Narcisse vous présente :

 

 

Genre : Magie et enchantement
Année :
2001
Pays :
Etats-Unis
Réalisateur :
Owen Hurley
Scénario :
Linda Engelsiepen, Hilary Hinkle, Rob Hudnut, d’après le conte d’Ernst Theodor Amadeus Hoffmann (Casse-Noisette et le Roi des souris)
Musique :
Arnie Roth, basée sur les célèbres musiques de Tchaïkovski (Nutcracker Ballet) interprétées par le London Symphony Orchestra
Chorégraphie :
Peter Martins, interprétée pour l’animation par des danseurs du New-York City Ballet
Production :
Mattel Entertainment, Mainframe Entertainment

 

 

Résumé de l’histoire :

 

Barbie raconte l’histoire de la courageuse Clara la grande ballerine à la petite Shelly qui n’arrive pas à exécuter ses pas de danse classique (Danse de la Fée Dragée) et s’en décourage :
La veille de Noël, Clara reçoit un précieux et mystérieux cadeau de la part de sa tante Elisabeth : un soldat Casse-Noisette en bois que Clara trouve étrangement magnifique.
Cette nuit-là, au moment où elle s’endort, la magie enveloppe le salon de Clara et Casse-Noisette prend soudainement vie pour châtier les vilains rats qui ont pénétré et envahi la pièce. Ces bruits guerriers réveillent Clara qui vient automatiquement prendre la défense de son Casse-Noisette contre le Roi des Rats. Mécontent, ce dernier s’en prend alors à Clara et la rétrécit à l’aide de son sceptre.
Clara n’a d’autre choix que d’accompagner Casse-Noisette au Pays des Friandises afin de trouver la mystérieuse Fée Dragée qui est la seule à pouvoir inverser les sorts du roi diabolique.
Suite au conte de cette extraordinaire aventure, Shelly a de nouveau confiance, elle est remotivée pour répéter ses pas de danse avec Barbie jusqu’à être au point.


 

 

 

Présentation des personnages

 

 

Clara est une belle, délicate et très douce jeune fille qui a perdu ses parents alors qu’elle était très jeune, elle a été élevée tout comme son petit-frère Tommy par leur grand-père, M. Drosselmayer, chez lequel ils vivent très confortablement.
Clara a reçu une excellente éducation, c’est une demoiselle très courtoise pleine de qualités : elle est gentille, très intelligente, intuitive, modeste et elle va découvrir qu’elle est aussi très courageuse et pleine de ressources.
Rêveuse, Clara aimerait partir à l’aventure pour vivre une expérience inoubliable. Son rêve va se réaliser la veille de Noël : ce soir-là, Clara décore le sapin et orne une branche en y suspendant une décoration (la Fée Dragée) : sa mère la lui a offerte le Noël où Clara a vu son premier ballet. Clara est encore loin de s’imaginer que cette fée représentée n’est autre que la Fée Dragée c’est-à-dire elle-même.

Ce soir-là, sa tante Elisabeth Drosselmayer lui rend visite, c’est une femme qui voyage énormément, ce qui passionne Clara.
Elle raconte notamment à Clara qu’un roi s’est incliné devant elle et l’a invitée à danser. Clara est émerveillée, elle aurait tant voulu être à sa place.
Sa tante lui propose de l’accompagner lors de son prochain voyage mais Clara sait que son grand-père ne la laissera jamais partir.
Pour permettre à sa nièce de vivre une aventure extraordinaire, de sauver un monde merveilleux et de découvrir qui elle est réellement, sa tante lui offre un précieux cadeau : un Casse-Noisette en bois. Clara le trouve magnifique, elle remercie sa tante et l’enlace.
Tommy s’en mêle et tente d’arracher le Casse-Noisette des mains de sa sœur. Clara tire également son Casse-Noisette pour empêcher son frère de le lui prendre mais Tommy a tant tiré dessus qu’il en a cassé le bras du Casse-Noisette.
Clara est fâchée mais pardonne instantanément à son petit-frère qui n’avait pas l’intention de mal agir et qui s’en est aussitôt excusé, elle demande au Casse-Noisette de ne pas en vouloir à Tommy, elle est sûre qu’il ne voulait pas le blesser.
Clara bande soigneusement le bras du Casse-Noisette avec une écharpe enveloppante soutenant son avant-bras. Une étincelle s’illumine dans l’œil droit de Casse-Noisette pour la remercier, Clara en est fortement étonnée.
Elle s’endort ensuite sur le canapé du salon en tenant son Casse-Noisette tout contre son visage.

À minuit, le trou de souris s’illumine subitement d’une couleur verte, des jets lumineux en jaillissent et s’éparpillent dans le salon.
Les rats, membres de l’armée du Roi des Rats, sortent du trou et pénètrent dans le salon, ils sont ici pour une raison précise : vaincre Casse-Noisette.
L’un d’eux casse une boule de Noël, un autre mange un pain d’épice de Noël, ces bruits guerriers réveillent Clara.
Pleinement réveillée, Clara cherche son Casse-Noisette qui n’est plus auprès d’elle mais voit un rat dévorer un bonhomme en pain d’épice, elle le chasse aussitôt.
Elle n’arrive pas à en croire ses yeux : Casse-Noisette est en train de combattre des rats à l’épée. « Ce n’est pas possible, je rêve ! » s’exclame-t-elle.
Tout cela est bien réel, le Roi des Rats fait irruption dans le salon et un combat s’ensuit entre Casse-Noisette et lui. Le Roi des Rats était sur le point de découper Casse-Noisette à la hache mais Clara intervient pour l’en empêcher.
Par son sceptre, le Roi des Rats la rend encore plus petite qu’une naine, elle rétrécit ainsi et devient aussi petite que le méchant Roi des Rats et Casse-Noisette.
Casse-Noisette demande à Clara si elle peut grimper sur le rebord de la cheminée pour échapper aux assaillants.
Clara lui répond que cela lui est impossible mais lorsqu’elle voit une dizaine de rats armés s’avancer dans sa direction, elle grimpe en s’accrochant aux décorations de Noël.
Le Roi des Rats fait apparaitre une arbalète pour tirer sur Casse-Noisette. Pour le sauver, Clara lance l’un de ses chaussons qui atterrit en plein visage du Roi des Rats qui en chute et s’évanouit. L’armée du Roi des Rats bat en retraite, emportant avec elle leur Souverain.

Casse-Noisette remercie Clara de lui avoir sauvé la vie et de s’être occupée de lui, puis lui annonce qu’il doit rentrer au Pays des Friandises.
Clara lui demande de lui faire retrouver sa taille normale avant qu’il ne s’en aille.
Casse-Noisette lui apprend que seule la Fée Dragée peut inverser le sort du Roi des Rats, il la cherche depuis que le Roi des Rats l’a transformé en Casse-Noisette. Clara apprend ainsi qu’autrefois il n’était pas un Casse-Noisette.
Soudain, la Chouette du salon qui a pris vie rejoint Clara et Casse-Noisette pour les avertir qu’ils trouveront la Fée Dragée sur une île qui se trouve par-delà la mer de pierres.
Elle encourage Clara à suivre Casse-Noisette au Pays des Friandises mais Clara refuse de passer ce trou de souris, alors la Chouette la prévient que c’est le seul moyen pour elle de retrouver sa taille initiale.
Pour qu’elle puisse revenir dans ce monde, la Chouette lui donne le médaillon doré en forme de cœur situé autour du cou de la suspension de Noël représentant la Fée Dragée.
Lorsqu’ils auront retrouvé la Fée Dragée, il suffira à Clara d’ouvrir le médaillon et elle reviendra dans ce monde avec sa taille normale.
Clara enfile le médaillon autour de son cou, malgré ses craintes, elle est prête à accompagner Casse-Noisette. Elle passe le trou de souris avec lui, fait quelques pas puis ils tombent dans un tunnel bleu lumineux parsemé de boules roses et blanches flamboyantes.

Ils atterrissent dans un endroit entièrement enneigé et glacé sans aucune issue.
Casse-Noisette cherche son épée, c’est Clara qui la lui retrouve immédiatement.
La Reine des Fées des Neiges vient à leur rencontre. Elle a froissé l’une de ses ailes en heurtant Casse-Noisette, c’est Clara qui la remet en forme en la défroissant délicatement.
Pour remercier Clara, la Reine amène les autres fées des neiges qui dansent La Valse des Flocons de Neiges.
La Fée des Neiges invite Clara à essayer quelques pas de danse mais le résultat n’est guère glorieux.
Cette danse des Fées des Neiges permet de dégager et d’ouvrir un passage à Clara et Casse-Noisette en transperçant un grand mur de glace pour leur permettre d’entrer au Pays des Friandises.
Clara et Casse-Noisette se dirigent vers la sortie, derrière chaque pas laissé dans la neige par Clara naissent des fleurs roses, ce qui n’est pas le cas pour Casse-Noisette. Elle fait renaitre la vie au Pays des Friandises, c’est un signe éclairant que Clara est la Fée Dragée qui apporte le bonheur, l’harmonie et l’espoir :

Arrivée au Pays des Friandises, Clara est émerveillée par la beauté de ce monde : la neige n’est pas froide, les arbres sentent la menthe et elle n’a jamais vu un ciel aussi bleu !
Casse-Noisette lui dit que tout ceci ne sera plus qu’un souvenir si le Roi des Rats parvient à ses fins. La Fée Dragée est le seul espoir de vaincre le Roi des Rats.

Clara et Casse-Noisette arrivent au village de Pain d’épice, il a été saccagé par l’armée du Roi des Rats, il n’y a plus aucun habitant.
Clara ramasse une poupée puis ils entendent le hennissement d’une jument qui se prénomme Pâte d’amande. Clara la rassure, elle lui demande de ne pas avoir peur, ils ne lui veulent aucun mal.
Ils subissent alors une attaque de boules de neige mais sont rapidement rassurés en découvrant qu’il s’agit simplement de deux enfants : un garçon et une fille.
Pour les calmer, Clara brandit la poupée et leur dit qu’elle leur appartient, effectivement il s’agit de la poupée de la petite-fille.
Clara apprend ensuite que le Prince Eric est le fils du roi qui a régné avant l’arrivée des rats, puis le Rat s’est emparé du trône et le Prince Eric disparut.

