résister aux épreuves s’il n’y a pas d’amour, Yakko n’a pas résisté à cette épreuve car elle n’était pas amoureuse de Go, elle croyait simplement l’être.
Si Ryotaro a réussi si facilement à entraver leur couple et à représenter un obstacle si dangereux, c’est parce que les fondements mêmes du couple Go/Yakko n’étaient pas solides. Simplement, Yakko en est restée avec Go au stade du flirt, elle n’avait pas atteint le stade de l’amour. Yakko a toujours été indécise.
En l’absence de Go, la seule présence de Ryotaro lui suffisait, elle en avait même oublié Go et Hashizo car Ryotaro lui suffisait largement mais un seul point obscur la lancinait : était-il sincère envers elle ? C’est pourquoi, elle craignait que Go ne lui revienne plus, Yakko ne voulait pas se retrouver seule et sans espoir de se faire épouser.


Jusqu’au soir du festival de rock, Yakko reste envoutée par Ryotaro, il l’attire, la trouble et la déstabilise.
Elle se dit que Go l’a peut-être oubliée ; dans ce cas, elle est prête à aller avec Ryotaro car ‘‘ses mots sont si forts’’ d’après elle. Yakko s’est complètement faite manipuler par Ryotaro, jusqu’aux dernières secondes, ses déclarations lui faisaient de l’effet et la faisaient espérer.
Elle est conquise par sa chanson, elle se sent étreinte et pétrifiée.

Yakko assiste ensuite à la scène suivante : Gonta demande à Hashizo de se comporter en homme et de choisir entre Poupette et Kaoru.
Hashizo répond sans hésiter que ça fait longtemps qu’il a prévu de se marier avec Poupette plus tard.
Yakko se dit : « Même Hashizo voit clair dans ses sentiments et moi qui suis toujours incapable de me décider ! » C’est incroyable ! Jusqu’aux derniers instants, elle ne sait pas qui choisir alors qu’elle a eu des relations intimes avec Go !

Yakko se précipite à aller voir Go après avoir entendu que le nouveau bassiste des Bee Hive s’est enfui. Yakko lui dit d’une voix tremblante qu’elle a entendu dire que le nouveau bassiste était parti. Yakko ne se sent pas bien, sa voix tremble, elle n’arrive ni à s’exprimer ni à regarder Go dans les yeux à cause de son indécision et de son infidélité.
Go ne lui répond pas et la regarde froidement, c’est Satomi qui la rassure en lui apprenant que Sugi va jouer à sa place.

Mais Go, qui veut la garder pour Hashizo, vient immédiatement vers Yakko. Celle-ci est étonnée et ne lui cache pas son infidélité, elle lui dit : « Je sais que tu ne me pardonneras jamais. Je suis tellement indécise et je mérite que tu me repousses. »



Go ne discute pas du tout de ce point épineux avec elle, il l’embrasse et lui demande de bien écouter sa chanson du festival, cette chanson est pour elle.
Même Yakko ne le reconnait pas, Go n’est pas de nature à tolérer l’infidélité, elle se demande pourquoi il ne lui en veut pas. Yakko est étonnée qu’il se montre si indulgent par rapport à toutes les erreurs qu’elle a pu commettre, et par rapport à toutes les zones d’ombre qui subsistent.
Go était terriblement en colère après elle et il l’avait quittée, Yakko ne sait pas du tout qu’il a pris la décision de la garder après l’incident qui s’est produit avec Hashizo.

Go interprète sa chanson dédiée à Yakko. Les paroles sont significatives quant à sa rancœur, à l’absence de confiance et d’amour qui règnent suite à l’infidélité de Yakko : « Comment croire encore en notre histoire ? » lui chante-t-il.