Clara, Casse-Noisette et les enfants partent dans une calèche conduite par Pâte d’amande.
Après quelques minutes de route, ils voient les soldats du Roi des Rats qui emportent tout ce qu’il reste des friandises ; ces derniers tentent de capturer Pâte d’amande mais elle parvient à s’échapper.
Les rats repèrent rapidement Casse-Noisette et Clara et courent pour les capturer.
Clara a la très bonne idée de prendre fuite en direction de la forêt : « Il faut aller dans la forêt !» dit-elle sans l’ombre d’une hésitation à Casse-Noisette et aux enfants.
Ils fuient et courent tous les quatre dans la forêt pour échapper aux rats qui se rapprochent de plus en plus.
Quelques habitants qui se sont réfugiés dans cette forêt (dans des cabanes aménagées en haut des arbres) leur tendent une échelle pour les aider. Ils y grimpent tous et les habitants la remontent de sorte que l’escadron de soldats armés ne l’a pas vue et continue sa vaine course-poursuite.
Mais les réfugiés des cabanes en bois se méfient fortement de Clara et Casse-Noisette, et les menacent de leurs armes.
Le Commandant Menthe et le Capitaine Sucre d’Orge font leur apparition et les soumettent à un interrogatoire.
Clara leur précise qu’ils sont à la recherche de celle qui peut inverser le sort : la Fée Dragée.
Elle a des inspirations : elle suggère au Commandant de rechercher la princesse, qualifiant ainsi la Fée Dragée qui va effectivement devenir la Princesse du Pays des Friandises puis la Reine.
Le Commandant Menthe est convaincu, il décide qu’ils partiront le lendemain tous les quatre à la recherche de la Fée Dragée.

Cette nuit-là, Clara vient bercer et rassurer les enfants avant qu’ils ne s’endorment.
Après avoir souhaité bonne nuit aux enfants, Clara rejoint Casse-Noisette au clair de lune, elle lui révèle qu’elle a deviné qu’il est le Prince Eric en ces termes : « Vous êtes bien plus qu’un Casse-Noisette, Prince Eric. »
Il pense qu’il ne mérite plus d’être Prince. Clara lui affirme que ce n’est pas vrai, elle lui rappelle qu’il risque sa vie pour sauver son royaume, ce qui est la démonstration d’une attitude princière.

Le lendemain, ils se mettent en route et doivent traverser un pont composé de rochers suspendus dans les airs qui s’affaissent lorsque l’on pose les pieds dessus.
Casse-Noisette sauve Sucre d’Orge d’une chute mortelle. Clara ne manque pas de lui dire qu’il a été très courageux.
Ils doivent ensuite traverser une mer. Menthe et Sucre d’Orge vont réparer un bateau pendant que Casse-Noisette et Clara vont chercher des vivres. Les deux héros se dirigent vers un puits qui se trouvait là autrefois dans cette belle vallée qui est désormais en désolation, le paysage est aride.
Le puits a été recouvert, c’est Casse-Noisette qui l’ouvre et aussitôt, des centaines de fées en sortent. Leur reine les remercie de les avoir délivrées.
Ils apprennent que l’armée du Roi des Rats a détruit cette vallée et enfermé les fées dans le puits.
Les fées redonnent vie à la vallée en dansant la Valse des Fleurs.
Casse-Noisette et Clara cueillent des pommes rouges et s’apprêtent à danser ensemble sur la Valse des Fleurs mais sont interrompus par l’arrivée du géant de pierres envoyé par le Roi des Rats.
Ils doivent tous fuir immédiatement, le géant de pierres s’avance dangereusement et écrase les pommes rouges amassées.
Arrivée près de la mer, Clara crie : « Commandant ! » pour l’alerter du danger.
Clara n’a que de bonnes idées, elle crie au Commandant Menthe et au Capitaine/Colonel Sucre d’Orge de la rejoindre pour se cacher derrière un rocher ; heureusement qu’ils l’ont écoutée car le monstre s’est ensuite emparé d’un rocher pour le lancer sur le bateau, ils seraient tous deux morts sans Clara.
Les Fées des Neiges viennent à leur secours et glacent toute la mer pour leur permettre d’échapper au géant. Elles ont même amené Pâte d’amande, ils montent ainsi tous les quatre dans la calèche pour fuir le monstre qui les poursuit en marchant sur la glace.
Grâce à Casse-Noisette qui brise de la glace, le géant de pierres tombe dans le piège et ne représente plus une menace en se retrouvant englouti dans l’eau glacée.

Les amis continuent tranquillement leur route. Le brouillard les enveloppe. Casse-Noisette craint de ne jamais retrouver l’île de la princesse si le brouillard ne se lève pas.
Clara lui dit que même s’ils ne la trouvent pas, Casse-Noisette a affronté l’armée des rats, sauvé le Colonel Sucre d’Orge et il les a aidés à échapper au monstre de pierres. Elle assure qu’il a fait tout cela sans le soutien de la Fée Dragée sans encore savoir qu’elle est cette fameuse Fée qui l’a soutenu et aidé tout le long de cette aventure.
Casse-Noisette affirme que le Roi des Rats est trop puissant pour l’attaquer sans aide et ils doivent en plus absolument retrouver la Fée Dragée pour que Clara retrouve sa taille et ensuite rentrer chez elle. Casse-Noisette lui demande si c’est bien ce qu’elle veut mais Clara met un certain temps à répondre, elle n’est pas certaine de vouloir rentrer, elle se sent chez elle ici. Elle lui répond : « Oui bien sûr » mais sans grande conviction car une partie d’elle appartient à ce monde et ne désire pas le quitter.

Le temps se détériore, Menthe veut faire demi-tour mais Clara refuse. Elle descend de la calèche, elle affirme avoir vu quelque chose, elle continue la route à pieds, elle est sûre que l’île n’est pas loin. Elle a raison, ils arrivent effectivement sur l’île par-delà la mer de pierres dont le paysage est verdoyant.
Une route rose les conduit à un château : Casse-Noisette, Menthe et Sucre d’Orge s’y hâtent mais Clara ressent une mauvaise onde et préfère ne pas entrer, elle reste donc un peu à l’écart.
Elle sent qu’elle ne doit pas pénétrer dans cet endroit qui ne lui inspire pas confiance sans qu’elle ne sache pourquoi.
À l’instant où Casse-Noisette, le Commandant Menthe et le Capitaine Sucre d’Orge passent la porte du « château », une cage s’abat sur eux et les murs décoratifs tombent au sol : tout ceci n’était qu’un leurre, un piège du Roi des Rats. Des chauves-souris au service du Roi des Rats, dirigées par Pimm, emportent la cage jusqu’au Palais royal.
Clara se cache immédiatement pour ne pas être repérée par Pimm, la chauve-souris, qui la cherche.

Clara se retrouve seule sur cette île en compagnie de Pâte d’amande et se laisse aller au découragement et au désespoir. Elle dit qu’elle n’aurait jamais dû venir, elle touche son médaillon, elle pense qu’elle devrait plutôt rentrer à la maison, il y a certainement des vêtements de poupée qui lui iront.
Puis elle se ravise, elle se rend compte qu’elle ne peut pas partir, elle est leur seul espoir.
Dès qu’elle dit « il faudrait pouvoir quitter cette île », son souhait s’exauce : la reine des fées de la Vallée lui demande de venir avec elle pour lui présenter une solide liane constituée de fleurs qui lui servira de balançoire, elle lui dit de s’asseoir sur la balançoire. Clara lui fait confiance et la balançoire soulevée par les fées de la vallée la conduit jusqu’au Palais du Roi des Rats. Clara remercie les fées avant d’entrer dans le Palais. Elle doit faire preuve de prudence pour que les soldats du Roi des Rats ne démasquent pas sa présence.
Clara voit que le Roi des Rats prépare un grand bûcher pour brûler Casse-Noisette, elle rejoint discrètement les cachots pour sauver ses amis.

Dans les cachots, Clara est surprise par la présence de deux gardes postés devant un cachot mais elle ne se laisse pas envahir par la peur et fait preuve de maitrise de soi en faisant croire qu’elle les cherchait. Elle leur dit que le Roi a besoin d’eux immédiatement et que s’ils ne se précipitent pas, ils finiront le reste de leur vie comme une mouche, ou plutôt un taon.
Particulièrement effrayés par cette dernière remarque, les deux gardes quittent précipitamment leur poste pour rejoindre le Roi des Rats.
Clara entre dans le cachot mais le découvre vide. Casse-Noisette, enfermé derrière un mur invisible, prononce son prénom et Clara ressent quelque chose.
Les trois prisonniers peuvent la voir et l’entendre mais elle ne le peut pas.
Clara n’est pas dupe, elle est intelligente et intuitive, elle devine que le Roi des Rats ne posterait pas des gardes devant une pièce vide.
Elle s’approche du mur invisible au milieu de la pièce et pose sa main dessus, exactement à l’endroit où se trouve Casse-Noisette qui lui aussi pose sa main face à celle de Clara.
Clara comprend tout et s’empare d’une torche pour briser la paroi invisible et magique qui cachait les prisonniers. Elle délivre ainsi ses amis et se serre contre Casse-Noisette, puis les prévient qu’il faut filer d’ici car le Roi des Rats a préparé un grand bûcher.

Tous les habitants et les fées du Pays qui avaient échappé au Roi des Rats sont réunis autour du bûcher destiné à brûler Casse-Noisette.
Avant que le Roi des Rats et Casse-Noisette ne combattent, l’ignoble Rat statufie les habitants puis, au cours de son combat, se transforme en rat géant. Il assomme Casse-Noisette, Clara accourt à son chevet et tient tête au Roi des Rats, elle lui dit qu’il n’est qu’un pauvre lâche qui se cache derrière une baguette magique !
Le Roi des Rats va lancer un sort pour la rapetisser mais Casse-Noisette intervient pour la sauver en utilisant son épée en guise de bouclier, le sort se retourne donc contre le Roi des Rats qui rapetisse jusqu’à en devenir miniature.
Casse-Noisette est extrêmement affaibli, Clara reste à son chevet, il lui demande de ne pas s’inquiéter, il est fait de bois.
Clara lui répond : « Oui mais je sais aussi que vous êtes bien plus que ça » puis elle lui dépose un baiser sur la joue avant de lui dire « Prince Eric »
Grâce à elle, le sort du Roi des Rats est rompu, Casse-Noisette retrouve son apparence humaine, celle du Prince Eric.
Clara tend une main pour aider le Prince Eric à se relever ; à son tour, elle est enveloppée de magie et prend l’aspect de la Fée Dragée : elle a une nouvelle coupe de cheveux, ses cheveux lisses deviennent élégamment bouffants, et elle se transforme en ballerine scintillante de rose et d’argenté portant une couronne d’or.

C’est uniquement à cet instant que Clara découvre qu’elle n’était autre que la Fée Dragée !
Tout s’explique alors : elle a sauvé le Prince Eric du Roi des Rats chez elle, elle les a sauvés des cachots, son courage leur a permis de le vaincre et son baiser a annulé le sort du Roi des Rats.
Clara a mis fin à tous les sortilèges de l’infâme Roi des Rats : le Palais gris redevient illuminé de couleurs et de fleurs, les villageois sont libérés, tous les sorts du Roi des Rats sont levés, le sinistre bûcher se transforme en fontaine éclairée.

Les amis de Clara/Fée Dragée et du Prince Eric dansent en leur honneur.
Puis, Eric et la Fée Dragée exécutent une danse : Pas de deux, la danse de la Fée Dragée et du Prince Eric.
En tant que Clara, elle ne sait pas danser mais en tant que Fée Dragée, c’est une ballerine parfaite.
Tout le Pays des Friandises reprend vie pendant cette danse magique.
Ensuite, les villageois les acclament, une fée apporte un bouquet de fleurs à la Fée Dragée et Eric lui demande de rester auprès de lui et de devenir sa reine.
Sans hésiter, Clara a fait son choix : elle lui répond que son médaillon devrait lui permettre de rentrer chez elle, mais au fond de son cœur elle sait qu’elle y est déjà. Les futurs mariés échangent un baiser.

Brusquement, l’ex Roi des Rats surgit installé sur le dos de Pimm qui fonce droit sur la Fée Dragée pour lui arracher son médaillon. Il l’ouvre brutalement ce qui fait disparaitre Clara qui retourne dans son monde.
Alors que le rat nuisible chute et que Clara disparait, Eric lui déclare qu’il l’aime.

Clara se retrouve dans le canapé de son salon avec la même tenue avec laquelle elle est partie au Pays des Friandises mais tout ceci n’était pas un rêve.
En se réveillant en ce jour de Noël, elle appelle Casse-Noisette, remarque qu’il n’est pas dans la pièce et qu’elle ne porte pas non plus le médaillon autour du cou : des signes accumulés qui lui démontrent qu’elle n’a pas rêvé.
Son grand-père la rejoint, elle lui raconte que Casse-Noisette s’est battu contre le Roi des Rats qui l’a rétrécie avec le sceptre d’or. Son grand-père ne la croit pas, elle lui assure que c’est vraiment arrivé mais Tommy entre pour ouvrir ses cadeaux de Noël. Clara lui demande si c’est lui qui a pris son Casse-Noisette. Son frère est étonné par sa question, il n’y a pas touché.
Clara affirme que Casse-Noisette est un roi, son grand-père la croit malade mais tante Elisabeth entre dans le salon. Clara commence à lui demander si elle n’aurait pas vu son Casse-Noisette lorsqu’Eric en personne pénètre dans la pièce : tout comme Clara, il fait à la fois partie de ce monde et du Pays des Friandises, c’est une connaissance de tante Elisabeth.
Clara et Eric sont fortement heureux de se retrouver.
Elisabeth l’invite au diner de ce soir, Clara trouve que c’est une merveilleuse idée. Sa tante fait sortir Tommy de la pièce ce qui permet aux deux amoureux de profiter de leurs retrouvailles.
Eric rend à Clara son médaillon doré en forme de cœur en le déposant dans sa main gauche.
Il l’invite ensuite à danser avec lui sur la Valse finale et apothéose de Tchaïkovski.

À la fin du film, alors que Clara et Eric valsent, on peut voir que la boule de neige du salon représente le Palais du Roi avec Eric et la Fée Dragée qui dansent.
Ils alterneront leur vie entre le monde des humains et le monde magique, et veilleront à ce que l’harmonie règne perpétuellement au Pays des Friandises.


Le Prince Eric est le fils du roi qui a régné sur le Pays des Friandises avant l’arrivée des rats.
Son père a laissé son trône et le sceptre d’or à son conseiller royal, le Rat, jusqu’à ce que le Prince Eric prouve qu’il était prêt à régner mais le Rat a décidé qu’il faisait un bon roi, s’est emparé du trône et a transformé le Prince Eric en Casse-Noisette. Transformé en Casse-Noisette, il ne dort plus (puisqu’il s’agit d’un bibelot) et n’a jamais dit à personne qu’il était le Prince Eric.
Nul ne sait ce qu’il est advenu du Prince Eric et cela est égal aux habitants qui gardent un très mauvais souvenir de lui. Il est en effet décrit comme un Prince inutile, fainéant, irresponsable et inconscient.

C’est la veille de Noël qu’Elisabeth Drosselmayer l’offre à sa nièce Clara mais Tommy, le petit-frère de celle-ci, veut s’en emparer et lui casse le bras gauche par mégarde.
Clara lui bande le bras et le soutient avec une écharpe enveloppante. Une étincelle s’illumine dans l’œil droit de Casse-Noisette pour la remercier de s’occuper de lui avec tant de soins.

À minuit, le jour de Noël, les membres de l’armée du Roi des Rats sortent du trou de souris et pénètrent dans le salon de Clara pour vaincre Casse-Noisette. Un jet de magie s’enveloppe autour de Casse-Noisette qui prend soudainement vie pour châtier ces vilains rats.
Le Roi des Rats fait à son tour son entrée dans le salon. Casse-Noisette pousse un livre pour qu’il s’abatte sur lui. Ce dernier se dégage et les deux ennemis combattent. Le Roi des Rats a failli découper Casse-Noisette avec son sceptre magique transformé en hache mais Clara est intervenue pour le sauver. Cette intervention lui vaut d’être rétrécie par le Roi des Rats ; à son tour, Casse-Noisette sauve Clara en renversant une roulotte en bois sur le Roi des Rats qui allait s’en prendre à elle.
Les rats s’attaquent à Casse-Noisette qui entre son épée dans le grillage de la cheminée pour y prendre appui, et renverser ainsi quelques rats en les repoussant avec ses pieds.
Démuni d’épée, Casse-Noisette grimpe au grillage pour échapper au Roi des Rats, lequel fait apparaitre une arbalète pour lui tirer dessus. Casse-Noisette doit vie sauve à Clara qui lance l’un de ses chaussons, assommant ainsi le Roi des Rats. Son armée bat en retraite, emportant avec elle leur Chef.

Casse-Noisette remercie Clara de lui avoir sauvé la vie et de s’être occupée de lui, il retire son écharpe enveloppante et lui annonce qu’il doit rentrer au Pays des Friandises.
Il lui apprend qu’il cherche désespérément la Fée Dragée depuis que le Roi des Rats l’a transformé en Casse-Noisette, car seule la Fée Dragée peut inverser les sorts du Roi des Rats.
La Chouette du salon les prévient alors que la Fée Dragée se trouve sur une île qui se trouve par-delà la mer de pierres (au Pays des Friandises).
Casse-Noisette et Clara passent par le trou de souris puis, après quelques pas, tombent dans un tunnel bleu lumineux parsemé de boules roses et blanches flamboyantes pour ensuite atterrir dans un endroit glacé et recouvert de neige.

Casse-Noisette cherche son épée, c’est Clara qui la lui retrouve immédiatement, elle extraie l’épée de la neige accompagnée de son avant-bras qui s’est détaché pendant la chute.
Casse-Noisette remet son bras en place puis cherche un moyen de sortir de cet endroit, mais la glace est bien trop solide pour qu’il puisse dégager un passage.
Ce sont les fées des neiges qui leur ouvriront un passage menant au Pays des Friandises.

Clara et Casse-Noisette arrivent au village de Pain d’épice qui a été saccagé par l’armée du Roi des Rats, il n’y a plus aucun habitant, le village est en désolation.
Casse-Noisette ne savait pas que les choses avaient dégénérées à ce point.
Clara et Casse-Noisette y rencontrent deux enfants du village qui tiennent le Prince Eric pour responsable de tous ces malheurs, ils jugent (tout comme le reste des sujets du Pays des Friandises) que le Prince Eric n’avait vraiment rien d’un prince, ils s’estiment beaucoup mieux sans lui. Casse-Noisette en est embarrassé.

Casse-Noisette, Clara et les enfants partent ensuite dans une calèche conduite par Pâte d’amande.
En cours de route, ils voient les soldats du Roi des Rats qui emportent tout ce qu’il reste des friandises.
Grâce à l’idée de Clara, ils fuient dans la forêt et trouvent refuge dans des cabanes situées en haut des arbres ; des habitants qui s’y sont cachés les ont hissés, les sauvant ainsi d’une capture certaine.
Cependant, les habitants se méfient d’eux alors Casse-Noisette et Clara sont soumis à un interrogatoire mené par le Commandant Menthe et le Capitaine Sucre d’Orge ; Casse-Noisette les connait très bien mais eux ne savent pas qu’il est le Prince Eric.
Ils soupçonnent Casse-Noisette d’être un espion, qu’il ne s’agisse d’un nouveau piège du Roi des Rats.
Casse-Noisette se présente lui-même ainsi que Clara et déclare qu’ils sont victimes de la magie du Roi des Rats. Casse-Noisette affirme que la Fée Dragée qui peut inverser le sort du Roi des Rats existe, c’est le Prince Eric lui-même qui lui en a parlé dit-il.
Casse-Noisette leur apprend qu’elle vit sur une île par-delà la mer de pierres, il est donc décidé qu’ils partiront tous les quatre en expédition le lendemain pour la retrouver.
Après cet interrogatoire, Sucre d’Orge lui demande s’il sait ce qu’il est advenu du Prince Eric.
Casse-Noisette lui répond que le Roi des Rats l’a fait disparaitre.

Personne ne sait encore que Casse-Noisette est en réalité le Prince Eric, il tient à ne pas le révéler mais l’intelligente Clara l’a deviné. Elle le rejoint au clair de lune et lui fait comprendre qu’elle est au courant de tout.
Il lui confie qu’il n’a pas voulu être prince lorsqu’il en a eu l’occasion, il s’en veut et se juge sévèrement en estimant qu’il ne mérite à présent plus cette place.
Clara lui affirme que cela n’est pas vrai, elle lui rappelle qu’il risque sa vie pour sauver son royaume et c’est une attitude princière.
Casse-Noisette lui dit que ses sujets le respectent encore moins que le Roi des Rats, son seul espoir est de retrouver la Fée Dragée pour qu’elle puisse rendre le bonheur à son pauvre peuple, c’est le moins qu’il puisse faire à ses yeux.