Yakko était censée faire son choix entre Go et Ryotaro après l’interprétation de leurs chansons mais Go ne lui laisse pas le temps de le faire, à peine a-t-il terminé sa chanson qu’il la demande en mariage.
Go a parlé à Sugi qui l’a prévenu que Yakko aimait Ryotaro. C’est pourquoi Go se précipite à la demander en mariage car il a bien trop peur qu’elle le quitte pour Ryotaro, il perdrait ainsi l’occasion d’offrir une mère à Hashizo.
Il ferme les yeux sur son infidélité car il a trop besoin d’elle pour Hashizo, il agit comme un père : il fait passer le bonheur de son enfant avant tout.
La menace de Ryotaro a plané jusqu’au bout. Go révèle même à Yakko que Sugi lui a précisé que c’était maintenant ou jamais, Go lui dit qu’il ne veut pas la laisser partir.
Yakko se dit que c’est seulement à l’instant où Go la demande en mariage qu’elle le choisit !
Elle pense jusqu’au bout à Ryotaro, elle accepte la demande en mariage de Go car il est prêt à l’épouser. Elle n’avait pas la même certitude du côté de Ryotaro, tout était flou avec lui : elle ne sait pas s’il l’aimait, elle ne savait pas s’il voudrait d’elle en apprenant qu’elle a eu des relations physiques avec Go (certains hommes attachent de l’importance à ce détail, surtout dans une société traditionnelle japonaise ancienne ; d’autant plus que Ryotaro lui avait posé la question mais elle avait évité de lui répondre par honte), et elle était dérangée que Ryotaro soit plus jeune qu’elle. Tout n’était que mensonges et incertitudes avec Ryotaro, Yakko ne voulait encourir aucun risque, rien ne lui garantissant que Ryotaro veuille l’épouser.

Yakko l’a avoué : c’est seulement lorsque Go l’a demandée en mariage qu’elle a décidé de le choisir lui à Ryotaro. Son choix a été guidé en fonction de celui qui était prêt à lui offrir le statut de femme mariée.
De plus, elle accepte une demande en mariage dans une ambiance euphorique, c’est un moment de spectacle, ce n’est nullement un instant magique, pur, calme et intime. Yakko est prise par l’euphorie ambiante et essaie de se persuader que c’est de Go dont elle est véritablement amoureuse.

Avant de rejoindre la salle des résultats du festival, Go dit à Yakko qu’il ne la laissera pas partir avec un autre. En d’autres termes, il l’épouse uniquement pour qu’elle n’aille pas avec Ryotaro, c’est une décision précipitée, il l’épouse pour une mauvaise raison : ne pas la perdre pour le bien-être d’Hashizo, ce qui prouve que l’union est forcément bancale.

Yakko avoue ensuite à Ryotaro qu’elle a été séduite par lui et qu’elle en est tombée amoureuse ! Alors qu’elle vient d’accepter la demande en mariage de Go, elle est troublée et complètement déstabilisée lorsque Ryotaro s’affale dans ses bras, il lui procure encore de l’effet mais elle n’a jamais su ce qu’il pensait vraiment, tout était trop flou pour qu’elle puisse laisser Go partir.
Yakko n’a pas choisi Ryotaro car elle était en proie à des incertitudes quant à la durabilité du couple qu’elle aurait formé avec lui, rien ne lui garantissait qu’il l’aimait et qu’il allait l’épouser, elle n’arrivait pas à distinguer le vrai du faux chez ce personnage énigmatique.

Lorsque les Bee Hive remportent le premier prix, Yakko ne saute pas de joie pour son fiancé comme Isuzu le fait pour son mari Eiji. Yakko pense immédiatement à Mise en facteur qui n’a pas reçu de prix, elle pense jusqu’au bout à Ryotaro, elle n’arrive pas à le faire sortir de son esprit, il reste omniprésent.
Même Marino lui demande de rester avec Go, tout le monde est au courant que Yakko veut toujours de Ryotaro, c’est si flagrant.