Le lendemain, ils se mettent tous les quatre en route.
En traversant un pont dangereux, le Colonel Sucre d’Orge chute et se rattrape désespérément à une branche d’arbre qui ne va pas tarder à céder sous son poids.
Casse-Noisette avait bien eu raison de conseiller au Commandant Menthe de trouver un endroit plus sûr pour traverser mais ce dernier est resté sourd à sa mise en garde.
Casse-Noisette tend une main secourable à Sucre d’Orge mais n’arrive pas à l’atteindre. Il arrache donc son bras gauche cassé pour le lui tendre, ce qui lui permet de le remonter à la surface.
Clara dit à Casse-Noisette qu’il a été très courageux. Il lui répond qu’il devait bien cela à un vieil ami.

Avant de traverser une mer, Casse-Noisette et Clara partent chercher des vivres.
Ils se dirigent vers un puits qui a été recouvert, Casse-Noisette l’ouvre et aussitôt, des centaines de fées en sortent. Il vient ainsi de libérer toutes les fées de la Vallée qui ont été enfermées par l’armée du Roi des Rats.
La Vallée reprend vie grâce à la magie des fées et Casse-Noisette et Clara cueillent des pommes rouges. Ils s’apprêtaient même à danser ensemble mais sont contraints de fuir car un géant de pierres marche pour les écraser.
Les Fées des Neiges viennent à leur secours et glacent toute la mer pour leur permettre d’échapper au monstre. Elles ont amené Pâte d’amande et les quatre membres de l’expédition montent dans la calèche pour fuir au plus vite.
Le géant est à leur poursuite, pour le faire passer à travers la glace, Casse-Noisette descend de la calèche, brise la glace de son épée et retourne rapidement dans la calèche qui se remet en route. Le géant tombe dans le piège, la glace brisée ayant cédé sous son poids.
Grâce à cette action de Casse-Noisette, ils peuvent tous continuer calmement leur route mais Casse-Noisette s’inquiète car le brouillard les enveloppe. Il craint de ne jamais retrouver l’île de la Fée Dragée si le brouillard ne se lève pas.
Clara lui dit que même s’ils ne la trouvent pas, il a affronté l’armée des rats, sauvé le Colonel Sucre d’Orge et il les a aidés à échapper au géant de pierres.
Casse-Noisette veut absolument retrouver la Fée Dragée pour vaincre le Roi des Rats et pour que Clara retrouve sa taille normale.

Sur l’île par-delà la mer de pierres, le commandement est désormais confié à Casse-Noisette sur insistance de Sucre d’Orge qui rappelle à Menthe que c’est grâce à lui qu’ils sont allés aussi loin.
Casse-Noisette précise que ce n’est pas seulement grâce à lui en désignant Clara.
Une route rose les conduit à un piège déguisé en château : Casse-Noisette, Menthe et Sucre d’Orge s’y hâtent et y pénètrent. Une fois la porte passée, une cage s’abat sur eux et ils sont emportés au Palais pour être enfermés dans un cachot frappé de magie. C’est Clara qui les délivrera, Casse-Noisette remonte rapidement à la surface pour affronter le Roi des Rats qui a préparé un grand bûcher.

Tout le monde est réuni autour du bûcher, Casse-Noisette est bien décidé à arrêter le Roi des Rats et manifeste sa présence.
Le Roi des Rats en profite pour mettre feu au bûcher avec la magie de son sceptre.
Casse-Noisette le rejoint en sautant du haut du balcon, il atterrit volontairement sur deux gardes qui tombent assommés.
Casse-Noisette rappelle au méchant rat qu’il n’aura jamais la loyauté de ses sujets s’il ne peut pas gagner leur respect, mais le Roi des Rats lui répond en statufiant tous les sujets présents.
Le combat commence entre Casse-Noisette et le Roi des Rats qui transforme son sceptre en hache afin de découper Casse-Noisette.
L’habileté de Casse-Noisette au combat donne du fil à retordre au Roi des Rats qui utilise donc son sceptre pour s’agrandir lui et son sceptre.
Le combat est bien plus compliqué pour Casse-Noisette qui affronte un Roi des Rats géant muni d’un immense et lourd sceptre.
Le Roi des Rats lui assène un violent coup de sceptre qui l’éjecte près du bûcher, Casse-Noisette en perd connaissance.
Clara vient à son secours et tient tête au Roi des Rats qui va lancer un sort pour la miniaturiser.
Casse-Noisette reprend connaissance et utilise ses dernières forces pour sauver Clara : il s’empare de son épée, se lève, et s’interpose de sorte que la magie du sceptre d’or heurte l’épée que Casse-Noisette utilise en guise de bouclier ; le sort se retourne donc contre le Roi des Rats.

Considérablement affaibli, Casse-Noisette ne peut plus tenir debout.
Clara est à son chevet, il lui demande de ne pas s’inquiéter, il lui rappelle qu’il est fait de bois mais Clara lui répond qu’elle sait qu’il est bien plus que cela, puis elle lui dépose un baiser sur la joue avant de l’appeler « Prince Eric »
Grâce à elle, l’affreux sort du Roi des Rats est annulé, la magie enveloppe Casse-Noisette qui retrouve alors sa véritable apparence, celle du Prince Eric.

Clara tend une main pour aider le Prince Eric à se relever et se transforme à son tour en prenant l’apparence de la Fée Dragée.
Tout s’illumine pour le Prince Eric qui comprend que la Fée Dragée était avec eux depuis toujours !
Grâce à la Fée Dragée, tous les sortilèges sont rompus, le Pays des Friandises reprend vie et le Prince Eric retrouve son cher Palais encore plus illuminé, reluisant et somptueux qu’autrefois.

Le Prince Eric a maintenant la possibilité de remonter sur le trône mais il tient à ce que ce soit le peuple qui le décide. La réponse ne se fait pas attendre, les villageois l’acclament, menés par Sucre d’Orge : « Hip hip hip hourra ! »
Sa bravoure et sa sagesse lui ont permis de gagner le respect de ses sujets qui lui ont pardonné les erreurs du passé.
Eric et la Fée Dragée exécutent une danse : Pas de deux, la danse de la Fée Dragée et du Prince Eric.
Une fois celle-ci terminée, Eric remercie son peuple et annonce qu’en tant que roi, il s’inspirera de la sagesse et de l’intelligence de son père.
Il ne manque pas de dire à Clara que rien de tout ceci n’aurait été possible sans elle, il lui demande de rester auprès de lui et de devenir sa reine. Clara accepte sans hésiter et le couple s’embrasse ; brutalement, l’affreux rat surgit perché sur le dos de Pimm et fonce droit sur Clara pour lui arracher son médaillon sous les yeux du Prince Eric qui n’a rien pu faire.
Le rat a ouvert le médaillon, c’est pourquoi Clara est en train de disparaitre pour retourner dans le monde des humains. Eric est angoissé à l’idée de la perdre et lui dit : « Je t’aime ! »

Eric est identique à Clara : il vit à la fois dans le monde des humains et au Pays des Friandises.
Il va donc quitter temporairement son monde pour aller retrouver Clara (je précise que le temps se s’écoule pas de la même manière entre les deux mondes, de sorte que lorsque Clara et Eric retourneront au Pays des Friandises un laps de temps très court se sera écoulé, et inversement).
Eric pénètre dans le salon de Clara, conduit par Elisabeth qui était une amie chère de son défunt père.
Eric est très heureux de retrouver sa bienaimée et puisqu’il la connait déjà, il lui fait le baisemain. Il est invité au diner de ce soir, il profite de ces retrouvailles pour rendre à Clara son médaillon doré en forme de cœur en le déposant dans sa main gauche.
Il l’invite ensuite à danser avec lui sur la Valse finale et apothéose de Tchaïkovski.
Eric et Clara alterneront leur vie entre le monde des humains et le Pays des Friandises sur lequel ils régneront avec sagesse, bonté et probité.


Le Roi des Rats est mauvais, infâme et destructeur, il règne avec tyrannie sur le Pays des Friandises qu’il a saccagé (notamment le village de Pain d’épice) et est à la tête d’une armée de rats qui exécute tous ses ordres. Son armée le craint fortement car elle sait qu’en cas d’échec, leur Roi s’amuse à les transformer en bibelots.
Il aime la destruction et déteste les contes de fée qui se terminent par « tout est bien qui finit bien ».
Autrefois, le Roi des Rats n’était que le conseiller du roi.
Le roi du Pays des Friandises a laissé son trône et le sceptre d’or à son conseiller royal, le Rat, jusqu’à ce que le Prince Eric prouve qu’il était prêt à régner. Mais le Rat diabolique en a décidé autrement, il s’est emparé de ces éléments et du trône puis a transformé le Prince Eric en Casse-Noisette afin de se débarrasser de lui mais pour enrayer toute menace, il le recherche pour l’éliminer définitivement.
Le Roi des Rats porte une couronne et un sceptre d’or magique qu’il utilise pour effrayer la population, punir ses sujets et les transformer en objets décoratifs selon son bon vouloir. Cela le divertit de transformer les habitants et les soldats qui l’ont déçu en babioles.
Ainsi, au Palais, une grande salle est pleine de rats et d’habitants transformés en statuettes, la Cour est pleine d’habitants et de rats transformés en pierres qu’il surnomme les objets décoratifs, il possède un stock de rats et de sujets transformés en presse-papier.
Le reste des sujets à avoir gardé leur apparence humaine sont ceux qui sont parvenus à s’enfuir à temps, mais ils doivent vivre reclus et dans la crainte d’être un jour découverts par les soldats du Roi des Rats.

C’est le jour de Noël, à minuit, que le Roi des Rats fait irruption dans le salon de Clara, accompagné de son armée malfaisante afin d’éliminer Casse-Noisette.
Casse-Noisette le combat aussitôt et pousse un livre pour qu’il s’abatte sur lui. Le Roi des Rats le soulève pour se dégager et combat Casse-Noisette en se servant de son sceptre en guise d’épée. Il parvient à désarmer Casse-Noisette, il fait apparaitre une hache à l’aide de son sceptre pour le découper mais Clara intervient et l’en empêche.
Pour se venger, le Roi des Rats la rétrécit en utilisant son sceptre puis s’avance avec menace vers elle mais Casse-Noisette le renverse avec une roulotte.
Deux membres de l’armée du Roi des Rats viennent en renfort pour l’aider à combattre Casse-Noisette.
Démuni de son épée qui est coincée dans le grillage de la cheminée, Casse-Noisette grimpe au grillage pour échapper au Roi des Rats qui fait apparaitre une arbalète pour lui tirer dessus.
Clara lance alors l’un de ses chaussons qui atterrit en plein visage du Roi des Rats, il en tombe assommé. Son armée bat en retraite en l’emportant avec elle pour retourner au Pays des Friandises.

Son serviteur, Pimm la chauve-souris, l’informe que Casse-Noisette est de retour au Pays des Friandises, accompagné d’une jeune fille qui lui est inconnue ; mais le Roi des Rats sait de qui il s’agit. Pimm ajoute qu’ils sont à la recherche d’une certaine Fée Dragée qui serait censée pouvoir le vaincre. Le Roi des Rats craint cette Fée même s’il n’a jamais entendu parler d’une quelconque Fée Dragée, il ordonne à ses gardes de lui apporter le registre royal ainsi que Casse-Noisette, il veut l’éliminer au plus vite.

Au rapport, les deux rats chargés de la mission de capture disent au Roi des Rats que Casse-Noisette a réussi à leur échapper. Le Roi des Rats est furieux d’autant plus que Casse-Noisette était désarmé.
Pimm lui propose de les faire disparaitre pour les châtier, mais le Roi préfère utiliser son sceptre pour les transformer en bibelots.
Avant de choisir en quel objet ils seront transformés, il demande à Pimm de vérifier l’état des stocks : la salle est pleine de rats et d’habitants transformés en statuettes, il n’y a pas non plus de place dans la Cour pour placer d’autres objets décoratifs et le stock de presse-papier est plein.
Suivant l’idée de Pimm, le Roi des Rats les transforme donc en presse-livre pour l’éternité.

Le Roi est tellement hors de lui de ne pas trouver mention de la Fée Dragée dans le registre royal qu’il le jette de toute sa rage, il atterrit avec fracas sur une colonne de pierre.
Lui vient alors une idée pour réduire Casse-Noisette en un tas de copeaux avant qu’il ne trouve la Fée Dragée.
De la magie de son sceptre, il crée un monstre/géant de pierres après avoir cité la formule suivante : « Pierre qui marchera, détruis celui qui m’ennuie. Pulvérise tout sur ton passage et tu auras un abri pour la vie. »
Une fois le monstre créé, il lui ordonne de retrouver ce petit homme en bois et de l’écraser. Il ordonne ensuite à Pimm de le suivre pour le guider.

Pimm revient de sa mission avec de bien mauvaises nouvelles et le Roi des Rats est fou de rage d’apprendre que le géant de pierres a été détruit par Casse-Noisette.
Il a étudié toutes les pages de tous les livres de la bibliothèque royale et il n’est fait nulle part mention d’une quelconque Fée Dragée.
Pimm lui assure que Casse-Noisette et son équipe avaient l’air très anxieux de trouver cette île en tout cas, mais le Roi des Rats veut se persuader que cette Fée n’a jamais existé.
Grâce aux informations fournies par Pimm, il prépare un piège sur l’île par-delà la mer de pierres.
Son piège fonctionne presque parfaitement puisque seulement Casse-Noisette, Sucre d’Orge et Menthe ont été capturés mais personne ne se méfie de Clara.

Le Roi des Rats prépare un grand bûcher pour brûler Casse-Noisette, il veut que ce spectacle reste dans la mémoire de chacun. Il ne sait pas que Clara est en train de libérer les prisonniers du cachot.
Le Roi des Rats pense que tous ses petits ennuis seront bientôt terminés mais Pimm l’informe que ses sujets complotent un soulèvement.
L’infâme Rat exige alors que tous les villageois, toutes les fées et tous les agités soient rassemblés pour assister à la démonstration de son pouvoir absolu et infini.
Il veut que le spectacle leur inspire une telle crainte qu’elle en étouffe toute volonté de rébellion.
Tout le monde est réuni autour du bûcher, le Roi des Rats met feu au bûcher avec la magie de son sceptre mais Casse-Noisette lui fait face pour le combattre. Il lui dit que la fonction de roi ne se limite pas à porter une couronne, il n’aura jamais la loyauté de ses sujets s’il ne peut pas gagner leur respect !
Le Roi des Rats lui répond qu’il n’a pas besoin de leur loyauté, il n’a même pas besoin d’eux.
Sur ce, il leur lance un sort qui les statufie : « Ces paysans qui osent me défier, en objets décoratifs seront changés ».

Le combat commence entre Casse-Noisette et le Roi des Rats qui transforme son sceptre en hache dans l’intention de découper Casse-Noisette comme du bois.
L’habileté de Casse-Noisette au combat donne du fil à retordre au Roi des Rats qui utilise donc son sceptre pour s’agrandir, se transformant ainsi en rat géant. Il en fait de même avec son sceptre.
Le Roi des Rats assène un violent coup de sceptre à Casse-Noisette et lui laisse le choix : le démembrement ou le feu de bois.
Il compte rapetisser Clara qui s’est dressée face à lui mais Casse-Noisette intervient et utilise son épée en guise de bouclier de sorte que le sort lancé par le Roi des Rats se retourne contre lui-même : il rapetisse jusqu’à en devenir miniature.
Diminué et apeuré, l’ancien Roi des Rats s’enfuit en sautant dans une bouche d’égout.

Clara/la Fée Dragée a mis fin à tous les sortilèges de l’infâme Roi des Rats, tous les habitants retrouvent leur apparence originelle et le Pays des Friandises reprend vie. Mais le Rat n’a pas dit son dernier mot : il surgit installé sur le dos de Pimm qui fonce droit sur la Fée Dragée.
Le Rat ne supporte pas les histoires où tout est bien qui finit bien, il arrache le médaillon de Clara puis l’ouvre ce qui fait disparaitre Clara qui retourne dans son monde.
Pour l’arrêter, une fée des neiges fait apparaitre une boule de neige pour permettre à une petite-fille adroite de la lancer sur le Rat. La boule de neige atterrit sur la tête de Pimm qui chute avec l’ex roi des rats.

Le Roi des Rats a seulement été rétréci, il n’a pas été éliminé mais a pu s’échapper. Malgré sa petite apparence il a démontré qu’il est toujours aussi nuisible et malveillant. Du coup, le Pays des Friandises a retrouvé pour le moment la paix, seulement ce rat diabolique reste une menace potentielle qui pourrait, un jour, revenir et manigancer un stratagème pour tenter d’usurper à nouveau le pouvoir.


Pimm est une chauve-souris au service du Roi des Rats. Il parcoure le Pays des Friandises avec discrétion pour guetter, épier sans jamais se faire remarquer, et récolter des renseignements pour ensuite les répéter à son maître.
Ce serviteur n’a jamais subi les foudres du Roi des Rats car il lui est très utile, Pimm est en effet un espion qui lui rapporte des informations nécessaires et importantes lui permettant ensuite d’enrayer toute menace.

Pimm guette l’arrivée de Casse-Noisette au Pays des Friandises et le voit y pénétrer en compagnie d’une jeune fille qu’il ne connait pas (Clara). Après avoir écouté leur conversation, il s’envole aussitôt en direction du Palais en poussant des bruits de satisfaction, empressé de rapporter à son maitre les informations récoltées.
Il est tout disposé à raconter au Roi des Rats le savoureux ragot mais il réclame en échange de la nourriture. Le Roi des Rats lui balance alors avec rage un plateau de fruits (bananes, pastèque, fraises, pommes, mandarines). Pimm dévore le tout (peau incluse) en l’espace de quelques secondes. Il flatte ensuite sa majesté en lui disant notamment qu’il le trouve particulièrement élégant, puis il lui répète que Casse-Noisette est de retour et qu’il est accompagné d’une jeune fille dont il ne sait pas d’où elle vient. Enfin, Pimm lui révèle qu’ils sont à la recherche d’une certaine Fée Dragée qui serait censée pouvoir vaincre le Roi des Rats.

Pimm s’octroie le droit de suggérer au Roi des Rats en quel bibelot va-t-il transformer les soldats qui l’ont déçu.
Ainsi, alors que les deux rats chargés de la mission de capture de Casse-Noisette subissent les reproches agressifs du Roi des Rats, Pimm regarde fièrement la scène installé au sommet du trône de son maitre et lui propose de les faire disparaitre avec son sceptre.
Le Roi des Rats préfère les transformer en bibelots et charge Pimm de vérifier l’état des lieux.
Avant de choisir, il demande à Pimm de lui dire où ils en sont avec les statuettes : Pimm ouvre la salle pleine de rats transformés en statuettes, il n’y a plus de place.
Il vérifie ensuite la Cour : elle est pleine « d’objets décoratifs ».
Le Roi des Rats propose donc le presse-papier, Pimm vérifie l’état des stocks : il y a déjà tout ce qu’il faut.
Pimm lui propose donc de les transformer en presse-livre et le Roi des Rats applique cette idée. Puis, il crée un géant de pierres et ordonne à Pimm de le suivre pour le guider jusqu’à Casse-Noisette.
Pimm n’a pas du tout envie de surveiller ce tas de pierres mais il obtempère de peur de s’attirer les foudres du Roi des Rats, c’est donc à contrecœur qu’il s’envole pour accomplir cette pénible mission.

Près de la mer, Pimm signale au géant de pierres que Casse-Noisette est là et s’étonne de l’avoir vu en ces termes : « C’est incroyable, je suis aveugle et pourtant j’arrive à le voir ! »
Il assiste à l’effondrement du géant de pierres sous l’eau et s’est collé à la calèche pour écouter toute la conversation de Clara et Casse-Noisette.
Il rentre au rapport pour informer le Roi des Rats que Casse-Noisette a détruit le géant en pierres. Son Roi affirme que la Fée Dragée n’existe pas puisqu’il n’est fait nulle part mention d’une quelconque Fée Dragée.
Pimm insiste sur le fait qu’ils avaient l’air très anxieux de trouver cette île en tout cas ! Grâce à cette précision appuyée, le Roi des Rats décide de tendre un piège à ses ennemis sur l’île par-delà la mer de pierres.