Afin de semer la pagaille parmi les fans du groupe Bee Hive, Ryotaro annonce en live que Go va se marier prochainement, Go confirme l’information. Il annonce qu’entre eux c’est sérieux, qu’elle est la seule qui compte pour lui (il sait que l’inverse n’est pas vrai) et demande à ses fans de se réjouir pour eux.
Go l’a confirmé publiquement pour éviter de la perdre car il sait qu’elle veut toujours de Ryotaro. À peine l’a-t-il confirmé que Go dit à Ryotaro que désormais il doit oublier Yakko, il lui demande de lui promettre de ne plus se mêler de leurs affaires.
Il a confirmé la nouvelle en public pour montrer à Ryotaro qu’il n’a plus sa chance avec Yakko. Go craint jusqu’au bout cette menace, cela confirme une fois de plus qu’il l’a demandée en mariage par peur qu’elle ne lui échappe. Pourtant, le mariage n’est pas la solution pour résoudre ce genre de problèmes, le mariage n’est pas une prison.

Les Bee Hive remontent ensuite sur scène et Go dédie sa chanson ‘‘Joyaux du désert’’ à Yaeko.

S’il n’y avait pas eu la menace de Ryotaro, Go aurait attendu avant de demander Yakko en mariage, il avait l’intention de le faire uniquement lorsqu’il aurait les moyens suffisants.
Si Go ressent encore des craintes, c’est qu’il n’a pas confiance en Yakko. Un mariage qui n’est pas basé sur la confiance mutuelle ne mène nulle part sinon à l’échec.

Go demande la main de Yakko à M. Mitamura, il précise qu’il a encore du mal à boucler les fins de mois mais il veut vivre avec Yakko.
C’est bien un mariage précipité et irréfléchi car comme je l’ai précisé, les intentions premières et réfléchies de Go étaient d’épouser Yakko une fois qu’il gagnerait bien sa vie. Or, il l’épouse pour éviter qu’elle succombe définitivement à Ryotaro.
Yakko, Go, Hashizo et Giuliano vivront dans l’appartement de Go, et pendant que Go travaille, Yakko viendra aider son père au restaurant. Go ira à Tokyo quand il le faudra pour le travail. Go jure à M. Mitamura de rendre Yakko heureuse et de prendre soin d’elle (parviendra-t-il à honorer sa promesse après tout ce qui s’est passé, après toutes ces déceptions, après toutes ces incertitudes, après toutes ces tensions et ce manque permanent de confiance ?).

La fête du mariage a lieu au Mambo. Parmi les invités présents : Shella, Marino, Poupette, les membres des Bee Hive, leurs femmes, Ryotaro, les amis de M. Mitamura, des clients du Mambo, Gonta, Kaoru et Yoko.

C’est M. Mitamura qui conduit sa fille en mariée, il est en tenue traditionnelle et en larmes, Go n’a pas vu Yakko ce jour avant cet instant :



À peine Yakko arrivée, Go l’embrasse sur la bouche à la vue de tous, il ne se comporte plus chastement et respectueusement envers elle depuis qu’il l’a touchée au Nouvel An.
Go conserve ses allures délurées et pose sa main sur l’épaule de Yakko pendant l’échange des vœux :


Mais avant d’embrasser la mariée, il lui chante une chanson d’amour (nous sommes dans une ambiance festive mais cela ne fait pas tout pour conclure qu’il y a de l’amour, Go n’oublie pas ce que Yakko a fait et il n’oublie pas les raisons pour lesquelles il s’est décidé à la demander précipitamment en mariage, l’amour n’était pas sa motivation), il fait tout de même abstraction de cette vérité malsaine et fait bonne figure pour honorer ce jour censé être une union sacrée :


Go embrasse Yakko puis les mariés se serrent dans les bras pendant que toute la salle scande : « Vive les mariés ! »



Ensuite, Hashizo demande à Yakko s’il peut l’appeler ‘‘maman’’, elle accepte avec joie et émotion sous le regard satisfait de Go qui l’a finalement épousée pour cette unique raison : donner une maman à son fils.

Ils sont ensuite partis en voyage de noces. Voici une petite photo souvenir du mariage :




Go et Yakko se sont toujours faits des déclarations d’amour exagérées, plates et sans profondeur, ce ne sont que des mots car leurs actes les contredisent tout le long de l’histoire et Yakko en est l’unique responsable : tout avait pourtant bien commencé, Go l’aimait vraiment mais son amour s’est estompé (pour les raisons décrites précédemment : l’attitude facile et légère de Yakko qui a perdu sa différence et l’innocence que Go aimait tant, ainsi que l’infidélité de Yakko).