C’est Pimm qui est à la tête de cette mission. Un artifice est orchestré sur cette île visant à faire croire à l’équipe qu’elle est arrivée au château de la Fée Dragée. Une cage surplombe des murs décoratifs à l’aspect de château ; une fois Casse-Noisette, Sucre d’Orge et Menthe entrés dans le piège, la cage s’abat sur eux et les murs décoratifs tombent au sol. Des chauves-souris au service du Roi des Rats, dirigées par Pimm, emportent la cage jusqu’au Palais royal.
Pimm remarque que Clara n’est pas prisonnière et la cherche, puis il se ravise en se disant que ce n’est pas grave car elle ne peut pas quitter cette île sauf si elle se transforme en sirène (la glace ayant fondu, l’île est entourée par la mer).

Une fois cette mission accomplie, Pimm reprend ses activités d’espionnage et découvre la cachette des sujets qui se sont réfugiés dans des cabanes au-dessus des arbres de la forêt.
Il écoute discrètement les fées de la Vallée les inciter à se dresser contre le Roi des Rats.
Pimm rentre immédiatement au Palais et informe le Roi diabolique que ses sujets complotent un soulèvement. Il est ainsi chargé par le Roi des Rats de rassembler tous les villageois, toutes les fées et tous les agités près du bûcher.
La situation tourne en défaveur du Roi des Rats qui perd son pouvoir et se fait rétrécir.
Miniaturisé, il n’a pas dit son dernier mot et revient à la charge installé sur le dos de Pimm qui fonce droit sur la Fée Dragée.
Mais une petite-fille lance une boule de neige qui atterrit sur la tête de Pimm lequel, assommé, chute avec l’ex roi des rats.


Le Commandant Menthe, un grenadier de la garde, vit au Pays des Friandises. Pour échapper à la tyrannie du Roi des Rats et veiller sur le peu d’habitants qui n’ont pas encore subi de transformations, il s’est réfugié avec Sucre d’Orge et quelques sujets du Pays dans un aménagement de plusieurs cabanes situées en haut des arbres d’une forêt.
Menthe aime commander et ne supporte pas que son autorité soit remise en cause, il se montre souvent de mauvaise foi lorsqu’on lui dit qu’il s’est trompé, il a énormément de mal à reconnaitre ses erreurs.
Il connaissait très bien le Prince Eric mais garde, tout comme les sujets du Pays, un très mauvais souvenir de lui : inutile, paresseux et irresponsable. Le Prince l’a fortement déçu, il avait pourtant fondé de gros espoirs sur lui, et ne sait ce qu’il est advenu de lui.

Le Commandant Menthe rencontre Casse-Noisette et Clara au Pays des Friandises lorsque ceux-ci ont été sauvés des rats par les habitants des cabanes qui les ont hissés jusqu’à leur refuge.
Le Commandant Menthe ne les connait pas et les soupçonne d’être des ravisseurs d’enfants (puisqu’ils sont accompagnés d’un petit-garçon et d’une petite-fille), ce soupçon est immédiatement levé par la petite-fille qui rétablit la vérité.
Pour plus de sécurité, le Commandant et le Capitaine Sucre d’Orge les soumettent à un interrogatoire.
Menthe leur demande qui sont-ils et que font-ils ici. Casse-Noisette et Clara sont présentés et l’informent qu’ils sont à la recherche de la Fée Dragée, la seule capable d’inverser les sorts du Roi des Rats.
Menthe n’a jamais entendu parler de cette fée. Casse-Noisette affirme qu’elle existe, c’est le Prince Eric lui-même qui lui en a parlé dit-il. Le Commandant Menthe répond que c’est à cause du Prince Eric s’ils sont dans cette situation, si ce jeune homme n’avait pas été aussi inconscient, le Roi des Rats n’aurait jamais transformé tout le monde en bibelots !
Le Commandant Menthe se préoccupe actuellement de protéger les sujets qui restent de la tyrannie du Roi des Rats.
Clara lui suggère de rechercher la Princesse (la Fée Dragée) mais Menthe la qualifie de princesse imaginaire. Le Capitaine Sucre d’Orge informe alors le Commandant Menthe que la Fée Dragée existe sûrement car le roi lui-même était persuadé de son existence et croyait en elle.
Cette intervention permet à Menthe de reconsidérer la situation, il demande à Casse-Noisette s’il sait où elle se trouve ; ce dernier lui apprend qu’elle vit sur une île par-delà la mer de pierres.
Menthe décide qu’ils partiront tous les quatre à la recherche de cette Fée Dragée, il tient à préciser qu’il sera en charge de cette expédition.

Le lendemain, ils doivent traverser un pont particulier composé de rochers suspendus dans les airs qui s’affaissent lorsque l’on pose les pieds dessus.
Casse-Noisette conseille à Menthe de trouver un endroit plus sûr pour traverser mais ce dernier lui rappelle que c’est lui qui est en charge de cette expédition.
En traversant le pont, Menthe recule et pousse sans le faire exprès Sucre d’Orge qui chute dans le vide, il se rattrape à une branche et doit vie sauve à Casse-Noisette.
Le Commandant Menthe reproche à Sucre d’Orge d’avoir fait tomber le sac de vivres, Sucre d’Orge lui rappelle que c’est à cause de lui qu’il a failli tomber dans le ravin.
Menthe lui répond que ce n’est pas de sa faute s’il n’est pas capable de tenir debout, il n’a jamais vu quelqu’un d’aussi maladroit.
Le Commandant Menthe fait souvent preuve de mauvaise foi afin de ne pas reconnaitre ses torts et ses erreurs.
Menthe et Sucre d’Orge se chamaillent souvent, c’est une habitude, mais ils s’entendent bien.

Ils doivent traverser une mer. Le Commandant Menthe et le Capitaine Sucre d’Orge vont au préalable rafistoler un bateau pendant que Casse-Noisette et Clara partent chercher des vivres.
Une fois le travail terminé, Menthe est soulagé mais Clara accourt en s’écriant : « Commandant ! ». Ce dernier croit qu’elle a probablement aperçu une araignée ou un serpent mais lorsque Sucre d’Orge lui signale la présence d’un géant de pierres, Menthe prend conscience du danger.
Le Commandant Menthe colère que le géant de pierres détruise son bateau mais il n’a pas le temps de s’attarder et rejoint le reste de l’équipe pour fuir à bord de la calèche qu’il conduit pour traverser la mer gelée par les bonnes fées des neiges.

Le temps se détériore, Menthe veut faire demi-tour mais Clara refuse.
Menthe lui dit qu’il n’y a aucune trace de cette mystérieuse île, la glace va bientôt fondre, c’est trop dangereux de continuer la route mais Clara a eu raison d’insister car ils sont bel et bien arrivés sur l’île par-delà la mer de pierres.
Sucre d’Orge dit à Menthe que Casse-Noisette a gagné le droit de les conduire. Menthe est offusqué, Casse-Noisette est en bois ! Il trouve cela « idiot de donner les rênes à un bout de bois » mais n’a d’autre choix que de s’incliner face au courage de Casse-Noisette qui les a tous sauvés du géant de pierres.
Le Commandant Menthe tombe ensuite dans le piège du Roi des Rats, il se retrouve enfermé dans une cage conduite au Palais. Sur place, il est enfermé dans un cachot particulièrement protégé : Casse-Noisette, Sucre d’Orge et Menthe sont dissimulés aux yeux des autres par une paroi magique et invisible située au milieu de la pièce.
Clara les délivre, puis suite à la victoire de Casse-Noisette sur le Roi des Rats, le Commandant Menthe est confus de découvrir que Casse-Noisette n’était autre que le Prince Eric et surpris de voir que Clara n’était autre que la Fée Dragée.

En l’honneur du Prince Eric et de Clara qui ont courageusement sauvé le Pays des Friandises, le Commandant Menthe danse en compagnie du Capitaine Sucre d’Orge sur la Danse Russe (Trépak) avant qu’ils ne trébuchent l’un sur l’autre.
Le Commandant Menthe est un fidèle allié de Casse-Noisette et Clara, il continuera à servir son Pays en étant loyal envers son Roi (Eric) et sa Reine (Clara).


Le Capitaine Sucre d’Orge (indifféremment qualifié de Capitaine et Colonel), un lancier du Bengale, vit au Pays des Friandises et il était l’ami du Prince Eric.
Avec le Commandant Menthe et les quelques sujets du Pays qui n’ont pas encore subi la tyrannie du Roi des Rats, Sucre d’Orge s’est réfugié dans un aménagement de plusieurs cabanes situées en haut des arbres d’une forêt.
C’est à cet endroit qu’il rencontre Casse-Noisette et Clara qui y ont été hissés pour échapper aux rats qui les pourchassaient.
Toutefois, Sucre d’Orge se méfie d’eux, il les prend pour des espions du Roi des Rats mais rapidement les doutes sont levés lorsqu’ils sont soumis à un interrogatoire.
Casse-Noisette et Clara leur parlent de la Fée Dragée qui est l’unique à pouvoir les sauver et inverser la totalité des sorts du Roi des Rats.
Menthe ne parle pas du Prince Eric en bien (Sucre d’Orge intervient pour préciser que le Prince Eric était son ami) et ne croit pas en l’existence de cette Fée mais Sucre d’Orge ne partage pas son avis, il a effectivement entendu une fois le roi parler au Prince Eric de cette fée aux pouvoirs immenses, le roi lui-même croyait en sa magie et ils ont tout essayé pour vaincre ce Rat.
Son intervention permet au Commandant Menthe de changer d’avis et d’accepter de partir à la recherche de cette Fée Dragée.
Le Capitaine Sucre d’Orge fera donc partie de l’expédition, en compagnie de Menthe, Casse-Noisette et Clara, pour trouver la Fée Dragée qui se trouve sur une île par-delà la mer de pierres.
À la fin de l’interrogatoire, Sucre d’Orge demande à Casse-Noisette s’il sait ce qu’il est advenu du Prince Eric.
Casse-Noisette lui répond que le Roi des Rats l’a fait disparaitre. Sucre d’Orge en est très peiné.

Le lendemain, Sucre d’Orge est victime d’un accident en entreprenant la traversée d’un pont : Menthe recule et le pousse sans le faire exprès, Sucre d’Orge chute dans le vide et se rattrape désespérément à une branche d’arbre qui ne va pas tarder à céder sous son poids. Le sac de provisions qu’il tenait tombe dans le ravin.
Il doit vie sauve à Casse-Noisette qui lui tend son bras cassé pour le remonter sur terre ferme.
Sucre d’Orge le remercie puis rappelle à Menthe, qui lui reproche d’avoir fait tomber le sac de vivres, que c’est par sa faute qu’il est tombé dans le ravin.

Arrivés à la mer et afin de pouvoir la traverser, Menthe et Sucre d’Orge se chargent de réparer un bateau ; une fois le travail terminé, Sucre d’Orge s’exclame : « Un géant en pierres ! » Le monstre les poursuit et c’est Casse-Noisette qui leur permet de se débarrasser de lui.

Sur l’île par-delà la mer de pierres, le Capitaine Sucre d’Orge dit au Commandant Menthe que Casse-Noisette a gagné le droit de les conduire, il lui rappelle que c’est grâce à lui qu’ils sont allés aussi loin.
Sur ces lieux, Sucre d’Orge est enlevé par les chauves-souris aux commandes du Roi des Rats et conduit dans un cachot particulièrement surveillé du Palais. Clara vient le délivrer puis il assiste au combat final entre Casse-Noisette et le Roi des Rats.
Le Capitaine Sucre d’Orge est surpris de découvrir que Casse-Noisette est en réalité le Prince Eric, et très heureux de retrouver son ami qu’il croyait disparu.

C’est Sucre d’Orge qui est le premier à acclamer le Prince Eric pour lui manifester son dévouement et son soutien absolus.
En l’honneur de leur futur roi et de leur future reine, Sucre d’Orge et Menthe exécutent la Danse Russe (Trépak) avant de terminer en trébuchant l’un sur l’autre.
Le Colonel/Capitaine Sucre d’Orge est un fidèle allié qui a fortement soutenu Clara et Casse-Noisette, reconnu les mérites de ce dernier et qui continuera à servir son ami/roi avec loyauté.


M. Drosselmayer est le grand-père de Clara et Tommy, ainsi que l’oncle d’Elisabeth.
C’est lui qui a élevé ses deux petits-enfants, il est certes un peu sévère mais il aime Clara et Tommy plus que tout au monde. Il a veillé à leur octroyer une parfaite éducation pour faire d’eux des personnes responsables et respectables qui savent garder les pieds sur terre.
La veille de Noël, il demande à Elisabeth de ne pas « polluer la tête de Clara » avec toutes ses histoires d’aventures. Elle aime parcourir le globe, ce qui n’est pas au goût de M. Drosselmayer qui préférerait qu’elle reste tranquille comme une personne raisonnable.

Le lendemain, il rejoint Clara dans le salon qui lui raconte que Casse-Noisette s’est battu contre le Roi des Rats qui l’a rétrécie avec le sceptre d’or.
Il lui répond qu’il n’a jamais entendu d’histoire aussi invraisemblable même de la part d’Elisabeth !
Clara dit ensuite à son petit-frère que Casse-Noisette est un roi, qu’un rat diabolique régnait sur son pays et il avait une chauve-souris mais son grand-père lui coupe la parole, il se demande ce que veulent dire « toutes ces idioties », il croit que sa petite-fille est malade et songe à appeler un médecin.
Tante Elisabeth fait alors son entrée dans la pièce, amenant avec elle Eric. En voyant ce dernier faire le baisemain à sa petite-fille, M. Drosselmayer est choqué par telle familiarité.
Elisabeth prévient son oncle qu’elle a pris la liberté d’inviter Eric pour le diner de ce soir, Clara trouve que c’est une merveilleuse idée. Puisqu’Eric fait l’unanimité, M. Drosselmayer accepte de recevoir ce jeune homme qui fera très prochainement partie de sa famille en épousant Clara.


Elisabeth Drosselmayer est la tante de Clara et Tommy.
C’est une femme qui voyage énormément, elle aime parcourir le globe, elle a fait tellement de rencontres qu’elle en est venue à découvrir des contrées enchantées.
Elle rend visite à sa nièce Clara, la veille de Noël, elle lui raconte que durant son absence elle a connu un Empereur, voyagé sur une jonque, elle a fait un tour en pousse-pousse, une randonnée sur la grande muraille de Chine, un roi s’est même incliné devant elle et l’a invitée à danser.
Pour Elisabeth, il y a tout un monde qui fourmille de merveilles et Clara a tout à fait le droit de les découvrir, même si cela n’est pas au goût de grand-père Drosselmayer (l’oncle d’Elisabeth). Il ne laissera pas sa Clara voyager mais Elisabeth a préparé une extraordinaire surprise. Elle profite ainsi de cette nuit spéciale pour donner l’occasion à sa nièce de faire un merveilleux voyage qui lui permettra de découvrir qui elle est réellement en lui offrant un précieux cadeau : un Casse-Noisette en bois.
Quant à Tommy, elle lui offre un grenadier de la garde (en référence au Commandant Menthe) et un lancier du Bengale (en référence au Capitaine Sucre d’Orge).
Elisabeth sait que sa nièce est la Fée Dragée et que le Casse- Noisette est un Prince. D’ailleurs, lorsque Tommy dit qu’il est vraiment très laid, Elisabeth répond qu’à l’extérieur il l’est peut-être bien, mais à l’intérieur bat le cœur d’un jeune Prince.

Lorsque Clara s’endort sur le canapé ce soir-là, son grand-père veut la réveiller mais Elisabeth lui demande de ne pas gâcher son rêve merveilleux, de la laisser dormir à cet endroit, elle précise tout en regardant Clara qu’elle n’est plus une enfant, elle a le droit de poursuivre son rêve.
Il lui répond qu’une jeune fille doit savoir être responsable et avoir les pieds sur terre.
Elisabeth lui rappelle que Clara est responsable, il l’a parfaitement bien élevée, il est temps de lui faire confiance et de la laisser faire ses choix.
Elisabeth sait que cette nuit sera magique, sa nièce va vivre une extraordinaire aventure.

Le lendemain, Tante Elisabeth fait son entrée dans le salon, mais elle n’est pas venue seule : elle a amené avec elle Eric en personne, le fils d’un ami qui lui est très cher. Elisabeth l’a croisé alors qu’elle faisait sa promenade matinale, elle est au courant de toute la situation, elle sait très bien que Clara/Fée Dragée l’a sauvé lui et son Pays.
Elle présente Eric à son oncle, à son neveu Tommy et à sa nièce Clara qui le connait déjà.
Elisabeth prévient son oncle qu’elle a pris la liberté d’inviter Eric pour le diner de ce soir puis elle fait sortir Tommy de la pièce pour que Clara et Eric puissent se retrouver à l’abri des regards.


Tommy est le petit-frère de Clara. Il n’a pas connu ses parents, il n’était qu’un bébé lorsqu’ils sont morts, c’est son grand-père qui l’élève et s’occupe de lui.
Tommy est un gentil garçon mais il refuse l’autorité de sa sœur, il fait quelques petites bêtises, comme manger en cachette des petits bonhommes en pain d’épice.

La veille de Noël, sa tante Elisabeth leur rend visite et offre à Tommy un grenadier de la garde et un lancier du Bengale. Tommy est très heureux et remercie sa tante.
Sa sœur reçoit un Casse-Noisette en cadeau, Tommy le trouve très laid mais désire s’en emparer après que sa tante ait précisé qu’à l’intérieur bat le cœur d’un jeune Prince.
Tommy tente donc d’arracher le Casse-Noisette des mains de sa sœur pour qu’il commande son armée, il a tant tiré qu’il en a cassé le bras gauche du Casse-Noisette.
Tommy demande pardon à Clara, il est sincèrement et profondément désolé d’avoir commis cette bêtise, ce n’était pas son intention.
Finalement, la bêtise de Tommy aura produit un effet secourable puisque c’est à l’aide de son bras cassé que Casse-Noisette sauvera Sucre d’Orge d’une chute mortelle.

Le lendemain de cette nuit magique, Tommy arrive dans le salon pour l’heure des cadeaux, sans s’imaginer l’aventure merveilleuse que sa sœur a vécue.
Clara lui demande si c’est lui qui a pris son Casse-Noisette. Tommy lui répond qu’il ne l’a pas pris, c’est un simple morceau de bois ! Clara lui répond que c’est vraiment un roi.
Tommy n’a ensuite pas le temps d’ouvrir ses cadeaux, sa tante Elisabeth le fait sortir du salon afin que Clara et Eric profitent de leurs retrouvailles.


La Chouette est située au-dessus de l’horloge du salon de Clara.
La veille de Noël, quelques secondes avant minuit, les yeux de la chouette de l’horloge s’illuminent de vert.
Elle prend vie cette soirée magique, à minuit, et manifeste sa présence à Clara et Casse-Noisette en hululant. Elle leur annonce qu’elle peut leur être utile, elle les prévient qu’ils trouveront la Fée Dragée sur une île qui se trouve par-delà la mer de pierres.
Casse-Noisette lui répond qu’il est impossible de traverser une mer de pierres. La Chouette concède que c’est certes dangereux mais pas impossible. Elle encourage Clara à suivre Casse-Noisette au Pays des Friandises, elle lui fait comprendre que si elle n’y va pas, elle passera le reste de sa vie avec la taille d’un rat.
Clara lui demande comment pourra-t-elle revenir. La Chouette s’envole alors jusqu’à la suspension de Noël représentant une fée (la Fée Dragée, soit Clara en personne), prend le médaillon en forme de cœur qu’elle a autour du cou et le donne à Clara. Elle la prévient que lorsqu’ils auront retrouvé la Fée Dragée, il lui suffira d’ouvrir le médaillon et elle reviendra dans ce monde avec sa taille normale.

À la fin du film, la mission de Clara a été accomplie, l’œil de la Chouette de l’horloge s’illumine alors qu’Eric invite Clara à danser dans le salon.


Ces deux enfants, dont l’identité n’est pas déclinée, sont des frère et sœur qui vivent au Pays des Friandises, au village de Pain d’épice.
Ils ont pour particularité d’être très adroits au lancer, ils ne ratent jamais leur cible.
Ils rencontrent Clara et Casse-Noisette arrivés dans leur village qui a été saccagé par l’armée du Roi des Rats.
Méfiants, ils les attaquent avec des boules de neige ; ils cessent l’offensive lorsque la petite-fille comprend qu’il ne s’agit pas d’ennemis car Clara a brandi sa poupée. La petite-fille est heureuse de retrouver sa poupée qu’elle a prénommée Patty.
Casse-Noisette lui demande ce qu’il s’est passé dans ce village.
La petite-fille et son frère lui narrent qu’ils étaient partis avec leur jument Pâte d’amande chercher des bougies et lorsqu’ils sont revenus toutes les choses et tous les habitants avaient disparus : une œuvre de l’armée du Roi des Rats et le petit garçon tient le Prince Eric pour responsable. Il n’est d’ailleurs pas le seul, tous les habitants ont une piètre opinion de lui, la petite-fille dit même qu’ils sont beaucoup mieux sans lui.