L’ambiance de la fête de mariage semble faire croire qu’ils sont amoureux en raison des déclarations d’amour échangées mais encore une fois, prononcer des mots ne fait pas tout, il faut aussi les ressentir et lorsqu’on connait leur histoire, l’indécision et l’infidélité de Yakko ainsi que les raisons pour lesquelles ils se sont mariés, je peux difficilement croire que leur union sera solide, tout au contraire, elle va les mener à de graves déboires.

L’affaire de la nuit où Yakko a découché n’a pas été réglée, Go n’avait pas eu confiance en elle et ne sait toujours pas ce qui s’est passé cette nuit-là entre Ryotaro et elle, il était pourtant furieux. Le lecteur sait qu’il ne s’est rien passé mais Go n’en sait rien, il ne s’est pas donné le temps d’avoir des explications à cause de la précipitation avec laquelle il l’a demandée en mariage.
Go et Yakko n’ont eu aucune conversation profonde, ils n’ont pas construit de bases solides et saines avant de s’engager.








Conclusion :

Dans le dessin animé, Lucile (Yaeko/Yakko) hésite entre Mathias (Go) et Tristan (Satomi) et se rabat définitivement sur Mathias pour la seule raison qu’elle avait vu que Tristan lui échappait car il penchait en faveur de Marika (Meiko) [voir à ce propos, mon analyse du couple Mathias/Lucile dans le sujet : Lucile Amour et Rock’n’roll].
Dans le manga, Yakko, bien qu’elle se soit souillée avec Go, tombe amoureuse de Ryotaro.
En conséquence, que ce soit dans le dessin animé ou dans le manga, Lucile/Yakko n’aime certainement pas Go/Mathias de toute son âme ; lorsqu’on aime un homme de toute son âme on ne désire que sa présence, on ne pense qu’à lui, on se morfond lorsqu’il n’est pas là, on ne peut pas vivre sans lui, on le ressent, on le comprend, on ne peut aimer aucun autre homme, aucun autre homme ne peut occuper notre esprit, notre cœur et a fortiori notre âme.
Au moins, dans le dessin animé, même si Lucile/Yakko n’aime pas Mathias/Go de toute son âme, il y a tout de même une forme d’amour (l’amour du cœur) et elle lui est restée fidèle dès qu’ils se sont mis en couple, contrairement au manga.

De son côté, Go est surtout préoccupé par Hashizo (Benjamin), que ce soit dans le dessin animé ou le manga, Hashizo reste l’élément déterminant qui permet au couple de se marier : dans le dessin animé, si Benjamin/Hashizo ne voulait pas de Lucile/Yakko pour mère, Mathias/Go ne l’aurait pas choisie ; dans le manga, s’il n’y avait pas les intérêts de Hashizo à préserver, Go aurait quitté Yakko après l’avoir touchée comme il a quitté toutes les autres filles, et surtout, il était prêt à tirer un trait sur elle après son infidélité mais il est resté avec elle uniquement pour le bien de Hashizo.

Go et Yakko ne ressentent pas un amour aussi fort que l’amour de l’âme, ils ne savent même pas ce que c’est, ils ne connaitront jamais un tel amour.
Dans le dessin animé, ce couple s’aime seulement avec le cœur, avec toutes les failles qu’il contient, c’est insuffisant parce que c’est uniquement lorsqu’on aime une personne de toute son âme que le cœur ne contient aucune faille car il ressent un sentiment d’amour intense et d’une profondeur infinie.
Malgré ce manque de puissance émotionnelle, dans le dessin animé, l’amour est là, ce couple demeure solide et pur car il est fondé sur des valeurs saines et durables.
Par contre, dans le manga, je ne dirai même pas qu’ils s’aiment avec le cœur, leur relation ressemble aux prémices d’un vulgaire flirt, ils ne se font pas confiance, Yakko reste indécise jusqu’au bout et Go la demande en mariage pour qu’elle ne succombe pas à son rival, il ne veut pas perdre la future mère de Hashizo. Ils se marient dans la précipitation et pour de mauvaises raisons, c’est un mariage de convenance.
Ils se marient alors qu’ils ne se font pas confiance. Or, une relation de couple se construit sur la confiance. L’amour sans la confiance est instable, ingérable, invivable voire inexistant.