Les enfants partent avec Casse-Noisette et Clara dans une calèche conduite par Pâte d’amande mais très vite, les rats les poursuivent, alors ils fuient dans la forêt où ils trouveront refuge dans des cabanes hauts perchées dans lesquelles des habitants du Pays s’y sont retranchés.
Lorsque le Commandant Menthe soupçonne Casse-Noisette et Clara d’être des ravisseurs d’enfants, la petite-fille dément aussitôt en lui affirmant qu’ils les ont aidés.
Les enfants sont confiés à une dame maternelle très enveloppée prénommée Masha.
Ce soir-là, Clara vient bercer et rassurer les enfants avant qu’ils ne s’endorment. Ils sont notamment très inquiets concernant Pâte d’amande qui s’est enfuie pour échapper aux rats qui tentaient de s’emparer d’elle. Clara leur assure qu’il n’y aura pas de problème et que tout le monde restera chez Masha jusqu’à son retour.

Les enfants étaient censés rester auprès de Masha jusqu’au retour de Clara mais quelques imprévus surgissent :
Les fées de la Vallée leur rendent visite et la Reine les invite à fomenter une rébellion. Le petit-garçon dit aux habitants qu’elles ont raison, il faut se dresser contre le roi !
Le Roi des Rats a été alerté par Pimm de ce projet, les enfants et les habitants sont donc rassemblés devant le grand bûcher préparé par le Roi des Rats qui les statufie.
Les enfants, tout comme le reste des habitants, seront délivrés de leur sort grâce à la Fée Dragée/Clara qui a annulé tous les sorts du tyran. Ils acclament le Prince Eric, et en l’honneur de celui-ci et Clara ils exécutent une danse sur le thème Mère Gigogne et les polichinelles.
Ils acclament ensuite le Prince et Clara, et la petite-fille trouve cela très romantique de les voir s’embrasser.

L’habileté des enfants au lancer va être mise à contribution lorsque l’ex Roi des Rats (rapetissé) va revenir sur le dos de Pimm et arracher le médaillon de Clara.
Munie d’une boule de neige fournie par une fée, la petite-fille la lance afin que le vilain Rat ne s’enfuie pas. Grâce à elle, la boule de neige atterrit sur la tête de Pimm qui chute avec l’ex Roi des Rats.


Pâte d’amande est une jument violette du Pays des Friandises qui vit au village de Pain d’épice.
Elle rencontre Clara et Casse-Noisette qui arrivent dans son village qui a été pillé par l’armée du Roi des Rats.
Pâte d’amande, à la tête d’une calèche, conduit Clara, Casse-Noisette et les enfants mais ils rencontrent des soldats du Roi des Rats. Ces derniers tentent de capturer Pâte d’amande mais elle est intelligente et parvient à s’enfuir.

Pâte d’amande est de retour, amenée par les fées des neiges, pour venir au secours de Casse-Noisette, Clara, Menthe et Sucre d’Orge qui sont poursuivis par le géant en pierres qui veut les détruire. Ils montent tous les quatre dans la calèche et Pâte d’amande leur permet de fuir le monstre en parcourant la mer gelée par les fées jusqu’à arriver à l’île qui se trouve par-delà la mer de pierres.
Elle se retrouve ensuite seule avec Clara sur l’île car les autres ont été enlevés, piégés par le Roi des Rats.
Finalement, Pâte d’amande pourra vivre sereinement et retourner dans son village grâce à Clara/Fée Dragée qui a permis de sauver son Pays.


La Reine des Fées des Neiges (à gauche de l’image) et la Reine des Fées de la Vallée (à droite de l’image) sont deux gentilles petites fées qui vivent au Pays des Friandises.

La Reine des Fées des Neiges vient à la rencontre de Clara et Casse-Noisette lorsqu’ils atterrissent dans l’endroit glacé et recouvert de neige, sans aucune issue.
La Fée des Neiges a froissé l’une de ses ailes en heurtant Casse-Noisette, c’est Clara qui la remet en forme en la défroissant délicatement.
Pour la remercier, la Fée des Neiges amène les autres fées des neiges qui dansent La Valse des Flocons de Neiges pour dégager un passage à Clara et Casse-Noisette ; à la fin de leur danse, des dizaines de flocons de neige illuminés transpercent un grand mur de glace qui permet d’accéder au Pays des Friandises.

La Reine des Fées de la Vallée rencontre Clara et Casse-Noisette dans sa vallée.
Elle était, en compagnie des autres fées de la Vallée, prisonnière dans un puits à cause de l’armée du Roi des Rats qui a détruit cette vallée avant de les enfermer.
C’est Casse-Noisette qui les délivre accompagné de Clara, la Reine les en remercie, et les fées de la Vallée disent que Clara est très belle.
Elles redonnent ensuite vie à la vallée en dansant la Valse des Fleurs, elles fleurissent les arbres, font pousser des pommes rouges, de la verdure à profusion et des fleurs.

Les Fées des Neiges viennent au secours de Casse-Noisette, Clara, Menthe et Sucre d’Orge qui sont poursuivis par le géant en pierres.
Elles gèlent toute la mer pour leur permettre d’échapper au monstre, elles ont même amené Pâte d’amande pour leur permettre de fuir rapidement.
Pendant tout ce temps, une fée des neiges retenait le monstre en tournoyant autour de lui afin de le ralentir au maximum.
C’est grâce à elles que l’équipe a pu fuir et être sauvée de ce piège tendu par le Roi des Rats.

Sur l’île par-delà la mer de pierres, Casse-Noisette, Menthe et Sucre d’Orge sont enlevés et Clara se retrouve seule dans cet endroit sans issue pour retrouver terre ferme.
La Reine des Fées de la Vallée lui demande de venir avec elle pour lui présenter une solide liane constituée de fleurs qui lui servira de balançoire, elle lui dit de s’asseoir sur la balançoire. Les fées de la vallée soulèvent cette balançoire et la conduisent jusqu’au Palais du Roi des Rats.
Ensuite, les fées de la Vallée rendent visite aux habitants qui se sont réfugiés dans des cabanes en haut des arbres d’une forêt, la reine leur dit qu’ils doivent se dresser contre le roi et fomenter une rébellion.
Cependant, le serviteur du Roi des Rats les espionne et toutes les fées (habitants inclus) seront rassemblées au Palais près d’un grand bûcher.
Après la victoire de Casse-Noisette sur le Roi des Rats, ce dernier qui a été rétréci va revenir sur le dos de Pimm pour s’attaquer à Clara.
Pour l’arrêter, une fée des neiges fait apparaitre une boule de neige pour permettre à la petite-fille de la lancer sur le Rat afin qu’il ne s’enfuie pas.



L’avis de Narcisse :


C’est un film que j’aime fortement, il a une place particulière dans mon cœur car c’est le premier film Barbie (je suis fan des films Barbie et je les aime tous). Je le trouve parfaitement réussi, il est plein de magie et de romance.
C’est une version Casse-Noisette très attachante et imaginative, elle détrône et surpasse la qualité du conte, c’est un rendu plein de beauté et d’enchantement.
L’histoire est en lien avec le thème de Noël, elle est très bien construite et très agréable à regarder.

Clara est le personnage que je préfère, elle est belle, douce et gracieuse.
Dans le film, la Fée Dragée est décrite comme gentille, intelligente et courageuse : des caractéristiques qui correspondent à Clara.
Il est notable que la suspension de Noël que Clara avait reçue de sa mère représente la Fée Dragée ; le fait que Clara soit la Fée Dragée était un secret de famille bien gardé qui ne devait lui être révélé qu’au cours de cette fameuse nuit.

 

Toutes les idées, les solutions et les actions de la Fée Dragée sont lumineuses et salvatrices :
- Elle a sauvé à deux reprises la vie de Casse-Noisette dans son salon.
- Elle a retrouvé l’épée de Casse-Noisette dans la neige.
- Elle a défroissé l’aile de la Fée des Neiges.
- Elle a amadoué la petite-fille en brandissant la poupée alors qu’elle ne savait pas qu’elle lui appartenait. Son intuition l’a poussée à ramasser cette poupée puis à dire à la petite qu’elle lui appartenait, ce qui a mis fin aux hostilités.
- Elle a rapidement deviné que Casse-Noisette est le Prince Eric.
- Elle a eu l’idée de fuir dans la forêt pour échapper aux rats : c’est dans cet endroit qu’ils ont trouvé un refuge.
- Elle a qualifié la Fée Dragée de Princesse sans savoir qu’elle va effectivement très prochainement devenir la Princesse du Pays (puis la Reine).
- Elle a exhorté le Commandant Menthe et le Capitaine/Colonel Sucre d’Orge à la rejoindre pour se cacher derrière un rocher ; sans elle, ils seraient morts écrasés par le géant de pierres.
- C’est elle qui a trouvé l’île qui se trouve par-delà la mer de pierres.
- Elle a senti qu’elle ne devait pas entrer dans le « château »
- Lorsqu’elle a souhaité pouvoir quitter cette île, son souhait s’est exaucé et les fées de la Vallée l’ont emportée jusqu’au Palais.
- Elle a dupé les gardes du Roi des Rats et délivré ses amis.
- Elle a finalement annulé tous les sorts du Roi des Rats et redonné vie au Pays des Friandises.

Le Prince Eric n’est pas très attrayant physiquement mais il est très courageux et j’aime beaucoup la relation qui s’est installée entre Clara et lui, Casse-Noisette a peu à peu repris confiance en lui grâce à elle.
La fin est idéale : non seulement Clara n’a pas rêvé, mais aussi elle retrouve son Prince, ils alterneront leur existence entre le monde des humains et leur Pays magique, et finiront leur vie ensemble.

Ce film rend hommage à Tchaïkovski, j’ai remarqué la présence de son portrait dans le salon de Clara :

 

 

Enfin, la morale de ce film d’animation est la suivante : « Si tu es bon, intelligent et courageux, tout est possible ».

 

 

Créé le 17 décembre 2012 et remasterisé le 30 novembre 2016