Le pire dans l’histoire du manga, c’est que Yakko semble sincèrement regretter Ryotaro, elle a accepté la demande en mariage de Go car elle ne savait pas si un avenir était possible avec Ryotaro.
Mariée, elle pourra être attirée par quelqu’un d’autre.
Quant à Go, il ne trompera peut-être pas Yakko durant tout le temps où ils vivront avec Hashizo pour ne pas le faire souffrir, mais une fois que celui-ci fera son chemin dans la vie, je pense qu’il sera sujet à l’infidélité (comme son père l’a été lorsque Go était adolescent) car il n’oublie pas que Yakko n’a pas été très honnête envers lui, elle a été indécise jusqu’à la fin et s’il a fermé les yeux sur son infidélité c’était uniquement pour donner une mère à Hashizo lequel demeure au final, que ce soit dans le dessin animé ou le manga, l’élément qui concrétise leur couple.

Étant donné que Go a le germe d’un coureur dans le sang, étant donné que leur mariage ne s’est pas fondé sur un amour profond, étant donné que le petit Hashizo sera sauvé d’une vie difficile, instable et solitaire, Go suivra-t-il le chemin de son père ? Fera-t-il un enfant adultérin dans le dos de Yakko ? L’histoire de son père se répétera-t-elle à travers lui ?





Créé le 19 novembre 2014

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    arthur (lundi, 30 novembre 2015 16:56)

    Quelle splendeur que tu as fait là, merci pour cette découverte!
    j'ai lu cet après-midi ton analyse de Ryotaro, ce personnage me plait beaucoup.
    je lirai tout le reste des que possible.
    mdr le père de Lucile se fait frapper et insulter, c'est une victime lol
    on trouve rien de tel sur le net, t'es géniale Narcisse

    petit hs : je connais personne autour de moi qui est fan de da. C'est super de lire tes sujets et si ça te dérange pas, je voulais savoir si tu le prendrais pas mal que je t'envoie un mp Pour t'inviter pour l'été. Nous les pompiers on fait un bal dans nos casernes pour le 14 juillet à Paris. Ce sera gratuit pour toi je t'invite en toute amitié virtuelle^^

  • #2

    Narcisse (samedi, 05 décembre 2015 13:54)

    Oh Arthur, comme c’est gentil, je suis si touchée par ton message !
    Bien évidemment que tu peux me contacter par message privé, cela ne me dérange pas du tout.
    Tes encouragements sont tellement motivants que je ne peux refuser ton invitation.
    Je soutiens les hommes du feu qui sauvent des vies au péril de la leur.
    Merci beaucoup !

  • #3

    Maman de Narcisse (dimanche, 06 décembre 2015 15:09)

    Je suis bouche bée, aucun adjectif n’est assez fort pour décrire tout ce que tu réalises, tout ce que tu nous fais découvrir et tout ce qui n’existe nulle part sur le web.
    Merci ma fille pour tous ces trésors si somptueux les uns que les autres. Je suis si fière de toi et très heureuse d’être ta maman.

    J’ai cru lire une invitation à un bal des pompiers…Y a-t-il une place pour la maman de Narcisse…

  • #4

    arthur (vendredi, 11 décembre 2015 15:30)

    Bien sûr avec plaisir ! Je comprends que vous soyez aussi fière de votre fille. Elle est très investie, ses analyses sont brillantes, elle fait des travaux aussi riches que variés, elle fait découvrir des aspects très intéressant pour chaque oeuvre qu'elle présente. Je le pense sincèrement et je ne suis pas le seul

    Merci Narcisse pour ta réponse et pour ton compliment qui ira droit au coeur de chaque pompier
    je continue ma lecture, merci pour ces infos, c'est une analyse de plus en plus intéressante. Encore merci pour cette découverte